Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content on 06/14/21 in all areas

  1. 19 points
    Je crois que je suis bon là ! Je profite de terminer une mission et d'être une semaine en "intercontrat" pour, après un week-end caniculaire à Perpignan, me lever (trop) tôt et imager les géantes. Bon pas la peine de me lever à 3h, les deux étaient clairement dans la bouillie. Toutes mes captures de 3h à 5 sont parties à la poubelle sans hésitation. Par contre, à 5h (3h TU) j'ai vraiment eu du mieux. Un petit tour coté collimation pour corriger un chouilla et c'est parti. Je colle l'ADC à zéro, idem pour la platine, je centre ma cible, corrige l'ADC et puis je recentre la planète avec la platine ... rien de plus simple. Au final, quelques belles images, plutôt bien définies malgré une turbulence assez prononcée en HF. D'ailleurs c'est marrant, il suffit de quitter le focus de peu, et on "voit" un flux orienté, extrêmement rapide qui brouille tout. Il n'y a guère que le R et le 23A (R+IR) qui s'en sort mais j'ai quand même tenté une L ... pour voir ! L à 3h01 TU Immédiatement après, 3h04, une R+IR Puis j'ai tiré un peu sur la focale (bague allonge), 3h34 au 23A, je ne gagne plus rien, sauf une animation à venir si toutes les autres sont bonnes. Mais bon il y avait aussi Saturne que je n'ai pas oublié qui s'est intercalé : 3h20 TU, 23A toujours. Avoir élagué un peu mon mimosa ce printemps fait aussi du bien (j'ai bien du virer 3m ! Mais cela repoussera avant l'automne de toute façon) les 2 planètes passent bien au dessus maintenant ! Marc
  2. 13 points
    Bonjour tout le monde. Comme vous le savez peut être, nous avons mis à disposition une nouvelle version de Siril. Cette version possède de nombreuses améliorations. Et notamment au niveau de l'empilement qui a pas mal été retouché. Une nouvelle méthode d'empilement (utilisée avec passion par les utilisateurs de PI) et une refonte de la normalisation pour la rendre plus robuste et performante sont les principaux changements profonds du logiciel. Mais ce n'est pas tout, suite à une demande de @Roch nous avons implémenté une nouvelle méthode d'alignement basée sur 2 ou 3 étoiles, au choix, que l'on définit manuellement. Dernier ajout important ? La possibilité d'utiliser un bias synthétique en rentrant simplement sa valeur médiane, un tuto a été écrit ici. Si vous voulez en savoir plus et télécharger cette nouvelle version, ca se passe à cette adresse. Je vous rappelle que Siril est libre et que ses sources sont ouvertes à qui veut contribuer. Il est de fait, gratuit, mais rien ne vous empêche de faire un geste ici. En vous souhaitant une bonne soirée. Cyril
  3. 10 points
    Bonsoir à tous , Petites images de cette nuit avec un peu plus de temps pour imager que le semaine dernière. Nuit calme et humide mais avec un satané petit vent de secteur est (y a pas moyen cette année!...) Deux passages avec un peu moins de turbulence vers 02h30TU et 03h30TU. TN300 F/D=23, FFC, ADC et ASI 224MC Traitement AS Astrosurface, WJP et Finition Toshop. Saturne à 02H26 TU : Jupiter et Io à 02H56 TU : Jupiter à 03H28 TU : Bon faut continuer, ne rien lâcher... Christian
  4. 10 points
    Bonjour à tous Ce samedi, 12 juin, avant d'avoir eu accès au C12, j'ai photographié Véga avec ma technique habituelle. J'ai utilisé ma Canon T5I EOS Rebel avec le téléobjectif Canon 300/4 L IS sur trépied photo, donc sans suivi. J'ai pris des poses de 0,4 sec à une ouverture de 4 et à 1600 iso. Le temps de pose total est de 4,2 minutes. J'ai fait 20 darks et 18 offsets. Je pense qu'il en aurait fallu d'avantage. Traitement Siril et Astrosurface. Aucune aide de Sauveur qui ne sait même pas que j'ai fait cette image J'aime le résultat Vos commentaires sont les bienvenus. Julie P.S. Agrandissez-la avec vos doigts pour voir une multitude d'étoiles. Elle en vaut la peine.
