Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content on 10/17/21 in all areas

  1. 13 points
    Bonjour à tous Images de Jupiter prises lors de la (belle) nuit du 14 octobre, et une petite animation faite avec 11 images prises sur une durée de 30mn (ma 1er animation). Christophe BF
  2. 13 points
    Bonjour à tous, Je fais rarement de planétaire mais je ne pouvais pas laisser passer cette nuit claire avec la lune sans imager un peu JUJU que je n'ai pas fait beaucoup cette année. Je pense que j'ai bien fait car le résultat est pour moi (avec toute modestie quand je vois ce que sortent certain ici sur le forum !!!) ma meilleure à ce jour. Le matériel: C11 sur EQ6 Caméra ASI224MC ADC Pierro astro SER de 90s entre 22h18 et 22h46 Traitement Autostacker - Registax - Astrosurface - et dérotation dans winjupos Bon Ciel à tous Jupiter et IO 22h37
  3. 12 points
    Salut à tous, Voici les images de la Lune prises au RC 500 d'Astroqueyras le 24 septembre. Le seeing mesuré au zénith tournait entre 0.5 et 1 secondes d'arc. Moretus : Messier A et B, avec quelques dômes visibles ici et là : Frascatorius : Poséïdon : Jansen : Goclenis : La suite un peu plus tard ...
  4. 11 points
    Le seeing ce soir-là était nettement meilleur sur Neptune que sur Jupiter, même si ce n'était pas aussi bon que le 23/09. Deux images, l'une en couleur à la 462MC, l'autre en R+IR avec le 642 Astronomik et la 290MM. Je présente deux traitements, l'un avec ondelettes seules, l'autre avec psf, parce que c'est toujours aussi difficile de se prononcer sur l'effet du traitement psf sur cette cible. Vous en pensez quoi ? La psf a été prise avec le 642, gardée à sa taille réelle pour le traitement avec le même filtre, réduit à 75% pour le traitement en RVB. Je l'affiche avec luminosité réhaussée sur les planches mais bien entendu, elle n'est pas du tout saturée pour le traitement Avec le 642, on a toujours un point lumineux au milieu... comme les fois précédentes. Ca ressemble bien à un artefact, donc. Pourtant le traitement est incroyablement léger, après la psf, juste un coup d'ondelette de bas niveau. La difficulté est accrue par le fait que le bord du disque de Neptune en infrarouge est réellement plus brillant que le centre du disque. C'est facile de tourner ça en gros effet de rebond...
  5. 11 points
    Bonjour à tous, Jupiter du 13 Octobre sous le ciel du Finistère Nord. Pas une nuit exceptionnelle, mais on fait avec, un test de MAP et une image avec celle du 24-09 et du 13-10, setup , Meade 12", ADC, Barlow x2, Firecapture. Bon ciel à tous. Michel.
  6. 10 points
    Bonsoir à tous Ça commence à devenir un peu addictif répétitif cette histoire mais pas de nuages ce soir, la voisine qui éclaire de plus en plus... Bref, trop tentant d'aller jeter un œil, juste pour voir hein Je n'irai pas jusqu'à dire "promis c'est la dernière" de peur d'avoir contracté le virus Landais Maksutov 127 ; barlow x2 Televue ; ADC ZWO ; ASI224 AS!3 ; Astrosurface ; Winjupoïzé 6 images et Ps pour la cosmétique Bon ciel à tous Julien
  7. 10 points
    Bonjour, NGC 7217 est galaxie de faible taille angulaire située dans Pégase, il faut de la focale pour lui tirer le portrait, sa forme atypique se dévoile quelque peu pour autant que le seeing soit correct. Dans ces conditions je n'ai retenu que 18 poses de 3 minutes en L, celles qui avaient une FWHM se situant entre 1.6" et 2", les 50 autres autres poses (FWHM > 2") ont étés directement mises au panier. Ces derniers temps le seeing a été très mauvais en Corse .... Je suis quand même surpris qu'avec si peu de poses, le résultat soit relativement correct au niveau de la gestion du bruit. Image d’un crop du champ complet réduit à 1200 px, cliquer pour accéder à une version en pleine résolution avec un champ plus large et les tachouilles en fond de ciel : Jean-Claude Mario.
  8. 10 points
    Bonjour les amis Ca fait un moment que je me demandais s'il etait interessant d'utiliser la 462c plutot que la 290m pour faire Neptune en IR proche au filtre Baader 610+. Il fallait y consacrer une nuit avec un bon seeing, et cette nuit s'est produite le 9 au soir. Ca revenait aussi a gâcher eventuellement cette bonne nuit si la 462c ne tenait pas ses promesses... Ciel calme a la tombée de la nuit, puis quelques turbulences et retour du calme avec la venue du brouillard, malgré ses inconvénients. Legere brise de Nord-est, mais curieusement, chez moi ça ne gene pas trop, contrairement à ce que je lis sur le site. J'ai fait 7 captures de 20 minutes conscutives, ou presque, de 19h16 à 21h36 TU. Mais c'est à partir de 20h TU que les bandes sont exploitable, avec un limbe planétaire bien defini. J'ai passé beaucoup de temps a deroter toutes les captures, choisir le pourcentage d'image gardées dans AS3(qui va de 20 a 40% en l'ocurence): on peut se demander si la dérotation est importante ôur Neptune: là je reponds oui, car j'ai une monture altazimutale et que sur des temps de captures de 20 minutes, la rotation de champ devient énorme, et il faut absolument la corriger. Pareil pour l'adc, quand je n'en mets pas, j'ai une silhouette de Netune ovalisée verticalement par la diffraction differentielle, ce n'est pas gérable ensuite. Pour le traitement, tout est fait avec astrosurface (apres autostackkert 3) avec wavelets exclusives, car je n'ai pas confiance dans la deconvolution wienner, qui rend un peu comme les illustrations serigraphiques: a grande echelle, l'image est tres bonne, mais quand on zomme, ça donne des petits plots plus ou moins reguliers, et ici on est condamné à la petite echelle... Autant le dire tout de suite, je suis tres content du resultat de cette petite camera qhy5III462C en IR: c'est vraiment une bombe! La sensibilité est telle que les temps d'expo sont identiques en IR et en couleur! Justement, c'est une cam couleur, le probleme est comment l'utiliser en noir et blanc? Il y a la soution de faire une conversion en noir et blanc dans un logiciel. Pour ma part, j'equilibre au mieux les trois couleurs, et je laisse tel quel: ça donne un rendu legerement coloré, ce qui correspond a de fausses couleurs, mais j'ai essayé de transformer en noir et blanc dans les logiciels, et ça perd curieusement en detectabilité, donc je laisse comme ça, meme si suite aux ajustements des curseurs, les nuances changent un peu. Voila quelques images, toutes à la taille de capture, avec televue 3x, adc puis roue à filtre et cam qhy5III462C 20hTU 20h19TU 20h42TU 21h04TU 21h24TU 21h46TU 21h46TU Et enfin l'animation des 6 images En haut et a gauche sur le limbe, on voit un spot tourner, a une vitesse coherente, sur quasiment chaque image. J'ai aussi l'impression qu'il y en a d'autres, juste à cette lattitude. Evidemment, je ne pense qu'à y retourner... Cette planete est addictive, mefiez-vous! Bonnes captures! 17/10/21 Je rajoute ce soir une version au traitement beaucoup plus "hard", et convertie en noir et blanc pour montrer le mouvement tournant des petites taches blanches qui ne sont peutetre pas que du bruit. Qu'en pensez-vous?
