Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content on 09/17/21 in all areas

  1. 18 points
    Hello Suite à l'impact du 13 j'ai testé la fonction de déclenchement auto et de bufuring de FC. La nuit n'étais pas super stable mais il n'y avait pas de vent, donc je me suis dit que j'allais me mettre en mode survey en lançant des séquences longues et surtout en autoguidant. Ca fonctionnait bien. J'ai juste ajuste l'ADC de temps en temps et vérifié la mise au point. Après 23h ma fille (3 ans s'est réveillée en pleure, je suis allé m'occuper d'elle), l'image qui suit est donc vraiment réalisée sans les mains, je n'étais pas derrière le télescope. Etonnament c'est une des meilleures images de la saison pour moi. C'est pourtant pris à l'IMX462, et franchement même en revoyant la vidéo je ne comprends pas bien comment AS3 fait pour s'en sortir. Ce n'est pas mauvais, mais loin d'être une nuit magique. A croire que moins on en fait mieux c'est. En tout cas c'est l'image la plus fun de la saison. Je pense que ce qui a payé c'est d'enregistrer vraiment en continu. A bientôt JLuc
  2. 16 points
    Bonsoir à tous, Seule rescapée de cette nuit là, pas de couleur, pas de vert et sûrement pas de bleu, le seeing passait bien en IR642... Mais sur une seule vidéo, un trou dans l'atmosphère, décidément c'est compliqué cette année. Bah, l'année prochaine j'espère faire de belles images en couleur, Jupiter sera bien plus haute ! Pas de dérotation, un SER de 120 sec et une caméra Mono ZWO IMX290MM. 2300 images/9316. 12.88 Ms, FPS 77, gain 292. Traitement Astrosurface et PS. Mid (UT)=205056.261 Bonne chasse à vous tous ! Will
  3. 16 points
    Bonjour, NGC 90 ou Arp 65 dans Andromède présente un très beau bras de marée, de plus le champ bien rempli en galaxie est très plaisant à faire. Les acquisitions ont étés faites sous un seeing très correct, ce qui a permis de mettre en évidence un défaut de guidage en AD, en effet avec des valeurs de FWHM un poil inférieures à 2", j'observe un allongement des étoiles dans le sens AD qui doit sans doute être lié à la vis sans fin et son erreur périodique. J'ai tenté quelques réglages au niveau du guidage mais rien n'y a fait, il faudra d'autres tests à la prochaine nuit claire. La colorisation provient d'une ancienne image. L'image est un crop du champ complet réduit à la taille d'acquisition, cliquer pour accéder à une version en pleine résolution avec un champ plus large et les tachouilles en fond de ciel, et EN PARTICULIER UNE GALAXIE BIEN ATYPIQUE EN HAUT à DROITE . Les données d'acquisition : Jean-Claude Mario.
  4. 13 points
    Bonjour à tous, Cette courte session devait être dédiée à la mise en place de l'autoguidage mais devant un bon seeing j'ai surtout pris quelques images plutôt que de régler mes problèmes d'autoguidage. A ce stade, j'arrive à manuellement envoyer des corrections à ma monture Nexstar (Alt Az) via ASCOM en cliquant sur les flèches vertes, celà ne marche pas en ST4 sur celle-ci, mais bizarrement lorsque j'active l'autoguidage, la planète est vite poussée hors champ. Il me reste donc un peu de bidouillage, à moins que quelqu'un sâche ce qui foire. J' ai aussi commencé à scanner mes vidéos systématiquement avec DeTeCt. et 25 minutes d'anim (avec un saut au milieu )
  5. 12 points
    Une bonne capture de Saturne hier soir avec mon Mewlon de 250mm vers 23h lc jusqu’à augmentation de la turbulence. Les Jupiters sont moyennes, je voyais bien en visuel le limbe jamais net et toujours agité. 3000 bruts sur 10000 sous AS3:
  6. 9 points
    Oui je confirme, les methodes d'arnaque ont bien évolué proposer un appel telephonique pour en discuter c'est quand meme tres surprenant je n'ai jamais été au bout pasque la flemme et ca ne m'amusait pas forcement mais ils arrivent a ficeler de mieux en mieux leurs arnaques les signalements le bon coin je le faisais systematiquement au debut mais c'est fastidieux et c'est traité plusieurs jours apres, voir meme jamais donc je m'amuse juste a leur faire dire nimporte quoi le kif serait de reussir a en arnaquer un un jour... il existe une communauté de traqueurs de brouteurs qui fait ca allez j'vous en mets un autre pour la route
  7. 8 points
    Bonsoir à tous, Alors la nuit du 11.09 quand j'avais fait les Pléiades, je ne vous avais pas dit mais j'avais eu le temps de faire quelques poses avant que le jour se lève Pour cette petite Orion, j'ai fait 25 x 180s + 30 x 10s :
  8. 8 points
    très belles images et animation ! bravo ! top encore ,un c8 bien en mains! j'ai juste repris l'animation avec iris cde : pregister a b 512 44 bonne soirée et bon ciel! paul
  9. 7 points
    Bonjour, J'ai tenté cette nébuleuse assez faible au C8 Edge. En OCS avec Altair 294c et Optolong L'Xtreme avec une intégration séparée du Ha et OIII. 110 poses de 120s. (peut etre pas assez...) En esperant vos commentaires et conseils à visés !
