Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content since 09/06/17 in all areas

  1. 97 points
    @DVernet et moi-même avons l'immense plaisir de vous présenter cette M 101, prise avec le télescope de 1 mètre Omicron de l'Observatoire C2PU début juin, entre Pleine Lune et Nouvelle Lune. Le télescope, en configuration F/3 durant cette mission dédiée aux alertes photométriques Gaia, était équipé d'une caméra QHY600. Nous avons posé 13 h 30 en L, et 2 heures en R, V et B, avec des poses unitaires de 1 minute. @frédogoto a traité les quatre canaux avec Pig Inside, David a réalisé l'image couleur définitive avec les brutes de registrations de Fredo. Nous vous présentons une version noir et blanc, pour que vous puissiez apprécier l'arrière plan de la galaxie, saturé de galaxies lointaines... La magnitude limite mesurée sur l'image est de 25.3. La troisième image est celle traitée par @jeffbax, la meilleure actuellement, et la version définitive !
  2. 84 points
    Hello mazette quelle période de beau temps. Plus de 1 To de Jupiter en quelques jours du 7 au 14 octobre. Que des nuits bonnes du 7 au 14 et celle du 9 et du 14 étaient particulièrement bonnes. Les autres nuits, c'est le fait d'avoir tout enregistré sur 3 h qui m'a sauvé. Il y a parfois de bons passages courts. Je vous mets déjà un peu en vrac les images du 7 au 13. Le 9 j'ai vraiment observé essentiellement en mode auto, du coup j'ai pu faire une belle animation bio, spécialement dédicacée à @ValereL J'ai volontairement laissé les couleur, on voit que c'est orange quand elle est plus bas. C'était déjà une nuit assez dingo, mais rien à côté du 14. Là jai fait du mono, du filtre bleu et tout le toutim. J'ai tout traité à 130% tellement c'était fin sur certaines brutes. imx462 seul : imx290 : imx462 seul : Et une mini animation pour rire. Ca vous montre en passant le niveau des brutes Je vous mets aussi des prises en live, ça plait bien à chaque fois. Ca c'est du g' (bleu) Du L en couleur avec un peu de gamma pour limiter la destruction par youtube Et en L en mono là encore avec un peu de gamma Et puis on va finir avec le plus intéressant. La carte globale obtenue du 10 au 14. Le truc que je ne suis parvenu à faire que 3 fois sur Jupiter. La vidéo qui met tout ça en mouvement, merci en passant à Benoit Reeves pour la musique. Et voilà, c'est tout pour cette fois. Un gros post évite de multiplier les petits @+ JLuc
  3. 80 points
    Hello bon on va pas y aller par 4 chemins, d'abord j'vous montre et après on cause. Quoi t'es pas assis ? Je t'avais prévenu pourtant. Voilà, maintenant j'explique Le 29 juillet, je me suis mis à regarder assez tôt si c'était stable. Bien m'en a pris et j'ai commencé à observer rapidement sans trop laisser monter Jupiter. Heureusement car il y a eu des conditions quasi dignes du Pic du Midi. Comme par hasard j'ai démonté mon filtre B-UV juste avant pour mettre le CH4 alors que le B-UV est monté depuis des lustres dans la roue. Mais n'étant qu'une seule fois parvenu à en tirer le partie avec le 250, je me suis dit qu'au 300 à 18° c'est illusoire. Après une heure de prise de vue, voyant les conditions, je me suis décidé à le remonter. Le temps de faire ça (5 à 10 minutes), le seeing avait totalement changé, un truc de fou, on est passé d'un extrème à un autre. Sur le balcon le vent s'est levé un peu aussi. On ne saura donc pas ce qu'aurais donné ce filtre <505nm. Au dessus, la première image c'est de la derotation avec la 290, j'ai presque pu tout garder, 12 vidéo de 75 s, soir 15 minutes sur 21 minutes ! La suivante plus étonnante c'est une dérotation que de 4 vidéos couleur de l'imx 224. Comme quoi quand c'est bon, les écarts se resserrent. L'IMX290 et son échantillonnage scandaleux de 0.085" garde quand même l'avantage. . Pour vous dire comment c'était stable avant voici une vidéo. Quand je vous dis que les conditions n'étaient pas si bonnes dans les images précédentes Comme ici : Si vous voulez refaire pareil à la maison j'ai mis les fichiers tiff stackès ici et les PSF qui peuvent être utilisée pour la déconvolution dans Astrosurface. Ca m'a pris beaucoup de temps pour optimiser tout ça, mais je ne prétends pas avoir la science infuse du traitement, donc j'ouvre ici un concours, vous pouvez publier vos résultats en dessous. http://www.astrosurf.com/eternity/temp/jupitermewlon300.zip Le truc intéressant sur des données comme ça, c'est à quel point ça change tout en terme de rapport signal sur bruit, j'avais déjà vu ça sur les données du Pic quand c'est bon ou celles du µ250. Du coup j'ai déroté, mais ça n'apporte pas tant que ça, car à un moment on peut plus accentuer ça devient moche alors que le bruit ne monte pas. Un comble à f/24. Voilà la couche bleue pour les amis C14 Une petit photo de l'instrument en action ci-dessous. Comme vous pouvez voir 'ai mis un µ180 comme chercheur, les 7x50 c'est pour les garçon de plage. Je trouve mieux Jupiter depuis que j'ai mis ça (oui j'ai 4 Mewlon, et alors ? ) Voilà c'est tout pour cette fois ci et encore merci à @Olili qui est quand même l'artisan de cette pure folie JLuc EDIT, j'ajoute une petite animation de la séquence de tir, en fait je crois que je n'ai quasi jamais vu ça que tout soit exploitable à ce point sur 20 minutes. Même au Pic ça ne marche pas ça, il y a toujours 2 ou 3 vidéos qui se démarquent. C'est à la taille d'acquisition là et juste déconvolué de la PSF donc du tout bio que je dédicace à l'ami @ValereL qui saura apprécier l'effort EDIT, je viens de refaire un traitement en intégrant un peu plus d'images, c'est mieux encore. J'ai traité un tout petit peu plus doux aussi. Le rendu des couleurs a petite échelle est amélioré. @jp-brahic, celui là il te plait ? C'est vraiment très très bio dans le process.
  4. 80 points
    Bonsoir les amateurs de planètes, A la demande générale et en particulier de mon ami Franck, je vous présente 17 années saturniennes Mais également pour les amateurs qui n'étaient pas encore nés en 2004 De plus, celle de 2004 a eu un succès . . . planétaire C'était le 3 janvier. Un petit gif du film que j'ai conservé pour vous donner une idée de la qualité du ciel cette nuit là : Bonne visite et bonne soirée à vous, AG
  5. 79 points
    Bonsoir à toutes & tous Nouvelle session sur Mars Samedi dernier avec le télescope de 1m C2PU Omicron : pile à l'heure avant le couvre-feu mais heureusement David était déjà là et avait collimaté l'engin aux petits oignons On a assez rapidement vu que les conditions étaient franchement bonnes et du coup forcément ..... Bon ça s'est gâté peu avant le passage au méridien mais l'essentiel était déjà dans la boite La vision de Valles Marineris est particulièrement spectaculaire, je ne l'avais jamais vu comme ça hormis sur des images d'Hubble EDIT : la dernière version, fruit du travail d'Halfie à l'aide des brutes & des images dérotées que je lui ai envoyées ... c'est bien meilleur et plus fidèle à la vision qu'on a de Mars à l'ocaulire, cela devient donc la version "officielle" JP
  6. 75 points
    tout juste rentré du Chili le 17 pour une éclipse manquée à la frontière argentine (grand soleil le 13 et le 15...pluie toute la journée le 14 ), j'ai mis la 200 dans la voiture et le suis parti le 20 pour Narbonne. Ciel dégagé mais turbulence effrayante, les planètes c'était du chewing-gum ! Le 21 à Calern, comme je m'y attendais, ciel couvert. Enfin le 22, près d'Aix, ciel dégagé et turbulence acceptable, et la chance d'avoir la tache rouge au méridien, ouf ! 2 vidéos avec des temps pose différents pour Jupiter et Saturne, j'ai essayé de restituer la vision à l'oculaire dans le ciel bleu foncé du crépuscule. Une photo d'ambiance le 23 Un peu de repos maintenant !
