Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content on 09/04/23 in all areas

  1. 22 points
    https://www.eso.org/public/france/images/potw2336a/ "...Cette photographie spectaculaire du lever du soleil sur le Cerro Armazones, le perchoir de l’ELT, a été prise le 29 août à environ 23 kilomètres de distance au sommet d’une autre montagne célèbre : Cerro Paranal, qui abrite le frère aîné de l’ELT, le Very Large Telescope de l’ESO, ou VLT. On pourrait dire que les étoiles étaient alignées pour cette image: puisque la position du lever du soleil change tout au long de l’année lorsque la Terre se déplace autour du Soleil, il n’y a qu’une fenêtre de temps étroite lorsque le lever du soleil encadre l’ELT si elle est observée depuis Paranal..."
  2. 20 points
    Bonsoir à tous, Hier je vous ai mis les meilleures images issues des 2 nuits du 1er et 2 septembre passées à l'observatoire du mont d'Arbois avec @PlanetInspector (Robin LE GUERN) Voici la suite avec uniquement du Jupiter cette fois. On commence par la 1ere nuit, ou le seeing était vraiment pas fantastique: Puis 2 autre images de la nuit du 2 septembre: Et voici la cartographie issue des 2 jours Et la rotation complète En HD: 2023-09-04-2146.avi Vous pouvez retrouver les images de la 1ere partie ici: A Venir: - Jupiter en UV, IR et CH4 par Robin - Solaire Et lunaire par bibi Bon ciel à tous Simon et Robin.
  3. 19 points
    Salut, Ce matin, j'ai tenté de capturer la comète C/2023 P1 Nishimura Réveil à 3h15, direction les hauteurs de mon village, une fois sur place, Lune présente à 87%, pollution lumineuse, bancs de nuages et de traces d'avions, et une humidité folle ! J'ai quand même pu la repérer et sortir quelques images La carte pour les prochains jours : Lunette 80ED + Canon 1200D défiltré partiel , Une pose unique de 25s entre deux passages de nuages L'alignement sur les étoiles L'alignement sur le noyau de la comète Le déplacement durant 14 minutes , ça donne un petit effet sabre laser Et le déplacement durant ces 14 minutes Daniel
  4. 15 points
    Salut vous tous Le premier septembre j'ai eu une très bonne fin de nuit pour Jupiter La voici dérotations de 4 images. Et celle-ci avec la GTR! Mais de moins bonne qualité par contre. ici le ciel va se déchainer cette semaine Bon visionnement Martin
  5. 14 points
    Bonsoir à tous, Après une première tentative en Aout écourtée à cause des nuages au bout de 8x240" j'ai retenté Ngc7822 dans Cephée hier soir,bon toujours ce fichu voile d'altitude et en plus du coup la lune bien gênante.Entre le boulot et le mauvais temps j'ai peu de nuits pour profiter alors du coup j'ai tenté le truc malgré les conditions. Forcément du bruit du à la lune et les étoiles sont un peu pâteuses avec le voile nuageux mais bon on va dire qu'elle est dans la boite. Setup: Skywatcher 80ed+correcteur,Eq6,Zwo 294mc pro+filtre L-Ultimate.Traitement Pixinsight. Ngc7822 85x240": Et avant d'aller au lit une petite image du phare avec le même setup: Bon ciel!
  6. 13 points
    Hello tout le monde, Le trio du Dragon a été choisi comme cible d’adieu pour la 1600MM Pro. Les prises de vue on eu lieu durant la nuit du 23 juin 2023, donc pas la nuit la plus sombre de l'année. NGC 5985 (gauche) et NGC 5981 sont des galaxies spirales, tandis que NGC 5982 (centre) est une galaxie elliptique. Les trois galaxies sont situées à 120-150Mal dans la constellation du Dragon. Je commence avec une vue rapprochée: Et la vue large: Télescope: SW 300mm f5 Monture: Paramount ME II Caméra: ASI 1600MM Pro Temps de pose: L: 50 x 180s = 150min R: 13 x 120s = 26min G: 13 x 120s = 26min B: 13 x 120s = 26min Traité avec Pixinsight Astronomicalement, José
  7. 12 points
    Bonjour, Après plusieurs mois à faire de la macroscopie sur les insectes je suis revenu à l'astronomie avec un retour sur Saturne fin août. J'ai traité les quelques films pris pour n'en conservé qu'un celui du 28 août ou les conditions étaient bonnes. Oculaire OR 10mm - barlow x3 télévue - AVI de 3mn - traitement avec astrosurface avec 40 pour cents des images conservées - finition sous GIMP. Elle est petite certes, mais bon..... JM.
