Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content on 11/26/22 in all areas

  1. 20 points
    Bonjour à tous Pour ne pas changer (quand on aime on ne change pas), voici deux lever de lune, chacun dans un genre différent sur deux emblèmes de la ville D'abord le 13 Novembre au soir 21h05 : - Sur Alcatraz : canon 7D II 70-300 a 170mm 320 isos Puis Mardi dernier 22 Novembre au petit matin (5h30) pour une jolie centrée sur le golden gate bridge: - Meme materiel avec focale entre 70 et 165mm (70 - 110 - 150 - 165) A noter que l'avant derniere est un pano de deux images. Bon week-end et merci d'avance pour vos commentaires ou appréciations. Nicolas
  2. 20 points
    Bonjour les martiens, Hier soir ciel dégagé depuis trois jours de pluie J'ai donc retenté de faire une petite image de la rouge. Toujours au M809 ( 200mm à F10 ) barlow 2x Ultima, barrette à filtres et caméra ASI 224MC. Sans ADC vu la hauteur de la bestiole. Beaucoup de turbulence au début vers 10h30 et . . . j'ai attendu . . . attendu . . . attendu Et le brouillard qui se levait n'arrangeait pas les images, j'avais parfois une planète homogène sans aucun détail ! J'ai quand même tenté quelques films avec FireCapture mais obligé de jouer avec le gain pour rattraper l'histogramme. J'ai patienté le temps que la planète monte, que la turbu se calme un peu mais . . . avec pas mal de brouillard. Après traitement de mes 7 films par AutoStakkert, tout est bon pour la poubelle sauf un peut être à 0h16 TL. 6000 images, wavelets AstroSurface, balance R6, finitions PSP, un poil de recalage Iris et la petite goutte. Je la montre quand même pour les curieux : Les spécialistes reconnaitront sans doute quelques régions géographiques malgré la piètre résolution Je suis quand même déçu, vu le peu de nuits dégagées, car la config était intéressante avec Olympupus Mons Vu le désastre, je pense qu'il n'y aura pas de V2 C'était juste une très modeste participation Je vous souhaite un excellent weekend, AG
  3. 13 points
    Salut les amis, ciel découvert très tard ce soir là après une journée de flotte, ça tombe bien j'ai attrapé Mars au plus haut dans le ciel. Conditions assez bonnes. - Animation de 1H50 à 2H29 local : Cassegrain de 250mm + Powermate 2x + ASI120MC. 14 sers de 2min30s, 1000 images retenues dans AS3, 1 AP, traitement Astrosurface, animation à la taille de 100% : - Animation de 2H45 à 3H11 local : Cassegrain de 250mm + barlow Explore Scientific 3x + ASI120MC. 9 sers de 2min40s, 1000 images retenues dans AS3, multiscale, traitement Astrosurface, animation à la taille de 100% : Cette fois ci, il semble que le multipoints en multiscale a pris un chouilla le dessus pour la moitié centrale, mais est moins bon il me semble pour le pôle, j'ai quand même choisi l'option multiscale pour l'animation avec beaucoup d'hésitation ! Comparatif : Une version à la taille de 80% :
  4. 13 points
    Bien le bonjour, Très tôt ce matin, dans les environs des 04h00, en allant sur ma terrasse, je vois un ciel assez bien dégagé. Qu'à cela ne tienne ! Je décide de sortir mon matériel pour imager de nouveau la planète Mars. Hélas les choses ne se sont pas déroulées comme je l'aurai voulu. A cette heure-ci, Mars ne culminait seulement dans le ciel qu'à 46°, j'ai tenté deux captures en couleurs avec ma Player One Neptune-CII IMX 464, puis une autres en IR, avec ma bonne vieille Zwo Asi 290MM; Résultat des courses : après avoir traité toutes mes captures, c'est l'IR qui s'en est sorti bien mieux avec plus de détails par rapport à la couleur. Le matériel utilisé est le suivant : Dobson Orion XT10g + Caméra Zwo Asi 290MM + Filtre Baader IRPass 685MM + Lentille de Barlow Televue 3x. Film SER de 3 minutes / Traitement : AstroSurface, puis légère finition sous PhotoShop pour l'atténuation du rebond disgracieux grâce à l'option Goutte.
  5. 11 points
    Io transit, 60 imagens de 60 seg, 24/11/2022; 23h51 GMT em 25/11/2022; 01:22 UT C14 Edge + ASI 290MM + PM 2X + IR 685 Parsec Observatory, Canoas, Brasil por Avani Soares
  6. 10 points
    Hello Encore une session qui trainait et pas publié déjà traité mais du coup j'ai le fouillis du coup plusieurs version j'ai choisi vite fais elles me plaisent un peu moins mais bon j'envoi J'ai vite lissé un peu plus mais suis pas satisfait 2022-10-15-1956_1-- 1 --LRGB 2022-10-15-1956_7-- 1 --RGB 2022-10-15-2002_7-- 1 --RGB 2022-10-15-1938_7-- 9 --L-Jupiter Taka 250 6345 Ma premiere dérotation sur Saturne de l'année 2022-10-15-1850_4-- 5 --L-Saturne Taka 250 6104 Et Voilà J'ai pris ma coke pinaise Flector c'est top du coup peut etre un peu d'astro ce soi mais Jet a 180 du coup cp ou peut-être c'est le magnétisme Passé une belle soirée et bon ciel Ah Mars oui oui j'ai dû en faire je fouille 2022-10-15-2224_9-U-LRGB-Mars_Taka 61 2022-10-15-2227_7-U-RGB-Mars_Taka 61 Hi hi hi c'est dégueu le seeing le jour avais du bien se dégradé Allez bon ciel
  7. 9 points
    hello, une turbu abominable pendant des heures hier soir, juste une petite fenêtre de 4 minutes qui surnage. Newton 250 f/4, Powermate 5X, ADC quasi fermé, ASI385 couleur, expo 10 ms.
