Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu le plus aimé depuis le 06/09/2017 dans toutes les zones

  1. 41 points
    Bonjour, Cela fait presque un mois que je n'avais pas participé sur le forum mais me revoici avec quelques images de Jupiter, Saturne & Mars prises avec le Vixen VMC260L avec un créneau enfin "honorable" pour ce diamètre !!! En effet, cela faisait maintenant plus de 6 mois que je n'avais rien pu faire avec le VMC260 (pour cause de turbulence immonde... ) mais à force de persévérance, je suis enfin tombé sur une accalmie même si c'était loin d'être les images de l'année Je ne vais pas bouder mon plaisir car je commençais à douter sérieusement de sortir la moindre image planétaire cette année, mais c'est fait et j'espère (je croise les doigts) pour qu'il y ait d'autres moments à venir pour pouvoir imager de nouveau les planètes ! Je vous recommande de visualiser les images en full pour en profiter vraiment... sinon, tant pis pour vous Jupiter le 21 avril 2018 à 00h28 (TU) image à taille d'acquisition lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/view/2018_04_21_0028_jupiter_vixen_vmc_260_asi290_r610_rvb_copyright.jpg image agrandie à 130 % lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/view/2018_04_21_0028_jupiter_vixen_vmc_260_asi290_r610_rvb_130pc_copyright.jpg Versions en N&B à taille d'acquisition lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/view/2018_04_21_0028_jupiter_vixen_vmc_260_asi290_r610_copyright.jpg image agrandie à 130 % lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/view/2018_04_21_0028_jupiter_vixen_vmc_260_asi290_r610_130pc_copyright.jpg Saturne le 20 avril 2018 à (04h29 (TU) image à taille d'acquisition lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/view/2018_04_20_0429_saturne_vixen_vmc_260_asi290_r610_rvb_copyright.jpg image agrandie à 130 % lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/view/2018_04_20_0429_saturne_vixen_vmc_260_asi290_r610_rvb_130pc_copyright.jpg Mars le 20 avril 2018 à 04h43 (TU) image à taille d'acquisition lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/view/2018_04_20_0443_mars_vixen_vmc_260_asi290_r610_rvb_copyright.jpg image agrandie à 150 % lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/view/2018_04_20_0443_mars_vixen_vmc_260_asi290_r610_rvb_150pc_copyright.jpg Je pense ajouter quelques images de Jupiter sur ce fil au fur et mesure que je pourrais traiter ces dernières EDIT ************** Ajout de 2 nouvelles images ************************ Voici deux autres images un chouille moins bonnes mais compte tenu de la hauteur de Jupiter, je les trouve pas mal du tout... alors je vous en fait profiter Jupiter le 20 avril 2018 à 00h59 (TU) image à taille d'acquisition lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/view/2018_04_20_0059_jupiter_vixen_vmc_260_asi290_r642_rvb_copyright.jpg Jupiter & Europe le 20 avril 2018 à 01h51 (TU) image à taille d'acquisition lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/view/2018_04_20_0151_jupiter_europe_vixen_vmc_260_asi290_r642_rvb_copyright.jpg EDIT ************** Ajout d'une nouvelle image ************************ Jupiter & Europe le 20 avril 2018 à 03h12 (TU) image à taille d'acquisition lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/view/2018_04_20_0312_jupiter_europe_vixen_vmc_260_asi290_r642_rvb_copyright.jpg Voilà, j'espère que vous apprécierez ces images autant que moi Gérard
  2. 35 points
    Bonsoir à tous, Voilà que je me suis enfin décider à finir les traitements principaux qui datent pour certains de Juin. Bonne surprise pour Mars (mais il n'y a eu qu'une seule nuit de valable depuis que je suis revenu de vacances... C'est le principal) avec un très bon seeing, surtout à cette élévation ! Le plus surprenant, c'est que les IR sont moins définies que cette RVB mais je pense que les conditions ont vite changé, je commence toujours par la couleur De plus, plus on va dans la nuit, plus le seeing se dégrade... Je reviens un peu dans le temps, pour 2 petites Jupiter, du moins une animation et une image. Pas parfaitement uniforme au niveau des couleur mais j'avais trop mal aux yeux Saturne, plus difficile que Mars même si elle est plus haute, les écarts de vitesse d'acquisition font toute la différence ! Pas mal d'artéfacts, mais je m'en doutais avec ces ondulations de bord ! Ben c'est la fin des images, je pense que les prochaines captures seront lunaires et je l'espère d'Uranus. Bon ciel à tous (ici la grisaille est revenue... Je vais pouvoir dormir)
  3. 34 points
    Bonsoir à tous ! J'en ai mal aux yeux d'avoir essayé de traiter le mieux possible la vidéo la plus définie. J'ai essayé la dérotation de 3 images mais sans conviction, l'une des images surpassait les autres par sa résolution. J'ai remarqué également qu'AS!3 me donnait des images bien moins bonne qu'AS!2, c'est vraiment un fossé ! Voici les renseignements de cette fameuse nuit : Jupiter le 19/06/2018 à 20H38.44 MID UT. Celestron 14xlt, Zwo IMX 224C, Barcon, ADC Pierro-Astro MK3. Echantillonnage 0.100. 9.301 Ms, FPS 107, gain 303. Traitement AS!2, R6 et Photoshop. Lieu Paris, élévation 26°13. J'espère qu'elle vous plaira, bon week-end et bon ciel à tous ! Will
  4. 33 points
    Bonjour, voici deux images de Saturne et Mars réalisées en LRVB (eh oui, j'ai oublié d'initialiser la RAF mais comme le seeing était de la partie, ce n'est pas grave) en guise d'au revoir... Saturne le 27 août 2018 lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/as/2018_08_27_1959_saturne_vixen_vmc_260_ffc_asi290_lrvb_as3_r6_wj_cc_copyright.jpg Mars le 27 aout 2018 lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/as/2018_08_27_2119_mars_vixen_vmc_260_ffc_asi290_lrvb_as3_r6_wj_cc_copyright.jpg Gérard
  5. 33 points
    Bonjour, Pour une fois, les températures brulantes ont été bénéfiques puisque les résultats de la nuit du 02 au 03 août sont plutôt (très) sympa... mais c'est à vous de voir Comme d'habitude, n'hésitez pas à visualiser les images full pour en profiter pleinement SATURNE en RVB lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/view/2018_08_02_2120_saturne_vixen_vmc_260_ffc_asi224_as3_r6_wj_cc_copyright.jpg SATURNE avec le R610 lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/view/2018_08_02_2114_saturne_vixen_vmc_260_ffc_asi290_r610_as3_r6_wj_cc_copyright.jpg SATURNE en R610 + RVB lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/view/2018_08_02_2114_saturne_vixen_vmc_260_ffc_asi290_r610_asi224_rvb_as3_r6_wj_cc_copyright.jpg SATURNE en R610 + RVB avec une image agrandie à 130% lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/view/2018_08_02_2114_saturne_vixen_vmc_260_ffc_asi290_r610_asi224_rvb_as3_r6_wj_cc_130pc_copyright.jpg Passons maintenant à Mars qui était suffisament haute MARS en RVB lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/view/2018_08_03_0024_mars_vixen_vmc_260_ffc_asi224_as3_r6_wj_cc_copyright.jpg MARS en IR685 lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/view/2018_08_03_0029_mars_vixen_vmc_260_ffc_asi290_ir685_as3_r6_wj_cc_copyright.jpg MARS en IR685 + RVB lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/view/2018_08_03_0029_mars_vixen_vmc_260_ffc_asi290_ir685_asi224_rvb_as3_r6_wj_cc_copyright.jpg MARS en IR685 + RVB image agrandie à 150% lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/view/2018_08_03_0029_mars_vixen_vmc_260_ffc_asi290_ir685_asi224_rvb_as3_r6_wj_cc_150pc_copyright.jpg Voilà pour ces images de Saturne et Mars qui j'espère vous auront plu et nhésitez à laisser un petit "like" si vous avez apprécié Gérard
  6. 32 points
    Salut, Cet anticyclone m'a permis de faire un suivi sur cette planete si ingrate. Elle est si facile à capturer quand les conditions sont bonnes, transparence et seeing sont le couple parfait pour camoufler les defauts de collimations . Parceque capturer en plein jour , la collimation est vraiment aleatoire! Elle n'est pas dans les choux car avec un laser+barlow on arrive à faire quelque chose mais pour la peaufinage... Enfin bon, il y a tellement de parametres qui vont nuire à l'image ensuite que ce n'est pas bien grave! En tout cas , j'ai pu profiter de tres bon moment au niveau seeing vers 15-17h chaque jour , une journée particulierement bonne fut le 26 juin, j'ai pu avoir des details sur Mercure avec la couleur! C'est subtil mais c'est present j'ai assemblé toutes mes captures sur une planche, mon materiel habituel: 300mm F4, barlow powermate 5x, filtre ir742 et ASI224 mc traitement AS!3 (entre 1-5% de 80000 images)R6 , fitswork et photoshop pour la deco et l'animation : A+ Si l'anticyclone reviens je ferais une suite!
