Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content on 07/03/21 in all areas

  1. 14 points
    Bonjour à tous, Toujours à la bourre coté traitement et participation à la liste, je termine juste mon traitement de la nuit du 25 au 26 juin passée sur le col de Bigorno avec Marc Nuit très humide, ça dégoulinait tellement que Marc n'a pas osé sortir son tout nouveau PC (il avait cramé l'ancien dans son jardin cet hiver, justement à cause de l'humidité) Tout était trempé (le lendemain j'avais même de la buée à l'intérieur du tube du C14) Cette soirée le jet était prévu assez fort, normalement plus faible le lendemain, mais il y avait incertitude sur la couverture nuageuse de la nuit de samedi à dimanche. J'ai de nouveau eu des problèmes de mise au point électrique mon MOONLITE refusant de fonctionner (apparemment l'une des vis de serrage de l'axe du PO, qui est prise dans une pièce en plastique , tourne dans le vide) le moteur tourne bien, mais n'entraine pas la mise au point. Je me suis rabattu sur ma vieille MAP MEADE, mais elle aussi doit être un peu fatiguée, (plus de 7 ans sans utilisation) j'ai eu du mal à affiner ma MAP entre chaque prise de vue. pour la prochaine fois, (normalement ce soir) j'ai enfin fabriqué un adaptateur pour installer mon système pas à pas LAKESIDE (avec télécommande et compteur) sur mon MOONLITE. la soirée était plus turbulente que celle du 12, et surtout beaucoup plus humide, malgré une résistance chauffante et un par buée monté sur le C14, la lame s'embuait très rapidement, on a pu tester la redoutable efficacité des sèches cheveux de 400W monté sur le groupe électrogène (bien mieux que mon ancien système sur 12V) On a terminé au petit matin complètement rincé tout le matériel dégoulinant (j'avait même des traces de coulures dans le C14 !!!) J'ai pu tester mon montage avec la MAP MEADE avec beaucoup moins de BACKFOCUS que mon ancien système, ce qui semble donner de biens meilleurs résultats sur les couches bleues (à confirmer) Bon passons aux images Rappel du Matériel C14 Barlow X2 Clave ADC ASI290MM et ASI462 pour quelques images de Jupiter Monture G11 Traitement AS3 Winjupos et Photoshop Les images de Jupiter sont à 90% taille d'acquisition celle de Saturne sont à 100% Vu les conditions et les PB de MAP, pas d'animation cette fois ci Les images de Jupiter : pour les couches L R G B et les RGB et LRGB à la 290 un seul film par couche assemblage RGB et LRGB avec winjupos Pour les images avec la 462 composition de 5 films avec winjupos la LRGB : ASI290 la RGB ASI290 La L(290) combinée avec les images de la 462 La planche complète Les Saturne toutes prises avec la 290 j'ai essayé de garder un traitement doux et naturel la LRGB la RGB La planche :
  2. 13 points
    Bonsoir à toutes et tous , Pas trop mauvaises conditions ce matin , mais des nuages un peu vers la fin et beaucoup d'humidité Newton maison de 400 , miroir SkyVision de 400 F/D 4 en Zérodur , captures avec Genika-Astro , traitement AS!3 , R6 et AstroSurface . planche RGB filtres Astronomik le 02/07/2021 , caméra ASI 290MM + ADC PA MK2 + Barlow APM 2.7 , de 03h27 à 03h34 TU . Jupiter en RGB à 03h01 TU , caméra ASI 462 MC + ADC PA + Barlow APM 2.7 . dérotation de 6 images avec Winjupos , caméra ASI 462 MC de 03h05 à 03h12 TU . Jupiter en filtre IR685 à 03h20 TU , caméra ASI 290 MM , même config que la planche RGB . RGB avec filtres et caméra ASI 290MM de 03h43 à 03h53 TU , dérotation des 3 vidéos avec Winjupos ........, traitement des 3 img avec AstroSurface , good , car les prises ont été faite de jour et pas d'artefact du limbe cette fois.............? c'est not ami Valère qui va être content je ne mets pas la planche RGB........le FDC est vraiment pourri reprise du traitement de la RGB ( 03h27 TU ) , planche du haut , moins prononcer l'artefact il me semble............. Michel
  3. 9 points
  4. 8 points
  5. 8 points
    Ha ha moi chus plié en deux de voir ça MDR Mais t'as pas tort Kaptain Et le Jack qui en rajoute Leurs putains de batteries dont la fabrication ne pollue pas MDR Et on construit combien de centrales électriques pour recharger toutes ses bagnoles MDR Mais pas nucléaires, c'est pas bien, au charbon qui est un produit naturel MDR Enfin, vaut mieux lire ça que d'être sourd Bonne journée à vous, AG
