Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content since 03/10/20 in Posts

  1. 55 points
    Bonjour à tous, Je tenais à vous présenter ces deux images de Vénus, réalisées ces derniers jours en même temps que la prise en main d'un Newton artisanal de 207mm d'ouverture assez exceptionnel. Ce télescope, que j'ai le privilège de continuer à faire vivre, a été entièrement conçu - optique et mécanique - par André Doucet dans les années 1970 et optimisé pour la haute résolution (très faible obstruction, optiques excellentes, tube fermé etc). J'ai mis des explications et des photos de l'engin dans une petite page dédiée, à travers laquelle j'ai souhaité rendre hommage au constructeur hors paire de ce télescope : vous pouvez jeter un oeil, il suffit de cliquer sur "News" en bas de la page d'accueil de mon site : http://www.astrosurf.com/beaudoin Voici donc Vénus prises avec ce petit Newton de 207mm de diamètre. Bon, je suis amateur de couleurs, quitte à ce que ce soit de l'UV-UV-IR, mais je mets aussi les versions NB ; le ciel est encore clair même en UV au moment des prises de vue donc je ne suis pas convaincu par un noir absolu et enfin j'hésite toujours à pousser fort les contrastes alors que tout ça s'avère pour le moins subtil à l'écran... Il y a peut-être moyen d'optimiser un peu le traitement ?! J'en profite pour remercier vivement Lucien pour son fantastique Astrosurface, logiciel vraiment pratique et puissant pour le traitement, que je découvre complètement. Pour l'alignement, est-ce que ce logiciel est meilleur qu'AS3 (j'ai eu la flemme de comparer) ? Prenez soin de vous en cette période si particulière. Amitiés, Emmanuel
  2. 42 points
    Bonsoir à tous, Enfin la lune est passée dans la fenêtre de la loggia, c'est assez rare en ce début d'année parce-qu'elle est souvent trop haute (oui c'est un comble quand tout le monde demande à ce qu'elle soit le plus haut possible) ou à l'Ouest comme Vénus. J'ai pu tester ma nouvelle monture une EQ8, résultat mitigé pour l'instant, je pensais vraiment qu'elle serait plus robuste et moins sensible au vent que ma Taka JPZ, je dirais qu'elles sont très équivalentes (elles font le même poids) le suivi paraît plus précis mais ma bonne JPZ demanderait une révision pour comparer ! Après petite discussion avec Jean-Luc, la turbulence ne m'apparaissait pas comme lui la voyait, des vibrations étaient bien gênantes et je n'ai pas pu peaufiner la collimation, c'est dommage, cela contribue à la dégradation des captures, mais les résultats ne m'ont pas trop déçus et puis, ça faisait au moins un an que je n'avais pas réussi à faire du lunaire ! J'ai les yeux un peu exploser avec tous ces traitements, j'ai donc eu la flemme de remettre les paramètres de prise de vue sur chaque image Pour le principale, capture du 04/04/2020 C14 Xlt, monture EQ8 (ancienne version, mais pourquoi diable, ont-ils mis des manettes de serrage en DEC et AS aussi petites ) barlow barcon, filtre Astronomik orange (le vert ne passait pas), caméra ZWO IMX 174MM. Firecapture pour l'acquisition, Astrosurface Helium "merci Lucien" et photoshop. Bon ciel à tous ! Ah oui, les critiques constructives sont toujours les bienvenues ! Will Gassendi : Le Golfe des Iris : et enfin les très grands classiques, Clavius et Tycho : Il y en avait d'autres mais trop abîmées par la turbulence !
  3. 32 points
    Et voici la suite Allez, bonne soirée à tous et courage ! Phil
  4. 32 points
    Bonjour Les galaxies sont nombreuses ces temps ci et le C11 était de sortie ces dernières soirées pour arpenter la Grande Ourse ou les Chiens de Chasse, histoire de mettre à jour mes anciennes images. Bref beaucoup d'amusement, sous des ciels dégagés dans le Grand Nooord, mais souvent venteux et un peu "turbulent". Voici une galaxie de la Grande Ourse, Ngc 4051 imagée au Kaf3200 derriere le C11 HD à 2.8 metres de focale. J'ai posé 30 x 250 secondes en luminance avec un seeing de 2.0" d'arc. La couleur date un peu, faite au Kaf1603 au C8 avec 30 mn environ par couche R, G et B en bin2. Traitement Iris et PS CS2. Site péri urbain de la région Lilloise, SQM 19.4. C'est une spirale barrée vue de face, un peu "tourmentée". Image 2100 pix Amicalement Christian http://www.astrosurf.com/chd
  5. 32 points
    Salut J'espère que tout va bien de votre coté! Ici, on a eu droit à deux nuits dégagées d'affilées. Alors, j'ai visité deux cibles!!! Voici la première CT16 f4 sur EQ8 QSI683wsg à moins 45 degrés Filtres Astrodon LRVB=200-30-30-30 minutes. Bin 1x1, et Sub de 5mn. Autoguidage. ASI120mm sur diviseur optique. Avec PHD2. prétraitement CCDSoft. Traitement final PS CS6. Bon visionnement Martin
  6. 32 points
    Bonsoir à tous, Elle est toute fraîche de la soirée Newton "maison" optique et mécanique de 410 mm F/5.6 + Paracorr 2 + Sony A7S muni du filtre duo narrow band Ha/OIII 120 poses de 30 sec à 3200 iso Site sous forte pollution lumineuse...ce filtre est fabuleux pour ça ! Traitement sous Siril, CS6 et TopazDenoise avec parcimonie Phil
  7. 31 points
    Bonjour à tous, Ce soir, nous vous proposons un retour avec Janus Sud, et la célèbre galaxie de la Roue de Chariot (ESO 350-40). C'est une galaxie lenticulaire à anneau située à environ 500 millions d'années-lumière du Soleil dans la constellation du Sculpteur. Bon, tout le monde connait cette galaxie, on la retrouve dans toutes les revues du monde entier. On a tous rêvé par exemple devant l'image de Hubble. La forme actuelle de la galaxie de la Roue de chariot serait issue d'une collision avec une petite galaxie il y a environ 200 millions d'années. Probablement d'une forme en spirale semblable à celle de la Voie lactée, la galaxie de la Roue de chariot aurait été entièrement traversée par la petite galaxie, ce qui a créé une énorme onde de choc qui a provoqué une perturbation gravitationnelle à travers la galaxie cible. L'onde de choc s'est propagée a une vitesse d'environ 320 000 km/h (soit environ 90 km/s) en balayant la poussière et le gaz interstellaire, amorçant du même coup des régions à sursaut de formation d'étoiles. L'apparition des bras spiraux ou de faibles rayons entre le noyau de la galaxie et