Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content since 10/17/19 in all areas

  1. 27 points
    Bonjour. A défaut de beau temps, reprise d'une ancienne image... En HOO! Pour le setup, FSQ85/EM200/QSI583wsg/Lodestar/AstroArt, PHD2 guiding, Pix & Photoshop. Prises de vue, Romainville. Pour les temps de pause, 13x15mn en Ha + 6x10mn en OIII ... Voilà, voilà!... Bon ciel à tous
  2. 24 points
    Bonjour, Pour changer un peu de mes autres captures, voici une nébuleuse obscure située dans la constellation de Céphée.
  3. 19 points
    Bonjour, Je voulais partager avec vous ces photos prises à St Veran (AstroQueyras), lors de deux dernières campagnes, avec à chaque fois l'un des T500 f/8 Astrosib. Ce sont des nébuleuses assez exotiques associées à des étoiles jeunes n'ayant pas encore atteint la séquence principale. Tout d'abord, voici V633_CAS, dans Cassiopée : Un peu de bruit dans cette image ; les conditions étaient moyennes et j'ai manqué un peu de poses à cette ouverture. L'objet d’intérêt est bien sûr en haut à gauche. - Astrosib RC 500 f/8 - Filtres Astrodon LRGB - CMOS ASI 1600 (-20°C). - L : 50x120s bin2 - RGB : 3x8x120s bin2 Et voici un champs très sympa dans le Cygne avec plusieurs objets remarquables, dont V1982 et V1331 : - Astrosib RC 500 f/8 - Filtres Astrodon LRGB - CCD SBIG STX-16803 (-20°C). - L : 27x300s + 19x300s (mosaic) bin1 - RGB en bin2 V1331 a fait l'objet d'une image par Hubble : https://www.spacetelescope.org/images/potw1509a/ Image avec description : V1982 est en fait un objet complexe avec plusieurs étoiles jeune et une nébuleuse primordiale associée. Merci pour votre passage, Meilleurs photons Stef
  4. 18 points
    Bonjour, La dernière version de la boite à outils AstroSurface est disponible au téléchargement sur le site habituel. Il s'agit d' AstroSurface ERIS du 18 octobre 2019. http://astrosurface.com Dans l'idée de consolider l'existant voici les principales évolutions : - amélioration de l'alignement multi-points dans certains cas de figure, - restructuration des boutons d'accès rapide pour les fonctions les plus fréquentes, La méthode Déconvolution Richardson-Lucy est dans ces boutons : "Deconv RL" La méthode HContrast permet de réduire le contraste des images à haute-dynamique mais aussi de relever les faibles niveaux des images. Pour les images RGB, il y a possibilité, si besoin, d'ajuster la Saturation des couleurs sans passer par la méthode Saturation. Dans le Menu, Image Tools, il y a : > Contrast : Equalize Histogram > Contrast : Local Contrast > Contrast : High Dynamic Range ( c'est la HContrast dans les boutons ) > Gamma, qui permettent de régler les contrastes. NB : "Contrast : Local Contrast" est surtout à utiliser pour les images plein cadre, pas vraiment pour le petit disque perdu sur fond de ciel. Pratique pour les images lunaires en gros plan mais pas seulement. Ciel profond de grandes structures... PARAMÈTRES DES MÉTHODES : - Il est possible de mémoriser les paramètres de réglage pour les méthodes : Curves, Sharpen, Deconvolution RL, Deconvolution Wiener et Wavelets-Deconvolution (ce qui était déjà le cas ). Cette dernière est la seule qui restitue automatiquement au lancement les derniers réglages utilisés. MODE DE PRÉVISUALISATION GRANDES IMAGES : - Dans le traitement des grandes images, de nombreuses méthodes réclament de tracer un ROI : Region Of Interest. C'est indiqué aussi dans le titre de la méthode. Ceci est destiné à permettre des réglages plus fluides sur ce ROI et à tout moment on peut appliquer les réglages à toute l'image : bouton DoAll. On peut tracer un autre ROI à tout moment etc. Ceci reste inchangé car très pratique avec les grandes images. Le changement est dans la prévisualisation (coche preview). Auparavant, on pouvait comparer "avant-après" uniquement après un DoAll. Maintenant on peut comparer "avant-après" même sur un ROI (traitement d'une portion d'image). Ce qui est très pratique afin d'atteindre le réglage optimal. TRAITEMENTS PARTIELS : Quand on charge une vidéo ou une série de fichiers (ce qui est tout à fait identique pour AstroSurface), il arrive parfois que l'on veuille exclure des images de certains traitements. Pour ça il y a la coche à cet effet (ou bien par la touche du clavier Escape = Echap). Mais c'est assez limité de le faire image par image, il y a maintenant une méthode dédiée qui permet : - de cocher/valider toutes les images ou bien aucune, ou bien par plages : de X à Y par exemple : valider ou pas valider ! Ces effets étant cumulatifs, on peut faire un peu ce que l'on veut, si l'on fait attention. Une utilisation pratique est d'exclure par exemple 89 images au milieu d'une vidéo lors d'un passage nuageux. Ou bien de ne traiter qu'une partie des images etc. NB : s"il s'agit de limiter seulement la vidéo en longueur, c'est plus simple; dans Analyze-Register il suffit de renseigner la numéro de l'image de fin. TRI EN QUALITÉ DES IMAGES POUR EMPILEMENT : Lorsqu'on désire aligner-additionner des images, souvent on souhaite limiter aux meilleures, ou moins mauvaises. Pour ça AstroSurface utiliser systématiquement deux algorithmes. Un algorithme principal qui servira à classer les images par ordre de Qualité décroissante. Et un second algorithme qui ne donnera pas le même résultat que le premier : second filtre. Par le jeu de deux curseurs l'utilisateur peut ensuite limiter l'empilement aux meilleures images. NB : Le second algorithme peut être rendu