  6. 7 points
    Chu qu'à moitié con, alors, je roule en électrique, je peux vous dire qu'on ne peut plus conduire une banyol à essence après ça, c'est vraiment trop agréable, comme sensations. Et pour être monté à bord de la Tesla de Franck XXX, il faut bien reconnaître que c'est une expérience hallucinante. Perso, maint'nant que j'ai vu ce qu'était vraiment une Tesla et que les Starlink, finalement, n'empêchent pas de faire de l'astro, je vote monsieur Musc à donf, comme @jackbauer 2. Le discours écolo-vegano-déprimé de nos Verts antinucléaires, ras le bol ! Vive la techno science ! Vive monsieur Musc ! Tous sur Mars en 2024 !!! Mort aux cons ! (vaste programme)
  7. 6 points
    Bonjour, Comme tout le monde, je n'ai pas pu résister à photographier ces 2 belles zones actives avec la big tâche TS 150-900 + quark chromosphère + asi 1600mm résolution de 0,30"/pixel Tout d'abord un petit zoom sur la tâche : Puis une vue d'ensemble de AR 2835 et 2836 :
  8. 6 points
    Retour sur la tache ce matin, mais avec le 250mm. Très beau en visuel en bino avec les filaments de la pénombre qui apparaissent de temps en temps... Des captures avec filtre vert (avec le continuum c'est sombre, il faut beaucoup monter le gain ) et filtre mylar aluminisé pleine ouverture. A 10h30 et 11h30 lc: Mewlon250, barlow 2x, filtre vert, ASI174mm, traitement sous Astrosurface. Jean-Yves
  9. 6 points
    Salut à tous, Beau temps ce matin, ce qui ma permis de jeter un œil sur la grande tache avec les filtres Ca K cette fois-ci. D'abord, l'image du disque en entier : La même avec les seuils modifiés pour montrer les protubérances : Et puis un coup de zoom lors d'un passage de très bonne stabilité des images. L'ombre de la tache est vraiment très complexe :
  10. 5 points
    bonjour, une comparaison de 2 animation faites ~au même moment le 1 juillet elle sont réduites en format , ça va déjà être long - très long à charger , mais les formats originaux font entre 300 et 450Mo , patience . on peut voir que la turbulence dégrade beaucoup plus en continuum qu'en Ha il faudrait synchroniser les images pour voir si le flare Ha est responsable de l'éclaircissement du continuum Paul la HA avec la lunette de 150mm , la continuum avec la lunette de 200m Ha 1 images toutes les 30s Continuum 1 image par mn
  11. 5 points
    Bonjour à toustes, Je trouve que cette double page centrale dans le n°111 d'Astrosurf mérite bien un post pour le super travail de Sauveur Pour ceux qui l'auraient loupé, un collier martien absolument extraordinaire : Bravo mon ami Sauveur et félicitations pour cette superbe reconnaissance de ton travail Bonne soirée à vous, AG Sans oublier un grand merci à @Jean-Philippe Cazard
  12. 5 points
    Et quand on voit ça, on se dit quoi ? https://www.lefigaro.fr/societes/une-toute-nouvelle-tesla-plaid-prend-feu-avec-le-conducteur-au-volant-20210703 Un mec qui fabrique des bagnoles de plus de 1000 chevaux pour faire du 320km/h, quand son pays crève de sècheresse et d'incendies ravageurs, c'est quoi ? Pour moi et sans conteste, le roi des cons ! Désolé pour les "croyants" mais là, ça dépasse les bornes des limites...
  13. 4 points
    salut a toutes et tous voici la tache solaire prise ce matin avec le cassegrain kepler de 150 Filtre bleu astronomik zwo178mm jean marc
  14. 4 points
    Salut, À défaut d'avoir un bon ciel la nuit, il reste le Soleil pour se faire plaisir, même si à cette heure, il est à nouveau masqué par les nuages Donc ce matin, début de cession à 9h, pour en profiter au maximum, avec la Lunt 35 + DMK 41, Mixage disque + protubérances Puis un essai avec la barlow x2, mosaïque de 11 tuiles Puis en lumière blanche, lunette SW 80ED + Astrosolar + Baader K line + ASI 120mm, mosaïque de 6 tuiles, L'image sans traitement et avec un traitement un peu plus poussé : Enfin, 2 plans avec la barlow x1.5 Daniel
  15. 4 points
    Bonjour à tous, Enfin une vrai tache ! Ca commence à être spectaculaire. Il a fallu jouer à cache cache avec les nuages. Voici deux cadrages différents : Espérons que la météo reste bonne demain.