l'anneau extérieur de celle-ci laisse croire que la structure en spirale de la galaxie commence à réapparaître. Maintenant, il y a une autre hypothèse qui explique la structure peu orthodoxe de la galaxie à l'aide d'un modèle basé sur l'instabilité gravitationnelle. Ce dernier montre que les perturbations gravitationnelles axisymétriques (radiales) et non axisymétriques (spirales) de faible amplitude permettent une association entre les amas de matières grandissants et les vagues axisymétriques et non axisymétriques gravitationnellement instables qui prennent l'apparence d'un anneau avec des rayons. Bon, personnellement, je n'ai pas compris grand chose à la deuxième hypothèse:-). Voici le coté technique: Télescope JANUS Sud situé à l'Hacienda des Étoiles au Chili. Temps de pose: Couche L en10h50mn. Couche R, V et B en 1h50mn par couche. Poses élémentaires de 5min. Les meilleures images élémentaires présentent un seing de 1.4 sec d'arc, et la moins bonne retenue de 2.4 sec d'arc. l'image finale a un seing d'environ 2.1 sec d'arc. Télescope de type Newton de 520mm de diamètre FD 3.5. Echantillonnage de 0.4 sec d'arc par pixel. Camera ZWO 1600MM Cool. Filtres LRVB ZWO avec la roue à filtres de la même marque. Motorisation Directdrive Alcor System. Conception mécanique de l'ensemble du télescope (tube et monture) de Michel Meunier. Fabrication de la monture TELESCOPECAST. Piloté en automatique sous PRISM V10, prétraitement sous PRISM V10 et traitement final sous CS6. Voici l'image de l'ensemble du champ, biensur à regarder en pleine trame: Le crop sur la galaxie: Et comme toujours, bonne astro à tous!!!! La JANUS Team Michel Meunier et Laurent Bernasconi http://team-janus.astrosurf.com/ https://www.facebook.com/JanusTeamNordSud/
  8. 31 points
    Salut les amis, J'ai commencé à 18H00, dès le départ les conditions étaient bonnes puis sont devenues très bonnes ! Dans le même temps, j'ai baissé mes prétentions dans le grandissement en mettant la barlow Antares 1,6x au lieu de la 2x habituellement. Et j'ai pu faire enfin ma première animation de Vénus ! Cassegrain 250mm + barlow Antares 1,6x ( 2 pouces ) + ASI120MC avec filtres cut IR +W47. Sers de 10000 images environ. 1000 à 1500 images retenues dans AS2 ( 1 seul AP ). Traitement double ondelettes sous Iris de la couche bleue. - Addition de 1000 images : ( deux films ) - Addition de 1500 images ( 4 films ) : traitements force croissante : Et enfin ma première animation, certes seulement 4 images, mais bon je suis content quand même :
  9. 30 points
    Bonsoir, Voilà elle y est dans les Pléiades …
  10. 30 points
    Bonjour, l'amas de galaxie Abell 2218 est situé dans la constellation du Dragon, sa taille apparente est d'environ 2.5' d'arc, sa distance de 2,3 milliards d'Al implique que les galaxies qui composent l'amas sont très faibles ( mag 21/22/23) , mais ce n'est pas le plus "intéressant", en effet conformément à la théorie de le relativité la forte gravité de cet amas provoque des arcs gravitationnels qui sont le reflet d'une galaxie beaucoup plus éloignée, tellement plus éloignée qu'elle serait à 13 Milliard d'Al de nous. Cette galaxie vue de façon indirecte se serait formée seulement 750 million d'années après le big-bang. Même si peu d'images de ces arcs sont faites par des amateurs, je ne suis pas le 1er à en faire, coté Français (si on prends des télescopes < 500mm) j'ai connaissance des prises de Christian Dupriez, Laurent Bernasconi, Gérard Arlic, edit: et Alain (papilain) qui a apparemment été le 1er. De mon site je souffre toujours d'un seeing passable ( 2.2" de FWHM sur pré-images) qui ne permet pas de résoudre grandement les arcs qui ne se détachent que peu du bruit, mais leur signature apparaît quand même pour 2 ou 3 d'entre eux. Les acquisitions ont étés faites en automatique avec Maxpilote, le traitement avec Pix et PHP, il y a 50 poses de 5 minutes en bin 1 x 1 uniquement en luminance. L'image du champ complet réduit à 1400px : Un crop à 2 fois la taille d'acquisition en comparaison avec l'image du télescope spatial Hubble : Une image de la petite galaxie de forme particulière située en haut à droite du champ complet, à noter que la galaxie apparaît plus petite (en taille angulaire) que limage de diffraction de la grosse étoile. : Jean-Claude Mario.
  11. 30 points
    Bonjour à tous Météoblue avait annoncé des contions tip top dans le sud de la Vendée aujourd'hui. Et le site ne s'est pas trompé... L'image a été prise à 18h16 (heure locale). L'image était vraiment très stable à l'écran présageant de très bonnes choses . Matériel : SW254/1200 (échantillonnage d’environ 0.13"/p - projection avec ortho Genuine de 9 mm) + ASI178M + filtre W47 Burgess Optical +IRCUT Baader Et enfin l'image (présentée avec sa taille d’acquisition). Pascal
  12. 29 points
    Bonjour à tous, Je continue de partager avec vous les images de Vénus faites avec le Newton 207 Doucet. Une bonne cession le 04 avril. On voit bien l'évolution de la taille apparente et de la phase par rapport aux images des 23-24 mars. Je mets directement la planche entière. Bonne journée ! Emmanuel
  13. 29 points
    Hello assez cool la Lune ce soir, elle montait à 52 puis 53°. Si ça passe plus haut, je ne peux plus suivre, avec le Mewlon 250 à cause du balcon du dessus. En plus le ciel s'est enfin décidé à être stable, du coup j'ai pu pousser le Mewlon plus loin que je ne l'avais poussé jusqu'ici sur la Lune. C'est pris avec un filtre g'. Ces images sont préliminaires, il en reste d'autres à traiter (mais bon je serai étonné que je sorte mieux au moins sur ces 2 zones. Ca me confirme ce que je pense depuis un moment, ce tube sur la Lune peut vraiment aller taquiner les C14 J'ai tenté l'UV mais ça manque trop de flux. J'ai passé un autre filtre maison à spectre large b-uv qui laisse et là je crois que je manque de focale en fait. A voir à traitant tout. Elle va plaire à @AlSvartr, @Simon Fabre et @wilexpel celle-ci je pense
  14. 29 points