  9. 10 points
    Salut à tous, Voici une image de Neptune prise au RC 500 dans d'assez bonnes conditions. On voit bien que le pôle sud est plus lumineux. Il semblerait qu'il y ait quelque chose côté hémisphère nord ? Malheureusement, le seeing était moins bon lors des deux vidéos prises avant, donc difficile de confirmer. A ressayer ...
  10. 10 points
    Bonjour à tous, Vendredi soir, enfin un temps à sortir un télescope. Surtout que je viens de doter mon vieux SW254/1200 d'une EQ8, arrivée il y a quelques semaines après quelques mois d'attente. Je vous présente en premier les prises de Saturne avec des vidéos R, V et B faites avec l'ASI 120 mm-s associée à une roue à filtres Starlight, un ADC et une barlow x3. Je n'ai fait le réglage de l'ADC qu'à l'oculaire pour me simplifier la vie. Les 30 vidéos sur une durée totale de 30 minutes m'ont permis de sortir 10 images montées en gif et une image "dérotée" à partir des 9 premières images. J'ai changé la méthode de traitement, en particulier en utilisant la fonction "sharpen" de AS3. Je ne fais qu'un post traitement "light" sur ces images. Le gif : Si quelque chose bouge, ça ne saute pas aux yeux. J'ai eu un petit soucis de lignes verticales sur certaines images bleues. Et l'image issue de la dérotation de 9 images. Je lui ai redonné l'inclinaison de la capture. Ensuite, j'ai pointé le tube vers Jupiter pour faire 2 séries de captures qui m'ont permis de faire 2 gif de 10 images sur 15 minutes chacun. Le premier : Et le second : Voici quelques images passées sous Winjupos, celle de gauche sans Winjupos, celle de droite pour la même heure sous Winjupos sur 9 images. image du premier gif : et du second gif : Ca a changé la teinte apparente des images qui pourtant ont une teinte moyenne identique. Ca vient probablement du fait que c'est plus contrasté? Egalement, un petit tour du côté de la lune dans le coin (en fait c'est avant Saturne). Pour le moment, je n'arrive pas à assembler comme il faut une mosaïque au foyer. C'est probablement le changement de luminosité du fond du ciel qui me joue des tours. Donc je n'ai que quelques gros plans à la Barlow. Et pour finir, une image de m77. Il y a 18 poses de 5 minutes en L avec la caméra Starlight SX9 et 6 poses de 5 minutes par filtre coloré. J'ai aussi monté un correcteur de coma. C'était un peu inutile de poser si longtemps car le fond du ciel éclairé par la lune était très lumineux. Du coup on devine à peine le "grand halo" de la galaxie. J'ai bien tenté 3h sur M78 en fin de nuit mais le résultat est sans intérêt. Les images sont "voilées" les miroirs étaient tout embués. Je suis très content du comportement de l'EQ8, le suivi est bien meilleur que celui de ma vieille EQ6. Il faut dire que le poids tube du télescope et de la lunette de guidage était un peu excessif pour l'EQ6 alors que ça fait "rire" l'EQ8. Bonne journée, j'attaque les traitements des images de la nuit dernière
  11. 10 points
    Merci de prendre le temps de m’informer, roul, c’est vrai que j’étais pas du tout au courant. Ainsi les astronautes s’entraîneraient ??? Première nouvelle. Et pour quoi faire ? Vas-y mon bon, régale-nous encore par tes connaissances encyclopédiques sur la vie (et la mort dans d’atroces souffrances, noyés dans leurs régurgitations nauséabondes) des astronautes : je sens qu’on va en apprendre une fois de plus des vertes et des pas mûres sur leurs superpouvoirs du côté de l’Oncle Sam ! Tu pètes la forme dis-donc : toujours à la pointe des connaissances techniques et scientifiques sur l’espace... Y a d’autres choses que tu souhaiterais nous apprendre et dont t’aurais pas pensé à nous parler à nous-autres, peuplades aussi stupides que primitives vivant à l’Est de l’Atlantique ?