  7. 32 points
    Hello, Je partage une image de l'eclipse qui représente réellement des centaines d'heures de boulot, à la fois avant l'eclipse pour optimiser le matos et définir le setup, organiser tout le voyage/l'expédition de A à Z tout seul, et après l'éclipse pour coder moi même des algos traitement "maison" du même genre que ceux du maitre en la matière, Druckmuller J'ai essayé de trouver un look plus naturel que les images de Druckmuller, qui, même si elles sont extraordinaires, me paraissent toujours trop artificielles. c'est pris avec un doublet apo de 100mm de diamètre et 900mm de focale, équipé d'un correcteur de champ maison, et avec un Sony A7R2 que j'avais loué pour l'occasion. d'autres images sur un site web que je viens de mettre en ligne: www.hdr-astrophotography.com Le résultat est au delà de mes espérances, avec une resolution proche de la limite de diffraction de ma lunette de 100mm sur l'ensemble du champ (voir la vue rapprochée de la couronne interne sur le site). Nicolas
  8. 31 points
    Bonjour, A force de persévérance (pour ne pas dire, d'acharnement), j'ai fini par tomber sur 2 créneaux un peu moins turbulents, il faut dire que cela semblait prometteur car pour une fois, Vénus ne scintillait pas le 20 et 21 au soir... contrairement à d'habitude !!! Malgré les nombreux passages de cirrus (plus ou moins épais) de la première nuit et les nuages bas dus aux entrées maritimes pour la seconde (tout cela étant bien problèmatique pour gérer correctement l'exposition), sans oublier la turbulence assez "changeante" qui obligait à retourcher la mise au point en permanence, je dois dire que je suis plutôt content de ces deux séries Joviennes Comme Elie, j'ai également du avoir recours aux filtres R (610) ou IR (642 ou 685) pour la luminance car cela a été le seul moyen de sortir quelque chose de "regardable" (désolé pour les "puristes" ) mais ceci-dit, comme je suis un contemplatif avant tout, le plus important (pour moi) est que les images soient belles... ps : ne vous attendez pas à des animations "fluides" pour la simple et bonne raison qu'elles n'étaient pas du tout prévues (ce n'est déjà pas simple d'avoir une image regardable en ce moment... alors, une animation ) mais avant que certains ne les réclament... les voici quand même Assez de blabla et place aux images de Jupi... et n'hésitez pas à " liker " si cela vous plait également Nuit du 20 mai 2018 lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/view/2018_05_20_2139_jupiter_vixen_vmc_260_asi290_r685_rvb_copyright.jpg lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/view/2018_05_20_2225_jupiter_vixen_vmc_260_asi290_r685_rvb_copyright.jpg lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/view/2018_05_20_2255_jupiter_vixen_vmc_260_asi290_r642_rvb_copyright.jpg lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/view/2018_05_20_2318_jupiter_vixen_vmc_260_asi290_r642_rvb_copyright.jpg lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/view/2018_05_20_2334_jupiter_vixen_vmc_260_asi290_r685_rvb_copyright.jpg lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/view/2018_05_20_2349_jupiter_vixen_vmc_260_asi290_r642_rvb_copyright.jpg ***** L'animation du 20 mai 2018 (21h39-23h49 TU) ***** lien direct vers l'animation : http://www.naturepixel.com/view/2018_05_20_anim_jupiter_vmc260_asi290_copyright.gif ******************************************************************************************************************************************** Nuit du 21 mai 2018 lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/view/2018_05_21_2138_jupiter_europe_vixen_vmc_260_asi290_r642_rvb_copyright.jpg lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/view/2018_05_21_2154_jupiter_vixen_vmc_260_asi290_r642_rvb_copyright.jpg lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/view/2018_05_21_2209_jupiter_vixen_vmc_260_asi290_r642_rvb_copyright.jpg lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/view/2018_05_21_2225_jupiter_vixen_vmc_260_asi290_r610_rvb_copyright.jpg lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/view/2018_05_21_2312_jupiter_vixen_vmc_260_asi290_r642_rvb_copyright.jpg lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/view/2018_05_21_2327_jupiter_vixen_vmc_260_asi290_r642_rvb_copyright.jpg lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/view/2018_05_21_2350_jupiter_vixen_vmc_260_asi290_r685_rvb_copyright.jpg ***** L'animation du 21 mai 2018 (21h38-23h50 TU) ***** lien direct vers l'animation : http://www.naturepixel.com/view/2018_05_21_anim_jupiter_vmc260_asi290_copyright.gif J'espère que vous aurez autant apprécier ces images de Jupiter que moi... mais à vous la parole Gérard
  9. 30 points
    Salut à tous, Gros moment de calme après le coucher du Soleil. Fallait pas le rater, ça s'est pas mal détérioré ensuite ! Flextube 305, ASI224MC/ADC/IR-cut, dérotation 5 mn.
  10. 30 points
    Salut a tous!! Voici comme promis la deuxième image du télescope JANUS Sud. un autre grand classique du grand sud avec cette grande galaxie NGC1532 en interaction avec NGC1531. je vous laisse regarder cette image... le seing est d'enfer!!! Le fond de ciel, riche a foison de galaxies de toutes sortes. Il y a plus de galaxie que d'étoiles. A vous de nous dire, mais personnellement, je suis resté sans voie sur cette image! Les renseignements techniques: 11h9m sur la couche L, et 1h par couleur R, V et B. Poses élémentaires de 3min pour la L et 5min pour chaque couche couleur, afin de ne pas saturer le centre de la galaxie. Les meilleures images élémentaires présentent un seing de 1.2 sec d'arc, et la moins bonne retenue de 2.0 sec d'arc. l'image finale a un seing d'environ 1.4 sec d'arc. Télescope de type Newton de 520mm de diamètre FD 3.5. Echantillonnage de 0.4 sec d'arc par pixel. Camera ZWO 1600MM Cool. Filtres LRVB ZWO avec la roue a filtre de la même marque. Motorisation Directdrive Alcor System. Conception mécanique de l'ensemble du télescope (tube et monture) de Michel Meunier. Piloté en automatique sous PRISM V10, prétraitement sous PRISM V10 et traitement final sous CS6. La full est observable en cliquant sur l'image elle même. Amitiés a tous, et bonne astro!! La JANUS Team
  11. 30 points
    Bonjour à tous, Reprise astro pour moi sur ma terrasse (c’est plus simple que de monter au Pigno) mais j'avais des interrogations sur la qualité du site (au niveau seeing) car au niveau pratique c’est le pied ;o) J’ai du faire 5 ou 6 soirées depuis mon premier essai du 29 avril avec 3 soirées exploitables, les trois dernières (nuit du 16 au 17 du 18 au 19 et du 19 au 20) j'avais pas encore fini de traiter les images du 17 et du 18, je pensais les poster mais comme cette soirée du 19 s’est avérée meilleure je pense que je vous épargnerais ces deux premières soirées. Deux nuits d’affilé (en fait presque 3) cela fait longtemps que cela ne m’est arrivé. Le 18 avait été pas mal question résultats, aussi au vu des prévisions météo j’avais appelé les copains et on avait programmé une sortie au Pigno (cela aurait été la première pour moi depuis plus d’un an) mais je me suis retrouvé seul à pouvoir monter, aussi j’ai joué la facilité et suis resté chez moi. Et j’ai bien fait car cela ma permis de me rassurer sur la qualité de seeing de ma terrasse, et pas sur que j’aurais eu mieux au Pigno. Pour en revenir à cette nuit d’observation, j'ai bien sur attaqué par Jupiter, et contrairement à mon habitude j’ai décidé de shooter bien avant le passage au méridien, c'est à dire lorsque de chez moi la planète surplombe toujours la mer. Lors de mes précédentes soirées c’était de plus en plus turbulent en arrivant au méridien et cela se dégradait encore plus ensuite. Sur Jupiter la 290 me donne toujours des problèmes d’échantillonnage (j’ai essayé avec la 224 qui est mieux à ce niveau mais donne de moins bon résultats ). Il faudrait que je trouve une barlow de 1,3x à 1,6x qui soit insensible au tirage (car avec l’ADC ça ne facilite pas les choses) la barlow que j’utilise (une 2x CLAVE) est excellente mais me donne un échantillonnage trop fort surtout avec les conditions actuelles difficiles. J’ai décidé aussi d’augmenter mon temps de pose (les images précédentes manquaient de fins détails ) J’ai donc travaillé à 10ms (contre 6 ou 7 précédemment) et il me semble que cela à porté ses fruits. Bon allez les images Jupiter rois couches RVB plus une couche de luminance (comme la L était dégradée, j’ai utilisé la R610 … oui je sais cela ne se fait pas (pas taper ;o))) J’ai réduit l’image à 80% car le forum l’affiche trop grande à mon gout L’assemblage final est fait avec winjupos. Image à 80% de sa taille d’acquisition Saturne même montage que pour Jupiter sauf que le montage sous winjupos me donnait des artefacts donc assemblage simple sous IRIS. Image à sa taille d’acquisition Mars idem aux deux précédentes, mais là j’ai pas pu aligner les calibres pour étalonner les images avec winjupos aussi c’est de l’affichage LRGB sous IRIS Avec les problèmes de couches qui débordent. Image à sa taille d’acquisition J’ai aussi fait quelques images avec la 224 mais cela passe moins bien. Pour toutes les images : Capture C14 avec tète de barlow 2X CLAVE ADC et Caméra ASI 290mm Capture avec FIRECAPTURE que j’ai enfin fini par apprivoiser (y’a toujours des bugs avec les images couleurs, donc les captures à la 224 sont faites avec GENIKA) Le calibrage de l’ADC avec le logiciel me donne des résultats différents avec l’oculaire, aussi pour l’instant je ne l’utilise pas. Voilà si je finalise les images des deux nuits précédentes ainsi que les images à la 224 je les posterais ensuite. Je rajoute une nouvelle images de Jupiter (elle aussi réduite à 80%) ainsi qu'une animation réalisée à partir des captures IR (R610 et 685) j'éspère que la taille ne sera pas trop pénalisante. Bon l'anim ne fonctionne pas je la retire Peut être sa taille 4Mo ? Bon j'ai diminué la taille, la qualité en en a pris un petit coup mais ça fonctionne ;o) Allez pour terminer ;o) Une petite planche RVB sur la dernière image traitée
  12. 29 points
    Salut ! Je vous avais proposé il y a quelques temps un début de mosaïque en 3 tuiles dans le cygne. J'ai depuis ajouté les 5 autres tuiles pour la terminer. 8 tuiles donc, avec A7s, Samyang 135 et filtre duo narrowband HaOIII, montés sur Fornax LIghtrack II. Par tuile : 155 x 30 sec, 3200 ISO, objectif à f2. J'ai fait tout le traitement sur PIxInsight. Il reste de petits défauts d'assemblage (mais pour les trouver il faut sortir la loupe), et la colorimétrie ne plaira pas à tout le monde. Mais avec Ha et OIII c'est pas simple d'avoir un rendu naturel C'était un sacré boulot et je suis content de sortir cette image, et de vous la présenter. On voit bien toute les nébuleuses de cette zone particulièrement riche, il y a même une petite Dumble, mais il faut la chercher! Image à 40% et un peu compressée. J'espère qu'elle vous plaira. A+ David.