  8. 9 points
    Bonjour, L'opposition s'annonce délicate avec la météo actuelle, j'ai bataillé de 23h00 à 2h00 du matin cette nuit avant d'abandonner...la transparence était plus que médiocre avec la montée de la brume, seule l'IR est exploitable, j'ai récupéré une couche bleue à la 662MC pour faire une composite, les captures couleurs sont parties à la poubelle... J'ai tout de même testé un nouveau setup avec la TVx3 qui me permettra de monter à F/D 39 lorsque le seeing sera de la partie. La planche avec l'IR traitée PSF + ondelettes (dérotation de 4 images), et la composite pour mettre un peu de couleur : la collim n'était pas parfaite et le tirage trop fort mais je n'ai pas peaufiné vu les conditions... J'espère avoir un meilleur ciel lorsqu'elle sera bien ronde... Xavier
  9. 9 points
    Bonsoir à toutes et tous , En fait.......c'était mon miroir secondaire qui a morflé cette nuit , ah le c.. , Mars à cette hauteur......c'est pas souvent chez nous . Newton maison de 400 F/D 4 , miroir SkyVision en Zerodur , capture avec Genika Astro , tratement avec AS!3.....R6 et AstroSurface . Mars en RGB le 25/11/2022 à 23h16 TU , caméra ASI 224 MC + Barlow TV Powermate x 5 , no ADC , F/D 20 , image avec Resize factor de x 1.30 , pour jouer dans la cour des grands le 26/11 à 00h07 TU , même config , sauf + bague de 40 mm , image avec resize de x 1.20 , F/D 24 . voilà ce que j'ai pu en sortir de mes 4 vidéos " givrées " , 1 seule image donne pas grand choses capture de 00h14 à 00h22 TU le 22/11 , même config que celle du dessus . dérotation des 4 images avec Winjupos . PS : me reste les 4 vidéos givrées pour une dérot images...........c'est fait , j'ai fini la session.........avec 2 ° sous abri et 200 % d'humidité , j'avais prévu de faire par la suite du RGB mono.........ça été vite régler l' affaire Michel
  10. 9 points
    Apprendre en se contentant d’admettre peut à la rigueur permettre de savoir par l’entremise d’un blanc-seing donné au présumé "mieux-sachant", mais c’est tout autant risqué que peu satisfaisant pour l’esprit éveillé et curieux... (le plus fertile). Comprendre reste la seule façon d’accéder à une véritable connaissance. On ne peut faire l’économie de s’efforcer de comprendre ce qu’on veut véritablement connaître. Comme en sport, il y faut le goût de l’effort, et de la ténacité. Lorsqu’on échoue (ce qui n’arrive qu’à ceux qui essaient, ce pourquoi ils méritent toujours le plus grand respect ) on doit simplement admettre - sans honte ni amour-propre mal placé - qu’on n’a pas compris. J’ai toujours observé (et apprécié ) chez les humains - certains chercheurs en particulier - cette capacité à ne jamais se laisser durablement voire définitivement décourager par ce qu’ils n’ont pas compris : c’est, je pense, plus que l’intelligence pure ou le "talent", ce qui permet à certains de finir par repousser les limites de la connaissance, non contents d’avoir assimilé celles de leurs prédécesseurs, en en produisant de nouvelles.
  11. 8 points
    Salut les nuiteux, Un peu de CP dans le flux de planètes Suite à un traitement que j'avais fait pour @Nathanaelsur sa magnifique M 76, nous avons poursuivi nos échanges en MP sur quelques techniques de traitement. Il a souhaité prendre cette image de NGC 4151 comme support pour nos partages. Il m'avait prévenu que je l'aurais sur le dos un moment. Mais c'est un plaisir de traiter des images de cette qualité. Il avait publié un résultat ici en mai : J'ai tout repris à zero avec comme objectif d'affiner la luminance grâce à un montage de plusieurs couches triées, de gratter un peu plus les extensions et d'améliorer le contraste global sur la galaxie avec le jet. Le résultat lui plait et il m'a demandé de le publier (MERCI). Au final, le jet est bien visible, ce qui est assez rare sur les images amateur. L'image est d'une grande finesse. Bravo Nathanaël. Un crop sur le centre avec le jet : Puis deux Full. La première avec les aigrettes si particulières de son T250, et la deuxième sans les aigrettes (boulot assez fastidieux). ET le lien Astrobin : Voilà, j'espère que cet oeil de Sauron avec son jet vous plaira.
  12. 8 points
    Bonjour à tous, pour moi finis le planétaire cette année. Retour à mon grand amour le ciel profond! Voila le secondaire de mon tube est repassé en Newton après 4 mois en Cassegrain. J'ai profité de la soirée de mercredi ou pendant 3h je n'avait ni nuage, ni brume pour faire ma cillimation sur étoile, mon équilibrage et pour vérifier 2-3 trucs sur des nouvelle pièses. Un coup rapide sur le tilt qui semble a peu près bon (pour l'optimum du backfocus je verrai plus tard). Par principe je me suis dit que j'allais un petit coup sur Stellarium pour trouver une petite cible simple pour dégripper un peu la 6200. 😉 Bon allé: ça seta la trompe! Je pointe, met la roue sur le HA, sort le Bahtinov, la focalisation puis go 14 poses de 60 sec le temps que je remballe les outils et 9 poses de 300 secs pendant que prend ma douche et mange un morceau. En revenant la brume commencait à se lever. J'ai donc arrété. Voici donc IC 1396 avec une 6200MM HA non cropée, ans DOF, integration 59 minutes via Zwo Lucky imaging. Filtre Antlia 3nm. Newton Skyvision NT 300 focale 1080, monture 10 Micron 2000 HPS sans autoguidage. Montage de la brute en haut et la version traité sous Pixinsight et Photoshop. La saison s'annonce bien. J'ai hâte de découvrir ce que le tube a dans le ventre. 👍 À plus les surfers!
