Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content on 02/24/23 in all areas

  1. 23 points
    Oui promis, c'est ma dernière image de comète, enfin du moins E3 ZTF. C'est un peu la galère pour avoir les étoiles nettes. Même si à l'empilement avec rejet on peut jouer sur les sigmas, il reste toujours des trainées. ou alors c'est la queue qui disparait. D'autant plus délicat quand le champ est très riche en étoiles comme cette fois. Moi aussi, je tiens à remercier @Victoria - Elsasstronomy pour son excellent (et vivant) tuto sur le traitement des comètes avec Siril qui m'a été bien utile. Donc voici, avec la petite 80ED, le Sony a77, 150x1mn, 800isos je m'aperçois que la queue ionique est presque invisible sur le post par rapport à mon original
  2. 22 points
    Bravo l'équipe ! ... pour plus de détails ...
  3. 16 points
    Bonjour. Pour information nous avons relâché dans la nature une version beta de la future 1.2.0. Cette mouture embarque un nombre important de nouveautés, que je ne pourrais pas citer ici, ni même dans la release notes que personne ne lirait. Nous avons donc fait un résumé, visible ici, que je vous invite tous a aller voir. De plus, cette version vient avec une toute nouvelle documentation. Alors je vous vois venir : - oui mais c'est presque tout en anglais Oui c'est vrai, seul 50% de la doc est traduite à ce jour : je compte donc sur la communauté pour la traduire. Personnellement le projet Siril (qui n'est plus seulement un logiciel, mais tout ce qui gravite autour) est devenu trop gros pour moi pour que je me tape toutes les traductions. J'ai déjà rédigé une bonne partie de ces pages en anglais et je fais la traduction de l'application (alors que personnellement je l'utilise en anglais). Je vous avoue qu'on a vécu un mois de folie avec @Vincent-FA et @cissou8. Ca va donc être l'heure de souffler un peu, et de regarder les rapports de bogues s'empiler. Bonne journée.
  4. 12 points
    Bonsoir bon allez j'en envoi La comete 28 01/2023 Sony a7s lulu de 66/300 poses de 30s 6400 iso 1 h 21 de suivi star aventure Siril Cs le 31 même setup presque 4 heures IC 1848 resultat cs ngc 281 même setup même temps 02/02/2023 04/02/2023 Californie même setup 1 h 40 environ j'ai traiter sans flat apparemment hi hi hi premier déplacement j'avsis oublier le masque de Bathinov car je suis monter faire du visuel avec la famille a Christophe ngc 2262 resultat c'est pas vraiment ca que je visais 1 h 10 même setup le 10/02/2023 30 16000 iso le 11/02/2023 ic 2277_resultat c'est ca que je visais la veille 1h 40 30s 16000 iso le même soir paf la comete c_2022_E3_Ztf_stacked_ sigma 3 30 secondes 16000 iso le 13/02/2023 idem ic 405 resultat 3 h 40 environ 30 s 16000 iso même soir monture a cote au newton et la 2600 Comete C2022_E3_ZTF Newton_stacked celle d'un copain en pleine ville le 11 dans un balcon exigu bonne soirée et bon ciel
  5. 12 points
    Salut, Voila j'ai trouvé un peu de temps pour la traiter et empiler tout ca ! Voici donc ma M51 prise sur 2 nuits. Environs 10h de poses, une nuit en 180s de poses et l'autre en 300s , le tout assemblé. Traité avec Siril. Prise au C9.25 avec le réducteur Celestron 0.7 , 294Mc et diviseur optique. Je voudrais tester en pleine focale ...mais ça va être coton à guider tout ça ! Et pourquoi pas en Lucky imaging....au 400mm.. Bref la voici ! vous remarquerez deux autre petites galaxie en fond de ciel ?
  6. 12 points
    Voilà qui me semble mieux, en tout cas sur cet ordi (qui n'est pas le même que celui où je traite mes photos, plus puisant et surtout sans internet !
