Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content since 10/08/19 in all areas

  1. 34 points
    Bonjour à tous, Après l'année de développement du Newthom 250 que certain d'entre-vous on suivi avec délectation , voici le moment venu de tester l'objet sur le terrain ! Nous sommes partis avec Emmanuel Mallart @MALLART , pendant une semaine dans un des lieux mythiques de l'astronomie amateure française : le col de Restefond, à la limite du Parc du Mercantour. Il a fait froid, il a fait beau et nous avons au final 4 nuits sur 6 dans la besace, pas si mal..... avec un peu de turbu quand même sur deux d'entre elles. Nous avons eu le plaisir d'avoir quelques visites notamment le club ADARA de Barcelonnette et sa charmante Heloïse que je salue si elle lit ces lignes, Jean David @JD avec qui nous avons fait du visuel dans des instruments d'exception et Jerôme qui est monté de la Vallée pour faire une longue session d'observation pendant laquelle tout le monde a eu très froid jusqu'au petit matin. Quelques images d'ambiance avec l'installation du matériel : A noter la barrière anti-mouton qui a bien fonctionné puisqu'il n'y avait pas de mouton comme quoi ça marche. Le fameux Newthom prêt à travailler (avec quelques câblages temporaires il est vrai) : J'ai fait une vérification de collimation avant de lancer les acquisitions... et bien, après 1000km de route... je dois dire que j'ai eu du mal à voir dans quel sens corriger... alors je n'ai rien touché. Ça confirme la stabilité de la collimation qui était un des points importants au moment de la conception pour ce setup nomade. Bravo à Axis! Comme prévu c'est quand même la taille maxi d'un set up pour le transporter en nomade, à mon avis il ne faut pas plus gros sinon ça devient vraiment chaud à déplacer régulièrement. Le camp au travail ... un bon coup de flash dans la nuit c'est toujours sympa, ça met un peu l’ambiance... ça anime...ça crie...ça chahute. Et puis le reste de l'orage de neige que l'on s'est pris une nuit ... juste une tente cassée c'est pas si mal et puis la route a été déneigée dans la minute alors on va pas se plaindre... et en plus c'est vraiment très joli une autre image de la neige sur le fort pour les connaisseurs... pour le plaisir : Un petit souvenir de nos amis d'ADARA envoyé par notre amie Heloïse de son pseudo @Adara_ubaye ... accueillis à 2600m d'altitude après 12h de route avec un buffet et un apéro c'est pas la classe ça. Merci beaucoup à tous ! et une photo d'ambiance des ADARAiens... avec Persée qui se lève.. et la tente éclairée par la lumière du pc en arrière plan... de bons souvenirs : Venons-en aux premiers résultats : L'objectif de cette session c'était de tester tout un tas de trucs, je n'ai pas fait des jours et des jours de pose sur un objet, l'idée c'était de varier un peu les plaisir pour comprendre mieux comment réagit l'ensemble du setup. La première image est un champ que je voulais faire depuis au moins dix ans mais faute de focale et de qualité de ciel, il m'avait toujours été impossible de sortir quoi que ce soit. Et bien maintenant c'est fait. Le fantôme est dans la boîte VDB141 - la nébuleuse du fantôme - Les conditions de prise de vue sont les suivantes : Tube : NewThom 250mm f/4 Monture : 10micron Hps1000 camera : ASI183mm pro en imagerie - ASI 120mini en guidage prise de vue : gain 53 - binning 2 - échantillonnage 0.93" - refroidissement -20°c - offset 25 logiciel : prism v10 (session+pré-traitement) - siril - photoshop poses : L (33x300 sec) R (15x300sec) V (6x300sec - poses triées cause turbu) B (12x300sec) ça mériterait un peu plus de pose et je n'ai pas trop tiré les curseurs pour garder ce fantôme délicat, mais pour un objet d'une nuit je trouve ça convaincant... Encore 5 ou six autres images à diffuser au fil des jours... issue de ce joli site qu'est le Restefond ... à suivre.