inopérant par la position basse du second curseur si on le souhaite. Auparavant l'utilisateur choisissait lequel des deux algorithme était le principal : - S : algorithme de similitude : plus l'image ressemble à l'image de référence meilleure elle est. Pour ciel profond, nébuleuses, galaxies, alignement sur des étoiles, petits objets... Pour des nébuleuses par exemple, il sera plus précis d'aligner sur un petit groupe d'étoiles pas exemple... - C : algorithme fréquentiel : plus il y a de fins détails meilleure l'image est. Pour disques ou surface détaillées : Lune Soleil, planètes détaillées... Actuellement la possibilité rajoutée est de pouvoir permuter ces deux algorithmes SANS devoir refaire une "Analyze" de la vidéo. Il suffit de cliquer sur le bouton Swap ! --------------------------------------------------------------------------------- NB: l'utilisation des graphes est toujours optionnelle. On peut simplement indiquer le nombre ou le pourcentage d'images à empiler, SANS passer par les graphes. -------------------------------------------------------------------------------- Néanmoins ça permet de vérifier le bon classement des images en Qualité et aussi de vérifier si la cible est bien reconnue : non perdue ! Dans ce dernier cas les images correspondantes devraient être classées vers les dernières en qualité. NB : dans Analyze-Register si l'on souhaite faire apparaître toutes les options, il faut cliquer sur "Advanced mode" en haut à gauche de cette méthode. Il y aurait beaucoup à dire sur les derniers points cités ici. AstroSurface ne devrait pas être en difficulté de suivre des cibles même si elles disparaissent momentanément. Cependant je ne peux tout détailler ici pour le moment. EXPORT D'IMAGES ou VIDÉO Un dernier point concerne la méthode Export dans Analyze-Register. Qui permet après "Analyze" ET SANS NÉCESSITÉ D'EMPILER LES IMAGES, d'exporter des images et des vidéos extraites de la vidéo en cours. Plusieurs options dont la possibilité d'exporter sans classer et qualité mais avec alignement. Ou l'inverse...avec Crop ou pas...je vous laisse expérimenter. NB : A propos d'export, il y a toujours les deux méthodes dans le menu : Convert / Export, tout en haut de la fenêtre principale. Avec pas mal d’options. Exportations de fichiers ou de vidéos... Il n'y a toujours pas de mode d'emploi. Avec des méthodes qui sont parfois ou souvent modifiées, il ne serait pas longtemps à jour. Dans les méthodes les plus complexes, si vous laissez le curseur sur un champ ou sur un bouton, une petite aide contextuelle s'affiche. Et puis dans la fenêtre texte, mais en anglais, des indications apparaissent aussi. On est encore en phase expérimentale. Bon week-end, Lucien
  5. 17 points
    Salut Voici NGC 1514. Une jolie nébuleuse planétaire du Taureau. Elle a été présenté ici dernièrement par le patron Avec une jolie version qui m'a inspiré. Alors, la voici fait avec un bout de lune dans le ciel! La nuit du 10 au 11 octobre dernier. CT16 f4 sur EQ8 QSI683wsg à moins 35 degrés Filtres Astrodon LRVB=190-30-30-30 minutes. Bin 1x1 en Sub de 5mn partout Autoguidage. ASI120mm sur diviseur optique. Avec PHD2. prétraitement CCDSoft. Traitement final PS CS6. Bon visionnement Martin
  6. 16 points
    Salut les amis Bah la dernière fois si vous avez suivit ce que meteo blue m'annonçais, je ne comptais pas essayer pour ne faire que du cp bein je les aient sortie vite fait et a la dernière minute que Saturne puisque de la maison, Juju deja occulter Donc comme je comptais faire mumuse avec mes tubes en cp j'avais sortie le c8 et le c11 et bein étonnamment encore très stable a l'égalisation des masse d'air Le C8 asi 224 mc 2019-10-19-1718_1-4 images-L_c8_l4_ap43 agrandie 2019-10-19-1718_1-4 images-L_c8_l4_ap43_120 le c11 a coté 2019-10-19-1715_0-4 images-L_C11_l4_ap86 bon j'en ai pas parlé dans le titre c'est pour ne pas faire mal au yeux les cpiste mais j'ai essayer de continuer M27 donc au c11 et quand j'ai voulu mettre mon correcteur reducteur 0.63 bein avec le focuser cela se monte pas j'avais pas envie de demonter alors j'ai mis le 0.5 au cul de la cam et ai utilisé un corp de barlow pour monter le halpha d'où les etoiles en sucette les difficulté de traitement étant viré les etoiles en live et assemblé la couche comme pour moi c'est un entrainement je vous montre mon resultat le champs est riquiqui et bidouillé ca me servira d'entrainement pour la prochaine fois ( bien reprendre le cadrage et imager avec le même tube ou du moins bien corrigé bon faut pas trop zoomé et désoler mais c'est un petit entrainement acquisition traitement Voila quand elle fut basse et que le signal s'affaiblissait devant l'ecran j'ai plier tous sauf une monture pour tester la lune au matin Donc C8 par commodité Asi3 astrosurface j'ai fais joujou avec les curseurs 2019-10-20-0310_9-S-IR_C8_l4_ap716 une Mosa 3 planches 2019-10-20-0502_9-S-IR_C8_l4_ap790_stitch une autre moins résolu 2019-10-20-0507_0-S-IR_C8_l4_ap791_stitch deux version de la vallée 2019-10-20-0349_9-S-R_C8_l4_ap776 2019-10-20-0512_6-S-IR_C8_l4_ap770 une petit dernier et voila 2019-10-20-0505_7-S-IR_C8_l4_ap785 bonne journée et bon ciel Sauveur
  7. 15 points