    Bonsoir les amis, Bien que le moral soi assez bas j'ai fait quelques photos de la Lune hier soir avec ma SW Esprit 100ED munie du FFC Baader et mon Sony A 7 RIV, focale résultante environ 2600 mm, la turbulence était moyenne à forte. Traitement de 25 images avec Capture One, AS!3, Prism10 et DxO Photo Lab. voila j'espère qu'elle va vous plaire? Bonne soirée Christian
  15. 28 points
    … alias PK164+31.1. [EDIT[ Suite à vos bons conseils, j'ai rajoutés 1h30 de pose en faisant du dither, en effet adieu la vilaine trame de fond ! Merci à vous! Bonsoir à tous, Il s'agit d'une nébuleuse planétaire du Lynx située à 1600AL, de 4AL de diamètre. Sa naine blanche centrale est de magnitude 16.8 et elle nous fonce dessus à la vitesse de 84km/sec quand même. Elle assez peu photographiée sans être totalement inconnue car on la retrouve quand même régulièrement. J'ai voulu la tenter avec l'A7S et le filtre duo narrowband, au T410. Pour tout vous dire j'ai eu des soucis de traitement de flat et je commence à comprendre pourquoi. Là j'ai testé avec le filtre et j'ai quand même recadré pour virer les bords disgracieux dû au filtre. Conditions d'amusement: - T410mm, F/D 3.9 1600mm de focale, Wynne 3 pouces au foyer, tube construction personnelle araignée + PO Axis Instruments - A7S défiltré Richard, refiltré Astrodon, Filtre Duo Narrowband (STC) OIII Ha - Echantillonnage 1.10"/pix - ciel urbain avec deux lampadaires à 20m (SQM non mesuré probablement lamentable) - FWHM sur l'empilement aux alentours de 2.5" de mémoire (je vérifierai) - 349x30" sans dither + 174x30" avec dither = 4h30' - 3200ISO - DOF - pilotage wifi via PRISM10 et Driver de Georges alias Impla007 (merci à toi!) J'ai appliqué le script Siril de Michel alias Colmic, merci à toi également. Sans autre fioriture, donc sans post traitement PS ou autre. Je verrai ça plus tard si l'envie me vient. Je ne suis pas très satisfait du résultat car: - j'ai masqué' une vilaine trame diagonale en filandre en noircissant (trop?) le fond de ciel… Tout avis est le bienvenue (mes offsets ne sont pas aux même ISO que les flats je sais ce n'est pas bien, ça peut venir de là?), si c'est ça je refait ! - la MAP n'était pas top et comme souvent c'est le lendemain que je m'en rends compte, là j'ai un hibou sur le feu avec une MAP aux petits oignons - je ne maitrise pas le script de Michel et je ne sais pas retirer des poses donc ce n'est pas trié du tout… j'ai tout mis ! - je ne sais pas encore traiter autrement qu'avec les fonctions de bases, bref je débute - mais j'ai dans mes connaissances des connaisseurs qui j'en suis sûr me seront d'un précieux secours quand j'aurai le temps de m'y mettre (merci d'avance !) Mais bon étant donné d'où je suis parti (pour les anciens du forum ça rappellera des souvenirs), ma foi je suis quand même content, je progresse. Voilà, en espérant qu'elle vous plaira quand même (je n'ai pas encore regardé comment mettre une image cliquable vers la full promis je vais potasser ça). Je mets aussi un petit crop et les couches séparées je trouve que c'est intéressant à voir. Merci de votre passage ! Jean-Marc Couche rouge: Couche Verte: Couche bleue: JMarc
  16. 28 points
    Bonjour à tous, Déjà un petit mot pour vous même et vos proches, j’espère que tout va bien. Courage à tous! Apres avoir beaucoup travaillé pour remonter le niveau du T500 Janus Nord avec le changement du correcteur de champ, le remplacement de la camera, de la roue à filtres, le remplacement de l'axe delta, la pose de deux grands anneaux avec réglage de tilt pour tenir et régler l'alignement du bloc central, puis une première collimation. Nous avons profité de 2 belles nuits pour faire un premier essais en grand. Nous avons choisi le champ très connu de NGC4631 et NGC4636 dans une version LRVB classique. Sur l’ancienne configuration, nous pouvions faire le champ entier mais avec 1.2 sec d'arc échantillonnage (pixel de 9 micron), et si nous voulions travailler avec plus de détail, il fallait changer de camera (pour des pixels de 3.8 micron) et donc passer à 0.5 sec d'arc, mais en contre partie nous perdions en champ. Maintenant, plus besoin de changer de camera. L'ensemble du champ en 24x36 est disponible avec un échantillonnage de 0.5 sec d'arc. A nous de choisir en fonction du thème d'observation quel sera échantillonnage final, sans avoir à restreindre le champ. On rajoute à ça, l'amélioration des caractéristiques du capteur (QE bien supérieur à 80%, bruit de lecture de 1.5 e, charge thermique très très faible, vitesse de lecture exceptionnelle digne du 21 siècle... et au final pour un prix sert toujours trop élevé, mais quand on le compare au prix des cameras équipes des kaf 16802 et STL11000M de l’époque, le prix final est raisonnable vu les caractéristiques ) il est clair que cette configuration risque de rester un moment sur cet instrument pour notre bonheur:-). Maintenant le coté technique: Telescope JANUS Nord. Lieu : Observatoire des Engarouines. Temps de pose: 6h35min sur le filtre L et 50min par couche R, V et B. Poses élémentaires de 5min. seing sur images élémentaires entre 1.7 sec d'arc et 2.4 sec d'arc. Seing sur image final à 2.15 sec d'arc. Télescope de type Deltagraph de 500mm de diamètre FD 3 Échantillonnage de 0.52 sec d'arc par pixel. Camera ZWO6200MM-PRO avec roue à 7 filtres. Filtres Astrodon LRVB. Motorisation MCMT32 Piloté en automatique sous PRISM V10, prétraitement sous PRISM V10 et traitement final sous CS6. Enfin, voici l'image: Bon, il y a encore un peu de travail sur la colim, on y travaille déjà, mais nous sommes vraiment content car c'est au delà de nos espérances et de notre objectif de départ. Amitiés à tous, et bonne astro! La JANUS Team Michel Meunier et Laurent Bernasconi http://team-janus.astrosurf.com/ https://www.facebook.com/JanusTeamNordSud/
  17. 27 points
    bonjour à toutes et à tous ! on profite du beau temps et de la lune très haute , conditions pas trop mauvaises je suis rester sur le filtre rouge , avec un ciel bien clair et une chute rapide des températures ! CFF 300 f/d de 20 asi 178mm filtre rouge cliquez pour les full schiller: capunanus et un petit cratère double à gauche autour de moretus : autour de gassendi 80% gassendi : doppelmayer et vitello : bon ciel et merci ! polo
  18. 27 points