  8. 11 points
    . . . d'oppositions Bonjour les planéteux, Hé oui, on a mis les roteuses au frais pour fêter les 20 ans d'oppositions de Saturne 20 ans déjà, avec la ToUcam Pro Philips au début, puis avec toute la série des petits cubes bleus butagaz . . Imaging Source ( en firewire puis en USB ) et enfin l'ASI 224MC. Voici donc cette image anniversaire que je suis ravi de vous présenter : Et pour ceux qui ne l'auraient pas encore vue, une petite création originale de l'ami Valère : satalain(mp4).mp4 Je vous souhaite un excellent dimanche, AG
  9. 11 points
    Bonsoir à tous, Cette fin de semaine je suis monté avec un copain planeteux, @PlanetInspector (Robin Le Guern), mon binôme planétaire habituel, à l'observatoire du mont d'arbois, pour 2 jours. En raison du volume de données acquises (pas loin de 3 to), je vais poster les images (et les traiter) au fur et à mesure, Robin en postera aussi une partie. On nous annonçait pour la 1ere nuit, de jeudi à vendredi, beaucoup de nuages, et cela s'est révellé exact, nuit très compliquée à gérer, avec "que" du jupiter, que je n'ai pas encore traité. Le lendemain en fin de matinée nous avons fait du solaire sur le C8 airylab de l'observatoire, pas traité encore également. Et la 2e nuit fut l'inverse de la 1ere, seeing extra jusqu'au petit matin ou cela s'est dégradé avec de la turbulence et un voile nuageux. Nous avons donc commencé par Saturne Puis La Lune, à 8m de focale, 462mm + filtre R, avec Petavius et Langrenus, et une autre que je trouve sympa: Et Jupiter en LRGB... ...Puis en imagerie plus "classique" Mono/couleur/mono Voici quelques images d'ambiance dans la coupole A venir: - Carto de Jupiter - D'autres Jupiter - D'autres Saturnes - D'autres captures lunaires - Solaire en HA par Robin - Jupiter en IR, UV & CH4 par Robin. Bon ciel à tous Robin & Simon
  10. 11 points
    Bonjour, Cela fait une éternité que je n'ai pas posté un sujet ! Je n'ai pas laissé tomber l'astronomie, mais j'avais peu d'opportunités de faire de l'astrophoto. Depuis que mon observatoire est terminé au bout du jardin, c'est une autre histoire ! J'ai le bonheur d'hebiter un village qui éteint ses lumières à 23 heures. J'ai pu imager plusieurs objets pendant mes congés et je vous présente le premier d'entre eux. Il y a des imperfections, mais c'est sur le bonne voie 'enfin j'espère ! 😅 ) Voici maversion de NGC 6960 depuis mon observatoire dans le Nord (ciel Bortle 5). Newton 305/1500, Sky-Watcher EQ8, QHY 268 C refroidie à -5°C 38x120s, filtre L-Extreme Autoguidage en parallèle ZWO ASI 224 MC Cool sur Skywatcher 80 ED à F/D 6 NINA et PixInsight https://vincentprouvoyeur.fr
  11. 10 points
    Bonjour à tous, Cette semaine s'annonce clair mais ce n'était pas le cas cette nuit. J'ai utilisé le 400 sachant que c'était déjà très couvert mais bon parfois faut tenter L'humidité était énorme, ça coulait de partout sur le tube, le brouillard très présent et les nuages d'altitudes et bas étaient aussi de la partie . j'ai tout de même réussi à sortir quelque chose de présentable malgré le manque de détails et de contraste due aux conditions donc pas de Monochrome ni de Sloan mais bon en même temps le seeing n'était pas top c'était très turbulent voici une brute traité on sens la perte d'informations avec les nuages ( c'était difficile de la voir a l'œil nu ) J'ai doc pu par dérotation faire deux images Finales ici un petit gif ( je ferai la rotation des brutes aussi ) Ce fut une soirée compliquée mais bon on ne peu pas toujours avoir un bon ciel ajout de la rotation Bio :
  12. 10 points
    Bonjour a tous. photographier la pleine lune,c est pas idéal,mais elle brillait tellement que je n ai pas put resister,gain a 250 et expo 1ms mak 127 sur monture nexstar filtre uv ir cut,camera sv 705C. 7500 images,j en ai gardé 1500(j ai essayé avec moins,c etait moins bon) pas l image de l année,mais je trouve l aspect original bon ciel!
  13. 10 points
    Je ne voudrais pas foutre la merde, cependant quand je jette un oeil dans les P.A., je constate qu'il y a pas mal de lunettes à vendre mais quasi pas de Mak ou DK. Sais pas vous mais moi, je crois que de nombreux possesseurs de lunettes ont enfin compris qu'il fallait les revendre pour acheter des télescopes!
  14. 9 points
    Hier j'ai tenté ma chance vers 4h30 en prévoyant de ne pas me recoucher car je devais partir au boulot à 6h30. Sur les 13 ser que j'ai fait, il n'y en a qu'un seul de correct, celui de 5h54 heure locale (j'étais super pressée de ranger le matériel) J'ai eu la GTR pour une fois, je suis contente alors je poste même si le traitement est un peu grossier. Donc l'image de 5h54, 4897 images, gain 293 et expo 10.2, traitement astrosurface. asi 290mc sur barlow x2 sur C8 sur HEQ-5, pas d'adc ni de dérotation (je ne me rappelle plus comment faire) Encore un rebond donc j'ai détouré pour le forum :
  15. 9 points
    Le mak de 200mm est pointé sur Saturne cette nuit: bon OK, passons à autre chose . La Lune: très beau en visuel à 230x malgré la turbulence pas très discrète: (ça tourne au ralenti mais je n'ai pas pu l'éviter) Les images, filtre vert: Essai sur Jupiter: seule une capture est valable. Jean-Yves
  16. 8 points
    Bonjour, Pour terminer cette série de nébuleuses lors des 3 nuits de ciel clair en Lauragais, voici IC 5068, assez peu souvent imagée. Lulu TS 80ED, Sony a77, 48x5 minutes 800isos J'espère qu'elle vous plaira. Semaine de vent d'autan violent en prévision (ça a bien commencé), donc on va rester à l'abri !
  17. 8 points