  7. 75 points
    bonjour à toutes et à tous ! c'est long: plus de 5 heures à filmer la vedette du moment , c'est encore plus long à traiter , 8h d'as3 pour traiter les 94 films de 38000 images soit 3.600.000 images , le reste astrosurface s'en charge , iris pour vérifier l'animation ,irfanview pour l 'organiser et unfreez pour finaliser ! je dédie cette animation à gérard Thérin ,et à jean Dragesco et à d'autres astrams partis un peu vite qui l'auraient certainement appréciée ! Merci aussi à lucien pour son excellent logiciel qui permet de faire tout cela en toute facilité ! CFF 300 f/d de 20 asi 224c 94 ser de 180s turbulence faible sauf vers la fin de l'animation au lever du soleil ! traitement identique à toutes les images wavelets ! autowhite à 60% attendre le chargement complet pour la fluidité ! nuit du 11 au 12 de 22h11tu à 4h34tu : bon ciel et merci pour votre soutien ! paul
  8. 72 points
    Bonsoir à toustes, Voilà, depuis hier, Saturne à fêté ses 18 ans d'opposition C'est pour vous, c'est cadeau Je vous souhaite une excellente soirée, AG
  9. 70 points
    Hello Il y a 10 jours j'ai commencé à traiter les dernières images du Pic du Midi datant du 1er novembre. L'image obtenue est encore plus fine que celle du 30. Comme quoi il ne faut vraiment jamais dire que l'on est au bout des capacités d'un télescopes, comme on en discutait dans le dernier fil ici : Voici cette image . C'est volontairement traité soft. En voyant ça, je me suis dit qu'on commence à couvrir pas mal de longitudes quand même, et j'ai commencé à me demander -sans trop y croire-, si on n'avait pas matière à avoir une carte globale. Je me suis vite rendu compte que oui presque, mais il me manquait un petit quelque chose à 180° de longitude et surtout au nord car le sud se couvre vite avec l'inclinaison de Mars. En fouillant je suis retombé sur des données non exploitées encore de la premier nuit de mission le 8 octobre. La résolution était moyenne, mais pour couvrir les terrains uniformes du nord ce n'est pas si grave. En terme de traitement c'est long, .... très long. J'avais vu ça déjà il y a quelques années quand on avait pu faire la carte globale de Jupiter. Ca avait bien plu, elle a été vue plus de 120 k fois rien que sur youtube et 245 k sur vimeo. Ca motive à refaire la même chose quand c'est possible En tout il aura fallu en gros 30 h de traitement. J'ai dû tout reprendre à 0 pour tenter d'avoir un rendu aussi homogène que possible même si ce n'est jamais parfait. Voilà la carte obtenue : Et voici l'animation : Fan de 3D Thierry Legault a concocté la version video 3D. Déjà la carte globale c'est Holy Graal, mais la vue animée en 3D, c'est, ..... voilà quoi. Perso je préfère la version croisée Si vous n'y arrivez pas tentez la version droite en vous éloignant assez de votre écran (il faut que les planètes soient écartées comme les yeux). Dans mon précédent fil sur les images du 12 j'ai publié une vidéo sur comment faire une carte de Mars. Vous voyez ce n'était pas innocent J'en ai bouffé de la carte. le tuto est ici : Voilà, c'est tout pour aujourd'hui Je vais me reposer maintenant. @+ JLuc
  10. 67 points
    Bonjour à vous martiennes et martiens, Oui, voilà . . . pour moi et vu la météo à venir, ma saison planétaire va s'arrêter là Je vais ré équiper le matériel pour le ciel profond et la gestion en remote, la fraicheur arrive D'autant plus que je suis en train de me prendre la tête avec un nouvel ordi 64 bits Voici donc mon bilan martien pour cette opposition 2020 : Toutes les images sont faites avec le même matériel et dans les mêmes conditions. Télescope Intes M809 de 200mm à F10, barlow Ultima 2x, barrette à filtres avec IrCut, ADC ASH et caméra ASI 224MC. Ce qui permet d'apprécier la différence de taille avant, pendant et après J'avoue pour ma part être assez satisfait de cette opposition et j'espère qu'elle vous plaira également Je vous souhaite une agréable journée, AG Et au plaisir de voir vos futures productions
  11. 66 points
    Bonjour, Ayant été privée de PC et de bonne météo pendant quasi trois semaines, j'ai été fort tentée malgré la lune ce week-end. Toujours limitée par les maisons et les arbres, j'ai voulu essayer NGC2392, l'eskimo relativement haut. La lune était samedi de 97.8% et hier de 99.7%, j'y voyais comme en plein jour, pas besoin de loupiote et il y avait des ombres ! Du coup le résultat est ce qu'il est, mais ça m'a fait drôlement plaisir de prendre l'air. Il n'est pas très détaillé et les étoiles sont un peu moumouteuses mais je pourrai peut-être rajouter des poses plus tard . NGC 2392, acquisition sharpcap, 4257 poses de 4s, 75 darks entre chaque ser de 30mn Traitement siril, j'ai gardé 1704 poses (j'ai écrémé les poses dont la FWHM était plus importante) Lunette 80ED, asi 290mc, HEQ5 Bonne soirée edit : je me permets de rajouter le traitement de Looney, c'est drôlement sympa de voir des détails dans l'eskimo ! Merci Looney !
  12. 66 points
    Salut à tous, Je suis de retour d'une semaine à l'observatoire AstroQueyras passée avec une mission de la Société d'astronomie de Nantes. C'était ma sixième mission là-haut et pour la première fois, j'ai pu utiliser les instruments de l'observatoire (600 et 500) sur une planète majeure (Mars) haute dans le ciel. Les conditions la première nuit étaient au final assez bonnes, même si encore loin des standards habituels du site. Voilà une série traitée au Cassegrain de 620, au foyer du télescope à F/15 environ. L'ASI290MM est parfaite sans aucune barlow. RVB (125%). Les couleurs sont un peu difficiles à équilibrer car la couche R est sensiblement meilleure que les V et B, ce qui crée une distorsion dans l'équilibre des micro-contrastes. Dans cette situation j'ai utilisée une couche R légèrement sous-contrastée pour éviter de voir les taches d'albédo prendre une teinte verdâtre anormale (et pourtant on la perçoit à la limite) C'est le filtre R Astronomik qui a donné l'image la plus fine : IR 807 Astronomik : avec le beau contraste de l'infrarouge, mais la résolution commence à faiblir : Pour le fun, une image à 1 micron (filtre RG1000, 100%). J'ai sorti ce filtre car au départ je ne savais pas à quoi m'attendre parce que les images sur l'écran ne semblaient pas très sympathiques. Le contraste est brutal à cette longueur d'onde, mais le diamètre permet de tenir le choc de la perte de résolution ! Et au final mon péché mignon, l'ultraviolet. Très bonne performance du télescope compte tenu de la turbulence, le temps d'expo par brute n'est que de 10 ms (soit 5 fois moins qu'avec mon instrumentation perso) ! Image à 90%. Le temps de terminer ou revoir certains traitements, j'ai aussi des images au T500. Malheureusement, les circonstances ne m'ont pas permis de faire Neptune et Uranus, et la turbulence sur Vénus au petit matin était très forte. J'ai juste une Jupiter qui traîne. [edit] et voilà la planche complète avec toutes les données !
  13. 64 points
    Hello on me demande de plus en plus de conseils en imagerie planétaire, donc je vais faire une série de vidéo que je viens de commencer. Abonnez vous si le contenu vous intéresse car il y en aura d'autres. La 1ere est ici, Et la suivante ici N'hésitez pas à vous abonner et mettre des pouces bleus comme on dit Il y en aura pas mal d'autres en format court comme ça. Je ne retrouve pas la référence de l'adaptateur dont je parle dans la vidéo 2, si quelqu'un sait. J'ai mis un équivalent Bresser. Il me semble que j'en avait vu un chez Omegon également. Bref je suis preneur de toute référence que je mettrais en description de la vidéo. Il y a le Pierro mais il n'est pas en 2" directement. Je l'ai mis en description dans tous les cas. EDIT, je viens de mettre en ligne l'astuce n°3. La fameuse bague anti tilt. Pensez à aller voir les description pour avoir les liens des accessoires. Astuce n°4 : les filtres ! Conseil n°5 : faites péter la grosse focale. Une de plus la n°6, c'est pour augmenter la taille de ton télescope, mais sans changer de télescope. De la magie ? Non de la physique. Et une indispensable astuce pour régler son ADC. J'ajoute plusieurs astuces pour faire la mise au point Vos questions mes réponses Astuce n°10 : fragmenter la prise de vue (même si tout le monde n'est pas d'accord, c'est comme ça que je fais ) Astuce n°11 : comment vérifier ses réglages en live Je fais un trêve dans les astuces pour quelques tutos (mais elles reviendront car je n'ai pas tout dit). Autostakkert : Et Astrosurface Un peu de Photoshop avant d'aller plus loin dans winjupos après l'interlude photoshop, la suite pour winjupos Piste rouge ! Astuce n°12 : mettre un satellite dans le champ. Astuce 13 : choisir le bon telescope #14 : comment régler un Cassegrain ? Et un tuto Fire Capture Astuce #15 encore de la collimation. Mais il faut vraiment que l'on en parle . Désolé Astuce n°16. Mon vrai secret c'est ça : 5 astuces de plus pour traiter vos images de Mars. Parlons échantillonnage Comment faire du RVB dans Photoshop Astuce 18 : pour vous motivez, faites de la science @+ JLuc