    Bonjour à tous, je vous propose ce dernier adieu à la plus belle nébuleuse du ciel boréal. Toujours en Hte Ariège 1300m toujours au Newton 360 mm F/3.7 de construction perso (optique et méca) Paracorr 2 + Sony A7S astrodon à 3200 iso. Fusion de 4 images issues de séries de 4, 8 et 30 sec en RVB puis d'une série de 30 sec au Duo narrow band Ha / OIII Temps de pose total 50 minutes et traitement sous Siril, CS6 et Topazdenoise. J'espère qu'elle vous plaira Phil
  19. 27 points
    Bonjour, Cette fois que dire de plus ? Bon dimanche, Lucien
  20. 26 points
    Bonjour à tous, Voici UGC 7321, une petite aiguille dans la chevelure de bérénice, ultra fine (on est ici à 0.5"/p). J'ai suivi les conseils de Martin pour la couleur, c'est sans doute un peu mieux (?), mais j'ai néanmoins multiplié mon image bleue par 2 (!) avant de faire le rvb... à creuser avec mes nouveaux filtres si le problème persiste. Il y a là 1h par couleur et 4h de luminance avec le newton sw 250/1200 + paracorr2 + qsi690. Nathanaël
  21. 26 points
    Bonjour à tous, histoire de patienter pendant cette période difficile. J'espère que vous aurez autant de plaisir à les explorer que ce que j'ai eu à les traiter... Il y aura 2 parties... Divers instruments pour ce best of : Solaire : C.14 avec mylar pleine ouverture pour une tache en LB + barlow 2x Clavé et lunette spéciale H-alpha 2014 mm F/10 modifiée PST 1A + BF-15+ Barlow 1.8x / Basler 1920-155 et Skynyx 2.1M Lunaire : Newton 410 mm F/5.6 "maison" optique et méca + oculaire Taka spécial projection et lunette 228 mm F/9 / Diver barlow et Basler 1920-155 Ciel profond : Newton 410 mm F/5.6 et 360 mm F/3.7 "maison" optique et méca + Paracorr 2 + A7S à 3200 iso avec filtre duo Ha/OIII pour les nébuleuses ainsi qu'un télé Nikon 200-500 mm F/5.6 +A7S + Filtre Ha/ OIII Quelques images d'ambiances en Ariège, prés de Nîmes, au Chili et en Islande pour les aurores... Vous trouverez d'autres images sur mon site Photoastro.com ou via FB avec le même titre 😁 Bon courage à tous et surtout patience !!! les beaux jours vont revenir Si vous avez des questions n'hésitez pas ... Phil
  22. 26 points
    Bonjour toute première image réalisée avec le Télescope Cassegrain CFF 350 mm modifié en Newton F/D 3 , 62 poses de 60 sec c'est un premier essais sous un ciel Laiteux avec un SQM de seulement 20.85 et turbulent >3" je perds en profondeur même si on aperçoit pas mal de galaxies situées à plus d'1 Milliard d'AL en arrière plan . Point Positif le Wyne Ricardi 3" semble corriger au delà d'une diagonale de 22 mm donc plus que la diagonale de la caméra . point négatif j'ai du tilt mais à F/D3 fallait s'y attendre . donc plutôt content du résultat de cette modification que j'ai entreprise il y a qqs mois déjà , même si tout n'est pas encore parfait pour l'instant c'est sur l'image est cropée d'environ 15% à cause du tilt Télescope Cassegrain CFF350 mm modifié Newton F/D 3 Monture Astro-Physic 1200 GTO Caméra Atik Horizon M 62 poses de 60 sec SQM 20.85 ( ciel laiteux) Seeing >3" Ech: 0.75"/pix Module Newton Miroir Secondaire 120mm Antares Optic Focuser Optec TCF LEO Correcteur Wynne Ricardi 3"
  23. 26 points
    Bonjour à tous, Voici Messier 109, vers le fond de la casserole , imagée au 250/1200 sw dans un tube maison, sur une monture maison, à la maison 3h en luminance et 1h par couleur, j'ai toujours un problème de forme d'étoiles à cause du paracorr qui rentre trop dans le tube fwhm 2.6" sur l'empilement. CCD icx814. Traitement iris et photoshop cs2. Nathanaël clic-clic pour la full
  24. 26 points
    Bonjour à tous, C'est bien le confinement ... quand il s'applique à la turbulence Voici une série d'images prises avec le Mewlon 250 + extender 1.5xED Taka + ADC ASH + ASI290. La première journée, la collimation n'était pas au top. Elle datait de plusieurs mois et avait été faite dans des conditions difficiles : Après une petit coup de collimation (quelle galère ce système à 3 vis poussantes et 3 tirantes ...), les choses se sont améliorées : Le truc intéressant ...c'est l'heure de prise de vue de ces images. Elle correspond au moment où le Mewlon entrait dans l'ombre portée par la maison. L'effet est assez incroyable. Bon confinement ! Christian
  25. 26 points
    Hello pas d'anim Juste une image au C11 du 13/03/2020 Transparence pas très bonne vu les voiles A + bon ciel
  26. 26 points
    Bonjour, avoir 3 galaxies aussi belles dans le même champ c'est quand même magique ! Voici une image du "trio du lion" assemblage d'un champ fait avec la lunette et des galaxies faites au 360, le tout recombiné pour restituer le champ complet. Les flats ont quelques défauts pour compenser je suis resté avec un fond de ciel un poil bas. Des étoiles ont des aigrettes d'autres non à cause des prises de vues avec les 2 instruments. Les acquisitions en automatique avec Maxpilote, le traitement avec Pix et PHP, L'image du champ à la taille d'acquisition : Jean-Claude Mario.
  27. 25 points
    Bonjour je vous propose quelques images réalisées avec le Cassegrain CFF350 lors de cette dernière Lunaison , avec un phénomène assez curieux pour mon site , malgré un flux de Sud , une turbulence assez présente ( 6/10 ) lors du 01-02.03 Avril et épouvantable à partir du 04 avec un turbulence à haute fréquence malgré le seeing très moyen ( impossible de passer le filtre Vert) je suis assez surpris du résultat !!!! preuve je pense que l'optique du CFF est bonne , c'est souvent dans des conditions dites moyennes que l'on voit la différence entre une optique " Moyenne" et " Bonne" j'espère pouvoir le tester un jour sur un site à la hauteur!!!! Télescope Cassegrain CFF350 mm F/D20 Clearceram , Obst : 0.21 Monture AP1200-GTO Caméra Basler ACA1920-155 ( 100 fps) Filtre Rouge Astronomik Génika Astro AS3 , RGTX6 Seeing ( 6/10) Résolution Max environ 500 Mètres Double clic pour les pleins formats Copernic, à voir les Dômes Volcaniques d'Hortensius en bas à gauche ( diamètre de leurs caldeiras 1 km environ ) Mon meilleur Clavius j'usqu' à présent je pense les Ombres projetées sur les remparts d'Archimèdes et des Mont Huygens sont assez impressionnante sur la Full un champ de Volcans dans Mare Insularum combien y'en a t'il ?