    Bonjour à tous, Voici une nébuleuse bien connue dont j'ai pu tirer le portrait sur 5h15 en sho avec le T250 à F/D3.7 (asa x0.73) et l'asi183 de mon copain Jean-Marc_M. 3h20 de Ha en bin1, 1h10 de SII en bin2 et 1h20 de OIII en bin2, le tout en fractionnées de 5mn. 4.5e- de bruit de photon pour 2e- de bruit de lecture (mesurés), j'aurais pu allonger les poses unitaires. Préréglage gain unitaire (1e-/adu en 12 bits). Fwhm 2.3" sur l'empilement des 3h15 pour 0.5"/p. Pleine lune, filtres astronomik 12nm. J'ai un problème de tilt, car une diagonale est bonne, et l'autre montre les défauts opposés de backfocus sur le réducteur. Nathanaël Clic clic pour la full:
  8. 15 points
    Hello, une éclaircie miraculeuse ce matin entre 5H et 6H. J'en ai bien entendu profité Traitement Astrosurface_E bien entendu Thank you @Lucien Matos: ED80 / C8, Asi290mm, filtre rouge 23A Une lune entière avec la 80ED pour se mettre en appétit: et en plat principal: du roti de C8 sauce Asi290 : Et en dessert, de Tycho à Moretus: Bon ciel les amis
  9. 14 points
    Je remets mon post dans la bonne section (que j'avais mis en astro pratique ...). Voici donc une photo de cette cible qui complète celle postée il y a quelques semaines. La première version prise en RVB était sympa au niveau des couleurs, mais manquait de profondeur et de contraste. J'ai donc ajouté des poses avec le filtre Optolong l-enhance, puis j'ai utilisé l'image HaOIII faite avec le filtre pour la luminance, et la version RVB pour les couleurs. C'était vraiment pas simple comme traitement (pas trop mon truc ce genre de cuisine), mais je suis content du résultat (bien que ce soit perfectible, j'attends d'ailleurs vos précieux commentaires). A7S, TS Star 71, Fornax Lightrack, filtre l-enhance. RVB : 558 x 30 sec à 3200 IOS (aout 2019) HaOIII avec filtre l-enhance : 658 x 30 sec à 3200 ISO (septembre 2019) Prétraitement : APP Traitement : Pix La version HaOIIIRVB, puis un extrait des versions Ha0III et RVB avant assemblage. C'est quand même sympa d'arriver à sortir ce type d'image avec un APN. A+ David
  10. 14 points
    Bonjour Je reviens après une interruption et l'arrivée de ma nouvelle caméra Caméra FLI Kepler 4040 Cmos +Astrosib 500 F2.8 3h45 en RVB depuis l'Espagne La full https://www.astrobin.com/full/c6c1er/L/
  11. 13 points
    Bonjour les noctambules, Bon, moi j'y tiens plus Pas moyen d'avoir du ciel correct pour faire ma couleur. Alors j'ai récupéré la couleur gracieusement offerte par mon ami Lucien et je l'ai collée en calque couleur sur ma dernière version du Sorcier Bon . . . c'est très rouge le Sorcier très fâché mais j'aime bien Je le soumets à vos critiques : Mais j'ai aussi passé mon image dans Siril pour avoir les bonnes couleurs par astrométrie. En fait assez peu d'écart au niveau couleur, mais un fond de ciel meilleur je trouve : Voilà, en attendant que je puisse faire mes propres couleurs Un jour peut-être . . . enfin . . . une nuit Bonne journée à vous, AG
  12. 13 points
    Et donc, je vous en fais profiter. J'espère que ça vous plaira aussi. A+ Pierre "VIDEO. La planète Mars comme si vous y étiez : voyagez dans l'espace grâce aux images de la Nasa" "La planète Mars comme vous ne l'avez jamais vue. Le cinéaste finlandais Jan Fröjdman a mis en ligne lundi 6 mars la vidéo d'un survol de la planète rouge en haute définition. Le résultat est saisissant. Les captures utilisées proviennent de la caméra HiRISE, placée sur le satellite américain Mars Reconnaissance Orbiter de la Nasa, qui tourne autour de l'astre depuis 2006." https://www.francetvinfo.fr/sciences/espace/video-la-planete-mars-comme-si-vous-y-etiez-voyagez-dans-l-espace-grace-aux-images-de-la-nasa_2107562.html
  13. 12 points
    Salut, Je vous propose un petit tour dans le Cygne avant qu'il ne nous quitte lentement mais surement... Il s'agit de la nébuleuse SH2-94, un petit bout du rémanent de supernova G65.3+5.7 étalé sur 4x4°. Pas souvent imagé cette affaire et une fois dessus, bah on comprends vite pourquoi Enfin, un petit challenge depuis mon ciel de région Parisienne ! AP Riccardi Honders 305 f/3,7 Sbig STL6303 -20°C Astrodon 5nm Ha 20x15min et OIII 24x15min 29-30/08 et 1-2-3/09 2019 SQM 19,6 Acquisitions : MaximDL v4, FocusMax, The Sky6, CCDA v5 Traitements : MaximDL et CS1 Bonne journée ! Marc http://www.astrosurf.com/jousset http://www.natureastro.com
  14. 12 points
    Salut, Une petite image faite en septembre, quand le ciel permettait encore de shooter. Direction la constellation de Céphée et ses nuages de poussières : la bien connue nébuleuse du requin, et celle qui pour moi ressemble plutôt à une sirène portant un joyau étincelant (sisi, regardez bien en la faisant tourner de 180°). Seulement 393 x 30 sec, avec A7S astrodon et TS Star 71 sur lightrack, depuis le jardin. Prétraitement APP, traitement Pix. Bon, c'est un peu bruité, mais j'ai voulu/tenté de faire ressortir tous ces nuages faibles. Comme d'hab, il faudrait plus de temps de pose, et un meilleur ciel Mais vu de loin, c'est pas mal. A+ David
  15. 12 points
    Chantier en Guyane & balade nocturne sur le barrage de Saut Maripa à la frontière avec le Brésil Photos du ciel étoilé depuis la zone de chantier photos prises entre 19h et 20h30, la nuit tombe très vite ici ! Pelle mécanique & toupie de VEF (je viens du BTP.... & donc incorrigible !) Petite VL sur 630s avec sur SA VL_1_NIAKRAFTIG.mp4
  16. 12 points
    Bonjour, Je profite du mauvais temps pour traiter d'anciennes images dont qques unes de la Lune. Prise de vue le 21 septembre 2019 vers 06h00 HL. Bon seeing, quasiment pas de vent. Mak de 180 mm avec barlow Caméra Basler à base d'IMX 265 Addition de 150 images Traitement ondelettes avec Iris La mosaique de 4 images est réduite en taille. Jérôme