  12. 10 points
    Bonjour à toutes et tous, Voici l'Amas globulaire NGC6934/ Caldwell C47. Cet amas globulaire situé dans la constellation du Dauphin est distant de 52 000 années-lumière. Il a une masse d'environ 295 000 masses solaires. Son âge est d'environ 10 milliards d'années. Cette image est l'une des rares images réalisée depuis un mois. Le taux d'humidité était élevé durant la nuit d’acquisitions et la transparence du ciel était mauvaise, ce qui m'a conduit à réaliser des poses unitaires de 1min au lieu des 5min habituellement. * Acquisitions : - Caméra ASI533, refroidissement activé (capteur à -15°C), gain 100. 102 images de 1min, tri de 98 images retenues, nuit du 09 au 10/10/2021 de 22h02 à 23h52. 30 Darks et 100 Offsets, 100 Flats. Logiciel d'acquisition : Sharpcap * Optique : - Télescope Celestron C11 avec réducteur à 1900 mm de focale. Pare-buée et résistance chauffante. Filtre Baader Neodymium. * Monture : - AZ-EQ6, Autoguidage par diviseur optique ZWO, caméra GPCAM2 IMX224. Logiciel : PHD2 Guiding * Prétraitements : - Alignement et empilement (moyenne additive + mise à l'échelle + rejet Winsorized sigma clipping) de 98 images (96% des images) avec masters dark, offset, flat. Logiciel : Siril 0.9.12 * Traitements : - Extraction du gradient. Étalonnage des couleurs par photométrie. Transformation de l'histogramme. - Masque de fusion : transformation de l'histogramme avec moins de basses lumières. - Réduction du bruit chromatique. - Masque de fusion : filtre passe-haut. - Saturation sélective sans fond de ciel. - Ajustement des niveaux. Correction gamma. Ajustement sélective des niveaux couche B. - Masque de fusion : contraste. Logiciels : Siril 0.9.12, Photoshop CS2. * Lieu : - Vauréal (Cergy-Pontoise, 95) * Lien à mon site internet : http://encelade18.free.fr/photos/NGC6934.html
  13. 9 points
    La Caverne de Céphée, une demeure pleine de Joyaux ! Il y’a un an, je découvrais l’image d’ @idir, une mosaïque incroyable dans Céphée, mettant en scène des colossales colonnes de matières. J’ai été impressionné par l’originalité et la technicité de ce champ, et il ne m’en fallait pas moins pour me motiver à tenter l’expérience de la mosaïque grand champs. Après de longues balades dans Aladin, j’ai eu un coup de cœur pour ce champ qui allait au fil du projet révéler progressivement ses joyaux… En effet, en plus d’être un clin d’œil à Idir , ce titre résume assez bien l’ambiance de cette région, et particulièrement de ce champ riche en objets et en structures variées. C’est généreux en couleurs, on passe de régions sombres et obscures à d’autres très brillantes et lumineuses, et le tout baignant dans des voiles de cirrus galactiques. Aussi, a travers cette image, nous pourrons passer en revue une bonne partie des curiosités du ciel profond. · amas ouvert, · nébuleuse planétaire · nébuleuses obscures · galaxie spirale · grande nébuleuse en émission · petite nébuleuse par réflexion et émission · régions Hydrogènes · IFN (Integrated Flux Nebula) Mais fini de teaser ! Tout ce joli monde m’a donné l’idée de vous présenter cette image de manière moins habituelle ... Et comme la résolution le permet, je vous propose de vous dévoiler ce champ en commençant par une balade sur les régions intéressantes, pour ensuite finir sur l’image complète. Vous pouvez cliquer sur chacune des images afin de les visualiser en pleine résolution. LES JOYAUX DE CEPHEE Commençons par visiter NGC6939 cet amas ouvert bien dense, situé à 4000 A-L, et drapé de nébulosités. On distingue non loin UGC11583 une galaxie irrégulière à faible brillance surfacique, légèrement plus lumineuse que les cirrus galactiques. Passons ensuite à une région HII, comprenant la nébuleuse obscure Barnard 152. Nous remarquerons les nuances de couleurs, de droite à gauche, du rouge Hydrogène à un violet ténu, pour finir sur des voiles aux teintes grises et marron. Plus loin nous trouvons VDB 140, c’est une nébuleuse à émission et réflexion très intéressante avec ses deux teintes bleues et rouges, chacune bien localisées, Je n’ai malheureusement pas trouvé d’informations pouvant expliquer le contraste bicolore de cet objet. On peut cependant remarquer une ressemblance frappante avec M20 La nébuleuse de la Trifide. Pour la suite, vous reconnaitrez NGC6946, la Galaxie du Feu d’Artifice. Une galaxie spirale vue de face, située à 20 Millions d’A-L. Elle doit son nom au fait que l’on y détecte fréquemment des Supernovæ. Celles-ci y sont 10 fois plus abondantes qu’au sein de notre Voie Lactée. Les plus avisés auront remarqué qu’elle est habituellement présentée avec l’amas NGC6939 que nous avons visité en premier… Ici, j’ai volontairement fait un détour afin de brouiller les pistes… Passons maintenant aux objets vedettes de cette image ! SH2-129 : cette grande région HII s’étend sur un rayon de 3°. Ses structures se dévoilent sans trop de difficultés à travers un filtre H Alpha. Néanmoins sa forte dynamique rend son traitement assez exigent, les structures intérieures étant très faibles comparées à celles situées en périphérie. OU-4 : La nébuleuse planétaire de Nicolas Outters, est quant à elle bien plus faible, elle émet principalement en OIII et demande un temps de pose conséquent. Ici presque 10h de poses furent nécessaires afin d’obtenir ce résultat. La balade se termine par Barnard 150, une autre nébuleuse obscure, celle-ci est plus étendue et prend la forme d’un hippocampe. C’est probablement ma région préférée dans ce champs, on y distingue un entremêlement de couleurs, des nébulosités hydrogène et des nuages de poussières sombres. Les contrastes donnent une sensation de plongée dans les abimes cosmiques. Et voici enfin le champ complet : (l'image est fortement réduite pour passer