  13. 7 points
    Un gif que je viens de faire avec les (19) images de FRONT_HAZCAM_LEFT_A, sol 623 : un petit forage du sol martien ! Bonne soirée
  14. 7 points
    Tiens ...ton passage par ici David me rappelle l'opposition martienne de 2003. On avait observé ensemble avec Thierry L une quinzaine de jours. Moi, j'avais mon Quantum 8 (pas mauvais du tout), et lui un Meade SC300 (pas mauvais non plus). A l'époque, je croyais à tout ce charabia : en planétaire en France, ça ne sert à rien d'avoir une diamètre de plus de 20 cm, en solaire cela ne sert à rien d'avoir plus de 10 cm, etc ... Et bien, je me suis rendu compte que pendant ces 15 jours (ou plutôt nuits ...) d'observation, le 300 mm était toujours devant le 200 mm, que ce soit en visuel ou en photo, et quel que soit le niveau de turbu. Le coup de grâce, c'était ensuite le passage chez David V, et l'observation de Mars dans son Newton de 600 mm. C'était un monde complètement différent, à des années lumières de ce que pouvait sortir de 300m. J'ai compris alors ce que signifiait le superpolissage Mais à nouveau, chaque instrument a ses avantages et ses inconvénients. Chaque observateur ses préférences d'observation (passer 30 min pour faire un dessin sur Jupiter, ou jeter un œil à l'oculaire pendant 30 s ce n'est pas pareil). Certains ne supportent pas de voir la plus infime trace de chromatisme dans une image, d'autres ne supportent pas de voir les ondulations résultant de la turbulence. Et puis, au-delà de la formule optique, il y a la qualité optique et mécanique de l'instrument, et la capacité de l'utilisateur à tirer le max de l'instrument. Et puis, plus le diamètre augmente, plus il est difficile de faire fonctionner un instrument de façon optimale (mise en température du miroir, du tube, support du primaire et du secondaire, flexion fonction de l'inclinaison, etc.). Bon ... j'espère qu'avec ce post supplémentaire le compteur va passer à 11 pages. Mais il me semble que le record à battre sur "lunettes versus télescopes" était nettement plus haut
  15. 6 points
    Voici deux photos prise avec ma nouvelle camera solaire, Caméra APOLLO-M MINI (IMX429) Mono - Player one Ce 25 novembre 2022 lunette 150 mm halpha avec double étalon PST et barlow 2X.
  16. 6 points
    Sacré postulat. Disons que la moyenne des nuits ne va pas beaucoup plus haut. Ce que tu ne dis pas, c'est que le même détail vu avec un diamètre plus gros sera mieux vu dans le gros, simplement parce que plus lumineux, plus coloré, plus contrasté. Car ce n'est pas l'instrument qui observe, c'est l'humain qui est derrière. Mais par contre les apos ont quelque chose de doux, comme un rapport signal/bruit assez haut qui fait que de nombreux esthètes vont préférer leurs images moins riches mais plus fines. Qu'est-ce qu'on cherche dans l'astronomie ?? C'est la question qui n'a pas été posée depuis 10 pages. Quand on observe une NP à 1200 x, on peut voir des détails que l'on ne voit pas à 400x. Mais l'image est moche ! Ainsi on peut l'observer à 1200x pour se faire plaisir à réussir à voir la crotte de nez en bas à droite. On peut l'observer à 300 x pour avoir une belle image encore fine et déjà très riche. Et on peut la regarder à 80x, pour voir une perle dans un océan d'étoiles. Et tout le monde sera heureux de ses observations. Une jolie planète bien ciselée à 150x dans une apo c'est une pure merveille. La même à 450 fois dans le 1m de David, c'est une pure merveille. Que dire de plus. Ce qui me semble important, c'est d'assumer sa subjectivité. Aimer sa lunette ok ; nous faire croire qu'elle est magique, y a des limites...
  17. 6 points
    je n'ai pas dit que la force centrifuge n''existait pas dans la littérature. J'ai dit que la force centrifuge n'a pas d'origine physique, c'est un artifice de calcul. D'ailleurs sur Allo Prof il est bien dit que c'est une force fictive. Et dans la section sur la force centripète, tout est expliqué et calculé sans faire aucunement appel à une force centrifuge. La force de gravité a pour origine l'attraction universelle. Ce qui propulse la voiture, que ce soit un moteur thermique ou électrique, est lié à la force électro-magnétique qui intervient dans une foultitude de choses : magnétisme, génération d'ondes (lumière, radio...), réactions chimiques, frottements etc. Qu'est-ce qui pourrait bien générer une mystérieuse "force centrifuge" ? Rien. Elle n'a pas plus d'existence physique que la force qui sort de la baguette magique de Harry Potter L'enseignement dit "scientifique" nous a tellement ancré cette notion dans la tête qu'on ne sait plus faire la différence entre force réelle et force fictive. Et c'est là qu'on voit la différence entre apprendre et comprendre. J'ai déjà expliqué tout ça, et de plusieurs manières (as-tu lu ?). Un corps qui n'est soumis à aucune force se déplace en ligne droite (c'est le principe d'inertie, qu'on a tous appris à l'école). Dans un virage très serré, si la porte de la voiture s'ouvrait brusquement (et si je n'avais pas attaché ma ceinture, ce qui n'est pas raisonnable), je sortirais de la voiture et je continuerais ma trajectoire en ligne droite (cette ligne droite étant tangente au cercle qui constitue le virage). Il n'y a besoin d'aucune force pour décrire ça. Aucune Voilà un site bien fait qui explique correctement le phénomène : https://phymain.unisciel.fr/une-bille-prend-la-tangente/index.html Vous remarquerez que nulle part n'apparaît le terme de force centrifuge, dont la bille se moque éperdument (et pour cause, elle n'existe pas) D'autant que s'il existait vraiment une force centrifuge, la trajectoire de la bille ne serait pas rectiligne et tangente au cercle, or elle l'est !!