  17. 12 points
    Salut à tous ! Encore une image de notre dernière mission AstroQueyras acquise et traitée par Romain Chauvet sur le T620 ! La nébuleuse de l'Œil de Chat (NGC 6543) est une nébuleuse planétaire située dans la constellation du Dragon, dont l'âge est estimé à 1 000 ans. Un système binaire serait à l'origine de la nébuleuse. Les effets dynamiques de deux étoiles tournant en orbite l'une autour de l'autre expliquent plus facilement la structure de cette nébuleuse, qui apparaît beaucoup plus complexe que la plupart des autres nébuleuses planétaires connues. Alors que la nébuleuse intérieure, avec un diamètre de 20 secondes d'arc, est plutôt petite, elle possède un halo de matière très étendu qui a été éjecté par l'étoile qui l'a engendré pendant sa phase de géante rouge. Le halo mesure 386 secondes d'arc (5,8 minutes d'arc). Robert
  18. 12 points
    bonjour, on continue sur les images en retard... Barnard22 & IC 2057 La nébuleuse sombre (B22) et la petite nébuleuse en réflexion en forme de petite flamme (IC 2087) font partie du plus large Nuage Moléculaire du Taureau (TMC-1). Situé à environ 430 AL ce nuage moléculaire est plus petit et plus dense que celui d’Orion. Il contient des centaines de masses solaires de poussières et gaz ainsi que diverses formes de molécules organiques complexes qui se sont formées des résidus de combustion d’étoiles mortes depuis longtemps. Bien qu’il soit possible avec des caméras infra-rouge de capter un grand nombre d’étoiles en formation dans cette zone, il n’est pas facile de capturer des images de nuages moléculaires. En effet ces nuages sont pour la plupart froids et sombres et difficilement observables dans le spectre visible. Mais comme région du ciel est riche en étoiles situées derrière ce nuage, leur lumière est bloquée et fait apparaître des réseaux de noirceur. Cette image a ceci de particulier que très souvent les nébuleuses par réflexion sont bleues mais ici il est possible d’en voir 3 et qui sont toutes orangées : - IC 2087 la Petite Flamme, B77, & GN 04.39.1 LA full sur astrobin : https://astrob.in/full/w2tnsw/0/
  19. 11 points
    Bonjour, Enfin une nuit dégagée !!!! La Perl 80 ED est de sortie !!! Pour M33, la courbe de la vitesse de rotation de la galaxie.... Plus on s'éloigne du centre et plus la vitesse est élevée !! Bonne journée.
  20. 11 points
    Bonjour à tous, en ces temps pluvieux et en attendant mieux... Arzachel et Tycho observés de prés au printemps dernier avec le Newton 410 mm F/5.6 "maison "optique et méca. Oculaire Taka 20mm spécial projection + filtre rouge Atik / Basler 1920-155 / env. 350 images sous AS3 et Astra image. Phil
  21. 11 points
    Bonjour, Etant en congé, ce jour j'ai profité d'une troué dans les nuages pour faire de la Sélénite en image. Il a fallut patienter longuement d'autant que le jour, c'est levé. Traitements avec Astrosurface version Eris , puis: Auto-level Auto-White wavelet, gain, contrast local, et hue et saturation Bon d'habitude c'est Gégé qui est en avance mais là c'est moi. Bon ciel lunaire & bonne chance aussi
  22. 11 points
    Salut à tous, Me revoilà avec le second champ imagé durant cette session de fin septembre au col du Restefond. Il s'agit du champ de NGC7023 et VDB 141, fait en même temps que Thomas Bexant s'en occupait avec son tout nouveau Newton de 250mm (lien). Image réalisée au col du Restefond les 29/30 Septembre et 2 Octobre 2019. Couches : LRVB Matériel : Lunette FSQ106ED sans sa crémaillère, Monture 10 Micron GM 1000 HPS, Caméra FLi Proline 16803, Roue à filtres CFW5-7, Diviseur optique "maison", Porte - oculaire FLI Atlas, => montage direct du train d'imagerie sur la lunette via un cône sur mesure en aluminium. Prises de vue : 46 poses de 5mn en luminance +15 poses de 5mn en R,V,B en bin2. Total : 7h35mn. Caméra refroidie à -20°C Prises de vues faites sur trois nuits du fait de conditions variables. Traitement : Acquisition et pré-traitement avec Maxim DL (bias, darks et flats), Alignement sous PRISM, Correctif des couleurs avec SIRIL, Assemblage dans Photoshop. Idem que pour le traitement du champ de North America + pelican : j'attends vos remarques pour savoir si je n'y suis pas allé trop fort sur les curseurs, car il est difficile de faire tout ressortir sur ce champ dans lequel, franchement, il y aurait un peu de ménage de poussières à faire .... ça fait peu soigné tout de même ce coin de voie lactée ! Lien vers la full. A+ Emmanuel
  23. 10 points
    Bonjour à tous ! J'ai enfin réussi à photographier Pacman la nuit dernière. Ce n'est pas tant qu'il soit difficile à trouver, mais entre la météo pourrie et mes essais de guidage, j'ai tout merdé depuis un mois. TN200/F5 sur EQ5; Nikon D5300 au foyer, correcteur de champ Baader. La nouveauté c'est le guidage avec un Synguider sur une lunette Orion 80x350. Ce qui m'a permis de faire des poses d'une minute trente au lieu de trente secondes. C'est incontestablement un progrès du point de vue du signal car je n'ai pas eu besoin d'extraire les couleurs au pied de biche. Mais il va falloir que j'apprenne à dompter les caprices de la petite bête qui par moment vasouille grave. J'ai dû mettre à la poubelle la moitié des 90 brutes, donc évidemment du côté du bruit, c'est pas génial (le reste non plus d'ailleurs, mais c'est pour participer). Mon correcteur est peut-être aussi un poil trop près de l'APN, vous me direz votre avis. Bon ciel à tous !