  13. 28 points
    Salut les Amis Voila étant sortie avant hier bredouille je me suis mis en tête de recommencer hier soir et donc j'ai sortie les deux tubes mais bof au C11 c'était assez beau a l'écran mais au traitement rapide pendant la session cela ne ma pas convaincu et il est possible que je revienne vers vous pour des conseils dans la section debutant Donc toutes les images qui vont suivre sont issus d'un C8 Celestron noir assez ancien et acheter d'occasion a manu33 avec une asi 224Mc pour les image couleurs et la 178MM collector de Gerard pour venus? un Adc Zwo a été utiliser pour toutes les capture y compris en mono en réglant au préalable avec la cam couleur, comme filtre ir cut et des barlows 1,8x et 3 x televue le pc a mouliné depuis ce matin jusqu'à maintenant pour avaler les 133 ser du gif et des autres session qui non pas été du même gabarie . question ciel c'etait assez calme mais humide et des passage de sirus que je n'est remarquer qu'au matin et au traitement avec des images bien moins lumineuse aléatoirement ce qui m'a demander un peu plus de traitement. Place au images Venus C11 barlow1.8x ir cut pas de detail si j'avais su j'aurais mis mon ir pass 850 car cyril (lock42) a reussit a avoir des details avec un newton 200 bon il est vrai que je ne sait pas la traiter pour faire ressortir les nuages ( bon venus est un peu caca mais cela tanguais moins cas mes precedent essais) Donc a la suite j'ai fais des ser de 90 sec sans coupure un peu plus de 133 j'ai commencer avant le passage au méridien et la rotation a été un peu compliquer a gère dans R6 Le Gif de 133 images j'ai un peu agrandie le gif histoire de faire comme si j'avais shooter au C11 ( snif ...) Quelque images a la taille d'acquisition pas trop trier mais il y a le gif ( faite pas attention au heures avec tant de fichier, normal que je me fasse des chaussettes d'autant plus que j'ai changer les nom pour l'organisation du gif) j'ai quand même dormit un peu entre Saturne et Mars pendant que cela tournais tous seul grace a l'autoguidage par firecapture. Une saturne C8 asi 224Mc adc ircut barlow1,8x la meme avec la 3x televue car cela me semblais assez calme par contre c'est bruité j'ai du merder dans un reglage Au petit matin j'ai fini par Mars mais l'autoguidage a merder avec le crepuscule ou la detection de la planète ne sait pas bien fais, un seul ser bien détaillé par contre j'ai pas trop l'habitude de traiter Mars (j'ai poussé un peu plus les curseur) je n'est commencé qu'il y a deux ans et a l'époque je shootais avec un 127 Voila Bon ciel et espérons que la prochaine fois cela sera avec le C11 et pour des details plus fin Merci de la visite
  14. 27 points
    Bonjour à tous A la fin du mois d'octobre je suis allé dans le désert marocain pour encadrer un groupe d'adultes qui souhaitait découvrir le désert et l'astronomie. Nous étions dans le sud marocain, à une trentaine de kilomètres de la frontière algérienne, dans le désert de Chegaga. C'est un endroit somptueux avec de magnifiques dunes qui mesurent plus de 200 m de haut pour certaines. Ça faisait 18 ans que je ne 'avais pas revu le ciel du désert et j'avais oublié à quel point il est magnifique de transparence et avec une absence de pollution lumineuse. Nous avons passé une nuit à l'hôtel Sahara Sky, où nous avons été reçu très chaleureusement par Patrick (Syncopatte). Je le remercie encore de son accueil et de m'avoir mis à disposition le matériel de l'hôtel. Quelques photos prise avec un Canon 6D (refiltré Astrodon) et un Tamron 24 - 70 mm à f/2.8. Pose entre 10 et 15 secondes à 3200 ou 6400 iso. Patrick
  15. 27 points
    Bonsoir les amis, Journée pluvieuse aujourd'hui Alors moi aussi j'ai été farfouiller dans mes archives et j'ai ajouté ma Saturne 2018 à ma planche des oppositions depuis 2004. Je vous l'offre, c'est cadeau En 2018, j'ai changé de caméra pour une ASI224MC et . . . ça se voit Bonne soirée à vous, AG
  16. 27 points
    Bonjour, J'ai le plaisir de vous présenter la toute première image faite avec mon nouveau Newton Hyperbolique de 400mm, réalisée ce 6 Octobre par un ciel plutôt mouvementé (turbu + vent, voir erreur de suivi RMS) et un petit croissant de Lune pas trop gênant. C'est encore mon ciel Picard qui a été sollicité, suite à l'annulation - pour cause de météo incertaine - d'une session astrophoto prévue la semaine prochaine au col du Restefond. L'image est perfectible et sera à refaire à l'occasion d'un ciel plus clair mais surtout plus stable, avec davantage de pose ... Les objectifs étaient ici : De valider l'absence d'images fantômes via ce champ rempli d'étoiles brillantes, De vérifier l'absence de halos gênants, De tester la planéité du champ compte-tenu du rapport F/D très ouvert et de la taille du capteur (36,7 x 36,7mm), De confirmer la rapidité du setup astrographe + caméra pour l'obtention d'images profondes. Caractéristiques du tube optique : Newton Hyperbolique 400mm F:3,25 (focale 1300mm) avec correcteur dédié (tirage 75mm) optimisé pour tenir compte de la présence de filtres et fenêtre de la chambre CCD, Caméra FLI Proline 16803, avec filtres LRGB Astrodon, Diviseur optique et caméra STi pour le guidage, Monture 10 Micron GM2000 quelque peu sur-sollicitée (en limite de charge, le tube optique faisant 48kg avec l'ensemble d'imagerie, 41kg sans). Données de prise de vue : 63 poses de 1mn en luminance, 20 poses de 1mn en R, V et B et binning 2, Erreur de suivi RMS : +-0,4 à 0,5 pixel sur chaque axe (d'habitude, la monture donne environ 0,3 pixel si pas de vent et faible turbu) Traitement : Prétraitement MaximDL, Alignement avec Registar, Compilation sous Photoshop, Légère touche de réduction de bruit avec PureImage. => Les images pleine résolution sont disponibles dans la galerie. Image du setup (avec la STL et la Proline) : : Bon ciel à tous ! Emmanuel
  17. 27 points
    Bonjour à tous, Nous continuons notre série des grandes galaxies de l'hémisphère sud, avec la classique et magnifique Galaxie du Sculpteur. C'est la galaxie préféré de Michel:-). Nous vous la présentons dans une version LRVB comme on aime:-). Galaxie spirale intermédiaire à environ 10,8 millions d'a.l., visible dans la constellation du Sculpteur, elle est tres active. Les astronomes ont remarqué une formation stellaire active généralisée dans NGC253 et l'ont de fait classée parmi les galaxies « starburst », c'est-à-dire à sursaut de formation d'étoiles. Les nombreux amas brillants éparpillés dans la galaxie sont des nurseries stellaires où de jeunes étoiles chaudes viennent juste de s'allumer. Le rayonnement émanant de ces « bébés » géants aux teintes bleu-blanc fait briller de manière éclatante les nuages d'hydrogène ionisé environnant. Elle est aussi une des galaxies les plus chargées en poussière. Il n'y a pas besoin de pousser beaucoup de contraste pour distinguer les filaments de poussière qui semblent s'élever du disque galactique. Elle a été découverte en 1783!... le temps passe:-). En observation visuel, sur le Dobson de 500mm dispo. à L'haciendas, elle est de toute beauté! Comme d'habitude les informations techniques: Lieu : Haciendas des Etoiles au Chili. Observatoire JANUS Sud. Temps de pose: L en 12h50mn. 1h15 par couche R,V et B. Poses élémentaires de 5min. Les meilleures images élémentaires présentent un seing de 1.3 sec d'arc, et la moins bonne retenue de 2.4 sec d'arc. l'image finale a un seing d'environ 1.9 sec d'arc. Télescope de type Newton de 520mm de diamètre FD 3.5. Echantillonnage de 0.4 sec d'arc par pixel. Camera ZWO 1600MM Cool. Filtres LRVB ZWO avec roue à filtres de la même marque. Motorisation Directdrive Alcor System. Conception mécanique de l'ensemble du télescope (tube et monture) de Michel Meunier. Piloté en automatique sous PRISM V10, prétraitement sous PRISM V10 et traitement final sous CS6. Et maintenant voici l'image. La full est observable en cliquant sur l'image elle même. Amitiés a tous, et bonne astro! La JANUS Team Michel Meunier et Laurent Bernasconi http://team-janus.astrosurf.com/ https://www.facebook.com/JanusTeamNordSud/
  18. 27 points
    Bonsoir à tous ! bon seeing ce soir là, surtout en visuel. Voilà, c'est intéressant de faire un petit comparatif mais je suis certain que j'aurais été moins pénalisé avec le mak 250 où j'aurais pu effectuer un collimation au petits oignons, il fallait faire un choix, je l'ai fait C'est là que je me rend-compte que notre ami JL a fait très très fort ! Pour ce rendre compte de la soirée : https://www.youtube.com/watch?v=kMrCGJ8Eacs&feature=youtu.be Renseignements techniques : C14 Xlt, Mid (UT) 211624.617, Filtre ir-cut, ADC PA, Barcon, échantillonnage 0.0930, Zwo IMX 224C. FPS 134, 7.422 ms, gain 326. Il faut vraiment que je trouve une solution à ce déréglage intempestif de la collimation, au bout de 10-15 minutes elle part en coui..e ! J'ai l'impression que c'est la bague prévue pour le Fastar qui se desserre ! bon ciel ! Will solaire_231624_pipp.avi