  14. 63 points
    Comme je le supposais quand j'étais complètement confiné, mes nébuleuses planétaires prises à 13 mètres de focale au télescope de 1 mètre Omicron C2PU, en avaient sous le pied... Je vous montre, ou vous remontre, quatre nébuleuses planétaires, avec un traitement complètement repris par mes soins et surtout par @jeffbax, que je remercie chaleureusement au passage pour ses conseils avisés... D'abord, j'ai refait le "pré traitement" en considérant les NP comme des planètes : les Raw sont passés à la moulinette PIIP pour faire des avi, puis les avi sont passés sous Autostakker, qui me permet de garder les meilleurs. Ensuite j'ai confié le tout à @jeffbax qui a fait des miracles, mais je sais pas comment... Ou plutôt, je devine un peu, j'ai testé mes brutes de fusion avec Registax, et effectivement, les détails dans les détails apparaissent miraculeusement... Je vous recommande chaudement IC 2149 dans le Cocher. L'objet mesure environ 15'' et je n'ai pas trouvé de meilleure image en couleurs de cette nébuleuse sur le Web, ce télescope peut faire un carton sur les petits objets... Nikon D810 A, télescope de 1 mètre C2PU à F/13. NGC 7662 134 x 15 sec à 1000 ISO et 350 x 1 sec à 12 800 ISO, soit 40 minutes NGC 6826 150 x 10 sec à 2000 ISO et 190 x 1 sec à 12 800 ISO, soit 30 minutes NGC 2392 280 x 8 sec à 6400 ISO, soit 30 minutes IC 2149 110 x 20 sec à 1000 ISO et 500 x 1 sec à 12 800 ISO, soit 45 minutes S
  15. 62 points
    Bonjour tout le monde, Déjà pour commencer un bon dimanche, une petite photo rapide au lever du jour. Le ciel avait ces couleurs magnifiques : Ensuite, moins rigolo, j'ai été voir la météo pour la semaine à venir : Alors vu que ma saison 2020 s'avère terminée, je viens vous soumettre mon bilan Un bilan pas très étoffé cette année du fait que le télescope a été pas mal monopolisé par le planétaire. Mais j'ai quand même pu sortir quelques images avec le M809 (200mm à F10) et la caméra Starlight SXV-H9. Le planétaire est fait à l'ASI 224MC et les grands champs à l'APN Canon 350D. Pour les renseignements complémentaires, c'est ici http://sammi.sud.free.fr/site/bestof/stars/letop.html Un site un peu vieillot, pas vraiment au goût du jour, mais je n'ai ni l'envie ni le courage de le refaire Je vous souhaite un excellent dimanche, AG
  16. 61 points
    Bonsoir à toutes et tous, Le C14 a repris du service depuis les hauteurs de la Bourboule dans le 63, lieu de mes vacances estivales. Une seule soirée avec des conditions bonnes (pas excellentes) parmi d'autres moins bonnes. Voilà donc une LRVB (exactement RVB L BVR ) avec la 174M. 2x120s pour chaque canal R,V et B et une luminance de 180s d'une traite. 50% d'images retenues sur chaque film. F/D: 34, derrière le FFC Baader et l'ADC Pierro Astro. J'ai hésité à attendre le retour pour traiter depuis mon fixe, le portable ayant un écran assez dur, mais la comparaison avec les images des copains montre que ça ne doit pas être trop aux fraises en terme de rendu. Je joins une petite PSF rouge à 200% pour fixer la collimation, plutôt bonne (attention c'est trompeur, temps de pose sur étoile plus court que sur Jupiter, figeant la turbulence). Et une petite présentation à la Jean-Luc, ça le fait bien... Je remarque après coup que mon hébergeur (Casimages) a agrandi l'image sans explication, sans perte apparemment... tant mieux. Portez-vous bien. Simon
  17. 61 points
    Hello j'ai pas mal de retard d'image à publier faute de temps. Il y a eu plusieurs nuits moyennes ces derniers temps où j'ai tenté le coup quand même, notamment le 16 et le 21 Le 16 franchement si il n'y avait pas eu Io et son ombre je serai retourné me coucher, ce n'est pas fameux, mais c'était une belle configuration. Le 21 c'était un peu mieux, mais toujours pas ça. Le 22 là c'était plus intéressant, on a vu que @Bernard_Bayle en a bien profité également avec son C11, donc voici mes images avec un peu de retard. C'était presque stable, mais pas la nuit du siècle, j'ai bataillé dans AS3 et winjupos pour optimiser au maximum. Pas le choix il faut passer par Saturne avant d'aller sur Mars (logique ) Et puis une petite Mars mais sans conviction, je ne l'ai pas laissée monter (il faut bien dormir à un moment). Le 23 c'est là que c'est devenu vraiment intéressant. En live je traite mes images et en particulier avec mon filtre custom qui fait B-UV en démarant à 505 nm. J'ai pris ce filtre en espérant qu'un jour il aille plus loin que mon G' (qui est un bleu vert). Pendant la séance je traite donc une image de ce filtre et je vois ça, ..... et là pas de doute, ça y est le Mewlon se lâche !! On doit pas être loin d'être au taquet de la résolution. PLus de stabilité apporterait plus de dynamique surtout je pense. J'ai fait une petite vidéo pour illustrer la qualité L'image finale ça donne ça : Je mets une version cropée si vous regardez sur un smartphone. Et bien entendu Saturne a été pointée à la suite. Il y a 2 tempêtes, youpi ! Toujours pour illustrer j'ai uploadé une vidéo de Saturne, là c'est représentatif de la stabilité au moment de la prise de vue. Et puis Mars mais là encore un peu bâclée, l'ADC était mal réglé je n'ai pu exploiter que l'imx 224 du coup. Pas si facile à régler sur Mars. Je ne l'ai pas trop laissée monter non plus, car toujours pareil il faut bien dormir à un moment. Et voilà, c'est tout pour cette fois-ci JLuc
  18. 60 points
    Bonsoir, Ce soir on vous présente le résultat de plusieurs années de travail, oui une mosaique de 16 champs c'est un peu long , vous l'aurez reconnu, il s'agit du Grand Nuage de Magellan dans la constellation de la Dorade. Nous proposons la version couleur HaLRGB et pour les amoureux du noir et blanc, la version Halpha seule. C'est sûrement un peu lourd à charger mais ça vaut la peine ;p Pour la technique: Observatoire remote APO - Chez Alain Maury - Chili TOA150 + Flattener 67: focale 1100mm, échantillonage 1.68" par pixel, champ 1°55' x 1°55' Alta U16M ( KAF16803) à -20° Filtre HaLRVB Gen2. Astrodon Pour l'image et par champ : Ha = 16 x 9 x 40 min L= 16 x 16 x 20 min R=V=B= 16 x 6 x 20min par couche soit 277h20 au total Monture Mini-OHP et MCMT Guidage par Atik 314L+ en bin2, acquisition 1 sec 25 Darks 25 Bias 9 Flats Chef d'orchestre pour l'acquiz, autoguidage et prétraitement: Prism v9 Traitement: Prism, Iris et CS6. La vignette est cliquable vers la full que nous vous recommandons comme chaque fois : et la version Halpha http://www.atacama-photographic-observatory.com/photos/0188_LMC_Ha_f.jpg Bonne année à tous malgré les circonstances.... Bon ciel et belles photos @+, Thierry APO_Team Thierry Demange, Richard Galli, Thomas Petit
  19. 60 points
    Bonjour, Je ne peux pas faire d’images en ce moment vu que mon pc portable est en réparation (c'est pour ça qu'il fait beau ) A chaque chose malheur est bon, j’en ai profité pour me faire un petit récapitulatif des Mars du forum postées les deux derniers mois. La variété des teintes, des diamètres, des traitements me surprend toujours, je les aime toutes, elles ont chacune leur personnalité et qu’elles soient techniques ou plus poétiques elles m’ont fait apprécier cette saison d’opposition alors que je n’avais pas vraiment d’attirance pour la planète rouge. Je comptais me garder mon p'tit poster pour moi, et hier soir, j'ai lu ce post de Gilles (Santacana) sur le fil de Jean-Luc et Thierry : "Et après les images fabuleuses réalisées avec les télescopes d'1 mètre, on voit des astrams, imperturbables, qui continuent de balancer leurs photos prises au foyer de leur "petit" C8... Même pas peur des 1 m et de Hubble, non mais ! Et ça c'est merveilleux. La force est avec vous ! (...) Longue vie aux télescopes de tous diamètres qui alimentent positivement le forum." Et je trouve qu'il a tellement raison. Comme dans une famille, ici sur le forum les petits ont besoin des grands pour avoir un exemple et les grands ont besoin des petits pour garder les pieds sur terre. Alors je vous propose un portrait de groupe Bon courage pour chercher la vôtre (y en a qui auront plus facilité) J'espère que vous ne verrez pas trop le bricolage, sur mon écran non calibré ça passe ... La dernière version (en date du 17/11) Le lien pour la plus grande : https://nsm09.casimages.com/img/2020/11/07//20110708035923814717115283.jpg Bonne journée
  20. 60 points
    une belle occultation en Europe ça n'est pas si courant, alors je l'ai préparée comme une éclipse. Un vol pour Lisbonne avec le C8 dans le sac à dos, un petit week-end à visiter cette belle ville et le dimanche matin avant l'aube, installation près de Alcacer do Sal où l'occultation était rasante. Au final presque 400 séquences de 4s à traiter et recentrer une par une...je suis content d'avoir fini ! Du coup, on devine bien le bord du côté sombre de la Lune (tiens comme musique j'aurais dû mettre Dark Side of the Moon ) Et la vidéo en accéléré bien sûr :
  21. 59 points