  2. 28 points
    Bonjour à tous, Voici le tour de Arp273, un de ces couples du catalogue Arp consacré aux galaxies en interaction. Au passage, je vous conseille la page de Christian Dupriez et Alain Amsaleg dédiée à ce catalogue : www.astrosurf.com/arp Avec un ciel variable et une Lune légèrement présente, je n'ai retenu qu'environ la moitié des images acquises pour garder une résolution finale correcte. C11 EdgeHD à F/D 7 et caméra Atik 4000M 22x300s sans filtre et 6x300s par couche R, V et B Comme l'objet n'est pas très gros, pour ceux qui ont la flemme de cliquer sur l'image pour la voir à 100%, voici un crop sur les 2 galaxies en interaction :
  3. 25 points
    Salut Ce coup-ci, je vous propose une nouvelle cible! Arp 78 en LRVB. Un groupe de galaxies dans le Bélier. Avec comme galaxie principale NGC 772. CT16 f4 sur EQ8. QSI683wsg à moins 35 degrés. Filtres Astrodon LRVB=150-15-15-15 minutes. Sub de 10mn en L et 5mn pour le RVB. Autoguidage. ASI120mm sur diviseur optique. Avec PHD2. prétraitement CCDSoft. Traitement final PS CS6. Bon visionnement. Martin
  4. 23 points
    Salut à tous! J'ai voulu mettre le paquet en temps sur cette galaxie! J'ai tenue 8 nuits dessus ! pire qu'un orpailleur cherchant la grosse pépite...Mais non. Du coup j'ai gardé que 2 nuits ,le reste était trop etalé. C'est dejà pas mal! je suis assez content de ce traitement , la premiere version à souffert d'exces de deconvolu et lissage et deconvolu et etc... Là, juste une nuit de 4000 (6000 pris) de 1s et une autre nuit de 14000(30000) de 500ms. Apres reflexion ( cela fait effet @Lucien) , je pense que 1s au foyer du 300mmF4 c'est largement bon. Enfin à tester ...mais il faut du temps pour tester et là ... En tout cas une chose est sure, le fait d'additionner plusieurs nuits améliore grandement arrière-plan! La version NB, du 12 et 24 aout 2019: et la version couleur, (asi224mc 7000x2s) Je suis assez content car j'ai pu quasiment separer la petite double en haut de la galaxie. Stephane
  5. 22 points
    Bonjour les noctambules, La nuit était belle hier soir et malgré le phare céleste qui s'en donne à coeur joie, je suis sorti faire quelques prises de vue mais en Halpha vu la luminosité ambiante J'ai donc été rendre visite à cet amas NGC 7380 et la nébuleuse du sorcier Avec la lunette NP101, caméra SXV-H9 au foyer et filtre Ha Baader 7nm. J'ai pu récupérer 27 images de 300 secondes avant l'arrivée des nuages Prétraitement AstroArt et finitions PSP. [mode hors sujet on] J'envie les lunatiques qui, si la météo est clémente, peuvent tirer quasiment tous les jours à 2 ou 3 exceptions près Les CPtistes n'ont que quelques jours avant et après la nouvelle Lune Etant pour l'égalité, je propose donc une extinction de la Lune disons vers minuit Ainsi dès qu'il fait beau, les lunatiques auront jusqu'à minuit et les CPtistes le reste de la nuit D'autant plus que les lunatiques sont encore avantagés puisqu'ils peuvent la tirer de jour Et tout le monde sera content Maintenant, le problème . . . M. Musk peut-être [mode hors sujet off] Bon et mon image ? La voilà, c'est un premier jet et faudra vous contenter du noir et blanc, enfin des niveaux de gris Vos avis seront naturellement les bienvenus Et pour la couleur, va falloir patienter une quinzaine, le temps que le phare s'éteigne Je vous souhaite une très agréable journée, AG
  6. 21 points
    Bonsoir petit souvenir d'il y a 6 ans ( 8 octobre 2013 ) , j'avais eu la chance d'observer cette gigantesque éruption solaire il y avait un peu plus d'activité sur notre étoile à l'époque vivement que tout cela revienne !!!! Lorsque l'on voit notre " petite Terre" à l'échelle , cela devrait nous faire réfléchir un minimum sur notre vulnérabilité Lunette Solaire H-Alpha 230mm F/D9 + PST MOD seeing ( 3/10 )