  24. 10 points
    Bonjour le groupe! Le 19 octobre dernier j'ai pris 3h30 (avant les brumes) pour croquer le poisson rouge (IC 1795) situé à la pointe du coeur (IC1805). Je me suis monté un setup d'hiver avec ma lunette TEC140 et un réducteur Astro-Physics 0.75x. J'obtiens une focale de 750 mm. Il me reste un peu d'alignement de la caméra à améliorer mais ça donne déjà des résultats utilisables. 1h30 de Ha et d'OIII. 5 minutes seulement pour chaque canal RGB. En plus de ce qui est indiqué sous l'image: prétraitement, assemblage RGB et ajout des couches Ha (dans le rouge) et OIII (dans le vert et le bleu): PixInsight 1.8. L'ajout des couches Ha et OIII a été fait grâce au script Utilities -> NBRGBCombination. Un peu de réduction de bruit, ajustement finaux dans Photoshop CS3. Daniel
  25. 10 points
    Bonsoir, après vous avoir montré la version classique, on a osé la version SHO sur ce champ bon, au départ c'était surtout pour sortir la nébuleuse planétaire Patchick 161 et puis finalement on s'est rendu compte qu'on pouvait identifier un nombre important d'objets sur la galaxie en elle même !! et ce malgré notre échantillonnage modéré ! On vous la présente juste pour le coté original Pour la technique: Observatoire remote APO - Chez Alain Maury - Chili TOA150 + Flattener 67: focale 1100mm, échantillonage 1.68" par pixel, champ 1°55' x 1°55' Alta U16M ( KAF16803) à -20° Filtre HaOIIISIILRVB Gen2. Astrodon Pour l'image : Ha = 15 x 40 min OIII = 15 x 40 min SII = 15 x 40 min L= 24 x 20min R=V=B= 6 x 20min par couche Monture Mini-OHP et MCMT Guidage par Atik 314L+ en bin2, acquisition 1 sec 25 Darks 25 Bias 9 Flats Chef d'orchestre pour l'acquiz, autoguidage et prétraitement: Prism v9 Traitement: Prism, Iris et CS6. Les vignettes sont cliquables vers les full: Version annotée avec les nébuleuses planétaires et les zones HII : Voilou, bon ciel @+, Thierry APO_Team Thierry Demange, Richard Galli et Thomas Petit
  26. 10 points
    Quelques réflexions, après 30 ans de travail en montagne dans un canton sites de deux stations "de sports d'hiver internationales". La neige c'est cuit à brève échéance. Mais on fait comme si... Même pire, on caricature dans ce qui ressemble à une désespérante agonie douloureuse crispée sur un déni social et climatique. Un halali sans aucun panache où l'on massacre vite fait ce qui peut encore l'être. Et moi aussi je vais faire comme si dans la caricature. Que nos chers élus me pardonnent. Mode caricature colère on : On change le nom: station de montagne. C'est plus conforme à l'époque, soulignant que l'été on peut espérer peut être avoir une saison en rab... Manque de bol, les amoureux de la montagne vont ailleurs. Une station l'été c'est moche. Quand la neige ne recouvre pas la misère, c'est un chantier avec son cortège de déchets et gravats laissés ça et là, de pistes défoncées par les camions, les 4x4, les VTT, de machinerie de canons à neige de plus en plus nombreux, de retenues collinaires minables au milieu de forêt massacrée (exploitées?). D'ailleurs les amoureux de la montagne vont ailleurs l'hiver aussi. Parce qu'une station de ski c'est tout bonnement un ghetto citadin où l'on cultive l'entre soi, entre "skieurs de haut niveau" , une jet set frimeuse gâtée et imbibée, par des programmes immobiliers débiles qui bousculent complètement le marché du logement au détriment des locaux. Créant ce qui ressemble à un décor de cinéma, avec ses appart à la "magnifique déco montagne standardisée" et ses "merveilleux chalets comme chez Heidi, ringards et prétentieux", où les appartements et villas à 12 000 € le m² sont occupés une semaine par an, par des gens dont plus de la moitié se fichent éperdument du ski... et de la montagne. Un coquille vide 90% du temps. Et qui s'isole dans l'ignorance crasse de ce que l'on appellera "la vallée et ses habitants". A côté de ces migrants friqués à qui l'on fait de plus en plus de l’œil, et qui transhument en Panamera et autres Q7, transformant nos vallées en circuit automobiles pour les nuls les we et vacances scolaires avec les nuisances, la pollution et la violence insolente qui vont bien, coexiste une population de saisonniers. Eux aussi expatriés, parfois exploités comme un prolétariat d'usine d'or blanc, à la couverture sociale et la santé aléatoire. Travaillant avec des contrats pas très clairs, et leur permettant de vivre du chômage une bonne partie de l'année. Cibles privilégiées de dealers et souteneurs qui transforment les fameuses stations en quartiers difficiles. Je ne m’étendrais pas sur l'argent public injecté dans ces parcs d'attraction réservés de plus en plus à de nouveaux très riches. On n'a plus d'eau, tout est parti dans les canons à neige et les dameuses font leur ballet nocturne tous phares allumés, crachant chacune ses 500CV pendant des heures et des heures. La journée, ce sont des norias de camions, que vomissent les chantiers pharaoniques, qui sillonnent le canton en tout sens en cherchant où déposer tous ces gravats. Natura 2000... pas grave. Et tant qu'on y est on va y marchandiser nos émotions à coup de "we bien être et detox" centrés sur le nombril, dernières invention d'un capitalisme qui change sournoisement de visage mais pas d'objectif. Une "montagne d'émotions" pas forcément positives. Finalement par certains côtés une station (terme horrible, je penses irrésistiblement à l'ISS qui ne sert à rien...) est un machin en faillite permanente, dont le modèle économique est en perdition, sous perfusion d'argent public, argent qui repart dans le grand BTP et l'immobilier, qui produit des chômeurs pour les caprices de quelques nababs qui souvent ruinent déjà la planète ailleurs. Et la ruinent ici aussi par des programmes d’aménagement ubuesques qui tiennent plus de "l'image" que de la rationalité d'une gestion de bon père de famille. Et tout ça en polluant allègrement. Même mon ciel nocturne est pollué toute l'année, alors que les 3/4 du temps il y a tout au plus 100 personnes qui habitent cette ville fantôme. Avec un bénéfice pour la population locale pas du tout évident, puisque toute autre initiative alternative de développement est cout circuité... Mode caricature colère off : Je rêve en montagne d'une économie où est favorisé un tourisme familial vert, blanc, roux, comme vous voulez, curieux, respectueux, avide de rencontre, de culture et de convivialité, où l'on vient apprendre un autre mode de vie, loin de la ville. Où les habitants ne sont pas des "indiens" qui égayent un décor de carton pâte avec un folklore humiliant. Où les emplois sont à l'année, permettant de fixer des familles dans des logements accessibles et décents. Où l'on respecte les gens en s’intéressant à autre chose que leur portefeuille. Où la montagne est tellement plus qu'un prétexte à "exploits sportifs" et courses pathétiques stupides ou un décor simplement photogénique. Dites moi qu'on va y arriver et que nos élus, pour qui rien n'est simple et facile, sauront faire la part des choses inventant avec nous une nouvelle économie de montagne, loin des illusions d'un modèle pervers qui nous a amené à la catastrophe et au surendettement ! A St Veran, chez moi, partout.