    Bonjour à tous, j'ai pris un peu de temps pour traiter mes images du 29, car je voulais m'enlever toute source de doute. Mais commençons par le début. Je devais me lever tôt le 30, mais en regardant Winjupos je vois que Io sera devant Jupiter la veille avec son ombre, et mieux : Callisto passe devant la GTR. Difficile de savoir si le ciel allait être stable avec un jet stream autour de 100 km/h. Je tente le coup. Au début c'est praticable mais quand même bien turbulant. Je parviens quand même à sortir une image floue qui montre ce qui m'a sorti dehors ce soir là . Plus tard les conditions s'améliorent nettement. Forcément Callisto n'est plus devant la GTR et Io fait sa vie (mais finalement tant mieux, vous allez voir la suite). Notez qu'avec un albédo de 22% Callisto est hyper sombre quand il est devant Jupiter. Je passe une seule vidéo CH4 car il fallait bien aller se coucher. Il y avait moyen de continuer, après 6 semaines de temps de m... les bonnes conditions ont le chic de s'inviter quand je deviens moins dispo. Et le meilleur pour la fin. En grattant dans les basses lumières je vois une structure inhabituelle autour de Io. Optiquement je connais bien mon télescope, je ne vois vraiment ce qui pourrait faire ça. Et puis je vois le truc sur au moins 8 vidéos en tout (sans doute plus mais je n'ai pas tout dépouillé encore). Hum, incrédule j'ouvre l'excellent Atlas Virtuel des planètes, et là surprise, je vois que Loki se trouve exactement sous mon "artefact". Exactement là où je n'osais espérer qu'il puisse être. J'investigue encore pour consolider la chose quand même, ça sort moins en R qu'en B. Renseignement pris auprès de Franck Marchis qui a fait sa thèse sur Io, les plumes au dessus des volcans diffusent la lumière du Soleil, d'où leur couleur bleue que l'on voit sur les photos de sonde. Et bien entendu l'autre élément important, c'est que Loki est actif depuis le mois d'avril. Avec une période un peu irrégulière de quelques années, la croute solide sur le lac coule à raison de 1 km par jour, et le lac fait 200 km. C'est dans ces périodes que Loki est le plus actif. Ce qu'il faut voir aussi c'est que sur toutes les images de sonde où on voit des plumes au limbe de Io, il ne s'agit jamais de Loki. Il est clair qu'il peut en produire d'immenses, c'est le plus gros volcan actif du Système solaire. Bref je suis assez sûr de mon coup et la détection n'a choqué ni Franck Marchis ni Glen Orton. A priori depuis le sol c'est une première. Hubble en a déjà vu sur des volcans plus petits. EDIT : je suis allé trop vite dans ma simulation avec l'Atlas Virtuel, il était réglé sur août et ça coïncidait tellement pour Loki que je n'ai pas fait attention à l'erreur de date. Du coup Loki est derrière. Pourtant @CASTOR78 a bien détecté quelque chose aussi. Franck Marchis pense que ça peut être Tvashtar. Il faut que je vois si une dispersion en longitude de Loki est possible car il est actif depuis longtemps. L'image de l'Atlas Virtuel Pour tout dire, ça fait des années que ça me trotte dans la tête ces volcans. J'ai essayé quelques fois (mais pas assez souvent). Il faut tomber sur la bonne configuration et surtout quand il y a de l'activité. Je pensais plutôt réussir ça depuis le Pic mais finalement puisque ça se passe dans le bleu, le Mewlon ce n'est pas si mal. Il faut signaler tout de même que l'activité de Io a déjà été vue au niveau amateur en spectro par Christian Buil. C'est brillant, c'est du Christian quoi : Avec les télescopes géants, les volcans sont détectés depuis le sol, mais par leur plumes. J'aime bien les images du LBT avec les franges. De la science comme j'aime Pour en savoir plus : https://www.cieletespace.fr/actualites/io-vu-par-la-plus-grosse-paire-de-jumelles-du-monde Il faut signaler en plus qu'avec un filtre très étroit et en masquant Jupiter, le tore de sodium est détectable en imagerie avec des moyen quasi amateurs (là ce sont des pros). https://www.psi.edu/news/iosodium J'ai bien encore une autre piste pour Io, mais je vous en parlerai plus tard, j'aimerais bien être le premier à essayer En tout cas, je n'aurais pas dû rendre le 350 à @Wilexpel On aurait mieux vu la plume avec un 350. Pour ceux qui ont loupé l'épisode précédent : On voit clairement que son télescope va plus loin que le Mewlon 300. Par contre le 29, le Mewlon a fait mieux que le Cassegrain 350 par une nuit moyenne : Et si vous avez besoin de tutos c'est par ici : Voilà, c'est tout pour ce coup ci. Mais c'est un gros coup, j'ai réalisé un rêve @+ JLuc
  22. 59 points
    ...en réflexion sur les eaux calmes du lac La Cuesta del Viento ("la pente du vent") près de Rodeo en Argentine, avec au fond les Andes enneigées. Grand beau temps et superbe éclipse !
  23. 59 points
    Hello j'ai peu dormi ces derniers jours avec un afflux d'images du Pic du Midi faute de pouvoir monter moi même pour cette opposition. Mais Thierry Legault a pu faire une seconde mission avec François Colas, je suis bien content du coup et très honoré d'avoir eu la charge du traitement. Bon je dis que je n'ai pas beaucoup dormi, ... mais ce n'est rien à côté d'eux. Ils ont turbiné. Jeudi soir ils ont démonté le M3 pour faire revivre le foyer Cassegrain. C'est toujours bon à prendre un miroir en moins. Et le lendemain, il y a enfin eu de bonnes conditions. Bon ce n'était pas du grand Pic et on n'est pas du tout au taquet de ce que peu sortir le télescope. Comme à C2PU sur la majorité des vidéos il n'a été possible de conserver que 5% des images. C'est vraiment très peu dans l'absolu, et très peu pour le Pic en particulier. Ici les détails sont apportés par un filtre 680, mais je ne suis pas fana des IR-RVB. Ca passe bien mieux sur Mars que sur Jupiter, mais on passe trop à côté de l'atmosphère quand L est uniquement de l'IR. Du coup ce que je fais c'est une L composée de l'image 680 et de la RVB. Truc intéressant que j'ai vu au traitement c'est que même avec le filtre 680, à cette résolution là, les détails des zones brumeuse sont beaucoup atténués. On a moins cette impression avec un petit télescope. C'est pris ici à l'imx 224. J'aurais bien aimé que l'on teste le 290, mais les nuits suivantes ont été moins bonnes (quoi qu'il faudra tout tester pour s'en assurer). Pour vous donner une idées des conditions : Bon les brutes sont massacrées par youtube comme d'hab. En particulier, les images où c'est plus stable de façon fugace ont pas mal fondu dans la compression. Voici en tout cas l'image obtenue à partir de ça. En tout il y avait 11 ou 12 vidéos (de 120s je crois) exploitables, ce qui a permis de décliner pas mal le traitement notamment pour se donner une impression 3D. Il y a les vue stéréo droite ou croisées (pour les droite vous pouvez mettre un feuille entre les deux images pour bien séparer les yeux et faire du Ctrl - jusqu'à ce que l'écartement des images soit celui de vos yeux. Ca marche bien surtout avec des bino pour smartphone si vous avez ça. Sinon je préfère la version croisée où on doit loucher car on peu garder des images plus grandes. Aidez vous de votre doigt devant les yeux pour loucher si besoin ça aide bien. Avec les même données on peut faire un petit gif aussi. Et pour finir un image prise un peu plus tard dans la nuit. Hélas seulement 2 vidéos et demi utilisables. Le seeing était mauvais autour. Mais c'est super beau le lever des Monts de Tharsis. Si on brutalise les images on voit les caldeira. Je ne sais pas si c'est l'ombre. Pour l'anecdote, ce soir là 2 T1M photographiaient Mars en même temps, un dans les Pyrénées, l'autre dans les Andes. Ca ne doit pas arriver souvent ! Damian vient tout juste de publier l'image lui aussi. C'est long à traiter tout ça. Pour finir un hommage à Jean Dragesco qui nous a quitté cette année à 100 ans. Il avait photographié Mars quasi avec la même taille apparente en 1986 mais en argentique. Au dos de la photo il a écrit : « Il semblerait que cette photo soit l’une des meilleures jamais réussies, à partir d’un observatoire terrestre. Il y a une infinité de fins détails, certains jamais encore photographiés » Ma petite déception aura de ne pas avoir été l'interviewer, je comptais le faire pour ses 100 ans, mais le covid en a décidé autrement. En tout cas il aurait aimé voir ça, j'en suis sûr !
  24. 59 points
    Bonjour Et voilà. On voit ce que peut donner le 625 si le ciel est de la partie. Tout d'abord l'image à 120% que je vous ai présentée et sa version finale pour comparaison. La meilleure du film : la planche à 100% et 60% pour ceux qui aiment les "petites". Pour moi c'est la version inversée sud en haut qui est la plus "lisible". J'ai essayé de repérer des cratères mais pas sûr pour certains. Si quelqu'un pouvait me calculer la résolution obtenue et le grossissement utilisé pour l'image à 100% ce serait sympa. Rappel film de 4 mn 30000 images sharpCap 6ms gain 30 125 img/s. Pas de dérotation (c'est pour Valère). Bonne journée. Je retourne voir ce que j'ai en rayon. Luc PS je vais envoyé celle la à l'APOD : Ma tentative de couleur : la qualité du film en couleur était nulle j'ai superposé la couleur sur l'IR.