  7. 11 points
    Salut à tous, comme beaucoup d’entre vous j’ai dernièrement tenté de profiter de l’anticyclone qui a eu la bonne idée de se pointer en même temps que les nuits sans Lune. On est lundi 13 février et le ciel est totalement dégagé, allez hop direction mon nouveau spot à moi que j’ai depuis presque un an maintenant. J’installe le 400 dans les dernières lueurs du crépuscule et je constate qu’il n’y a pas un pet d’humidité qui se dépose sur les surface qui y sont habituellement sensibles. Et cela durera jusqu’à mon départ, qu’est-ce que c’est agréable de ne pas avoir à surveiller l’arrivée de la buée sur les optiques et de dessiner sur du papier bien sec. En attendant l’arrivée de la nuit totale je contemple le ciel à l’oeil nu, c'est l’occasion de se laisser surprendre par un défilé en rang serré des satellites ‘Starlink’ envoyés la veille (je l’ai vérifié après coup). Il est presque 20h et je fais le tour des halos lumineux lointains. Vers l’ouest il y en a un qui monte haut dans le ciel tout en finissant en une longue pointe un peu penchée vers le sud presque jusque sous les Pléiades. Pas normal ce halo, ça serait quand-même pas la lumière zodiacale ? Purée c’est elle, l’axe formé par Vénus et Jupiter est confondu avec celui du halo. Je ne pensais pas la voir depuis la Vendée, l’atmosphère très sèche a en partie aidé à faire cette observation inattendue. Ca promet pour les images à l’oculaire ! NGC 2537 (Arp 6, la Patte d’Ours) dans le Lynx T400 à 295x. Je l'ai déjà pointée plusieurs fois auparavant mais sans jamais la dessiner. Galaxie complexe, au départ on perçoit bien des condensations lumineuses mais il faut un examen assez long pour démêler la structure particulière de cette galaxie pas bien lumineuse ni étendue. IC 2233 dans le Lynx, juste à côté de la Patte d’Ours T400 à 295x. Bien qu'extrêmement discrète elle est très esthétique car elle prend la forme d'un trait de lumière diaphane se faufilant entre les étoiles. NGC 2936-37 (Arp 142) dans l’Hydre Femelle T400 à 295x. Couple de petite taille, on perçoit bien les deux noyaux ainsi que la forme en fuseau de 2937. Un jet lumineux part du noyau de 2936 dans une direction perpendiculaire au grand axe de 2937. La portion de 2936 qui est "à gauche" est très diaphane. NGC 2444-45 (Arp 143) dans le Lynx T400 à 295x. Duo (en interaction) faiblement lumineux, le noyau de 2444 est vu le premier. L'allongement de 2444 est perceptible après un examen attentif. Une condensation est perçue entre les deux noyaux, de laquelle part l'étalement de 2445. NGC 5278 (Arp 239) dans le Grande Ourse T400 à 295X. Couple de petite taille et pas bien lumineux, on distingue tout de même une ample spire émergeant de NGC 5278 et se dirigeant vers la petite NGC 5279. Cette dernière laisse entrevoir l'allongement correspondant à sa barre, mais pas de spire. Au rayon des NP : NGC 1501 (l’Huître) dans la Girafe T400 à 295X. Nébuleuse assez diaphane d'où un grossissement modéré. Pas de halo, le contour de la coquille est bien défini, ovalisé mais pas régulier. Centrale bien ponctuelle et lumineuse. NGC 1535 (l’Oeil de Cléopâtre) dans l’Eridan T400 à 440X. Belle nébuleuse bleutée dont la coquille et le halo sont facilement vus grâce à leurs délimitations nettes. La coquille est cabossée et la centrale est un peu excentrée. Des détails à l'intérieur de la coquille mais confus. Sensation de texture rayonnante dans le halo. Cette NP m'a fait penser à la Blue Snowball. HDW2 dans Cassiopée T400 à 88X et OIII. J'avais déjà commencé deux croquis de cette NP auparavant. Vaste nébulosité dissymétrique difficile dont on perçoit tout d'abord le cerne qui relie les étoiles formant un arc caractéristique. La vision décalée aide à percevoir le reste. C'est tout pour cette session. Sur la route du retour j'ai le plaisir de constater que toutes les communes traversées ont coupé 100% de l'éclairage public. La seule pollution lumineuse qui subsiste provient des entrepôts et des zones industrielles qui n'ont rien changé à leurs habitudes nocturnes. Cette réduction de la pollution lumineuse a peut-être aidé à voir la lumière zodiacale. On passe à la soirée du 19 février, le ciel est un peu moins transparent que le 13, la lumière zodiacale est toujours là vers 20h mais moins visible que lors de la session précédente. IC 289 dans Cassiopée T400 à 295X et UHC. Détectable sans filtre sous la forme d'une tache faible et diffuse, la structure en anneau ovale est plus facilement analysable avec un UHC. La coquille prend une forme de citron aux extrémités plus lumineuses que le reste. Une portion de halo peut être détectée dans l'axe perpendiculaire aux extrémités. NGC 2207 et IC 2163 dans le Grand Chien Merci à Alexandre pour l'idée vue dans le dernier AS mag . T400 à 220x et 295x. 22° de hauteur au passage au méridien sud donc la luminosité apparente de ce duo en souffre. Pourtant la structure de NGC2207 se révèle en partie, d'abord le noyau et l'étoile qui en est très proche, puis le bulbe (de petite taille), puis un bout de spire à 1h du noyau, dont on devine ensuite qu'elle enveloppe le tout en partant vers 'la gauche'. IC2163, très faible et diffuse, ne révèle que peu de structure. Hickson 30 dans l’Eridan T400 à 220x et 295x. Les composantes (a) et (b) sont faciles, (c) ne se révèle que par instants et (d) idem mais les instants sont plus rares. (a) est un disque diffus mais il montre aussi une barre. (b) est un fuseau. (c) est un court fuseau et (d) m'a paru quasi ponctuelle. Hickson 51 dans le Lion T400 à 220x. A 220x les composantes (a) et (c) se détachent bien du fond de ciel, la (d) demande plus de patience. La (e) est quasi stellaire et se voit assez bien, la (b) est diffuse mais se laisse attraper par instants assez fréquents. La (f) n'est pas séparée et seulement vue que comme un allongement de la (a) et la galaxie (g) n'a pas été vue. Hickson 54 dans le Lion T400 à 440x. Courte chaîne difficile à distinguer à 220x en raison de la faible luminosité combinée à la petite taille, pour comprendre sa forme j'ai dû grossir assez fortement. On devine d'abord la portion 'gauche' de la chaîne, avec de l'attention elle s'avère être composée de deux taches, la composante (b) étant celle qui ressort le mieux à cause de son aspect ponctuel. La composante (a) arrive ensuite, plus large et diffuse. Puis le reste de la chaîne est deviné mais sans séparer les composantes (c) et (d). Encore plus difficile que HCG 55 du Dragon qui a une structure similaire. NGC 7253 A et B (Arp 278) dans Pégase Ce dessin date de novembre 2022 en compagnie de mon astropote Pascal, mais à ce moment-là je n’ai pas ouvert de post sur Astrosurf juste pour ce dessin. T400 à 295X. Joli couple, petit et faiblement lumineux mais qui montre tout de même des détails intéressants. Les soirées suivantes ont été couvertes, c'est donc tout pour la nouvelle Lune de février