  28. 25 points
    Bonsoir, En ce moment, l’actualité oblige, pas de regroupements....Mais les galaxies font exception. Nikon D7000, esprit 100ED, 25 poses de 300sec. Bon ciel à tous Marie
  29. 24 points
    Bonjour Voici un couple de galaxies en interaction situées dans les Chiens de Chasse, Ngc 5296 et 5295 sont physiquement reliées par un pont de matière. La galaxie "compagnon" est une SO avec une magnitude de 15, la grande spirale est une Sa qui "brille" à magnitude 12.5. Cette spirale est un peu déformée, l'un de ses bras semble s'éloigner de la galaxie mère. Bien que ce couple soit atypique il n'est pas intégré dans le catalogue Arp. Il fut cependant étudié par cet astronome, un article de ... 1976.. est toujours dispo sur le web. J'ai posé 24 x 4 mn au C11 à 2.8 metres de focale avec la ST10XME, le seeing était de 2" d'arc environ en pré image de MAP. Site péri urbain de la banlieue Lilloise, SQM 19.4 Le RGB est issu d'une précédente version obtenue au Kaf 1603. Traitement Iris et PS CS2 Image 2100 pix Amicalement Christian http://www.astrosurf.com/chd
  30. 24 points
    Bonjour ou bonsoir à tous, Pour continuer de fêter la naissance de mon « nouveau » jouet, et après Jones-Emberson et PuWe1, je vous propose LoTr5, soit Longmore-Tritton 5, ou PN G339.9+88.4. Pour ceux qui ne la connaissent pas, il s’agit d’une nébuleuse planétaire de la Chevelure de Bérénice. LoTr5 a été découverte par A. J. Longmore et S. B. Tritton en 1980 sur les plaques photographiques du UK Schmidt Telescope (1.2m) opérant à Siding Spring en Australie. Quelques recherches nous donnent les informations suivantes. Elle a la plus haute latitude galactique des NP connues, à peine à 1.5 degrés du pôle nord galactique. Sa distance a longtemps été en question, GAIA donnant une distance de 1650 AL par mesure de parallaxe, et elle mesure 1.8AL de « diamètre » (sa structure est en fait bipolaire). Cette nébuleuse est habitée par un système d’étoile binaire comprenant une étoile géante en rotation rapide, et d’une sous-naine ou naine blanche, cette dernière étant responsable de l’ionisation de la nébuleuse à la longueur d’onde de 500.7nm, qui lui donne sa couleur bleue-turquoise caractéristique. Cette naine est d’ailleurs une des plus chaude connue, avec une température estimée entre 100 et 150 000K (ou degrés C donc). Pour l’anecdote une image haute résolution de la binaire de LoTr5 a été tenté en 1999 avec le HST mais sans succès, sans que l’on sache si la cause en était leur très faible angle de séparation ou la très faible magnitude de la naine chaude. Dernièrement des recherches penchent vers un troisième larron accompagnant le couple décrit plus haut. Pour plus d’information (en anglais) sur les derniers rebondissements dans la recherche de la nature des étoiles centrales de LoTr5 : https://arxiv.org/pdf/1801.06032.pdf Un poster intéressant aussi ici : https://www.sea-astronomia.es/sites/default/files/archivos/proceedings13/ViaLactea/poster/poster_allera.pdf Pour cette image j’ai cumulé un peu plus de 9 heures de pose, avec le matériel et conditions suivantes : - T410mm, F/D 3.8, Wynne 3 pouces au foyer, tube construction personnelle avec araignée + PO Axis Instruments - A7S défiltré par Richard, refiltré Astrodon, Filtre Duo Narrowband (STC) OIII Ha - Echantillonnage 1.18"/pix - ciel urbain - 3200ISO – DOF - 1114x30" = 9h17’ – les soirs des 20, 22, 31 mars et 1er avril. Je devrai tenter des brutes de 60s voire plus, car le star eater ne se verra à mon avis pas du tout (étoiles non « ponctuelles »). Je gagnerai en S/B et en temps de traitement de script Siril (23h de moulinage là, quand même). Acquisitions par wifi via PRISM10, prétraitement et traitement Siril. Courbes sous PS, mais je ne suis pas spécialiste. Je la laisse donc plus ou moins « bio », mais je pense qu’elle en a peut-être sous le pied avec un meilleur pilote. Je n'ai pas regardé sa magnitude surfacique mais tout comme PuWe1, elle n’est pas visible sur une brute de 30s : ...sauf si on tire les curseurs un maximum on devine un truc méga faiblard : En espérant qu’elle vous plaise, elle est ténue, moi j’adore au moins sa couleur, et y’a un peu de monde derrière ! Un poil plus boostée (mais étoiles moins fines, il faut que j'apprenne les masques) Petit zoom: Zoom boosté: Couche Rouge : Couche Verte : Couche Bleue : Jean-Marc
  31. 24 points
    Miracle hier soir en banlieue parisienne après une journée entièrement couverte... Le ciel se dégage lentement... J'ouvre la fenêtre de mon bureau, Vénus à 22 h 30 est un peu basse, mais bon, j'installe le pied photo, le D810 A et le 300 mm... C'est parti, 80 poses de 2 secondes à 500 ISO et F/5. Ah si j'avais été à la campagne avec ma monture équatoriale... Mais chu drôlement content quand même, dans ces conditions dantesques, d'avoir contemplé ce pestacle et de vous proposer cette petite carte postale... S
  32. 24 points
    Bonjour à tous, De base je n'aimais pas trop Vénus. Mais je dois dire qu'à force de contempler vos superbes portraits vénusiens j'ai commencé à la trouver sacrément photogénique ! J'ai malheureusement de gros problèmes informatiques et mes captures de Vénus sont toutes saturées, (sauf au moment très fugace) où j'appuie sur le curseur "exposition", ça va très vite, dès que je relâche c'est cuit. Quelque soit le logiciel, installé, ré-installé, j'ai tout essayé. (d'ailleurs je remercie vivement Polo, Sauveur, Alain et tous les amis qui s'y sont collés ) Voilà donc l'image que j'ai pu sauver, brute de chez brute, C8 et dmk41, sortie de capteur et zéro traitement : ! Je suis quand même contente parce qu'on voit la rotondité de la planète. J'attend Jupiter de pied ferme et j'espère qu'il ne me fera pas le coup de la saturation .