  10. 7 points
    Bonjour à tous, 1er étapes : Ma vie et mes histoires perso (vous pouvez passer hein) 🤔 Aie aie aie ... oui M27 avec un APN non défiltré et une 80ed ... le mec il commence un marathon avec une balle dans un pied et une entorse sur l'autre cheville ... 😖. Mais bon ... je voulais la faire alors je compte sur ma patiente et mes long temps d'exposition total et surtout je parie sur de belles nuits d'été... (raté). j'ai tout de même réussi à cumuler 10h00 avec mon APN avec des poses de 600sec mais après un 1er empilement Bof'... 😑 je lance donc une bouteille à la mer pour un prêt d'une cam' et d'un filtre L-xtrem pour essayer d'avoir du signal en Ha et en Oiii et de super astram' ont la gentillesse de me prêter tous ca pour quelque jours sauf que la couverture nuageuse m'a permis de sauvé juste 40min soit 4 poses de 10min. 🥵. il est temps de rendre la 2600mc et le Lxtreme au copains ( et de payer quelques bières) et de passer au Post traitement.... et QUELLE GALERE ! 🙄 Ont m'avais pourtant prévenu que de faire du pseudo Ha-rvb à l'apn ce n'était pas "très viable" et pas facile à mettre en œuvre ... Après pas mal d'essai, de process sous pix, de sripts et de galère sans noms je suis passé sous PS et la, la délivrance ... une fusion qui va bien et qui fonctionne 🤩. 2éme étapes : le matos _80ed + réduc 0.85x _Nikon d5300 Aps-c non défiltré _ZWO 2600mc + filtre Lxtreme _Heq5 + guidage sur le chercheur SW _Asiair pro 3eme étapes: les exifs _10h00 en RVB avec le Nikon Aps-c en poses de 600sec. _0h40min avec le filtre L-xtreme et la 2600mc. 4éme étapes les photos (enfin) Un aperçu d'abord de m27 avec seulement le RVB apn : Et enfin la photos final après intégration de la couche Ha-OIII : Et le petit crop qui va bien pour les fenians du clique : Bon ciel et bon shoot à tous 👍
  11. 6 points
    bonjour à tous, dans les nuages , j'ai réussi à capter cette protu au limbe , il a fallu pousser les curseurs et le bruit est bien présent. le manque vient du fait qu'avec les nuages qui font varier l'expo pendant la prise AS! perd aussi un peu les pédales. Paul petite animation soyez patient et indulgent sur la qualité
  12. 6 points
    Salut la compagnie Été plutôt maigre en ce qui concerne l'astronomie pour moi, mais je compte bien me rattraper rapidement Donc voici la deuxième image que je publie avec mon nouveau T560 ; pour ceux qui auraient loupé la présentation du télescope, c'est ici : Dimanche dernier, je me suis donc tourné vers NGC40, une petite nébuleuse planétaire que j'aime beaucoup. Pour gagner un peu en résolution, j'ai utilisé un filtre rouge ; étant donné que cette nébuleuse émet majoritairement en H-alpha, je perds assez peu de lumière et je réduis ainsi la turbulence atmosphérique, moins intense à mesure que la longueur d'onde augmente. Pour une nébuleuse planétaire assez lumineuse comme celle-ci, je suis passé au foyer F/D=4 ce qui permet de gagner un peu d'échantillonnage ; je me situe autour de 0.25"/pixel. La turbu était correcte ( bien meilleure qu'un précédent essai début septembre ou tout est parti à la poubelle ) même si j'ai déjà eu encore mieux. Sur 40.000 poses de 250ms, j' en ai sélectionné environ 20.000 pour le fond ( soit 50 % ou 1h30 de pose totale ) et 8.000 pour la partie lumineuse de la nébuleuse ( soit environ 20% ou 0h35 de pose totale ) ; la fwhm après l'empilement de ces 20% meilleures images est de 1.2" environ. Donc l'image, présentée ici à 200% soit 0.125"/pixel : Du point de vue logistique, la chaine d'acquisition commence à ressembler à quelque chose, même si j'ai encore des progrès à faire pour que tout ça se fasse plus rapidement et efficacement. Dans l'idée j'aimerais bien imager sur plusieurs nuits par cible comme @exaxe17 mais il faut que je rende certaines étapes moins chronophages... c'est en cours Je suis notamment en train de tester le recentrage automatique pour m'éviter de devoir sortir toutes les 10 minutes pour recadrer, sous peine de me contenter d'un champ ridicule à cause de la dérive ; c'est prometteur mais pas encore tout à fait au point. Point de vue traitement, je fais un énorme MERCI à toute l'équipe de SIRIL et notamment @Cyril Richard pour avoir tenu compte de mes remarques et implémenté le système d'alignement avec deux ou trois étoiles ; sans ça il m'aurait été tout simplement impossible de traiter cette image. Là c'est passé sans aucun problème en un temps record. Point de vue de l'image elle même, je suis très content mais il y a encore matière à amélioration, on n'est pas encore sous la seconde d'arc de FWHM ce qui est un peu mon objectif ultime. Les meilleures brutes descendent à 0.8" de FWHM, mais elles ne sont pas en nombre suffisant pour garantir un beau résultat final. Mais comme je le disais, lors de mes tests j'ai déjà eu de meilleures soirées... plus qu'à attendre le bon moment Ceci dit, à ma connaissance, il n'existe aucune autre image aussi détaillée de cette nébuleuse. Hubble y est passé mais avec un temps d'exposition très restreint du coup le résultat n'est pas très beau et plutôt bruité, ce qui rend la lecture des détails difficile ( en tout cas s'il n'existe pas de meilleure version que celle trouvée sur la page wiki : https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/9/90/NGC_40_-_HST_-_R814GB555.png ) Pour les autres observatoires terrestres, la plupart des gros étant situés beaucoup plus au sud que moi, ce n'est pas vraiment une cible de choix puisqu'elle est relativement proche du pôle nord céleste avec une déclinaison de +72°. Si vous voulez une idée de l'échelle, la nébuleuse mesure environ 35 secondes d'arc de hauteur, soit un peu moins grand que la taille apparente de la planète jupiter. Voilà ! A bientôt pour de nouvelles aventures Romain
  13. 6 points
    bonsoir ! hier il y avais un très bon seeing pour saturne mais ensuite il s'est un peu dégradé pour Jupi mais bon j'ai pu sortir des images pas trop mal Ce C11 me surprendra toujours !
