Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content on 05/06/23 in all areas

  1. 23 points
    Hello, EDIT j'ai réussi à utiliser plusieurs AP et ne pas avoir d'artefact en jouant pas mal sur leur taille dans AutoStakkert ! Un peu mieux ?? Ça faisait un bout de temps. Voici quelques images de cette semaine spéciale Vénus depuis Uzès et depuis.... l'Espagne ! Du 5 Mai, conditions OK, beaucoup de nuages d'altitude, mauvaise transparence mais seeing ok. En UV, RGB et IR avec les ASI 290m et 482C. J'étais focus sur l'UV, normalement j'ai bien utilisé l'IR cut en RGB mais vu la similitude des détails... Au Cassegrain arp83, 300 fd25 enveloppé dans une couverture de survie que j'ai utilisé en début de semaine pour passer une nuit au sommet de l'Aneto. Il fallait bien ça. Dès qu'il fait beau je remets ça EDIT 2 : La meilleure brute. Pour Vénus je ne peux que la traiter en utilisant un unique AP sous AS3, sinon j'ai des artefacts dégueu... bizarre. J'ai l'impression qu'il n'accroche pas bien la planète. El pico de Aneto, la cima más alta de los Pirineos, 3400m. Avec vue sur Vénus
  2. 14 points
    Salut à tous, Le beau temps étant assez rare dans la région, je n'ai pas boudé mon plaisir quand un bonne fin d'après-midi s'est enfin présentée Sélection de 20% des images sur un total de 68 000.
  3. 13 points
    RE-Bonjour, Ce post fait suite aux précédents toujours avec le même matériel du même soir. C.A.D. C14 XLT sur monture CGE Pro de l'Association sur lesquels j'y ai joint les caméras Player One Saturn SQR Monochrome et QHY 268 MM refroidie. UN ESSAI POUR VOIR . J'ai utilisé cette fois-ci une caméra refroidie QHY268 MM et des filtres BAADER SLOAN g' et r'. Pour reconstituer la couleur , j'ai fait une couche verte "synthétique" en additionnant les 2 couches g' et r' Les prises se sont faites au foyer du C14. Quatre Tuiles par couche. La luminance est celle postée précédemment . Le tout donne : luminance avec un flou gaussien ...Merci du tuyau" Great gig in the sky" Puis la couleur , Ce qui me semble intéressant En forçant sur la saturation des couleurs et en zoomant , les différentes zones géologiques du sol lunaire, nous apparaissent très nettement. Bien sûr , je ne suis pas très sûr de la balance des blancs , ne prêtez pas trop attention aux couleurs mais plutôt aux différentes zones colorées du sol . Je vous invite donc vivement à zoomer ! Très bon ciel Bruno
  4. 12 points
    Le soir du 5 mai le ciel est dégagé, je ressors la lunette TS photoline 125 mm pour observer l'atmosphère vénusienne avec le filtre Altaïr NUV (en proche UV à 395 nm). A l'écran je remarque que l'atmosphère est remarquablement stable, le disque légèrement gibbeux de Vénus est découpé au couteau et des détails dans les nuages sont déjà visibles avant traitement. les conditions de prise de vue sont donc idéales ! De nombreuses langues de nuages foncés sont perceptibles, la finesse des détails est extraordinaire pour ma L125 mm ! La seconde planète du système solaire se trouve aujourd'hui à 141 millions de kilomètres et son diamètre apparent est de 17,7" d'arc.
  5. 11 points
    Bonjour à tous le 27 avril dernier le ciel savoyard s'est montré enfin un peu plus clément pendant la soirée...Oh ça n"a pas duré, juste le temps d’attraper Théophile (et son pote Cyrille à côté) en tout début de soirée que la turbu puis les nuages sont revenus... J'avais posté il y a quelques jours le célèbre trio mais en scrutant plus attentivement mes SER, j'ai vu que celui ci était encore meilleur. Le cadrage est plus serré car j'ai poussé la barlow APM 2,7x à environ 3x avec un peu de tirage. Donc une focale estimée à 6000 mm Bon seing pendant un quart d'heure! 21h00 Heure locale Pour le reste, même processus: T500/2000 sur table équato; filtre rouge; ZWO 178; barlow x 3 environ 550 images conservées sur 4000 Traitement AS3, registax, astrosurface, Gimp (un peu de tout quoi ) Vous trouverez peut-être le traitement un peu hard, à vous de me dire...Mais je voulais faire apparaitre les plus petits détails...