  33. 24 points
    Bonsoir, Le rapprochement de ce soir juste avant les nuages … un peu plus tard …
  34. 24 points
    Salut Je suis pas le seul à l'avoir photographié celle l'a Alors, la voici la deuxième image capturé dimanche! Au lendemain de la capture de M94! J'espère que vous allez l'apprécier autant que l'autre! Moi, je la trouve un peu mieux Elle sont tellement différente c'est deux galaxies et si belles CT16 f4 sur EQ8 QSI683wsg à moins 45 degrés Filtres Astrodon LRVB=215-30-30-30 minutes. Bin 1x1, et Sub de 5mn. Autoguidage. ASI120mm sur diviseur optique. Avec PHD2. prétraitement CCDSoft. Traitement final PS CS6. Bon visionnement Martin
  35. 24 points
    Bonjour, Hier j'ai tenté Vénus malgré les mauvaises conditions de transparence. Le ciel était plus blanc que bleu. En termes photographiques tonton Maurice dirait que l'on perdait un bon diaphragme voire même deux. Il restait un peu l'espoir d'une turbulence disons gérable. Et bien ce ne fut pas le cas. On était dans le médiocre. Les deux facteurs cumulés et malgré toute la bonne volonté d'un petit Mewlon 180, on n'arrive pas à grand chose. Le fait de passer d'un 'seeing' de 6/10, le 19 mars, à 3/10 le 21 mars, ça change radicalement le résultat. Vous verrez ci-dessous. Pour la belle journée du 19, il y avait de quoi faire une agréable animation avec 6 ou 7 image. Par flemme, je me suis contenté de deux images seulement. On me pose souvent la question de l'utilité d'un correcteur de chromatisme atmosphérique ou ADC dans l'UV. Il y a deux réponses possibles : - oui : si l'on analyse les effets de atmosphère à cette longueur d'onde et avec une largeur de filtre de 50nm, et diamètre instrumental supérieur à 150mm... - non : si la réponse de l'instrument à ces longueurs d'onde est très dégradée et qu'il y a un tant soit peu de turbulence... et que l'on n'est pas sûr d'introduire d'autres aberrations etc. Autrement dit : Observez bien animation ci-dessous. Elle a été faite avec un T=180mm et sans ADC. Le traitement est assez doux. Si avec votre instrument vous arrivez à obtenir quelque chose de semblable, alors vous pouvez éventuellement vous poser la question de l'ADC. Dans le cas contraire n'en mettez pas ou pas encore. C'est ce que l'on appelle le principe de réalité. Inutile de corriger un truc dont l'effet est marginal par rapport à d'autres effets. Sinon et ça arrive, le remède peut être pire que le mal. Autrement dit on supportera les inconvénients d'un ADC sans en retirer aucun avantage. ------------------------- Les amis je ne souhaite pas faire de débat sur cette question. Chacun est libre. Je vous ai livré mon point de vue. ------------------------ Concernant l'utilisation du Mewlon 250 qui est au repos en attendant une bonne révision : nettoyage des miroirs et collimation à reprendre ? Et bien je ne sais pas encore si ses contre performances proviennent d'un problème de collimation ou pas. Il y a t-il contre-performance ? Je n'en sais rien non plus. Il se pourrait que sa plus grande sensibilité à la turbulence fasse que le M180 tire mieux son épingle du jeu ? Hier soir les nuages sont arrivés et je n'ai pu le vérifier. Les jours à venir ne semblent pas être favorables. Affaire à suivre donc. Bon ciel, Lucien
  36. 24 points
    Bonjour, L'image ne casse pas trois pattes à un pangolin, mais c'était pour le plaisir d'une petite sortie à la fraiche avant le retour en ville pour un petit moment ! Donc ce matin tôt : Et la légende : Et quelques minutes plus tard, de retour chez moi, une image hamiltonienne (coucou ami hamilton) de notre satellite dans les branches de bouleau : Bonne journée
  37. 24 points
    Bonjour, Voici 2 galaxies du lion , souvent concurencées par ses nombreuses voisines surtout a cette focale. Il s'agit de M 96 M 95 , acquisition faite en 2ème partie de soirée sur 2 nuits fin février ( la première concernait le casque de Thor ) , petit soucis a l'assemblage de la couleur en bin 2x2 ce qui rend certaines étoiles un peu baveuses. Newton 200/1000 , moravian 8300 , AZEQ 6, D.O. SGP, Pix-Ps L 42x300sec bin 1 , RGB 9(x3)x200sec bin 2 le tout derrière un LPS D2 ( borde 5 ) Plus d'info : Astrobin Le champs complet avec quelques rares tachouilles dans le FDC: Un montage sur les galaxies, certes un peu bruité Une surprise avec 2 géostationnaires ( je pense ) astéroïdes pris sur 4 heures qui m'ont obligé a jouer du tampon sous photoshop. bon ciel, alain
  38. 24 points
    Bonsoir à tous. Très en retard dans mon traitement, voici le premier quartier de lune au soir du 03 mars et quelques crops. Pris au C9.25, caméra ZWO ASI 183MM, assemblage de 5 vidéos. J'ai pu faire la collimation du télescope et le gain est assez notable comparé à ce que j'avais fait avant la toute première fois que je me suis servi du C9. Filtre rouge Astronomik, vitesse ~9ms gain 150, j'ai commandé un IR642 qui a deux fois plus de bande passante, ça devrait être plus lumineux, et peut être un poil plus stable. C'est très gros donc on clique et on explore. La qualité n'est pas homogène entre les tuiles, il faudra faire plus de vidéos en exploitant plus le centre de l'image (c'est pas un edge HD...) mais enfin je suis très content d'arriver à ce résultat déjà. J'ai une version en drizzle x1.5 qui à certains endroits est meilleure.. et beaucoup plus moche à d'autres. Autostakkert 3 pour le stack, Astrosurface pour les ondelettes et finition Photoshop.
  39. 23 points
    Salut les amis, conditions de misère pour cette animation d'ombres sur Clavius. J'étais confiant sur les 4 premiers films dédiés à une petite mosaïque, les conditions étaient encore assez convenables, et du coup j'ai laissé la barlow 1,6x puis les conditions se sont dégradées très vite, on le voit bien sur le gif ! Cassegrain 250mm + barlow Antares 1,6x + ASI120MC. Sers de 3000 images environ entre 21H39 et 23H42 local, 200 images retenues par film. Traitement de la couche rouge sous Iris, utilisation du pregister2 pour limiter un peu la libration + le petit défaut de MES. Synthèse du gif avec Ulead Gif Animator 5. J'ai du réduire à la taille de 70% le gif final qui comporte 17 images : Juste avant, avec des conditions meilleures, j'ai fait une petite mosaïque de 4 images ( taille 80% ) : Désolé pour le trou, ce n'est pas un oubli cette fois ci , le traitement du 4ème film est parti en vrille pour des raisons qui m'échappent. D'ailleurs faut prendre avec des pincettes les détails bizarres juste à la limite au dessus du bout qui manque.
