Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content since 06/03/19 in Posts

  1. 80 points
    Bonsoir les amateurs de planètes, A la demande générale et en particulier de mon ami Franck, je vous présente 17 années saturniennes Mais également pour les amateurs qui n'étaient pas encore nés en 2004 De plus, celle de 2004 a eu un succès . . . planétaire C'était le 3 janvier. Un petit gif du film que j'ai conservé pour vous donner une idée de la qualité du ciel cette nuit là : Bonne visite et bonne soirée à vous, AG
  2. 59 points
    Bonsoir les planéteux, Bon, à la demande du plus grand nombre, j'ai craqué je vous ai concocté une petite animation des anneaux. Ce fût plusieurs jours heures de boulot quand même ( redimensionnement et rotation ) pour ajuster chaque image Mais vous l'avez voulue, je l'ai faite pour vous : Et tant que j'y étais, une autre, un peu plus déjantée, avec les images originales : Je vous souhaite une excellente soirée, AG Et une petite vidéo musicale par notre ami Valère :
  3. 58 points
    ...en réflexion sur les eaux calmes du lac La Cuesta del Viento ("la pente du vent") près de Rodeo en Argentine, avec au fond les Andes enneigées. Grand beau temps et superbe éclipse !
  4. 57 points
    Salut , C'est une photo qui m'a prise un peu plus de temps que d'habitude.Je voulais améliorer la résolution cet objet, il a m'a fallu une dizaine de nuit repartie sur 3 mois. Sur ces 11 nuits j'ai gardé 3 nuits. Sur le forum dédié aux poses courtes, je détaille un peu plus ces différentes nuits, pour montrer que c'est le Seeing qui commande! Et l'impact des fluctuations du Seeing se voit encore plus sur les photos réalisées avec les poses rapides. En résumé,Il y a plusieurs paramètres pour obtenir une bonne définition: -échantillonnage important, il faut que les détails soient assez écarter les uns des autres pour les différencier -temps d'exposition court mais pas trop, on reste cohérent avec son échantillonnage -Et surtout un bon seeing. J'ai récupéré ma couleur sur ma dernière photo de 2019, additionné ma luminance: un crop sur le centre, avec une photo faites par le HST en 1998, pour verifier si mes details sont réels: version plus lente: En regardant plus attentivement, il me semble que certains détails ont bougé. Il est évident que la grosse différence entre mon tube et celui de Hubble en résolution peut créer des artefacts de traitement si mon tube essaye de se caler au tube spatiale mais on dirait que... version plus lente: La fleche du haut, c'est probablement du aux traitements mais en bas Le gif avec les fleches est un agrandissement à 400%. Mais à quoi peut ressembler cette nébuleuse planétaire , avec le logiciel shape 5 on peut faire une simulation en 3d à partir des données interférométries le resultat calculé à partir de ce tableau: Ce qui ressemble à d'autres NP si notre point de vue change: Le clown est une copie de NG7009 ou NGC 6543, avec des différences subtiles selon la taille du compagnon, ou un basculement du champ magnétique. @SGo Matériels d'acquisitions: 300mmF4, barlow 2.5x monture atlas (EQ6) QHY290III-M et ASI224MC données de capture: expo:500ms-100ms gain:450 Nbr de brute:22100 gardées (environ 3h) Logiciels de traitement: Siril Astrosurface CS2 Stephane
  5. 55 points
    Bonjour à tous, Je tenais à vous présenter ces deux images de Vénus, réalisées ces derniers jours en même temps que la prise en main d'un Newton artisanal de 207mm d'ouverture assez exceptionnel. Ce télescope, que j'ai le privilège de continuer à faire vivre, a été entièrement conçu - optique et mécanique - par André Doucet dans les années 1970 et optimisé pour la haute résolution (très faible obstruction, optiques excellentes, tube fermé etc). J'ai mis des explications et des photos de l'engin dans une petite page dédiée, à travers laquelle j'ai souhaité rendre hommage au constructeur hors paire de ce télescope : vous pouvez jeter un oeil, il suffit de cliquer sur "News" en bas de la page d'accueil de mon site : http://www.astrosurf.com/beaudoin Voici donc Vénus prises avec ce petit Newton de 207mm de diamètre. Bon, je suis amateur de couleurs, quitte à ce que ce soit de l'UV-UV-IR, mais je mets aussi les versions NB ; le ciel est encore clair même en UV au moment des prises de vue donc je ne suis pas convaincu par un noir absolu et enfin j'hésite toujours à pousser fort les contrastes alors que tout ça s'avère pour le moins subtil à l'écran... Il y a peut-être moyen d'optimiser un peu le traitement ?! J'en profite pour remercier vivement Lucien pour son fantastique Astrosurface, logiciel vraiment pratique et puissant pour le traitement, que je découvre complètement. Pour l'alignement, est-ce que ce logiciel est meilleur qu'AS3 (j'ai eu la flemme de comparer) ? Prenez soin de vous en cette période si particulière. Amitiés, Emmanuel
  6. 52 points
    Bonsoir, Atlas est morte, vive Swan ! Alain Maury nous avait prévenu que la nouvelle comète C2020 F8 Swan était très sympa, on a donc décidé de la pointer ce matin, en fin de nuit, elle est au ras des paquerettes la bougre !! Elle a le bon goût d'être dans la diagonale par rapport à l'alignement de notre capteur parallèle à l'Ascension droite et présente une belle queue de plusieurs degrés déjà ! Pour la technique: Observatoire remote APO - Chez Alain Maury - Chili TOA150 + Flattener 67: focale 1100mm, échantillonage 1.68" par pixel, champ 1°55' x 1°55' Alta U16M ( KAF16803) à -20° Filtre HaLRVB Gen2. Astrodon Pour l'image registrée sur les étoiles : L= 6 x 1 min en Bin2 R=V=B= 1 x 1 min par couche en Bin2 soit 9 min au total Pour l'image registrée sur le noyau, on a 14 x 1 min pour la L et les mêmes couleurs Monture Mini-OHP et MCMT Guidage par Atik 314L+ en bin2, acquisition 1 sec 25 Darks 25 Bias 9 Flats Chef d'orchestre pour l'acquiz, autoguidage et prétraitement: Prism v9 Traitement: Prism, Iris et CS6. Les vignettes sont cliquables vers les full que nous vous recommandons comme chaque fois : Luminance seule : Registration sur le noyau : Voilà, @+ Thierry APO_Team Thierry Demange, Richard Galli, Thomas Petit
  7. 47 points
    Hello il y a quelques jours j'ai pu voir des aurores depuis un A380 sur un vol LAX-CDG. Je regarde à chaque fois que je traverse l'Atlantique nord mais c'est la première fois que j'en vois une notable avec un Kp de l'ordre de 2. Nous étions entre le Canada et le Groenland. J'étais avec Arnaud Thiry (Astronogeek), et en discutant avec les hôtesses elles ont proposer d'aller voir depuis l'avant. J'ai plusieurs fois eu l'occasion d'aller à l'avant pendant des vols, mais la vitre arrière du cockpit sur l'A380 c'est quelque chose !! Tout est pris au A7S avec surtout le 24 f/1,4 Samyang et il y a un peu de 12 f/2,8 de la même marque. Ce n'était pas l'aurore du siècle mais une très belle expérience tout de même JLuc
  8. 47 points
    Salut, Le 4-5 janvier j'ai eu une fenêtre pour capturer cette superbe nébuleuse, la nébuleuse du crabe. Par rapport à l'année dernière j'ai pu améliorer la résolution sur les faibles signaux avec ma 290MM, plus sensible que la 224 et surtout plus propre , ce qui permet de gratter assez loin. j'ai eu 2 nuits correctes avec la 290MM, le seeing était clément cette nuit là mais la buée m'a limité mes temps de pose globaux. Mais j'ai pu gardé 16000x1s sur 35000. Je suis en 8b, gain 450. Une brute de 1s pour voir que la nebuleuse est assez visible quand même: Pour la couleur j'ai essayé une exposition plus longue, 2s je voulais avoir des nuances plus prononcées, une brute: L'image finale: Full: https://www.astrobin.com/full/r8wzjq/B/ matériels utilisés: TN 300mm4 Atlas (EQ6) QHYIII-290MM pour la luminance:16000x1s gain 450 ASI224 MC pour la couleur:4100x2s gain 400 Logiciels utilisés: Siril pour le tri,empilement et calibration colorimetrique Astrosurface pour la deconvolution, et le collage des calques Photoshop pour la cosmetique Stephane