  8. 11 points
    Bonjour, 1ere de l'année après une longue période de disette due à la météo... J'ai choisi ic405 (la nébuleuse de l"étoile flamboyante dans la constellation du Cocher) avec un traitement HaRVB. Les prises de vue se sont étalées du 8 au 15 février, avec pas mal de lune les premières nuits. Je met aussi la starless qui offre une bonne vision des nébulosités. Set up : FSQ85, QSI583wsg, EM200, guidage Lodestar, AstroArt7, PixInsight et Photoshop. Ha : 61x600" RGB : 30x180" pour chaque couche RGB étoiles : 30x30" J'espère qu'elle vous plaira. Bon ciel à tous
  9. 10 points
    Bonsoir à tous, Petite nébuleuse de la méduse jpeg d'il y'a 2 semaines. Bien cropée car mon filtre OIII me fait une sorte de vignettage clair non identifié. SV 300 ASI 6200MM Pro Fitres Antlia Luminance = 80%Ha 20%OIII SII 24*3 minutes Ha 23*3 minutes OIII 25*3 minutes Beaucoup d'humidité et seeing proche de 2. J'espère que vous apprécierai! Bon ciel à tous!
  10. 10 points
    Dans la foulée du fil précédent et en rapport avec d’autres sujets déjà ouverts ici, je me permets de relayer cette vidéo d’Hugo Lisoir sur le monde de Jupiter, que je trouve pédagogique et bien documentée :
  11. 10 points
    Bonjour tout le monde Bon comme les Planètes ne sont pas de saison , j'ai installé la Lunette pour faire du CP. ...cela fait 2j que je bosse....pour appréhender Siril, mais le CP les éternels débuts c'est pas ma tasse de thé .... Le problème c'est qu'a la fin des scripts ........ je ne sais pas quoi faire comme "finitions" ....je bricole avec Ps sans trop savoir ce que je fais Je trouve vraiment l'imagerie CP beaucoup plus compliqué que le Planétaire . J'ai donc imagé hier soir la nébuleuse IC434 . ED80 + Réduct.6.3 + APN600d non défiltré , 90 poses de 40s sans guidage , avec les Dof. ** en prime la tête de la Comete E3 ZTF imagée hier soir également . Bernard_Bayle
  12. 9 points
    Merci beaucoup les copains pour vos encouragements j'ai essayé de repartir du stack et de re traiter différemment c'est peut être un peu mieux Bernard_Bayle
  13. 8 points
    Hello, une prise presque de saison malgré ses 10 mois de retard NGC4298 et 4302 en interaction dans la Chevelure de Bérénice, c'est pas des gros objets Cadrage décalé car nombreuses pétouilles notamment en haut à droite de l'image 10 heures de luminance et 3 de RVB, unitaires de 300s.
  14. 8 points
    Cette photo a pour moi une saveur nostalgique. Cela me rappelle toujours mes débuts en astrophotographie. Il y a environ 13 ans, dès que j'ai acheté mon premier grand télescope (Newton GSO 12" f/5 de feu Armazém do Telescopio), je me suis lié d'amitié avec le maître Darío Pires, et c'était basé sur ses enseignements pratiques et théoriques de mon grand ami Ilídio Afonso qui m'a initié à cet art. Quand j'ai commencé à prendre des photos, j'utilisais le Newton sur une base Dobson, avec un appareil photo Fuji générique et je faisais de la photographie afocale guidée par mon bras, je me souviens bien que je convoitais les images fantastiques du groupe qui avait du matériel spécialisé. Parmi ces anciennes photos, une a beaucoup retenu mon attention, il s'agit d'une photo de Mestre Darío Pires de cet ensemble de Rimae parallèles en courbe. Je me souviens que Darío a pris cette photo avec un DBK 21AU, en utilisant si je ne me trompe pas ce fameux 400mm que Fabio Plocos possède aujourd'hui. Je me suis dit... "Un jour, je prendrai une photo comme celle-ci." Ce n'est pas la première fois que je photographie Rimae Hippalus, mais chaque fois que je le fais, je ne peux m'empêcher de me rappeler ce fait. Les canaux concentriques sont l'une des caractéristiques les plus impressionnantes de la lune, et l'un des meilleurs exemples est Rimae Hippalus, un arc autour du côté est de Mare Humorum. Au nord-est et à côté d'Hippale, une chose étrange se produit, il y a des Rimae dans une arche concave. La plus notable s'appelle Rima Agatharchides, mais fait-elle réellement partie de Rimae Hippalus et de sa famille ? Rima, Rimae au pluriel (Manche) ou pour certains Sélénogistes Rille (vallée étroite), est une fissure ou un canal de lave totalement ou partiellement effondré. Rima et Hippalus sont des canaux courbes, des failles causées par des contraintes dans la croûte. On pense que certains canaux sinueux se sont formés par le mouvement rapide de la coulée de lave, mais certains proviennent de l'effondrement de tubes de lave sous la surface effondrée. Cependant, je crois fermement que dans le cas d'Hippale, l'origine était la tension dans la croûte due à l'impact d'un corps colossal qui a formé la Mare Humorum, et qui serait le véritable responsable de cet ensemble de rainures. En fait, sur cette photo, vous pouvez voir au moins un autre ensemble de canaux appelé Rimae Ramsden, un ensemble de rainures très ramifiées autour du cratère du même nom. Un bonus que j'ai vraiment aimé sur cette photo était la facilité avec laquelle il était de remarquer que le cratère Marth est en fait un cratère concentrique, regardez-le attentivement dans le coin inférieur gauche. J'espère que mes collègues, comme moi, garderont de bons souvenirs de leurs débuts en astrophotographie, se souviendront humblement de leurs débuts et utiliseront ce qu'ils ont maintenant à bon escient.