    Bonsoir, Perso à l'oeil je vois plus de détails que la photo plus haut dans un 400. Aussi ce dessin ne me surprend pas plus que cela. Pour alimenter la logique de comparaison La MTF d'un mewlon 210 Celle d'une TEC 140 FL La courbe bleu en haut c'est le contraste La courbe la plus basse c'est la résolution maximale en nombre de ligne par mm. Pour un objectif photo c'est 30L/mm que l'on regarde. Leica utilise 40L/mm est c'est le piqué "légendaire" qu'ils vendent. Aussi, à choisir entre ces deux "objectifs" pour faire de la photo classique avec le plus de contraste et de piqué possible : C'est le deuxième, la lunette APO qui gagne ! Le mewlon avec ces courbes serait qualifié de "bouse"....C'est moche pour une optique pareil ! Heureusement en astro, planétaire on regarde au centre ! Alors en parlant juste du centre et rien d'autre : A diamètre égale une lulu APO bien faite est meilleure que tout ce qu'il y a autour. Y a aucun objectif avec un piqué exceptionnel qui a une obstruction. Il n'y a aucun débat. L'oeil est très sensible aux variations de contrastes c'est ce qui nous permet de voir des détails. Le contraste et la résolution étant au top dans une lulu de qualité, l'observateur à l'oeil (du fait de l'intégration dont parlait @lyl) aura l'impression réelle que c'est mieux. Il verra plus de détails. L'image sera plus stable. C'est ce que fait celui qui dessine, il "intégre" tout ce qu'il voit sur le dessin. Après la question est de savoir de combien il faut grossir en diamètre pour dépasser une lulu. Ce qui suit reste un calcul théorique.... La courbe donne environ 20L/mm en limite de diffraction pour un obj APO de 140 Et seulement 10L/mm équivalente pour un mewlon de 210. Malgré son diamètre plus grand. Soit 2x mieux pour une 140 par rapport à un tube de diamètre 210. Si Jupiter fait 46''' La TEC avec 980mm de focal va produire une image de 980*46 / (206*5) = 44 pixels en supposant des pixels de 5um Le mewlon avec 2410mm de focal va produire une image de 2410*46 / (206*5) = 107 pixels. LA TEC avec une résolution "diffraction limited" x2 supérieure au mewlon va résoudre dans ses 44 pixels (grossit suffisamment) autant que dans 88 pixel à 10L/mm. Ca voudrait dire autant qu'un mewlon de 180mm. Avec une Apo de 200 à F10 avec la mtf de la 140, ca ferait l'équivalent en résolution MTF d'un mewlon de 350mm ! C'est théorique évidemment, mais ca donne un éclairage sur pourquoi ce débat sans fin APO versus gros diamètre existe.... A cause de la MTF excellente d'une APO on peut grossir comme un malade sans perdre en piqué plus que cela. Et on a régulièrement des résultats meilleurs que dans des tubes plus gros. C'est pas une invention ou une interprétation subjective. L'article partagé au dessus est limpide sur le sujet. Ca veut dire plus de piqué, moins de diffusion, des couleurs plus tranchées et nette pour voir des ombres, des détails, etc... Autant de trucs moins visibles à l'oeil dans un tube de 210 qui sépare plus mais qui a de l'obstruction et au final offre une moindre résolution. Ca donne un premier élément sur pourquoi il y a tant de personnes qui disent qu'a l'oeil une lulu apo y a rien de mieux pour les planètes. Ils auraient donc raison ! Mais ils auraient tord aussi de temps en temps. Je pourrais prendre un mewlon de 1m, et me dire "Ah avec 1m je vais avoir une résolution de malade !" Mais c'est la même forme de mtf et ca sera toujours 10L/mm au max en résolution. Malgré mes 1m de diamètre...Malgré mon strehl de 1... A c'est moche l'optique. Et pourtant, visuellement, dans un Dobson, un mewlon ou même un SC de gros diamètre, y des soirs où c'est mieux. Donc le diamètre ca sert quand même :-) Oui à grossir pour que l'oeil discerne plus de détail et toujours en plafonnant à 10L/mm quoiqu'il se passe avec mon mewlon. Car 10L/mm sur une image de 20mm ca donne plus de détails que sur la même image en natif de 5mm à 30L/mm... Donc je prends un plus grand diamètre (ou une focale plus longue) pour grossir plus en natif. Et puis, grandir la formule du mewlon est "facile" et nous gardons les mêmes perf et mtf. Une lulu, c'est pas le cas. Il y a un moment ou le diamètre va faire "s'effondrer" les perfs du fait entre autre de l'épaisseur du verre nécessaire pour fabriquer les lentilles. Aussi passé un certain diamètre (la TEC 300 est elle la limite pour les amateurs ?), y a plus le choix que de passer à du miroir. Et c'est là que rapplique ceux qui disent que les Dobson ou autre Cassegrain sont meilleurs que les APO ! Ils auraient raison ! Sauf que nous avons beaucoup moins de soir d'observation au top avec un gros diamètre. Ainsi dans la pratique ils auraient aussi souvent tord,. Et les partisants des APO qui le savent se moquent d'eux sans vergogne. Eux qui en profite si souvent de détails fabuleux, accessibles facilement et même parfois invisibles des CCD au gain uniforme face à notre matrice rétinienne intégrative à gain variable couplée à notre mémoire . Ca nous fait voir (ou dessiner pour les artistes du sujet) des détails imperceptibles pour beaucoup. Et certains affirment que c'est impossible alors que c'est une simple la correction de PSF + traitement d'ondeltte en temps réel de notre cerveau. Alors si le voisin ou la voisine a une 300 (ou une 200 :-)) au top de sa forme, et me propose de venir dans son jardin pour la tester, car elle/il est sur de son coup. Bigre...méfiance! Si je viens avec mon 300 voir plus à coté pour lui montrer que j'ai mieux et plus gros, un soir comme cela dans l'année, statistiquement je prends le risques de repartir la queue basse... MTF oblige... Dans mon cas, la lulu de 140 est performante visuellement immédiatement 80% du temps pour une planète ou la lune. Quelque soit l'état de turbu du ciel. Du fait de la MTF. C'est très bon. C'est du bonheur immédiat. Et un bon soir, 5 ou 6 fois dans l'année dans ma campagne, face à un 400 bien réalisé et moins de 20% d'obstruction, elle va se rhabiller. Et les magnifiques photos de Juju du forum aussi d'ailleurs. Et c'est ces vues dans ce Dobson que j'ai gravées en mémoires et qui m'aident à profiter encore plus des possibilités visuelles de cette lunette. Remboursée en partie par la revente d'un mewlon 210 qui était devenu sans aucune utilité... Cyrille
  18. 7 points
    Belle nuit sans vent le 11/12 août à St Véran, alors on passe à Saturne avec Rhéa et Téthys, plus un spoke dans l'anneau B sur la gauche, près de Cassini. Pas de Winjupos (que du bio ! ) et une caméra couleur pour se simplifier la vie. Et une animation où tout ça tourne joyeusement, sur une quarantaine de minutes : Ensuite il y a eu la Lune, il me reste 3 méga-croissants à traiter avec pas mal de travail...