  27. 10 points
    Bonjour. Le cœur et la tête de poisson. A défaut de pouvoir imager (vue la météo) on s'amuse sur les dernières prises. Une interpretation à base de : 0,5*SII+0,5*Ha/0,2*Ha+0,8*OIII/OIII... FSQ85/QSI583wsg/EM200/Lodestar/AstroArt, PHD2, PixInsight, Photoshop Tout ça fait parti d'une mosaïque (pas finie). 6h de Ha, 3h de OIII et SII. Le tout depuis Romainville. La couche OIII est horrible avec la polution lumineuse parisienne... Bonne soirée
  28. 10 points
    Bonjour la lunaison avance, c'est top bonne chance
  29. 10 points
    Avec un petit jour de retard, voici la Lune au soir du 15 et le lendemain matin où le ciel était resté miraculeusement dégagé J'ai réussi une "première" comme quoi le fait de penser la veille , "j'y arriverai un jour!" semble susciter" l'événement"... "Ne jamais désespérer du ciel, tu dois" Pas plus de commentaires : à vous , si vous passez , de donner un titre aux tableaux ( pas le temps de faire des jolis cadres ) Amitiés
  30. 9 points
    Salut à tous, Me revoilà avec une belle galaxie bien grande dans le capteur avec cette focale. Lieu : Observatoire remote @ Deep Sky Chile – Chili Equipement : RC12,5" f9 : diamètre 317.5mm-focale 2857 mm, échantillonage 0.65" par pixel, champ 0°49' x 0°72' SBIG STL11000M à -15° Filtres HaRVB Gen2 Astrodon Monture Losmandy Titan, Gemini IV fw1.05 Guidage par SBIG Guiding Head en bin3 via AO-L - acquisition 0.4 sec L’exposition : Ha : 68 x 15 min = 17h R, V, B : 22 x 5min = 1h50 FWHM - entre 0.86 et 0.98 pour la luminance - entre 0.89 et 1.29 pour les couleurs Acquisition, autoguidage : The Sky X Prétraitement : PixInsight Traitement : Photoshop CC 2019 Les brutes sont disponibles sur Insight Observatory...
  31. 9 points
    Vous me direz , hors sujet, ben non ya la lune! 14mm Samyang sur 6D
  32. 9 points
    Hello les amis, Aujourd'hui la 58ème sortie extra-véhiculaire est 100% féminine . Rappelons-nous qu'en mars une autre sortie avait dû être annulée car il manquait une combinaison taille M ! Ici en direct sur la chaine YouTube de la Nasa : Et le premier qui dit "on attend la boulette", je le scalpe ! Ici un calendrier bien sympa qui permet d'être toujours au courant : https://teamup.com/ksvcco3p8s99garshu
  33. 9 points
    Déjà, quand on passe la tête par la fenêtre d'une banyol qui roule à 150 ou 200 à l'heure, c'est hyper impressionnant, alors à 28 000 à l'heure…
  34. 9 points
    Effectivement, on peut mesurer des déplacements ~invisibles à l'oeil nu. Voici une animation que j'ai faite à Nice de 2004 à 2007, avec un GP200 (800mm de focale) et une Audine. On voit parfaitement le déplacement d'une année à l'autre, alors avec une focale plus grande, un ciel pas trop mauvais, en 2 mois grand maximum, tu devrais facilement mesurer un mouvement... Bon, c'est vrai qu'elle va commencer à être un peu basse... Matthieu
  35. 9 points
    LBN 468, ainsi que la nébuleuse de Gyulbudaghian et d'autres nébuleuses LDN. La nébuleuse de Gyulbudaghian est remarquable, en forme d'éventail. Elle change de forme, de luminosité et d'aspect très rapidement dans le temps. Il s'agit d'un objet Herbig-Haro (petites nébulosités associées à de jeunes étoiles). Elle est située au tiers supérieur gauche sur cette image. C'est un tout petit jet. Cette image a demandé 26 heures de poses environ avec un astrographe 81/352 de chez TS, une caméra zwo asi 1600 monochrome. Logiciel maximdl, Pixinsight et photoshop.