  19. 27 points
    Salut à tous, Bon, que dire sur Les Antennes, un grand classique parmi les plus grands, mais on se devait de passer par la. C'est le type d'objet que nous avons pointé en France mais qui restait dans le disque dur car noyé dans la turbulence. C'est aussi un objet mythique, et comme nous sommes de grands amoureux des galaxies, on ne pouvait pas se retenir, Janus Sud devait être pointé sur ce couple de galaxie en interaction. Nous sommes sur une version bien classique en LRVB. une image "sérieuse" par rapport à l'envolé de couleur de l'image précédente avec la Statue de la Liberté en SHO. Donc pas de sursaturation des couleurs, des détails mais rien de forcé. Sinon, du coté du seing, on sens que un peut plus turbulent que lors des mois de Janvier et Fevrier, mais bon, ca pourrait aussi être pire:-). Maintenant les informations techniques: Les informations techniques: Télescope JANUS Sud situé à l'Hacienda des Étoiles au Chili. Temps de pose: Couche L: 15h25m. 1h par couche R, V et B. Poses élémentaires de 5min. Les meilleures images élémentaires présentent un seing de 1.3 sec d'arc, et la moins bonne retenue de 2 sec d'arc. l'image finale a un seing d'environ 1.9sec d'arc. Télescope de type Newton de 520mm de diamètre FD 3.5. Echantillonnage de 0.4 sec d'arc par pixel. Camera ZWO 1600MM Cool. Filtres SII, Ha et OIII ZWO avec la roue a filtre de la même marque. Motorisation Directdrive Alcor System. Conception mécanique de l'ensemble du télescope (tube et monture) de Michel Meunier. Piloté en automatique sous PRISM V10, prétraitement sous PRISM V10 et traitement final sous CS6. La full (indispensable à voir sinon, on loupe 90% de l'image) est observable en cliquant sur l'image elle même. Amitiés a tous, et bonne astro!! Le JANUS Team Michel Meunier et Laurent Bernasconi http://team-janus.astrosurf.com/ https://www.facebook.com/JanusTeamNordSud/
  20. 27 points
    Salut, Le 21 mai j'avais mis mon réveil pour un lever à 3h00 du matin, rien que pour Mars et Saturne...du coup j'ai bien dormi,mais pas ma femme ... C'est le soleil qui ma réveillé... vite , je me leva , je scruta l'horizon pour voir quelques points brillant du coté du sud sud-ouest mais c’était trop tard! Donc, les bras ballants je me dirigea vers mon scope pour tout plier mais une petite idée me traversa l'esprit , Vénus ? ha non , elle est du soir... Et Mercure? cela faisait longtemps ... Ce qui est intéressant dans la capture de cette planète en plein jour, c'est plutôt le coté technique , du moins sa maitrise (en apparence évidement ) pour la photographier. Elle est petite , peu brillante et assez proche du soleil. Ces 3 paramètres compliquent énormément le centrage de Mercure derrière une focale élevée.Du moins avec mon matos. Car je suis obligé de refaire la mise au point à chaque palier d'agrandissement. A force on sait que la cible est là ,dans l'oculaire , on remarque une ombre entouré d'un gris plus clair, et on sait dans quel sens tourner la molette pour que la tache devienne moins dilué... Et Mercure apparait! Il y a un autre souci ,c'est la chaleur du soleil qui se trouve à coté,elle rentre dans le tube et malaxe bien la cible. Pour ameliorer ce point essentiel , voir primordial il faut ce cacher du soleil, et c'est à ce moment que l'arbre du champ en face entre en jeu! il va cacher le soleil pendant une bonne vingtaine de minutes. Et c'est à ce moment là qu'il faut arroser( dans le sens cartonner;sulfater,envoyer du bois). Un autre point important pour la capture de Mercure c'est l'anticipation , il faut bien exposer avec un gain raisonnable , juste de quoi différencier la cible du fond pour que votre logiciel de stacking puisse accrocher la planète. Comment anticiper , comment savoir si votre cible est assez distinct du fond? en utilisant le mode auto-centrage de FireCapture. Si FC arrive à suivre votre planète , alors votre logiciel le fera aussi et va pouvoir différencier les mauvaises des bonnes brutes. Pour atténuer le ciel et rehausser le contraste de la cible pour améliorer le suivi/stacking , j'utilise un filtre infrarouge l'IR742 . De toute façon sur Mercure , à part quelques formations et de différence d’albédo , il n'y a pas grand chose à voir. Ce qui est bien avec Mercure c'est sa lente rotation , donc on peut utiliser une longue durée de capture sans derotation ! Après il faut que le seeing suive... J'ai gardé qu'une seule session de 600s, à 0.63ms soit pas loin des 300im/s j'ai eu 162406 images ! Je suis passé par PIPP pour transformer mon SER , d'abord j'ai supprimé la couche Bleue, ensuite j'ai centré la cible, puis j'ai fait un tri à la Ninox sur 16000 images. un exemple en GIF, les 100 premieres: Ensuite je passe par AS! il refais un tri . Et pour finir je joue avec la barre espace pour supprimer les subtiles fantomes. à la fin j'ai 500 images! gloups! Mais à coup d'ondelettes, de flous, de contrastes, on arrive à faire parler Mercure! Pas facile cette planète pour un résultat peu photogénique . Mais je l'ai eu! une comparaison avec une simulation de winjupos: et grâce au logiciel Atlas virtuel des planètes , j'ai pu placer quelques noms sur les taches : Stephane
  21. 26 points
    Bonsoir, Après notre première mosaique de 3 champs sur le Grand Nuage de Magellan, on a décidé de continuer et d'ajouter du Halpha pour bien mettre en valeur les belles nébuleuses de cette galaxie satellite certainement la plus connue de part sa taille ! Nous revenons cette fois avec un assemblage de 6 champs, en attendant la suite qui est en train de remplir le Disque dur Vous pouvez la retrouver dans l'exceeeellent Astrosurf Magazine de Novembre-décembre Pour la technique : Observatoire remote APO - chez Alain Maury - Chili TOA150 + Flattener 67: focale 1100mm, échantillonnage 1.68" par pixel, champ 1°55' x 1°55' Alta U16M ( KAF16803) à -20° pour le LRGB et -27° pour le narrowband Filtres LRGB, Ha 3 nm en Astrodon Par champ : Ha = 9 x 40 min L = 16 x 20 min RGB = 6 x 20 min par couche Monture Mini-OHP et MCMT Guidage par Atik 314L+ en bin2, acquisition 1 sec 15 Darks 25 Bias 9 Flats Chef d'orchestre pour l'acquiz, autoguidage et prétraitement : Prism v9 Traitement : Prism, Iris et CS6 J'espère qu'elle vous plaira et soyez indulgent, les mosas à partir de 6 ça devient pas simple bon ciel @+, Thierry APO_Team Thierry Demange, Richard Galli et Thomas Petit
  22. 26 points
    Bonjour à tous ! De retour de vacances, la rentrée, les soucis... très peu de temps malheureusement pour l'astro et quand je pense que j'ai 90h d'acquisition de cet été à traiter, je me dis que le temps de traiter tout ça, je vais peut-être avoir l'occasion de remettre du temps de pose sur certaines cibles l'été prochain avant ! Pas très actif non plus sur le forum ces derniers temps, toutes mes excuses... j'ai vu passer beaucoup de belles images mais pas encore eu le temps de laisser un petit mot sur chacune... et le fil défile rapidement ! J'ai quand même pris le temps de traiter une image en particulier, en raison de l'actualité du sujet... la comète 21P Giacobini-Zinner. Sinon, l'image serait sortie en décembre... c'est comme publier une photo de M42 en plein mois de juillet, c'est pas vraiment de saison ! Donc voici cette comète pour le coup assez belle, découverte en 1900 et qui revient nous rendre visite tous les 6 ans, photographiée le 21 août 2018 avec une caméra CCD monochrome en LRGB. La full ici : (oui je sais, j'ai recadré et croppé pour l'image du forum ; je n'arrive pas à me décider sur ce qui est le plus esthétique... ). Evidemment, le LRGB n'est pas le mode d'acquisition le plus simple pour le traitement sur ce genre de cible... C'est même (et de loin), le traitement le plus compliqué que j'ai eu à faire jusqu'ici ; la comète se déplaçait très rapidement (bougé bien visible en 120s avec 600mm de focale à 1,5" d'échantillonnage) ce qui a rendu très difficile l'empilage des images. TSA102 f/6 - AZEQ6 - CCD Atik One6 (-10)° - guidage DO + Atik GP - Filtres LRGB Astronomik 2 séries de 10 poses par filtres LRGB en 60s, en bin1 pour la Luminance et bin 2 pour la couleur. 1 série de 10 poses de 120s bin 1 en L. 1 série de 10 poses de 300s bin 2 en L. Empilage pour chaque série de 2 images, l'une sur les étoiles, l'autre sur la comète (avec Pixinsight). Assemblage final sous Photoshop. Mosaïque de 2 images pour le champ d'étoiles. La position de la comète sur l'image correspond au 21 août 2018 à 4h08 (heure de l'image de référence pour l'empilage des images). J'espère que ce souvenir de cette belle visiteuse vous plaira ! Pour ma part, je suis content de m'en être sorti, et j'en tire de précieuses leçons pour la prochaine comète pour optimiser l'acquisition afin de simplifier le traitement ensuite ! Si j'ai le temps (snif...) je ferai un petit tuto sur le sujet si ça vous intéresse ! Bon ciel ! jb