  19. 7 points
    Repsie de l'astrophoto depuis 1 mois et demi après un arrêt de 5 ans Les technologie ont tellement évolué, j'en suis époustouflé je ne pensais jamais sortir une telle image en si peu de poses ^^ NGC 281 faites avec mon 200/800 sur azeq6 et 2600 mc pro filtre l-ultimate il y a 64 poses de 180 s dark - flat-darkflat Traitement Pixinsight Cliquer dessus pour une meilleure qualité
  20. 7 points
    Bonjour à tous J'ai photographié Madame la Lune ce matin (fin de nuit) avec mon p'tit Sony DSC H-400 Je vous la présente , et modifié le cliché en photo type "Négatif" Voilà, j'espère que cela vous plaira Bonne journée Marc
  21. 7 points
    traitements un peut en retard , une cession ou c'était moyen , mais j en es sorti qd même qlq chose , a vous de juger ... 125 altair quark , asi 174 asicape AS3 et imppg finalisation darktable en negatif, je trouve que l on voit toujours en négatif plus de détails autre zone vèrs le limbe en négatif zone éruptive autre et un assemblage d une zone très perturbée ou , je me pose la question de savoir si c est les prémices à la formation d une tache ou pas ..? questionnement de débutant surement
  22. 6 points
    sa fait un sacré bout de temps que je n es pas fait de cp....le coté pratique de chouter en journée en solaire m a convaincu , mais .......laissons nous aller a quelques turpitudes nocturne ..... du coup une remise a niveau avec une nouvelle config pour moi qu 'est l apprentissage de l asiair ....et bé ...moi qui galerait tout le temps pour la MES ....c est une tuerie ce truc , fini de se tordre le coup sous la monture , un vrai bonheur ..... donc mon premier essai avec une camera astro , une asi 183mc , j ai delaissé pour cette fois mon fuji , ce qui ne veut pas dire que je l abandonne , mais vu qu il n est pas pris en charge par l asiair , il faudra il faudra que je double la lulu , faire la mess avec asiair et une petite lulu de 60 , pointage avec et chout en dessous avec apn et tube .....bref .... donc pour se refaire la main , le voile , au moins c est classique et pas connu du tout 13 clichés de 300s empilés asi183mc FS60 AZEQ6 siril et darktable j ai été obligé de couper puisque a l empilement (empilement de 13 clichés dont 4 a l envers puisque retour au méridien , mais apparemment siril les remets a l endroit ) l empilement me mettait des carrés sur les cotés non homogène , a creuser ( puis le bf etait raide ) sais plus trop si ça correspond a ce que l on attend de cette partie du ciel , a vous de juger
  23. 6 points
    Bonjour, Saturne au cassegrain 6 pouces, caméra QHY462c, ADC et roue à filtres, grosse galère pour reprendre mes marques (mise au point - chercheur...), une bouillie sans nom au début qui a failli me faire renoncer, j'ai insisté pour la beauté du geste mais on est au niveau d'une APO de 60mm décollimatée . De la couleur au foyer : (Je vous avais prévenus ) Au filtre LPR I Kenko (pour tester un rendu coloré plus flashy : Au filtre 650nm : Au filtre CH4, même pas peur : Spéciale dédicace à Dire Straits Avec la barlow x2 : Ce n'est pas vraiment mieux ! Et en 650nm : C'est peut-être la moins pire... Bon ciel à tous ! Fabien
  24. 6 points
    Bonjour à tous, J'ai traité l'ensemble de mes Ser du 20/08, pour extraire finalement deux images (dérotées sous Winjupos) : l'une centrée sur 02h17 TU et l'autre centrée sur 03h03 TU. Voici les images ci-dessous, puis la petite animation (non bio ... ), générée sous Winjupos en passant par la production d'un planisphère. Je vous ajoute une image de saturne (version de traitement n°3...) imagée le 10/08 avec le C11. Petite pause technique pour moi en ce moment .... problème de raquette (ou peut-être de carte mère de monture EQ6)... Amicalement, Fabrice
  25. 6 points
    Ma petite pierre à l'édifice, que peut on observer avec une Lunette de qualité (APO, semi-APO et Achromat la qualité existe pour les 3 catégories, si si je vous assure) autour de 100 mm de diamètre ? Pourquoi ce choix de diamètre ? Parce que c'est le plus courant chez les Astrams et parce que c'est celui que j'utilise... ça tombe bien. Préambule : on ne le dira jamais assez mais ce qui décidera de la qualité de vos observations avant toute autre chose c'est la qualité de votre ciel au moment de votre observation et ce, quelque soit le type d'instrument. Je ne parlerai pas de théorie optique ni de simulation et pas de courbes non plus mais juste de l'expérience et du vécu sur le terrain en visuel uniquement. C'est parti! du plus évident au moins évident : - Le Soleil avec les accessoires adéquats, en lumière blanche ou en H-alpha. En lumière blanche, tâches et facules et par moment un début de granulation. Je ne suis pas un spécialiste du solaire, j'en fait très peu. - La Lune facile au premier abord, objet de grande taille, lumineux et contrasté mais...ne pas hésiter à sortir des sentiers battus, avec un bon éclairage (colongitude) il faut une vie pour bien étudier tout ce qu'elle offre. Une bonne 100 mm est excellente pour la découverte de failles, de rimae et de dômes. La chasse aux minuscules cratelets et pics, trouver des terrasses sur le bord des cratères est un bon test aussi pour votre optique, le Graal c'est de trouver des dépressions de terrain (faible contraste). - Planétaire : . Saturne sans problème, en période favorable d'ouverture des anneaux, des nuances colorimétriques et la division de Cassini. Encke jamais vu avec 100 mm. Nuances de quelques bandes sur la planète, assombrissement du pôle visible, structure hexagonale vue parfois. L'anneau de crêpe je n'ai jamais su/vu/identifier avec certitude. . Jupiter, pleins de choses à voir ! Ses satellites bien sûr avec leur transit et occultation sans oublier leur ombre sur le disque jovien. Le disque planétaire lui même avec 4 à 5 bandes visibles avec quelques nuances de couleurs et parfois même les plus gros WOS, début des festons sur les bandes équatoriales avec quelques "structures" et bien évidemment la grande tache rouge que je vois plutôt orange/rose. . Mars : bof! Jamais enthousiasmé même en période favorable d'opposition, des nuances de surface oui mais ça va pas plus loin...du moins pour moi. . Vénus : à observer de jour avec un filtre bleu/violet, croissant et une estompe de différence d'aldébo. . Le reste : Mercure jamais fait, Neptune/Uranus des jolis points bleu et vert et puis c'est tout. Pluton un point tout court, à part son déplacement apparent sur plusieurs jours, aucun intérêt. Ah non! Pluton c'était au 354 mm 🫢 - Ciel profond : . Étoiles doubles/multiples, toujours un beau spectacle, les plus serrées accessibles avec 100 mm sont un excellent test optique. . Étoiles carbonées, à faire absolument, c'est très esthétique. . Amas ouverts et asterismes, là il y a du monde à observer, la rose de Caroline un "must have", le put de golf ou la cascade de Kemble, le vaisseau pirate etc etc... . Nébuleuses planétaires, les plus brillantes et les plus grandes, pas beaucoup de détails (manque de diamètre) mais très esthétique et certaines "blinke" effet waouh assuré. . Nébuleuses diffuses avec filtre UHC, les dentelles c'est ok et là aussi les plus brillantes sont accessibles. J'ai fait Hélix aux Causses noirs et celles du Sagittaire, mention pour M17, M16 et M8 . Amas globulaires, début de résolution pour certains, M5, M3, M13, M92 etc... De . Galaxies, oui mais ce n'est pas le point fort d'une Lunette de ce diamètre, toutefois sous un bon ciel les grands classiques sont accessibles (M81/82, M104, M31/32 etc... Le triplet du Lion est observable). Finalement ont peut observer un paquet de choses en visuel avec une Lunette de qualité autour de 100 mm de diamètre !!! Privilégiez en ciel profond les objets Messier, Caldwell (et les NGC abordables), ce sont les plus accessibles. Juste du vécu, partage de mon expérience personnelle.