  36. 8 points
    Bonjour et bonne chance, non il ne fait pas beau chez moi, mais je guette entre les multiples couches de gris, de noir, et de tristesse youpi
  37. 8 points
    Salut à tous, Suite à une session d'imagerie relativement satisfaisante au Col du Restefond, Je prends la suite de Thomas (voir son post) pour présenter les quelques résultats que j'ai pu obtenir. Voici donc pour commencer le champ de NGC7000 et du Pelican (IC5067/68/70) imagé la nuit du 2 au 3 Octobre en LRVB avec une "touche" de Ha. Je comptais attendre de rajouter du Ha au retour, mais vu le temps en Picardie .... ça risque d'attendre ! Et puis une image avec peu de Ha ressemble un peu à une LRVB classique, qui me parait plus naturelle ... Les détails : Image réalisée au col du Restefond les 2 et 3 Octobre 2019. Température : 2°C en début de nuit, -4°C vers 4h du matin. Nuit peu transparente pour le site, avec un peu de vent et surtout pas mal de turbulence. Couches : LRVB renforcé avec un peu de Ha. Matériel : Lunette FSQ106ED sans sa crémaillère, Monture 10 Micron GM 1000 HPS, Caméra FLi Proline 16803, Roue à filtres CFW5-7, Diviseur optique "maison", Porte - oculaire FLI Atlas, => montage direct du train d'imagerie sur la lunette via un cône sur mesure en aluminium (faut pas se rater sur le tirage, vu la faible course de MAP de l'Atlas ...) Prises de vue : 18 poses de luminance, 6 poses R,V,B en bin2, 3 poses Ha (6nm) de 10mn en bin2. Caméra refroidie à -20°C Traitement : Acquisition et pré-traitement avec Maxim DL, Alignement sous PRISM, Stacking sous MaximDL (SD_Mask), Couche RVB : utilisation de SIRIL pour la suppression des gradients et l'équilibrage des couleurs par photométrie sur les étoiles, Assemblage dans Photoshop (colorisation luminance sur laquelle sont appliqués des filtres passe-haut en mode incrustation pour donner de la profondeur aux nébulosités), La Couche Ha est utilisée en renforcement des couches L et R en mode "Densité linéaire -". J'ai refait la mise au point régulièrement, me méfiant de l'instabilité de la mise au point de la FSQ106ED qui doit être refaite à chaque variation de 1°C (drift d'environ 40 microns par degrés avec la crémaillère d'origine). Il semble qu'avec la crémaillère démontée et remplacée par un simple cône sur lequel est fixé le train d'imagerie, la dérive soit moindre mais je n'ai pas pu le confirmer (autres essais nécessaires). Je livre cette première image couleur à votre avis, n'ayant pas le même rendu suivant l'écran utilisé (tantôt trop claire, trop foncée, couleurs plus ou moins marquées ...). Lien vers la full : full A bientôt pour le prochain champ, en attendant votre avis sur ce premier traitement ... Emmanuel
  38. 8 points
    Hello, promis j'arrête bientôt ! Celle_là date de 2017, avec un objectif Sigma Art 50 (il aurait du être fermé un peu plus mais je ne le connaissais pas à l'époque), monté sur une Atik One et AZEQ6 3 heures de pose en Ha, 4 heures en S2, 2 heures en O3. Faut pas trop regarder les angles de la full Full : https://www.astrobin.com/full/301521/0/?real=&mod=
  39. 8 points
    J'ai refait intégralement le traitement. La couleur semble plus fidèle à la réalité. Le cadrage a été changé.
  40. 8 points
    hello, un truc de 2016 raclé en fond de tiroir, dont je pensais le traitement améliorable. En 2 versions, LRGB et LHaO3-RGB, toujours avec le 250 f/4, Atik One et AZEQ6. Pas énormément de poses : 2 heures en L, 2 en Ha, 1,5 en O3, 1,5 en RGB. LRGB : LHaO3-RGB : Full LHaO3-RGB : https://www.astrobin.com/full/263926/0/?real=&mod=
  41. 8 points
    Bon, je me lance... Après quelques mois au Nikon D750, ma toute première image en LRGB. C11 + ASI1600MM. très peu de temps d'intégration suite au temps pourri. (environ 40*30" images.) Du coup j'ai du pousser le gain peut être au dela du raisonnable (450, 50 d'offset). empilé avec Siril, "traité" avec GIMP + plugin Astro. Conseils bienvenus, off course, dans tous les domaines ... - Marc
  42. 8 points
    bonjour et merci à Achaim et Séverin bon ciel aussi édit: mais c'est quoi qui passe dans le ciel et sur la lune?, merci et hier soir pour le lever de la lune. le gif :
  43. 7 points
    Bonsoir à tous et toutes , Qu'est-ce que j'vous avais dis ……….. " si il en restait qu'un …………je serais celui là " ça , c'est fait m'on tous lâché les copains sur'coup là Newton maison de 400 , miroir SkyVision de 400 F/D 4 en Zérodur , capture avec Genika Astro , traitement avec AS!3 , R6 . Jupiter en RGB le 21/10 à 17h36 TU , caméra ASI 224MC + Barlow APM 2.7 + ADC PA MK2 , c'est Polo qui va être content ……… Zigouigoui est de retour à 17h52 TU . à 17h56 TU la dernière , sous les 10° les dernières RGB , j'ai ensuite une valise pleine d 'IR 685 à 7°- 5° de hauteur , mais là …….. c'est pour la Science et nos amis Scientifiques Michel .