  9. 46 points
    Bonjour tout le monde, Vachement content je suis Ce morninge, révéillé à 5h30 ( oui, je suis un lève tôt ) un coup d'oeil sur le ciel histoire de . . . Tout dégagé avec les 3 belles qui me faisaient de l'oeil J'ai eu le temps de faire quelques films de Juju puis de Saturne, mais pour Mars, il faisait grand jour. Toujours avec mon vieux C8 dui fête ses 32 ans et pas eu le temps de vérifier la collimation Avec un nez de barlow 2x, barrette à filtre avec un IrCut, ADC et la caméra 224 MC. 4000 images de retenues pour chaque film, traitements Astrosurface et PSP. J'ai 2 Jujus qui sortent du lot à 5h57 et à 6h03 : Et une Saturne à 6h10 que je trouve bien meilleure que la dernière fois Après il faisait jour et j'ai pas été chercher la rouge Mais happy je suis C'est un premier jet et je ne doute pas de faire mieux suite à vos remarques Je vous souhaite une excellente soirée, AG
  10. 46 points
    Bonjour à tous. Et pourtant cette nuit là j'étais à 2 doigts de ne rien faire à cause du vent qui est heureusement devenu raisonnable. Très bon seeing parisien, JLD était de la partie en communication directe par SMS , c'est marrant de partager un bon seeing surtout que l'on était bien déchaîné ! Il y a encore du monde à traiter et peut être aussi une bonne Saturne, à ce moment là, le seeing est devenu incroyable mais il y avait beaucoup de nuages diffus, les poses ne pouvaient excéder 60 sec. Toujours la même recette, ou plutôt non, j'ai banni Registax6 au profit d'Astrosurface, merci Lucien. J'ai donc utilisé comme préconisé la Déconvolution R Lucy puis des ondelettes. Rens tech : Heure de capture Mid(UT)=212004.140, Celestron 14 Xlt, Zwo IMX 224c, Ircut Astronomik, Barcon, ADC PA. SER de 130 sec, FPS 79, gain 329, 12.52 Ms. 5521 images retenues/10387. J'ai du boulot à traiter mais pas de précipitation. Bon ciel à tous Will Version Saturne :
  11. 43 points
    Un siècle de passions ! Jean Dragesco est né en Roumanie, le 27 avril 1920, arrivé en France en 1941, naturalisé 1955, actuellement à Saint-Clément-de-Rivière prés de Montpellier. Jean a poursuivi ses études à la Sorbonne où il décroche un doctorat en sciences biologiques, au collège de France, ce fut le début d’une longue et brillante carrière dans le domaine de la zoologie mais également dans le domaine de l'astronomie où un astéroïde porte aujourd'hui son nom... Cet autodidacte est à l'origine d'une centaine d'articles et d'ouvrages sur l'astronomie, qu'il écrit tout au long de sa carrière. Il publie au moins 160 articles sur la protozoologie, les oiseaux et les mammifères qu'il photographie. Jean Dragesco est aussi l'inventeur du premier fusil photographique, le Dragesco Tar. C'est d'abord par le biais de cette discipline que nos vies ce sont croisées en 1989, j'étais alors un étudiant de 20 ans à la faculté de sciences de Montpellier. Lors d'un TP de Biologie, je montrais les photos d'une éclipse de lune réalisée avec mon newton de 210 mm à mes amis...observé de loin par le prof, ce dernier m'a gentiment glissé à l'oreille qu'il connaissait une dame au labo d'études du nom de Dragesco...le soir même je téléphonais à Jean, un appel qui restera inoubliable ! Imaginez l'excitation d'une telle rencontre après avoir dévoré ses ouvrages depuis de nombreuses années... j'allais enfin le connaître ! Sur les hauteurs du beau village de St Clément de Rivière je découvrais une superbe maison avec un très beau point de vue...sous la sonnette s'affichait un nom : DRAGESCO... je n'en croyais pas mes yeux ! En entrant, un fort accent Roumain m'accueille sans me voir, puis au fond d'un superbe salon aux larges baies vitrées une silhouette apparaît...avec un oeil vif comme l'éclair et une forte poignée de mains je découvre l'homme aux multiples facettes ! Professeur, directeur d'un laboratoire de ciliologie ( étude des protozoaires ciliés dont certains portent son nom) , photographe, cinéaste, écrivain, astronome, astrophotographe, testeur de pellicules, de filtres Kodak, dessinateur...et surtout infatigable passionné d'image ! Dans la foulée il m'entraîne dans son monde hors normes, un observatoire impressionnant, un labo photo incroyable et une armoire métallique remplie d'objectifs de haut niveau, Nikon, Leica, Zeiss etc., une foule d'accessoires dont je ne connaissais rien, un nombre incalculable de revues, d'ouvrages de référence, de clichés solaires et planétaires d'amateurs du monde entier et Français tels notre regretté Gérard Thérin , Christian Arsidi, Serge Deconihout, François Rouvières, Jean Dijon, Régis Néel...et tant d'autres ! De quoi être étourdi ! Nous prenons la direction de l'observatoire avec un superbe C.14 doté d'un filtre Daystar de 0.6 A, une lunette apo EDT de 180 mm, une Zeiss de 130mm une Vixen fluo de 106 mm une chambre de Schmidt Celestron de 200 mm F/1.5 et en attente le fameux Epsilon 300 F/3.8 surmonté d'une lunette guide apo de 150 mm F/9 elle même dotée d'un excellent objectif ainsi qu'un coronographe Lichtenknecker de 95mm. A l'époque je travaillais déjà à l'observatoire d'Aniane et nous allions bientôt l'équiper avec une partie du matériel de Jean... Le Schimdt Célestron de 203 mm F/1.5, l'Epsilon 300 F/3.8 sur monture ASKO 260 + une lunette triplet Christien APO de 150 mm F/9 et le coronographe de 95 mm. Nous allions régulièrement au cours de ces très belles époques, celles des années 90, passer quelques heures ensemble dans ce magnifique lieu d'observation... Aprés quelques années et en désaccord avec le directeur d'Aniane l'Epsilon 300 a été déplacé...chez moi de quoi passer des nuits blanches... il aura fallu s'équiper ! ( matériel d'hypersensibilisation du TP 2415 avec du Nidrac 10 avec 90 % d'azote et 10 % d'hydrogène). Là encore tout le matériel nécessaire à l'obtention d'une hypersensibilisation de qualité, densitomètre, pompe à vide, cuve chauffante et tous les conseils de Jean étaient à ma disposition. J'ai continué à fréquenter Jean durant de nombreuses années où j'appris tellement que ce soit en astronomie ou en microscopie ( un autre monde fabuleux ! ) Songez qu'il aura tout vu, le crac boursier de 1929, les machines à laver, les nouveaux avions, trains, tv etc...les ordis la guerre de 39-45, le choc pétrolier, l'homme sur la lune, les folies des années 80 , l'évolution technologique dans tous les domaines, l'an 2000 et... le coronavirus ! Je pense que beaucoup d'amateurs ont parcouru ses ouvrages et suivi ses multiples péripéties à travers le monde entier, ses missions au Pic du midi, ses recherches en Afrique, sur Butaré ou Cotonou et tous ses innombrables essais, tests et articles pour les revues spécialisées. A l'occasion de vos 100 ans aujourd'hui je tenais à vous dire Monsieur Dragesco, que l'astronomie d'amateur vous doit un immense respect et surtout un grand MERCI ! Bon anniversaire Jean ! Quelques liens et j'en oublie tant...y compris ses nombreuses décorations et récompenses ! http://www.astrosurf.com/luxorion/photo-hrdragesco.htm https://www.documentation.ird.fr/hor/fdi:23159 http://adsabs.harvard.edu/full/1969LAstr..83..355D https://www.zobodat.at/publikation_series.php?as_l[0]=surnamenr&as_l[0][qt]=equals&as_l[0][v]=3295&as_l[1]=&view=list https://www.antiqbook.com/search.php?action=search&l=nl&author=DRAGESCO Les images d'époque... merci pour votre lecture Phil