  26. 6 points
    Bonsoir en fouillant dans mes videos de cette session moyenne,je suis tombé sur une que j avais négligé.c est du bio Mak 127 monture nexstar Barlow SLokey(le mythique)filtre uv ir cut camera sv 705C je trouve que la tourner de 90° donne un bel effet bon ciel!
  27. 6 points
    ce matin avant d'aller prendre l'avion
  28. 5 points
    Capture faite le 1er septembre 2023 à Ayguemorte-les-Graves, Gironde, France, de retour d’animation astronomique. Canon 400D avec objectif 18-200 mm, focale à 18 mm, ouvert à f/5.6 – ISO 400 – pose unique 10s Image cropée
  29. 5 points
    Bonjour à tous Faisant suite à l'OHP, redémarrage progressif du setUp poste fixe après remplacement du PC coupole et re-configuration à en plus finir ! . Depuis, le focusser SESTO SENSO 2 n'est plus reconnu , d'ou une map manuelle en début de nuit. L'UVEX4 est équipé d'un réseau 300tr/mm avec caméra ASI183MM au foyer d'un télescope RC8. quelques types spectraux. A bientôt Pierre
  30. 5 points
    Salut le forum, Voici quelques dernières images de la mission SAN+solaristes. Lors de la première bonne nuit du 11 au 12, le seeing s'était brutalement dégradé entre Saturne et Jupiter. Il s'est progressivement rétabli durant les dernières heures sans que ça soit ouf. Donc voici quelques images qui sont loin d'être aussi bonnes que celles que j'ai déjà posté. Néanmoins, on va faire un peu de science amusante avec Au lever du Soleil, avec le filtre 685, c'était quand même redevenu correct (les premières IR vers 3H c'était juste de la soupe). On commence à voir plein de trucs à l'intérieur de la GTR, dommage pour le seeing... Une méthane, avec la GTR qui commence tout juste à tourner, et qui apparaît comme une petite protrusion brillante: Et une série complète B/B425/3 UV (), c'est elle qui va nous intéresser... Un peu de photométrie : que voit-on en UV sur Jupiter ? On peut se demander à quoi ça sert de faire de l'UV sur Jupiter, souvent on ne voit pas bien la différence avec le bleu. Pour le découvrir, on va utiliser un outil basique de photométrie qui est la coupe d'intensité. C'est un outil qu'on trouve par exemple dans Astrosurface ici: (dispo dans IRIS également) De mon côté je me sers d'un logiciel de spectro, RSpec, de façon détournée (car on peut alors disposer d'une bande et non plus simplement d'une ligne). Voici deux images B et UV traitées simplement par psf. On voit quand même que l'aspect est différent. Pourquoi ? (on travaillera uniquement sur les images sans aucun traitement bien sûr) Pour commencer, tout le monde sait que l'atmosphère de Jupiter étant gazeuse, on peut constater un phénomène d'absorption de la lumière sur le limbe et le terminateur. C'est écrit dans tous les bouquins, pourtant, notre oeil ne nous permet pas de nous rendre compte de l'ampleur du phénomène. Voici ce que donne une coupe d'intensité sur la zone équatoriale, dans le bleu: On a une courbe en cloche avec une pente bien raide ! En aparté, c'est pour ça que les satellites en transit semblent connaître des variations notables de luminosité.... Ici, Jupiter étant en quadrature (élongation 94°), on remarque que le pic de luminosité n'est pas au méridien central, mais décalé de 12°. C'est la notion de degré ou d'angle de phase (plus simplement ici, angle Terre-Jupiter-Soleil), ça peut jouer beaucoup sur l'aspect des disques planétaires et le rendu des couleurs. A présent tournons-nous vers la coupe de la NEB (le phénomène que je veux mettre en évidence est plus marqué) On voit toujours la cloche, même si elle est un peu plus plate au sommet. Maintenant voici la même coupe, mais sur l'image UV: Non seulement la cloche est pratiquement carrée, mais en plus, le pic de luminosité n'est plus en direction du Soleil: il est sur le limbe, qui à cette latitude est donc plus brillant que tout le reste du disque ! Pourquoi ? En fait, l'atmosphère de Jupiter se compose d'une multiplicité de couches de gaz/nuages dont l'épaisseur, la densité mais aussi la couleur peuvent varier considérablement en fonction de l'altitude. Sur Jupiter, on mesure plutôt ça en terme de pression atmosphérique du reste, car l'altitude n'est pas une notion qui fait sens étant donné l'absence d'un référentiel "sol" comme on l'a sur Terre. En infrarouge, par exemple, on observe des couches très denses qui sont à des pressions de 1 à plusieurs bars. Tous ces différents gaz et nuages vont réagir différement selon la longueur d'onde. Les niveaux les moins denses et les plus élevés (à de faibles pressions atmo), qualifiées de "brumes" plutôt, ne sont pas visibles en infrarouge (sauf en bande méthane). Par contre, si on les observe dans des longueurs d'onde suffisamment courtes, les particules qui composent ces brumes commencent à diffuser la lumière... et deviennent donc visibles sur les images. Et c'est ce qu'on voit en UV, et qu'on ne voit pas dans le bleu. Il y a une brume en haute altitude qui ne réagit pas au bleu, mais seulement à l'UV. C'est cette coupe photométrique particulière qui nous permet de la mettre en évidence : vers les bords, et particulièrement ici au limbe, l'épaisseur de la couche de particules est plus importante, et la lumière du Soleil est mieux diffusée qu'au centre... ce qui augmente la luminosité/réflectivité, et donc l'albedo. Pour terminer voici une belle illustration que je tire d'un travail en cours de @Antonio Cidadao où on peut voir les niveaux visés par différents filtres. L'UV n'y figure pas mais je pense que la couche en cause est la plus haute, la brume stratosphérique. Et en bleu, on voit surtout la couche des chromophores je pense (UV= mix des deux): On voit d'autres trucs en UV, mais ça sera pour une autre fois !