  6. 8 points
    Hello, Une lune vite faite en attendant de faire du CP. Newton 150-750 + Player One Artemis-c. Mosaïque d'une seule tuile
  7. 7 points
    Salut les amis, juste après mes prises de Vénus de ce soir ( petit matin ) là, je n'allais pas plier sans essayer la lune bien haute. Les conditions n'étaient pas terribles malheureusement, je suis donc retourné au foyer du C9. Désolé, je me suis un peu planté sur l'orientation de la caméra différente de l'ASI120MC. C9 + ASI462MM au foyer, 10 sers de 2500 images environ, 200 images retenues par film dans AS3, traitement Astrosurface. Je vous propose la mosa à la taille de 80% pour arranger un peu la texture :
  8. 7 points
    Bonsoir, Je vous propose cette fois deux comètes découvertes en 2019 idéalement placées dans le ciel et assez sympathiques à imager : C/2019 U5 (Panstarrs) qui est passée au périhélie le 29 mars 2023, à 3,6 ua du Soleil et C/2019 T4 (ATLAS) qui est passée au périhélie le 08 juin 2022, à 4,2 ua du Soleil J'ai eu de la chance, quelques galaxies se sont à chaque fois invitées dans le champ ----------------------------------------- C/2019 U5 (PANSTARRS) ----------------------------------------- Sa chevelure fait environ 1.2' de diamètre et on peut suivre la queue de poussières sur 12' vers PA=52°. Une étoile brillante était pile dans l'axe de celle-ci, mais les nuits restant rares, je n'ai pas fait le difficile ! magnitude nucléaire : m2 = 14.5 (rayon d'ouverture de 6") magnitude totale, m1 = 12.7 (rayon d'ouverture de 38") Elle est accompagnée de quelques tâchouilles et de UGC 06311 (en bas, à droite): ( Clic droit puis Ouvrir dans un Nouvel Onglet/Nouvelle Fenêtre pour voir l'image à 100% ) Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, Nord à peu près en Bas Monture AZ-EQ6 - ASIAir - poses guidées avec dithering Nuit du 18 au 19 avril 2023 entre 19h58 et 21h50 utc 50 poses de 02min à -15°C et Gain 120, Temps d'intégration de 01 h 40 min Traitement Siril-1.2.0-beta2-x86_64, Finition avec Gimp 2.10.28 Échantillonnage ramené à 2"/pixel J'avais fait 78 poses, mais il y a eu un passage turbulent et je n'ai finalement retenu que les 50 premières... ---------------------------------------- C/2019 T4 (ATLAS) ----------------------------------------- Sa chevelure fait environ 2.1' de diamètre et on peut suivre la queue de poussières sur près de 17' vers PA=239°. magnitude nucléaire : m2 = 15.2 (rayon d'ouverture de 6") magnitude totale, m1 = 13.1 (rayon d'ouverture de 1') Pas mal de tâchouilles là aussi, mais surtout les deux galaxies NGC 5962 et NGC 5980 : ( Clic droit puis Ouvrir dans un Nouvel Onglet/Nouvelle Fenêtre pour voir l'image à 100% ) Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, Nord à peu près en Bas Monture AZ-EQ6 - ASIAir - poses guidées avec dithering Nuit du 18 au 19 avril 2023 entre 23h18 et 01h58 utc 69 poses de 02min à -15°C et Gain 120, Temps d'intégration de 02 h 18 min Traitement Siril-1.2.0-beta2-x86_64, Finition avec Gimp 2.10.28 Échantillonnage ramené à 2"/pixel Ce ne sont pas des comètes majeures, c'est sûr, mais elles n'en sont pas moins photogéniques je trouve et j'espère qu'elles vous plairont aussi Pour cette lunaison, j'avais misé sur C/2019 U5 (PANSTARRS) comme la plus belle, mais finalement je trouve que C/2019 T4 (ATLAS) et surtout 364P/PANSTARRS(*) l'ont détrônée ! Bon week-end, Stéphane (*) :
  9. 7 points
    Bonjour, Désolé par avance pour ce post volumineux, j'ai préféré vous faire un seul envoi, plutôt qu'un étape par étape. Après de nombreuses années de bon et loyaux service, la structure de mon Lightbridge 400 partais en sucette (agglo gondolé, serrages aléatoires...) Il était plus que temps de donner une meilleur montures à cette optique. j'avais déjà réalisé en 2015 un précédent télescope très inspiré des télescopes sud Dobson en conservant optiques, barillet et secondaire + araignée d'origine d'un XT12, ça ressemblait à ça: J'ai donc entrepris une nouvelle reconstruction, en gardant optiques ,barillet et araignée . La conception à été réalisé avec SketchUp, sur le "papier" ça donnait ça: Matériaux: Contreplaqué de bouleau de 15mm pour l'anneau secondaire, la caisse primaire, les tourillons sont en 24mm (collage de CP 15 et 9mm) Tubes en alu, le mouvement d'azimut se fait avec le lazy suzan d'origine du LB16, le mouvement d'altitude part frottement d'un plat en alu sur Teflon, du classique. Avec le plugin OCL de SketchUp j'ai pu optimiser ma fiche de débit pour ne pas avoir trop de perte Quelques photos des différentes étapes de la construction Premier jour (24 avril) : découpe de l'ensemble des pièces bois ( scie plongeante pour le débit des panneaux, scie sur table pour les pièces, et défonceuse pour les pièces arrondies) Jour 2: réalisation des fixations hautes des tubes ( à la main avec scie à métaux) et de la cage secondaire Les assemblages son faits sans vis, uniquement par lamellos + colle Jour 3: collage de la cage secondaire et de la caisse primaire et premier assemblage avec les tubes pour le fun: Jour 4: réalisation des fixations basses des tubes, assemblage à blanc des tourillons sur l'ensemble caisse + rocker Jour 5: montage du PO et de l'araignée