  16. 4 points
    Merci Daniel ;o) J'ai traité l'image couleur à la 462 Winjupos (5 films) mais j'ai du travailler les couleurs sous photoshop (balance des blanc niveaux et saturation) ensuite j'ai appliqué la luminance prise à la 290 (sans doute le meilleur film de la soirée) car je n'arrivais pas à avoir des couleurs potables avec ma RGB et LRGB des prises à la 290, (c'était horrible ça tirait vers le jaune/vert, impossible à corriger sous photoshop) c'était la seule façon de présenter une image LRGB qui ressemblait à quelque chose, j'ai ensuite compris d'où venait le problème, avec mes difficultés de MAP j'avais modifié les réglages pour essayer d'affiner (rajout de GAMMA notamment) et lors de la prise du filme bleu .... et ben j'ai oublié de rerégler le gamma , j'aurais du m'en apercevoir avant, vu que j'avais une image bleue plus sombre et un disque de taille différent, j'ai corrigé lors du traitement et là lors de la composition RGB et LRGB les couleurs sont apparues, pratiquement pas eu à les retoucher ensuite Ci joints les images issues de la composition RGB et LRGB Winjupos avant finalisation (astrosurface et photoshop)
  17. 4 points
  18. 4 points
    Bonjour je suis déjà en demi page, je remonte donc ce post pour partager la belle faite ce matin, bien entendu Gérard et amicalement
  19. 3 points
    Bonjour les ami(e)s, Si vous en avez la possibilité, je vous recommande chaudement (rires) d'observer le soleil aujourd'hui ! Il y a une énorme et magnifique tache dessus (enfin pas qu'une, mais les autres sont comparativement riquiqui), très complexe, avec une zone d'ombre découpée en - au moins - trois parties, une pénombre gigantesque et un nuage de petites taches satellites qui parachève le tableau. Franchement, c'est à ne pas louper ! A 80x aux jumelles 120mm (diaphragmes de mes filtres obligent), j'ai déjà vu beaucoup de détails à l'intérieur et autour de cette tache. J'imagine ce que cela peut donner dans un instrument plus adapté... Dessinateurs et dessinatrices, voilà un noble défi à relever ! Je me serais mis volontiers devant une feuille blanche pour l'occasion, mais au Japon, rester dehors au cagnard en plein Juillet, c'est juste insupportable (sans parler des moustiques qui vous harcèlent à toutes heures du jour ou de la nuit). Voilà, en espérant que vous lirez ce message à temps. Mais à priori, cette tache sera là quelques jours encore
  20. 3 points
    salut à tous, Bon voila après plusieurs jours de traitement sur ma dernière photo et un plantage complet dans le post traitement de celle-ci qui m'a fait presque tous reprendre... 🤕 (merci au copains pour le démontage en règle de ma V1... 😄) Voici donc ma version pour cette année de la nébuleuse de la Lagune M8 et la Trifide M20 fait avec un APN non défiltré Nikon-Nissoumise (cela peu donner une idée des possibilités à ceux qui comme moi sont encore filtré). Pour le matos : _80ed + réduc 0.85x _Nikon d5300 Aps-c non défiltré _Heq5 + guidage sur le chercheur SW _Asiair pro la photo : Réalisé sur 7 nuit avec en total de 75 poses de 600sec soit 12h30 au total. Un petite photo d'ambiance d'une des sessions en Autoportrait : (Parce que c'est toujours cool 😎) et le pourquoi vous êtes ici : Merci d'avance à ceux qui porteront une attention à mon post et ceux qui pesteront un avis, une critique ou ce que vous voulez en faite ...🤗 (désolé pour ceux qui sont qui sont aussi en face ... c'est effectivement un copié/coller mais bon je n'ai rien à modifier ou à rajouter ici ) bon ciel à tous ....
  21. 3 points
    La lune a fleurs de dunes une bien longue tournure pour un simple dessin sorti de l'imaginaire et esquissé de mes doigts gourds. Venant tout juste de recevoir ma tablette graphique, j'ai entrepris de l'apprivoiser sans tarder. Voici le résultat sans prétention, simple, mais finalement pas aussi raté qu'attendu. Mon premier gribouillis né du plastique E-tech : encore loin du compte, j'espère dans un avenir proche vous proposer des dessins d'une qualité supérieure à cet essai qui toutefois m'a réouvert les portes de mon premier amour, le dessin.