  23. 26 points
    Bonjour à tous, pour une fois .... Après 2 jours de mistral modéré, la turbu s'est figée quelques instants....vers 00h19 locales. Newton 410 mm F/5.6 de construction perso pour l'optique et la mécanique. Barlow 3x + ADC PA + filtre IR 742 nano offert par Elie (merci mon ami ! ) 6000 images sur 14 000 pour les deux images obtenues avec une ASI 224 avec 5 et 7 ms / gain 350 / gamma 42 Un grand merci à William mais également aux autres pour leurs conseils avisés sur l'utilisation de l'ASI 224... il y a pas mal de formations à identifier je crois Phil IR 742 nm RVB + IR
  24. 26 points
    Bonjour, je n'étais pas parti pour faire de l'astro et à 22h10, je me suis aperçu que les nuages avaient cédés leur place aux étoiles et Jupiter me faisait de l'oeil... alors j'ai tout monté en catastrophe et bien m'en a pris car j'ai réussi à avoir un moment d'accalmie qui m'a permis de réaliser l'image ci-dessous lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/view/2018_05_31_2248_jupiter_ganymede_io_vixen_vmc_260_asi290_r610_rvb_copyright.jpg ******************************* AJOUT D'UNE VERSION N&B ***************************************** lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/view/2018_05_31_2248_jupiter_ganymede_io_vixen_vmc_260_asi290_r610_copyright.jpg En espérant que le résultat saura vous plaire Gérard
  25. 26 points
    Pas la peine d'insister pour Jupiter hier soir, ça s'est pas découvert. Il ne me restait plus que Mars ce matin. Levé à 5h, montage du Mewlon 250, un peu de visuel: superbe avec sa calotte polaire étendue et encore mieux avec l'ADC, malgré une turbulence assez présente et une mise en température du télescope insuffisante. Montage de la camera couleur, juste le temps de faire un film avec luminosité variable avant que les nuages aient totalement envahi le ciel ! Des tests en modifiant la mise au point de chaque coté me confirment ce que je craignais: il y a de l'astigmatisme, que j'ai diminué en réglant moins fort l'ADC. Va falloir que j'étudie ça ce soir avec une étoile. C'est surement causé par l'ADC. Heureusement surpris par le résultat: Peut faire beaucoup mieux sans astigmatisme, avec une bonne mise en température du télescope et moins de turbulence ! On verra ça demain matin. Mewlon 250, Barlow 2x, ADC, ASI224mc Jean-Yves
  26. 26 points
    Mars 20/05/2018 C14 ADC barlow 2X CLAVE ASI 290MM Couches R610_RGB
  27. 26 points
    Bonsoir et bon week-end à tous ! Voici une Jupiter que j'ai torturée, essorée au traitement pour avoir quelque chose de bien équilibré et surtout pas forcé avec le maximum de détails. La pour l'instant, c'est ici que j'ai trouvé le meilleur seeing, celui de Paris est catastrophique, je n'ai rien pu entreprendre mais... Je suis patient ! Ciel dégagé sur Paris pour 3 ou 3 jours, j'ai compris que je n'allais pas beaucoup dormir. Bon ciel à tous ! Will
  28. 26 points
    Bonjour à tous!! Nous sommes le premier janvier, jour de fête nationale, rattaché au calendrier Romain et au dieu Janus. Janus est le dieu romain des commencements et des fins, des choix, du passage et des portes. Il est bifrons (« à deux têtes ») et représenté avec une face tournée vers le passé, l'autre sur l'avenir. Il est fêté le 1er janvier. Son mois, Januarius (« janvier »), marque le commencement de la fin de l'année dans le calendrier romain. Mais c'est aussi le symbole que nous avons retenu en créent le "Janus Team". 2 amis, 2 télescopes, un projet! JANUS Team est du groupement de deux télescopes de classe T500. Un télescope sur chaque Hémisphère, géré en commun par mon ami Michel Meunier et moi même. Un projet née, il y a 3 ans lors des RCE2014, qui se concrétise en Novembre 2017 avec la mise en service au Chili, du télescope de 520mm JANUS SUD. JANUS NORD étant le 500mm de l'Observatoire des Engarouines largement connu de cette liste. Pour fêter cette nouvelle année, je vous propose la première image du nouveau télescope JANUS SUD. Il est installé au Chili sur le site d'observation de l'Hacienda des Etoiles à 1550m d'altitude. La première cible est une galaxie bien connue de l'hémisphère sud, NGC1365. C'est la cible parfaite afin de regarder si le télescope est au niveau de ce que pouvons attendre. C'est une image LRVB tout ce qu'il y a de plus classique afin de rester le plus fidèle possible à l'objet lui même. Les caractéristiques techniques: 1O heures de poses au total: 7h sur la couche L, et 1h par couleur R, V et B. Poses élémentaires de 3min pour la L et 5min pour les couleur, afin de ne pas saturer le centre de la galaxie. La meilleure image élémentaire présente un seing de 1.2 sec d'arc, et la moins bonne retenue de 2.0 sec d'arc. Télescope de type Newton de 520mm de diamètre FD 3.5. Echantillonnage de 0.4 sec d'arc par pixel. Camera ZWO 1600MM Cool. Filtres LRVB ZWO avec la roue a filtre de la même marque. Motorisation Directdrive Alcor System. Conception mécanique de Michel Meunier, qui est aussi au final le propriétaire de cette instrument magnifique!!! Piloté en automatique sous PRISM V10, prétraitement sous PRISM V10 et traitement final sous CS6. Voici donc NGC1365 (image complète): Enfin, voici deux images de l'engin que nous avons installé en Novembre, et qui a demandé 10 jours de travail intense, mais c'est une autre histoire, nous vous présenterons dans quelques temps, un film qui retracera en 10min l'ensemble de cette aventure. Le JANUS Team, vous souhaite une bonne et heureuse année 2018. Bonne Astronomie à tous! Laurent Bernasconi et Michel Meunier
  29. 25 points
    bonsoir à tous. Je n'ai plus beaucoup le temps à me consacrer à l'astro en ce moment à cause du boulot et il y en a encore pour un bon mois, voici donc l'unique image que j'ai réalisée dans un moment de disponibilité et surtout de dégagement. Ce sera je pense la dernière Mars de l'année. C'était bon de ressortir le vieux Mak qui donne une bonne vision, bien piquée ! Ça gigotait ce soir là avec surtout pas mal de vent, mais c'est un peu de saison, rien à voir avec le seeing de juin ! La calotte polaire est incroyablement brillante. Maksutov Intés-Micro Perséus (rumak) 250, le 17/11/2018 à Mid UT 17H54. ZWO IMX 224C, filtre IR-CUT (j'en ai mis 2 par accident) Barcon. SER de 200 sec, 11.57 Ms, FPS 86, gain 283. J'ai fait disparaître l'arc vers le limbe, ça faisait vraiment pas beau J'ai tenté la lune mais, je pense que la haute fréquence a empêché sur toutes les prises d'obtenir quelque chose de net, comme en visuel. Il n'y a que cette zone que j'ai peu repêcher. A l'IMX 174MM et filtre rouge cette fois-ci, seulement 127 images retenues, je sais c'est un peu bruité Bon ciel à tous ! Will
  30. 25 points
    Bonjour, J'ai retrouvé une image du Mur Droit de septembre 2010 qui n'avait jamais été traité et prise avec mon C14 et ma vielle Skynyx 2-1M. Traitement avec AS!3 et Psp. Je vous la présente pour le partage Bonne journée Christian
  31. 25 points
    Salut, Elle fait partie de mes nebuleuses planetaires preferées. Elle est brillante, a une forme tres particulière, et ses couleurs sont exceptionnelles! A chaque fois que je la photographie je prends vraiment une claque! Cette fois ci j'ai decidé de descendre mon exposition la plus basse possible, la dernière fois je m'étais à 500ms et là je suis descendu à 350ms. Le gain toujours à 450, je ne touche pas à l'offset et ma camera n'est pas refroidie. J'ai utilisé une barlow 2.5x sur mon 300mm F4. J'ai accumulé plusieurs nuits car elle ne monte pas tres haut, du coup j'avais une fenetre de tir assez restreinte, 2h max. Sur ces 2h je gardais 50% à 30% des captures. J'ai fais cet exercice plusieurs nuits d'affilées pour arriver à 5h de pose totale. Le traitement fut assez difficile mais Siril est vraiment bien pour facilité ce genre de capture. J'ai été obligé d'utiliser la netteté directionnelle pour limiter la dispersion atmosphérique qui est très contraignante à cette hauteur associée à un échantillonnage aussi serré. Et je ne peux pas utiliser l'adc car mon rapport FD est trop petit! A+ Stephane
  32. 25 points
    Salut à tous, Enfin des bonnes conditions pour Jupiter ! C'est pas le top, mais c'est mieux J'ai ressorti mon vieux Mewlon de 250mm qui dormait depuis 6 ans et que je retrouve avec plaisir. Le 19 mai début de journée: un passage de la GTR et de beaux festons bleus. Superbe en visuel ! Toujours le 19 mai, mais le soir à 23h40 lc: Après, le 20 mai matin, trop de turbulence. Mewlon250, ASI224mc, ADC, Barlow 2x Jean-Yves
  33. 24 points
    Salut à tous, Je commence le traitement des données acquises à La Palma (Canaries) la semaine dernière. Sony A7s, Samyang 35mm T1.5 @ f/2.0 Poses de 8s à 12800iso. On peut apercevoir la voie lactée qui reflète dans un des telescopes MAGIC et le Gtc au loin.