  12. 42 points
    Bonsoir à tous, Enfin la lune est passée dans la fenêtre de la loggia, c'est assez rare en ce début d'année parce-qu'elle est souvent trop haute (oui c'est un comble quand tout le monde demande à ce qu'elle soit le plus haut possible) ou à l'Ouest comme Vénus. J'ai pu tester ma nouvelle monture une EQ8, résultat mitigé pour l'instant, je pensais vraiment qu'elle serait plus robuste et moins sensible au vent que ma Taka JPZ, je dirais qu'elles sont très équivalentes (elles font le même poids) le suivi paraît plus précis mais ma bonne JPZ demanderait une révision pour comparer ! Après petite discussion avec Jean-Luc, la turbulence ne m'apparaissait pas comme lui la voyait, des vibrations étaient bien gênantes et je n'ai pas pu peaufiner la collimation, c'est dommage, cela contribue à la dégradation des captures, mais les résultats ne m'ont pas trop déçus et puis, ça faisait au moins un an que je n'avais pas réussi à faire du lunaire ! J'ai les yeux un peu exploser avec tous ces traitements, j'ai donc eu la flemme de remettre les paramètres de prise de vue sur chaque image Pour le principale, capture du 04/04/2020 C14 Xlt, monture EQ8 (ancienne version, mais pourquoi diable, ont-ils mis des manettes de serrage en DEC et AS aussi petites ) barlow barcon, filtre Astronomik orange (le vert ne passait pas), caméra ZWO IMX 174MM. Firecapture pour l'acquisition, Astrosurface Helium "merci Lucien" et photoshop. Bon ciel à tous ! Ah oui, les critiques constructives sont toujours les bienvenues ! Will Gassendi : Le Golfe des Iris : et enfin les très grands classiques, Clavius et Tycho : Il y en avait d'autres mais trop abîmées par la turbulence !
  13. 41 points
    Bonjour à tous, Désolé pour le délais d'attente, j'ai personnellement eu un probleme de la vie qui m'a retardé. Rien de grave. Mais ca n'a pas empêché de faire tourner les télescopes, et actuellement nous avons pris beaucoup de retard sur le traitement. Voici donc une nouvelle image avec une grande et tres belle galaxie NGC1512. C'est une galaxie spirale barrée située dans la constellation de l'Horloge à environ 41 millions d'années-lumière. Il y a tres peut d'images montrant les grands bras de la galaxie. Autant le centre est brillant et facile, autant les bras sont étendu et faible!! C'est une version LRVB ou le traitement fait la part belle aux bras de la galaxie, avec un fond de ciel surement plus bruité qu'habituellement. NGC1510 accompagne NGC1512. Le coté technique: Télescope JANUS Sud situé à l'Hacienda des Étoiles au Chili. Temps de pose: Couche L en10h35mn. Couche R, V et B en 1h30mn par couche. Poses élémentaires de 5min. Les meilleures images élémentaires présentent un seing de 1.3 sec d'arc, et la moins bonne retenue de 2.4 sec d'arc. l'image finale a un seing d'environ 2.0 sec d'arc. Télescope de type Newton de 520mm de diamètre FD 3.5. Echantillonnage de 0.4 sec d'arc par pixel. Camera ZWO 1600MM Cool. Filtres LRVB ZWO avec la roue à filtres de la même marque. Motorisation Directdrive Alcor System. Conception mécanique de l'ensemble du télescope (tube et monture) de Michel Meunier. Fabrication de la monture TELESCOPECAST. Piloté en automatique sous PRISM V10, prétraitement sous PRISM V10 et traitement final sous CS6. Voici la full comme toujour via clic sur l'image elle meme puis les fenêtres Astrosurf: Et comme toujour, bonne astro à tous!!!! La JANUS Team Michel Meunier et Laurent Bernasconi http://team-janus.astrosurf.com/ https://www.facebook.com/JanusTeamNordSud/
  14. 41 points
    Bonjour les noctambules, Hier soir, un ciel prometteur et une Lune qui se lève tard. Je suis donc reparti à la pêche à l'Huitre dans la Girafe. J'avais déjà fait un repérage le 6 mais avec la Lune ça n'a rien donné Puis une fenêtre le 12 m'a permis de faire quelques prises rouges et bleues. Enfin, hier soir, j'ai pu refaire quelques prises couleur et 18 poses de luminances. Toujours au foyer du M809 ( 200mm à F10 ) caméra Starlight SXV-H9 et filtres LRGB Baader. J'ai donc pu traiter 18 images L, 2 x 15 R et B et j'ai fait un vert synthétique. Le traitement a été plus simple que d'habitude, sans doute du fait d'un ciel plus correct Donc rien de spécial, traitement de tout ça sous AstroArt et finitions sous PSP. La version croppée : Que j'ai même osé agrandir à 125% : Toujours quelques soucis avec mes étoiles à cause de mon guidage erratique Mais plus pour longtemps normalement C'est un premier jet que je propose à votre sagacité Bonne journée à vous, AG Une version 2 un peu mieux résolue :
  15. 41 points
    Bonsoir les noctambules, La nuit du 19 au 20 a été vraiment magnifique beau ciel, pas de Lune, pas d'humidité J'en ai donc profité pour mitrailler un max Je suis retourné voir ma fleur bleue dans le Taureau. Toujours au M809 ( 200mm à F10 ) avec la CCD SXV-H9 et roue à filtres Baader. Des poses de 300 secondes pour la couleur 6 de chaque en R G B. Et j'ai pu faire une série de 31 poses de 300 secondes en luminance. Je n'ai traité que ces séries sans reprendre ce que j'avais fait les jours d'avant ( moins bon ) J'ai quand même un peu galéré au traitement car malgré tout, l'image finale était assez bruitée Donc traitement de chaque série dans AstroArt et trichromie RGB pour l'image couleur. Puis synthèse LRGB de la luminance avec la couleur. Finitions et débruitage sous PSP. C'est vraiment ce que j'ai pu tirer de mieux à c't'heure Mais peut-être qu'avec vos conseils . . . Bonne soirée à vous, AG Une dernière retouche :
  16. 40 points
    Bonsoir à tous, Je suis très content de vous présenter la première vraie lumière de mon télescope que je monte depuis près d'un an et demi. Pour ceux qui n'ont pas forcément suivi le projet, vous trouverez les détails sur le post suivant : http://www.astrosurf.com/topic/123558-montures-fornax/?page=3&tab=comments#comment-1836465 Pour cela, j'ai profité des dernières nuits claires du mois de Mai avant le solstice pour orienter le télescope vers un très très grand classique du ciel de printemps, à savoir M51. Pas d'originalité, certes, mais pour une première lumière, il faut taper dans une classique et du brillant. L'exotique viendra plus tard. Avec les nuits très courtes, il ne m'a fallu pas moins de 5 nuits pour accumuler les poses nécessaires pour obtenir cette image. Le résultat final est, je dois dire à la hauteur de mes attentes. Coté technique, le matériel utilisé est un Newton de 350 mm ouvert à 4 au foyer duquel est monté une atik 460EX derrière une roue à filtres avec des filtres LRVB astronomik. L'ensemble est supporté de façon très efficace par une monture allemande Fornax 102 qui une fois autoguidé avec PHD2 assure parfaitement son rôle. L'image est le résultat d'un compositage de 52 images de 5 minutes (4h20) pour la luminance et de 12 images de 5 minutes (1h) pour chaque couche couleur. La résolution finale de la luminance compositée est mesuré à 1.7'' avec un allongement des étoiles inférieur à 10% dont l'origine peut être multiple. Je vous recommande de jeter un oeil à la plein format car le fond du ciel regorge de minuscules galaxies lointaines. Pour les images suivantes, il faudra maintenant attendre au moins 2 mois malheureusement, car entre la Lune et la nuit qui n'est plus noir chez nous pendant près d'un mois et demi, les prochains créneaux d'observation seront fin Juillet au plus tôt. J'ai en tout cas déjà ma cible en tête. Jean-Christophe