  5. 9 points
    Bonjour les amis Après Lune/vénus du 12 juin, voici Lune/Mars du 13 juin avec le même setup. Zoom utilisé à 400mm (600mm sur APS-c). Léger rognage d'environ 10% pour supprimer un vilain reflet en bas de l'image. A que ça fait du bien le beau temps ! Amicalement Philippe
  6. 9 points
    Bonjour ! J'ai enfin eu le temps libre et la météo nécessaire pour essayer ma QHY5II462C. Malgré un seeing assez moyen, j'ai pu faire mes premiers essais, entre autres, en CH4. On commence par Saturne, avec un seeing de depart relativement correct. La 462 est sensible mais la balance des blancs est assez difficile, du fait des fuites dans le rouge des filtres bleu et surtout vert de la matrice de bayer. Ensuite, essai sur Saturne en CH4: malgré la grande sensibilité, et le bining 2x2, ça reste tres bruité, et difficile. Le seeing etait en train de changer. J'ai enchainé sur Jupiter en CH4: Là, la sensibilité du capteur est tres convaincante, cette camera, comme prevue, est parfaite pour ce genre de situation, meme si le seeing aurait pu etre bien meilleur. Elle est vraiment agreable a utiliser dans ces frequences! IL y a quelquechose qui me surprend: l'asymetrie des deux poles de Jupiter, que l'on constate deja en couleur ou IR, mais uqi devient manifeste en CH4: le pôle Sud comporte une calotte tres claire en CH4 (donc pauvre en CH4 ou il y a des nuages d'altitudes qui refletent la lumiere sans absorbtion du au CH4) et le pôle Nord tres sombre: Y a-t-il une explication a cette asymetrie? un rapport eventuel avec le champ magnetique tres puissant de jupiter? Un specialiste pourra-t-il nous en dire plus? Enfin, je voulais repasser sur mon filtre luminance astronomik L2 pour faire une Jupiter couleur, mais je me suis trompé de filtre sur ma roue et j'ai imagé avec le 642 proplanet d'astronomik: je trouvais l'image fade sans couleur, mais sans me poser trop de question, car la camera est tellement sensible que j'avais un temps d'expo tout a fait comparable au filtre luminance: tres sensible en IR cette camera! j'ai été bluffé et je me suis fait avoir! Comme le 642 coupe dans l'IR proche, il reste des differences de réponse dans la matrice de Bayer, et de tres legères nuances colorées (que j'ai renforcé en saturation) mais on peut dire que l'image est quasiment noir et blanc! Intéressant pour la suite sur Uranus ou Neptune, c'est la preuve que c'est tres jouable dans l'IR proche! D'abord l'animation "couleur" (resaturation renforcée au maximum dans Astrosurface, on ne distingue quasiment pas de nuances) Le gif est malheureusement un peu saccadé, j'ai eu un petit souci technique au milieu des captures... Ensuite la version N et B authentique Voila mon petit run d'essai: vivement que le seeing s'améliore, c'est tres "bof" chez moi en ce moment... Bonne journée!
  7. 9 points
    En fermant mes volets J'ai vu ce croisant de lune, juste pour le fun je me suis amusé à prendre une image. J'ai un peu galéré pour trouver la bonne vitesse, la bonne ouverture et les bons ISO pour avoir à la fois la lune bien visible et le réverbère pas trop saturé. C'est pas vraiment de l'image astro mais je la poste quand même.
  8. 8 points
    Yo ! première sortie d'après une longue période de disette due au confinement. Direction la Beauce avec le Yann et Nicolas, ce coquinou, dans les champs près du hameau de Boulonville avec le T600 du club. Il faut attendre jusqu'à minuit pour jouir de la nuit noire, avec un SQM maxi de 21.0. Je traque quelques nébuleuses Abell, certaines trop discrètes pour être dessinées avec sincérité, d'autres plus visibles. C'est le cas pour Abell 43 dans la Ophiucus, objet de magnitude 14.7 se présentant comme un anneau légèrement irrégulier et cabossé, mieux mis en évidence avec un filtre OIII. Je m'apercevrais une fois à la maison que cette cible avait déjà été dessinée en Nouvelle Calédonie, même apparence mais avec un contraste mieux affirmé. Abell 46 (Lyr) de magnitude 13.8 se présente comme une lueur très pâle quasi ronde, difficilement perceptible dans ces conditions. déjà le jour se lève, ce fut court, mais ce fut sacrément bon !!!!
  9. 8 points
    Bonsoir à tous! Voici les beaux jours alors j’ai offert une sortie à mon C8. Direction la Chevelure de Bérénice, droit sur M64. Toujours le Nikon D7000, 15 photos de 300 sec. Traitement Siril et Photoshop. Bon ciel, le temps est magnifique en Sologne. Marie
  10. 8 points
    Bonjour, Ce matin, réveil à 02h00 pour un bon petit déjeuner puis installation du matériel et mise en température du télescope. J'en profite pour vérifier la collimation, le tube ayant voyagé en voiture. Léger décalage que je corrige dans la foulée. Par contre, j'ai de nouveau des contraintes sur les optiques. Pourtant, je l'avais résolu. Bref, je regarderai cela plus tard. J'ai pris un peu de retard donc je commence par Saturne. Premier test avec les filtres RVB sur cette planète. Avant de ranger, je fais qques films sur Jupiter. Ciel 100% dégagé, vent faible d'Est, t=16°C, pas d'humidité et turbulence assez faible. Mak180 - barlow soit environ 3150mm de Fr - IMX265 - Genika - AS3 - Astrosurface Saturne à 02h25 TU - Filtre Rouge : Filtres RVB : Je suis preneur de vos avis sur les couleurs. J'ai juste enlevé un peu de bleu car cette couche n'était pas terrible et surtout très étalée. Pas évident sans ADC. Et Jupiter avec Io : Jérôme
  11. 8 points
    Voilà que ma monture Star Adventurer 2i Pro Pack vient d'arriver à Montréal !!! Dans une semaine environ, elle sera chez moi Attendez vous à tomber de votre chaise en voyant mes prochaines photos ! Le délai est plus rapide que ce qu'on m'avait dit et j'en suis ravie. Pendant plus d'un an, il y a eu un ralentissement considérable (presqu'un arrêt) sur le traitement des commandes à cause de la Covid-19. Fermez les yeux et imaginez ma prochaine nébuleuse, ma prochaine galaxie, ma prochaine planète. Imaginez-les toutes superbes. Vous verrez, les yeux bien ouverts, qu'elles seront encore plus belles que tout ce que vous aurez imaginez.