sur la cage secondaire ainsi que le support chercheur, des patins téflons , derniers collages et premiers ponçages Jour 6: Assemblage de l'ensemble pour trouver la bonne position pour les tourillons, avec mes oculaires 2" de plus d'1 kg avec barlow, ça a demander un peu de temps, je fini à 22h, mais quel plaisir de voir le télescope en entier. Jour 7: les finitions, ponçage et première couche de peinture, je me suis autorisé une petite fioriture avec un liseret argenté sur les tranches 🤭 Jour 8: le 3 mai jour de mon anniversaire , après la deuxième couche de peinture, voici mon new dobson ! ça c'est pour la déconne Il restera la fabrication d'un couvercle pour protéger le primaire, d'une jupe et d'un brouette de transport et nettoyer les bavouilles de peinture. Mais mon objectif de réaliser ce télescope sur ma semaine de vacances à été tenu. c'était avant tout une contrainte d'agenda plutôt que le souhait d'établir un quelconque record. j'avais la chance d'avoir un garage ou je pouvais laisser mes travaux en place, d'avoir tous l'électroportatif nécessaire la aussi installé toute la semaine , et d'avoir préparer l'ensemble des étapes et l'achat de mes fournitures en amont. Vous pourrez le découvrir en vrai au cours de NAT et des Euroastro ou je serais présent. Franck
  10. 7 points
    Bonsoir celle d'hier soir, la conjonction est superbe...., sortir les deux panneaux d'ISS avec la lune , c'est le top, encore un coup de bol Bonne soirée
  11. 7 points
    Bonjour à tous, comme le temps s'y prêtait cette semaine (mais pas la turbu), j'en ai profité comme beaucoup ici pour tirer le portrait de nos visiteuses du soir Toujours avec mon Intes 180, et Uranus-C à la place de la 290mm, je trouve la dynamique meilleure (en IR je tourne à 400fps avec 1ms d'expo !) Pour Vénus, 180s à 18:13 TU (donc soleil pas encore couché), 35000 images, seulement 5% - filtre W47 + IR Astronomik Je crois que j'ai eu de la chance pour la turbu sur cette vidéo, c'est la plus fine et détaillée que j'ai jamais obtenue Pour Mars, c'est juste pour le @polo0258 challenge parcequ'à 5" on voit plus grand chose avec un 180mm Bon weekend d'astro pour ceux qui peuvent, ici la pluie recommence Laurent
  12. 6 points
    Bonsoir à tous, Un cliché souvenir de hier soir pour l'éclipse de Lune par la pénombre. Discrète à l'oeil nu, la photo permet de mettre en évidence un assombrissement partiel du disque lunaire, en direction du cône d'obscurité de la Terre, légèrement teinté par l'atmosphère terrestre. 200poses au 1/8000s avec l'Epsilon 160Ed/530mm et le Nikon D810A, 200iso, Ile de la Réunion. Bon ciel à tous, Martial
  13. 6 points
    Bonjour à toutes et tous, Je vous poste une série de cliché de cratères pris le 26 Avril dernier . Je n'ai pas pu les traiter plus tôt. Ces prises ont été faites avec un C14 XLT sur une monture CGE Pro (Matériels de l'asso) , une caméra Player-One Saturne SQR Monochrome IMX533 M et un Filtre BAADER Sloan r' . La focale totale a été doublée par une barlow X2 ES 2" ce qui donne 7910 mm. Voici donc les clichés : Pour commencer : la région d'Endymion ,d'Atlas et Hercules. Puis , Posidonius et Le Monnier Fracastor , Catherine, Cyril et Théophile De nouveau, Catherine ,Cyril et Théophile Puis, Métius, Fabricius et Jansen Et pour terminer, un rapprochement vers le pôle Sud avec Scott, Demonax, Boussingault et Mansinus Voici...Voilà Très bon ciel à vous. Bruno
  14. 6 points
    Salut à tous Nouvelle image cette fois-ci avec un objet que je visite assez souvent. La dernière date de 2021, et ne me satisfaisait pas trop, j'ai donc repris à zéro avec un champ légèrement décalé pour mettre en évidence l'amas de galaxies jouxtant M63 ainsi que la petite galaxie voisine référencée UGC8365 de type SBc. Les données techniques : CTA 320 f/d 4 (correcteur Wynne Keller) Caméra ZWO ASI 2600mc 129x300 sec (1x1) -10°C Ne pas hésiter à cliquer sur l'image pour découvrir les nombreux faibles signaux qui tapissent le fond de ciel @+ Christian
  15. 6 points
    Concernant les sources hydrothermales, Spirit avait découvert des dépôts de silice quasi similaires à ceux présents près de geysers. En effet en février 2009, quelques mois avant de s'enfoncer dans le sable près de "Home Plate", Spirit avait analysé une roche baptisée "Stapledon" qui s'est avérée riche en silice identique à celle présente près de geysers hydrothermaux. On sait aujourd'hui que la zone de "Home Plate" a été formée par un phénomène volcanique en présence d'eau ou de glace. Sur une zone de 50 m de long, les restes de silice mis en évidence par les chercheurs montrent bien qu'il s'agit des restes d'un système hydrothermal composé de geysers, de sources d'eau chaude et de fumerolles comme ce que l'on peut trouver à "Yellowstone". Des sources minérales jaillissaient autrefois des rochers des "Columbia Hills". La découverte que des sources chaudes coulaient ici a été une réalisation majeure de Spirit. La découverte du rover a été une surprise particulièrement bienvenue car Spirit n’avait trouvé aucun signe d’eau ailleurs dans le cratère "Gusev" (de 160 kilomètres de large). Après que le rover ait officiellement cessé de fonctionner en 2010, des