  14. 6 points
    Salut les astrams, Je profite de l'approche de la Pleine Lune pour traiter les images acquises durant cette très belle lunaison du 07 septembre dans le Sud. Je suis surtout les comètes et me fais aussi plaisir sur quelques objets du ciel profond et parfois il est possible de faire les deux simultanément et là c'est carrément le pied Ce fut le cas dans la nuit du 11 au 12 septembre où la comète périodique 108P/Ciffreo a eu le bon goût de passer à proximité de la nébuleuse du Crabe, M1. Ce n'est certes pas la comète la plus spectaculaire mais je n'allais pas rater cette conjonction En plus, 108P est une périodique découverte par la française Jacqueline Ciffréo en novembre 1985 au T90cm du CERGA (clin d'oeil aux amoureux de Caussols et je sais qu'il y en a sur le forum !) : Sa période actuelle est de 7,23 ans et elle est passée au périhélie la veille de cette conjonction, le 10/09/2021 : elle était donc au mieux de sa forme vers m1=15. Voici donc l'image de la conjonction, travaillée sous Gimp pour figer à la fois les étoiles et la comète : Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, 85 poses de 60s à -15°C (gain 120), Nord à peu près en Bas Monture AZ-EQ6 - ASIAir : poses guidées avec dithering Le 12 septembre 2021 de 01h21m à 03h02m utc ( 01 h 25 min d'intégration ) Traitement Siril 0.99.10.1 et finition avec Gimp 2.10.24 La comète se devine assez bien sur les poses individuelles, ce qui a permis de faire le compositage cométaire avec Siril, directement en cliquant sur celle-ci : Pour ceux qui ne voudraient pas cliquer pour voir la full, voici 2 crops sur les protagonistes de la conjonction : Bon vous aurez aussi remarqué aussi un troisième invité surprise en haut à droite de l'image pleine, je pense que cet arc en ciel est un reflet de la brillante (V=2,97) Dzeta Tau située à un petit degré de M1... Bonne soirée.
  15. 6 points
    Bon l'image est superbe c'est un fait Mais bon . . . t'as filmé pendant combien d'heures et t'as fait quoi après ? Autre chose, je propose de mettre ton scope en remote, comme ça tu peux t'occuper tranquillement de ta fille et nous du télescope Bonne soirée, AG
  16. 5 points
    Bonjour à tous, Dans la nuit de samedi à dimanche, un seeing exceptionnel pour chez moi, j'ai pu faire des acquisitions toute la nuit sur la bulle en SHO avec des fwhm sur brutes de 2" à 1.1"! Une stabilité aussi exceptionnelle s'est payée par une transparence de moins en moins bonne, ce qui fait que le RSB a diminué au fur et à mesure que la fwhm diminuait. Il n'y a pas de miracle, le télescope baignait dans un banc de brume au petit matin... J'ai donc pris le parti de garder autant d'images que possible de la nuit et c'est donc 21 images de 10mn en Ha qui donnent la luminance de l'image ci-dessous. La fwhm atteint 1.5" sur l'empilement, du jamais vu ici avec mon 250. Pour ce qui est de la couleur, j'ai 80mn de SII et 70mn de OIII, ce qui suffit à teinter cette bulle avec la palette pastel que j'affectionne. Tout le monde n'aimera pas, aussi je mets au dessous la hoo et la n&b Et puis un crop de la région la plus lumineuse pour les étourdis qui n'iraient pas voir la full Newton 245/1472 (paracorr2), asi 183mm, SHO 3nm. Montages H-SHO et H-HOO, tout à la taille d’acquisition soit 0.33"/p. Nathanaël
  17. 5 points
    Bonjour je vous propose aujourd'hui une image de la galaxie NGC 7331 'Deer Lick group' et du Quintette de Stephan ( 13.09.2021) image réalisée dans des conditions moyennes avec un ciel voilé et lumineux( présence de la Lune ) et un seeing assez moyen ( 2.5") à retenter sous un meilleur ciel et avec un peu plus de poses, mais sur la full malgré les seulement 1H30 de poses cumulées ,on découvre une multitude de galaxies situées à différentes distances , NGC7331 la galaxie principale est située à 40 Millions d'années lumières , le quintet de Stephan en bas à gauche de l'image est situé quand à lui à 340 Millions d'AL , d'autres galaxies plus lointaine sont visibles en second plan Télescope Newton Skyvision Carbone 200/800 ( 2.0) Correcteur GPU Caméra Zwo Asi 2600MM Filtre Astrodon L Monture Astro-Physics 1200GTO Pilotage par Primalucelab Eagle3 30 poses de 180 sec Transparence ( 6/10 ) Seeing : 2.5 SQM: 20.9 DSS + PSP CC
  18. 5 points