  12. 7 points
    Bonjour les astros ! Encore deux belles petites nuits, une pour la luminance et l'autre pour la couleur sur NGC7023 ou la nébuleuse de l'Iris. J'ai conservé 2h40 au filtre CLS pour la luminance et j'ai juste eu le temps d'engranger 1h30 par couleur avant le jour. Bref, un Iris capturé à 10 km de Lyon avec une lunette SW Esprit 80/400, une ASI183MM-Pro et des filtres RVB Optolong + CLS Astronomik. Prétraitement tout auto avec Sirilic/Siril, la suite avec Pix et Astrosurface pour le bruit. Ca manque de poses en L mais ça ira bien pour cette fois Un petit retrait de vert suite à la judicieuse remarque de Bernard_Bayle (PS/HLVG) Origine
  13. 7 points
    Bonjour, Après l'achat de la ZWO 294MC et la vente de mon fidèle 700D, j'ai trouvé une superbe occase sur un 7D ancien mais en parfait état ! Super un APN, allez je sors le Sigma 10-20 qui a un picqué à faire palir tellement c'est moyen... mais je me suis amusé à prendre la conjonction de la Lune et vénus, le Scorpion et hier le premier croissant !! Youpi c'est dans la boite !! A+
  14. 6 points
    Bonsoir ! Deux tests réalisés début juin avec un filtre STC Duo Narrowband, déjà bien connu, mais dispo en "clip-in", donc sur le capteur, ce qui est pratique pour faire de l'astrophoto avec simplement des objectifs, en mode très léger. Là j'ai testé ça sur une lunette TS Optics 71/347. Prochains tests avec mes objectifs. Peut etre cet été. J'ai hâte... Bon, la seule région visible pour moi avec des nébuleuses à émission en ce moment c'est Céphée : du coup, deux nébuleuses qui "trainent" autour ! :-) Bonne semaine
  15. 6 points
    Bonjour, Enfin du beau temps en soirée ! La semaine dernière, c'était soit nuageux ou bien voilé. Vent d'Est faible, t=22°C, turbulence "faible". Juste avant de faire Mars, je n'ai pas résister à faire une mosaique du croissant lunaire. C'était assez stable (visuel et imagerie), j'ai été surpris ! Mars était facile à trouver car proche de la Lune (2° environ). Par contre, j'ai été obligé de déplacer la monture de quelques mètres car la planète se trouvait derrière les feuilles d'un arbre. C'était limite. Mak180 - barlow soit 4400mm de focale - Filtre Rouge - IMX265 - Genika - AS3 - Astrosurface Addition de 1000 images. J'ai testé un drizzle 1,5 mais ce n'était pas mieux. A 20h59 TU - H=13° - CM=335° L'image : On voit bien Syrtis Major près du limbe à droite. Toujours étonné de ce que les logiciels peuvent sortir du film avec un si petit diamètre apparent ! C'est incroyable. Bravo aux auteurs de ces logiciels. Et un extrait du film (toujours un doute sur la cadence du gif. J'ai l'impression que c'est un peu plus lent que le film original. Pas grave) : Jérôme
  16. 6 points
    Bonjour, la saison des galaxies est presque terminée et pour les grandes nébuleuses d'été, il est encore trop tôt pour moi en raison de la visibilité limitée à l'est. Données de prise de vue : 12 "ACF 2400mm, Asi6200mm pro, filtre Astodon LRGB , suivi avec DO Lodestar sur le Alt5/ TeenAstro. 9.2 h à 3min subs LRGB. plus de détails Edmund
  17. 5 points
    Bonjour à tous, Alors la nuit dernière de Samedi, j'ai voulu faire quelques poses sur cet amas que j'adore mais à cause des arbres devant et en plein dans le champ de tir , j'ai pu garder que peu de poses. Ce fameux M22 est en plein dans le Sagittaire qui se trouve à 10000 AL de nous. Pour cette image, il y a que 30 x 180s avec la TSA 120 & la 2600MC mais je le trouve pas mal malgré le peu de pose car il est quand même bien bas sur l'horizon ;
  18. 5 points
    Bonjour, J'ai un peu honte par rapport aux superbes Jupiter récemment vues sur le forum, mais c'est ma première depuis un bail . Elle n'est pas encore assez haute et il faut jouer à cache-cache entre les branches. Après l'arbre malheureusement il fait trop jour. Hier soir j'ai voulu refaire la collimation pour essayer de faire une belle Jupiter au matin. Le problème c'est la tache d'Airy , elle est déséquilibrée et je n'ai pas terminé la collimation (l'étoile est passée derrière un toit) Je n'ai pas d'ADC non plus, c'est une Jupiter de dilettante. C8, asi 290MC et barlow x3, ser d'environ 2mn 30 Sharpcap et Astrosurface Bonne soirée
  19. 5 points
    Salut à tous, A mon tour de vous proposer quelques images de l'éclipse, cette fois-ci en Ca K. Quelques instants avant le début de l'éclipse : Le début de l'éclipse : La même en resserrant les seuils pour voir la frange chromosphérique : Vers le milieu de l'éclipse, avec le profil du limbe lunaire bien visible : Et la toute fin de l'éclipse :
  20. 5 points