études de ses anciens enregistrements de données ont montré des preuves que les inondations passées auraient pu former un lac peu profond à "Gusev". Pour preuve de son intérêt, le site des "Columbia Hills" a fait partie des trois sites en concurrence pour la mission Mars 2020 et du rover "Perseverance". Pour les argiles, c'est probablement terminé dans la zone où se trouve actuellement Curiosity, on est bien davantage en présence de sulfate hydraté, principalement du sulfate de magnésium. Les investigations préliminaires au probable 38ème forage sur la cible nommée "Uburaja" sont en cours depuis le 3 mai. Avant de démarrer, l’équipe a dû attendre des images Navcam de meilleure qualité du bloc rocheux "Ubajara" (que l'on voit ci-dessous en bas au centre de cette image) : NAVCAM – 03 MAI 2023 (SOL 3817) : La cible "Ubaraja" Les planificateurs du Rover ont eu besoin de ces meilleures images pour déterminer si "Ubajara" pouvait être brossée, ce qui a ensuite été rapidement confirmé : GO pour le brossage ! HAZCAM AVANT - 05 MAI 2023 (SOL 3819) : Brossage Ensuite l'équipe scientifique aura besoin des images MAHLI et des données chimiques APXS pour décider de forer ou non à "Ubajara" : MAHLI – 05 MAI 2023 (SOL 3819) : Zone brossée HAZCAM AVANT - 05 MAI 2023 (SOL 3819) : Analyse de la chimie élémentaire avec l'instrument APXS sur "Ubaraja" Par ailleurs le 6 mai la Mastcam prendra une observation multispectrale de la zone brossée Par Catherine O'Connell-Cooper, géologue planétaire : « Dans ce plan d’activité du 7 et 8 mai, nous poursuivons l’examen du site de forage potentiel "Ubajara". Dans le dernier plan, nous avons brossé la surface et fait quelques recherches supplémentaires sur la chimie et la structure d'Ubajara (APXS, ChemCam et MAHLI). Les informations reçues ce matin indiquent que la cible semble être représentative de ce que nous avons vu récemment, en remontant le canyon depuis la bande de marquage. Dans ce plan, les planificateurs du Rover (RP) ont prévu un test de "précharge", pour se faire une idée du comportement de la roche lorsqu'elle sera forée. Il s'agit de soumettre la cible à une certaine pression pour s'assurer que la roche est stable et qu'elle peut être forée en toute sécurité. MAHLI prendra ensuite deux images de documentation qui, espérons-le, ne montreront aucun changement ! Curiosity ne restera pas inactif pendant le reste du week-end. APXS et MAHLI étudient une zone de matériau plus sombre ChemCam analysera une roche nodulaire juste après le bloc rocheux d'Ubajara à "Carajas" et prendra une image à longue distance ("LD RMI"), en regardant vers Gediz Vallis, une grande crête qui a été en haut de notre "liste de rêve" d'endroits à visiter à Gale depuis avant l'atterrissage. Cette RMI ChemCam se concentrera sur une zone de grosses pierres et de blocs rocheux qui ont été identifiés sur les images précédentes. Cela fait tellement d'années que nous parlons de la science que nous ferions ici, qu'il est difficile de croire que nous sommes assez proches pour identifier des pierres et des rochers individuels ! La Mastcam acquiert une "mosaïque (3 rangées de 9 images) de roches fracturées de couleur claire devant nous, dans notre future direction. Ces roches se trouvent à proximité de petits cratères d'impact. Nous souhaitons donc examiner les fractures et voir si elles sont liées d'une manière ou d'une autre aux cratères. La Mastcam surveillera la poussière à l'aide d'une "image du bord du cratère" et de deux mesures tau. Ces mesures permettent de quantifier l'abondance de la poussière dans l'atmosphère. Navcam ajoutera plusieurs images pour caractériser les conditions environnementales actives de Gale, en observant les nuages et en recherchant les tourbillons de poussière. DAN et REMS complètent la surveillance de l'environnement en mesurant les concentrations d'hydrogène (DAN) et les températures (REMS)." HAZCAM ARRIÈRE – 05 MAI 2023 (SOL 3817) : Regard sur les traces de roues à l’arrière. Les roues égratignent les roches... elles se "vengent" en quelque sorte MASTCAM - 03 MAI 2023 (SOL 3815) – Jan van Driel : MOSA MASTCAM - 03 MAI 2023 (SOL 3815) – Jan van Driel : Vers le Sud et la butte "Kukenan" (125 m de haut !) que le rover longera au plus près
  16. 5 points
    Salut à tous On continue de traiter les images en attente cette fois ci on descends dans La Chevelure de Bérénice avec Messier 100. Cette jolie spirale de face est joliment accompagnée par d'autres galaxies plus faibles dont ngc4312, 4323 et 4328 et pleins d'autres appartenant à des catalogues plus confidentiels , avec également quelques étoiles dont la plus brillante aux environs de la magnitude 6. Les données techniques : CTA 320 f/d 4 (correcteur Wynne Keller) Caméra ZWO ASI2600MC 114 poses de 300 secondes à -10°c (1x1) cliquer sur l'image pour l'apprécier en plein trame @+ Christian
  17. 5 points