  15. 8 points
    bonjour à tous, le 11 février dernier, j'avais imagé la comète C2022/E3 près de Mars avec 70mm de focale que j'ai déjà envoyé ( http://www.astrosurf.com/topic/159860-ztf-mars-et-m45-le-11-février/ ) mais aussi à 300mm dont je n'arrivais pas à faire une image correcte. Après pas mal d'essai, j'ai fini par arriver à faire une version pas trop moche grâce à l'utilisation de Starnet directement sur les brutes. canon 1100D avec tamron zoom 70-300 @ 300mm sur GP 35 images de 60s à f/6.3 , 1600iso vers 21h45 HL traitements starnet, siril et photoshop réduite à 50% a+ stéphane
  16. 8 points
    Changement radical d'approche pour les roches qui entourent le rover sur sa dernière position au 22 février ! Ils confirment l'appellation "roches ondulées" pour les roches rencontrées plus avant sur la bande de marquage (image ci-dessous) : ... Mais pas pour les roches situées autour du rover sur sa position actuelle : Je cite Catherine O'Connell-Cooper, géologue planétaire : "Nous sommes dans une zone de substratum rocheux fortement stratifié. L'image ci-dessous montre le substrat rocheux à droite de notre espace de travail actuel, avec des laminations ou couches distinctes très régulières, espacées d'environ 3 cm ou moins. Nous sommes intéressés par la comparaison avec le matériau de la bande de marquage "ondulé" que nous avons essayé de forer au cours des derniers mois, mais plus particulièrement pour déterminer si ce matériau est une cible de forage appropriée." Je dois donc humblement battre ma coulpe pardon à @Adlucem, à sa famille et à tous ! : il s'agit bien ici de très fines laminations, pas de rides provoquées par des vagues et les propos d'Ashwin Vasavada sur les "roches ondulées" concernaient une autre position sur la bande de marquage (voir première image de ce message). Noter toutefois qu'il reste à vérifier par quel "mécanisme" ces strates se sont déposées, dépôts éolien ou dépôts lacustres. Dans ce cadre, un nouveau forage est annoncé !! Je cite à nouveau Catherine O'Connell-Cooper : "Après de multiples tentatives dans le matériau Marker Band "ondulé", l'équipe a décidé qu'il était temps de passer à autre chose. Ce fut difficile, car obtenir un échantillon foré dans cette zone est considéré comme étant de très haute importance scientifique. L'analyse des échantillons forés est l'une des forces de Curiosity - c'est le Mars Science Laboratory (MSL) après tout ! En utilisant nos instruments analytiques hautement spécialisés (SAM et CheMin), nous pouvons ajouter beaucoup d'informations à celles que nous obtenons habituellement avec nos instruments géochimiques (APXS et ChemCam). Nous allons donc réessayer dans une unité différente de la bande de marquage, cette fois sur "Tapo Caparo". Il s'agit d'une zone de substratum rocheux avec des laminations plus discrètes (et plus faciles à forer !)". NAVCAM - 22 FÉVRIER 2023 (SOL3749) : Zone de forage possible à "Tapo Caparo" : PANO NAVCAM - 22 FÉVRIER 2023 (SOL3749) - Stuart Atkinson : Magique !