  17. 40 points
    Bonjour à tous, j'ai enfin pu réunir à nouveau une pose de boulot, une bonne météo, pas de lune, le matos qui marche, etc... J'ai profité du bon seeing des 4 dernières nuits pour faire NGC 4565 en poses courtes + poses longues comme d'habitude sur ce type d'objets. Je suis content de l'avoir eue, car ça fait 2 ans que je la manque. Pour commencer et sans passer par 4 chemins, le final réduit à 2500 pixels pour le fofo : Cette première vue devrait vous inciter à aller voir la full (4000 pix à 0,4 "/pixel ) ici : Et pour ceux qui ont vraiment la flemme (si si, il y en a), un crop redressé : Je partage quelques étapes du traitement. Tout d'abord les 9000 x 1s avec la 290 MMC, avec darks et courbes. Cette image n'est pas destinée à être prise comme telle, c'est une étape de traitement, mais on voit qu'avec des poses de 1s et un échantillonnage de 0,5"/pix, on sort déjà plusieurs amas globulaires dans la galaxie. Ensuite la sortie couleur de la 294 MC Pro (70 x 180s), avec darks, correction du gradient et niveaux linéaires (image réduite). On voit tout le monde Pour finir, l'orchestre en cours de travaux : le 350 sur sa nouvelle dalle dans son abris en cours de construction. J'en ai profité pour peafiner l'emplacement définitif et la position Park. Voilà, voilà. J'espère que vous prendrez autant de plaisir à regarder cette belle galaxie que j'en ai eu à l'imager et à la traiter. Quand tout marche, c'est génial. Bon ciel, JF Edit : l'image NB avec la 290 a subi une forte deconvoluion. Ce n'est pas dit mais ça se voit 😉
  18. 40 points
    Salut les lèves tôt, Ce matin, debout de très bonne heure . . . j'en vois déjà qui rigolent . . . hé ben non Quoi que j'en ai profité quand même En fait, je me suis levé à 4h30 pour voir si il y avait une chance d'apercevoir cette comète SWAN absolument magnifique. Mais j'ai eu beau scruter le ciel aux jumelles vers mon horizon NE au-dessus des arbres, ben wallou, nada, quedal . . . pas vu la comète Et comme j'étais habillé et que tout était prêt dans l'observatoire, j'ai pointé le C8 vers Juju puis Saturne. C'est bas, mais c'était pas trop moche. Donc C8 avec barlow 2x + barrette à filtres avec IrCut + ADC + ASI 224MC vite fait sans collimation. 4000 images pour Juju wavelets Astrosurface, 3000 pour Saturne, et finitions sous PSP. C'est loin d'être au top, c'est pour participer et justifier ma sortie matinale Bonne soirée à vous, AG
  19. 40 points
    Bonjour a tous Voici une image, ou plutot deux, prises dimanche matin a 4h37 precise, heure du lever de la belle cendree (env 6%) C'est pris avec un 7D mark 2 objectif 100-300mm a env 135mm. 3,2s a 640iso. assemblage sous photoshop et tres leger masque flou ; image reduite a 33% Bonne reception Nicolas
  20. 40 points
    Bonjour à tous, 2 ans, que nous avons installés et mis en service le T520 Janus Sud au Chili sur le site de l'Haciendas des Etoiles! C'est un souvenir exceptionnel pour les deux amateurs que nous sommes. Le temps passe, mais nous en profitons bien. Nous avons publié 38 images avec cet instrument. Nous ne regrettons pas nos choix techniques, qui forme un ensemble parfaitement cohérant par rapport au type d'objet que nous voulons photographier. Pour fêter cet évènement, nous avons choisi un objet mythique à nos yeux, avec Helix Nebula. Si un jour on nous avait dit que l'on serait en capacité de réaliser une image de cette objet avec une telle résolution, je pense que jamais nous y aurions cru. Nous avons réalisé les acquisitions sur 4 mois, mais avec un seing qui était difficile cette hiver sur le site, de nombreuses images ont été tout simplement jeté. Mais avec le temps, nous avons réussi a obtenir une image finale de qualité, meme si on peut toujours faire mieux si le seing le permet. C'est une version Ha/OIII que nous vous présentons sous 2 versions: - La version classique, que l'on trouve partout. Qui fait la part belle au Ha avec une colorisation classique HaOIIIOIII. Ce n'est pas notre version préféré car elle est loin de la réalité visuel de objet, mais elle a l'avantage de montrer les nodules avec beaucoup de détail. - Une version que l'on ne voit jamais, ou tres rarement, avec une couche L réalisée avec 50% de Ha et 50% de OIII. Cette fois, l'image est completement différente, bien plus proche de la réalité de l'objet lui meme, avec les rayons du halot OIII bien visible superposé au Ha. Vous trouverez aussi les images Noir et Blanc des couches Ha et OIII. Elles prouvent clairement que cet objet montre deux structures bien différentes quand on compare les deux bandes. Enfin, vous avons préparé une video montrant la transition entre les deux bandes. Le coté technique: Télescope JANUS Sud situé à l'Hacienda des Étoiles au Chili. Temps de pose: Couche Ha en 15h05mn. Couche OIII en 11h50mn. Poses élémentaires de 5min. Les meilleures images élémentaires présentent un seing de 1.4 sec d'arc, et la moins bonne retenue de 2.4 sec d'arc. l'image finale a un seing d'environ 2.1 sec d'arc avant traitement. Télescope de type Newton de 520mm de diamètre FD 3.5. Echantillonnage de 0.4 sec d'arc par pixel. Camera ZWO 1600MM Cool. Filtres Ha et OIII ZWO avec la roue à filtres de la même marque. Motorisation Directdrive Alcor System. Conception mécanique de l'ensemble du télescope (tube et monture) de Michel Meunier. Fabrication de la monture TELESCOPECAST. Piloté en automatique sous PRISM V10, prétraitement sous PRISM V10 et traitement final sous CS6. Voici les images, la full comme toujours via clic sur l'image elle meme puis les fenêtres Astrosurf: Pour commencer, notre version préférée, sous la forme HaOIII-HaOIIIOIII: On voit parfaitement que la couche OIII se superpose à la couche Ha. Ce que l'on perd d'un coté, on le gagne de l'autre. Une version plus classique en Ha-HaOIIIOIII: Tous les nodules sont parfaitement visibles et détaillés. La version Ha: La version OIII: Les rayons du noyau central explosent dans un cercle presque complet montrant un visage completement diffèrent de l'objet. Enfin, une petite video en HD sur une animation entre les couches Ha et OIII: http://team-janus.astrosurf.com/Images/Helix2s.mp4 Et comme toujours, amitiés à tous et bonne astro!!!! La JANUS Team Michel Meunier et Laurent Bernasconi http://team-janus.astrosurf.com/ https://www.facebook.com/JanusTeamNordSud/
  21. 40 points
    Gérard s'est battu avec force et détermination pendant une année, avec le soutien indéfectible de sa femme et de son fils auxquels toute l'équipe d'Astrosurf adresse ses sincères condoléances. Pendant près de 40 ans il a été un modèle pour nombre d'entre nous : toujours méticuleux, patient et d'une rigueur sans faille il a montré le chemin à de nombreux astronomes amateurs dans tous les domaines de l'astrophotographie, depuis l'imagerie planétaire et lunaire jusqu'au ciel profond, que ce soit à la glorieuse époque de l'argentique ou plus récemment en imagerie numérique. Nous sommes nombreux à avoir perdu un maître qui n'hésitait pas à répondre à nos questions et à donner des conseils avisés dans de nombreux domaines.