    Bonsoir à toutes et tous, Après avoir vu les images de Pauld'hier, j'hésite à poster la mienne !!!! Bon, je le fais quand même. Image en N&B avec le set-up suivant: un C8 de 1976 équipé d'un D'ERF de 180mm de Baader et d'un Sundancer II. J'ai eu quelques deboires avec le Sundancer: le premier marchait bien jsuqu'a ce que des cristaux se developpent sur une des faces de l'etalon le rendant inutilisable. Remplacement par Baader. Le second s'est avere etre mauvais avec une bande passante tres large, et donc un contraste vraiment pas acceptable + pb de la regulation de temperature. Remplacement par Baader. Le 3eme est arrive il y a une semaine. Il fonctionne comme le premier... on verra combien de temps il tiendra ! Bonnes observations. Arnaud
  18. 5 points
    Bonjour, Ce post fait suite au précèdent avec le même matériel du même soir. C.A.D. C14 XLT sur monture CGE Pro de l'Association sur lesquels j'y ai joint ma caméra Player One Saturn SQR Monochrome et un filtre BAADER SLOAN r'. Les prises se sont faites au foyer du C14. Une dizaine de tuiles. Le tout donne : Très bon ciel Bruno
  19. 5 points
    Hello, Un miracle a eu lieu...... du ciel dégagé.....et une quasi pleine lune... Groupe compact de Hickson 61: Avec les galaxies NGC 4169 (HGC 61A), NGC 4173 (HGC 61B) et NGC 4174 (HGC 61D), NGC 4175 forment le groupe compact de Hickson 61. On donne aussi le nom de « The Box » à ce groupe. Trois galaxies de ce quatuor (NGC 4169, NGC 4175 et NGC 4175) font partie du groupe de NGC 4185. L'autre galaxie, NGC 4173, fait partie d'un autre groupe, celui de NGC 4274. NGC 4175 est une galaxie spirale située dans la constellation de la Chevelure de Bérénice. Sa vitesse par rapport au fond diffus cosmologique est de 4 224 ± 21 km/s, ce qui correspond à une distance de Hubble de 62,3 ± 4,4 Mpc (∼203 millions d'a.l.)1. NGC 4175 a été découverte par l'astronome germano-britannique William Herschel en 1785... Les infos: Newton Skywatcher 150/750 + correcteur de coma Skywatcher Player One Artemis-c IMX294 + filtre IRcut. Monture HEQ5 kit courroie Rowan Autoguidage lunette 70x400, Asi290mm / PHD2 Acquisition NINA 107 x 60s Gain 120 capteur à -10°C Traitement Sirilic, Siril, Pixinsight, Photoshop. une brute de 60s: Pas évident avec la pleine lune niveau traitement mais c'est dans la "boîte"
  20. 4 points
    Salut à tous, j'ai redémarré la 150 Esprit après son hibernation A la Zwo 094MC pro, traitée AS3 et Registax (je bosse Astrosurface...) Franck
  21. 4 points
    bonjour, ciel voilé aujourd'hui, mais je tente de sortir quand même de faire un tour en solex ... . Et ben pas trop déçu du résultat, finalement ça valait le coup [Sol'Ex + ASI178 sur SW72ED et filtre ND16, acquisitions avec Sharpcap (bin 2, 7ms, gain 130), traitementes avec INTI /INTI Register / AS/ Gimp vincent
  22. 4 points
    Suis d’accord avec vous c'est un peu hard...suis tombé du côté obscur du traitement Peux pas te dire...ja'i effectivement fait des allers / retours avec trop de réduction de bruit... Voici une version plus soft et naturelle !
  23. 4 points
    bonjour, 8h et 880Mo , avec une transparence moyenne et toujours c'est pitain de traces d'avion . Paul chargement très long sans la fibre et encore . le meilleur évidemment à la fin
  24. 4 points
    Zhurong Panoramas Panoramas from the navigation cameras on Zhurong. File names are the first data product for each panorama. Data : https://clpds.bao.ac.cn/ https://dougellison.smugmug.com/Zhurong-Panoramas/
  25. 4 points
    De nouvelles images et panos rendues publiques :
  26. 3 points
    bonjour, suivant une discution avec Mathieu @MatEX sur l'utilisation d'un filtre Ha de 3nm en solaire j'ai effectué quelques test à 5 Ǟngstroms avec un Bf5 de Pst monté au foyer (comme j'avais l'erf en interne et comme c'est galère pour l'enlever , je l'ai laissé et je crois quand même que c'est plus prudent. donc montage: objectif ----> D-erf 70mm interne ----> filtre Ha 7nm (juste en cas de casse de l'erf il ferait un peu miroir ) ---> bf5 de Pst ----> barlow X2 ---> player one 9µ (sous échantillonage ) Météo pas vraiment favorable voiles diffus et vent d'Autan 30km/h , pas idéale pour les essais Paul la surface désolé pour la petite taille des images le capteur est 2.5 plus grand que le Bf petite animation surface protu (on voit bien les nuages dans le fond pas mieux on plie les gaules avec beaucoup de mal sans flats à la Barlow X2
  27. 3 points
    ciel laiteux hièrs , prises vers 13h30 un pano 3 images en ha lulu de 125/975 deux petites protues une granulation du 5 pano de deux images et un essai rapide de granulation du 6 avec herchell , barlow baader fluorite, et filtre jaune . j ai l impression que le filtre jaune a amélioré la définition super dure la granulation
  28. 3 points
    Salut à tous, Quelques prises des groupes de tâches solaires du jour, avec un bon seeing vers 13h, qui s'est prolongé jusqu'a l'arrivée de l'orage j'étais presque tenté de faire une animation, mais le temps de traiter les quelques .ser pris juste avant, puis de vider le disque dur, l'orage était déjà là. AR3293 et 96 (2 panneaux) AR3297 et AR3294 Le tout pris dans le vert (extraction puis traitement du canal vert sur les images empilées), le bleu aurait peut-être pu passer, mais le champs de netteté est plus restreint que dans le vert. Il semble aussi qu'il y ait un petit coup à mettre sur la collim. Newton 130/900, barlow x2 (2.9m de focale), adc, qhy462c . Traitement AS!3, Astrosurface. Bon ciel, Theo.