  40. 23 points
    Bonsoir/bonjour à tous, Pour la seconde véritable image depuis que le matériel est fonctionnel et après Jones Emberson, j’ai voulu tenter un objet faible. Comme vous le verrez je n’ai pas été déçu de ce côté-là. Il s’agit donc de PuWe1, diminutif de Purgathofer-Weinberger 1, autrement nommée PNG 158.9 + 17.8. Pour ceux qui ne la connaissent pas, c’est une nébuleuse planétaire de la constellation du Lynx, distante d’à peine 1200AL, de 4AL de diamètre, soit d’une taille de 20’ vue de notre petite boule bleue pour la partie Ha. Elle est même plus grosse que la pleine Lune si on compte le halo OIII qui l’entoure et qui n’est que très rarement attrapé… Elle n’a été découverte par Purgathofer et Weinberger qu’en 1980 sur des clichés du Palomar Deep Sky Survey. Le papier de la découverte : http://articles.adsabs.harvard.edu//full/1980A%26A....87L...5P/L000005.000.html L’objet est donc faiblard, en Ha sa magnitude surfacique est estimée à 23.7mag/arcsec², et en OIII à 26.3 mag/arcsec². Une brute de 30 sec monochrome des trois couches pour vous en rendre compte : A titre de comparaison je rajoute une brute du Hibou (M97), 30sec aussi: En tirant un peu les curseurs on arrive à distinguer fébrilement quelque chose… Pour arriver à la voir un minimum, j’ai cumulé 10 heures de pose, avec le matériel et conditions suivantes : - T410mm, F/D 3.8, Wynne 3 pouces au foyer, tube construction personnelle avec araignée + PO Axis Instruments - A7S défiltré par Richard, refiltré Astrodon, Filtre Duo Narrowband (STC) OIII Ha - Echantillonnage 1.18"/pix - ciel urbain (le filtre est top pour ça) - 3200ISO – DOF – acquisitions par wifi via PRISM10, prétraitement et traitement Siril. - 1205x30" = 10h2'30" – les soirs des 15, 17, 18, 19, 20, 21, 22 et 26 mars (gêné par un arbre pour poser plus… et elle devenait basse, donc 1h30 par soir environ – elle serait idéalement à attaquer plus tôt dans l’année, et sous un ciel plus noir voire avec un meilleur filtre pour mieux choper le 0III). Version avec photométrie (VizieR) de Siril et courbes de base - on devine des trucs rougeâtres autour mais il faudrait traiter ça correctement pour les faire ressortir. J'ai enlevé environ une centaine de pose pour selectionner les meilleures FWHM/rondeurs mais les étoiles sont encore améliorables. Il reste des trucs blanchâtres il faut que je regarde ça... Version réhaussée, fond de ciel plus sombre: La couche rouge : La couche verte : La couche bleue (centre de la nébuleuse et autour), sans commentaire après 10h de pose...: Je dois régler un petit souci avec mon ftp sur ma page Astrosurf et je mets la fit pour que ceux qui maitrisent le traitement (pas mon cas) puissent faire parler la poudre si ça leur chante, je n'attends que ça. Au moins pour qu’Alain puisse la retravailler à son goût 😊. Je dois avouer qu'après 10h je m'attendais à en voir un peu plus, mais à 20m du premier lampadaire c'est déjà satisfaisant, incroyable ces filtres... J'étais prévenu de la faiblesse de l'objet, et je ne doute pas qu'un meilleur traitement la fera mieux ressortir... J'ai pris beaucoup de plaisir à la voir à l'écran… en espérant qu'elle vous plaira. Jean-Marc
  41. 23 points
    Hello tout le monde, Mercredi 1er avril, j'ai quelques minutes dispo devant moi, je sors le dob T254 avec pour idée de me faire un petit dessin lunaire. Les conditions de seeing sont plutôt bonnes, après une belle balade sur le terminateur à 480x (powermate x2 + Radian 5mm) je décide de m'attarder sur une seule région et de tirer le portrait de Rima Hadley. Le dessin fut plus compliqué que je le pensais ! 2h à l'oculaire ! Je me perd, trop de bosses, de creux, de cratelets à representer... il faut faire des choix. J'essaie de mémoriser un maximum de petits détails pour la mise au propre du croquis. Mais j'avoue ne pas trop avoir confiance dans ce que je dessine... Voici une petite photo du dessin à mi-parcours : Puis phase de mise au propre, je reprends confiance ! Le travail indispensable de retouche, d'estompe, de valorisation redonnent du reliefs au dessin et je parviens finalement à obtenir un résultat fidèle à ce que j'avais à l'oculaire. Bonne journée ! Guillaume
  42. 23 points
    Salut à tous, Encore du bon seeing le 1er avril à la faveur de la descente d'une dorsale anticyclonique qui a mis un terme au vent de nord/est froid des 2 jours précédents. J'ai eu la chance de trouver d'occasion l'année dernière une ASI183MM que je destine aux T500 AstroQueyras ainsi qu'à l'ALPY600. Voici un petit test avec les mêmes filtres que l'autre fois: deux UV + un violet + un IR. La caméra était utilisée avec le même setup que l'ASI290MM. J'ai eu une petite surprise en calculant les échantillonnages : avec l'ASI290MM j'étais à 1,8 photosite pour le pouvoir séparateur, soit officiellement sous-échantillonné (et encore je ne tiens pas compte de la longueur d'onde), avec la 183 je suis à 2,2, donc plutôt pas mal. Note: les deux caméras sont utilisées en binning 2x. C'est le changement d'ADC qui a entraîné ce petit cafouillage, je me souviens qu'avec l'ADC ASH je rajoutais en plus un tube allonge. Mais bon, pour faire Vénus en UV, c'est rare de pouvoir exagérer. La 183 se comporte très bien dans ces courtes longueurs d'onde, avec exactement les mêmes temps d'expo et de gain que la 290, en tenant compte de la différence d'échantillonnage elle est donc sensiblement plus lumineuse encore. Par contre je la trouve peut-être un poil plus bruitée. Lors de la deuxième série de capture (celle-ci) j'ai choisi d'augmenter légèrement l'expo et de diminuer le gain. Le filtre IDAS BE410 ne donne pas de meilleur résultat en réso, mais je pense que ce sera un filtre terrible pour photographier les nuages de Mars de façon plus efficace qu'un filtre bleu normal !
  43. 23 points
    Bonsoir, On continue la découverte des objets du catalogue Sandqvist, ce sont des nébuleuses sombres qu'on apprécie particulièrement. Aujourd'hui voici Sandqvist 114 dans la constellation des Voiles. On a voulu la décadrer un peu pour avoir aussi quelques nébuleuses sombres en bas à droite, malheureusement on a eu du coup le reflet d'une étoile ! pas trop gênant quand même ouf ! On a ajouté du Halpha bien présent, bien que faible, dans le fond de ciel sur cette région Pour la technique: Observatoire remote APO - Chez Alain Maury - Chili TOA150 + Flattener 67: focale 1100mm, échantillonage 1.68" par pixel, champ 1°55' x 1°55' Alta U16M ( KAF16803) à -20° Filtre HaLRVB Gen2. Astrodon Pour l'image : Ha = 15 x 40 min L= 24 x 20min R=V=B= 6 x 20min par couche soit 34h au total Monture Mini-OHP et MCMT Guidage par Atik 314L+ en bin2, acquisition 1 sec 25 Darks 25 Bias 9 Flats Chef d'orchestre pour l'acquiz, autoguidage et prétraitement: Prism v9 Traitement: Prism, Iris et CS6. La vignette est cliquable vers la full que nous vous recommandons comme chaque fois : Bon ciel @+, Thierry APO_Team Thierry Demange, Richard Galli, Thomas Petit
  44. 23 points
    Bonsoir, Aujourd’hui j'ai délaissé le Mewlon 250 pour le petit de 180mm. Ce dernier m'a semblé faire un travail au moins égal dans l'UV. Impression ou réalité ? Les nombreuses images faites avec le petit mettent le doute. Ainsi je l'ai mis à contribution sur Vénus. Pour lui faire honneur j'ai grossi pas mal. Il se prend vraiment pour un grand, aidé par Maitre Yoda il est vrai. C'est sans doute ce qui fait la difference. Un peu fâché avec le M250 quand même. J'ai accumulé pas mal de films. Il y aurait de quoi faire une animation sans doute. Mais encore du boulot ! Pas sûr qu'on le fasse. Lucien
  45. 23 points
    Bonsoir, Encore en temps réel et une première sortie sur Vénus avec le Mewlon 180. Il y a bien longtemps qu'il n’avait pas pointé Vénus. Le premier SER et un traitement minimaliste en 60 secondes. Je retrouve les sensations passées avec ce tube qui semble dépasser les performances de mon 250 au moins dans l'UV. Mauvaise collimation du M250 ? Possible car pas collimaté depuis un ou deux ans. Le petit me surprend vraiment. A plus tard. Lucien
  46. 22 points
    Finalement j'ai bien mesuré, j'ai fait une sacrée virée l'autre nuit, sans quitter mon jardin 60 millions d'années lumières pour nos familières M 84 et 86, puis avec un peu d'audace 120 Mal du côté de PGC 40636... Au passage j'ai découvert IC 3355 et sa drôle de gueule. Bon j'ai m...dé sur les flats, mais en full frame en 2" ça vignette beaucoup et c'est pas gagné l'histoire. J'ai croppé, désolé Je m'appliquerais la prochaine fois, promis. Et puis même je ferais un peu de dithering. Mais déjà comme ça je me régale avec mon A7s (Newton 300 F4/Paracorr2/ 200x30s/pas d'autoguidage) Allez je vous emmène!