  7. 20 points
    Bonjour à tous, Je suis très heureux de partager avec vous cette nouvelle image réalisée en remote depuis le Chili : le Petit Nuage de Magellan, et l'amas globulaire 47 Toucan. C'est une photo que je rêvais de faire depuis de longues années... l'amas 47 Toucan est l'un des premiers objets que j'ai pu voir en photo quand j'étais jeune et depuis il m'a toujours fasciné ! Malheureusement je n'ai pas encore eu l'occasion d'aller photographier dans l'hémisphère sud... heureusement que le remote existe, mais voir ces objets avec une simple paire de jumelle doit fournir bien plus d'émotion que de réaliser une image à distance ! Je vous recommande bien sûr la full : Le Petit Nuage de Magellan est une galaxie naine, située à environ 200 000 années-lumières, et qui est satellite de notre propre Voie Lactée. On y trouve de nombreuses nébuleuses particulièrement impressionnantes, mises en valeur sur cette image avec l'ajout de couches Ha et OIII au LRGB traditionnel. 47 Toucan, appartient lui à notre galaxie, dont il est l'un des plus gros amas globulaires de notre galaxie (le second plus gros connu, après Omega du Centaure bien sûr). Il est 14 fois plus proche de nous que le Petit Nuage de Magellan (15000 années-lumière environ) ! D'un diamètre de 140 années-lumière et comptant plusieurs millions d'étoiles (notamment de nombreuses géantes rouges et "trainardes bleues" dont on ignore encore l'origine avec certitude), il renferme peut-être en son centre un trou noir... 47 Toucan est également l'amas globulaire qui contient le plus de pulsar que nous connaissons. Pour se donner une idée de la dimension apparente des objets représentés ici, l'amas 47 Toucan a le même diamètre que la pleine Lune (0,5°). Je suis très heureux d'avoir pu être l'un des premiers à tester le "VST" ("Very Small Telescope" de Chilescope) composé d'un objectif Nikon de 200mm ouvert à f/2 et d'une FLI 16200, le tout sur une monture 10Microns 1000 (pas d'autoguidage du coup...) : sous le ciel du Chili, sans Lune, le signal est très impressionnant ! Certaines nébuleuses étaient quasiment saturées avec seulement 180s de pose ! J'ai demandé à Chilescope de proposer également des poses de 60s sur ce setup, car l'amas était déjà complètement saturé à 180s en luminance... et même avec 60s, le centre reste saturé, mais le HDR arrange bien les choses et de toutes façon je n'apprécie pas le rendu visuel des amas totalement décramé jusqu'au centre, en particulier sur les images grand champ, ça ne retranscrit pas bien la dynamique réelle des différents objets... Setup : Nikon 200mm f/2 10Microns GM1000HPS FLI Proline 16200 Filtres Astrodon LRGBHO L : 40 x 180s ; 10 x 60s RGB : 30 x 180s Ha : 6 x 300s OIII : 6 x 300s Total : 4h45 29 septembre / 4 octobre 2019 Traitement : Pix & PS J'espère qu'elle vous plaira ! Bon ciel ! JB
  8. 19 points
    Bonsoir à tous, difficile de trouver une accalmie dans la turbu en ce moment ... Donc je traite quelques films non visionnés d'Octobre dernier avec une lune assez basse sur l'horizon, la seconde le 16 Mars 2019, mieux placée et plus de tirage. Newton 410 mm F/5.6 de construction perso (optique et méca) / monture AP 900 GTO. Barlow 3x + Basler 1920-155 + filtre rouge Atik 350 image retenues, sous AS3,et Astra image. Phil
  9. 19 points