sur le forum, vous pouvez accéder à la full ici : https://filedn.eu/lNcUxmmQIbgFrNcj21qBE1R/LES JOYAUX DE CEPHEE.jpg) Coté technique : Il s'agit d'une mosaïque de 3 panneaux, couvrant un champ de 7.2° par 3.6°. L’image complète non compressée, fait plus de 600 Millions de pixels (mon ordinateur les a vu passer…) J’ai souhaité relever le défi du grand champ et de la résolution, l’image a donc été traitée en drizzle puis réduite de 0.75, car les fichiers pesaient vraiment très lourd. PhotoShop notamment m’empêchait d’enregistrer des Tiff de plus de 4go... L’échantillonnage résultant est de 0,97"arc par pixel. Logiciels utilisés : Pixinsight, AstroPixelProcessor, Photoshop Matériel : APMach1 / FSQ106 / ASI6200MM Temps d’exposition : environ 45h (filtres L-RVB Ha OIII) Acquisitions en total nomade, sous des cieux bons, à très bons : - lors des Nuits du Causse Noir dans les Cévennes, - en vacances en Vendée, - en Seine et Marne dans les champs, - et aux NASE (Saint Eugene dans l’Aisne merci Miro !) Merci d’avoir lu ! Malik
  14. 9 points
    Elle m'en a donné des soucis au traitement ! Et d'ailleurs, je ne suis toujours pas satifait. C'est qu'elle manque de pose aussi ! Mais bon... Au moins les détails restent sympa... Voici donc M106, avec un EOS 350D non défiltré, le T520 de l'asso copernic, et 1h30 d'intégration avec des poses de 30sec à 800iso ! Siril, RawTherapee
  15. 8 points
    (Re )Bonjour à toutes et tous, Voici la galaxie NGC7479/ Caldwell C44. Cette galaxie située dans la constellation de Pégase est distante de 105 millions d'années-lumière. C'est une cible assez populaire cette année sur les forums et elle le mérite bien Tout comme NGC6934/ C47 réalisé la même nuit (post précédent), cette image est l'une des rares images réalisée depuis un mois. Le taux d'humidité était élevé durant la nuit d’acquisitions et la transparence du ciel était mauvaise, ce qui m'a conduit à réaliser des poses unitaires de 1min au lieu des 5min habituellement. * Acquisitions : - Caméra ASI533, refroidissement activé (capteur à -15°C), gain 100. 142 images de 1min, tri de 130 images retenues, nuit du 09 au 10/10/2021 de 00h04 à 02h37. 30 Darks et 100 Offsets, 100 Flats. Logiciel d'acquisition : Sharpcap * Optique : - Télescope Celestron C11 avec réducteur à 1900 mm de focale. Pare-buée et résistance chauffante. Filtre Baader Neodymium. * Monture : - AZ-EQ6, Autoguidage par diviseur optique ZWO, caméra GPCAM2 IMX224. Logiciel : PHD2 Guiding * Prétraitements : - Alignement et empilement (moyenne additive + mise à l'échelle + rejet Winsorized sigma clipping) de 130 images (92% des images) avec masters dark, offset, flat. Logiciel : Siril 0.9.12 * Traitements : - Extraction du gradient. Étalonnage des couleurs par photométrie. Transformation de l'histogramme. - Masque de fusion : réglage des tons foncés / tons clairs. - Réduction du bruit chromatique. - Masque de fusion : contraste. - Réduction du bruit par médiane. - Masque de fusion : déconvolution. - Ajustement des niveaux. Correction gamma. Ajustement sélective des niveaux couches G, B. - Saturation sélective sans fond de ciel. Logiciels : Siril 0.9.12, Photoshop CS2. * Lieu : - Vauréal (Cergy-Pontoise, 95) * Lien à mon site internet : http://encelade18.free.fr/photos/NGC7479.html
  16. 8 points
    Salut En voyant défilé la NGC 660 de sebseacteam! Je me suis rappelé que j'avais déjà fait cette galaxie il me semble!!! Effectivement!!! La voici fait en 2019! je ne l'avais jamais posté!!! Je me reprend CT16 f4 sur EQ8 QSI683wsg Filtres Astrodon LRVB=225-30-50-50 minutes. Bin 1x1, Sub de 5mn. Autoguidage. ASI120mm sur diviseur optique. Avec PHD2. prétraitement CCDSoft. Traitement final PS CS6. Bon visionnement. Martin
  17. 8 points
    Curieux autant qu'étrange : (toutes mes excuses si cela a déjà été posté, je ne l'ai pas trouvé) https://www.sydney.edu.au/news-opinion/news/2021/10/12/strange-radiowaves-galactic-centre-askap-j173608-2-321635.html https://www.csiro.au/en/about/facilities-collections/atnf/askap-radio-telescope
  18. 7 points
    bonjour à toutes et à tous ! voici une longue animation de jupiter , un bon ciel hier soir mais qui a fini par se voiler lors de la descente de jupiter de 110 images/s je suis descendu à 45img/s , en augmentant le gain mais pas trop , dans les voiles la stabilité était bonne 150 ser de 90s , traitement batch as3 , traitement wiener et wavelets dans astrosurface ( un grand merci lucien pour le gain de temps ) je reviendrai plus tard sur cette animation car le traitement peut-être plus poussé sur certains films , mais il faut trouver un équilibre ! CFF 300 f/d de 20 asi 462c adc zwo de 17h26tu à 21h42tu : bon ciel et merci et bon week-end bien sur polo
  19. 7 points
    Encore l'apn inversé j'aime pas faire comme tout le monde lol et j'aurais du y passer plus de temps Le 09/10/21 Skywatcher 150/750 Neq5 goto Canon eos 1300d refiltré astrodon inside Filtre cls ccd xt Caméra d'autoguidage zwoasi 120mm mini 18/300s Dofs 7/17/17 Iso 800 Traitement siril et photoshop
  20. 7 points