    Non, seulement sur un seul axe, l'ADC et la platine sont "appairés" afin que le tilt engendré par l'ADC soit compensé par un offset de la platine. Sur l'inclinaison du champ, à F15/F20 ce n'est pas un problème. Par contre cela devient sensible à F10 et rédhibitoire en dessous de F6 ! Tu peux utiliser une platine orion X/Y, utile du temps ou les caméras d'autoguidage avaient un champ ridicule, mais le problème est de retrouver "le zéro" de la platine au préalable à tout réglage. Je pense que recollimater revient au même mais, en fonction de la turbulence, il faut s'assurer de trouver une bonne collimation d'une part, et puis c'est quand même plus simple de collimater sur l'axe et de jouer sur une simple vis pour corriger. Oui, mais outre que mes captures n'ont rien donné, la turbulence n'aidait vraiment pas. De toute façon, par chez moi, si tu capture à plus de 20ms, tu jettera tout à la fin ! Donc soit je me cantonne aux filtres qui offrent du flux (23A, L), ou alors j'image en timbre poste ! Après faire du RGB c'est long (je n'ai pas de caméra couleur), et c'est toujours un peu risqué ! Sur Saturne passe encore, mais sur Jupiter, rater une capture c'est rater aussi les deux autres ! Donc je ne fait cela que quand la météo est vraiment clémente. Tiens j'ai sorti une seconde Saturne, un poil plus petite que l'autre (avant la bague allonge). Marc
  21. 5 points
    Pour moi la seule question qui vaille, c'est celle de l'impact de cette découverte de @communicationrelsur les équations issues du modèle des dépressions de @barnabé.
  22. 5 points
    Pour une raison simple qui a déjà été donnée ici ! - Pour répondre (encore une fois) à la question : L'espace-temps de Minkowski donne un cadre aux transformations de Lorentz que ta définition ne donne pas, parce que comme soulevé plus haut, tu joues avec les lettres des formules sans comprendre réellement leur sens. Pour aller plus loin dans la réponse : En observant la nature, on constate qu'il y a des invariants et des grandeurs conservées. Ces invariants apparaissent lors des transformations que l'on peut décrire mathématiquement dans le cadre de la théorie des groupes. Par exemple, lorsque tu effectues des rotations dans l'espace, tu constates que les rotations laissent les longueurs au sein de cet espace invariantes et cela conduit aussi à la conservation du moment cinétique. En relativité, les observations expérimentales ont permis de mettre en évidence des nouvelles lois de transformations : les transformations de Lorentz qui font partie du groupe de Poincaré. Or il se trouve que l'espace-temps de Minkowski est naturellement associé au groupe de Poincaré. - Mais visiblement, tu ne veux pas l'entendre, car comme déjà soulevé, tu n'as visiblement pas les compétences en physique, en mathématiques, et même en histoire des sciences pour le comprendre. En soi, ce n'est pas grave, on a le droit de ne pas savoir. Ce qui est plus grave pour qui espère progresser, c'est ton incapacité à te remettre en cause qui t'empêche de vouloir entendre les réponses que l'on te donne. Avant de remettre en question la physique connue, il faut déjà connaître et maîtriser la physique connue. Tu as le défaut de beaucoup de gens qui comme toi entendent remettre la relativité, la physique quantique, la cosmologie (rayer la ou les mentions inutiles) en cause. Vous pensez qu'il ne sert à rien de connaître les fondements de ces approches, puisque vous les pensez fausses. Quand Einstein publie, par exemple, ses travaux sur la relativité restreinte, puis plus tard sur la relativité générale, il ne faut pas s'imaginer une sorte de génie qui, d'un coup, irait balayer la physique de son époque en créant une nouvelle physique à partir de rien. C'est la grande culture d'Einstein concernant la physique de son époque, et sa maîtrise de cette physique, qui lui permet d'aller au-delà. Le simple fait que tu te poses la question du haut démontre que tu ne maîtrises pas les bases. Tu entends remettre en question quelque chose dont tu ne comprends pas la raison de l'existence. Commence par travailler les fondements de la relativité, quand tu en auras la maîtrise suffisante, alors interroge-toi !
  23. 5 points
    Quelques satellites ça s'efface sur une photo, mais ce n'est que le début des muskeries et ça ne risque pas de s'arrêter si personne ne fait de remarque. Moi ce qui me gonfle c'est qu'un seul bonhomme s'approprie le bien de tous sans penser aux conséquences. ça aussi ça s'efface sur une photo, mais franchement je trouve que la nature est mieux sans.