  22. 3 points
    Cette fois nous vous présentons une Nébuleuse Planétaire assez peu imagée qui comme presque tous les objets du catalogue Caldwell sont assez diffus. Abell 36 (PK 318+41.1) Le magnifique linceul gazeux d'une étoile solaire mourante, la nébuleuse planétaire Abell 36, se trouve à seulement 800 années-lumière de la constellation de la Vierge. À cette distance, il s'étend sur plus de 1,5 année-lumière et a une faible magnitude surfacique 13. En haussant ses couches externes, l'étoile centrale de la nébuleuse se contracte et devient plus chaude, évoluant vers une phase finale de naine blanche. En fait, dans Abell 36, on estime que l'étoile centrale a une température de surface de plus de 73 000 K, comparée à la température actuelle de 6 000 K du Soleil. En conséquence, l'étoile intensément chaude est beaucoup plus brillante en lumière ultraviolette, par rapport à son apparence visuelle ici. La lumière ultraviolette invisible ionise les atomes d'hydrogène et d'oxygène dans la nébuleuse et alimente finalement la belle lueur de la lumière visible L’analyse morphocinétique montre qu’Abell36 se compose d’un sphéroïde interne et de deux arcs symétriques à points lumineux La formation d’Abell36 nécessite plusieurs événements d’éjection, y compris des écoulements bipolaires collimatés qui sont probablement plus jeunes que et ont perturbé la coquille principale. Full & Details : A faint Planetary Nebula : Abell 36
  23. 3 points
    Salut les planéteux, En faisant de la place sur mon PC, je me suis rappelé que je n'avais jamais finalisée ma Mars de l'opposition 2020. C'est chose faite, voici donc ma Mars du 19 Octobre 2020... c'est pas trop tôt ! Comme il y avait un assez faible taux d'images exploitables, j'avais fait un pré-tri des images sous Registax 3. C'est grossier mais ça permet d'éliminer la moitié des mauvaises images. Les autres images je les avait triées à la main et j'ai pu mesurer combien le tri du logiciel est approximatif surtout s'il y a des variations d'intensité (passage de cirrus)... Tout est "bio", image RVB sans IR et aucun traitement "machin AI". Bon il me reste encore une autre séquence de la même nuit avec Valles Marineris en vedette. Mais ça risque de prendre du temps.... Beaucoup de temps. Albéric SETUP : ------------- Télescope Newton 400 F/D 4.5 maison sur monture LXD 750 Imageur : ZWO ASI 385 MC couleur. Barlow 5x + ADC + Filtre Ir/UV Cut. Capture : ------------- 4 captures de 4 minutes, de 60 à 120 images/sec, variable car passages nuageux. Durée de 02H15 à 02H30 HL le 19/10/2020 Expo 7 à 10 ms et Gain= 380. Pré-tri des images sous Autostakkert 3.0 Tri manuel des images non éliminées. (2407 + 3416 + 3596 + 1319) = 10738 images retenues. Registration sous Autostakkert 3.0, Dérotation de 4 image sous Winjupos. Un traitement fait sous Iris (ondelettes) et un traitement sous Astrosurface puis mix 50%/50% des deux. Finitions sous Photoshop : détourrage et petite retouche du contraste. Image finale légérement réduite : 90% de la taille d'acquisition.
  24. 3 points
    Un peu plus bas, en fait , pour éviter d'etre trop dans le vent. (C'est un COL ) L'horizon sud est parfaitement dégagé, ce qui est parfait pour le planétaire. On a droit à un ciel de type Bortle 2/3, bien noir et exempt de toute polution lumineuse, sauf peut etre un peu au Nord. A 1000 metres d'altitude environ, on est déja un peu au dessus de l'essentiel des nuisances. C'est en gros a 45 minutes de chez chacun de nous. Je te mets quelques photos extraites de GOOGLe Street view... - Marc
  25. 3 points
    merci Jean Louis en ha je galère quand même pas assez de diamètre ou l'étalon commence a fatiguer voici une image avec le mak127 Jean marc
  26. 3 points
    Bonjour à tous, aujourd'hui des nuages et une forte chaleur avec turbu variable. Lunette 204 mm F/8.8 + hélioscope densité 2 + Barlow 2.5x / ASI 290 + continuum. Traitement AS3, Astrosurface et CS6 Phil Version couleur
  27. 3 points
    on peut déjà commencer par faire tourner tout ce qu'on peut de 180° (caméra, roue, bagues diverses...), pour voir à quel niveau se situe le tilt. Si c'est au niveau de la lunette, un réglage de tilt sur la caméra réduira le tilt pour une orientation du montage et l'augmentera pour une autre. Il n'y a que si le tilt est bien au niveau caméra (c'est à dire s'il ne change pas de place sur l'image en la faisant tourner sur elle-même de 180°) qu'on pourra attaquer le réglage. Puis une fois le réglage fait, vérifier, en refaisant des rotations, que le tilt est bien réduit dans toutes les orientations du montage. Et même éventuellement dans plusieurs orientations de la lunette, au cas où un tilt serait dû à des flexions. On rêve tous de très grands capteurs à petits pixels, mais ça se mérite Je m'en suis bien rendu compte sur la 6200, qui n'a pas du tout la même sensibilité au tilt que la SBIG 11000M et ses gros pixels de 9 microns, sans parler du 7S.