  18. 6 points
    https://twitter.com/SpaceGeck/status/1596242020464410624 NGC 1566 vu par Hubble puis par Webb+MIRI
  19. 6 points
    Je confirme. J'ai fait il y a 3 ans une longue comparaison planétaire entre ma CFF 185 (triplet apo) et un Mewlon 210 bien réglé... La 185 était bien devant, en contraste, stabilité, noirceur du fond de ciel, douceur... J'ai alors regretté d'avoir vendu depuis longtemps maintenant mon Mewlon 250 car je pense que la lulu s'en serait bien sortie. Du coup j'ai revendu le Mew 210... Et quand j'ai pu mettre à côté la même lulu 185 et le Newton Skyvision, optique JM Leclère, obstrué à 20 % (secondaire de 100mm) ; eh bien, comme disait l'autre, la lulu était en PLS, me donnant alors, en comparaison, des images de Jupiter bien ternes, fades et grises. Du coup je n'ai pas vendu le 500. Et je garde la lulu parce qu'elle est pratique dans mon jardin. Le jour où je serai certain de gagner au change avec un cassegrain autour de 300, je la vendrai pour le cassegrain. Mais pour du visuel, je ne suis pas convaincu ; surtout en Provence où la turbu est souvent forte du fait des écarts thermiques entre jour et nuit. Et le 500 est souvent débordé et dégradé par la turbulence au sol ; le miroir est à 20 cm du sol et l'objectif de la lulu à 1m50 ou plus. Et quand c'est vraiment médiocre, même si je fais confiances aux théoriciens, on a plus plaisir avec une apo. J'ai d'ailleurs parfois eu mieux avec la double 130 qu'avec la 185. La lumière est la même mais la turbu différenciée des deux tubes 130 peut rendre l'image plus confortable dans les big jumelles. Sur la Lune ça fait illusion ; sur Mars à 300 fois, la double 130 s'effondre face à la 185... Et curieusement, c'est sur Mars que je trouve la 185 la plus fière face au 500, sans doute parce que l'effondrement lumineux n'existe pas au même point que sur Jupiter et Saturne. Et enfin, si je garde cette lunette c'est pour le Soleil en lumière blanche. Nous avons parfois fait du solaire incroyable avec le 500, en pleine ouverture (filtre astrosolar) mais c'est vraiment rare. La lulu donne vraiment des résultats sympa dans ce domaine. Et si je devais changer pour un cassegrain, il me faudrait un tube complètement obscur pour le solaire car la moindre entrée de lumière du jour ruine le contraste. Pas facile et finalement aussi cher si on veut du SV ou du CFF... Et je confirme que beaucoup de télescopes dans les star party sont médiocres ou mal réglés. "Je l'ai pas collimaté" est la phrase la plus entendue de la part de leur propriétaire... Misère ! Pas étonnant de ce fait que les gens trouvent mes images meilleures, que j'amène la 185 ou le 500. Pour conclure mon expérience, une apo tient tête en planétaire visuel à un bon télescope 40 à 50 % supérieur. Après, elle se couche. En CP, c'est 20 à 25 % qu'il faut pour dépasser la lulu. Voilà, c'était juste le témoignage d'un praticien. Je n'ai aucun élément théorique à l'appui, juste des années d'amour des beaux instruments et de l'observation fine.
  20. 5 points
    Bonsoir ! Je partage ici un petit chantier qui trainait depuis quelques temps. Vous savez probablement que l’astigmatisme est un défaut visuel que l’on ne peut compenser par la mise au point de l’instrument. Televue propose le correcteur d’astigmatisme Visuel Diotprx, qui est un verre correcteur que l’on vient fixer à la sortie de l’oculaire. C’est très utile pour les astigmates ne souhaitant pas observer avec leurs lunettes de vue, ou des lentilles de contact. Pour diverses raisons (prix, compatibilité avec les oculaires, doute sur son intérêt ? etc..) je constate que cet accessoire est trop peu répandu eu égard au préjudice visuel qu’un astigmatisme, même modéré, peut engendrer. Étant opticien, et astigmate, je me suis donc taillé une paire de verres cylindriques adaptés à chacun de mes yeux (0.75 et 1.50) que j’ai pu tester un bout de soirée. C’est un prototype ! le verre est nu et simplement posé dans la bonnette. On verra à l usage… mais pour l’instant je trouve que cela tient suffisamment bien comme ca, il n y’a pas de raison que le verre tombe tant qu’on ne retourne pas l’oculaire tète en bas Je réfléchirai à un système de fixation si j’en ressens le besoin, probablement en impression 3D. J’ai ajouté deux encoches avec des couleurs différentes, afin de repérer le bon oeil, ainsi que l’axe. Il n’y a rien de révolutionnaire, mais si ça fonctionne bien à l’usage, cette astuce pourrait rendre plus accessible un tel accessoire. Et si vous avez un opticien sympa et « curieux », il devrait être capable de vous proposer un verre nu pour pas trop cher (disons entre 30€ et 50€). Puis si cela intéresse du monde nous pourrions dessiner une gamme d’adaptateurs imprimable en 3D. Premier retour après une soirée d’observation : Jupiter de 22h30 a 23h30. TEC180 / Bino MarkV / Adc Mk3 / Barlow FFC / Tv Delites 15/18.3 et Tv32 Point de vue fonctionnel : ça marche très bien ! Le verre nu posé dans la bonnette tient bien et on peut observer sans gêne particulière, (je pensais par exemple au contact avec les cils). Je dirais même que le verre nu est plus simple à retirer/remettre, que s’il avait un système de fixation. Par contre je vais améliorer, ou penser un autre système que celui des encoche colorées. Trop peu visible dans le noir, même avec la frontale rouge… Concernant le choix du verre, il s’agissais d’un essai, j’ai volontairement taillé des verres les plus simples, c a d sans anti reflet… Et ben j’avais pas mal de reflets 😅! Je compte faire différents tests afin de déterminer quel serait le coating le plus adapté... Point de vue visuel : La correction de l’astigmatisme améliore bien la perception des détails ! YOUHOU ! mais ca ne m est pas forcément apparu évident au premier abord Je me suis rendu compte qu au delà d’un certain grossissement, le seeing dégradait l’image au point que corriger l’astigmatisme n’apporte pas grand chose. A 400x (Delite 15) même si l’image était encore plaisante, je ne discernais pas de différence avec et sans les verres, par contre à 190x (Tv32), sur une image plus ciselée, l’amélioration était évidente. Une toute petite tache blanche sur Jupiter devenait nette avec les verres, quand elle était à peine perceptible sans les corrections. j’ai également fait des essais en corrigeant un œil sur les deux, puis vice versa. J’ai constaté qu avec mon œil le moins astigmate (0,75) le gain était certes existant mais presque négligeable, Par contre sur mon autre œil (1,50) le gain est clairement évident. Noter aussi que l observation en Bino aide à former une meilleure image, ainsi lorsque j observais avec les deux yeux, dont uniquement l’œil le moins bon de corrigé, l’image était aussi nette qu’en corrigeant les deux yeux. Mes premières conclusion après cette soirée. Je pense qu’en dessous de 0,75, l'astigmatisme ne gêne pas tant que ça les observations. Par contre, si l’observateur ne souhaite faire aucune concession, cela peut devenir très intéressant de le corriger à partir d’1 dioptrie, et d’autant plus si on observe en mono. Si vous êtes astigmates, il serait intéressant de partager vos expériences, Le corrigez vous ? Par quel moyen ? D'ailleurs s'il y a des utilisateurs des vrais Dioptrx je serais curieux de savoir comment vous réussissez à trouver la position du bon axe.. car j'ai l'impression qu'il n'y a rien de prévu pour. Malik
  21. 5 points
    Bonjour à tous , je suis nouveau parmi vous ; j'attend avec impatience mon joujou , à savoir la lunette Bresser 1200/127 l sur Exos 2 GoTo (même pas peur) . Pour commencer , le planétaire sera pas mal , mais j'éspère pouvoir faire du ciel profond avec , du moins les objets les plus importants ( visibles) . Jusqu'à présent , je me contentais de la lune avec un 500m + doubleur de focale. N'hésitez pas à me donner vos avis sur l'engins et se qu'il sera possible d'en attendre . Merci d'avance , Jean Paul . On m'a conseillé un reducteur de focale pour un meilleur rapport F/D pour la lunette , afin d'augmenter la luminosité
  22. 5 points
    Jean-Paul est dans le club photo que j'ai rejoint en septembre et je lui ai conseillé notre excellent forum pour apprendre des tas de recettes pour faire de l'astrophoto ! Bienvenue Jean-Paul ! Le terminateur est sympa sur cette première image. Est-ce que tu peux nous dire avec quoi tu as fait ce portrait lunaire (objectif, apn) ?