  24. 5 points
    Bon ben comme c'est open bar et que j'avais 5mn à claquer moi aussi me suis amusé :
  25. 5 points
    Tout pareil. Un peu violent comme traitement. On dirait de la gouache détrempée Même cette dernière version est très lisse... Les petits nodules dans les bras (Associations O-B ?) ont tous fondu. Perso, je laisse toujours un peu de bruit sur mes images, je trouve ça plus naturel. Et pour les images de galaxies, je ne lisse jamais les galaxies elles-mêmes qui ont un rapport signal/bruit bien meilleur que le fond de ciel. Je sélectionne le fond de ciel, et j'y vais progressivement. Par exemple sur l'image de Pyrophorus, j'opterais pour ça (j'ai un peu corrigé une dominante un peu verte et j'ai réduit un peu la luminosité): Matthieu
  26. 4 points
    Salut à tous ! Seul à la maison avec Cidélie – âgée de 5 mois – je doutais fortement pouvoir assister à ce petit évènement astro de jeudi dernier. Après lui avoir donné ses 90 g de purée poireaux-pommes de terre – si vous vouliez tout savoir – j'étais attelé à lui faire boire ses 200 mL de lait infantile lorsque je constate par la fenêtre que le ciel est bien dégagé. Un poil voilé, peut-être, mais si peu. Il est alors midi passé. Autant dire que niveau préparation, je suis un poil charrette. Je commence alors à calculer comment je pourrais m'organiser le plus efficacement possible pour réunir tous les éléments nécessaires à une prise de vue en un temps record. Le doux son d'un rôt tout droit sorti des entrailles de la Terre pour faire trembler mon tympan gauche m'extirpe de ma rêverie. On peut attaquer la deuxième moitié du biberon. Je pensais donc à tous les accessoires qu'il me faudrait aller chercher aux quatre coins de la maison, en essayant de n'omettre la moindre bague par un assemblage en pensée de toute la chaîne d'acquisition. C'est alors que je me remémore le message de Caro m'indiquant qu'elle était partie ce matin en emportant mes clefs par erreur. Impossible, ainsi, d'aller chercher la rallonge électrique rangée à la cave. Il me faudrait alimenter le télescope autrement. N'ayant pas trouvé d'autre solution, j'opte pour l'utilisation d'un onduleur à poser en vrac dans le jardin. Il va biper en permanence, mais sa batterie devrait me permettre de suivre l'évènement. 12h15, je pose tranquillement Cidélie dans son parc, lui lance son album de chansons préférées, empile tous ses jouets sur elle façon Everest, lui sourit tendrement puis prends mes jambes à mon cou façon Bip-bip et le Coyote. Tous les accessoires réunis – je pense n'avoir rien oublié, j'ai même pensé à mettre la batterie du reflex à charger – je presse fermement et avec conviction la poignée de la porte d'entrée. Qui ne bronche pas d'un millimètre. Les clefs. Caro est partie avec mes clefs. En m'enfermant à l'intérieur. Sans autre issue possible, dans une maison vigneronne où le rez-de-chaussée est en fait au premier étage. Merde merde meeeeeeeerde. Un poil dégoûté, je jette un regard à tout le matériel réuni au milieu de la pièce. C'est quand même ballot... Non, il reste une issue. LA fenêtre. Il y a une fenêtre qu'on a presque oubliée parce qu'elle est toujours fermée, volets compris, partiellement condamnée par ailleurs par quelques ustensiles de jardin qui son posés sur son rebord intérieur. Elle donne sur une galerie mâconnaise, où nous avons entrepris de rénover un meuble depuis bien trop longtemps maintenant, plaqué au mur contre les volets de ladite fenêtre. Je dégage donc tout ce qui encombre l'accès intérieur de la fenêtre, l'ouvre en une dégringolade de poussières centenaires et autres multiples générations de toiles d'araignées puis déploie glorieusement les volets. Puis déploie glorieusement les volets. Heu, ah non, ça s'ouvre pas. Le meuble ! Et merde. Je force sur les volets comme je peux pour essayer de dégager un peu le buffet, parviens à glisser un bras, puis tire sur le meuble qui ne bronche pas. On n'est pas rendu. 12h30. En poussant sur le meuble à la limite de la perte d'équilibre, je parviens à faire passer l'un des deux volets. Je me glisse dans l'entrebaillement, et me retrouve enfin dehors, des toiles d'araignées dans les cheveux sous les yeux ahuris d'un automobiliste garé de l'autre coté de la route. Pas le temps pour les faux-semblants, je suis à la bourre. Mais dehors ! Je dégage le buffet, ouvre complètement la fenêtre et rerentre à l'intérieur. Comme il va bien falloir faire passer le télescope par la fenêtre – un Schmidt-Cassegrain Meade LX90 sur table équatoriale – j'entreprends son démontage afin de le sortir par morceau, puis le remonte pièce par pièce de l'autre coté du mur. Après plusieurs allers-retours par la fenêtre, je n'ose même pas jeter un œil à l'automobiliste