    Bonsoir Tout le monde, Voici SH2-188 en version HOO, c'est une très belle nébuleuse qui n'est pas assez souvent photographiée et pour cause.. elle est très faiblarde, avec sa magnitude de presque 18. D'ailleurs il est recommandé d'utiliser les filtres narrowband pour cet objet, et de poser très longtemps.. J'ai posé environ 12 heures en Ha (c'est pas si long), j'avais essayé avec 6 heures mais ce n'était pas suffisant pour les extensions, enfin..si, on les distinguait mais c'était surtout le bruit qu'on voyait..! Donc 12 heures en binning 1 avec une résolution de 1,06"/pixel ça allait, en revanche le binning de 2 pour le OIII m'a fait perdre des cheveux.. je me suis retrouvé avec des étoiles qui avaient des oreilles de Mickey, pas toutes heureusement mais une bonne trentaine, et les images de calibrations n'ont rien changé, j'ai dû les réparer manuellement pour la plupart, enfin les plus voyantes.. A l'avenir, quand je déciderai de faire du HOO avec ce setup, je poserai plus longtemps et en binning 1, pour les deux filtres. Je me suis essayé à la technique de la couche verte synthétique, pour la première fois, et ça me plait mes HOO d'avant avaient des étoiles bleus, rouges et violettes, je suis content du résultat, la couleur des étoiles est assez proche de la réalité je trouve. En espérant qu'elle vous plaise, Bon ciel à tous, Alexandre Prise de vue et matériel: Filtre Ha: 48 x 900" bin x1 à -15°c Filtre OIII: 31 x 600" bin x2 à -15°c DOF: 20/25/25 par filtre Couche verte synthétique d'après la méthode de Richard Beauregard: https://ciel-astro-ccd.com/wp/couche_verte_synthetique/ Caméra Atik One 6, monture Taka EM 200, lunette Taka TSA 120, filtres Astrodon Ha et OIII, acquisition et prétraitement PRiSM v10 + FitsLiberator, traitement CS6. Un crop à 90° sur la nébuleuse
  21. 7 points
    Bonjour à tous jeudi soir petite soirée astro sympa avec les postes du club sur notre site favori à 850 m d'altitude. Température fraiche (4°) mais pas de vent et une humidité présente mais acceptable... Seing à priori pas mauvais, les gazeuses étaient sympas en visu mais ça n'a rien donné de bon en imagerie J'avais changé de caméra, mettant la 462 au lieu de la 385, et je pense que les réglages ne sont pas bons. Les brutes sont très sombres et avec beaucoup de bruit... Seule rescapée cette saturne un peu floue... En plus, la collim a bougé en cours de route, m'en suis aperçu plus tard quand j'ai shooté la lune L'image juste pour la forme: T500/2000 + APM 2,7x + ADC + ZWO 462. AS3, registax, photofiltre 3000 images empilées sur 15000. Gain 240; expo 22ms Passons à la lune! Malgré sa faible hauteur d'à peine 20°, elle ne turbulait pas beaucoup. Pour l'occasion j'ai testé le filtre rouge astronomik. Il a l'air vraiment sympa ce filtre ! Même config mais ayant oublié ma caméra ASI 178, j'ai emprunté mla 174 d'un pote pour les 2 premières, puis la 290 pour la dernière, au même pote qui collectionne les caméras ZWO Rima Hadley et environs 300 images sur 6000 Platon / vallée des Alpes; 310 images sur 5000 Platon gros plan; caméra 290; 300 images empilées Voilà pour aujourd'hui, en attendant toujours La nuit avec un seing de fou...
  22. 6 points
    Bonjour à tous, Voici un joli groupe de galaxies qui aurait bien bénéficié d'un meilleur seeing mais il ne faut pas trop en demander! fwhm 2.6" sur l'empilement des 2h de luminance, 1/2 par couleur. L'ensemble de la full est couvert de petites galaxies. La région est dense! Newton 245/1472, asi 183, bin2 au traitement (0.66"/p sur l'image ci-dessous). Nathanaël clic gauche pour la full :
  23. 6 points
    Bonjour à tous, voici la nébuleuse de l'Amérique du nord et son pélican réalisée avec mon Esprit 100ED et ma caméra ASI 2600MC additionnée d'un filtre L-Extreme. il s'agit d'une mosaïque (3x2) qui représente 127Mpx! c'est lourd pour le traitement avec le PC. Le tout commandé par l'Asiair avec le mode PLAN, petite question sur l'aisair, pour une mosaïque de plus de 4 planches, je ne vois pas les autres planches programmées, il faut alors déplacer les 4 premières planches à la queue pour voir les autres: [1 2 3 4] 5 6 -> [1 2 3 5] 6 4 [visible à l'écran]). Quelqu'un a une solution pour tout voir? Chaque planche est une addition de 11 poses de 600s réalisées sur 2 jours. Patrick
  24. 6 points
    Bonjour les amis, Suite à la soirée du 14 octobre ci-joint Jupiter pris avec le VMC 260L muni d'une Barlow 2x , ADC ZWO, et caméra ASI 462 MC capture de 120 secondes!. Conditions moyennes à assez bonnes (T= 5 à 6 /10) puis forte dégradation et brume! Traitement de 30 % des images avec AS!3, AstroSurface , Psp, et DxO Photolab Bonne fin de journée Christian
  25. 6 points
    Hello, Voici NGC660 dans les Poissons. A cause de l'autoguidage qui n'en fait qu'à sa tête, à peine plus d'une heure de pose. A refaire assurément. Matos: Newton 150/750 Asi294mc pro, offset 30, gain 120, -10°C sub de 180s Logiciels: Sirilic, Siril, Pixinsight Il y a forcément pas mal de bruit. C'est une base de travail intéressante, elle a une forme vraiment pas banale celle là
  26. 6 points
    Bof... Les mecs bossent 24 h sur 24, font des expériences scientifiques complexes, et vous faites des vannes à deux balles... Bof...
  27. 6 points
    Pour participer, j'ai des pb de flats et c'est fait à l'APN Canon 1200D, 67P du 9/10/2021 (LX200 8" F/D10) suivi sur 3h15 85x30s : 87x30s : 86x30s 72x30s Le plus joli a mon goût reste la vitesse de déplacement sur la période, visible sur cette animation de 3h15 : https://www.btregon-astro.org/wp-content/uploads/2021/10/67P_9_10_2021_Brantome.avi Pour participer aussi (toujours mes pb de flat), 29P du 15/10 vers 2h TL (25x60s) : Encore 25x60s toujours au LX200 8" F/D10
  28. 5 points
    Bonjour Le 14 au soir j'ai fait mes plus belles Jupiter et j'en suis content car auparavant c'était plus des "bouses" empâtées que je sortais! Sur l'écran d'ordi pendant les captures je constatais que le seeing était bon. J'ai pu obtenir de meilleurs résultats. Traitement au plus simple avec AS3 et Astrosurface et photofiltre. C11, zwo asi 290MC, barlow de 1.6 et ADC . Les avis font 100 secondes et j'ai pu empiler 2500 images en moyenne. A l'oculaire en bino j'ai bien vu le GTR qui avait au centre un petit détail plus fonçé. La GTR était le 14 couleur saumon alors qu'avant je la trouvais sans couleur ou ayant la même que la planète. Je n'ai pas trop voulu tirer sur les curseurs car je les préfère douces.