    Bonjour à tous! Voici le lien vers un contenu que je viens de finaliser sur mon site internet et que j'ai eu grand plaisir à réaliser ces derniers mois ou la météo n'a pas été clémente pour la pratique! Il s'agit d'un modeste article descriptif des 110 objets célestes du catalogue de Messier, illustrés par 135 astrophotographes différents que j'ai sollicité afin de partager le travail de la communauté des astrophotographes amateurs. Une description simple est donnée pour chacun des 110 objets, sans ambition mais plutôt dans une optique de simplicité et de partage. Les plus néophytes trouveront également une nouvelle section "cosmologie" sur le site qui explique succinctement la nature des différents objets célestes du ciel profond que les amateurs photographient, et qui viendra éventuellement étayer ce catalogue de Messier en images. Les plus expérimentés pourront quant à eux peut être se remémorer les objets de Messier les moins connus et leurs caractéristiques, et peut être y trouver des cibles à ajouter à leur liste de shoot! ;-) Je tiens à remercier une nouvelle fois tous les participants qui ont bien voulu mettre à disposition leurs images, et à repréciser qu'il n'y avait pas de critère de qualité dans la sélection des photos. L'idée était simplement d'avoir un ou deux astrophotographes amateurs à créditer pour chaque objet, et d'obtenir des images montrant la morphologie et les couleurs de l'objet, sans notion de niveau technique. Aussi, je suis navré de ne pas avoir pu intégrer toutes les photos que j'avais récolté, faute de place car le catalogue ne contient que 110 objets et que la communauté d'astrophotographes est bien plus grande!! A noter que la navigation sur le site est optimisée pour ordinateur et qu'il peut donc y avoir des incohérences de présentation sur téléphone ou tablette. https://guinotmathieu.wixsite.com/astrophotographies/catalogue-de-messier?fbclid=IwAR2gkNm_JIDzC8wy6vLkadWWW6bT-cAyC8rMtTubA2GdlIQFwVB6_Ipyn5M
  19. 5 points
    Salut à tous Je ne vous présente plus cette nébuleuse, pas mal de versions proposées récemment, normal c'est le meilleur moment pour l'imager On est en couleur classique avec la 2600mc, donc pas autant de pêche qu'avec un filtrage étroit adapté. On voit tout de même assez bien les petits détails de ce complexe nébulaire. Les données techniques : CTA 320 f/d 4 (correcteur Wynne Keller) Caméra ZWO ASI2600MC 70 poses de 300 secondes à -10°c (1x1) @+ Christian
  20. 5 points
    Je vous transmet le message d'un membre de mon club avec sa photo de la comète en question prise depuis notre observatoire au Chili : En complément de cette observation et pour mieux comprendre les impacts sur Jupiter, je vous montre une comète P/2019 LD2 imagée cette semaine. C'est une Jupitérienne, son orbite épouse celle de Jupiter. Il y a une forte probabilité qu'elle soit capturée lorsque elle va passer très proche de Jupiter. En 2028 elle sera à environ 0.33 ua (50 millions de Km) de Jupiter ce qui correspond à la sphère d'influence gravitationnelle de la planète. Elle devrait alors prendre une orbite très elliptique autour de Jupiter puis sous les forces de marée se briser et créer des impacts. C'est ce qui s'est passé en juillet 1994 pour la comète Shoemaker-Levy. En espérant qu'un jour cette belle histoire devienne un beau spectacle ...
  21. 5 points
    Merci @COM423 ! la version pipp (avant c'était GIMP)
  22. 5 points
    Et un petit coup d'APOD Bravo ! Marc
  23. 5 points
    Bonsoir, pardonnez moi... vous ne connaissez donc pas la pèche au brouteur ?? C'est mon sport favoris Ma seconde passion juste après l'Astro
  24. 4 points
    Bonjour à tous Une publication vient d'être diffusée dans "The Astrophysical Journal Letters" au sujet de l'origine d'une des cinq supernovæ qui ont été observées dans notre Galaxie ce millénaire. Il s'agit de 1181 AD. Cette supernova a été vue par des astronomes chinois et japonais en 1181. D’après les écrits, elle était aussi brillante que Saturne et elle est restée visible pendant environ six mois. Ces premiers observateurs ont indiqué une position approximative dans le ciel mais aucun vestige n'a jamais vraiment été trouvé. Ainsi cette supernova est restée un mystère jusqu'à aujourd'hui... La publication rapporte qu’une nébuleuse peu lumineuse en expansion rapide, qui entoure l'une des étoiles les plus chaudes connues à ce jour, forment un duo qui est lié à l'événement cosmique de 1181. La nébuleuse appelée Pa30 qui a été découverte par l'astronome amateur Dana Patchick, a en son centre, une étoile extrêmement chaude surnommée "étoile de Parker". C’est l’étoile Wolf-Rayet la plus chaude connue à ce jour (200 000° Celsius). La position de l'étoile Pa30/Parker dans le ciel, correspond à celle des écrits historiques chinois et japonais sur "l'étoile invitée". Les vitesses d’expansions de Pa 30 sont extrêmement élevées, de l’ordre de 1 100 km/s. Son âge serait d’environ 1 000 ans, ce qui correspond à l'âge de SN 1181 AD. L'étoile de Parker serait le résultat de la fusion de deux naines blanches, qui aurait produit un phénomène rare, une supernova de type Iax. Ce type de supernova n’est pas encore très bien compris dans le milieu scientifique mais le système galactique formé par Pa 30 et l’étoile de Parker permettra certainement d’en savoir beaucoup plus dans l'avenir... Cette publication a été déclenchée suite à une observation spectroscopique que j'ai faite en octobre 2018 depuis la pointe bretonne. Le spectre de l'objet était vraiment atypique. Après avoir contrôlé la véracité de mon observation avec un autre astronome amateur domicilié à Prague, Thomas Petit, j'ai contacté le professeur Quentin Parker de l'université de Hong-Kong qui a aussitôt constitué une équipe pour collecter toutes les données sur cet objet extrêmement rare afin de rédiger une publication. Cette dernière est actuellement largement diffusée dans la presse scientifique. La publication Pascal Le Dû