toujours présent. j'installe le tout dans le jardin, rythmé par les bips de l'onduleur agonisant. Alors évidemment c'est la guerre, je vous passe donc les détails de la mise en station à l'arrache, de la mise en température inexistante, de la mise au point impossible à cause d'une turbulence de tous les diables, et de putain-comment-on-fait-déjà-pour-mettre-ce-foutu-autostar-en-vitesse-de-suivi-solaire. Je balance une centaine de poses en mode rafale. Jette un œil aux images, PAR-FAIT ! Bon en fait non, hein, c'est tout flou. Mais au point où j'en suis, je suis presque surpris de voir que le Soleil est dans le cadre, et qu'il y a encore un morceau d'éclipse. Pas trop le temps de tergiverser, Cidélie a entrepris de décapiter Poppi. Après avoir sauvé la mise du malheureux singe, je démonte le tout. Et m'aperçois alors que je n'avais pas serré la vis centrale du trépied. Vous savez, l'unique grosse vis, celle qui tient à peut près tout. Avec une prise de vue en rafale au reflex et un petit souffle d'air, sur un télescope en porte à faux posé sur une table équatoriale flottante, tu m'étonnes que tout soit flou... Bon, mission accomplie, j'en ai chié comme un rat crevé pour faire une série d'images pourries, je peux tout ranger et formater ma carte SD. Après avoir tout rentré – par la fenêtre, je rappelle – sauf le télescope, qui attendra, je suis tout crasseux et dégouline de sueur. Tandis que je me serre un verre d'eau, j'entends les pneus de la voiture de Caro crisser sur les graviers, pour une arrivée en catastrophe, très déçue de m'avoir ainsi bloqué. Finalement, tout est bien qui fini bien. Sur la plus de centaine d'images obtenues, il y en a UNE de nette. Me demandez pas comment c'est possible, j'en n'ai pas la moindre idée. Vous trouverez donc le résultat de cette aventure épique en pièce jointe, l'unique rescapée de cette course contre la montre, quelques millions de pixels capturés en 1/500 de seconde à 100 ISO par un boîtier Canon EOS 600D derrière un Meade LX90 203/2000 avec réducteur de focale F/6,3, filtre Astrosolar densité 5, depuis Juliénas, en Beaujolais. Traitement sous Darktable. Ce n'est certainement pas la plus belle des images, mais ça fait un sacré souvenir Bon dimanche à tous ! Cyp
  27. 4 points
    Bonjour à Tous, Animation du 14 juin de 14:50 à 16:35 DERF 160, Lunette 120/1000, filtre Ha 7nm, powermate x4, FB du PST, BF15, Asi174. Robin
  28. 4 points
    bonjour, armez vous de patience pour le chargement de cette animation 40Mo conditions médiocre vous pouvez voir la turbu qui arrive avec la chaleur Paul
  29. 4 points
    Salut, ça y est, un soir sans nuages! J'ai donc choisi les dentelles pour cette soirée. j'ai eu une grosse frayeur, ma monture, après un dithering n'arrivait plus à se réaligner en DEC dans PHD2, et tout d'un coup j’entends un "clac!"", et là ça repart dans l'autre sens un gros coup... J'arrête tout, je vérifie, tout à l'air OK, la soirée continue sans encombres, mais aujourd'hui ça va être maintenance et vérification de l'axe DEC. Materiel : eq5 61deph nikon d5100 defiltré + L-enhance autoguidage phd2 mini lunette et camera 224c 70x 120 secondes (2h30 environ) empilement dans siril, traitement photoshop et lightroom. c'est bruité mais avec mon apn et 23°C la nuit.. pas trop le choix. Si j'enlève trop de bruit, je perds du détail, du piqué dans l'image et j'aime pas les images trop lissées. Je crois qu'il reste du gradient mais je fais plus de mal que de bien en essayant de l'enlever.
  30. 4 points
    Bonjour tout le monde . Bon, après la manip du Musou Black, je me demandais si le C11 pouvait faire encore des images la réponse est oui , même si je ne suis pas tombé sur le meilleur Seeing possible , vibrations hautes fréquence cachant les plus fins détails, mais bon j'ai déjà fait pire. Coté contraste du Tube, je verrai sans doute mieux sur le Soleil et la Lune ou lors de phémus de Jupiter . Ciel très dégagé, T°c 13°, pas de vent , pas mal d'humidité , seeing moyen turbulence H.Fréquence le setup : C11 Focuser + OpticBX1.5. + ADC + ASI462MC+ Filtre UV/IR.Cut F5300 F/D.19 e=0.112"/pix Bernard_Bayle
  31. 4 points
    Merci Polo Merci Patry J'ai encore tellement à apprendre au sujet du traitement du CP. Un jour, je serai une cadore Je vous montre le site de l'observatoire de Val-Bélair, là où j'étais. Il est en zone rouge. Il est dommage qu'il y ait tant d'obstacles à l'astro sur le lieu d'un observatoire qui est aussi une base de plein air municipale. VID_20210612_202913.mp4 Mon matos avant l'ouverture de l'observatoire : La lumière de l'observatoire s'éteint. Donc, c'est pas un problème. Mais tous les arbres. Et la lumière de la ville très visible. Et la piscine. Et les clôtures, ...