  23. 5 points
    Merci Guillaume, Valère et Julie Valère, y a aucune raison pour que cette prise en mains s'éternise! Le scope est en très bonne état et le ciel c'est dégagé le soir même! Alors on shoote...Merci Je reviens sur certain de vos commentaires!!! tes pas allez avec le dos de la cuillère me traiter de vieux barbu!!! Barbu peut-être mais pas vieux Merci pareil et bonne soirée Simon. Pour moi la personne à battre c'est Moi!!! Et je me suis battu à plate couture Merci pour ton passage Fioufff!!! j'étais pas certain... Merci Serge Oh que oui il a parlé!!! Et beaucoup plus fort que je l'aurais cru!!! Merci Oui Daniel tout est allez très vite cette journée l'a Je suis presque encore étourdi Merci mon ami voisin Encore un ou deux mois et il va se faire entreposé jusqu'à la prochaine campagne planétaire!!! et d'ici l'a je compte bien m'amusé! Ensuite le CT16 va reprendre sa place. Merci mon autres ami voisin Bin oui!!! Et ce n'est qu'un début... Merci En espérant que les bons ciels vont finir par arriver chez vous... Pour finir! Une version deux qui est un peu plus contrasté... Merci encore Martin
  24. 5 points
    Bases de physique de niveau lycée Notions au programme de seconde : 1. Lorsqu'un corps A agit sur un corps B, on dit que A exerce une action sur B. Cette action est modélisée par une force, elle même représentée par un vecteur force. Une action peut être de contact ou à distance. La troisième loi de Newton (principe de l'action et de la réaction) impose que B exerce également une action sur A qui correspond à une force de même intensité, de même direction mais de sens opposé. Dans le cas du système Terre-Lune, la Terre exerce une force gravitationnelle sur la Lune, et la Lune exerce une force gravitationnelle sur la Terre. Les deux forces sont égales et opposées. Il n'y a pas d'autres forces qui s'exercent entre la Terre et la Lune. Le mouvement de la Lune peut s'étudier dans le référentiel géocentrique. Remarque : En lycée, on considère que le centre de masse du système Terre-Lune (notion hors programme) est confondu avec le centre de la Terre (ce qui n'est pas le cas, mais il est tout de même localisé à l'intérieur du globe terrestre). 2. La première loi de Newton (principe d'inertie) implique que le fait que la Lune ait une trajectoire qui ne soit pas rectiligne uniforme correspond au fait que la Lune doit subir une action : c'est justement l'action gravitationnelle de la Terre sur la Lune. Notions au programme de première-terminale en spécialité physique-chimie : 3. La deuxième loi de Newton (Principe fondamental de la dynamique) indique qu'il existe une relation entre l'accélération "a" d'un corps, sa masse "m", et la somme des forces extérieures qu'il subit. Dans le cas de la Lune, elle subit uniquement la force qu'exerce sur elle la Terre, disons F. La Lune a une accélération "a" et une masse "ML". La deuxième loi de Newton nous apprend que : F = ML a Remarque : Les vecteurs sont en caractères gras. 4. Lorsque l'on étudie un mouvement, il peut être pertinent d'utiliser le repère de Frenet (T, N), pour représenter les vecteurs vitesse v et accélération a ici représentés dans le cas d'un mouvement circulaire uniforme : On constate que le vecteur accélération est dirigé vers le centre de la trajectoire circulaire : ce n'est pas une question de conventions, cela se démontre, mais je vous épargne la démonstration (réalisable en terminale, car cela n'implique que des calculs de dérivation de fonctions trigonométriques). On peut montrer que a = (v²/R) N. L'accélération est bien centripète ! 5. Dans le repère de Frenet, la Loi de gravitation de Newton (connue depuis la classe de 3ème au collège et reprise en classe de seconde) peut s'écrire (si l'on cherche à exprimer la force que subit la Lune) : F = (G MT x ML/ R²) N avec MT la masse de la Terre, et G la constante de gravitation. A l'aide du principe fondamental de la dynamique, et de l'écriture de l'accélération dans le repère de Frenet, on peut donc écrire : F = ML a = ML (v²/R) N = (G MT x ML/ R²) N d'où on déduit : v² = G MT / R , puis v = √ (G MT / R). J'arrête là, mais ensuite, on va jusqu'à trouver la période de révolution, puis la troisième loi de Kepler (en spécialité Physique-Chimie de terminale). Mais le but ici est de montrer qu'à aucun moment il n'y a une quelconque force centrifuge ! Plus personne n'enseigne la notion (fausse) de force centrifuge, qui ne correspond à rien de réel ! C'est un ancien artifice qui prétend donner une interprétation d'un phénomène, mais par une voie erronée conceptuellement. Cette interprétation part d'un ressenti physique dont l'interprétation est fausse. Par exemple, dans un virage, ce que l'on ressent n'est pas une force, ni même une accélération centrifuge. C'est plutôt la perception de la vitesse (voir le schéma) qui tend à aller "tout droit", i.e. à suivre la tangente de la trajectoire, comme si on allait être "éjecté" de cette même trajectoire. Il est assez contre-intuitif pour les élèves d'admettre qu'un vecteur accélération dirigé vers le centre (tout comme la force d'attraction gravitationnelle) puisse conduire à un mouvement circulaire uniforme. Mais il faut intégrer le fait que l'on est dans un repère tournant. L'accélération est mathématiquement la dérivée première de la vitesse, et la dérivée seconde de la position. Quand on intègre l'accélération dans le cas présent, on a bien une trajectoire circulaire. Si il y avait une vraie force centrifuge, elle compenserait l'effet de la force d'attraction gravitationnelle. Alors, compte-tenu des première et deuxième lois de Newton, la Lune ne devrait subir aucune accélération, et donc la Lune ne pourrait être qu'immobile ou se déplacer en ligne droite à vitesse constante. Ce qui n'est pas le cas. On peut s'obstiner à vouloir parler de force fictive, mais une force obéit à des propriétés auxquelles n'obéit pas la "force centrifuge".