    Merci @candrzej Christian, ouai l'asi 183 fonctionne bien. J'ai fait un test aussi en bin1, tu verras, c'est pas mal mais je ne suis toujours pas convaincu, avec le seeing qu'on a eu là-haut, que ça vaut vraiment le coup d'alourdir tout le process pour binner à la fin. Il faut que je mesure pour en avoir le coeur net. J'ai plutôt prévu le bin1 en poses courtes et avec ma FS60 et ses 350mm de focale. D'ailleurs voici la deuxième image test parce que le traitement continue chaque nuit pour vous envoyer la série d'image jour après jour histoire de battre le fer tant qu'il est chaud. Sur cette image (en bin 2) je voulais raccourcir le temps de pose en couleur, alors comme je bosse en bin 2 en luminance, j'ai voulu essayé de jouer plutôt sur le gain. Du coup j'ai fait des poses de 180sec gain 53 en luminance et 120sec gain 178 en couleurs... pas bête le mec et ça fonctionne plutôt pas mal et ça m'a fait économiser 1minx30 poses = 30 minutes. Galaxie du sculpteur - NGC 253 de son petit nom, conditions de prise de vue : Tube : NewThom 250mm f/4 Monture : 10micron Hps1000 camera : ASI183mm pro en imagerie - ASI 120mini en guidage pour la luminance : gain 53 - binning 2 - échantillonnage 0.93" - refroidissement -20°c - offset 25 pour les couleurs : gain 178 - binning 2 - échantillonnage 0.93" - refroidissement -20°c - offset 25 logiciel : prism v10 (session+pré-traitement) - siril - photoshop poses : L (25x180 sec) R (10x120sec) V (10x120sec) B (10x120sec) C'était l'occasion de lui tirer le portrait là-haut, parce que chez nous dans le Nord, ben elle passe pas ou alors là-bas tout au fond, le long de l'horizon. Autant dire que même au Restefond, les conditions de transparence et de turbu étaient rock & roll, mais bon ça fait un souvenir. Le guidage a été sportif, le tri des images pas trop regardant... mais le résultat est plaisant même si on est loin de la haute définition. Et voilà la bête :
  10. 18 points
    @AlSvartr bon encore un peu de patience, mais si ça se passe comme ce projet NewThom, tu risque de ne pas être déçu du résultat, c'est tout ce que je te souhaite. @rvastram80 NON NON et NON ce tube n'est pas à vendre ... c'est pour les 20 années qui viennent qu'il m'accompagnera ;-) Par contre si tu veux le même appelle Axis Instrument j'ai déblayé le terrain, il faut juste que tu trouves une optique à la hauteur de la mécanique Merci à tous les autres :@Kaptain @Alexandre EGON @Chris277 @exaxe17 @ALAING @astrogatel Et puisque le voyage vous plaît, on continue avec la Troisième image. Mais avant ça, il faut bien le dire, là-haut, au Restefond, les nuits sont belles mais les journée sont looooonnnnngues alors on s'est laissé aller à diverses activités plutôt manuelles : Un peu de Mölky Des bonhommes de neige : Et on oublie pas la petite toilette pour sentir bon toute la nuit... sympa cette salle de bain : Mais quand la nuit tombe on se remet au boulot. Alors là attention c'est un test en Binning 1 avec cette caméra donc un échantillonnage de 0.49 arcsec/pixel... pour voir s'il y a quelque chose à gagner. Autant le dire d'emblée, la turbu du ciel m'a plutôt inquiété pendant les poses mais j'ai poussé l'expérience jusqu'au bout pour voir. Il s'agit d'une jolie nébuleuse souvent éclipsée par sa monstrueuse voisine : RUNNING MAN NEBULA - conditions de prise de vue : Tube : NewThom 250mm f/4 Monture : 10micron Hps1000 camera : ASI183mm pro en imagerie - ASI 120mini en guidage pour la luminance : gain 53 - binning 1 - échantillonnage 0.49"- refroidissement -20°c - offset 25 pour les couleurs : gain 53 - binning 1 - échantillonnage 0.49" - refroidissement -20°c - offset 25 logiciel : prism v10 (session+pré-traitement) - siril - photoshop poses : L (20x180 sec) R (10x180sec) V (10x180sec) B (10x180sec) La voilà.... mais comment fait la nature pour faire des choses si belles ??? On voit bien que sa voisine M42 éclaire les nuages de gaz par le Sud...