  32. 4 points
    Les prémisses d'une ébauche du début du commencement d'un léger soupçon de cataracte peut-être malgré ton jeune âge ?
  33. 4 points
    Une petite fable : - Un homme se passionnait de voir rouler les voitures et se rêvait à en construire de plus rapides encore. - Un jour, l'homme observant une voiture capot ouvert, vit en son cœur une chose que l'on nommait moteur. - Le moteur était une chose qui paraissait fort compliquée et bruyante à l'homme. Les ouvrages à son sujet n'étaient guères plus engageants. - Il fut donc aussitôt rebuté à l'idée de s'intéresser au moteur sans pour autant se départir de son rêve. - L'homme fut cependant étonné de la lourdeur du moteur : pour sûr, cela devait ralentir la voiture une telle lourdeur ! - L'homme alla s'enquérir de sa découverte auprès des sages de la ville : "Oh sages ! Je viens de réaliser que le moteur de nos voitures est fort lourd ! Voilà donc pourquoi nous ne pouvons aller plus vite ! Quelle incroyable chose que vous ne vous en soyez pas rendu compte plus tôt !" - Dubitatifs, les sages lui demandèrent ce qu'il envisageait pour remédier à la lourdeur du moteur et aller plus vite encore. "Simple" dit l'homme, "il suffit de l'enlever et de le remplacer par un simple pédalier plus léger, la force musculaire des passagers et le gain de poids fera le reste !". - Les sages répondirent à l'homme en lui parlant avec des mots obscurs qu'il avait déjà lu dans un ouvrage consacré aux moteurs. L'homme se dit alors que les sages se fourvoyaient, car il leur avait déjà démontré que le moteur était lourd et inutile. Il se dit aussi que ces mots obscurs devaient servir aux sages à cacher leur incompétence. - Devant l'attitude effrontée de l'homme, les sages le renvoyèrent à ses études. - L'homme se dit alors : "Voilà des soi-disant sages bien peu ouverts d'esprit, c'est à se demander comment leurs voitures font pour rouler". - Avec les années, l'homme devint vieux et de plus en plus irascible, des pédaliers s'empilant dans son garage et jurant qu'un jour, il leur prouverait à tous, l'étendu de son génie.
  34. 4 points
  35. 4 points
    Bonsoir les amis. Setup sur pied photo : APN Sony A68, zoom Sony 70-400 utilisé à 135mm en manuel (F équivalent 202mm sur APS-C), ouverture à 7,1 ISO 1000 et 1/400s. Voilà pour ce modeste partage, vous souhaitant de bonnes nuits (hélas courtes en ce moment) Philippe
  36. 4 points
    salut a toutes et tous image de ce matin une protu qui se ballade au dessus du soleil et une tache solaire lunette100MM modif PST zwo 178mm jean marc
  37. 4 points
    Bonjour à tous, du tri dans les DD et parfois quelques perles comme ces 2 là... Newton 410 mm F/5.6 optique et mécanique "maison" + oculaire de projection taka 20 mm + filtre vert Atik. Basler 1920-155 env. 10 % d'images retenues soit 850 sous AS3, Astrosurface et CS6. Phil Site perso : http://www.photoastro.com/
  38. 3 points
    Bonjour à toutes et à tous, Hier soir j'ai enfin pu ressortir le télescope après des semaines de grisaille et le moins que l'on puisse dire c'est que ca fait plaisir !! Cette fois ci j'ai jeté mon dévolu sur M 27 et après une absence d'Etoile depuis plus d'un mois j'ai pu faire le plein sur ce cliché. Les conditions étaient bonnes et j'ai pu lui consacrer 3h de pose avant de me tourner vers Jupiter et saturne pour du visuel. Elle manque probablement un peu de rouge mais je pense que ce sont les limites d'un APN non défiltré Toujours le même setup : Télescope : Newton 250/1000 Monture : AZEQ6 APN : Sony A7S non défiltré Pose : 360*30sec Darks/Flats/Bias : 30 traitement : Siril/Photoshop Nouvelle version Bon ciel à toutes et à tous, Maël
  39. 3 points
    Salut à tous, Les nombreuses images de Jupiter m’avaient donné envie, alors avec le passage de la GTR ce matin, j’ai craqué. Le Mewlon250 est pointé vers la planète à 5h: une turbulence bien raisonnable, tres beau en visuel á 350x avec ADC, avec la GTR bien apparente. Des captures de 5h à 5h30 lc. La meilleure: celle de 5h30, alors que le ciel était déjà bien bleu. À gauche: Europe. Mewlon250, barlow 2x, ADC, ASI224mc, capture de 100sec, traitement sous Astrosurface. Jean-Yves
  40. 3 points
    Un bien joli champ autour de Vega, belle image Julie J'ai bien essayé avec mes doigts mais sur mon écran d'ordi . . . ben ça fait rien Bonne soirée, AG
  41. 3 points
    Punaise.. Tryphon qui joue à la "pucelle effarouchée" !!.. En principe il est pourtant bien connu que le/la scientifique bannit les mythes..