  29. 3 points
    bonjour chers amis astronomes j'ai acheté hier le livre astronomie planetaire et je voulais savoir si ce livre est destiné aux débutants car je debute dans le domaine de l'astrophotographie planetaire et egalement si ce livre est bien expliqué par rapport au prix que j'ai payé merci d'avance pour vos futures réponses
  30. 3 points
    Vraiment très chouettes ces évolutions et contributions ! Un retour un peu plus tardif, mais petite pause dans les dev en début de semaine pour profiter de la fenêtre météo claire avec le Star'Ex sur Alpha Dra. Spectre uploadé dans la base ! Et puis finalement pas si grande pause, j'ai ajouté un bouton sur la fonction période sur la base STAROS Alpha Dra pour vous permettre d'avoir les paramètres déterminés. Le tout en se basant sur le code initial de Guillaume ! Par ailleurs, la détermination de la période s'effectue uniquement sur les spectres Review, Bonnes observations à tous ! Matthieu
  31. 3 points
    Bon , de retour de vacance , voici de nouvelles photos avec la lunette de 150 mm halpha et étalon PST prototype de 2004. Camera Apollo IMX 429 et barlow 2x.
  32. 2 points
    Bonsoir à tous, Enfin une totalité de l'éclipse du 20 avril depuis Exmouth (Australie) au terme du compositage de 452 images sur 5 expositions différentes. Les 452 images ont été traitées par virage HDR avant compositage et après assemblage un nouveau virage HDR a été appliqué à l'ensemble avant colorisation car, à la base, il s'agit d'images N&B capturées à la ZWO ASI 178mm placée au foyer d'une lunette Takahashi FS60c + réducteur 0,72X amenant la focale à 255mm et le F/D à 4,2. Ce n'est que la moitié du traitement final car 1000 images ont été prises durant cette totalité de 62s, donc, suite au prochain épisode. Bon ciel. Philippe Morel.
  33. 2 points
    Bonjour, Entre les nuages et l'humidité j'ai réussi à photographier ma première Platon avec la nouvelle caméra Asi 462MM le 30 avril. L'inconvénient c'est que je n'ai qu'une monture alt-az et que plus je grossis ben plus ça file vite donc je n'ai pu stacker que 300 images environ Mewlon 180 PowermateX2 Asi 462 mm TTS160 AS!3 Astrosurface
  34. 2 points
    Merci Polo, Alain et Sauveur vous voyez, pour la seconde version, j'ai retrouvé la raison
  35. 2 points
  36. 2 points
    Donc mon ASI 533MC PRO est déjà une vieille caméra elle fonctionne sans alim 12V Bonne soirée, AG
  37. 2 points
    L'atmosphère de Vénus tourne très lentement, autant en profiter. Je fais des acquisitions de 450 s. C'est sûr qu'avec le filtre violet tu es désavantagé, mais c'est tout de même intéressant. Pour Vénus en UV, le Mewlon est bien meilleur que le C14. Et nettement moins lourd. J'ai un bon miroir de 300 mm qui dort quelque part. Je le monterai un de ces quatre en Newton pour l'essayer sur Vénus.
  38. 2 points
    Petite animation du Soleil, multicouche de la photosphere à la chromosphere, grâce au Sol'Ex de @cbuil + 178MM + 72ED : _2023-05-04-1454_0.mp4
  39. 2 points
    Aucun problème pour adapter une queue d'aronde type Vixen.
  40. 2 points
    Salut les amis, le lendemain soir de la prise du 2 mai, coup de bol, les conditions étaient plutôt bonnes ! Avec en plus une MES rétablie, ça donne un résultat très satisfaisant ! Le bémol est que mon ambition d'une animation comportant une dizaine d'images a été stoppée nette par l'arrivée d'une bande de nuage étroite juste sur Vénus C9 + Powermate 2x + ASI462MM + filtre UBVRI. 4 sers de 4min à 4min30s ( 30000 à 32000 images environ ) de 21H16 à 21H49. 4000 images retenues par film dans AS3 ( noise robust 6 + Laplace ), traitement dans Astrosurface. 3 versions, je ne sais pas trop me décider sur le traitement, à vous de choisir : - Version soft à la taille de 100% : - Version plus dure, taille 100% : - Même version à la taille de 130% : La meilleure image : la première de 21H16 : Un bout brut de 500 images du meilleur film ( le premier donc ) : On perçoit déjà quelques zones contrastées. Petite info en passant pour les animators en puissance , et je ne le savais pas encore, une animation fluide de Vénus est obtenue simplement avec un espace-temps de 5 minutes entre chaque film. C'est cool, je pensais qu'il fallait un écart de temps plus important pour la voir bouger !