  25. 5 points
    En fait non La question de la turbulence interne est reliée à la question de l'écart entre la température de stockage du tube (le jour) et la température la nuit (et sa variation éventuellement). Si tu es sur une petite île (Barbade ?) avec un très faible écart entre température nuit et jour, tu n'as pas de problème de turbu interne. Si tu as un écart de 6°C entre température de stockage et température nuit, et bien - même si tu as un tube fermé - tu vas avoir de la turbu interne. Je m'en suis rendu compte rapidement avec mon C14 qui mettait la nuit entière pour se mettre en température (observation en montagne). Depuis, j'ai mis des ventilateurs. Je dis cela pour faire toucher du doigt que la question ne se résume pas à juste "un tube fermé c'est mieux", il y a plein de question qui entre en jeu. Et la lunette, ce n'est pas parce que son tube est fermé qu'il y a moins de turbu interne, c'est parce que la pièce optique (éventuellement chaude) est en haut, et non en bas comme dans un télescope (le miroir primaire). Il ne peut donc pas y avoir d'effet cheminée.
  26. 4 points
    Hier soir mon club à la Sinne à organisé une soirée pour un groupe de 30 personnes. J'ai proposé de faire du visuel assisté sur le ciel profond. Objectif : essayer de montrer le plus de choses possibles durant la soirée. Donc empilement sous sharpcap et traitement ensuite sous siril. Voilà le résultat. Esprit 100 plus asi2600 mc, filtre l enhance sur les nébuleuses. Pas de DOF. Juste un ciel très potable
  27. 4 points
    Salut à tous, Voici deux images du petit flare visible le 5 octobre dans le groupe AR3116-3122. Ça crépitait partout ce jour-là Et un peu plus d'une heure plus tard : Le flare est devenu encore plus important une dizaine de minutes plus tard, mais la turbulence aussi ... On peut se rendre compte de la différence entre Ha et Ca K en comparant avec les images prises un jour plus tard :
  28. 4 points
    Bonsoir et merci à tous Vous attendiez tous , l'image du siècle à GG ? Et ben voila, la lune traverse un nuage rose
  29. 4 points
    Que vous êtes bon les amis Merci Thierry ça me rassure un peu Ah ça ça me fait plaisir Merci Paul c'est vrai qu'il faut une sacré patience pour faire du planétaire En plus il faisait quasiment zéro, heureusement que j'avais enfilé mon costume d'esquimau Merci Valère si bien sûr je coche autoalign Mais pour 0,4 pixels Iris est bien meilleur Merci Xavier moi c'est surtout le brouillard qui m'a vraiment gêné Merci mon ami Sauveur c'est une belle daube tu veux dire Ravi que tu aies pu admirer un peu le ciel Merci Stéphane à part celle-là, tout le reste est parti à la poubelle Et le brouillard était vraiment trop dense quand ça commençait à s'améliorer. Merci Michel je crois même qu'on soupçonne Olympupus Monmons Merci Christian comme je te comprends on a vraiment une météo à ch... cette année Merci Julie oui, faut pas désespérer sinon on fait plus rien Martin y m'énerve, mais y m'énerve et maintenant avec un C14 qu'est qu'il va nous sortir Pour les vidéo, je fais 240 secondes, c'est déjà pas mal Bonne chance pour lundi Je vous souhaite une excellente soirée, AG Et un grand merci aux visiteurs et teuses de passage qui se sont arrêtés dans le brouillard Mais pfff c'est quand même une sacrée galère le planétaire
  30. 4 points
    Vu la météo capricieuse de ces deux dernières lunaisons, j'ai attendu un peu avant de crier victoire mais là çà fait plusieurs nuits où tout se passe bien à présent La piste était donc la bonne, et grâce à toi le problème est résolu ! Un immense merci pour ton aide si précieuse J'ai donc juste touché le réglage de la VSF, en 3 phases : Phase 1 : Mince, pas assez de jeu... J'ai commencé par enlever du jeu : suivi sidéral ok, plus de clac, mais au 1er GoTo, j'ai de suite stoppé car on entendait des frottements ! Phase 2 : Oups trop de jeu. Rajout de jeu, les "clacs" avaient disparu mais surprise en lançant une pose : la monture n'entraînait plus Phase 3 : Réglage du jeu à l'oreille. J'ai mis la monture dans la position de pointage où elle décrochait en faisant ce bruit caractéristque de clac et resserré le jeu jusqu'au retour de ce clac, pour enlever alors un tout petit peu de jeu. Je n'étais pas du tout sûr de ce réglage le mois dernier, mais je n'ai plus rien touché depuis et les tests de ce mois-ci sont concluants. Ouf ! C'est assez subtil cette histoire de réglage de tension : quand j'ai utilisé cet été la monture avec le C5, elle fonctionnait très bien. Par contre, le réglage ne convenait donc pas pour le C11, nettement plus lourd il est vrai. Merci à tous pour votre aide sur ce post, en une nouvelle fois tout particulièrement à toi @Sauveur : tu portes bien ton prénom Bon ciel.