  25. 4 points
    Bonjour les amis Bon le mauvais temps sait installé ici aussi en Corse donc je rattrape mon retard sur les post Cette Soirée du 06 Chris etait aussi sur le pont il dois finalisé certainement ( il la trouver meilleur que celle du 05 du moins a l'ecran ayant vue ca couche bleu ca avait l'air prometteur) mais vue que je film plus il y avait vraiment une amélioration a peine avant l'heure de ses captures. Elie un n'as pas répondu tot il etait en conversation avec un Belge pour une affaire et dès qu'il ma rappeler il etait un peu crevé et na pas osé le sortir vue que la veille il avait forcé a Bigorgno bon les images on l'air lissé en faite j'ai peu accentué apres dérotation les bio vous montrerons une qualité variable et le gain S/B après dérotation alors que ca passe pour le Gif 2021-09-06-1941_4-U-L-Jupiter Taka 250- 462mc -6342 bio c'est gros et bruité j'ai eu mieux avec les même réglages 25/100 de 6500 frames cause mon débit avec le firecapture 7 même avec mes bon ssd sata ( faut de NVE ou peut etre c'est ma carte Video qui pêche car Marc Delcroix ma dit que les nouvelle version etait Graphique @Marc2b si tu peu m'aidé ( j'ai pas de frame perdu dans le compteur mais des qu''un programme tourne a coté le débit s'écroule donc en dérotant ca améliore un peu la sauce 2021-09-06-1949_6-- 11 --L-Jupiter Taka 250- 462mc -6342 nord sud 2021-09-06-2013_4-- 5 --L-Jupiter Taka 250- 462mc -6357 pole nord sud le gif 2021-09-06-1941_4-U-L-Jupiter Taka 250- 462mc -6342_pipp 2021-09-06-2111_3-- 8 --L- 224mc -6386 nord sud me suis trompé sur la photo c'est avec la 224mc avec alonge car plus petit et est verifier les logs la bio ( la ca dépote car la 2.5 beta pas de souci de débit la bio 2021-09-06-2112_8-S-L- 224mc -6385 bio le gif 2021-09-06-2112_8-S-L- 224mc -6385_pipp en mono Désoler j'avais un caca me suis pas rendu compte de suite et j'ai essayé de le gommer maladroitement 2021-09-06-2053_4- luminance-L-Jupiter Taka 250- 290mm -6360 2021-09-06-2053_4-U-R-Jupiter Taka 250- 290mm -6360 2021-09-06-2053_5-U-G-Jupiter Taka 250- 290mm -6360 2021-09-06-2053_8-U-B-Jupiter Taka 250- 290mm -6360 2021-09-06-2053_6-L 4-RGB 0.9 2021-09-06-2053_4-L 4-LRGB 0.9 les Saturnes j'ai passé un peu moins de temps si j'était revenu au méridien ca aurai été mieux pour elle 2021-09-06-1900_6-U-L-Saturne Taka 250-462 mc-6135 2021-09-06-1908_1-U-L color-Saturne Taka 250-462 mc-6135 2021-09-06-1916_8-U-RGB-Saturne Taka 250-290mm-6135 2021-09-06-1908_1-U-LRGB-Saturne Taka 250-290mm-6135 Merci de la visite et bonne chance pour les prochains impact Sauveur @Elie Rousset 2 bon voyage ;)
  26. 4 points
    Bonjour, Voici une lune avec des couleurs solaires, je n'ai pas changé la balance des blancs en tous cas. Prise hier soir soir en début de soirée avant que les nuages ne viennent jouer les troubles fêtes. Elle était basse déjà, mais la résolution est plutôt bonne grâce à une turbulence très sereine. Toujours à l'achro Bon ciel lunaire
  27. 4 points
    Lunette esprit 100ED 30x240s 20DOF Optolong L-Extreme Sony Nex5
  28. 4 points
    Ah oui totalement raté ! elle n'a pas trop souffert j'espère . Il faut dire qu'avec le job je n'ai pas beaucoup de temps, j'ai vu le fil mais je n'ai lu que quelques posts. Merci Alain, toi au moins tu es charitable, c'est pas comme Paul (je plaisante polo !)
  29. 4 points
    Bonjour, Et merci à Marc pour son travail et pour lien entre pro et amateurs ! Petite remarque concernant la vidéo sur APOD. Nous l'avons retravaillée pour que les couches RVB soient bien alignées, et pour que la qualité soit meilleure que sur notre vidéo Youtube. Didier
  30. 4 points
    Idem....... Il est probablement temps de faire le tri entre les intervenants distribuant leurs élucubrations grotesques, et ceux compétents qui par les premiers se font prendre pour des c..s. Je n'ai pas de conseil a donner aux modérateurs, mais ça fini par devenir vraiment pénible, surtout quand cela se propage de forums en forums. Il ne s'agit pas de censure, mais bel et bien d'honneteté intellectuelle...