  22. 39 points
    Bonjour je vous présente ma première version de M31 ( Galaxie d'Andromède ) qui était mon projet d'automne l'image en L avait été réalisée en Septembre et à cause du mauvais temps je n'ai pu faire la version RVB qu'en Décembre !!! par contre j'ai eu un problème lors de mes acquisitions couleur à cause de trames, peut être du à un parasitage électrique de la caméra donc grosse bataille sous photoshop pour tenter de récupérer en partie le problème!!! malheureusement je n'ai pas pu faire la couche H-Alpha pour faire ressortir les nombreuses nébuleuses qui sont présentes dans les bras de la galaxies ce serra mon challenge automne 2020 je vous présente ici la version à 55% de la taille d'acquisition Set-up Lunette Takahashi FSQ106 EDX3 Atik Horizon Monochrome Réducteur de focale 0.73x soit 386mm de focale Filtres Astrodons LRVB 45 poses de 60sec par filtres programmes utilisés : DSS, PRISM10 , PSP CS2 JP
  23. 39 points
    Bonsoir les planéteux, Bon, chus pas en avance car je suis un peu débordé ces jours-ci, famille, enfants, ti n'enfants, et je passe plus de temps au fourneau que sur Astrouf Mais bon, on est le 9 juillet et vous savez quoi qu'y nia le 9 juillet ? J'ai pas pu la tirer pour cause de vilaine météo, mais j'avais une image pas trop vieille qui a fait l'affaire Je vous propose donc ma petite rétrospective de 2004 à nos jours sur les oppositions de Saturne : Bonne soirée à tous, AG
  24. 38 points
    Bonjour les noctambules, J'avoue très humblement que c'est Pierre-Alain qui m'a suggéré cette rétrospective Malgré une météo en dents de scie et cette fin d'année plutôt maussade, l'année 2019 aura été pour moi une année assez prolifique C'est donc avec plaisir que je vous présente mon bilan annuel qui fait ressortir un solde positif Bon visionnement et bonne journée à vous, AG
  25. 38 points
    2 heures de Ha et 1 heure de RVB bin2 ASA 20 de Chilescope. La full est ICI
  26. 37 points
    Bonjour à tous, En préambule, je précise que je n'étais pas allé en Islande depuis quelques années... et je comprends maintenant mieux pourquoi certains ont pris du recul. La dernière fois que j'étais venu rares étaient ceux qui s'aventuraient sur les différents sites durant l'hiver, notamment la nuit... Aujourd'hui c'est un peu le choc, même lorsque l'on est prévenu, entre parkings aménagés, barrières, voitures et cars de touristes... chinois qui ont pris possession des lieux ! Ça se balade tous azimuts, ça fait des selfies de partout, ça utilise la led blanche du smartphone, ça pilote le drone pour se filmer... bref, l'Islande est devenue une destination presque banale en hiver (je n'ose imaginer en été !). Cela étant, on arrive à slalomer entre les Chinois, trouver des zones désertées et se faire plaisir facilement. Nous sommes partis 8 jours et avons eu de la chance côté météo avec 4 jours de ciel totalement dégagé dans le sud de l'île ! Pour se mettre en bouche, je vous propose quelques images d'ambiance généralistes qui témoignent notamment des lumières particulières qu'on voit là-bas... Région de Vatnsdalur : La spectaculaire jetée de Blonduos, recouverte d'une improbable gangue de glace... Région de Holtavorduheidi (là il faisait vraiment froid ) Grundarfjordur... Un somptueux crépuscule vers Dyrhólaey ... et un peu plus loin vers Reynisdrangar ! Jökulsárlón bien sûr (là il faut être rusé pour esquiver les touristes et leurs traces de pas). Et impossible de terminer ce tour d'horizon sans les classiques chevaux islandais : ... et quelques chutes d'eau juste exceptionnelles ! Venons en aux aurores boréales... Nous avons été gâtés, avec tous les soirs des aurores, dont un soir particulièrement spectaculaire ! Depuis Blue Lagoon : ... Thingvellir : Skogafoss : Skagaströnd... Et surtout Kirkjufell, où là ce fut le délire total pendant plus d'une heure !!!! On a même eu droit à une Grande Ourse émergeant des lumières ! Voilà, j'espère que la balade vous aura plu. On a quand même envie d'y retourner car l'Islande reste, malgré tout, magique à bien des égards... Christophe
  27. 37 points
    Bonjour Ce week-end j'étais au Pic, avec du beau temps et des températures anormalement exceptionnelles (- 1°C à près de 2900 m en février...) J'en ai profité, après avoir montré le ciel au public présent, pour monter sur la tour d'aérologie, pour faire un panoramique de 15 photos avec le 6D refiltré Astrodon et le Tamron 24 - 70 mm à 2.8. Pose de 15 secondes à 4000 iso. A+ Patrick
  28. 37 points
    Salut, Ma premiere sortie en journée ce fut pour Venus! Elle est bien basse! 21° à 15h TU... Pour l' UV ( le proche en vrai) j'ai utilisé l'ADC sur mon newton 300mm F4 + powermate 5x. Parametres de captures: expo 7ms gain 400 180s, gardé 20% Tout le traitement est fait avec Astrosurface, une véritable bombe ce logiciel! Je suis fan absolue du systeme ondelette/deconvo/lissage. Merci @Lucien! Sur 2h de capture, il y a une qui est sortie du lot cette après-midi. Avec le seeing j'ai eu un bon passage... Stephane
  29. 37 points
    Bonsoir Ce groupe Ugc1810 est situé dans Andromède, proche de la galaxie annulaire présentée ces derniers jours, c'est également un objet Arp souvent capturé par les amateurs d'exotisme. Ce sont des spirales qui vont fusionner, ces interactions apportent beaucoup de singularité et une certaine esthétique à ce groupe d'objets. J'ai posé un peu plus long que d'habitude, 40 x 4 mn, uniquement en luminance, à 0.5"/pix avec le C11HD à F10 et la ST10XME depuis la banlieue Lilloise. SQM 19.3. La couleur est issue d'une précédente version LRGB, adaptée à l'échantillonnage obtenu avec le C11. Traitement Iris et PS CS2 image 2100 pix Amicalement Christian http://www.astrosurf.com/chd
  30. 36 points
    Bonjour à tous, Voilà plus de 6 mois que j'image la planète Vénus (de décembre 2019 à fin mai 2020), aujourd'hui je peux enfin vous présenter les planches finales les images régulières, ont permis de mettre en évidence la taille et la phase de cette belle planète. En effet au fur et à mesure qu'elle se rapproche de nous, sa phase diminue. Les images ont étés faites avec toujours la même configuration, Télescope Newton 200/800-Barlow 5x-Filtre Uvénus Astrodon-Caméra ZWO ASI 290MM. Planche 1 Planche 2 N'hésitez pas a allez voir les fulls ici: https://astrob.in/eq8rvw/0/ https://astrob.in/apjjlq/0/ Au plaisir de vous lire Nico
  31. 36 points
    Bonjour à tous, Voici ma version de M63 ... C11 EdgeHD à F/D 7 avec caméra Atik 4000MM (Setup en Espagne, piloté en remote) Nuits des 17 et 18 mai 2020 48x300s en luminance et 10x300s par couche R, G et B.