  34. 24 points
    Bonjour les amis, Dures dures ces périodes estivale très chaudes en plus Avec la famille à la maison, pas le temps de faire de l'astro, pas le temps de traiter, pas le temps de se balader sur le forum, la galère quoi Néanmoins, j'ai pu profiter d'une très belle nuit avant hier et j'ai pu traiter les images cette nuit Même matériel : M809 de 200mm à F10, barrette à filtres avec embout de barlow 2x Meade, ADC et ASI 224MC. Je commence par Saturne qui me sert pour affiner la mise au point avant la visite martienne : C'est à 23h25 TL, 3000 images sous AS2, ondelettes Registax et finition PSP. Puis c'est au tour de Mars, sur laquelle on commence à bien voir quelques détails. Des compositages de 4000 images sous AS3, R6, PSP. J'ai aussi modifié un peu mon traitement PSP car je trouvais les anciennes un peu trop jaunes. La version IR685 à 0h03 TL avec quand même . . . un léger rebond sur le limbe La version couleur RGB à 0h06 TL : Et allez, je mets quand même la version IR colorisée : J'ai même fait une petite animation IR de 23h36 à 0h46 TL : Voilà pour aujourd'hui les amis. Heureux j'étais d'avoir passé une belle nuit sous les étoiles et avec de belles images au traitement J'essaierai de passer voir toutes vos belles images si j'en trouve le temps Bonne journée à vous, AG
  35. 24 points
    bonjour à tous et à toutes en faisant mon animation de jupiter , j'ai remarqué de meilleures acquisitions vers 22h30 loc je vous la présente CFF 300 f/d de 20 asi 224c films de 120s as2 20% ondelettes iris : le 23 juillet à 20h30tu : polo
  36. 24 points
    Mars le 31/07/2018 au C14 à Bastia l'IR_RGB
  37. 24 points
    Bonjour, je vous présente une lune cendrée sur fond de ciel bleu étoilé que j'ai prise avec une lunette TS130 (avec réducteur 0,79x) et l'apn Sony A7RIII en bracketing sur 9 images. Le compositage a été assez "sport" pour obtenir un résultat qui soit assez "harmonieux" mais finalement, je trouve que le résultat est plutôt chouette... mais ce n'est que mon avis Je vous recommande de visualiser l'images en full pour en profiter vraiment... sinon, tant pis pour vous http://www.naturepixel.com/view/2018_04_18_lune_cendree_ciel_etoile_ts130_redcorr_sonya7riii_hdr9img_copyright.jpg Lune cendrée du 18 avril 2018 lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/view/2018_04_18_lune_cendree_ciel_etoile_ts130_redcorr_sonya7riii_hdr9img_copyright.jpg J'espère que cette image vous plaira autant qu'à moi Gérard
  38. 24 points
    Ha les amis, ké périple !!!! De retour hier vers minuit à la maison, la tête ce matin bien dans l’cul, la tête bouillonnante de souvenirs encore bien frais. Un seul mot : sublime ! Sublime malgré quelques micros bémols qui auraient magnifié davantage ce séjour s’ils avaient pu être évités, à savoir : - Cette date décalée pour cause de tarif aérien excessif qui nous fit perdre 1 à 2 jours précieux à La Palma, - Et donc un planning perfectible de notre semaine où aurait pu être mis à profit une journée « découverte » du sud de l’ile. Mais pour le reste, je trouve qu’on a fait carton plein : - Un lieu d’hébergement quasi parfait, à 40mn des coupoles, et surtout à 20mn d’un nouveau spot dont il sera question ensuite. Seul manquait une cuisine et un coin salon, histoire de se poser la fesse et de se faire la popote. Cela étant, de la popote n’en eûmes que rarement l’occasion, occupé que nous étions soit à honorer un resto local pour le midi, soit à casse-crouter au sommet en attendant la nuit, soit au p’tit dej-midi après une nuit bien tardive. - L’immense plaisir de retrouver le Fabrice, l’un des coauteurs du bouquin astrodessin, avec qui nous partageâmes de bien beaux moments. Avec sa dame, il est désormais installé dans une bien coquette maison à flanc de montagne, avec vue imprenable sur l’Océan ouest, dans une nature assez exubérante. Il y a installé son T600 qui bénéficie ainsi d’un emplacement remarquable, généralement au-dessus de la couche d’inversion et avec une visibilité intéressante au sud. Si l’envie vous en prenait, il fait gite astro, et je le recommande chaudement ! - Les visites de 3 observatoires au sommet : le Mercator, « petit » télescope bien sympa dédié à de la belle spectro, le SST guidé par une charmante suédoise dont le Cyrillounet ne resta point insensible. Elle nous fit découvrir cette tour solaire avec sa salle des commandes où besognaient 2 astrophysiciens patibulaires, son labo obscur où la lumière était analysée sous de multiples aspects, et surtout cette montée vertigineuse sur la plateforme sommitale avec un héliostat de belle facture et une vue imprenable sur la Roque de Muchachos. Mais que dire de la visite du GranTeCan si ce n’est qu’on a touché au merveilleux, à la démesure ! Une visite bien détaillée du plus grand télescope européen sur les travaux étonnants en cours du fait de l’incroyable puissance des 10 mètres d’ouverture et sur le gigantisme de la structure elle-même. Une esthétique de ferraille triangulée remarquable pour cette étrange surface optique segmentée desservant pas moins de 6 foyers distincts sous un dôme métallique monumental. - Des nuits d’observation au sommet aux caractères variés. La p’tite plateforme que jadis nous occupions au bord de la route est désormais inaccessible et il y a fallu faire avec les rares autres possibilités du site. La première sur une mini terrasse en travaux avec pelleteuse et container au pied du Herschel, ma foi pas trop mal, la suivante sur une micro aire de stationnement où stationnait pour une durée indéterminée un semi-remorque huileux, la troisième assez pénible sur le chantier de ce qui deviendra un truc touristique astronomique, pénible à cause d’un vent autant présent que perpétuel que donc pénible. La quatrième fut la révélation de la semaine, spot révélé par l’ami Fabrice. De là où nous créchions à Puntagorda, une petite route taille droit dans la pente et grimpe ainsi jusqu’au sommet en ligne quasi droite dont un théorème chinois dit avec justesse que c’est le plus court chemin pour se rendre à destination et que l’on y vomit d’autant moins. Ainsi, autant dire que ça grimpe fort, voir très fort. Une erreur de parcours à travers les vignes en terrasse nous mit dans l’impossibilité d’aller plus loin, les roues refusant d’adhérer sur l’étroite piste scabreuse. Ce point dur contourné nous permit d’accéder à un point de vue remarquable, bien que n’étant pas arrivés tout à fait au sommet, avec le confort inégalable de l’absence totale de vent. Par bonheur, nous eûmes le privilège de deux nuits exceptionnelles où les observations de haut vol s’enchainaient guillerettement dans la joie et l’allégresse. Le dossier de dessin s’en trouva subitement bien gonflé avec de la galaxie à foison et du Jupiter honorable. Seule la dernière nuit sur la route du retour ne nous enthousiasma point, peut-être un brin de fatigue ou de lassitude, mais aussi et surtout à cause de ce satané vent qui rendait l’observation vraiment pénible, voire impossible. Dommage car on avait trouvé un spot sur un escarpement dominant la Caldera Taburiente vraiment exceptionnel. Lors de la sieste vautré sur un rocher plat, j’entendais les sifflement des martinets fendant l’air lors de leurs acrobaties en raz motte. Mais le soir venu, le vent s’y installa au point de nous en faire déguerpir et de nous obliger à nous retrancher sur le bord de la route en contrebas. Ce vent et les visites matinales des couples nous fit écourter la majorité des nuits d’observations – toutefois bien au-delà de minuit. Cependant, je retiendrais 2 nuits quasi pleines exceptionnelles, enchainant plus de huit heures d’affilées ininterrompues d’observations poussées. - On a noté des SQM de 22.25 au zénith !!! avec une Voie Lactée superbement structurée, un airglow bien présent sur l’horizon nord et une lumière zodiacale affirmée à l’ouest. Mais ce chiffre phénoménal est à analyser plus finement, la transparence étant un chouya perfectible, attestée par la présence d’un très discret mini halo solaire arc-en-ciel, d’un bleu de ciel pas si profond que ça, et d’une zone très légèrement brumeuse au-dessus de la couche d’inversion. Tout cela conforte l’idée qu’un SQM parfait se situe vers les 21.7, 21.8, les chiffres supérieurs témoignant d’un zeste d’opacité. En tout cas, ces conditions exceptionnelles et quasi parfaites nous offrirent un festival galactique de haut vol et le cul du Lion fut copieusement labouré. Bien que pas dessiné, j’ai vraiment apprécié l’observation des piliers de la création sur M16, dont la structure complexe par instant se dévoilait discrètement, mais cependant de façon certaine. - Pour l’anecdote, après la visite du SST, l’on imaginait vivre LA nuit de rêve, la charmante guide évoquant la possibilité d’observer au pied de l’observatoire au beau milieu des coupoles et au bord des remparts vertigineux de la caldera. On imaginait déjà les prises de vue nocturnes magnifiées par ce paysage fantastique. C’est ainsi que confiant, l’on s’y installa, déballant le matériel, se reposant pour une sieste réparatrice, puis se gargarisant d’un mémorable apéro dans la lumière rosée du couchant. C’est alors que débarqua un Pépito un peu nerveux – quoique sympathique – nous intimant gentiment l’ordre de déguerpir de la zone de l’observatoire de la Roque. Caramba et consternation, c’est ainsi que l’on se retrouva sur l’esplanade du chantier susmentionné, à mille lieues du paradis que nous escomptions vivre. - N’oublions surtout pas ces apéros au sommet, l’un des moments les plus fameux du périple avec une vue imprenable sur le couchant, bien au-dessus de la couche nuageuse. Dans la douceur de la fin de journée, nous remplissons les godets d’un bon rhum –et de jus de pomme pour Alexandre. C’est alors que les boites de calamars à l’encre ou à l’escabèche sont décapsulées, que le contenu goûtu est tartiné généreusement sur le pain, que le fromage local est tranché, le jamon iberico religieusement dégusté. La caisse du télescope désormais témoigne par