  31. 5 points
    Bonjour, J'ai quand même sorti le SW 254/1200 sur EQ8 samedi soir. Malgré de jolies prévisions météo, la réalité n'a pas rejoint les prévisions, du moins côté nébulosité. Je démarre avec l'ASI 462 MC au foyer avec des poses de 3s. J'étais partie pour 2400 images, je n'en ai fait qu'un millier et encore, j'ai arrêté la casse. A partir de la 750ème pose, c'est parti en sucette. Donc la cible NGC 7009 avec 498 images. : J'ai tenté M27 avec poses de 30s, seulement une centaine et avec une transparence qui se dégrade fortement sur la fin. Je vous ne la mets pas. J'ai ensuite tenté Saturne avec ADC, Barlow x3 et la même caméra. Ca dansait beaucoup. Rien que pour faire la MAP ça a été chaud. J'ai quand même tenté une dérotation sur 9 images faites à partir de films de 80s. Idem sur Jupiter J'ai quand même tenté quelques plans rapprochés sur la lune. Celle ci, c'est un assemblage de 2 champs, j'aurais dû faire des poses unitaires plus courtes : Et pour finir cette zone où le relief au bord ressortait bien. Le lendemain, tentatives sur le soleil, mais turbulence toujours prononcée: Bonne soirée.
  32. 5 points
    Salut, voici ma maigre petite participation de la nuit du 31.08 … ma première photo avec mon nouvel instrument. Celestron Astromaster 130EQ Celestron : 20 mm Iphone X
  33. 5 points
    Comme disait l’autre : « don’t argue with idiots. They will drag you down to their level and beat you with experience! » A bon entendeur…
  34. 5 points
    Franchement, tu n’as pas envie de prendre quelques jours de vacances? L’autre solution serait de te mettre en modération. Tout le monde s’accorde pour dire que tu pollues cette discussion. On peut blaguer, faire de l’humour, se taquiner mais là, tu deviens limite désagréable. C’est pesant…
  35. 5 points
    Pour moi la bino ne se discute plus en planétaire, lunaire, solaire. C'est un accessoire indispensable. D'ailleurs, après 50 ans, si t'as pas de bino c'est que t'as raté ta vie !
  36. 4 points
    Dans la nuit du 21 au 22 août 2023, après Saturne , voici Jupiter capturée un peu plus tard et presque jusqu'à l'aube. Toujours avec mon très vieux Mak 180/1800 qui a plus de trente ans sur sa monture Ib, la barlow x2 et la caméra couleur QHY-5L-IIc aujourd'hui démodée. diamètre 180mm, rapport F/D = 20 et des pixels de 3.75 microns. Une idée des conditions météo via un extrait : Extrait.mp4 L'animation Jupiter "roule" devant le fond du ciel fixe, ici matérialisé par l'étoile Sigma Arietis. Ceci-dit la Terre avance en parallèle en même temps, le mouvement relatif est donc particulier et visible dans cette animation. La qualité du ciel fait varier les détails perceptibles sur le disque, elle fait aussi varier l'intensité de l'étoile. Il y a bien correspondance avec les conditions météo. PS : le satellite est légèrement allongé. La cause de ce flou de mouvement du satellite provient du fait que la caméra est trop lente pour obtenir un nombre suffisant d'image pour un rapport signal/bruit acceptable dans chaque empilement. Deux versions de Jupiter pour cette nuitée : Bon ciel CPI-Z
  37. 4 points
    Salut, à mon tour de faire mon bilan du séjour aux NCN du 13 au 20 août, semaine favorable aux belles observations car la plupart des nuits a été sans nuage (ne l'avais-je pas prédit un mois auparavant dans mon post pyrénéen ? ) et avec seeing correct. Pour ne rien gâcher l'ambiance fut très amicale voire festive le soir autour des apéros improvisés ici ou là, quel plaisir de retrouver les copains astros pas vus depuis un an et de faire de nouvelles connaissances. Cette année encore mes deux garçons ont apprécié l’ambiance bon enfant et de pouvoir utiliser en autonomie le télescope de papa en première partie de soirée. A noter, une communauté de dessinateurs pas anecdotique (parmi lesquels Franck M., Jean-Christophe C., Fred Vakoran -le retour- et Serge qui a déjà posté sur ces NCN). Ca a occasionné des discussions stimulantes autour des productions de chacun, surtout quand les cibles étaient communes ! Pour commencer le bilan, deux nébuleuses de belle taille : Sh2-101 (la Tulipe) dans le Cygne. Je l'avais pointée en fin de séjour pyrénéen et ce fut l'occasion de constater qu'elle n'était pas si difficile que ça. J'en ai alors fait un croquis préparatoire dans le but d'y revenir plus tard avec une feuille préparée avec un fond stellaire, car la lueur est étendue. Derrière le T406 à 145x c'est le filtre UHC qui donne l'image la plus riche en informations. Sh2-157 (la Pince de Homard) dans Cassiopée. Sur une idée de Serge qui venait de la dessiner quelques jours plus tôt depuis Valdrôme et qui m'en a vanté l'intérêt dès son arrivée aux NCN. En effet, au T406 et OIII à 88X, l'objet apparaît sans grande difficulté sous la forme d'un arc charnu traversant une bonne partie du champ de l'oculaire. Les contours sont bien plus aisés à définir que dans le cas de la Tulipe. Des découpes se laissent deviner ; la texture parfois moutonneuse, parfois filamenteuse également. Pas de feuille préparée, j'ai donc croqué directement la nébuleuse, sans les étoiles pour me guider, je les ai ajoutées ensuite à l’oculaire en prenant la nébulosité comme repère. Au rayon galaxies, trois dessins. NGC 218 (Andromède), T406 à 290x. Elle montre un peu de structure bien qu'elle soit peu lumineuse. Sa compagne PGC 2726 est bien plus difficile (magnitude 15,5). Un allongement est tout de même perceptible par glimpses. NGC 6068 (Petite Ourse) T406 à 290x. NGC 6068 montre un noyau plutôt marqué et plus difficilement une structure spiralée. Son compagnon PGC56363 est un joli fuseau bien visible malgré sa magnitude de 14,5. NGC 6384 (Ophiuchus). T406 à 220x. Belle spirale jouxtant la Voie Lactée, dotée d'une courte barre et d'une belle structure tourbillonnaire révélée par quelques tronçons de spires plus lumineux. Ca a été une belle surprise, je pensais que la proximité de la Voie Lactée lui serait défavorable par aténuation. Serge s’y est aussi collé. Pour finir, une série de sept NP plus ou moins gratifiantes. NGC6891 (Dauphin) T406 à 880x sans filtre. NP très intéressante à condition de pouvoir grossir fortement en raison de sa très petite taille (12’’ d’arc). Elle est plutôt lumineuse, ça aide pour pousser le Gr. Centrale très marquée, coquille composée de quatre arcs étirés dont deux plus lumineux, halo bien visible. NGC 6742 (Dragon) T406 à 290x et UHC. Bulle diaphane de 30’’ d’arc montrant faiblement une structure d'anneau. Pas hyper passionnante ! IC 1747 (Cassiopée) T406 à 880x avec et sans UHC. Anneau diffus de petite taille avec deux portions opposées un peu plus lumineuses. Sensation d'extensions diaphanes dans l'autre axe que celui desdites portions. Henize 1-4 (Cygne) T400 à 290X et UHC. NP discrète de 20’’ d’arc, vue sous la forme d'une goutte étirée, peut-être à cause de l'étoile de laquelle elle semble jaillir. Henize 1-6 (Petit Renard) T400 à 290X. NP difficile, petite (15’’ d’arc) et faible (m=14,9 d’après Skysafari) malgré le filtre UHC. Deux lèvres opposées plus lumineuses ont été perçues, ainsi que l'allongement dû aux extensions. Abell 2 (Cassiopée) T406 à 290x et OIII. Anneau diffus sans détail particulier, deux rehauts sont relevés, ils sont en fait des étoiles en surimpression. Abell 4 (Persée) T406 à 290x et OIII, également visible sans filtre. Anneau très diffus avec la sensation d'un renforcement en deux portions opposées. La galaxie fuseau toute proche (PGC 10427) n'est visible que sous la forme d'une tache très faible. C’est tout pour cette session !