  32. 36 points
    Bonsoir les noctambules, Hier soir, incroyable mais vrai après 3 jours de flotte, un ciel limpide et une nuit de nouvelle Lune J'en ai donc profité pour refaire ma galaxie NGC 3953 que je vous ai déjà présentée. Et vous avez été très indulgents avec moi avec cette image vraiment loupée Mais faite sous un ciel voilé et avec une mise au point un peu dans les choux ! Alors, j'ai tenu à me rattraper pour vous offrir une galaxie présentable C'est beaucoup mieux mais attention . . . c'est pas du ChristianD non plus Toujours au M809 ( 200mm à F10 ) caméra SXV-H9 au foyer et filtres Baader. Et piloté de la maison avec ma super monture GM1000 et sans autoguidage J'ai donc fait 50 poses de luminance et 2 x 12 poses R et B et un V synthétique au traitement. EDIT : toutes les poses sont de 240 secondes. Je vous présente donc ma dernière version provisoire de cette galaxie. Qui sera éventuellement modifiée en fonction de vos avis Je vous souhaite une excellente soirée, Prenez soin de vous . . . et des autres, AG EDIT : une version un peu moins magenta :
  33. 36 points
    Bonjour à tous, Ce soir, nous vous proposons un retour avec Janus Sud, et la célèbre galaxie de la Roue de Chariot (ESO 350-40). C'est une galaxie lenticulaire à anneau située à environ 500 millions d'années-lumière du Soleil dans la constellation du Sculpteur. Bon, tout le monde connait cette galaxie, on la retrouve dans toutes les revues du monde entier. On a tous rêvé par exemple devant l'image de Hubble. La forme actuelle de la galaxie de la Roue de chariot serait issue d'une collision avec une petite galaxie il y a environ 200 millions d'années. Probablement d'une forme en spirale semblable à celle de la Voie lactée, la galaxie de la Roue de chariot aurait été entièrement traversée par la petite galaxie, ce qui a créé une énorme onde de choc qui a provoqué une perturbation gravitationnelle à travers la galaxie cible. L'onde de choc s'est propagée a une vitesse d'environ 320 000 km/h (soit environ 90 km/s) en balayant la poussière et le gaz interstellaire, amorçant du même coup des régions à sursaut de formation d'étoiles. L'apparition des bras spiraux ou de faibles rayons entre le noyau de la galaxie et l'anneau extérieur de celle-ci laisse croire que la structure en spirale de la galaxie commence à réapparaître. Maintenant, il y a une autre hypothèse qui explique la structure peu orthodoxe de la galaxie à l'aide d'un modèle basé sur l'instabilité gravitationnelle. Ce dernier montre que les perturbations gravitationnelles axisymétriques (radiales) et non axisymétriques (spirales) de faible amplitude permettent une association entre les amas de matières grandissants et les vagues axisymétriques et non axisymétriques gravitationnellement instables qui prennent l'apparence d'un anneau avec des rayons. Bon, personnellement, je n'ai pas compris grand chose à la deuxième hypothèse:-). Voici le coté technique: Télescope JANUS Sud situé à l'Hacienda des Étoiles au Chili. Temps de pose: Couche L en10h50mn. Couche R, V et B en 1h50mn par couche. Poses élémentaires de 5min. Les meilleures images élémentaires présentent un seing de 1.4 sec d'arc, et la moins bonne retenue de 2.4 sec d'arc. l'image finale a un seing d'environ 2.1 sec d'arc. Télescope de type Newton de 520mm de diamètre FD 3.5. Echantillonnage de 0.4 sec d'arc par pixel. Camera ZWO 1600MM Cool. Filtres LRVB ZWO avec la roue à filtres de la même marque. Motorisation Directdrive Alcor System. Conception mécanique de l'ensemble du télescope (tube et monture) de Michel Meunier. Fabrication de la monture TELESCOPECAST. Piloté en automatique sous PRISM V10, prétraitement sous PRISM V10 et traitement final sous CS6. Voici l'image de l'ensemble du champ, biensur à regarder en pleine trame: Le crop sur la galaxie: Et comme toujours, bonne astro à tous!!!! La JANUS Team Michel Meunier et Laurent Bernasconi http://team-janus.astrosurf.com/ https://www.facebook.com/JanusTeamNordSud/
  34. 36 points
    Hello assez cool la Lune ce soir, elle montait à 52 puis 53°. Si ça passe plus haut, je ne peux plus suivre, avec le Mewlon 250 à cause du balcon du dessus. En plus le ciel s'est enfin décidé à être stable, du coup j'ai pu pousser le Mewlon plus loin que je ne l'avais poussé jusqu'ici sur la Lune. C'est pris avec un filtre g'. Ces images sont préliminaires, il en reste d'autres à traiter (mais bon je serai étonné que je sorte mieux au moins sur ces 2 zones. Ca me confirme ce que je pense depuis un moment, ce tube sur la Lune peut vraiment aller taquiner les C14 J'ai tenté l'UV mais ça manque trop de flux. J'ai passé un autre filtre maison à spectre large b-uv qui laisse et là je crois que je manque de focale en fait. A voir à traitant tout. Elle va plaire à @AlSvartr, @Simon Fabre et @wilexpel celle-ci je pense
  35. 36 points
    Bonjour à tous, J'ai profité d'une belle trouée hier pour imager cette galaxie, en 2h20 de luminance, 25 à 30mn par couleur. L'essentiel de la luminance avant la lune, le reste après. Le début de soirée était très bon, puis ça s'est vite dégradé tant du point de vue de voiles élevés que de la lune. Mais enfin, j'ai quand même pu empiler à 2" les images pré-traitées. Newton 253/2944 (paracorr + powermate x2), QSI690 en bin2 (bin3 pour la couleur), traitement Iris et PS cs2 Nathanaël Clic-clic pour la full
  36. 36 points
    Bonjour à tous, un petit détour par chez vous malgré mon inactivité criante pour vous présenter les toutes premières images faites avec mon nouveau Celestron 11, plus léger et maniable que mon C14 pour mes vacances dans le Sud. L'optique est très bonne, le contraste et le piqué sont superbes en visuel, les satellites galiléens par exemple sont des petits billes magnifiques. Les planètes ne dépassant guère 20° de hauteur même dans le Midi et l'ASI 178MM n'étant sans doute pas optimale pour le planétaire, j'espère que le meilleur reste à venir avec ce bel instrument. Mon site en bord de mer est également à la hauteur de mes espérances, avec des nuits stables notamment par flux de sud... Amitiés Emmanuel
  37. 35 points
    Bonjour, voici la galaxie NGC 4051 dans la grande Ourse, sa distante est relativement incertaine, entre 35 et 55 Mal, c'est une galaxie de Seyfert à noyau hyperactif, en son centre loge un trou noir super-massif de 1.73 million M☉. Sa petite taille apparente (6' x 5') en fait une cible peu souvent imagée. Cette image a été prise le lendemain et sur-lendemain de la dernière pleine Lune, il y a certainement de la perte de dynamique, mais cela passe quand même; le but de la manip étant de tester diverses solutions pour éradiquer les problèmes de trames que j'avais sur les précédentes images qui me pourrissaient le fond de ciel, les problèmes sont en cours de résolution, ou peut -être même résolus , j'ai complètement revu le setup : passage au guidage avec le capteur interne de la sbig, acquisition faites avec CCD soft, augmentation des paramètres de dithering ...... au final cela fonctionne sans que je décèle vraiment quel était le problème (par exemple le seul changement des paramètres de dithering ne suffisaient pas à apporter une solution), mais je soupçonne fortement un conflit entre mon ancienne caméra de guidage (sbig ST 2000) et la caméra d'acquisition STL 11 K) ou un conflit entre les différents logiciels Il y a 87 poses de 3 minutes pour la luminance binning 1 x 1 ech : 0.63" et 3 x 7 poses de 3 minutes pour les RVB, le seeing habituel entre 2,2" / 2.5" ce qui était au dessus n'a pas été retenu. Astrosib 360, STL 11000, ,acquisitions en automatique avec Maxpilote, le traitement avec Pix et PHP L'image du champ complet un peu croppé et réduit à 1300 px : Un crop sur la cible : Version full à la taille d'acquisition: http://astro.equinoxe.free.fr/images/images_constelations/grande_ourse/NGC_4051_full.jpg Jean-Claude Mario.