  17. 7 points
    Grandement mérité Bravo l'équipe encore. PS: Bon maintenant faudra arrêter de critiquer l'APOD pour un moment
  18. 7 points
    Que le champagne coule à flot et les sucreries Haribo abondent, immense est la joie, des majorettes vont arriver pour la grande parade. Voilà une équipe heureuse plébiscitée comme il se doit au regard de ce(s) travail(aux) époustouflant(s). Dans l'euphorie, David a repris du tiramisu et Super nous a promis une danse du ventre endiablée, on attend... BRAVO !!!! Et vive la Bretagne
  19. 6 points
    Spring break pour fêter ça au T1000
  20. 6 points
    Ça alors... Quelqu'un l'a fait... Malgré l'épisode NGC 5907. C'est pas moi qui l'ai envoyée... Mais c'est génial. Enfin une image correctement traitée 😅😅 Merci 🥰. Et Bravo à mes amis Serge, David et.... La première pour le C2PU. Les détails : http://www.astrosurf.com/topic/160067-team-omicron-au-delà-de-jones-emberson-1-pk-164311-un-oeil-ouvert-sur-lunivers-profond/
  21. 6 points
    Sortons le Dompé, les knackis et les tagada Un énorme bravo à l'équipe Omicron pour cette image extraordinaire et cette publication bien méritée !
  22. 5 points
    Bonjour a toutes et a tous Oui nous etions chanceux ici au chili d avoir cette occultation visible (ou presque) Il faisait encore jour l orsque jupiter disparu , N étant pas visible de chez moi(trop basse j ai du me déplacer, et un peu avant de l émersion une trainée de nuage m'a empecher de voir celle ci😬 la je pense que la j ai dis des gros mots .... Bon j ai quand meme réussis a sortir queques photos souvenir de ce moment magique. Les prise de vues ont été faites sur un trépied photo avec le canon 600D les vues 487 avec un 24/105mm a 24mm f4 Les autres avec le 70 -200 de canon( sur les trois premiéres venus est visible Bons cieux a vous
  23. 5 points
    Bonsoir. Juste pour le partage, voici ma petite desserte roulante pour me protéger de l'éblouissement pendant les séances de photos solaires. Quelques tubes PVC et des chutes de CP pour renforcer l'ensemble. Le caisson est en polystyrène. En fait, cette réalisation date d'y il a deux ans mais je viens de lui apporter quelques modifications. Quelques bouts de bois supprimés et caisson juste posé dans des encoches. JPierre.
  24. 5 points
    Promis, on laisse passer la semaine...
  25. 5 points
    c'était pas trop tôt! Meme si c'est pas le but ... ils ont peut etre depuis peu un astrophotographe dans leurs jury?
  26. 5 points
  27. 5 points
    Ah ça parle 1000mm de foca.... euh... de diamètre! ... Ce qui est génial aussi dans cette image, ce sont les dizaines de galaxies en arrière-plan! presque du Hubble! ...
  28. 4 points
    Salut les ami(e)s, Voici première image réalisé avec ma nouvelle lunette et modification étalon PST ce 24 février 2023 Coup de bol, je viens de me procurer un très ancien PST année 2005 , bien sur objectif complètement oxydé et ITF aussi qui ne servait plus depuis longtemps dans une brocante. Mais l'étalon Fabry Pérot lui , une pure merveille j'estime sa bande passante autour de 0.6A avec un spot intégral , alors je l'ai modifié et ajouté dans une lunette de 120 mm achromatique que j'ai diaphragmé a 100 mm F/D 10 pour l'étalon . J'ai installé ensuite a l'intérieur un filtre de rejet Lumicon pour le Halpha de 77 mm d'ouverture. l'image est parfaite et le filtre Lumicon offre un contraste accru , ce qui me permet du coup d'alterner entre la lunette de 150 mm l'étalon pst optimisé et la lunette de 100 mm et le nouveau étalon PST. Les deux peuvent être utilisé en double stack PST. Dans les deux cas, je n'est pas besoin d'utiliser de glas spath , la mise au point ce réalise sans problème .
  29. 4 points
    Je me suis remis à Siril... La même qu'hier soir donc avec un pré-traitement complet par Siril. J'avais une gourance sur l'étalonage des couleurs par photométrie (focale indiquée à 600 au lieu de 1200 ?). Cette fois-ci elle est moins pâle, peut-être un peu trop d'ailleurs... Mais bon , je m'y remets doucement
  30. 4 points
    Merci beaucoup Seb Merci Alain. Donc j'ai bien fait de la rajouter Merci Greg Merci savoyard Les trames verticales sont dues au résidu des étoiles qui n'ont pas été retirés par le sigma clipping. Mon ciel a une valeur d'à peu près 20, ce qui n'est pas très lumineux. Ah si tous les écrans étaient calibrés Merci beaucoup Jean-Pierre Hola amigo. Gracias por tu amable opinión. La trama visible en las pantallas demasiado claras se debe a las huellas residuales de estrellas. El 10 de febrero, el cometa estaba en Tauro a unos 2 grados de Marte. ¡Lástima que te lo perdiste! Este texto en Castellano para que practiques antes, quizás, de salir hacia el sol. Merci beaucoup Paul, COM424, Papy et Glob C'est vraiment sympa Merci infiniment Pierre pour ton appréciation. Très heureux qu'elle te plaise
  31. 4 points
    Un grand coup de chapeau les gars, c'est plus que mérité ! 🎩👏👏👏 C'est quand même pas tous les jours qu'on voit une image aussi historique sur APOD. 🤗
  32. 4 points
    Moi pour l'APOD je propose le candidat arrivé au pied du podium lors du concours 2022 des utilisateurs d'Atik. Il faut absolument voir la full, ça c'est du traitement : https://atikcameras.wpenginepowered.com/wp-content/uploads/2023/01/NGC2264-scaled-2.jpg Et oui malheureusement parfois il y a des jurys pour valider n'importe quoi...