  38. 4 points
    Bonsoir, Je vous propose ce soir l'image d'une rencontre matinale entre une comète fraichement découverte dont on a déjà parlé ici : et NGC 2392 dans les Gémeaux : c'était le 20 août à l'aurore. Bon le clown m'a fait une mauvaise blague en dégradant le seeing peu après les premières poses, ce qui ne m'a pas du tout fait rire surtout quand on image vers 10° de hauteur au-dessus de l'horizon ! Du coup, je n'ai pu exploiter que 33 des 75 poses de 30s collectées, mais la conjonction est quand même dans la boîte Voici le champ complet : ( Clic droit puis Ouvrir dans un Nouvel Onglet/Nouvelle Fenêtre pour voir l'image à 100% ) Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, Nord à peu près en Bas Monture AZ-EQ6 - ASIAir - poses guidées avec dithering Nuit du 19 au 20 Août 2023 entre 02h54 et 03h44 utc 33 poses de 30s à -10°C et Gain 120, Temps d'intégration de 16 min 30 s Traitement Siril-1.2.0-rc1, Finition avec Gimp 2.10.28 Échantillonnage ramené à 2"/pixel L'image plus détaillée de NGC2392, au bout de la flèche, a été prise exactement avec la même configuration mais dans de bien meilleures conditions : c'était en janvier/février 2022, avec 100 poses de 5s par une nuit stable, haut dans le ciel. Pour rappel, C/2023 P1 (Nishimura) passe au périhélie dans 19 jours et pourrait offrir un beau spectacle crépusculaire aux chanceux disposant d'un horizon SW à W parfaitement dégagé Sur cette image, on peut mesurer une belle chevelure de 4.3' de diamètre et une queue bien visible sur environ 13' vers PA=281°. Bon ciel à toutes/tous
  39. 4 points
    Bonjour, Une image d'IC5076 prise cette nuit. Alors certes, il y avait la lune mais j'en ai marre d'attendre qu'il fasse beau sans cette satanée lune. La Allsky de la nuit : http://www.villageduciel.fr/allsky/videos/allsky-20230903.mp4 Alors tant pis, je shoote IC5076_200-800_ASI1600MC-28x240s_20230903 by Frank TYRLIK, sur Flickr ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Données prise de vue ******************************************************* Date : 2023-09-04 Objet : IC 5076 Instrument : Newton Quatro 200/800 + correcteur GPU Monture Atlas EQ-G SynScan GoTo / guidage diviseur optique PHD2 + ASI224MC Camera : ZWO ASI1600 MC / Filtre = IrCut / Temp = -15°c / Gain= 139 / Offset = 21 Durée pose unitaire = 240s / Nombre de poses : 28 Gestion des captures et pilotage monture : Stellarmate Traitement SIRIL et PHOTOSHOP. Données Météo fin de session ******************************************************* Fin de session StellarMatte : 2023-09-04 05:36:02 Phase lunaire : Waning Gibbous(0.633) Lever du soleil : 07:26 AM Coucher du soleil : 08:39 PM Conditions climatiques : clear sky Couverture nuageuse : 1 % Taux d'humidite de 55 % Pression : 1016 hpa Vitesse Vent : 23 km/h Orientation : 79 ° (N=0° / Est = 90° / Sud = 180° / Ouest = 270°) La temperature en fin de session est de 21 °c ******************************************************* Bonne soirée tout le monde. Frank
  40. 4 points
    Bonjour mercredi dernier il y avait des nuages et du vent, mais c'était mon seul créneau pour enfin tester ce matériel, j'ai donc fait un "jeté de monture" pour sortir le Sundancer sur la TSA120. J'ai mis un télécentric x4, on est donc à f30 pour 3600mm de focale. D-ERF de 135mm. ASI174mm. AM5. Acquisition avec ASICAP, traitement ASIvideostack et Lightroom. Je n'ai pas testé de changement de température. D'abord le matériel, puis une vue du disque entier à la Lunt60 DS, ASI432mm télécentric x3. S'il y a des utilisateurs de Sundancer, je suis preneur de tout conseil ou avis pour optimiser son utilisation. Merci Olivier
  41. 4 points
    Salut à tous, Vous avez déjà pu voir les images de Thierry et d'Alexandre, voici maintenant les images que j'ai pu faire au Newton 300 du 8 au 11 août. On commence avec le 8 août et une image de la grosse tache d'alors avec le filtre OIII. On note les points brillants dans l'ombre et le long des filaments : La même avec le filtre Gband. Le gain en résolution est évident, et les points brillants intergranulaires apparaissent très nettement. Par comparaison, on arrive à retrouver certains points brillants intergranulaires sur l'image OIII. Une petit tache à proximité du bord du limbe entourée de facules. A noter que les facules correspondent à la paroi latérale de certains granules (rendues brillantes par le champ magnétique). On note que les facules sont striées verticalement (dans le sens de la hauteur des granules, donc vers la droite sur l'image). C'est ce qui les différencie (entre autre) des points brillants intergranulaires. Une autre petite tache entourée de points brillants intergranulaires. Noter les structures dans l'ombre. On passe au 9 aout avec toujours la "grosse" tache : Conditions très mauvaises le 10 août, mais j'ai gardé cette image à cause du "grain" énorme qui l'on peut voit à gauche de la tache. Sa taille est facilement 5x la taille habituelle des cellules de convection : Un joli petit groupe : Et puis pour terminer, et donner un avant goût de la suite, on passe au Ca K avec cette image du 11 août. Les parties "brillantes" correspondent aux facules et points brillants intergranulaires que l'on pouvait voir en bande G : A suivre ...