  25. 59 points
    Bonjour à tous Une superbe nuit que celle du Vendredi 4 au Samedi 5 Septembre dernier. Et j'ai eu la chance d'être invité par David (Vernet) à profiter d'un des rares créneaux de dispo d'un des télescopes de 1m C2PU à Calern... et à l'arrivée surprise, c'était 2 télescopes qui étaient finalement disponibles. Du coup on s'est configuré en visuel sur l'un (Epsilon) et en astrophoto sur l'autre (Omicron). La nuit a été vraiment excellente, et en visuel j'en ai pris plein les yeux ! sur Mars & la Lune me concernant (pas dispo avant malheureusement) et David s'est aussi régalé sur Jupiter & Saturne. Une soirée vraiment mémorable pour moi, je n'ai jamais vu Mars et le Lune comme ça ... forcément Côté photo, forcément avec 1 mètre de pupille, une excellentissime optique et une nuit non moins bonne, on obtient des images qui dépotent : http://www.astrosurf.com/prostjp/Galerie/Mars/2020/2020-09-05-0156_8-Mars planche.png L'image est une Ir-RGB avec image couleur avant & après et dérotation dans Winjupos. Traitement Astrosurface (au passage vraiment excellent ton soft Lucien ! ) Image retravaillée pour virer l'impression de flou vertical (merci CPI-Z): JP
  26. 59 points
    salut, jusqu'ici je n'avais eu l'occasion de voir la comète que depuis la ville de Nice, c'était sympa mais je voulais voir ce qu'elle pouvait donner visuellement dans un bon site, j'ai donc pris la voiture pour monter dans le Mercantour (col de la bonette pour ceux qui connaissent). et là j'ai pris une grosse claque hier soir, le spectacle était magnifique, rien à voir à la vision que j'en avais eu à Nice. La queue était parfaitement visible sur plusieurs degrés, j'en ai profiter pour immortaliser ce beau souvenir avec le sony A7III. voici 3 photos traitées vite fait cet apres midi. les 2 premières sont faites avec objectif samyang 25mm ouvert à 3,2 (10x30 secondes pour les étoiles et 4x30 secondes pour le premier plan) à 3200 iso. l'une est prise le soir et l'autre le matin, la lune qui venait de se lever éclaire bien le paysage sur la deuxième. la troisième photo est prise avec l'objectif sony 85mm ouvert à 2,5 avec les mêmes temps de pose. traitement PS, sequator, lightroom je ne saurai que trop vous conseiller d'aller observer la comète dans un bon site si vous en avez l'occasion, je ne regrette pas du tout la nuit passée à 4 degrés à 2800m! bonne soirée Anthony
  27. 59 points
    Bonsoir les planéteux, Bon, à la demande du plus grand nombre, j'ai craqué je vous ai concocté une petite animation des anneaux. Ce fût plusieurs jours heures de boulot quand même ( redimensionnement et rotation ) pour ajuster chaque image Mais vous l'avez voulue, je l'ai faite pour vous : Et tant que j'y étais, une autre, un peu plus déjantée, avec les images originales : Je vous souhaite une excellente soirée, AG Et une petite vidéo musicale par notre ami Valère :
  28. 58 points
    L'activité solaire commence à devenir significative... Il est donc temps d'offrir la possibilité d'observer la surface de l'astre du jour à un maximum d'amateurs à faible coût en faisant des images dans la raies Halpha, dans le Ca II ou autre... C'est le but du petit projet Sol'EX ("solar explorer") que je finalise et qui bien sur, sera rendu public pour être reproduit si vous le désirez. C'est une configuration des plus simples, qui marche en mode spectrohéliographie. En soit, il n'y a rien de vraiment neuf... sauf que j'ai optimisé le fonctionnement pour pouvoir l'utiliser en quelques secondes sur les plus petites télescopes que vous avez chez-vous. Pas la peine de construire un ensemble télescope spécifique, surtout pas. J'ai voulu que ca soit mis en route en un tour de main. Et c'est très léger, moins de 500 grammes avec la caméra (ici un modèle ZWO ASI290 mini), le tout pour quelques centaines d'euros seulement. La bande passante spectrale est équivalente à un filtre Halpha de 0,34 à 0,45 A. Bien sur l'impression 3D est déterminante et constitue l'élément déclencheur (je me suis procuré une imprimante PRUSA mk3, et il n'y a plus de limites...). Voici un "éclaté" de la bête : Et voici les toutes premières images Halpha faites il a 3 jours, avec le beau groupe de tache qui se promène actuellement… D'abord en montant Sol'EX au foyer d'une lunette FS60 Takahashi (notez qu'il n'y a pas de filtre devant l'objectif), avec un Soleil presque en entier : Je suis content, le résultat est très conforme à l’attendu. Mais bien sur, si la finesse du "filtre" est là (noter le contraste des protubérance !), en revanche on est très loin en matière de résolution des détails sur le disque par rapport aux résultats que sortent certains d'entre-vous avec des lunettes et des filtres sensiblement plus couteux, et surtout un équipement spécifique, ce qui n'est pas la philosophie ici --- le prix et le plaisir de construire le système soit prime avant tout (avec en plus une performance honnête car c'est de l'imagerie à très petite bande spectrale out de même, sans rique de dégrader quoi que soit avec le temps, c'est l'avantage des sectrohéliograohe). Le fente fait 10 microns de large au foyer, c'est la limitation, et en plus le soleil est bien bas sur l'horizon. Donc, ce n'est pas fait pour les amateurs des très haute résolution, mais on voit malgré tout pas mal de choses. Surtout, on oubli très vite que l'on fait de la spectrographie et on se concentre sur l'imagerie (faudrait même que j'évite de parler de "spectro" car on oubli vite qu'il s'agit de cela). Voila comment Sol'EX se présente sur le télescope : Avec un Maksustov (1500 mm de focale), on voit un peu plus de détails, ici ma meilleure image lors de cette séance inaugurale (première lumière) : A un autre moment, avec la magie du système qui permet sur la même acquisition des images à diverses longueur d'onde : Ou encore voir les protubérance en 3D (avec la vitesse radiale) : (toutes ces images sont prises au même moment, l'aspect des protubérances dépend de la vitesse du gaz dans la direction de l'observateur). Le Mak127 avec Sol'EX au bout : L’acquisition avec FireCapture (le trait vertical est la raie Halpha alors que l’image du Soleil défile devant la fente d’entrée de Sol'EX) : C'est à vrai dire très ludique, dynamique, un peu magique et pédagogique. J’ai pesé Sol’EX : moins de 500 g, caméra comprise ! En achetant au prix fort les composants, le coût de Sol'EX est de 450 euros TTC environ (fente, 2 lentilles, le réseau). Je considère que coût de la 3D est négligeable. Correct pour le résultat obtenu, je pense. Il faut compter dans les 1000-1200 euros si on n’a pas la caméra (ASI290 mini) et un filtre passe-bande Halpha (un 10 nm voire 50 nm conviennent parfaitement), mais je suppose que ce n'est pas le cas pour la plupart d'ente-vous ! Dites-moi si vous seriez prêt à vous construire un tel équipement pour les belles journées de l'été prochain ? Il y aura bien sur un site web, avec les STL, le mode d'emploi, etc. Si c'est un vrai succès on pourra même envisagé des petites choses en plus (prix de groupe, stages, autres applications ...). Christian Buil
  29. 58 points
    Salut , C'est une photo qui m'a prise un peu plus de temps que d'habitude.Je voulais améliorer la résolution cet objet, il a m'a fallu une dizaine de nuit repartie sur 3 mois. Sur ces 11 nuits j'ai gardé 3 nuits. Sur le forum dédié aux poses courtes, je détaille un peu plus ces différentes nuits, pour montrer que c'est le Seeing qui commande! Et l'impact des fluctuations du Seeing se voit encore plus sur les photos réalisées avec les poses rapides. En résumé,Il y a plusieurs paramètres pour obtenir une bonne définition: -échantillonnage important, il faut que les détails soient assez écarter les uns des autres pour les différencier -temps d'exposition court mais pas trop, on reste cohérent avec son échantillonnage -Et surtout un bon seeing. J'ai récupéré ma couleur sur ma dernière photo de 2019, additionné ma luminance: un crop sur le centre, avec une photo faites par le HST en 1998, pour verifier si mes details sont réels: version plus lente: En regardant plus attentivement, il me semble que certains détails ont bougé. Il est évident que la grosse différence entre mon tube et celui de Hubble en résolution peut créer des artefacts de traitement si mon tube essaye de se caler au tube spatiale mais on dirait que... version plus lente: La fleche du haut, c'est probablement du aux traitements mais en bas Le gif avec les fleches est un agrandissement à 400%. Mais à quoi peut ressembler cette nébuleuse planétaire , avec le logiciel shape 5 on peut faire une simulation en 3d à partir des données interférométries le resultat calculé à partir de ce tableau: Ce qui ressemble à d'autres NP si notre point de vue change: Le clown est une copie de NG7009 ou NGC 6543, avec des différences subtiles selon la taille du compagnon, ou un basculement du champ magnétique. @SGo Matériels d'acquisitions: 300mmF4, barlow 2.5x monture atlas (EQ6) QHY290III-M et ASI224MC données de capture: expo:500ms-100ms gain:450 Nbr de brute:22100 gardées (environ 3h) Logiciels de traitement: Siril Astrosurface CS2 Stephane
  30. 57 points