  11. 17 points
    Salut à tous Pas mal de temps que je n'avais pas posté une image par ici Cette image a été le fruit de pas mal de nuits de cette fin d'été pour aboutir à ce résultat. tout d'abord un classique LRGB qui présente une vue assez colorée de ce champ et cette la nébuleuse planétaire située dans le cygne L'équipement utilisé pour cette image est toujours le même : CTA 320 f/d 4 (correcteur Wynne Keller) Caméra ZWO ASI183mm Luminance : 115x150 sec (2x2) Couleurs : R 9x300sec, G 13x300 sec B 14x300 sec à -15°c (2x2) Une seconde variante, épaulée par pas mal de poses en Ha (100 poses de 300 secondes en 2x2), afin de mettre en évidence la corolle de cette nébuleuse planétaire, un peu comme celle de M57. Pas évident de la faire ressortir, j'ai pas mal galéré pour trouver les bon réglages, les brutes ne montraient pas grand chose à vrai dire ... j'ai peu être mal réglé le gain (par défaut je travaille à 50) Bon je vous la montre quand même.... @+ Christian
  12. 17 points
    Quartier de lune du 7/10 au 150/600 SIGMA S à 600. J'ai essayé de faire disparaître un très disgracieux liseré bleu dû je pense au fait que le SIGMA est un télé disons de bas de game ( c'est pas un 600 blanc à 13 000 boules! ). C'est pas du grand art mais je fais avec ce que j'ai! Affichée en petit pour cacher la misère!
  13. 17 points
    Hello tout le monde Ben, comme le seeing est pourri chaque fois que la grande dame cesse son cache-cache avec les nuages, je bosse en configuration mini... Newton 158/1220, EOS 600D, 35 images pour chaque frame. Pas plus pas moins, c'est mieux que rien ! Et en plus, ça bouge... Edit : enfin, je crois que ça bouge, maintenant....? Oui ! ça y est ! En bonus le quartier du 7 en version 3000 px....c'est pas le bonheur, ça...
  14. 16 points
    Salut les amis, hier soir, malgré une lune très basse et une turbu telle que je ne suis même pas sûr de ma mise au point . J'ai quand même fait 10 films dont les deux derniers ont atterri à la corbeille. Un seul morceau de 8 images donc avec le traitement de la couche rouge seule. C8 + ASI120MC au foyer. 8 sers de 4000 images, 400 images retenues par film dans AS3. Traitement VV sous Iris de la couche rouge. J'ai fait en parallèle le traitement de la 1ère tuile dans Astrosurface mais c'est vraiment une approche trop différente et trop longue pour moi pour obtenir un résultat kifkif. Lucien si tu me lis, ce sera plus intéressant d'essayer ton logiciel pour des bons films et/ou pour le planétaire. La version à la taille de 100% de qualité très médiocre : Une version à la taille de 70% un peu plus présentable :
  15. 16 points
    J'ai la chance de côtoyer Michel Mayor régulièrement depuis le début des années 1990 où je l'ai rencontré à l'école des Houches, à l'époque, pas de planète en vue… Perso, ce qui me scotche le plus, c'est qu'ils aient publié, alors que leur découverte était "impossible", ou presque, une Jupiter collée à une étoile, avec une période aberrante de 4.2 jours… c'était trop too much. Et puis bien sûr, l'OHP va pouvoir rajouter une plaque commémorative à l'entrée du télescope de 2 mètres. Un modeste télescope, âgé de plus d'un demi siècle, menacé de fermeture, à l'origine d'un Prix Nobel de Physique, la classe... Vous pouvez le retrouver dans cet épisode de Entre Terre et Ciel, à partir de la minute 20'. https://www.bing.com/videos/search?q=entre+Terre+et+ciel+chili+arte&&view=detail&mid=83F09362ACD83F42CF8983F09362ACD83F42CF89&&FORM=VRDGAR