ces traces indélébiles de ces agapes huileux. C’est- alors que majestueuse tombe la nuit, c’est alors qu’un à un brillent les astres de ladite nuit, c’est alors le moment venu de nous emmitoufler dans nos douillettes doudounes, c’est désormais le moment de se jeter goulûment sur l’oculaire pour de l’observation hors norme. - Ya eu de l’image avec des time-lapse prometteurs et de la vidéo dont on attend avec impatience la sortie d’un moyen métrage évocateur de cette mémorable semaine. - Ya eu quelques authentiques restos, l’un sur le port où l’on ressortait la bedaine joliment rebondie et les doigts encore graisseux des poulpes, calamars et éperlans frits engloutis, l’autre repu de la paella ou du poisson du jour, des moules tigres arrosées d’une bière locale bien agréable, ou ce tout premier à Ténérife où l’on ne s’entendait plus brailler tant la tablée voisine d’un groupe de copines fêtait joyeusement l’anniversaire de l’une d’entre elles alors qu’on dégustait du cochon à la sauce aux champignons et du fromage poêlé arrosé de pesto. - Pi ya eu l’opportunité de grimper sur le pic du Teide et découvrir ce paysage volcanique stupéfiant, en imaginant le Fred installé avec son télescope derrière le Parador lors de son dernier séjour ici-même. - Pi vraiment, on a passé un bien bon moment partagé ensemble à la mode MAGNITUDE 78. De tout cela, il est assuré qu’on y reviendra, fort de ce nouveau point d’observation de grande qualité rapidement accessible, avec des possibilités d’hébergement et de restauration au plus près, de profiter de la présence de Fabrice, en gérant mieux le planning de la semaine des vols et des visites des observatoires pour y intégrer quelques virées au bord de mer ou au sud de l’ile. Dediou, que ce fut bon !!!! les dessins, à venir dès que près, ce qui fera que ce post évoluera dans les jours à venir. mais sans tarder, série Jupiter avec quelques transit : et voila le suivant, Grand classique, M57, mais dont la perception des teintes m'ont comblées de joie, au point de prendre le crayon en toute fin de nuit, après un copieux safari galactique. Juste de la vision directe, sans filtre, et dessiné en négatif couleur. Ensuite la magie du passage en négatif, je ne m'en lasse jamais : Et pi un p'tit bidule tordu, cette nébuleuse planétaire qui montre que c’est probablement complexe : Plus délicat, Abel 39 sorti récemment de son trou où elle sommeillait grâce à l’article d’Alexandre Renou, avec l'aide inestimable du "doudou" de Pierre, truc qui accessoirement sert de téléphone mais qui dispose aussi d'une carte du ciel redoutablement précise et précieuse - au risque d'y être encore à la chercher. Un truc bien rond apparait avec l'OIII et l'UHC, avec un bord ourlé irrégulier. Passons maintenant qu vif du sujet, le festival galactique, principal objet de ce périple. Disons-le tout net, le cul du Lion, celui de la grande Ourse, sans omettre ceux des Chien de chasse, ont été copieusement besognés. Je ne sais trop dans quel ordre présenter la chose. Ainsi en vrac des p"tits Messiers oubliés de mes classeurs, comme M58 avec 2 départs de bras évidents dans un halo discret : et bien plus couillu et texturé, M108. Pas si facile que ça à mettre les bonnes nodosités au bons endroits et les zones sombres là où il faut. Ça ressemble à peu près à ça : Le reste après le weekend, j'me barre ! Pour compléter la série des Messier, en voici un dont j'suis vachte content, M102. Trèèèèèèèèès content car outre la forme générale et les extensions lointaines, c’est surtout cette perception fugace par instant de distinguer une fine bande noire passant par le centre. Difficile à affirmer, mais avec les encouragements du Fabrice, j'ai mis ce détail, et immense joie, à la maison, des images confirment la chose. C'est vraiment ça que j'aime dans la discipline du dessin astro !!!! Enfin, le dernier du catalogue, mon devoir de vacances imposé, bizarrement pas encore dessiné, et pourtant. Voici M81 décortiquée 2 nuits d'affilées à divers grossissements. C'est marrant de remarquer combine il est délicat de placer correctement des rehauts discrets dès lors que les étoiles se font rares comme ici dans la partie gauche : Bon, maintenant on entre dans le vrac, la bonne besogne amusante qui n'amusera que les intimes. En les classant plutôt par aspect, les trucs allongés. A noter des cœurs quasi stellaires sur 4264 et 4762, et comme une torsion dans les parties extrêmes sur certaines : les bidules vu de 3/4. A noter l’extension ténue très lointaine à droite de 4559 : Ceux vu quasi de face. Là, on est dans le sexe des anges avec des départs vraiment, vraiment hypothétiques, notamment le départ vers le bas de 4731 : enfin, les machins irréguliers : Une autre, un autre !!! bon d'accord, mais c’est la dernière. Ou plutôt les dernières avec les siamoises, et un bidule en prime dans le champ : Voila l'boulot, arrrffff, ça fait plaisir car ça faisait longtemps. j'espère ne pas vous avoir trop saoulé et merci pour votre attention.
  39. 24 points
  40. 24 points
    Voici deux autres images, ciel profond cette fois, d'avril dernier au C14 (pas évident ce gros machin en mode nomade) C'est très pratique maintenant d'insérer une image ! Emmanuel
  41. 24 points
    De la nuit dernière, seeing assez correct pour l'altitude quoique qu'un flux assez rapide d'altitude a pas mal "flouté" les petits détails de la RVB... J'ai tenté une bleue pour voir, à noter qu'elle est traitée en drizzle avec Autostakkert!, car sous-échantillonnée à l'acquisition. La version drizzle est un peu mieux que la version non drizzle (non montrée). Le 740 a encore fait mieux que le BP642 (pas montré non plus) Ce sont les longitudes juste avant la TR...
  42. 24 points
    Salut, la nuit dernière, grosse insomnie qui m'a fait sortir du lit vers 1h. Tant qu'à ne pas dormir, autant tenter du Jupiter. Je chausse l'ADC dans le PO du T406, la bino vient ensuite, avec la barlow 3X montée dans le nez de l'ADC j'ai 500X environ avec une paire d'ortho 18mm. Et là je constate que les insomnies font bien les choses : le seeing est très bon. Comble du coup de bol, la GTR est idéalement placée, avec un Ganymède juste à côté du globe. Pas de temps à perdre, le bon seeing il faut le saisir sans tarder car il s'en va aussi vite qu'il arrive, alors j'attrape les crayons et c'est parti pour un croquis. Globalement, l'image est très douce, fine, nuancée, bourrée de détails. La perception des couleurs profite aussi de ces bonnes conditions, on identifie bien les teintes des fines bandes alors que dans des conditions médiocres tout se mélange un peu. La GTR est impressionnante, son contour est d’une netteté totale, la teinte est orange saturé (comme ces dernières années). Le cerne gris foncé du pourtour de la GTR est très tranché lui aussi, à bords nets, et il contraste fort sur le fond clair. Le sillage de l'anticyclone est très complexe, on se perd dans les méandres. Ganymède montre des nuances d'albédo. Finalement, quel bonheur, cette insomnie Après presque 1h30 de dessin, l'image se détériore progressivement au fur et à mesure que la planète descend vers l'horizon. Cette année il faut vraiment profiter du petit créneau pendant lequel Jupiter passe au méridien ; aux environs de 25° d'élévation, quasiment tous les degrés comptent, et 25° est déjà nettement mieux que 20°. Le croquis, avec les heures notées à gauche : La finalisation : Mise en scène : Fred.
  43. 24 points
    Bonsoir à toutes et à tous . Allez les copains , en attendant que je termine .............. faite vous les dents sur ce petit aperçu Newton maison de 400 , miroir Skyvision de 400 F/D 4 en Zerodur , Barlow TV X3 , ADC PA , caméra ASI224MC , capture et collimation avec Genika Astro , AS!3 et R6 . Animation de 18 images de Jupiter et Ganymède le 06/05 de 22h02 à 23h08 TU . très moyen mon anim , ( bon , c'est refait ) Une des meilleures ........ à 22h45 TU le 06/05 . Jupiter le 06/05 à 22h47 TU , image à 120% pour faire comme les grands Jupiter en IR 685 Baader le 06/05 à 23h50 TU , caméra ASI290MM . PS ; d'autres images à venir ....... Michel
  44. 24 points
    Bonsoir à toutes et à tous , Voilà , voilà ..... nous y sommes .... c'est fait et c'est tant mieux ........... Newton maison de 400 , miroir Skyvision de 400 F/D 4 en Zerodur , Barlow TV X3 , filtres RGB Astronomik , ADC PA , caméra ASI290MM , capture et collimation avec Genika Astro , AS!3 et R6 , assemblage avec Winjupos . Jupiter en RVB bio .... du vrai , le 01/04 à 23h35 TU . échantillonnage 00.13 pix , F/D 11,64 . La petite planche RVB qui va avec , capture de 23h32 à 23h35 TU . Pareil , à 23h57 TU . Jupiter en IR 685 Baader à 23h10 TU , F/D 13,51 , 00.11 pix . Jupiter et Io RVB le 02/05 à 00h45 TU , ( Io traitement à part ) , F/D 14,38 , échan 00,10 pix . Michel
  45. 24 points
    Bonsoir, Apres avoir reparé ma monture, d'avoir attendu une opportunité pour que le ciel soit enfin clair et à peu prés stable, j'ai pu me focaliser sur une cible qui me tenait à cœur: M87. Je voulais utiliser une focale importante pour avoir un échantillonnage assez petit et ainsi de détailler le jet qui est expulsé du trou noir central de cette galaxie elliptique. De vivre à coté d'un monstre pareil cela doit être un poil tendu! J'ai utilisé un télescope newton OO de 300mm F4, une barlow de 2,5x et ma petite ASI224mc. Il y a eu 3 séries de captures étalés le 20, 23 et 24 avril. Après avoir fais une sélection sévère j'ai gardé que 17000 brutes de 1s , soit presque 5h. Le traitement à été effectué avec Siril, le meilleur logiciel pour le ciel rapide en tout cas! rapide et précis. Merci Cyril! Les etoiles et les petites galaxies ont un peu morflées , c'est normal . une version sur traité pour voir les correspondance avec une image du VL: A+ Stephane
  46. 24 points