  42. 4 points
    Hello hello Cela fait 7 ans que je cours après les "Filigrees" et les "Bright Spots" C'est de la faute de @christian viladrich Je vous laisse profiter des shoots du "Shai-Hulud Sun Tooth" Je vous conseil d'aller sur le lien full Edit 20230612 Pour ceux qui veulent en apprendre plus sur les "Filigrees" & les "Bright Spots" : A common model for solar Filigrees & Faculae .pdf Filigree_in_the_surroundings_of_polar_crown_and_high-latitude_filaments.pdf PROPERTIES OF THE SOLAR FILIGREE STRUCTURE .pdf Par ici pour le post suite : 1 http://www.astrosurf.com/topic/162042-filigrees-et-bright-spots-suite-ac396nm/ Par ici pour le post suite : 2 http://www.astrosurf.com/topic/163085-filigrees-et-bright-spots-suite-2-a430nm/ Par icic pour le post suite : 3 http://www.astrosurf.com/topic/164279-filigrees-et-bright-spots-suite-3-a430nm/ A+ David https://www.flickr.com/photos/187071820@N02/52935594970/sizes/o/ https://www.flickr.com/photos/187071820@N02/52935611355/sizes/o/ Edit 20230531 Ce shoot là (20230527) a été fait 23h55mn avant celui au dessus (20230528). Mais là, j'étais à x3 https://www.flickr.com/photos/187071820@N02/52929819077/sizes/o/ https://www.flickr.com/photos/187071820@N02/52931289296/sizes/o/ Celle là, c'est pour pouvoir comparer le filtre EO430 et le AC396 Le shoot 430nm du 20230527 et fait 08h04 avant celui en 396nm ci-dessus Edit 20230605 Edit 20230607 Edit 20230609 Edit 20230621 Edit 20230622 Edit 20230731 Photons d’Or - Juillet 2023 https://millenniumphoton.com/photons-dor-juillet-2023/ Edit 20230409 Coooooooollllllllll
  43. 4 points
    bonjour tout le monde , c'est une peu hors sujet . avez vous le même bonheur que moi quand le temps n'est pas de la partie d'avoir des couchers de soleil aussi majestueux ?. visuellement c'est une bonheur ....mieux que ce que peuvent rendre ces photos ( non retouchées ) même quand il fait très mauvais c'est toujours surprenant et tous les soir c'est un régal bon ciel
  44. 4 points
    Bonjour, Le télescope était en station depuis la veille, ou les conditions n'étaient pas bonnes dans la nuit. Cirrus, passages de nuages et turbulence. En journée, c'était un peu moins mauvais puisqu'il y avait les passages de nuages en moins. J'ai quand même mie le filtre astrosolar en entrée et fait des films à l'ASI 120 mm-s avec filtre vert. Voilà 3 des images, le reste craint trop. Une tache sur un bord. Au centre du disque, c'est toujours plus flatteur car naturellement plus contrasté. Peut être que les poses un chouia plus courtes aident. Et des tachouilles. Il y en avait d'autres mais sur des films où la turbulence était vraiment impardonnable. Bonne soirée
  45. 4 points
  46. 4 points
    Bonjour à tous, Une nouvelle cible réalisée au mois d'août (traitée très en retard !) => Ngc 281 nébuleuse Pac-man Bon ... , les étoiles dans les coins sont un peu ovalisées (c'est d'actualité) mais je ne dispose pas encore de correcteur donc ... A inscrire sur la liste ! J'espère qu'elle vous plaira toute de même ... Setup : TS 80/480 guidage DO ASI 533MC pro 90X120s L-Extrème + DOF Nina, SIRIL et PS Bonne soirée Hubert
  47. 4 points
    Eh oui, une fois encore André s'est laissé emporter par son enthousiasme. La joie que lui procure ce bel instrument, lui dope la vue sans prendre de produit stupéfiant. Il est comme ça l'André, l'émerveillement intact de l'enfance dans un corps de quinca. Faut pas le blamer, ceux qui le vilipendent sans ménagement, ne sont souvent que des petits journalistes, ou scientifiques ratés, qui croient certainement mériter le Pulitzer ou le Nobel. Alors de grâce, contentez vous de sourire gentiment, de le chambrer avec empathie en toute amitié. Soyez indulgents, et surtout, n'oubliez jamais que vous aussi croyez encore au père Noël, chaque fois que vous allez voter.
  48. 4 points
    C'est l'Apod de demain, ou je ne m'y connais pas !
  49. 4 points
    Je commence un nouveau projet d'une grande mosaïque de quelques objets magnifiques de la constellation du cygne. Traversée sur toute sa longueur par la Voie lactée, la constellation du Cygne est riche en amas stellaires et en nébuleuses : la nébuleuse du croissant, la nébuleuse de l'Amérique du Nord et NGC6914, nébuleuse par émission et par réflexion. Je commence en reprenant NGC6914 que j'ai déjà présentée il y a quelques jours mais je cumule les deux nuits d'observation pour avoir une intégration de 147 photos de 3 mn soit un total de 7h20. J'ai pris les photos en RVB mais avec un filtre L-Pro compter tenu de la présence de la Lune. Détails techniques : - Lunette Askar FRA500 (F500/D90) - Monture Celestron AVX - Mise en station QHY PoleMaster - Guidage ZWO120MM OAG + PHD2 - Focuseur Pegasus FocusCube 2 - Pilotage monture et Séquenceur : NINA - Prise de vue par caméra ZWO ASI 2600 MC PRO (gain 101, Température - 10°C, Offset 50) - Filtre L-Pro - Lights 147x180s, 50 DOF - Empilement et prétraitement SIRIL - Traitement PixInsight, BlurXterminator et Noise Xterminator - Post-traitement Luminar NEO
  50. 4 points