  29. 5 points
    Bonsoir à tous, Hier soir, j'ai bien failli renoncer à faire du planétaire quand j'ai vu que le jet stream avait augmenté depuis la veille. Il a presque doublé d'avant hier à hier en passant de 10 à 18m/s. Heureusement que je ne m'en suis pas arrêté à ça, il me semble que le seing au final était bien meilleur qu'avant hier. Pour commencer, un gif de Saturne sur 30 minutes en R, V et B avec l'ASI 120-mms, la roue à filtres Starlight, l'ADC, la Barlow x3 Explore Scientific le tout sur le vieux SW 254/1200 et son primaire tout piqué et bien sûr sa nouvelle EQ8. Pour Saturne, 10 images sont tirées des vidéos de 1 min par filtre coloré. J'ai utilisé 9 de ces images pour jouer avec WinJupos, à gauche l'image sans dérotation et l'image équivalente dérotée qui n'a eu que du Van-Cittert (2x) après: Ensuite, au tour de Jupiter, avec des vidéos de 30 s derrière chaque filtre sur 30 minutes. Les 20 images sont montées en gif : Comme hier, j'ai fait un essai de dérotation sur 9 images du début et 9 images de la fin. A gauche, sans dérotation, à droite avec : à 21h54 et à 22h10 En attendant le passage de Neptune au Méridien, je me suis filmé les satellites de Jupiter, pour voir : Io, Ganymède et Calisto sont à 3x la taille d'acquisition. Neptune passe le méridien, c'est son tour. Les poses unitaires sont de 300 ms, gain à fond sur 12 minutes pour chaque filtre (environ 7200 images//filtre). Histoire d'un peu de confort visuel, les images sont empilées à 3x la taille d'acquisition. Et je poursuis avec des poses de 1s en luminance, histoire de mettre en évidence Triton. C'est tout pour le planétaire, il fait froid et humide. Je monte donc la Starlight SX9 avec sa roue à filtres et correcteur de coma au foyer. Je lance des acquisitions pour 3h par poses de 1 minute soit 90 luminances, 30 rouges, 30 vertes et 30 bleues sur NGC40. Quand je me lève au bout des 3 heures, il fait trop froid et humide pour remonter le système en planétaire pour Uranus. Bonne soirée. Christophe
  30. 5 points
    Bonjour à tous, Cette fois, un passage avec notre T500 Janus Nord, avec une image de SH2-115 et Abell 71. Nous sommes sur une image HaOIII-HaOIIIOIII. C'est un sympathique ensemble avec beaucoup de Ha et au final peu d'OIII. le T500 FD3 fait des veilles sur ce type d'objet. Les petits pixels de la camera permettent vraiment d'avoir de la résolution et du détail dans les extensions. Le grand champ est préservé grâce à la faible focale de l'instrument, et nous profitons d'une l'excellente détectivité, grâce au bon QE de la camera, au faible rapport F/D et au diamètre de l'instrument. Le paradis pour nous-). Sharpless 115 se trouve juste au nord et à l’ouest de Deneb. Elle est intégrée au catalogue SH2 de 1959 par l’astronome Stewart Sharpless (sous le nom de Sh2-115),.C'est une nébuleuse à faible émission qui se trouve le long du bord de l’un des nuages moléculaires géants de la Voie lactée externe, à environ 7 500 années-lumière. La nébuleuse est alimentée par des étoiles chaudes dans l’amas d’étoiles Berkeley 90. Les étoiles de l’amas sont âgés d'environ 100 millions d’années et sont toujours intégrées dans Sharpless 115. Par contre les vents forts et les radiations des étoiles ont effacé une grande partie du nuage natal poussiéreux. SH2-116 ou Abell 71, fait tout de suite penser à une nébuleuse planétaire, mais une étude de 1991 a précisé qu’il s’agit en fait d’une région HII. Elle présente les caractéristiques typiques d’autres petites régions H II, telles que NGC 2359. Sa distance reste encore inconnue. Le coté technique: Telescope JANUS Nord. Lieu : Observatoire des Engarouines. Temps de pose: 11h10min sur le filtre Ha et 8h40min en OIII. Poses élémentaires de 5min. seing sur images élémentaires entre 1.7 sec d'arc et 2.4 sec d'arc. Seing sur image final à environ 2.1 sec d'arc. Télescope de type Deltagraph de 500mm de diamètre FD 3 Échantillonnage de 0.52 sec d'arc par pixel. Camera ZWO6200MM-PRO avec roue à 7 filtres. Filtres Astrodon Ha et OIII de 5nm. Motorisation MCMT32. Piloté en automatique sous PRISM V10, prétraitement sous PRISM V10 et traitement final sous CS6. Voici l'ensemble de l'image, mais surtout à regarder en pleine trame zoom 1. Il y a beaucoup de pixels, et pleins de petites nébuleuses avec de jolis détails: Bonne astro à tous!! La JANUS Team Michel Meunier et Laurent Bernasconi http://team-janus.astrosurf.com/ https://www.facebook.com/JanusTeamNordSud/
  31. 5 points