  31. 3 points
    Salut vous tous Hier matin, j'ai contacté mon revendeur de télescope pour me donné une petite idée du délai de livraison pour une commende d'un C14!!! Plus de 8 mois et l'a encore rien de sur!!! Il me propose alors, un C14 XLT model gris compatible fast star! Je lui ai dit grouille pas j'arrive!!! Une dizaine d'heures plus tard j'ai fait cette première capture de Mars au C14 La voici Les conditions n'étaient pas top! Alors vivement la suite... SERx4x180sec FireCpture, Winjopos et PS CS Edit: Version final Martin
  32. 3 points
    Bonjour à tous, voici mes 2 photos du mois de novembre : M45, faite hier soire 32x120s Canon 60D Défiltré + CLS DOF et Autoguidage EQ6 r Pro, Quattro 250P Bernard33 avec test de masque anti-aigrettes : résultat étrange... 30x120s Canon 60D Défiltré + CLS et masque anti aigrettes (Version avec étoiles plus lumineuse) réducteur de coma DOF et Autoguidage EQ6 r Pro, Quattro 250P Traitement Siril et PS On repère un soucis de dédoublement d'aigrette et des étoiles en forme patatoïdes.. (c'est un peu mieux sur M45) Mal-grès 2 révisions sur mon télescope , toujours ce soucis : Tilt contrôlé : réalignement du porte oculaire 👍 mais on perçoit tjs une coma forte sur la gauche 😖 Araignée légèrement tordue : réglé 👍... Map bien faite mais en effet, je n'arrive jamais a avoir les aigrettes horizontales ou verticales sans dédoublement... pourtant j'y passe du temps. 😖 Mon autoguidage est loin d’être parfait (j'ai une désynchronisation entre l'APN qui est géré par un intervalomètre et l'autoguidage par l'ordi.) 😟 => va falloir sérieusement que je me mette à NINA Filtre CLS qui augmente le phénomène ? Donc je reste ouvert à vos critiques pour trouver une solution... Merci la commu
  33. 3 points
    bonjour à tous et à toutes ! pas de chance hier , juste eu le temps de prendre 1ser de 90s ! CFF 300 f/d de 20 asi 462c 1 90s 16h49tu : et mars du 13 novembre 21h32tu 3x180s : bon ciel ! polo
  34. 3 points
    Sous un ciel très turbulent entre deux nuages, voici les filaments du jour lunette 150 mm halpha double étalon PST et camera Apollo IMX 429 plus barlow 2X
  35. 3 points
    Hello, je partage ici une excellente vidéo réalisée par le team "Astrovoyageurs Extrêmes" à l'île de la Réunion courant octobre. Cette équipe est composée de membres du CSE Air France et de diverses associations astronomiques de l'Oise (ici Mars60, dont je fais partie, et Repères) On peut y découvrir l'Observatoire des Makes, de nombreux paysages spectaculaires de l'île, et, bien sûr, nombre d'objets célèbres du ciel profond (j'en donne quelques exemples ci-dessous) L'accent est également mis sur la dimension humaine d'une telle mission, au-delà des résultats bruts. Quelques têtes connues figurent également au casting Je ne peux pas mettre ici toutes les images réalisées en ciel profond et planétaire (plus d'une vingtaine sont dans la vidéo), alors j'en montre seulement 3, réalisées avec des moyens relativement modestes (Canon EF200 f/2,8 et filtre L-Extrême pour les 2 nuages de Magellan, Samyang 135 pour la Croix du Sud et Sac à Charbon). Les temps de pose sont modestes (1 à 2 heures) mais le signal est là... Le lien pour la vidéo (n'hésitez pas à liker si elle vous plaît) : https://www.youtube.com/watch?v=wEvEZIfx-N4&t=271s
  36. 3 points
    Ca lui coûte moins cher et lui rapporte plus… Et puis il paraîtrait à ce qu’il parait, que tous les trucs huilés ça n’est pas si bon, en plus il faut les entreposer avec les lentilles vers le haut pour ne pas que ça coule! Ok, je sors… suis déjà très loooiiinnnn….
  37. 3 points
    Je mets la version un pour faciliter la comparaison.
  38. 3 points
    Je suis désolé si tu t'es senti vexée. C'est de ma faute, j'aurais dû être plus explicite sur mes intentions. Mais je me suis focalisé sur l'explication. 1. Quand je dis que c'est les bases, c'est qu'effectivement, il s'agit de bases concernant la physique. Mais le fait qu'il s'agisse de bases ne signifie pas pour autant que c'est facile (d'où mon clin d'œil) à assimiler. J'ai une amie qui enseigne la menuiserie. J'ai eu l'occasion de voir ce qu'elle enseignait en filière professionnelle : les bases ! Ma foi, pour moi, c'est pourtant loin d'être évident ! Combien y a-t-il de savoirs dont nous ne maîtrisons pas les bases en dehors de notre sphère professionnelle ? Probablement beaucoup ! Il n'y a pas à en avoir honte. Mais il faut en être conscient. Après, on peut chercher à y remédier, ou faire confiance à celles et ceux qui maîtrisent ces savoirs. 2. Je voulais aussi insister sur le fait qu'une explication simple, ou intuitive, n'est pas forcément correcte, et que malheureusement, parfois, la bonne explication n'est pas forcément intuitive voir même demande un peu (voir énormément) de technique mathématiquement. 3. De fait, c'était une réaction indirecte à @Theta Coxa pour donner une idée de ce que l'on enseigne en lycée, et notamment en classe de seconde. Assimiler certaines notions avec rigueur demande de l'apprenant un réel investissement et effort intellectuel, et d'y consacrer du temps. Cela ne repose pas seulement sur le "talent" de l'enseignant. De fait, quand un(e) élève a un profil littéraire (et un projet d'orientation dans ce sens) par exemple, même en ayant une appétence pour les sciences, je comprends que cet élève ne soit pas motivé(e) à s'investir dans la maîtrise de savoirs et savoir-faire techniques. On pourrait objecter que l'on pourrait demander à l'élève d'admettre les choses. Mais d'une part les programmes scolaires imposent que l'on transmette aux élèves ces méthodes techniques, et d'autre part, les élèves (et étudiant(e)s) se satisfont rarement de choses à admettre.