  42. 3 points
    ... et une heure de pose toute à la paluche môssieur : un vrai morceau de bravoure ! Musk n’aurait pas pu survivre à cette époque-là : il aurait fini cloué sur une porte d’observatoire ou brûlé vif au foyer d’un télescope solaire !
  43. 3 points
    .. Quant à @communicationrel il est bien comme Jésus, il ne baisse pas les bras ..
  44. 3 points
    Tout à fût ! Encore pire du mien : j’chuis plus vieux ! (et être pluvieux quand on fait de l’astro, c’est vraiment la poisse ! ) D’un autre côté je suis né avec le premier Spoutnik : au début c’était pas encore trop la merde
  45. 3 points
    nan mais c'est évident que l'objet est extraordinaire, et qu'il me tarde d'en essayer un, le potentiel est en effet prodigieux, complémentaire, là n’est surtout pas la question. Lambda, là aussi, ce 'n’est pas une question de finalité, où au final, on fait bien ce qui nous chante, ni même philosophique, ou que sais-je encore juste une question de vocabulaire, de l'usage du vocable "visuel" qui en astro amateur a jusqu’à ce jour un certain sens. Certains ont proposé "visuel assisté", ce qui n’est pas mal. Pour me faire comprendre, quand je regarde l’écran de l'A7S de Nicolas, ce coquinou, poussé à fond les ballons pointant une comète, je ne fait pas de "visuel", je regarde une image, je peux même aller à dire que j'observe une image quasi en temps réel;
  46. 3 points
  47. 3 points
    Minkowski est un mathématicien. Ces travaux reposent sur ceux de Poincaré. Je cite toujours Poincaré, car je l'aime bien, et que l'on à trop souvent tendance à l'oublier. Einstein n'a pas besoin de l'espace de Minkowski pour établir le cadre de la théorie de la relativité restreinte. En 1907 tu n'as pas besoin de l'espace de Minkowski. La théorie de la relativité restreinte de Minkowski est publiée en 1908. C'est un pur objet mathématique pour essayer d'expliquer la théorie de la relativité restreinte. Dans le cadre de cette théorie je pense que l'on doit pouvoir se passer de cette représentation. Mais là je suis limité par mon bagage physique et mathématique pour le justifier. Einstein a eu du mal à comprendre et à accepter cette représentation de Minkowski. C'était une modélisation trop mathématique pour lui. Mais, la théorie de la relativité générale n'aurait jamais vu le jour sans cette représentation mathématique de Minkowski. Dans le cadre de la théorie de la relativité restreinte, l'espace de Minkowski n'est pas erroné mais il est possible de s'en passer. Comme je l'ai dit plus haut, cette géométrie de Poincaré-Minkowski n'est pas plus vraie qu'une autre. C'est juste une représentation. Elle s'est imposée car elle était plus commode et qu'elle a permis de déboucher sur la théorie de la relativité générale. L'incompréhension sur tes différents fils est que tu te place en 1907. A cette date l'espace de Minkowski n'est pas encore utilisé dans le cadre de la relativité restreinte. Mais tu discutes avec les connaissances d'aujourd'hui où les représentations de Minkowski font consensus et sont largement utilisées. Ton problème n'est pas tant un problème de math ou de physique, mais plutôt un problème d'histoire des sciences.
  48. 3 points
    Superbe trouvaille !! Traduction automatique : Une image panoramique de la surface lunaire du site d'alunissage prise par l'atterrisseur Chang'e-3 à 19,5014° de longitude ouest de la lune à 44,1260° de latitude nord en décembre 2013. Le rover lunaire Yutu 1 est visible sur la photo. La mission Chang'e-3 est la première tentative d'"atterrissage" de la deuxième phase de la "circonnavigation", de l'"atterrissage" et du "retour" de la troisième phase du projet d'exploration lunaire de la Chine, et la partie atterrissage s'est terminée normalement. La Chine est le troisième pays à réussir un atterrissage en douceur sur la Lune après les États-Unis et l'(ex) Union soviétique.
  49. 3 points
    Dans les conditions météo actuelles pour connaitre le seeing faut mettre l'oeil à l'occulaire , et une fois qu'on est levé ....... on tente . Perso en dehors des sites où je me rend comme le sud de l'espagne pour les oppositions de Mars, du Vercors voir de Calern , ici en Bretagne j'ai déjà eu des seeing excellents voir : http://www.bbayle.com/MARS.html MAIS , j'évalue à 1 fois sur 8 sorties comme d'autre lieu en France, hormis la cuvette du bassin Parisien connue depuis les années 90 avec THierry.L par exemple . Donc pas grave,, c'est pas un boulot c'est une passion :-)) et je suis en roue libre Merci djorge, Savoyard, Sauveur, Paul, Michel Xavier, Alain, COM423, Thierry , GéGé, Christophe , Christian Bernard_Bayle
  50. 3 points
    merci séverin ! la on voit mieux : bonne soirée et bon ciel ! polo