  31. 4 points
    @George Black, j'avais "liké" ton message précédent, mais je me suis ravisé parce que je suis certes d'accord avec la première partie de ta proposition, mais fermement contre la deuxième
  32. 4 points
    ba je crois pas trop me tromper en disant que l'idée de l'homme multiplanétaire est une pauvre illusion ... vu que tu es dans le greenwashing jusqu'au cou.. Tu devrais commencer par les cours de physique de Jean-Marc Jancovici (t'en a juste pour une vingtaine d'heure) dispo sur youtube. Marrant cette manie qu'ont certains de pas vouloir regarder la réalité en face..
  33. 4 points
    Au risque de balancer un poncif : le progrès ne vaut que s'il est partagé par tous. Ce que l'on ne dit pas, c'est que nos 4 "touristes", bien que non professionnels, ont tout de même dû passer par une batterie d'examens médicaux et autres entraînements. Et ces vols demeurent coûteux (se souvenir des raisons qui ont conduit à l'absence de démocratisation du Concorde et à son échec commercial). Donc, on assiste à un tourisme de nantis et/ou chanceux ("félicitations, vous venez de gagner 3 jours en orbite offerts par TF1 et SpaceX-Voyages"). Au pire, au mieux (?) à un moyen de transport pour trader friqué et en pleine santé ! C'est de la comm ! Musk vient de se faire plaisir en collant un taquet à Bezos et Branson, c'est tout !
  34. 4 points
    Oui.. tout à fait.. comme Javed Isaacman ... qui s'est permis de nous réciter le bréviaire du père Musk (c'était surement dans le contrat) en présentant cette mission comme une répétition générale annonciatrice de "l'Homme multi-planétaire" .. On se fout carrément de la gueule du monde là... et ça marche, tu en es la preuve éloquente.. Quel "progrès" ici ??????... La première "non astronaute", Sharon Christa Corrigan, fut lancée vers l'espace en janvier 1986 et elle était professeur de sciences sociales. Sauf que la malheureuse a partagé le triste sort de l'équipage de la navette Challenger.. Sinon le premier à réaliser son rêve en accédant à l'ISS avec Soyouz fut Denis Tito en avril 2001, et six autres lui ont succédés jusqu'en 2009. Quant aux "sauts de puces" de Virgin et de Blue Origin.. bref. Comme beaucoup j'ai vécu la fin des années 60 et le début de la décennie suivante avec des espoirs fous, la conquête de Mars, du système solaire.. tout ça paraissait légitime au regard des avancées incroyables effectuées en quelques années après guerre. Et mis à part la couteuse station spatiale qui tourne sur nos têtes à 400 km, dont la construction a commencé il y a 23 ans et qui commence à battre de l'aile, qu'a t'on fait de plus aujourd'hui depuis 60 ans RÉELLEMENT concernant le vol habité et la "destinée humaine multi-planétaire, voire intergalactique" ???????..
  35. 4 points
  36. 3 points
    Premiers coups de c RAYON VERT, en ce samedi 13 août 1983 au couchant, observé à l'aide d'une lunette de 80mm en carton ( pas la valise !!!) une lentille recupérée d'une loupe, et un oculaire de 20mm ( 24.5mm TASCO ) PS : le nord ouest est plus à droite, non loin du Mont des Cats ( ou culmine la célébre Abbaye, reputée pour son fromage et ses biéres )
  37. 3 points
    La nébuleuse de l'hyppocampe 28x600s à l'atik 400 + fsq 10x300 x bin2 Bleu 6x300 x bin2 vert 6x300 x bin2 rouge Info et detail sur astropoubelle https://www.astrobin.com/444j09/0/ la premières fois que je fait du drizzle ça a bien marché
  38. 3 points
    ... heu.. nos ex-amis du nouveau continent ... Y z'ont intérêt à la jouer discrète en ce moment, ben... un peu comme les sous-marins on va dire ...
  39. 3 points
    Bonsoir et merci à Alain, Sauveur, Xavier et René encore pardon pour la der à l'instant bonnes chances
  40. 3 points
    C'était 24h avant l'impact. Soit 24h trop tôt Mak 180 + EQ6 ASI 462 + ADC + IR-cut, IR742, CH4 FC 2.7 + PIPP + AS3 + WJ (dérotations de vidéos) + Astrosurface C'est la première fois que j'utilisais FC 2.7 que je ne trouve pas encore très stable, notamment la fonction recadrage qui ne fonctionne pas et un trifouillage de RAM à chaque petit clic. A noter que le réglage du Gamma est inversé par rapport à la v2.6. Sinon j'ai pu régler le vert, chose que l'on ne peut pas faire avec la v2.6 et l'asi 462. Pour ça c'est cool même si je me suis quand même retrouvé avec une image CH4 en couleur avec un manque du vert sur l'histogramme au traitement. Comme si le vert n'a pas été pris en compte pourtant à fond à l'acquisition avec une image live proche du N&B. Pour l'instant je déconseille l'utilisation de cette v2.7beta avec une caméra monochrome. L'intérêt est juste de pouvoir régler le vert avec les cam ZWO même si il est possible que ça ne marche pas encore très bien. Philippe
  41. 3 points
    Le Soleil est observé en permanence depuis le sol (entre autre par le réseau GONG) et depuis l'espace (par une myriade de satellites). Effectivement, c'est de la turbulence déformante. Les détails sont là même s'ils se déforment. Que du bonheur pour AS3 ! Çà c'est une bonne idée
  42. 3 points
    La nébuleuse de la méduse est assez casse gueule niveau halo même en narrowband, même les astrodons ne sont pas totalement exempts de halo. Après le capteur de la 1600MM est connu pour avoir un effet au niveau de l'étoile très brillante comme ceci : Par contre le grand halo type étoile défocalisé, ça c'est due en effet à ton filtre Baader. Voici le même objet que j'avais pris avec Astrodon Ha en 3nm (le top du top donc) et même caméra ASI1600MM et esprit 80ED, d'une image qu'il faudra que je me décide à traiter un jour jusqu'au bout : il y a aussi un léger halo ((bon avec 96 poses de 300S), même avec du Astrodon à moins que ça soit le phénomène de micro lentilles de la 1600MM qu'on distingue, mais l'objet est vraiment difficile niveaux halos.