  28. 3 points
    Bonjour quelques session avec des rocheuses et gazeuses Le 17 bof bof un peu mieux sur Saturne Le 26 traitement classique Astrosurface Wj + Déconvolution Ici en Batch CS plus doux cs batch Le 27 moins bon Le 28 Mars @Lucien pas top j'ai pas essayer la nuit Venus dur 30 @ Lucien ou est tu Comme c'était pas mal j'ai fais la nuit malgré le jet annoncer c'est au four et on verra ce soir comment ca clignote car le jet est encore assez fort Bonne soirée et bon ciel Sauveur
  29. 3 points
    Salut Valère Pour le moment non je ne pense pas qu'une caméra couleur seule fasse mieux qu'une N&B avec filtres mais plutôt que maintenant les 2 sont complémentaires : la caméra couleur pour apporter la chrominance encadrant des images de luminance faites avec la N&B le tout avec la méthode décrite par @jldauvergne dans ses tutos vidéo qui est vraiment super efficace, notamment sur Jupiter. J'ai appliqué ça sur Mars et ça marche vraiment bien Surtout en ayant une 290MM et une 290MC (celle du club) qui ont strictement le même capteur : on peut passer de l'une à l'autre sans se poser de questions, et ça simplifie les traitements avec une taille d'image et un échantillonnage strictement identiques. JP
  30. 3 points
    Aah j'ai failli la louper celle-là, un seul mot M-A-G-N-I-F-I-Q-U-E! !! La toute dernière version en page 11 est ma préférée, tout simplement parfaite, un immense bravo à toute l'équipe pour cette image de référence et ce superbe traitement! En voyant l'image au tout début ça fait déjà : Puis en regardant la full:
  31. 3 points
    merci Alain , maintenant.............je sens que ça va venir........c'est ma femme qui me le dit Michel
  32. 3 points
  33. 3 points
    Merci d'aller écouter le commentaire exhaustif d’Étienne Klein sur ce sujet. Voir le lien cité plus haut et repérer le timing. Depuis quand l'Express ou un autre journal d'info générale est-il une référence en matière d'info juste, pesée et solidement décryptée ? Plus qu'un pédagogue. Quelle beauté de la langue française avec lui ! Oui, il se répète souvent d'une interview à une autre. La cause en est qu'il est x fois interviewé sur un même sujet. Mais la richesse des thèmes abordés années après années ne cesse de s'étoffer. Dans un monde qui aime tant ne pas penser et préfère commenter à la manière de Mme Michu pour se donner des sensations, décider d'écouter EK, c'est décider de se poser pour réfléchir. La complémentarité des approches montre ici, s'il en était besoin, qu'on pense mieux à plusieurs...