    Bonjour à tous Belles surprises en traitant mes shoots de la nuit du 23 septembre. Bon seeing sur la région parisienne sans être exceptionnel mais à la sortie du traitement des résultats plutôt sympa. Trois cibles durant cette belle nuit. Saturne, jupiter et la lune avec une vue hypnotique sur le relief lunaire. Matériel monture EQ6R C11 ADC ZWO Barlow X2 Camera ASI224MC Bon ciel à tous Philippe
  32. 5 points
    Salut à tous Je continue de vider la file d'attente des brutes accumulées ces dernières semaines... cette fois ci je me suis arrêté sur cette nébuleuse planétaire située dans le Taureau. Pas mal de poses encore mais aussi une humidité record pendant une bonne partie des nuits, ce qui 'a donné pas mal de fil à retordre pour éliminer au mieux les gradients comme pour ma dernière image de Lbn609. Je n'ai pas pu éviter les halos sur les étoiles relativement brillantes dans ce champ, mais le résultat est toutefois correct selon moi Les données techniques : CTA 320 f/d 4 (correcteur Wynne Keller) Caméra ZWO ASI2600MC 131 poses de 300 secondes à -10°c (1x1) N'hésitez pas à cliquer sur l'image pour la voir en pleine trame @+ Christian
  33. 5 points
    Les blobs, c’est juste pour recycler utilement le vomi : ça fait 50 ans qu’on cherche quoi faire du vomi dans l’espace... 🤢🤮
  34. 5 points
    Traduction automatique du début de l'article donné par le 1er lien : Les astronomes ont découvert des signaux inhabituels provenant de la direction du centre de la Voie lactée. Les ondes radio ne correspondent à aucun modèle actuellement compris de source radio variable et pourraient suggérer une nouvelle classe d’objet stellaire. « La propriété la plus étrange de ce nouveau signal est qu’il a une polarisation très élevée. Cela signifie que sa lumière oscille dans une seule direction, mais cette direction tourne avec le temps », a déclaré Ziteng Wang,auteur principal de la nouvelle étude et doctorant à l’École de physique de l’Université de Sydney. La luminosité de l’objet varie également considérablement, d’un facteur 100, et le signal s’allume et s’éteint apparemment au hasard. Nous n’avons jamais rien vu de tel. De nombreux types d’étoiles émettent une lumière variable à travers le spectre électromagnétique. Avec d’énormes progrès en radioastronomie, l’étude d’objets variables ou transitoires dans les ondes radio est un vaste domaine d’étude qui nous aide à révéler les secrets de l’Univers. Les pulsars, les supernovae, les étoiles évasantes et les sursauts radio rapides sont tous des types d’objets astronomiques dont la luminosité varie. « Au début, nous pensions qu’il pourrait s’agir d’un pulsar – un type très dense d’étoile morte en rotation – ou bien d’un type d’étoile qui émet d’énormes éruptions solaires. Mais les signaux de cette nouvelle source ne correspondent pas à ce que nous attendons de ces types d’objets célestes », a déclaré M. Wang. La découverte de l’objet a été publiée aujourd’hui dans l’Astrophysical Journal.
  35. 5 points
    Bonjour à tous j'espère ne pas me tromper de forum, si c'est le cas je m'en excuse je débute ici lol Uranus image grossi Mak 127 Neq5 goto Caméra zwoasi 224mc couleur Filtre ir cut Barlow x3 Logiciel de capture asicap Gain 443 Expo 31 ms 4071 frames Traitement Autostakkert 3 et registax 6
  36. 5 points
    Bonjour et merci à Penn, Sauveur, René, deep impact, Et Alain la suite Et celle du jour à trois heures ce matin bonne journée
  37. 4 points
    Bonjour à tous, Pour cette Andromède, j'ai utilisé une session au L-Pro et une session au L-eXtreme. J'ai extrait la couche Ha du L-eXtreme puis je l'ai mixé à la couche R du L-Pro. Je ne sais pas si c'est très académique mais j'ai fait une moyenne entre les 2 couches dans Siril. Le but était de faire ressortir les nébuleuses de M31 qui émettent dans le Ha. Filtre Optolong L-Pro (couches RVB): 75x180s (3h45) / 50 darks, 30 darks de flat et 30 flats. Filtre Optolong L-eXtreme (couche Ha): 46x300s (3h50) / 49 darks, 30 darks de flat et 30 flats. TS 76EDPH f/4.5 (f=342mm) ASI2600MC (CMOS couleur APS-C): gain=100 / T= -10°C Autoguidage DO / ASI290MM mini Ciel Bortle 4 Traitement Siril et PS. L'image RVB au L-Pro: L'image RVB au L-eXtreme: La couche Ha (couche rouge du L-eXtreme):
  38. 4 points
    Mak 127, neq5 goto, camera zwo asi 224mc couleur, filtre ir cut, barlow x3 explore scientific Gain 270 Expo 30ms 2246 frames Traitement Autostakkert 3 et registax 6
  39. 4 points
    Bonjour aux spécialistes du soleil, Dans le Maine et Loire, le temps était radieux aujourd'hui et il y avait pas mal de protubérances. je poste ces quelques images faites en fin de matinée.