  43. 3 points
    Bonsoir les amis, ce soir je me suis amusé a faire une animation avec 14 images prises du 19 juillet au 12 septembre de Saturne. On distingue le déplacement de son ombre sur les anneaux passant de droite à gauche au fur et à mesure des jours qui passe. L'inclinaison de la planète du au mouvement de notre Terre ainsi que sa taille apparente qui diminue après son opposition est aussi visible, pour info toutes les images on étaient imagé avec la même camera, le même setup et la même résolution . J'avais deux superbe images de Saturne prise au mois de Juin mais il y avait un décalage trop important . Celestron 11 XLT, CGX ASI 462 MC, ADC Zwo, TV Powermate x 2.5 Filtre UV/IR Cut Optolong Fourmies / France
  44. 3 points
    Salut à tous, Cette fois, je pense avoir traité tous les films de la fructueuse soirée du 5 septembre dernier. Voici une dernière Jupiter qui résulte de la compilation avec WinJupos de 20% de 8 SER de 75 secondes chacun.
  45. 3 points
    Salutations, Reprenons le fil, avec le volcanisme. Pendant prêt de 500 millions d'années, une multitude de super-éruptions volcaniques se serait produite sur Mars. On en a retrouvé les traces spectaculaires, particulièrement dans Arabia Terra. Nous connaissons assez bien l'impact que peut avoir sur le climat de notre planète ce type d'événement catastrophique. https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/mars-milliers-super-eruptions-volcaniques-ont-embrase-mars-pendant-500-millions-annees-93609/ https://www.nasa.gov/feature/goddard/2021/nasa-confirms-thousands-of-massive-ancient-volcanic-eruptions-on-mars Traduction automatique corrigée : Les scientifiques ont trouvé des preuves qu'une région du nord de Mars appelée Arabia Terra a connu des milliers de "super éruptions", les plus grandes éruptions volcaniques connues, sur une période de 500 millions d'années. Certains volcans peuvent produire des éruptions si puissantes qu'elles libèrent des océans de poussière et de gaz toxiques dans l'air, bloquant la lumière du soleil et modifiant le climat d'une planète pendant des décennies. En étudiant la topographie et la composition minérale d'une partie de la région d'Arabia Terra dans le nord de Mars, les scientifiques ont récemment trouvé des preuves de milliers de telles éruptions, ou "super éruptions", qui sont les explosions volcaniques les plus violentes connues. En crachant de la vapeur d'eau, du dioxyde de carbone et du dioxyde de soufre dans l'air, ces explosions ont déchiré la surface martienne sur une période de 500 millions d'années, il y a environ 4 milliards d'années. Les scientifiques ont rapporté cette estimation dans un article publié dans la revue Geophysical Research Letters en juillet 2021. "Chacune de ces éruptions aurait eu un impact climatique significatif - peut-être que le gaz libéré a rendu l'atmosphère plus épaisse ou a bloqué le Soleil et a rendu l'atmosphère plus froide", a déclaré Patrick Whelley , géologue au Goddard Space Flight Center de la NASA à Greenbelt, Maryland, et qui a dirigé l'analyse d'Arabia Terra. "Les modélisateurs du climat martien auront du travail à faire pour essayer de comprendre l'impact de ces volcans." Après avoir fait explosé l'équivalent de 400 millions de piscines olympiques de roche en fusion et de gaz à travers l'atmosphère et répandu une épaisse couche de cendres jusqu'à des milliers de kilomètres du site de l'éruption, un volcan de cette ampleur s'effondre dans un trou géant appelé " caldeira. Les calderas, qui existent également sur Terre, peuvent mesurer des dizaines de kilomètres de large. Sept caldeiras d'Arabia Terra ont été les premiers signes révélateurs que la région a peut-être déjà accueilli des volcans capables de super éruptions. Autrefois considérés comme des dépressions laissées par les impacts d'astéroïdes sur la surface martienne il y a des milliards d'années, les scientifiques ont d'abord proposé dans une étude de 2013 que ces bassins étaient des caldeiras volcaniques. Ils ont remarqué qu'ils n'étaient pas parfaitement ronds comme des cratères classiques et qu'ils présentaient des signes d'effondrement, tels que des sols très profonds et des bancs de roche près des murs. Sur cette image, plusieurs cratères de volcans dans la région martienne d’Arabia Terra. Une image prise par la High Resolution Imaging Experiment embarquée à bord de Mars Reconnaissance Orbiter (MRO, Nasa). Les cratères sont remplis de roches stratifiées, souvent exposées dans des monticules arrondis. Les couches brillantes ont à peu près la même épaisseur, ce qui les fait ressembler à des marches d’escalier. Le processus qui a formé ces roches sédimentaires n’est pas encore bien compris. Elles auraient pu se former à partir de sable ou de cendres volcaniques soufflées dans le cratère ou dans l’eau si le cratère abritait un lac. © Nasa, JPL-Caltech, Université de l’Arizona "Nous avons lu ce document et étions intéressés par le suivi, mais au lieu de rechercher les volcans eux-mêmes, nous avons recherché les cendres, car vous ne pouvez pas cacher cette preuve", a déclaré Whelley. Whelley et ses collègues ont eu l'idée