    Bonjour à tous!! Nous continuons notre petit tour du ciel du grand sud, par une belle et grande nébuleuse, riche en détails et que l'on peut dire flamboyantes!! Voici NGC3576, dit "La Statue de la Liberté"... mais en vrai c'est plutôt la somme de tout ca: (NGC 3576, NGC 3579, NGC 3581, NGC 3582, NGC 3584 et NGC 3586! OUF!! Cette fois, c'est une version SHO que nous vous montrons, et je vais vous expliquer comment cette image a été construite afin de vous permettre de bien la lire. - SII et Halpha, d'un point de vue physique, c'est pour ainsi dire la même chose. L'émission en SII étant intrinsèque à l'émission HAlpha. la grosse différence au final, c'est le niveau plus faible du SII. - La couche Lumineuse de cette image a été réalisé par la somme des couches SII, Ha et OIII. Rien de plus simple, mais ca permet d'être sur que les informations de chaque couche seront bien présente sur l'image finale. - Les couches R, V et B, sont simplement dans l'ordre SII, Ha et OIII. - Conclusion toute source bleu correspond bien à de l'OIII, et rien d'autre. Vous verrez que l'OIII est vraiment présent partout, aussi bien sur le fond de ciel que dans le centre de la nébuleuse. - Concernant le R et le V, comme expliqué plus haut l'information de base est la même, mais en réglant les couches d'une certaine manière, on a possibilité de visualiser l'ensemble de l'information SII+Ha pour permettre une lecture plus claire de l'image. Dans cette version de NGC3576, vous verrez que les partie faible de l'information SII+Ha est plutôt de couleur verte, et l'information de haut niveau est plutôt de couleur Cuivre. Conclusion l'ensemble de la dynamique de la somme de la couche SII+Ha est plus visible car étalé sur le spectre de deux couleurs. Voila, vous savez tout pour bien lire et comprendre cette image. Les informations techniques: Télescope JANUS Sud situé à l'Hacienda des Étoiles au Chili. Temps de pose: Couche SII en 9h50. Couche Ha en 9h55mn et Couche OIII en 9h15mn. Poses élémentaires de 5min. Les meilleures images élémentaires présentent un seing de 1.3 sec d'arc, et la moins bonne retenue de 2 sec d'arc. l'image finale a un seing d'environ 1.7sec d'arc. Télescope de type Newton de 520mm de diamètre FD 3.5. Echantillonnage de 0.4 sec d'arc par pixel. Camera ZWO 1600MM Cool. Filtres SII, Ha et OIII ZWO avec la roue a filtre de la même marque. Motorisation Directdrive Alcor System. Conception mécanique de l'ensemble du télescope (tube et monture) de Michel Meunier. Piloté en automatique sous PRISM V10, prétraitement sous PRISM V10 et traitement final sous CS6. La full (indispensable à voir sinon, on loupe 90% de l'image) est observable en cliquant sur l'image elle même. Amitiés a tous, et bonne astro!! Le JANUS Team Michel Meunier et Laurent Bernasconi http://team-janus.astrosurf.com/ https://www.facebook.com/JanusTeamNordSud/
  47. 23 points
    Bonjour à tous, Et oui, voici une nouvelle image mais ce n'est pas le telescope du Chili qui est de la fête, mais bien le retour du T500 Janus Nord de l'observatoire des Engarouines. L'objet choisi est classique et assez rare, car difficile. LBN576 est une rémanent de supervova. On le trouve aussi sous les dénominations de CTB 1 ou Abell 85. Moi, je l'appel aussi nébuleuse de la Carafe ou de la cruche. mais ce n'est que moi:-). C'est une version Ha OIII OIII que nous vous proposons. Malgré le temps de pose assez conséquent, il est difficile de faire ressortir le rémanent. Il est noyé dans les étoiles de la voie lactée et dans un brouillard de Ha. Une fois n'est pas coutume, nous avons du réduire un peu la taille des étoiles pour faire mieux ressortir la nébuleuse. Le T500 a plusieurs cameras à disposition, qui nous permettent de modifier l'échantillonnage. Nous avons remis en service la camera grand champ en fin d'été. Suivant la meteo que nous aurons dans les prochaines mois, on espère pouvoir vous montrer quelques champs vraiment très rares… bon, en se moment, le telescope est au repos à l'abris de la pluie... Comme d'habitude les informations techniques: Lieu : Observatoire des Engarouines. Telescope JANUS Nord. Temps de pose: Ha en 13h00mn. OIII en 11h20mn. Poses élémentaires de 20min. Télescope de type Deltagraph de 500mm de diamètre FD 3 Echantillonnage de 1.2 sec d'arc par pixel. Camera Moravian G4-1600 avec roue a 5 filtres. Filtres Astrodon 5nm. Motorisation MCMT32 Piloté en automatique sous PRISM V10, prétraitement sous PRISM V10 et traitement final sous CS6. Et maintenant voici l'image. La full est observable en cliquant sur l'image elle même. Simplement pour le sport, voici une image en négatif a haut contraste: Amitiés a tous, et bonne astro! La JANUS Team Michel Meunier et Laurent Bernasconi http://team-janus.astrosurf.com/ https://www.facebook.com/JanusTeamNordSud/
  48. 23 points
    Bonjour à tous! Je ne vais pas vous présenter Centaurus A, tout le monde connait:-). C'est un autre grand classique de l'hémisphère sud. Tout le monde passe un jour sur cet objet, que se soit en visuel, ou en astrophotographie, on ne peut l'ignorer. La galaxie étant énorme, le halot principal est largement plus grand que le champ, mais notre échantillonnage permet de faire ressortir beaucoup de détail sur la bande centrale. A noté que le jet sort légèrement vert ce qui indique la présence plus importante d'OIII par rapport au Ha. Nous sommes vraiment comptant des détails présent sur l'image. Janus Sud a bien fonctionné:-). On vous souhaite une bonne visualisation:-)… ne pas passer à coté de la version full… Comme d'habitude les informations techniques: Lieu : Haciendas des Etoiles au Chili. Observatoire JANUS Sud. Temps de pose: L en 11h10mn. 1h par couche R,V et B. Poses élémentaires de 5min. Les meilleures images élémentaires présentent un seing de 1.5 sec d'arc, et la moins bonne retenue de 2.3 sec d'arc. l'image finale a un seing d'environ 1.9 sec d'arc. Télescope de type Newton de 520mm de diamètre FD 3.5. Echantillonnage de 0.4 sec d'arc par pixel. Camera ZWO 1600MM Cool. Filtres LRVB ZWO avec roue à filtres de la même marque. Motorisation Directdrive Alcor System. Conception mécanique de l'ensemble du télescope (tube et monture) de Michel Meunier. Piloté en automatique sous PRISM V10, prétraitement sous PRISM V10 et traitement final sous CS6. La full est observable en cliquant sur l'image elle même. Encore une fois, je vous conseil vraiment regarder l'image full. Amitiés a tous, et bonne astro!! La JANUS Team Michel Meunier et Laurent Bernasconi http://team-janus.astrosurf.com/ https://www.facebook.com/JanusTeamNordSud/
  49. 23 points
    Bonjour, A défaut de pouvoir utiliser le VMC260 depuis maintenant 4 mois pour cause de conditions de seeing misérable par chez moi (oui, je sais... je ne suis pas le seul mais cela ne suffit pas à me consoler ), je me suis rabattu sur ma "chinoiserie" de 130mm (certes, ce n'est pas du Taka ) et même avec ce diamètre... j'ai eu toutes les peines du monde à chopper un moment correct mais la persévérance a fini par payer (heureusement d'ailleurs car on parle ici de seulement 130mm de diamètre ) !!! Continuant mon apprentissage de l'ASI183, il a fallu que je me loupe au niveau exposition car je ne voulais pas surexposer de zones et compte tenu de la surface couverte par le capteur, je me suis retrouvé avec une sous-exposition colossale qui m'a donné bien du fil à retordre pour obtenir une image "acceptable" mais assez fortement contrastée pour le coup (je suis donc au courant ) ! Assez de blabla sur cette image d'autant que je dois bien avouer que je trouve le résultat plutôt sympathique mais c'est à vous de juger IMPORTANT => cliquez sur le lien ci-dessous car la "vignette" affichée dans ce message et loin de révéler tous les détails de l'image http://www.naturepixel.com/view/2018_02_23_quartier_lune_ts130_1.8x_asi183mm_mosa3img_as3_cc_red5600_copyright.jpg lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/view/2018_02_23_quartier_lune_ts130_1.8x_asi183mm_mosa3img_as3_cc_red5600_copyright.jpg Voilà, je suis bien content d'avoir pu imager ce quartier de Lune et j'espère qu'il vous plaira malgré son aspect un peu dur Gérard
  50. 23 points
    Bonjour à tous, Changement de registre complet, après deux belles galaxies. Nous sommes de retour cette fois pour vous présenter une image sur "le Casque de Thor" ou NGC2359. C'est une image sous la forme HaOIIIOIII, réalisé d'un point de vue technique avec une L constitué de 50/50% de HAlpha et de OIII, et colorisé en HaOIIIOIII, avec une prédominance choisie sur le Ha afin de bien faire ressortir les couleurs dans les ailes. L'émission OIII est prépondérante sur cette objet, mais les détails dans le Ha sont tout aussi important que pour la partie OIII, en particulier pour les ailes et le bouillonnement centrale qui les relies. Cette nébuleuse est en fait un bulle de gaz interstellaire soufflée et ionisée par le puissant vent solaire émis par la titanesque étoile qu'elle abrite... elle même en fin de vie. Nous avons fait le choix de resté en pure Ha OIII afin que la lecture de l'image soit sens équivoque. Encore une fois, personnellement, je suis émerveillé par les détails de cette image. Quand nous la traitons , on apprend tout de l'objet, le moindre filament, la moindre nébuleuse obscure. Nous vous la présentons, a vous de vous exprimer!! Les renseignements techniques: Temps de pose: Ha en 14h35mn et OIII en 13h35mn. Poses élémentaires de 5min. Les meilleures images élémentaires présentent un seing de 1.2 sec d'arc, et la moins bonne retenue de 2.0 sec d'arc. l'image finale a un seing d'environ 1.5 sec d'arc. Télescope de type Newton de 520mm de diamètre FD 3.5. Echantillonnage de 0.4 sec d'arc par pixel. Camera ZWO 1600MM Cool. Filtres LRVB ZWO avec la roue a filtre de la même marque. Motorisation Directdrive Alcor System. Conception mécanique de l'ensemble du télescope (tube et monture) de Michel Meunier. Piloté en automatique sous PRISM V10, prétraitement sous PRISM V10 et traitement final sous CS6. La full est observable en cliquant sur l'image elle même. Je ne fait pas de crop cette fois, c'est trop difficile de choisir la zone... merci de vraiment regarder l'image full. Amitiés a tous, et bonne astro!! Le JANUS Team