    Bonjour à tous, Dans la nuit de samedi à dimanche, un seeing exceptionnel pour chez moi, j'ai pu faire des acquisitions toute la nuit sur la bulle en SHO avec des fwhm sur brutes de 2" à 1.1"! Une stabilité aussi exceptionnelle s'est payée par une transparence de moins en moins bonne, ce qui fait que le RSB a diminué au fur et à mesure que la fwhm diminuait. Il n'y a pas de miracle, le télescope baignait dans un banc de brume au petit matin... J'ai donc pris le parti de garder autant d'images que possible de la nuit et c'est donc 21 images de 10mn en Ha qui donnent la luminance de l'image ci-dessous. La fwhm atteint 1.5" sur l'empilement, du jamais vu ici avec mon 250. Pour ce qui est de la couleur, j'ai 80mn de SII et 70mn de OIII, ce qui suffit à teinter cette bulle avec la palette pastel que j'affectionne. Tout le monde n'aimera pas, aussi je mets au dessous la hoo et la n&b Et puis un crop de la région la plus lumineuse pour les étourdis qui n'iraient pas voir la full Newton 245/1472 (paracorr2), asi 183mm, SHO 3nm. Montages H-SHO et H-HOO, tout à la taille d’acquisition soit 0.33"/p. Nathanaël
  31. 57 points
    Bonjour amis planéteux, Bon, déjà . . . c'est la faute à la Lune qui fait rien qu'à m'embêter Et Juju qui me fait de l'oeil Donc oui, un beau ciel hier soir et surtout . . . beaucoup de pluie à venir ! ! ! De plus, les éphémérides montraient un truc sympa à imager, l'ombre de Callisto sur la GTR vers 0h40 Le M809 ( 200mm à F10 ) a donc repris du service avec une barlow 2x devant l'ADC et la caméra 224MC filtre L. Très humide, mais bonne transparence et une turbu quasi nulle Quelques films avant le grand moment avec une qualité en constante progression gain à 300 expo à 10ms. En fait j'ai fait deux petites séries de 5 films consécutifs que j'ai winjupotés La première à 23h25 TL 1000 images sous AS3, wavelets Astrosurface, balance R6 et finitions PSP. La seconde à minuit, même traitement : Et la raison de ma sortie de ce soir, l'ombre de Callisto sur la GTR J'avais l'intention de faire une animation de ce passage mais les nuages en ont décidé autrement Je n'ai donc qu'un seul film du début de l'apparition avant que le ciel ne devienne tout noir ! Mais heureux quand même d'avoir pu la faire, il est 0h43 TL : Voilà les amis, cette fois . . . vu la météo qui se profile Bonne journée à vous, AG
  32. 57 points
    Bonsoir amis planéteux, J'avais dit terminé . . . et puis . . . je sais . . je sais ! Mais ce soir il y a une configuration vraiment intéressante sur Juju alors forcément j'ai craqué. Passage de la GTR puis transits d'Europe suivi de Ganymède devant le globe. J'ai donc réinstallé le matériel planétaire pour saisir cette opportunité. Mais vu la turbulence, j'ai réduit la focale en mettant la barlow direct au bout de l'ADC. C'est donc au M809 ( 200mm à F10 ), embout de barlow Meade 2x, ADC et ASI 224MC. Avec des films de 120sec, gain à 280 et exposition à 15ms avec des fichiers de 8000 images. 23h30, c'est parti avec Europe qui transite déjà sur le globe et Ganymède en approche. Mon but étant de faire une animation, donc malgré la turbu, je lance un film toutes les 5 minutes. La mise au point est très délicate car par moments, le globe est tout blanc sans aucun détail ! Drôle de turbu 23h45, la grande tache rouge arrive, Ganymède commence son transit alors que Io sort par la porte de derrière. 0h45, Europe sort de devant la planète et l'ombre de Ganymède arrive par la gauche. 1h16, l'ombre d'Europe quitte le globe à son tour et Ganymède poursuit son chemin. 1h30, j'ai 25 films enregistrés et je vais stopper là car j'avoue que cette turbu me gave un tantinet. Pour le traitement, c'est toujours 1000 images sous AS3, wavelets Astrosurface, balance R6 et finitions PSP. Ah aussi, j'ai promis une animation avec mes 25 films de 23h30 à 1h30 TL. Par contre, pardonnez-moi mais ce sera exclusivement du bio, winjupos étant incapable de gérer les satellites La voili la voilà : Bon, vu la turbulence de cette nuit, y a du bon, du moins bon et du très mauvais J'espère qu'elle vous plaira quand même Je vous souhaite une excellente soirée, AG
  33. 57 points
    du côté de Mâcon, beau temps mais arrivée de plein de cumulus moins d'une heure après le transit, ouf ! Toujours la FSQ, Coronado SM90DS. J'ai aussi fait une rafale à la 200, ça viendra plus tard peut-être...
  34. 56 points
    Salut, edit 6 juin: reprise du traitement avec une serie mieux cadrée , j'ai moins poussé aussi les deconvolutions. Une photo toute récente que j'ai faites assez vite fait entre deux tentatives d'attaque de baton dans le nez (test pcr). La lune était bien présente le 20 mars , mais en poses courtes c'est moins fatale car on ne recherche pas les IFN , un cœur détaillé cela me suffit. Alors j'ai commencé par le 20 mars pour les détails avec la QHYIII290 MM avec une léger agrandissement de la focale (1.4x) du 300mmF4 newton soit 0.35 arcsec/px: données d'acquisition :24000x500ms gain 450 Siril et astrosurface pour le traitement puis le 22 Mars j'ai pris l'ASI224mc au foyer du 300mmF4: données d'acquisition :8500x1s gain 450 Siril, rappel d'une option pour atténuer l’effet lune trop présente avec la réduction du gradient sur votre fichier SER+ reduction de la trame avec une l'option... réduction de la trame. Stephane
  35. 56 points
    Un siècle de passions ! Jean Dragesco est né en Roumanie, le 27 avril 1920, arrivé en France en 1941, naturalisé 1955, actuellement à Saint-Clément-de-Rivière prés de Montpellier. Jean a poursuivi ses études à la Sorbonne où il décroche un doctorat en sciences biologiques, au collège de France, ce fut le début d’une longue et brillante carrière dans le domaine de la zoologie mais également dans le domaine de l'astronomie où un astéroïde porte aujourd'hui son nom... Cet autodidacte est à l'origine d'une centaine d'articles et d'ouvrages sur l'astronomie, qu'il écrit tout au long de sa carrière. Il publie au moins 160 articles sur la protozoologie, les oiseaux et les mammifères qu'il photographie. Jean Dragesco est aussi l'inventeur du premier fusil photographique, le Dragesco Tar. C'est d'abord par le biais de cette discipline que nos vies ce sont croisées en 1989, j'étais alors un étudiant de 20 ans à la faculté de sciences de Montpellier. Lors d'un TP de Biologie, je montrais les photos d'une éclipse de lune réalisée avec mon newton de 210 mm à mes amis...observé de loin par le prof, ce dernier m'a gentiment glissé à l'oreille qu'il connaissait une dame au labo d'études du nom de Dragesco...le soir même je téléphonais à Jean, un appel qui restera inoubliable ! Imaginez l'excitation d'une telle rencontre après avoir dévoré ses ouvrages depuis de nombreuses années... j'allais enfin le connaître ! Sur les hauteurs du beau village de St Clément de Rivière je découvrais une superbe maison avec un très beau point de vue...sous la sonnette s'affichait un nom : DRAGESCO... je n'en croyais pas mes yeux ! En entrant, un fort accent Roumain m'accueille sans me voir, puis au fond d'un superbe salon aux larges baies vitrées une silhouette apparaît...avec un oeil vif comme l'éclair et une forte poignée de mains je découvre l'homme aux multiples facettes ! Professeur, directeur d'un laboratoire de ciliologie ( étude des protozoaires ciliés dont certains portent son nom) , photographe, cinéaste, écrivain, astronome, astrophotographe, testeur de pellicules, de filtres Kodak, dessinateur...et surtout infatigable passionné d'image ! Dans la foulée il m'entraîne dans son monde hors normes, un observatoire impressionnant, un labo photo incroyable et une armoire métallique remplie d'objectifs de haut niveau, Nikon, Leica, Zeiss etc., une foule d'accessoires dont je ne connaissais rien, un nombre incalculable de revues, d'ouvrages de référence, de clichés solaires et planétaires d'amateurs du monde entier et Français tels notre regretté Gérard Thérin , Christian Arsidi, Serge Deconihout, François Rouvières, Jean Dijon, Régis Néel...et tant d'autres ! De quoi être étourdi ! Nous prenons la direction de l'observatoire avec un superbe C.14 doté d'un filtre Daystar de 0.6 A, une lunette apo EDT de 180 mm, une Zeiss de 130mm une Vixen fluo de 106 mm une chambre de Schmidt Celestron de 200 mm F/1.5 et en attente le fameux Epsilon 300 F/3.8 surmonté d'une lunette guide apo de 150 mm F/9 elle même dotée d'un excellent objectif ainsi qu'un coronographe Lichtenknecker de 95mm. A l'époque je travaillais déjà à l'observatoire d'Aniane et nous allions bientôt l'équiper avec une partie du matériel de Jean... Le Schimdt Célestron de 203 mm F/1.5, l'Epsilon 300 F/3.8 sur monture ASKO 260 + une lunette triplet Christien APO de 150 mm F/9 et le coronographe de 95 mm. Nous allions régulièrement au cours de ces très belles époques, celles des années 90, passer quelques heures ensemble dans ce magnifique lieu d'observation... Aprés quelques années et en désaccord avec le directeur d'Aniane l'Epsilon 300 a été déplacé...chez moi de quoi passer des nuits blanches... il aura fallu s'équiper ! ( matériel d'hypersensibilisation du TP 2415 avec du Nidrac 10 avec 90 % d'azote et 10 % d'hydrogène). Là encore tout le matériel nécessaire