  34. 3 points
    Un article d' Eric Ralph (traduction automatique) : https://www.teslarati.com/spacex-worlds-largest-rocket-booster-pad-arrival/ Six semaines après le début de l’assemblage, SpaceX a achevé le premier véritable prototype de propulseur d’appoint Super Heavy de Starship, l’a sorti de son nid de « baie haute » et a installé la fusée de la taille d’un bâtiment sur la rampe de lancement. Debout à quelque 65 mètres (~ 215 pieds) de haut, Super Heavy Booster 3 (B3) est de la même hauteur qu’une fusée Falcon à deux étages et un vaisseau spatial Dragon et devrait peser à lui seul six fois plus qu’un Falcon 9 entièrement alimenté lorsqu’il est chargé d’oxygène liquide et de propergol de méthane. Une fois que les Super Heavies seront finalement équipés de 32 Raptors (plus de moteurs que toute autre fusée de l’histoire), le booster produira également plus de deux fois la poussée de la fusée Saturn V Moon de la NASA - toujours le véhicule le plus puissant jamais piloté. Assemblé à partir de 36 anneaux en acier, de trois dômes de réservoir et de dizaines d’autres composants majeurs, Super Heavy B3 emprunte fortement à l’appareil de production Starship que SpaceX a construit et affiné au cours des derniers mois ~ 18. Les boosters utilisent les mêmes gabarits, installations et stratégies de soudage et d’intégration et sont construits à partir des mêmes anneaux, longerons, raidisseurs et dômes en acier. À certains égards, les boosters Super Heavy sont en fait beaucoup plus simples que les Starships, qui nécessitent un cône de nez personnalisé, des réservoirs « header » secondaires, une plomberie supplémentaire, des volets d’actionnement, un bouclier thermique avec des milliers de tuiles, etc. Les boosters, en comparaison, ne nécessitent aucun bouclier thermique et n’ont besoin que de deux réservoirs principaux faits d’anneaux d’acier identiques. Cependant, les trois dômes Super Heavy (avant, commun et poussée) sont pour la plupart personnalisés ou nécessitent des modifications majeures sur les pièces partagées avec les dômes Starship. S’exprimant le 30 juin, Elon Musk a révélé que Booster 3 était « très difficile à construire » et serait exclusivement utilisé pour les tests au sol, réitérant que Super Heavy B4 est actuellement le premier booster prévu pour voler. Curieusement, le PDG de SpaceX a également déclaré qu'«une grande partie de la conception [de Super Heavy] » serait modifiée entre Booster 3 et Booster 4, soulevant des questions sur ce que la société espère gagner des « tests au sol » de Booster 3. Quoi qu’il en soit, ces tests sont maintenant sur la bonne voie pour commencer dès le lundi 6 juillet après que SpaceX a transporté Super Heavy Booster 3 de l’usine à la rampe de lancement et a rapidement installé la fusée sur une plate-forme d’essai le 1er juillet. Suivant les traces de Starship, le premier obstacle de Super Heavy sera probablement un test de résistance à l’air ambiant, dans lequel l’azote gazeux est utilisé pour vérifier les fuites et vérifier l’intégrité structurelle générale sous pression. Une fois terminé, Booster 3 sera mis à l’épreuve cryogénique, remplaçant efficacement l’azote gazeux par son équivalent liquide surcoolé pour simuler l’immense contrainte thermique et mécanique subie par l’oxygène liquide similairement froid et le propergol méthane. La façon exacte dont ce test sera effectué n’est pas claire étant donné que Super Heavy peut contenir plus de 3100 tonnes d’azote liquide et que la capacité de stockage a été installée. L’objectif le plus important des tests de cryo-preuve est de démontrer que Super Heavy est structurellement solide avec ses réservoirs pressurisés à des pressions de vol nominales - probablement au moins 7-8 bar (~ 100-120 psi). En cas de succès, spaceX pourrait suivre deux voies possibles: plus de tests de preuve cryogénique à des pressions plus élevées (et donc potentiellement destructrices) ou des tests de feu statique avec un ou plusieurs moteurs Raptor installés. Compte tenu de la déclaration de Musk selon laquelle le premier booster Super Heavy en état de voler mettrait en œuvre des changements de conception majeurs, il n’est pas clair si Booster 3 est d’une fidélité suffisamment élevée pour justifier des tests de tir statique ou si SpaceX a effectivement transformé le prototype Super Heavy en un énorme « réservoir d’essai » à la place.