  41. 2 points
    Cher(e) ami(e)s amoureux du Soleil et des étoiles, Je suis heureux(se) de vous inviter à participer à la deuxième édition de notre journée du soleil qui se déroulera le 10 juin 2023 sur le site de notre observatoire, situé au domaine de la verrerie à Rocbaron (83136). Cette journée est ouverte gratuitement au public et nous espérons que vous pourrez vous joindre à nous pour découvrir les merveilles de notre étoile la plus proche. Nous aurons plusieurs instruments en Halpha et lumière blanche à votre disposition pour observer le soleil en toute sécurité. Ces instruments auront un diamètre de 60 mm à 150 mm d'ouverture, ce qui permettra une observation en haute résolution de notre étoile. Des séances de photographies solaires sont également prévues pour une initiation à l'astrophotographie solaire. Nous invitons également de nombreux astronomes et associations d'astronomies à participer à cette journée et d'apporter leurs instruments pour le plaisir du partage. C'est une occasion unique de rencontrer d'autres passionnés de science et de partager notre passion pour l'astronomie. Les horaires d'ouverture au public sont de 14 h à 20 h. Mais pour les astronomes peuvent venir sur places a partir de 11 h pour installer le matériels , vous pourrez également pique-niquer sur place pour profiter pleinement de la journée et le soir bien sur nous pourront contempler les plus beaux objets de ce début d'été. En tant que président de l'observatoire de Rocbaron, je serai présent pour répondre à toutes vos questions. Nous espérons vous voir nombreux lors de cette journée exceptionnelle. Cordialement, Andre Cassese Tel/ 0674325988
  42. 2 points
    Excellents ces deux vues. C'est cool, on suit l'actualité de plein de comètes grâce à toi JF
  43. 2 points
    Très beaux documents, bravo Valère ! Non c'est bien ça c'est seulement l'atmosphère qu'on voit bouger... 4 jours en UV, 5 en IR.
  44. 2 points
    Jolie prise Seb Mais c'est pas un miracle ! En général, pour les amateurs de CP, le ciel est dégagé . . . à la pleine Lune Bonne journée, AG
  45. 2 points
    Métabolisme primitif de surface et argiles : Historique : Desmond Bernal (1951, The physical basis of life) fit remarquer l'importance des argiles dans la catalyse minérale sur la matière organique, suivit de Graham Cairns-Smith (The Origin of Life and the Nature of the Primitive Gene A. G. CAIRNS-SMITH, 23 March 1965), Relève génétique et rôle des argiles par autoréplication des silicates dans l'origine de la vie, vulgariser dans 'L’Énigme de la Vie : Une enquête scientifique, Biezunski, Odile Jacob, avril 1990'. Pour Günter Wächtershäuser (Before Enzymes and Templates: Theory of Surface Metabolism GUNTER WACHTERSHAUSER, 1988), l'origine vient d'un métabolisme de surface des minéraux fer-soufre ayant précédé celui du monde à ARN, c'est-à-dire des sulfures près des sources argileuses tapissant les parois de cheminées hydrothermales (fumeurs noirs, 1977). Une source inépuisable d'énergie géochimique (pH plus acide) pour le métabolisme de surface primitif et servant de réacteur de synthèse chimique aux propriétés auto catalytiques via les argiles et les cristaux de pyrite qui permet l'agglutination des molécules. Les molécules organiques primordiales se forment par réduction du dioxyde de carbone grâce à la réaction de l'hydrogène sulfuré (H2S) sur le sulfure de fer (FeS). Cette réaction produit également de la pyrite (FeS2) et de l'hydrogène moléculaire (H2), le H2 formé est un agent réducteur de CO2 à partir duquel la synthèse de molécules organiques s'effectue. Dans un premier temps nous avons la réaction entre l'hydrogène et le dioxyde de carbone qui produit du méthane (CH4), qui à son tour va réagir avec une molécule d'eau (H2O) pour former de la formaldéhyde (CH2O) impliquer dans la voie de synthèse des sucres et des acise gras, puis le méthane (CH4) et l'ammoniaque (NH3) réagissent entre eux pour formé de l'acide cyanhydrique (HCN) impliqué dans la vois de synthèse des acides aminés (avec la formaldéhyde et H2O) et nucléiques. Les argiles sont des matrices chargées négativement porteuses d'ions métalliques positifs (servant de catalyseur) capable d'adsorber et de polymériser les molécules organiques formées. En laboratoire, le sulfure de fer, l'hydrogène sulfuré et le dioxyde de carbone réagissent en milieu anaérobie pour donner de l'hydrogène et le méthanethiol. Le méthanethiol (CH3SH) et l'acide acétique (CH3-CO-OH) sont impliqués dans les transfère de groupe et favorise la polymérisation des molécules organiques. Le métabolisme de surface d'un solide argileux porteur d'un groupe phosphate (PO4), ou d'un groupe carboxylate (COOH), sont des groupes chargés négativement (transfère d'électron) dont on pourrait penser qu'ils servent de pattes pour s’attacher à des surfaces solides. Une fois leurs phosphates liés à une telle surface, de courts brins d'ARN (relève génétique) auraient pu polymériser et fournir un code brut pour l'assemblage de séquences variables d'acides aminés. Avec le temps, et suivant la sélection naturelle à travers des membranes cellulaire, le tout aurait ensuite évolué vers