  39. 3 points
    Pour comprendre les choses il faut se poser deux questions. Pourquoi la moto tourne-t-elle à l'intérieur du cylindre ? Parce le cylindre l'oblige à le faire en exerçant sur elle une force dirigée vers le centre du cylindre et qui empêche la moto de partir en ligne droite (ce qu'elle ne manquerait pas de faire si le cylindre disparaissait ou se disloquait). C'est le principe de la fronde : le caillou tourne avec la fronde parce qu'elle le retient (force dirigée vers la main qui tient la fronde), jusqu'à ce qu'il s'en échappe et file en ligne droite (enfin au début). Pourquoi la moto ne tombe pas ? A cause des forces de frottement entre le cylindre et les pneus. Plus le cylindre (ou la moto) tourne vite, plus la force dont je parle au-dessus est élevée, ce qui augmente les forces de frottement empêchant la moto de tomber (ce sont les mêmes forces de frottement qui empêchent la moto de chasser dans un virage, ou de dévaler une pente quand les freins sont serrés). Si la moto ralentit, les forces de frottement vont diminuer et c'est la chute. Ta "force centrifuge" n'explique rien du tout au fait que la moto ne tombe pas, puisqu'elle est parallèle au sol ! Recouvre la surface intérieure du cylindre de glace, et tu vas voir s'ils ne tombent pas au fond, force centrifuge ou pas. Merci d'avoir encore une fois illustré le fait que la force centrifuge rend les choses confuses, même si elle a donné à des tas de gens l'illusion de la clarté
  40. 3 points
  41. 3 points
    Bonjour et merci à Penn, René, Sauveur et deep impact celle de ce matin bon dimanche pour une fois qu'il fait beau chez moi ...
  42. 2 points
    Salut ! Une image souvenir de la jolie protubérance du 25 novembre en H-alpha avec ma caméra Altaïr GPCAM2 290M et une lunette Coronado Solarmax 90 mm. Une autre vue de la moitié ouest du Soleil avec les taches du moment, AR3149 à gauche et AR3147 et AR3151 à droite.
  43. 2 points
    Matin du 21 août 2022 Dobson Strock 254/1200 Terrain de foot du stade des rencontres Astrolys à la Chapelle aux Lys en Vendée. 4 dessins : 10162 à 10165. Après animation pour le public, il nous reste toute la seconde partie de nuit pour nos propres observations, bien que certains instruments soient remballés juste après le départ du public. Le ciel est voilé par moments et endroits depuis le début de la nuit, je pointe dans les zones préservées. Ca concerne d'abord des galaxies d'Hercule. Observation 10162 : NGC6500 et NGC6501. Ce duo est assez facile, avec NGC6500 très faible à VI1 et NGC6501 faible à très faible. Les nuages reviennent dessus, je dois patienter 15 à 20 minutes pour finir ce premier dessin de la soirée. Il y a encore de l'animation autour chez David le président de notre club les Têtes en l'Air. Observation 10163 : NGC6490/5. Ce second duo de galaxies est vu assez facilement à 150x. NGC6490 est diffuse très faible à VI1, et NGC6495 très faible est elle aussi diffuse. La Lune se lève à la fin du second dessin à 1h45. Des vaches s'agitent au nord. Je passe aux galaxies de Pégase. Observation 10164 : NGC7817. Cette galaxie est bien effilée à 150x, faible à très faible et rehaussée de quelques nodosités, sympathique. David se repose de l'animation dans sa chaise longue à côté et discute avec moi qui n'écoute que d'une oreille, car le dessin astronomique requiert de la concentration. Puis il va dormir. Observation 10165 : NGC7768. J'espérais voir plusieurs galaxies de ce groupe, mais finalement une seule est visible, il faut dire que la Lune éclairée à un tiers gêne. NGC7768 est très faible, son centre se détache plus brillant en vision décalée à 150x. A 3h15 je suis fatigué et des voiles reviennent par strates, je remballe sous les meuglements lointains de vaches à l'Est.
  44. 2 points
    Hé hé Martin cheu nous autr' le vieux barbu c'est le Père Noël Et la V2 une beauté incroyable Bonne soirée, AG
  45. 2 points
    Tu tournes en rond si je peux me permettre. Tu opposes des arguments de terrain à partir de telescopes lambdas mals règlés et/ou trop obstrués et/ou avec des optiques moyennes. Je t'oppose les lois de l'optique et l'expérience de terrain que l'on est nombreux à avoir qui est de voir de meilleures images dans certains telescopes. Des gens comme Christian Viladrich ou Olivier Meekers ce sont des sources sérieuses. Je te laisse deviner ce que nous dirait @Thierry Legault si il passe par ici. Il a eu de tout en tékescopes et lunettes. As tu eu l'occasion d'utiliser et comparer un m715, un mew250, un SV cassegrain, une optique newton doucie et faiblement obstruée. Bien entendu en alignant parfaitement et un utilisant un ADC. L'absence d'ADC ça nivelle par le bas. Les propos n'est pas de dire que n'importe quel télescope amateur rivalise avec une TOA 150, mais juste de dire qu'il y a des telescopes entre 1 et 3 fois moins chers qui font beaucoup mieux. Et ce n'est pas de la théorie, on parle d'instruments qu'on utilise, pas de chimères. Montre moi une vidéo ou un dessin d'apo150 (ou même 180) qui en montre plus que la video de mewlon250 que j'ai partagé. C'est aussi simple la démo si tu ne veux pas de référer aux lois de l'optique (certes théoriques ). Si un dessinateur pouvait nous montrer ce qu'il sort de cette vidéo au 250 ce serait intéressant d'ailleurs. Et là on en va même pas vers l'idéal de 20% d'obstruction en plus où un telescope peut rivaliser à diamètre égal.
  46. 2 points
  47. 2 points
    XVIIIème, XIXème, XXème , @ALAING c'est l'éternelle jeunesse !
  48. 2 points
    et c’est encore pire si t’as plus de reins ! l‘astro c’est vraiment un cercle vicieux
  49. 2 points
    L'explication par la chute libre me semble évidemment bien plus claire depuis que je suis ce sujet. Surtout depuis que la démonstration in fine, c'est de conclure que le poids de la terre est nul. Un poids nul dans une chute libre, c'est comme les trous noirs...C'est troublant.
  50. 2 points
    Bonsoir et merci à Penn , Xavier, Jean-Paul et René celle du 11, 12, 14, et de ce matin Bonne soirée . . .