  35. 3 points
    -------------------- J'ai eu un Antarès Elite 20mm qui était très bon mais pas très soigné au niveau du bafflage intérieur. On verra ce qu'il a sous la jupe. La formule a été tant reprise (super-plössl) mais jamais égalée. Un autre oculaire lanthane qui vient de remplacer un TAL 10mm Environ 4° de gagné par rapport au plössl, avec normalement un confort d'observation un peu plus poussé avec ce type de bonnette volcan et le relief normalement plus consistant grace à cela. J'espère avec eu raison de me séparer de mon meilleur oculaire simple pour ce qu'on appelait le Saint Graal en lunaire avec les orthos RG et ZAO. ------------------------------------------------- Les oculaires Nikon sont fabriqués par Ohi Optical Manufacturing "aka Masuyama" Thomas Back découvre que c'est la même origine : loooool => https://groups.google.com/g/sci.astro.amateur/c/Tvs3uPfGFZ4 On a donc dans la top list des fabricants a) JP : Pentax (Ricoh Imaging) b) JP : Nikon (Masuyama, Ohi Optical) c) DE : Zeiss d) Russie : Intes Micro (en fait ... par Schvabe -> LOMO + NPZ optics+ VOMZ etc..) et pour dire en fait la génération 2 de Zeiss e) JP : Tele Vue (en fait Japon par ... Ohi Optical Manufacturing) f) USA : Edmund Optics (même famille d'opticien que Kodak, Wollensak, Corning etc etc à Rochester) Bon bref, toujours les mêmes derrière les marques de concepteurs. Note : il y a aussi Tani de cité mais on ne parle pas de Vixen et ses manufacturiers qui sont des déclinaisons de ce que Nikon a conçu pour Vixen. Vixen avait toutefois pris le parti d'oculaires plus faciles à reproduire en plus grand nombre. Le coût est beaucoup plus faible sans contre-partie si on utilise des achromats à f/D moyen/long. Exemple. (bien entendu je prends un critère de confort et de piqué sévère) - les orthos HD (image au milieu au-dessus) ont une conception pour f/D 8.5 pour satisfaire les 25° (+/-12.5° de l'axe) au format HR (0.95 strehl) et sont en verre PSK2 et SF5 Le PSK2 est un verre spécial cher à fort index et faible dispersion. - les orthos "colo-eye" Nikon ont une qualité équivalente à f/14 et sont en verre BK7 + F3 Le F3 est fabriqué par Ohara ou Hikari et est plus couteux que le SF5 mais bien moins que le PSK2. On peut bien entendu les utiliser avec satisfaction pour un piqué centre champ les HD à f/4.5 et les Nikon/Vixen à f/7. Quant à Vixen qui a sorti les LV-NLV-SLV par la suite : lanthane + formule astroplan modifiée + barlow pour les focales courtes : ce sont aujourd'hui des références dont Thomas Back ne parle pas car il ne les a probablement pas connu ! Ceci dit, ce n'est pas la même formule que les masuyama, Nikon a encore rétrécit le champ à 45° puis est revenu à 50° avec les SLV. Probablement que l'ajout de la barlow a introduit des contraintes qui ont obligé à contrôler le prix global. A noter que la formule côté oeil qui uniformise à 20mm de relief impose des contraintes assez fortes.
  36. 3 points
    LE barge, Elon Musc est un garçon, jusqu'à plus ample informée.
  37. 3 points
    J'ai bon, là, @DVernet ? SN 2021, galaxie UGC 6719, z : 0.021, soit environ 300 millions d'années-lumière, alerte Gaia 21cgi.
  38. 2 points
    Ce n'est pas une comète très spectaculaire, surtout quand on se rappelle le spectacle que nous avons eu il y a un an tout juste, rien à voir donc. Mais la comète C/2020 T2 (Palomar) passe au périhélie dans une semaine, le 11 juillet et elle n'est déjà observable qu'en début de nuit seulement. Elle a atteint son éclat maximal vers la magnitude 10 à 10,5. C'est un objet au coeur très condensé qui doit donc être facile visuellement. La voici imagée il y a 3 jours : Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, 66 poses de 01min à -15°C (gain 120), Nord à peu près en Haut Monture AZ-EQ6 - ASIAir Le 30 juin 2021 entre 20h42m58s et 22h05m08s UTC ( soit 01h 06 min d'intégration ) Binning 2x2 du lendemain, Traitement Siril 0.99.10.1 et finition dans Gimp 2.10.24 J'ai tenté une fusion entre les compositages stellaires et cométaires, vraiment pas simple à faire... Il ya une queue bien faible, devinable sur 4' de longueur environ (confirmée avec un gradient rotationnel) : compositage somme des 66 poses, pas de binning appliqué au post-traitement cette fois Je n'ai trouvé aucune structure autour du noyau, elle semble bien sage cette comète. La particularité c'est le gradient de luminosité vraiment très violent entre la coma interne et la coma externe ou bien la queue comme l'illustre bien cette vue en négatif : Si vous voulez la voir ou l'imager, c'est le moment idéal puisqu'elle va faiblir à présent et sera de plus en plus basse dans les semaines à venir. Bonnes observations.