à l'obtention d'une hypersensibilisation de qualité, densitomètre, pompe à vide, cuve chauffante et tous les conseils de Jean étaient à ma disposition. J'ai continué à fréquenter Jean durant de nombreuses années où j'appris tellement que ce soit en astronomie ou en microscopie ( un autre monde fabuleux ! ) Songez qu'il aura tout vu, le crac boursier de 1929, les machines à laver, les nouveaux avions, trains, tv etc...les ordis la guerre de 39-45, le choc pétrolier, l'homme sur la lune, les folies des années 80 , l'évolution technologique dans tous les domaines, l'an 2000 et... le coronavirus ! Je pense que beaucoup d'amateurs ont parcouru ses ouvrages et suivi ses multiples péripéties à travers le monde entier, ses missions au Pic du midi, ses recherches en Afrique, sur Butaré ou Cotonou et tous ses innombrables essais, tests et articles pour les revues spécialisées. A l'occasion de vos 100 ans aujourd'hui je tenais à vous dire Monsieur Dragesco, que l'astronomie d'amateur vous doit un immense respect et surtout un grand MERCI ! Bon anniversaire Jean ! Quelques liens et j'en oublie tant...y compris ses nombreuses décorations et récompenses ! http://www.astrosurf.com/luxorion/photo-hrdragesco.htm https://www.documentation.ird.fr/hor/fdi:23159 http://adsabs.harvard.edu/full/1969LAstr..83..355D https://www.zobodat.at/publikation_series.php?as_l[0]=surnamenr&as_l[0][qt]=equals&as_l[0][v]=3295&as_l[1]=&view=list https://www.antiqbook.com/search.php?action=search&l=nl&author=DRAGESCO Les images d'époque... merci pour votre lecture Phil
  36. 55 points
    Salut La suite et retour en arrière car j'avais zapper cette session au Taka j'en fais pas mal et me perd un peu dans le fichier et dates cela aurai été dommage de pas vous les montré même si moi je prend du plaisir a capture et a traité j'ai fais une petite pose post pour pas trop monopolisé y en a encore en stock J'ai fais aussi quelques images Cp avec mes ptite lulu car un copain est passé pour profité du coin Le 23 j'avais sortie le Taka et c'etait pas mal Avec Redshift faut que je perfectionne suis pas encore au rendu qui me plait plus 2021-09-23-1917_7-- 11 redshift --L- Taka 250 224mc b2x-6218_wd 2021-09-23-1917_7-- D 11 cs2 --L- Taka 250 224mc b2x-6218 traitement plus doux cs2 2021-09-23-2131_4-- 9 --L- Taka 250 224mc b2x-6216 2021-09-23-2131_4-- 9 sud --L- Taka 250 224mc b2x-6216 Zif Les Saturnes 2021-09-23-1852_6-U-L-Saturne Taka 250-asi 462 mc b2x-6109 2021-09-23-1852_7-U-L_Saturne Taka 250_DeRot-asi 462 b2x-6106 bonne soirée et bon ciel Sauveur
  37. 55 points
    Bonsoir les noctambules, Avec cette dernière opposition de Saturne le 20/7, je vous présente 17 oppositions de 2004 à 2020. C'est une vision un peu relookée de mes précédents tableaux Bon visionnement. Bonne soirée, AG
  38. 55 points
    Bonjour à tous, Je tenais à vous présenter ces deux images de Vénus, réalisées ces derniers jours en même temps que la prise en main d'un Newton artisanal de 207mm d'ouverture assez exceptionnel. Ce télescope, que j'ai le privilège de continuer à faire vivre, a été entièrement conçu - optique et mécanique - par André Doucet dans les années 1970 et optimisé pour la haute résolution (très faible obstruction, optiques excellentes, tube fermé etc). J'ai mis des explications et des photos de l'engin dans une petite page dédiée, à travers laquelle j'ai souhaité rendre hommage au constructeur hors paire de ce télescope : vous pouvez jeter un oeil, il suffit de cliquer sur "News" en bas de la page d'accueil de mon site : http://www.astrosurf.com/beaudoin Voici donc Vénus prises avec ce petit Newton de 207mm de diamètre. Bon, je suis amateur de couleurs, quitte à ce que ce soit de l'UV-UV-IR, mais je mets aussi les versions NB ; le ciel est encore clair même en UV au moment des prises de vue donc je ne suis pas convaincu par un noir absolu et enfin j'hésite toujours à pousser fort les contrastes alors que tout ça s'avère pour le moins subtil à l'écran... Il y a peut-être moyen d'optimiser un peu le traitement ?! J'en profite pour remercier vivement Lucien pour son fantastique Astrosurface, logiciel vraiment pratique et puissant pour le traitement, que je découvre complètement. Pour l'alignement, est-ce que ce logiciel est meilleur qu'AS3 (j'ai eu la flemme de comparer) ? Prenez soin de vous en cette période si particulière. Amitiés, Emmanuel
  39. 53 points
    Salut, C'est une cible qui me donnait envie de persévérer dans les poses courtes. Pour la capturer et la définir il fallait un bon seeing pour le 300mm poussé à 0,18 ''/ photosite. Je pensais voir que la forme en parachute mais pas séparer les composantes! Tout d'abord quel est cet objet? C'est une lentille gravitationnelle , ou un mirage gravitationnel causé par un corps massif placé entre un objet lumineux lointain et un observateur. Ce corp massif déforme l'espace au point que la lumière se plie et poursuit son chemin en plusieurs voies. Ce mirage a était decouvert en septembre 2017 par Panstar. Ce qui interessant c'est le fait qu'il soit assez lumineux pour le detecter avec des poses de 1s malgré l'echantillonnage serré ( 0,18''/photosite). une idée de la taille de la cible au foyer du newton 300mmf4 et imx 464 (2.9): j'ai tenté cette cible 3x, et j'ai gardé une nuit en ircut et une nuit en pleine lumière à FD12 (barlow 3x). Ce qui représente 21000x1s avec un gain à 500. Le résultat avec drizzle 2x et un leger crop: et une autre avec la cible et le HST lors de la decouverte: Stephane
  40. 53 points
    bonsoir à tous En direct du col de Bigorno ... ça turbule tellement qu'on essaye de s'occuper un peu en attendant Aussi j'en profite pour créer un petit post sur mes prises de la nuit du 20 au 21 août depuis ma terrasse (montée à Bigorno annulée au dernier moment) Aussi j'avais décidé de passer ma soirée sur le canapé devant la télé, et c'est Sauveur qui m'a appelé vers 22h pour me dire que sur Ajaccio c'était vraiment pas mal. J'ai donc remonté la monture (tout était emballé pour le déplacement de Bigorno) Pas le temps de faire la colim, j'ai envoyé tout de suite sur Jupiter j'ai travaillé avec l'ancien PO motorisé de mon LX200 (plus court que le MOONLITE) j'ai un backfocus d'environ 140 mm (normalement idéal pour le C14) j'ai fait quelques séries L RGB Matériel : C14 Barlow 2X ADC ASI290MM Traitement AS3 Astrosurface photoshop La série BIO la RGB Bio 1 seul film par couche image réduite à 80% la L_RGB (sur cette soirée les luminances sont en retrait par rapport à ce que mo donne mon ancien montage de PO avec un Backfocus plus long donc les images L_RGB sont en retrait par rapport aux RGB La planche BIO (images à 100%) Les séries WINJUPOS (5 films par couche) la RGB la L_RGB la planche Winjupos Et enfin les animations (réalisées en générant des images toutes les minutes par winjupos de 23h20 à 23h41 TU) traitement + fort que pour les images la couche verte La rouge la RGB
  41. 53 points
    Hello J'ai actuellement en prêt un Cassegrain 350/6835 mm, qui a presque fait sa première lumière sur mon balcon. En fait c'est celui de @wilexpel qui n'a pas tellement pu s'en servir depuis Mars entre la météo, le boulot et les vacances. A vrai dire, il est chez moi depuis un mois et j'ai pu l'utiliser seulement 3 nuits, la météo a été hyper mauvaise au nord, je ne vous apprends rien avec les inondations partout en France en Belgique et en Allemagne. Donc j'ai seulement fait une nuit de réglages/prise en main, et deux nuits à prendre des images. Mais le vent est passé à l'est, donc jamais de conditions optimales. La première nuit je n'ai pas fini de traiter. Mais c'était un peu mieux la seconde. Voici le résultat. Je ne pense pas avoir déjà eu mieux sur le balcon. Les détails sur Io sont délirant avec le volcan Prometheus au centre. Et sur la gauche un patch blanc et un patch bleu qui coincident bien avec la carto de Io. Je pense que je suis à 70/80 de ce que peut faire ce télescope. Le vent a secoué le tube, et le seeing était très très variable. Il y a eu des passages bons comme à la fin de cette vidéo, mais c'était vraiment un bras de fer. Le résultat de cette couche bleue (no comment sur la surexposition, 7h de sommeil en 2 nuits). Et la CH4 (difficile avec le vent). Il reste du Saturne à traiter. JLuc
  42. 53 points
    (désolé pour le titre un peu accrocheur mais on commence à crouler sous les bonnes images ) Ca faisait une éternité que je n'avais pas fait de planète (j'en ai trop fait à une époque, j'ai saturé, et puis les planètes basses ne m'y incitaient pas ces dernières années), mais je me suis dit que cette opposition martienne était tellement favorable que je ne pouvais pas passer à côté ! Ce qui fut fait mardi matin vers 5h30 loc au ras des paquerettes dans les Yvelines. Alors voilà, C14 EdgeHD avec ASI 183MM (fenêtrée bien sûr) et filtres RVB ZWO, films de 5 min. Traitée assez rapidement, pas de dérotation, c'est sûrement perfectible notamment en colorimétrie (j'ai fait des flats dans les 3 couleurs pour calculer la balance des blancs caméra+filtres, faudrait que trouve le temps de les exploiter). Donc tous les avis sont les bienvenus, je (re)débute en planétaire !