  33. 4 points
    Purée j'y crois pas l'APOD Encore une image bien trafiquée par un certain JF B dont je tairais le nom Bravo les gars et bonne journée, AG
  34. 4 points
    Une bien belle image Hervé Si tu avais fait la couleur par photométrie, Siril te l'aurait mise dans ce sens là : Bonne journée, AG
  35. 4 points
    Oui, j'ai lu à plusieurs reprise des commentaires de sudistes qui disent qu'à la saison où les nuages de Magellan sont visibles, ils peuvent passer des nuits entières dedans sans jamais s'en lasser. J'avais ramené un maigre dessin de la Tarentule au T355 de voyage qui ne montre qu'une infime partie de tous les détails qu'on peut ausculter dans ce monstre déjà visible à l'oeil nu, tout comme M42. Sauf que la Tarentule est dans une autre galaxie, certes proche, mais quand même une autre. Et ça, c'est magique! Se dire qu'on a quitté notre galaxie et qu'on est en train d'y observer en vision directe de fins détails dans un objet, ça donne le vertige. Pouvoir le faire avec un simple bricolage amateur alors que c'est impossible dans la plupart des galaxies même avec du matériel professionnel: ben c'est un plaisir vertigineux, réservé aux gens du sud. Sûr que @serge vieillard nous a fait un dessin qui illustrerait bien mieux mon propos, quant au nombre de fin détails accessibles dans cette nébuleuse extra-galactique ! Voilà, donc juste pour dire que si un jour vous changez d'hémisphère, prévoyez de le faire à une période où les nuages de Magellan sont visibles car, pour impressionnant qu'il soit, Omega vous en aurez vite fait le tour. Tandis que ces nuages...
  36. 4 points
    Mais arrêtez de faire de la pub pour ω Cen alors que 47 Tuc personne n'en parle ! (à part Serge et Spica) Ça je veux bien le croire, même si je ne suis jamais allé le voir. Je veux bien le croire parce que, en ce moment, je suis en train de refaire mes catalogues d'objets, en particulier à cause des nuages de Magellan : les catalogues modernes d'amas ouverts ne listent que ceux de notre Galaxie, idem pour les amas globulaires et pour les nébuleuses. Du coup il me manque ceux des nuages de Magellan. Pour compléter, je me base sur le Revised NGC de Steinicke. Eh bien c'est interminable ! Ce soir j'étais en train de revoir les nébuleuses (je contrôle systématiquement les positions et les dimensions avec Aladin parce que j'ai trouvé des imprécisions et les dimensions ne sont pas toujours données) et là j'en ai ras le bol, je sature. Le catalogue NGC, dans les n°1800-1900-2000, est bourré à craquer d'objets magellaniques, ça grouille de partout. Si un jour je fais le voyage, il y aura intérêt à sprinter pour pas trop en manquer... ------------------------ Tiens, je vous montre un extrait du catalogue des nébuleuses diffuses : NGC 1714 04 52 07.8 -66 55 29 Dor E 11.6 1.2 1.2 50 LMC NGC 1715 04 52 10.5 -66 54 32 Dor E 1.4 1.2 50 LMC NGC 1722 04 51 50.7 -69 23 56 Dor E/AO pF 1.0 1.0 50 LMC NGC 1727 04 52 20.0 -69 20 42 Dor E/AO 11.1 pB 2.5 2.5 50 LMC NGC 1731 04 53 15.7 -66 54 57 Dor E/AO 5.0 4.0 50 LMC NGC 1736 04 53 02.1 -68 03 13 Dor E B 2.5 2.0 50 LMC NGC 1737 04 53 57.3 -69 10 27 Dor E vF 1.4 1.4 50 LMC NGC 1743 04 54 03.2 -69 11 57 Dor E B 2.0 2.0 50 LMC NGC 1745 04 54 27.7 -69 09 48 Dor E/AO F 3.0 3.0 50 LMC NGC 1747 04 55 15.4 -67 09 55 Dor E/AO 8.0 8.0 50 LMC NGC 1748 04 54 24.5 -69 11 01 Dor E pB 1.0 1.0 50 LMC NGC 1760 04 56 37.0 -66 31 41 Dor E vF 3.5 2.0 50 LMC NGC 1763 04 56 50.4 -66 24 42 Dor E IrF vB 5.0 3.0 50 LMC NGC 1767 04 56 27.4 -69 24 02 Dor E/AO 1.6 1.6 50 LMC NGC 1769 04 57 44.7 -66 27 48 Dor E B 5.0 3.0 50 LMC NGC 1770 04 57 18.0 -68 24 54 Dor E/AO 5.0 4.0 50 LMC NGC 1773 04 58 11.5 -66 21 30 Dor E pF 3.0 2.0 50 LMC NGC 1814 05 03 45.8 -67 18 04 Dor E/AO 9.0 vF 1.5 1.5 50 LMC NGC 1833 05 04 21.8 -70 43 54 Men E/AO vF 2.0 2.0 50 LMC NGC 1829 05 04 57.9 -68 03 38 Dor E/AO F 2.1 2.1 50 LMC IC 2118 05 05 41.5 -06 54 42 Eri R F 180.0 60.0 0.1 0.21 Witch Head Neb NGC 1839 05 06 02.4 -68 37 37 Dor E/AO 11.8 pB 2.0 2.0 50 LMC NGC 1788 05 06 53.2 -03 20 28 Ori R B 5.0 3.0 10.1 0.40 NGC 1858 05 09 55.0 -68 53 54 Dor E/AO 9.9 B 5.0 3.0 50 LMC NGC 1869 05 13 52.0 -67 22 40 Dor E/AO 3.0 2.0 50 LMC NGC 1871 05 13 51.8 -67 27 10 Dor E/AO 10.1 2.0 2.0 50 LMC