  38. 35 points
    Salut Voici ma version d'NGC 2683 Surnommé UFO Galaxy! Nathanaël ma rappelé avec sa belle image. Qu'elle était dans les parages. Merci! Je l'ai shooté lundi dernier en soirée sous un ciel pas trop mal Comme je cadre toujours le nord en haut! Elle n'est pas vraiment à son avantage! Alors, voici un crop dans le sans ou on peu y voir un OVNI parait-il Et la full dans le sans de la capture CT16 f4 sur EQ8 QSI683wsg à moins 45 degrés Filtres Astrodon LRVB=185-30-30-30 minutes. Bin 1x1, et Sub de 5mn. Autoguidage. ASI120mm sur diviseur optique. Avec PHD2. prétraitement CCDSoft. Traitement final PS CS6. Bon visionnement Martin
  39. 35 points
    Bonsoir, Gros coup de bol ce soir, une éclaircie !!! L'avantage du poste fixe, on ouvre le toit et on shoote vite fait. L'éclaircie n'a pas durée mais j'ai un souvenir de cette comète près du Double amas. 10 poses de 180s à la Megrez 72 et l'ASI 1600 MC : comet c2017 t2 _panstarrs_10x180s_asi1600_Megrez72-20200129 by Frank TYRLIK, sur Flickr Traitement SIRIL et Photoshop. Bonne soirée, Frank
  40. 35 points
  41. 35 points
    Bonjour Aujourd'hui pas de transit de Mercure dans le Gers, les nuages en ont décidé autrement. Mais hier soir, peu avant le coucher du Soleil, un superbe arc-en-ciel est apparu, très intense avec une belle lumière chaude de fin de journée. C'est pas vraiment de l'astro, même s'il s'agit d'un météore, mais depuis dix jours, le ciel est désespéramment nuageux. Panoramique de 6 photos avec un Canon 6D et un Irix 15 mm à 2.4. Patrick
  42. 35 points
    Bonjour à tous, Difficile d'imager cet objet assez bas et j'ai du jeter pas mal de poses, les conditions ces derniers jours ayant été assez variables et aléatoires. J'ai un planning assez rempli en terme de cibles à faire, donc je vais sans doute devoir attendre l'été prochain pour faire d'autres poses et ajouter une couche S pour faire du SHO. Voici l'image, que j'ai du traiter un peu fort pour atténuer le bruit qui était très présent en raison du manque de poses et dont j'ai légèrement réduit la taille pour cacher la misère C11 Edge HD et caméra Atik 4000MM 15x600s en Ha 8x600s en O3
  43. 34 points
    Bonjour, C'est dans la Vierge de l'on trouve ce couple qui mérite bien une séance d'acquisition. Ngc 4567 - 4568 sont 2 spirales en phase de "rapprochement" et même un peu plus. Elles font partie de l'amas Virgo, distant de 50 millions d'AL environ. Leur dimension apparente est de 3' d'arc pour une magnitude de 11.5. Ce sont des objets souvent imagés par la communauté amateur, voici une version acquise à 0.5"/pix depuis la Région Lilloise. Conditions d'amusement : 22 x 260 secondes au C11HD 2.8 metres de focale & Sbig ST10XME. SQM de banlieue à 19.4, seeing pré image 1.9" d'arc Acquisition du 25/04/2020 Fond de ciel sur brute = 1350 ADU, bruit RMS sur brute = 31 ADU Traitement Iris et PS CS2 Image 2100 pix : Amicalement Christian http://www.astrosurf.com/chd
  44. 34 points
    Salut à tous, Les images commencent à s'empiler sur le disque dur, il faut bien se décider à traiter tout cela un jour au l'autre... Voici une première sélection. Pour la petite histoire, c'est fait avec un C14 équipé de ventilateurs qui souffle / aspire derrière le miroir D'abord un grand classique avec le Mur droit : Puis une zone que je trouve très intéressante, et pas souvent imagée, avec pas mal de fractures, rainures. Peut-être la zone la plus sombre de la face visible : juste en-dessous (au Nord) on retrouve Erasthostène : Deslandres et Hesodius : Un autre grand classique avec Platon : Et puis une zone plus au Nord où l'on ne s'aventure pas très souvent :
  45. 34 points
    Bonjour à tous, Après l'année de développement du Newthom 250 que certain d'entre-vous on suivi avec délectation , voici le moment venu de tester l'objet sur le terrain ! Nous sommes partis avec Emmanuel Mallart @MALLART , pendant une semaine dans un des lieux mythiques de l'astronomie amateure française : le col de Restefond, à la limite du Parc du Mercantour. Il a fait froid, il a fait beau et nous avons au final 4 nuits sur 6 dans la besace, pas si mal..... avec un peu de turbu quand même sur deux d'entre elles. Nous avons eu le plaisir d'avoir quelques visites notamment le club ADARA de Barcelonnette et sa charmante Heloïse que je salue si elle lit ces lignes, Jean David @JD avec qui nous avons fait du visuel dans des instruments d'exception et Jerôme qui est monté de la Vallée pour faire une longue session d'observation pendant laquelle tout le monde a eu très froid jusqu'au petit matin. Quelques images d'ambiance avec l'installation du matériel : A noter la barrière anti-mouton qui a bien fonctionné puisqu'il n'y avait pas de mouton comme quoi ça marche. Le fameux Newthom prêt à travailler (avec quelques câblages temporaires il est vrai) : J'ai fait une vérification de collimation avant de lancer les acquisitions... et bien, après 1000km de route... je dois dire que j'ai eu du mal à voir dans quel sens corriger... alors je n'ai rien touché. Ça confirme la stabilité de la collimation qui était un des points importants au moment de la conception pour ce setup nomade. Bravo à Axis! Comme prévu c'est quand même la taille maxi d'un set up pour le transporter en nomade, à mon avis il ne faut pas plus gros sinon ça devient vraiment chaud à déplacer régulièrement. Le camp au travail ... un bon coup de flash dans la nuit c'est toujours sympa, ça met un peu l’ambiance... ça anime...ça crie...ça chahute. Et puis le reste de l'orage de neige que l'on s'est pris une nuit ... juste une tente cassée c'est pas si mal et puis la route a été déneigée dans la minute alors on va pas se plaindre... et en plus c'est vraiment très joli une autre image de la neige sur le fort pour les connaisseurs... pour le plaisir : Un petit souvenir de nos amis d'ADARA envoyé par notre amie Heloïse de son pseudo @Adara_ubaye ... accueillis à 2600m d'altitude après 12h de route avec un buffet et un apéro c'est pas la classe ça. Merci beaucoup à tous ! et une photo d'ambiance des ADARAiens... avec Persée qui se lève.. et la tente éclairée par la lumière du pc en arrière plan... de bons souvenirs : Venons-en aux premiers résultats : L'objectif de cette session c'était de tester tout un tas de trucs, je n'ai pas fait des jours et des jours de pose sur un objet, l'idée c'était de varier un peu les plaisir pour comprendre mieux comment réagit l'ensemble du setup. La première image est un champ que je voulais faire depuis au moins dix ans mais faute de focale et de qualité de ciel, il m'avait toujours été impossible de sortir quoi que ce soit. Et bien maintenant c'est fait. Le fantôme est dans la boîte VDB141 - la nébuleuse du fantôme - Les conditions de prise de vue sont les suivantes : Tube : NewThom 250mm f/4 Monture : 10micron Hps1000 camera : ASI183mm pro en imagerie - ASI 120mini en guidage prise de vue : gain 53 - binning 2 - échantillonnage 0.93" - refroidissement -20°c - offset 25 logiciel : prism v10 (session+pré-traitement) - siril - photoshop poses : L (33x300 sec) R (15x300sec) V (6x300sec - poses triées cause turbu) B (12x300sec) ça mériterait un peu plus de pose et je n'ai pas trop tiré les curseurs pour garder ce fantôme délicat, mais pour un objet d'une nuit je trouve ça convaincant... Encore 5 ou six autres images à diffuser au fil des jours... issue de ce joli site qu'est le Restefond ... à suivre.