  44. 7 points
    C'est presque une histoire que je vous conte. Ça ne rajeunit pas, cet objet fait partie de mes tous premiers dessins, la présentation est presque la même. Sa réponse était plaisante à l'oculaire, c'était en 2000 au T279x245 & 292 + OIII + UHC. J'ai redressé mon dessin dessiné tel quel au C11 pour une meilleure comparaison avec d'autres instruments (en vignette). J'avais tellement aimé cet objet que je m'étais promis quelques années plus tard de le croquer avec le puissant C14. Nada, les années s'enchaînent, cette NP restait un peu dans mon coeur si bien que j'avais carrément pensé à elle pour une "first light" au T600. Pris dans les réglages de l'instrument et autres déboires, cela ne s'est pas fait non plus et je ne sais même pas d'ailleurs quel premier dessin j'ai réalisé avec le 600 ! La voici enfin dans mon classeur. Ne vous fiez pas à sa nomenclature singulière ou à sa magnitude visuelle assez profonde, cette NP atypique supporte les Gmoy sans baisse de contraste (ici à 605x). Elle est passée même de 1 à 2* dans le NSOG vol.4 (cotation justifiée) mais l'élongation erronée de l'objet n'a toujours pas été corrigée. Au premier coup d'oeil, on note une forme en goutte d'eau avec les 2 anses un peu plus marquées ; de plus l'intérieur est moucheté. Le filtre OIII renforce l'ovale, le filtre UHC presque aussi intéressant tandis que les HBêta et HeII l'éteignent complètement. De nombreux détails apparaissent par la suite : les anses en forme de pince peinent à se refermer vers l'ouest. La région centrale est fort pittoresque : elle présente 2 nodosités dont celle N particulièrement dense, renforce l'arc et semble même stellaire par moment. Nous sommes ici dans la zone équatoriale de cette bipolaire, un lieu intense où les secrets d'émission se passent... Une barre transversale un peu moins brillante que l'ensemble relie obliquement ces 2 nodosités selon un axe en PA14° selon les professionnels (mesuré à 10° sur mon dessin). La centrale doit certainement s'y dissimuler quelque part. De l'autre côté, l'anse E-W se prolonge en s'incurvant vers une série de 3 étoiles équidistantes et d'éclat croissant. Une 4ème étoile encore plus faible (magv 16,9) se joint difficilement au groupe. A ce stade, M1-79 me fait penser au "6 cosmique" soit Abell 79 (la magie des chiffres !) en plus contrasté. Même aux yeux des professionnels, c'est une NP bizarre avec sa forme elliptique interne (en PA85°) couplée à une bipolarité fort discrète dans les régions externes. Un boursoufflement gazeux très faible nimbant une grande partie de l'ellipse semble être le halo d'émission interne (surtout visible sur les images Halpha mais il doit avoir des contreparties dans le bleu-vert) avec comme nouvel axe de symétrie NW-SE. Alexandre en parle dans sa chronique Astrosurf mag et j'aurais pu mettre également le dessin de Xavier à la place de celui de Uwe car il comporte quelques uns des détails cités ci-dessus. Promis, le prochain objet sera encore plus intéressant et brillant. Fabrice M.
  45. 7 points
    Vous me direz , hors sujet, ben non ya la lune! 20mm Samyang sur 6D
  46. 7 points
    Bonjour, De retour parmi vous Là où j'étais, pas d'internet, pas de wifi, pas de TV, pas de tel ! Voici NGC 1848 que j’avais tenté sans succès avec le 200/1000 il y a deux ou trois ans. Avec la 80ED, c'est bien plus concluant. 65x5mn, 800isos (5h25mn)
  47. 7 points
    Bonjour les amis Oui comme le souligna Bernard la Corse bénéficie d'un ensoleillement plus abondant que sur le continent d'où je continu un peu mes captures sur les gazeuse puis quelques test en mode touriste De chez moi Juju ca semble mort Donc le 17 de chez moi que Saturne entre les voiles mais le seeing semblais sympa dommage vite bouclé et rangé 2019-10-13-1728_9-4 images-L_c8_l4_ap34 Le lendemain comme c'etait prevu encore bon j'espérai que la stabilité installer allais m'offrir quelques bonnes images d'où j'ai demander a un amis la possibilité d'aller chez lui ( il 'a dit quand tu veux t'as pas besoin de demander (merci jd)) La superbe vue plein Sud du golfe d'Ajaccio Bon j'avais en contrepartie deux sympathique petit lutin de 8 ans qui tournait autour et j'avais prevu pour les occuper le petit c5 en visuel ( je comptait même essayer de faire des images mais deux setup + lutins pas gérables = les photos puisque je m'etait déplacer je comptais tardé plus de 4 ser sur juju mais j'aurais du passé plus tot a la dame au chapeau car quelque ser gâché Le Gif 2019-10-14-1708_9-S-L_C8_l4_ap159_pipp 2019-10-14-1711_9-5 images-L_C8_l4_ap159 2019-10-14-1715_6-9 images-L_C8_l4_ap159 Les Saturnes (plus de turbu quand même) 2019-10-14-1843_3-7 images-L_C8_l4_ap58 2019-10-14-1847_4-S-L_C8_l4_ap71 tiens un essai du c5 en cp 20 minute avant nuages Sony a7s au foyer il y a du tilt mais c'est sympa quand même et je l'ai imprimé pour Charlotte qui l'aura Lundi surprise (sous mes lampadaire) Le 17 j'ai fais un peu de tous mais pas juju car a domicile avec mes beaux lampadaires merci la mairie (pas besoin de lampe frontale C11 condition assez difficile 2019-10-17-1717_3-3 images-L puis j'ai mis mon newton et la 224 au foyer tiens j'ai essayer des script qu'on m'as filé lune + lampadaire Puis j'ai finis par la lune avant d'aller faire dodo C8 barlow 1.8 224 C8 barlow 1.8 290 bon j'ai pas tous mis mais voila pour moi la production de ces quelques jour Bonne journée et bon ciel
  48. 7 points
    NGC 6905, également connue sous le nom de nébuleuse de l'Eclair bleu, est une nébuleuse planétaire de magnitude 11 située dans la constellation du Dauphin. Elle a été découverte par William Herschel en 1784. L'étoile centrale est de Magnitude14 et ses dimensions 1.2'x40"environ . Cette fois -ci nous avons utilisé le T500 Astroqueyras avec la QHY290 de Romain et des poses courtes de 2s - Image croppée pour ce montage comparatif Robert
  49. 7 points
    hello, j'étais encore jeune à l'époque, enfin je crois faire il y a 4 ans avec ma batterie de filtres touts neufs, LRVBHaO3. Ceci est un montage (LHaO3)-(RHa)-(VO3)-(BO3) avec 9,5 heures de pose en tout avec le T250 f/4 et l'Atik One sur AZEQ6. Retraitement il y a 5 minutes. Full : https://www.astrobin.com/full/271962/0/?real=&mod=
  50. 7 points
    Comme dans le Meilleur Patissier ! en moins digeste. Il y avait 5,5 heures en luminance et 2 heures en couleur avec le 250 f/4 et l'Atik One, et un traitement 2017 que j'ai amélioré (?) en 2019. Beaucoup de monde dans ce coin : Full : https://www.astrobin.com/full/317943/D/?nc=Pulsar59&real=&mod=