NGC 1873 05 13 55.7 -67 20 04 Dor E/AO 10.4 3.5 3.5 50 LMC NGC 1874 05 13 11.7 -69 22 35 Dor E/AO 9.0B 1.0 1.0 50 LMC NGC 1876 05 13 18.5 -69 21 52 Dor E/AO 11.7 pB 2.0 2.0 50 LMC NGC 1877 05 13 39.0 -69 23 00 Dor E/AO 12.0B vF 1.0 1.0 50 LMC NGC 1880 05 13 39.2 -69 22 52 Dor E 0.5 0.5 50 LMC NGC 1895 05 16 52.4 -67 19 47 Dor E pF 1.5 1.5 50 LMC NGC 1899 05 17 46.0 -67 54 00 Dor E eF 2.0 2.0 50 LMC NGC 1910 05 18 33.4 -69 13 49 Dor E/AO 11.2 8.5 8.5 50 LMC NGC 1911 05 20 32.4 -66 46 46 Dor E/AO F 1.0 1.0 50 LMC NGC 1914 05 17 39.8 -71 15 21 Men E/AO 12.0 F 2.2 2.2 50 LMC NGC 1918 05 19 07.1 -69 39 45 Dor SNR 6.5 3.0 50 LMC NGC 1921 05 19 22.8 -69 47 16 Dor E vF 1.0 1.0 50 LMC NGC 1919 05 20 18.0 -66 53 20 Dor E/AO eF 1.7 1.7 50 LMC NGC 1920 05 20 32.9 -66 46 46 Dor E/AO pB 1.2 1.0 50 LMC NGC 1923 05 21 34.1 -65 29 12 Dor E/AO 11.2 vF 0.9 0.9 50 LMC NGC 1929 05 21 38.7 -67 54 49 Dor E F 1.2 1.2 50 LMC J'en suis là. Sachant que la Tarentule est numérotée 2070, il y a encore du monde avant, je ne suis même pas sûr d'avoir atteint la moitié... (C'est juste une partie des nébuleuses diffuses. Quand je parcours le Revised NGC, je vois qu'il y a aussi des amas ouverts, et plus nombreux ! Fouyouyouye !) (Je n'ai pas trouvé d'option de l'éditeur pour rétrécir la police. Vous savez si c'est possible ?)
  37. 3 points
    Bonsoir à tous Voici le résultat de deux soirées d'acquisition poussées par une lune qui ne nous laissait que peu de temps les 12 et 13 février. J'ai choisi cette cible dont le profil me tentait : NGC 2683, une galaxie spirale située dans la constellation du Lynx à environ 32 millions d'années lumières. Setup : TN 300 avec parracor 2, F=1725mm, GM2000HPS, ASI1600MM Pro, RAF avec LRVB Prises de vues sur 2 jours : L= 27x120s, R=14x120s, V=14x120s, B14x120S au Total poses = 1h38m Traitement AA8 finitions sous Toshop. Bonnes nuits à tous. Christian
  38. 3 points
    bonjour, quelques animations regroupées Paul https://filedn.eu/l2nPBH98WiObh3PvvEdlhNQ/animations/animatio.htm
  39. 3 points
    Salut à tous Je ne vous présente pas cette galaxie de la constellation de la girafe, dont plusieurs images ont été postées récemment ici. Ce n'est pas la première image pour mois également de cet objet, je l'ai imagé avec mes différents setups depuis mes débuts en Astrophotographie (çà commence à dater!!) C'est donc une version actualisée de cette galaxie avec la 2600mc et pour relever les couleurs de cette spirale , j'ai utilisé une image faite à la ST10 et le même télescope. L'apport de ce capteur m'apporte plus de pêche dans le rouge, domaine spectral où elle excelle. Les données techniques : pour l'ensemble du champ : CTA 320 f/d 4 (correcteur Wynne Keller) Caméra ZWO ASI2600MC 203 poses de 300 secondes à -10°c (1x1) Pour la galaxie : CTA 320 f/d 7.2 (Barlow ASA 1.8x) Caméra SBIG ST10-XME Luminance : 32 poses de 600 secondes à -15°c (1x1) Couleurs : Couleurs : R 7x600sec, G 6x600sec, B 8x600 sec (binning 2x2) cliquez sur l'image pour la voir à 100% @+ Christian
  40. 3 points
    Bonjour, Voici une autre galaxie prise au newton 150/750 en poses courtes: NGC925 dans le Triangle. NGC 925 est une galaxie spirale barrée rapprochée et située dans la constellation du Triangle. Sa vitesse par rapport au fond diffus cosmologique est de 326 ± 16 km/s, ce qui correspond à une distance de Hubble de 4,81 ± 0,41 Mpc (∼15,7 millions d'a.l.)1. NGC 925 a été découverte par l'astronome germano-britannique William Herschel en 1784. Avec une brillance de surface égale à 14,58 mag/am2, on peut qualifier NGC 925 de galaxie à faible brillance de surface (LSB en anglais pour low surface brightness). Les galaxies LSB sont des galaxies diffuses (D) avec une brillance de surface inférieure de moins d'une magnitude à celle du ciel nocturne ambiant. (Source: Wikipedia) Les infos: Newton Skywatcher 150/750 + correcteur de coma Skywatcher Player One Neptune-c II IMX464 + filtre IRcut. Monture HEQ5 kit courroie Rowan Autoguidage lunette 70x400, Asi290mm / PHD2 Acquisition NINA 1200 x 5s Gain 400/650 Traitement Sirilic, GraXpert, Siril, Photoshop (APFR, Astropanel X). une brute de 5s: (on voit (presque) rien ) Pas la cible adaptée pour les poses rapides L'essentiel est de s'amuser.