  43. 52 points
    Bonjour à toustes, Je trouve que cette double page centrale dans le n°111 d'Astrosurf mérite bien un post pour le super travail de Sauveur Pour ceux qui l'auraient loupé, un collier martien absolument extraordinaire : Bravo mon ami Sauveur et félicitations pour cette superbe reconnaissance de ton travail Bonne soirée à vous, AG Sans oublier un grand merci à @Jean-Philippe Cazard
  44. 52 points
    Bonjour martiennes et martiens, Hé oui, un T2M . . . 2m de focale mais que 200mm de diamètre Bon, météo d'hier soir, nuages d'altitude, ciel voilé etc. Malgré la Lune entourée d'un bel halo, Mars restait bien brillante, alors . . . Ben alors je tente le coup au M809, barlow 2x, barrette à filtres, ADC et 224MC. Et ma monture ne fait plus la tronche donc nous revoilà de nouveau copains. Alors quelques prises de 22h40 à minuit heure locale d'hiver Des images sympa avec peu de turbulence mais malheureusement un peu floues à cause de ce voile nuageux bien présent. Et puis à minuit, arrivée d'une jolie turbu ondoyante qui faisait grimacer la planète. Fin de la récré ! J'ai quand même une bonne image qui sort du lot à 23h20 locales : Et j'ai quand même fait, pour le plaisir, une petite animation : Voilà les amis, on verra si je peux faire mieux ce soir ou demain peut être Je vous souhaite une excellente journée, Prenez soin de vous, AG
  45. 52 points
    Bon ... j'avoue que le titre est racoleur Mais la nuit dernière avec le VMC260, j'ai pu faire 37 acquisitions vidéo de 5 minutes donnant 37000 images chacune ... soit un total de plus d'un million d'images. Bon, ça c'était pour justifier le titre Sur les 37 fichiers SER j'en ai conservé 27, puis avec Winjupos, j'ai fais des images intermédiaires, histoire d'avoir assez d'images pour faire l'animation à peu près fluide que voilà, qui va de 22:15 TU à 01:12 TU ... que je dédie à mon ami Gégé ...
  46. 52 points
    Salut à tous, Voici une image de Mars prise au C14 le 9 août à St Véran : C'est fait en RVB avec l'ASI 290.
  47. 52 points
    Salut, J'ai passé beaucoup de temps sur cette image (une 10 de nuit), je voulais avoir 2 nuits bien stable pour détailler et confirmer les composantes HL9001. Souvent on voit cette petite double en haut d'une autre double , plus espacée. Mais plus rarement la composante E, une petite étoile presque collé à la petite double! la séparation entre E et la composante de la petite double est de 0,5 arc secondes. La photo dans son ensemble , prise avec un 300mmF4 , barlow 2x plus du tirage ( calculé à 2,4x), et une QHYIII-290MM (photosite de 2.9). temps d'exposition : 500ms (x17000 pour les étoiles, et x50000 pour la nébuleuse) gain:450/600 format:8b couleur effectué avec mon asi224 (avec un mélange de 2017 ) Le traitement est fait avec SIRIL (alignement sur une etoile, somme), et les deconvolution/ondelettes/gestion du bruit avec Astrosurface. composition entre les etoiles et la cible principale avec photoshop (j'ai essayé Gimp mais ...non j'arrive pas...pourtant) et un grand merci à JC-mario pour un aiguillage sur le traitement ...et tant pis pour la corolle un crop sur l'anneau (drizzle 2x) (c'est gros c'est pour les myopes): un crop sur la double-triple: une version de 500ms sans traitement , que le resultat de l’empilement (on remarque le premier anneau de la figure d'Airy sur les composantes brillantes): une autre version de 1s sans traitement: un autre crop mais avec une FWHM plus etalée: je passe d'une FWHM de 0.6'' dans les meilleures des cas à 1.7'' dans celui-ci... l'impact sur la detection est direct! J'ai mesuré la FWHM sur toutes mes nuits, et avec les poses courtes on note une fluctuation importante. Et plus la pose est courte et plus cette fluctuation est importante! Mais dans tout les cas je suis dans des très bonnes valeurs malgré le fait de travailler en échantillonnage serré (0,199''/photosites). Et pour pouvoir profiter du max il ne faut pas hésiter à utiliser la rondeur comme tri dans SIRIL en plus de la FWHM. dans ce tableau on voit que certaines brutes possede une bonne FWHM mais elle sont allongées: oui vous lisez bien sur ce tableau des FWHM de 0,66''! Du coup, avec un agrandissement aussi important de la nebuleuse de la Lyre, on peut voir une evolution de son expansion? J'ai recuperé une image de Hubble realisée en 1998, pour la reduire ( hubble reste hubble!) et la calquer à mon image: il y a une étoile vagabonde, et , il me semble , voir une évolution de l'anneau, plus du coté gauche ( normale ,elle est de travers par rapport à nous)... Mais c'est très difficile à affirmer car les traitements sont tellement différents... Complément sur le traitement: Pour le temps du traitement, à partir du moment ou j'ai pu avoir les deux belles nuits j'ai mis: -2h avec en SIRIL en mode drizzle,alignement 1 etoile + somme -30mn pour choisir entre le DPP ou un simple ressement de l'histogramme en mode lineaire (du coup c'est un mixte) -2h pour avoir plusieurs plans de deconvolution, chaque niveau de details est renforcé différemment . -1h pour collé ma couleur avec celle de 2017 -plusieurs heures de recherche sur le net pour des infos de l'expansions de M57 et cette fameuse etoile E Tout ceci entre les siestes de ma fille de 2ans et les nuits de captures! En temps normale en 1 journée c'était bouclé... Stephane
  48. 52 points
    Grand moment ce matin, après une nuit passée sous les étoiles de Caussols... Je repère la comète à 4 h 30, elle sera visible jusqu'à 5 h. Surpris par la brillance du fond de ciel, je sais pas trop comment régler le Nikon D810 A. Un peu au pif, je ferme le 400 à F/8, pose 8 secondes à 200 ISO. J'ai l'impression qu'elle va nous offrir un pestacle fantastique dans les semaines qui viennent, celle-là…
  49. 52 points
    Bonjour les noctambules, Les oppositions approchant, je suis sorti pour une visite nocturne aux deux gazeuses. Toujours au M809 200mm à F10 avec barlow 2x, barrette à filtres, ADC et caméra ZWO 224MC. J'étais donc sur Juju à 2h du mat et mes amis, jamais vu une turbu pareille Les satellites se baladaient sur l'écran sur 2cm² et la grosse gigotait comme pas possible. J'ai patienté en vain jusqu'à 3h30 où j'ai quand même fait un film, un seul ! 4000 images sous Autostakkert > wavelets Astrosurface, balance niveau et contraste sous PSP. Soyez sympas, on ne rigole pas de ma Juju bien cragnosse Je n'ai même pas tenté Saturne Je voulais faire la comète Neowise et là, il me fallait sortir de mon trou perdu au milieu de la forêt Me voilà donc parti léger à la recherche d'un endroit dégagé dans les environs. Même le terrain de rugby du village n'a pas assez de recul par rapport aux arbres. Enfin, j'ai quand même trouvé un coin bien dégagé en bordure de la route. Je me suis donc installé avec mon Canon 350D sur trépied et objectif de 200mm à F4. Effectivement, pas de mal à la repérer, elle est visible à l'oeil nu J'ai donc fait une série de poses en variant de 1 seconde à 5 secondes aux environs de 5h30. Une première pose unique en Jpeg 1,6 sec à 800 ISO légèrement améliorée PSP : Une autre un peu plus tard : Et un compositage de 4 clichés : Juju n'a pas voulu, mais je suis assez content de ma comète Je vous souhaite une excellente journée, AG
  50. 52 points
    Bonsoir, Atlas est morte, vive Swan ! Alain Maury nous avait prévenu que la nouvelle comète C2020 F8 Swan était très sympa, on a donc décidé de la pointer ce matin, en fin de nuit, elle est au ras des paquerettes la bougre !! Elle a le bon goût d'être dans la diagonale par rapport à l'alignement de notre capteur parallèle à l'Ascension droite et présente une belle queue de plusieurs degrés déjà ! Pour la technique: Observatoire remote APO - Chez Alain Maury - Chili TOA150 + Flattener 67: focale 1100mm, échantillonage 1.68" par pixel, champ 1°55' x 1°55' Alta U16M ( KAF16803) à -20° Filtre HaLRVB Gen2. Astrodon Pour l'image registrée sur les étoiles : L= 6 x 1 min en Bin2 R=V=B= 1 x 1 min par couche en Bin2 soit 9 min au total Pour l'image registrée sur le noyau, on a 14 x 1 min pour la L et les mêmes couleurs Monture Mini-OHP et MCMT Guidage par Atik 314L+ en bin2, acquisition 1 sec 25 Darks 25 Bias 9 Flats Chef d'orchestre pour l'acquiz, autoguidage et prétraitement: Prism v9 Traitement: Prism, Iris et CS6. Les vignettes sont cliquables vers les full que nous vous recommandons comme chaque fois : Luminance seule : Registration sur le noyau : Voilà, @+ Thierry APO_Team Thierry Demange, Richard Galli, Thomas Petit