  39. 2 points
    Hello hello Voici mon souvenir de l'éclipse Cela a été chaud chaud car : - à 10h30, je suis parti d'une réception de chantier à ~100km de chez moi. - à 12h15, je suis arrivé chez moi, - à 12h16, j’ai installé "Alia" sur mon AZ, - à 12h21, je shoote 2000im pour la surface dans un trou de nuage, - à 12h29, je shoote 2000im pour les protues dans un autre trou de nuage, - à 12h35, le sky se ferme, - à 13h15, je pars au bureau et hier soir, je me suis aperçu que j'ai zappé mon filtre Baader 610 donc j'ai une perte de résolution. Enfin le shoot est là donc je suis enjoy A+ David Full : https://www.flickr.com/photos/187071820@N02/51247640748/sizes/o/ Edit 202100701 Photons d’Or - Juillet 2021 https://millenniumphoton.com/photons-dor-juillet-2021/
  40. 2 points
    Merci Christophe et jlb73. les prévisions météo sont bien pessimistes avant la disparition définitif de la tache. L’image SDO, le soleil (presque) en direct:
  41. 2 points
    Salut, deuxième sortie de la QHY183c sur la trompe. beau ciel bien propre après deux journées de pluie. NEQ5 61edphII + L-Enhance QHY183c (gain 10, offset 20, -10°C) guidage PHD2 acquisition NINA 138 x 60secondes, DOF (20/5/20) j'ai eu quelques soucis avec des brutes, j'ouvrirai un post la dessus. Résultat correct, mais sans plus, je suis toujours une bille en traitement
  42. 2 points
    Magnifique Daniel Un bon gros post avec un bon gros Soleil et de belles grosses images Bonne soirée, AG
  43. 2 points
    Le déplacement du bouzin de 25 étages à partir de 3:00 :
  44. 2 points
    Bonjour Elie, Cette série d'images est tout à fait superbe et je suis admiratif de ce que tu peux faire avec un C14 en itinérant. Certes la météo de la Corse te permet de faire des choses qu'on ne peut guère faire sur le continent en ce moment, mais la maitrise technique est bien présente. Bravo ! Mais, et je pense que ça va rassurer Alain, je vois aussi comme des cercles, ellipses sur les cotés de l'image de Jupiter. Cela dit ça ne nuit en rien à la qualité intrinsèque de Jupiter. C'est bizarre! Je joins une copie d'écran de ce que je vois à l'écran (écran Samsung qui n'a rien d'exceptionnel). Merci pour ces images. William.
  45. 2 points
    Bonjour à tous(tes) , merci Jean-Marc , la prochaine fois avec la GTR si c'est possible merci Valère , oui.........bien d'accord avec toi sur ce coup là , mais pour l'artefact du limbe je verrais plus........pour l'instant une collim un peu dans les choux , mais ça je m'en doutait un peu , car pas finaliser sur une étoile la dernière fois .......trop de turbu où je sais trop quoi...........sorry Michel
  46. 2 points
    @Pascal C03 comme j'aimerai également retrouver cet esprit romantique et idyllique dans une réelle vision européenne de liberté, égalité, fraternité.. De communier dans les arts, le savoir et la science. Dans mes mots, "impressionnant" ne veut pas dire admirable. Et oui ce mode de propagande me fait peur. Mais quand tu parles à des chinois, ils sont fiers et ils ont une vision de l'avenir malgré un fonctionnement social que j'abhorre. À quoi pense notre jeunesse actuellement, vers quoi l'emmenons nous... Difficile de les faire rêver. De ne pas les voir déprimer. Alors comme référence personnelle, désolé, mais toutes les missions spatiales, technologiques, humaines, principalement soviétiques et américaines, m'ont fait rêver et j'en rêve encore. Et cela fut, et est encore partagé par des millions de personnes.
  47. 2 points
    Oui mais le plus gros vrai moustigre il est français http://www.radiomogette.com/2017/08/25/une-habitante-de-la-barre-de-monts-capture-le-plus-gros-moustique-vendeen-de-tous-les-temps/
  48. 2 points
    C'est quoi ces valeurs de lopette ?? Et je rappelle que le moustique endémique au Japon, c'est celui-là : Donc vraiment pénible !
  49. 2 points
    Non, arrêtez les kikis, sérieux ! Je suis le premier à déconner et digresser (c’est pas bien je sais : mauvais exemple !) mais toujours pour de nobles causes - ici défendre celles de la DEFIPROC et de la BUVINALT (Défenseurs de l’Ivresse des Profondeurs Célestes et Buveurs Invétérés d’Altitude). Ceci dit, avouons-le, il n’y a pas que l’alcool (qui tue) dans la vie : il y a les femmes ! On parlait de l’ELT, et avant de s’enfoncer dans la glauquitude ça s’annonçait très prometteur, avec des intervenants de talent au-delà de tout soupçon d’incompétence ! Alors si on pouvait continuer ce serait pas mal...
  50. 2 points