  46. 34 points
    Bonjour, c'est encore moi Ben oui il fait beau en ce moment, c'est pas de ma faute Donc comme promit, voici la première image de la soirée de lundi soir dans les alpes du sud. Pour cette première image de la soirée je suis aller rendre visite a NGC891 et ses petites copines. Toujours le même setup en un peu moins de 4h. Je vous rajoute deux crops, mais n'hésitez pas a aller voir la full qui regorge de petite galaxies Infos technique: Instrument ou objectif:Skywatcher 150/750 Explorer BD Imageurs:ZWO ASI1600MM-Cool pro ASI 1600MM pro Monture:Skywatcher HEQ5 PRO (belt modification) Instrument de guidage:GSO 50mm Finder Guide Scope Caméra de guidage:ZWO ASI120MM-S Réducteur/correcteur de focale:Baader MPCC coma corrector Logiciels:siril, APT - Astro Photography Tool Astro Photography tool Filtre:ZWO LRGB 31 MM Accessoires:ZWO EFW 5x31 Résolution: 4558x3411 Dates:30 septembre 2019 Images: ZWO B 31 mm: 20x120" ZWO G 31 mm: 20x120" ZWO L 31 mm: 55x120" bin 1x1 ZWO R 31 mm: 20x120" Intégration: 3.8 Heures Âge moyen de la Lune: 2.00 jours Phase moyenne de la Lune: 4.46% Echelle d'obscurité de Bortle: 2.00 Voilà, j’espère quelle va vous plaire, Bon ciel a tous Guillaume
  47. 33 points
    Bonjour à tous, Voici une troisième image (voir la première et la deuxième) réalisée en nomade dans le Queyras par -10°C avec la lunette WO SD 66/310 (tv 0.8x) et une QSI 690ws8 sur HEQ5. Il s'agit de M78 et d'un bout de la boucle de Barnard. J'ai trouvé ce champ sympa à cause des nuances de couleurs offertes par ces différentes nébuleuses. 4h de luminance bin1 et 1h par couleur rvb bin 2, image redimensionnée à 4.9"/p au traitement, traitée avec Iris et PS cs2. Nathanaël clic-clic pour la full
  48. 33 points
    Bonjour à tous, Voici la quatrième et dernière image réalisée en nomade dans le Queyras par -10°C avec la lunette WO SD 66/310 (tv 0.8x) et une QSI 690ws8 sur HEQ5 (liens images 1, 2 et 3). Il s'agit de NGC2238 dans la constellation d'Orion, bien connue sous le nom de nébuleuse de la Rosette. 4h de Ha bin1 en luminance, 2h de OIII et SII pour les couleurs en bin 2, image redimensionnée à 4.9"/p au traitement, traitée avec Iris et PS cs2. Un problème de map sur la couche OIII me laisse quelques petits halos autour d'un certain nombre d'étoiles. J'ai mené de front les acquisitions SII et OIII en bin 2, du coup je n'ai pas refait la map sur le OIII, grosse erreur sur une lunette . Nathanaël clic-clic pour la full
  49. 33 points
    Salut vous tous Voici ma dernière image fait la semaine dernière! Ici on ne ressent pas du tout le réchauffement climatique Lors de cette rare nuit dégagée. Le mercure chutait d'environ un degrés à l'heur durent la capture! Soit de -7 à -12 degrés! Pas évident mais Boff! C'est comme ça ici alors on fait avec! La voici CT16 f4 sur EQ8 QSI683wsg à moins 45 degrés Filtres Astrodon L(HaR)VB=150-60-50-30-30 minutes. Bin 1x1. Sub de 5mn LRVB et 10mn en Ha. Autoguidage. ASI120mm sur diviseur optique. Avec PHD2. prétraitement CCDSoft. Traitement final PS CS6. Bon visionnement Martin
  50. 33 points
    Bonjour à tous, Toujours très peu actif sur la liste et aux commande de mon télescope, j’ai quand même pu faire quelques images de la lune, prcche du dernier quartier dans la matinée du 23 juillet, Avec des conditions pas trop mal et une Lune à plus de 45°. c’était je pense meilleur le lendemain et le surlendemain avec une lune un peu plus haute et des conditions plus calmes (pas du tout de vent et de nuages) mais impossible d’imager lors de ces deux nuits …. Alors on se contentera de cette matinée du 23 ;o) Les images sont prises de mon balcon avec le C14 l’ASI290 let la barlow 2X CLAVE J’ai aussi utilisé le filtre rouge ASTRONOMIX monté dans ma roue à filtre pour les images en RVB des planètes. J’ai pas essayé le filtre vert var ce n’était pas assez calme … Pas trop de films non plus … car je me suis réveillé un peu tard … et le jour et le jour s’est vite levé, donc une seule prise sur chaque cratère alors que d’habitude je fais au moins deux passes (voir trois) afin d’avoir (pour chaque cratère) des films pris en début en milieu et en fin de séance … comme en général les conditions et le tube (mise en température) peuvent évoluer au cours de la séance. J’ai privilégié une sélection très serrée des images (350 sur des films de 8000 à 10000 images brutes) d’habitude (sans doute avec des conditions un peu plus stables je pousse parfois jusqu'à 2000 images). Pour le traitement c’est du simple et du basique (je suis bien trop peu présent sur la liste pour me lancer avec les nouveaux logiciels) Donc AS3 Registax pour générer un .FIT (avec un peu d’ondelettes) puis IRIS (traitement vancittert puis ondelettes) et enfin Photoshop pour les finitions (recadrage luminosité contrastes et niveaux , filtres atténuation et renforcements) Bon allez je poste les images ;o)