de rechercher des preuves de cendres après avoir rencontré Alexandra Matiella Novak , volcanologue au Johns Hopkins Applied Physics Laboratory à Laurel, Maryland. Matiella Novak utilisait déjà les données de Mars Reconnaissance Orbiter de la NASA pour trouver des cendres ailleurs sur Mars, elle s'est donc associée à Whelley et à son équipe pour les rechercher spécifiquement sur Arabia Terra. L'analyse de l'équipe faisait suite aux travaux d'autres scientifiques qui avaient précédemment suggéré que les minéraux à la surface d'Arabia Terra étaient d'origine volcanique. Un autre groupe de recherche, en apprenant que les bassins d'Arabia Terra pourraient être des caldeiras, avait calculé où les cendres provenant d'éventuelles super éruptions dans cette région se seraient déposées : en se déplaçant sous le vent, à l'est, elles se dilueraient loin du centre des volcans, ou dans ce cas, ce qu'il en reste : les caldeiras. « Alors nous l'avons pris en compte à ce moment-là et avons dit : « OK, eh bien, ce sont des minéraux qui sont associés à des cendres volcaniques altérées, ce qui a déjà été documenté, alors maintenant nous allons regarder comment les minéraux sont distribués pour voir si ils suivent le modèle que nous nous attendrions à voir sortir de super éruptions », a déclaré Matiella Novak. Une activité volcanique massive trahie par des cendres : Pour se faire une idée précise de leur véritable nature, les chercheurs de la Nasa se sont lancés non pas à la recherche des volcans qui auraient pu en être à l'origine, mais des cendres portées par le vent que leurs éruptions auraient immanquablement laissées derrière elles. Ils les ont identifiées grâce au spectromètre de Mars Reconnaissance Orbiter (MRO). Puis, à l'aide des caméras embarquées à bord de la sonde, les astronomes ont établi une carte topographique en 3D d'Arabia Terra. Une carte suivant étonnamment bien les modèles prédisant la répartition des cendres au sol sur les centaines de milliers de kilomètres après de super-éruptions explosives. En fonction du volume de chaque caldeira identifiée, les chercheurs ont ensuite estimé le nombre d'éruptions nécessaire à produire le tapis de cendres qu'ils ont observé. L'équivalent de pas moins de 400 millions de piscines olympiques de roche en fusion et de gaz d'abord éjectées dans les airs. Résultat : il a fallu pour cela, plusieurs milliers d'éruptions sur un temps géologique relativement court. Les chercheurs s'interrogent maintenant quant à la répartition des volcans à la surface de Mars. D'autres types de volcans ont en effet déjà été découverts sur la Planète rouge. Mais la région d'Arabia Terra semble être la seule portant de tels volcans explosifs. Sur Terre, ces volcans sont dispersés. Peut-être le résultat d'un déplacement autour du Globe avec la tectonique des plaques. Affaire à suivre... Jamais avare de supputations personnelles, j'oserai celle-ci : Ces évènements se seraient produits il y a environ 4 milliards d'années, soit au tournant de la fin du Noachien et le début de l'Hespérien. Même si cela n'est pas évoqué dans cette article, j'oserai suggérer une possible corrélation entre cette periode de super-éruptions explosives et celle où, il semblerait, que le champs magnétique martien diminue, puis disparait. Peut-être même un rapport avec un bouleversement dans une "tectonique des plaques" ayant subsisté jusqu'alors ?...
  46. 3 points
    Bonjour et bravo ! Un BON petit coup d'APOD, où l'on lit Astroqueyras et Société Lorraine d'Astronomie, ça c'est de l'impact ! Plus sérieusement, bravo encore, pour le projet, la persévérance et les résultats. f.
  47. 2 points
    Oui, elle n'était pas très haute mais ça suffisait pour ce que je voulais faire car c'était plus un test qu'autre chose. Voici l'image sans les poses de 10s. et donc sans le cœur décramé ! C'est moi qui ait préféré garder un cœur plus brillant que d'habitude :
  48. 2 points
    Bonjour à tous, je reprends qq traitements avec des améliorations sur mes prises de vues effectuées lors de mon séjour au Chili du 30/06 au 14 Juillet 2019. Eta Carène avec l'ancien Canon 300mm F/2.8 + Sony A7S astrodon + Filtre DUO narrow band Ha/ OIII 120 poses de 30 sec à 3200 iso / monture Sphinx de Vixen Lieu : Paranal, une nuit magique que je n'oublierai jamais !!! C'est vraiment un autre planète ce site exceptionnel, j'y mettrais bien mon 510mm et ma lunette solaire de 228mm Ha...s'il reste un peu de place... Traitement Siril, PI et CS6, pas facile d'étalonner les couleurs avec tous ces filtres mais je suis content du résultat Phil Site perso : http://www.photoastro.com/
  49. 2 points
    Bravo Jean Luc ! C'est deja très beau sur la video quand même! bon ciel
  50. 2 points
    En cliquant sur la case c'est plus clair : La taille en Mo définit la taille totale du fichier qui ensuite est effacé. Ce n'est donc pas une limite en temps (enfin, faut voir, là c'est une vieille version de FC). La touche F1 (ou une autre que tu choisis) permet d'enregistrer définitivement et tu peux demander à ce qu'un bouton apparaisse dans l'interface même. C'est Anthony Wesley qui avait demandé le truc.