  41. 3 points
    Bonjour, J'ai tenté une série sur mars le 19/02, le seeing n'était vraiment pas top, j'ai en plus poussé la focale autour de F/D 36, mais en dérotation on lisse un peu pour avoir une image présentable... Ce n'est pas la face la plus intéressante malheureusement... Valles Marineris est à peine visible au limbe... Ce week-end cela devrait être encore jouable si la météo s'améliore un peu... Xavier
  42. 3 points
    oui cela a déjà été fait avec du champagne je crois mais le problème c'est que le vin n'aime pas le fer ---> casse férrique https://www.abcduvin.com/index.php/term/,6c53aa9f5fa7ae706e53aab0a2ab.xhtml https://veron-oenologie.blogspot.com/2019/06/casse-ferrique.html
  43. 3 points
    ça n'a pas de lien direct avec le sujet, mais puisqu'il est question de météorite... et de pinard ! https://www.futura-sciences.com/sciences/breves/meteorite-vin-domaine-meteores-vraiment-gout-meteorite-7655/
  44. 3 points
    Je cite un membre canadien du forum "Météorites tectites et shatter cones" : https://meteorites.superforum.fr/ "Au Canada on a déjà une loi simple, claire et efficace. En gros : 1- La météorite appartient au propriétaire du terrain. 2- Les institutions de recherche Canadiennes ont la priorité sur l'achat des météorites canadiennes. 3- Une météorite canadienne ne peut pas être exporté sans un permis spécifique. En pratique cela a pour effet que les météorites sont achetées par les gouvernements Fédéral ou provinciaux via les universités ou les musées publiques. Une fois ceux-ci satisfait, les permis sont délivrés pour pouvoir exporter les surplus éventuellement." C'est ça qu'il nous faut. Même loi en Australie apparemment...et cela fonctionne bien d'après une vendeuse réputée de météorites. Arnaud tu est cité sur ce fil d'ailleurs, quelqu'un a remarqué ton activisme sur FB... https://meteorites.superforum.fr/t11408p50-nouvelle-chute#160216
  45. 3 points
    T'as raison . Bon si ils se mettent à publier des astrophotographies, on aura plus de raison de le faire... C'est chiant, c'est qui qu'on va critiquer maintenant...
  46. 3 points
    Bravo aux co-auteurs ! C'est quand même mieux que les paysages trafiqués...
  47. 3 points
    cha........chais bien vrai , j'ai le même problème , je pense qu'avec des jours de 30 h , ça irait un peu mieux et encore , j' verrais bien des jours de 35 h , là ça serrait good Michel
  48. 3 points
    Je n'y crois pas!? C'est un fake, un photon-montage! Wow!!!! Bravo!!!! Jules
  49. 3 points
    Oui c'est une belle tache floue, j'ai eu aussi l'occasion de l'apercevoir par le hublot d'un avion alors que je volais au dessus de l'Inde la nuit. Il y avait une grosse couverture nuageuse au dessous de l'avion éclairée par moment par des éclairs et au dessus des nuages un ciel d'une limpidité incroyable, j'avais en face de moi le Centaure et Omega visible sans problème comme une petite nébulosité assez contrastée. Un beau souvenir, dommage que je n'avais pas de papier et de crayon pour immortaliser çà.
  50. 3 points
    Pendant 3 ans, à une latitude de 24°N et avec le T256mm sur le balcon j'avais l'intention de dessiner Omega du Centaure... en commençant en ville pour avoir moins d'étoiles? Mais j'ai pas réussi à trouver l'occasion ou la patience... c'est vrai que ça se rapproche d'une galaxie avec des milliers d'étoiles faibles et peu dominantes... A l'opposé M22 est un des plus facile à dessiner. Donc j'en garde le simple souvenir de Omega du Centaure au T256x159, sous un bon ciel (à 50km de Honolulu), qui rempli tout le champ et se couche derrière les arbres de la colline au sud: il rempli tout le champ et glisse doucement derrière les arbres qui se dessinent en ombres chinoises devant cette poudrière d'étoiles indénombrable. Chaque vue m'a donné l'impression de coller plusieurs M13 les uns à côté des autres pour remplir le champ... Nicolas