l'émergence de la première forme de vie cellulaire ancestrale. Ce scénario vulgariser par Antoine Danchin avec les ARN de transfère (Une Aurore de Pierres aux Origines de la Vie, Éditions du Seuil 1990). Dans certaines conditions, il se forme également des liaisons thioesters (thiols -SH, équivalent au groupe alcool -OH) apparenté au groupes carboxyle (COOH) ou un oxygène est remplacé par un soufre. Les thioester (R−C(=O)-S-R) ont pu constibuer à la synthèse pré biotique de molécule organique plus complexe par la formation de liaisons peptidiques ou de polymérisation aidant au transfert de groupes, selon Christian de Duve (The Thioesters Wolrd : Out of the  Frying Pan and into the Fire, Blueprint for a cell: The nature and origin of life: By Christian de Duve. Neil Patterson: Burlington, North Carolina. 1991) et vulgariser dans 'Poussière de Vie : Une histoire du vivant, le temps des sciences, Fayard 1995'. La principale source d'énergétique de polymérisation des métabolites élémentaires d'un monde primitif aurait été effectuée par des thioesters jouant le rôle d'ATP dans un monde initialement dépourvu et avec des ARN auto catalytique. Les thioesters est une molécule organique appartenant à la classe des composés chimiques appelés esters (groupement de liaison). Il est un produit de condensation sont impliqués dans la synthèse de tous les liens esters (R-COO-R), y compris ceux que l'on trouve dans les lipides complexes. Pour William Martin et Michael Russell (Submarine hot springs and the origin of life, Nature vol 336, 10 novembre 1988) ce sont les sources hydrothermales de type fumeur blanc (sources hydrothermales basiques découvertes en 2000 dans l'Atlantique nord) aux parois poreuses au fond des océans (constitué de péridotite serpentinisée) pauvres en sulfure d'hydrogène et riches en sulfates (pH 9 à 11) fournissant une énergie chimique impliquant la serpentinisation (phyllosilicates hydratés (Mg,Fe,Ni)3Si2O5(OH)4 ) de la lithosphère océanique (fumeurs noirs, blancs, volcans de boue). Processus géochimique au niveau des dorsales, car c'est là que se forment les croûtes océaniques formant la serpentine via l'altération de l’olivine par l’eau et libération de H2 (avec CO2 --> CH4). En son sein, l'hydrogène hydrothermal (H2) et l'ammoniac (NH3) réagissent avec les bicarbonates et les phosphates de l'eau de mer pour synthétiser des molécules organiques. Les réactions de CO et H2 conduisent à des molécules à longue chaîne hydrocarbonées, de plus, la chimie hydrothermale fournit des acides aminés, des bases organiques et des sucres aidés par les thioesters pour la formation de liaisons peptidiques. L'origine abiotique des molécules carbonées et leur production au niveau des évents semblaient donc bien établies. Contrairement aux fumeurs noirs (constitué de basalte), qui crachent des fluides acides à haute température (350 °C), elles exhalent des solutions alcalines à moins de 90 °C qui autorisent la précipitation de carbonates et argiles magnésiennes de type saponite ou d’un sulfure lamellaire, la mackinawite. La structure alvéolaire argileuse de ces cheminées alcalines, remplacant initialement la membrane cellulaire ou membranes minérales semi-perméables des pré-protobiontes (On the origins of cells: a hypothesis for the evolutionary transitions from abiotic geochemistry to chemoautotrophic prokaryotes, and from prokaryotes to nucleated cells William Martin1* and Michael J. Russell, 2003), augmentant considérablement les surfaces de réaction. La serpentine est le minéral hydraté le plus abondant au sein des chondrites carbonées. Ce modèle vulgariser dans 'Aux origines de la vie : Une nouvelle histoire de l'évolution', Abderrazak El Albani, Roberto Macchiarelli, Alain R. Meunier, Dunod 2016. Pour les images : Évolution, Les quatre premiers milliards d’années, Géo Savoir HS no 5, Février-Mars 2013
  46. 1 point
    très jolie lune seb! bravo! polo
  47. 1 point
    Merci Valere Oui, j'essaie d'imager chaque nouvelle comète au moins une fois et de suivre régulièrement les plus intéressantes Merci beaucoup Jeff, c'est très sympa Bon ciel à vous.
  48. 1 point
    Bonjour, 30A me semble vraiment pour moi trop large où il faut que la protu soit trés contrastées et tu n'aura pas beaucoup de détails , je crois que les coros peuvent accepter dès valeur plus grande 10A meme semble le plus haut , J'ai fait une photo à 5A avec une lentille simple mais avec un Erf devant , ca n'a pas été convainquant si on voit la forme de la protu elle n'avait pas l'air détaillée "genre ombre chinoise " rien de contrasté en surface ,il faudrait que je réessaye sérieusement avec l'helioscope .Surtout te lances pas à acheter un filtre aussi cher , attends d'autres réponses . les spécialistes des coros @Sébastien Lebouc @christian viladrich @tosi philippe. et bien d'autres pourront répondre mieux que moi. À cette question. Paul édit: Philippe Tosi a fait de rmarquables photos avec son coro et un filtre 5Ǟ à voir sur "astronomie solaire"
  49. 1 point
    Encore super bien joué Stéphane, ton tableau de chasse est impressionnant !
  50. 1 point
    En tout cas y'a du nouveau coté memstar...