  40. 4 points
    Bonjour à tous, Toujours motivé à l'idée de possiblement attraper un signal de l'activité volcanique sur Io, j'ai remis le couvert jeudi 14 octobre dernier. La théorie ici : Et une première tentative négative : Avantage du 14 octobre, le passage dans l'ombre de Jupiter pour Io a lieu plus tard, donc plus facile d'être dispo une fois les enfants couchés ! Inconvénient, cela finit plus tard ! Bref, j'ai décidé de limiter les tests et de rester à F4,5 avec le dobson ES400 sur table équatoriale, avec une caméra QHY462 et un filtre IR1000. A priori, cela devant favoriser l'arrivée des photons de Loki... inconvénient, je suis peut-être un peu court en focale (1850mm). Une première image à 550ms de temps de pose, gain faible de 13% : Rien de visible en dehors de quelques étoiles. Autre essai, avec un temps de pose court (10ms) et un gain assez fort (40%) : Encore un avec un temps de pose de 370ms et gain à 23% : En jouant sur le gain et le contraste rien ne sort, j'ai essayé de traiter au de la du raisonnable (wavelets), je trouve un truc sur cette image : La même chose sur le film d'après : Bon, cela ressemble quand même furieusement à un artéfact, il ne faut pas trop rêver ! Je laisse ici le fichier sortie de AS3! pour qui voudra bien essayer de sortir quelque chose : 2021-10-14-2158_6-FC-IR1000-Jup_AS3__lapl6_ap21_Drizzle15.tif Enfin, voici une image saisie sans saturer Jupiter, après la sortie de Io de l'ombre, toujours dans les mêmes conditions : Une fois ces essais finis, j'ai jeté un œil à l'oculaire et je regrette de ne pas avoir mis une barlow et un filtre UV/IR cut ! C'était très stable, à l’œil, les barges foncées étaient ciselées, c'était magnifique. Bon ciel à tous, Fabien
  41. 4 points
    Bonjour, J'ai fait cette nuit ma première lumière avec le Star'Ex fraichement terminé, voila une photo de la "bête", prise hier après-midi lors de la fin du montage et du réglage des caméras d'acquisition et de guidage : Petites infos : J'ai donc imprimé un second appareil pour la version "Star'Ex", toutes les parties noires ont été imprimées en PETG Carbone, j'ai pris du fil Kimya, acheté chez Prusa (on peut également le trouver en France après recherche), l'avantage est qu'il est dans les paramètres par défaut des imprimantes Prusa, j'ai cependant du ajuster en Z sur la première couche par rapport aux autres fils, le rendu est superbe, avec un bel état de surface et une très grande résistance. Attention j'ai tout de même du reprendre certaines côtes et ajuster certaines pièces par ponçage ce qui reste très difficile avec cette matière... je ne le déconseille pas mais cela nécessite quelques adaptations et réglages spécifiques... Hier soir, le but n'était pas de faire des acquisitions complètes, je n'ai pas encore de lampes de calibration ou de lampes pour les flats, mais de tester l'autoguidage et les méthodes de capture, j'ai donc chois une cible "facile" et que j’apprécie : Jupiter Bon, j'ai encore du boulot pour les orientations de caméras,( je pense être inversé miroir verticalsur les spectres), mais j'ai réussi quelques captures et sorti un spectre en additionnant 5 images de 54 secondes (réduit à 50%) : la résolution est très élevé, R autour de 34 000 d'après les calculs, et j'ai finalement pu faire un peu de "science", car avec Star'ex, la résolution permet de bien visualiser la rotation de la planète à travers l'effet Doppler-Fizeau sur les bord opposés proches de l'équateur, les lignes joviennes sont inclinées du fait de la rotation de la planète alors que les lignes telluriques restent bien droites : Pour les acquisitions j'ai utilisé PHD2 et Sharcap : PHD2 avec l'ASI290mm en autoguidage : peut mieux faire, il fait le job, mais l'ergonomie laisse à désirer : pas de zoom, pas de réglages des seuils... après avoir vu la vidéo de Christian et l'utilisation de Prism on reste sur sa faim.. Sharcap avec l'ASI 183MM pro : mieux adapté pour capturer les spectres... je réfléchi tout de même pour Prism Maintenant je vais me concentrer sur les réglages, je m’aperçois que les bords des images sont plus flous que le centre des spectres, je ne sais pas si c'est un défaut de réglage, ou un défaut optique lié aux objectifs de 80 et 125mm, l'image se défocalise progressivement sur les bords droite et gauche sur environ 800 pixels : J'ai énormément de travail pour faire de la vraie spectroscopie, mais c'est un univers passionnant... avec le ciel de Touraine peu adapté à la haute résolution planétaire, j'ai trouvé comment remplir mes futures années de retraite... Xavier
  42. 4 points
    Merci Christophe, Florian et Guy pour votre passage et commentaires! Guy voici une image plus douce! Bon dimanche Christian
  43. 4 points
    j'ajoute 2 images de protubérances faites ce matin juste avant l'arrivée des nuages:
  44. 4 points
    Quand on pense que nous les aquitains.. quelque part vu notre longue histoire on a peut-être du sang anglois dans les veines (comme VNA1 ).. ça fait peur ..
  45. 4 points
    Hello, Je continue la récolte des amas ouverts de la saison Voici M37/NGC2099 dans le Cocher: Matos: Newton 150/750 Asi294mc pro, offset 30, gain 120, -10°C sub de 120s Logiciels: Sirilic, Siril, Pixinsight Bonne journée
  46. 4 points
    Bonjour , Hier soir, cap sur le croissant. Je rajouterai certainement des poses pour bien faire ressortir la toute petite bulle PNG 75.5. 5 h de poses, gain 100, -10, soit 100 x180 sec avec ASI 2600 MC, Esprit 100 ED et filtre L-Extreme. Le temps est magnifique et j’espère que vous profitez de ces beaux ciels clairs. Bon ciel à tous! Marie
  47. 4 points
  48. 4 points
    Splendide Jean-Claude cette petite galaxie On pourrait presque faire la collimation dessus tellement elle ressemble à Airy Bon dimanche, AG
  49. 4 points
    Bonsoir les amis, Quelques essais ce soir au foyer du Mac et avec la TéléVue 2x ... Premières remarques importantes avant d'aller plus loin : le montage avec la barlow semble nettement plus performant mais le fort porte-à-faux induit par ce montage nécessite de serrer le frein de la monture plus que de raison -> je dois prévoir un contrepoids sur l'avant pour équilibrer le tube, la monture le permet car j'ai de la marge question charge... Je dois également mettre des renforts pour limiter de fortes flexions induisant des vibrations importantes rendant plus qu'aléatoire la map, impossible d'effleurer la molette de mise au point sans que ça bouge dans tous les sens et il faut bien trop de temps pour que les vibrations s'amortissent... Je dois également me trouver si possible un ordi portable pour utiliser le logiciel EOSMovrec prescrit par Valère... Je vous montre néanmoins mes essais de ce soir avec ces poses uniques prises par turbulence moyenne, ce n'est qu'un début et je vais persévérer pour sûr! ... Saturne au foyer (2700mm) Saturne avec TéléVue 2x (5400mm) Jupiter au foyer Jupiter et TéléVue 2x épicétout pour ce soir nom di diou! ...
  50. 4 points
    T'as dépensé 300 000 balles, tu vas pas répondre à une interview : " In fact, Superfulgur was right, it is quasi nothing to see at this fucking altitude, the view is pouf, everything is too far to be bien visible, or too close to have a vraiment incroyable vision. We see pareil than on avion at 33 000 feet, but from a poil plus haut, thats all. En plus, John has vomited all is four o clock, so I have been bien baised. Rendez l'argent !!!!!!"