  47. 22 points
    bonjour à toutes et à tous ! un ciel bien dégagé , une lune très haute , et un froid qui tombe avec le coucher du soleil , pour une nuit encore hivernale ! j'ai essayé le filtre vert puis je suis revenu au filtre rouge , c'était plus raisonnable ! CFF 300 f/d de 20 asi 178mm fltre vert ou filtre rouge as2 , iris + astrosurface : cliquez pour les full lever de soleil sur Morétus à 80% filtre vert : autour de lillius filtre vert : Stöfler filtre vert : Ptolémée filtre rouge : Posidonius du 31 mars filtre rouge : j'ai pas fini de traiter , bon ciel et merci ! polo
  48. 22 points
    Bonjour, Hier après-midi Vénus se présentait bien dans un ciel assez bleu et non blanchâtre. Signe que la transparence était moins médiocre. C'est déjà bon à prendre. J'avais comparé le M180 et le M250 dans l'UV des arbres au loin. A priori c'est rassurant pour le gros qui se prend une baffe dans l'UV ces derniers temps. Je vais quand même vérifier la collimation. Il y a juste un peu à titiller les trois doubles vis. Sur mon tube, les réglages sont toujours de très faible amplitude : 1/20 de tour de vis ? Ci-dessous j'ai encore mis le petit à contribution. Pourquoi s"embêter avec un bidule de 12 kg alors qu'un autre de 6 kg fait aussi bien ? Du moins pour cette application. Les conditions de turbulence sont retombées à médiocre. On s'en sort pas trop mal quand même. Concernant l'animation du 19 mars qui était sur deux images, j'en ai rajouté une. Jean-Pierre dirait : < T'es payé pour faire durer ? > Pas vraiment. Je privilégié un traitement assez doux, il me semble. Pour une animation, on ne peut pas régler en tenant compte de la meilleure image. Avec des agrandissements pareils et des conditions changeantes, c'est sportif. En effet, j'avais démonté la caméra pour faire dans l'IR et la clarté du ciel variait : pas génial pour faire une animation ensuite. J’espère que ça vous plaira. Bon ciel, Lucien
  49. 22 points
    Salut à tous, levé à 6h30 ce matin pour la Lune, mais c'est Jupiter qui l'a emporté avec la GTR, et une turbulence assez coopérative. Avec ma lunette APM 107/700 et Barlow 2x, à 6h50: Avec un black sur le ciel, des couleurs plus réalistes ! Et avec la Zeiss Telementor de 63mm, sans moteur: Tout ça avec ma camera ASI224 et ADC. Jean-Yves
  50. 22 points
    Bonjour, Le 11 mars 2020, les conditions de turbulence s'annonçaient comme moyennes mais pas médiocres, en fin d'après-midi pour capter Vénus. A force de réaliser des vidéos, les nuages étant peu pénibles, je me disais que ça vaudrait la peine de tenter une animation de la belle. Travail délicat quand la qualité est si changeante tout de même. Cependant à force d'attendre on ne fait jamais rien. D"autant que ma dernière Vénus datant du 3 mars 2020, ne m'avait pas laissé des souvenirs inoubliables. Et il y a eu tous ces moments passés dehors par une lumière souvent délicate. C'est sans doute plus important que le résultat. Une sorte de Dolce Vita un peu hors du temps, le chocolat à 90% de cacao à portée de la main gauche. La droite étant réservée à la raquette de mise au point. Bon, il faut quand même travailler un peu pour donner du poivre à un Mewlon 250, qui n'est pas très romantique. Les lunettes sont plus romantiques, on les prend pour leur beauté par pour leur force brute. A toi de jouer mon gars. Mais un jour il y aura une lulu à ta place. Et toc, ça le calme un peu à défaut d'apaiser la turbulence. Ici c'est la Venus d'hier soir, le 13 Mars 2020. Les conditions étaient moyennes sans plus. J'ai rangé le matériel lus tôt que prévu. Pas vraiment la volonté d'en faire plus cette fois. Finalement on ramène quand même toujours quelque chose. On en vient au 14 mars 2020 qui a concentré un peu plus d'efforts. C'est dans le désordre, je sais. Juste pour montrer une Lune bien pâle ce matin. Spectacle fort sympathique avent le petit-déjeuner. Ce matin, il y a quelques heures, la Lune essaye de survivre entourée de nuages... On va finir par ce 11 Mars 2020 qui a concentré un peu plus d'efforts que de flirter avec la photo carte-postale, façon oncle Maurice ? On refait le coup du gars qui veut frimer un peu beaucoup avec sa calculette programmable HP48G. Un petit calcul comme d'habitude donc. Tiens ça va un peu moins vite on dirait ? Mais c'est dans l'incertitude de mesure. Et puis une vitesse moyenne n'est qu'une moyenne. Je m’aperçois que j'ai un peu massacré les contrastes mais on dira que c'est juste pour les calculs ici. On en vient à l'animation du jour. Cela fait bien longtemps que je n'avais pas fait une animation avec plus que deux ou trois images. J'en ai utilisé huit et écarté trois ou quatre qui perturbaient l'ensemble sans vraiment rien apporter. C'est du type aller-retour mais tout le monde l'aura compris. On voit aussi qu'elle tourne dans l'autre sens la Vénus. On le savait déjà mais c'est bien de voir que la haut, ils n'ont pas changé de politique. J'ai laissé le limbe brillant, c'est moins joli mais moins "Computer-Art" aussi. Un autre duel est attendu ce soir avec Vénus, si tout va bien pour les conditions météorologiques. Et la Vénus qui s'arrange toujours pour me mettre le Soleil en plein visage. C'est bien connu dans tous les westerns américains cette ruse ! Coquine la belle sauf que le Soleil va finir par disparaitre. Et là qui tirera le premier ? Bonne journée, AstroSurface passe en 64 bits pour traiter de très grandes images et avec certaines améliorations. Les caméras ayant de plus en plus de pixels ça devenait indispensable. J'ai rajouté sur le site une trentaine d'images brutes de divers sujets afin de se faire la main avec le : Wavelets-Deconvolution... http://astrosurface.com Lucien