  16. 15 points
    Bonjour à tous, Bon, nous rattrapons doucement notre retard sur le traitement des images. Voici une photo de cette belle galaxie NGC7793, mais elle n'est pas seule!! Je vous conseil de lire la suite, puis ouvrir l'image pleine résolution, afin de vous laissez voyager dans l'espace intersidéral. NGC7793, est une galaxie spirale à environ 13 millions d'années lumières. Mais si on regarde bien l'ensemble de l'image, on a l'impression de voir l'espace en 3 dimensions, voir meme en 4:-). En tout premier plan NGC7793, aucun doute la dessus. En second plan, une bonne quinzaine de galaxies avec encore des couleurs assez classique. Elle sont encore tres bien définies, sauf exception, on peut facilement en donner leurs types. Elle font surement partie d'un premier amas. En troisième plan, on retrouve une centaine de galaxies de couleur jaune. Le décalage des couleurs commence à etre sensible. Plus de trace de la couleur bleu par exemple. Les galaxies sont vraiment moins detaillé, mais on peut encore définir le type de base de certaines d'entres elles. Il semble y avoir une galaxie plus grosse que les autres et plus brillante, qui forme un peut le centre d'un amas. Enfin en 4ime plan, de nombreuses galaxies de couleur rouge, dont un amas vers le centre de l'image. Elles ne sont plus vraiment définie. La plus part sont visible sous la forme d'une boule floue de couleur rouge, ou tendant vers le rouge. Maintenant Bon voyage!!! Nous sommes sur une images LRVB classique, mais avec peutetre un peu plus de saturations que d'habitude afin de rendre plus visible les différentes couleurs des galaxies. Le coté technique: Télescope JANUS Sud situé à l'Hacienda des Étoiles au Chili. Temps de pose: Couche L en 10h20mn. Couche R, V et B en 1h20mn par couche. Poses élémentaires de 5min. Les meilleures images élémentaires présentent un seing de 1.4 sec d'arc, et la moins bonne retenue de 2.4 sec d'arc. l'image finale a un seing d'environ 2.1 sec d'arc. Télescope de type Newton de 520mm de diamètre FD 3.5. Echantillonnage de 0.4 sec d'arc par pixel. Camera ZWO 1600MM Cool. Filtres LRVB ZWO avec la roue à filtres de la même marque. Motorisation Directdrive Alcor System. Conception mécanique de l'ensemble du télescope (tube et monture) de Michel Meunier. Fabrication de la monture TELESCOPECAST. Piloté en automatique sous PRISM V10, prétraitement sous PRISM V10 et traitement final sous CS6. Voici l'image, la full comme toujour via clic sur l'image elle meme puis les fenêtres Astrosurf: Comme toujour, bonne astro à tous!!!! La JANUS Team Michel Meunier et Laurent Bernasconi http://team-janus.astrosurf.com/ https://www.facebook.com/JanusTeamNordSud/
  17. 15 points
    Non je rigole …….. Maffei 2 est une galaxie très faiblarde (mag 16) découverte en 1968 par Paolo Maffei, elle appartiendrait au groupe local et se rapproche de nous. Il existe une incertitude sur son éloignement, elle serait située à une distance comprise entre 9 et 18 Mal. Elle est également surnommée "hidden galaxy" car étant occulté par beaucoup de poussières, c'est surtout en infrarouge qu'elle se dévoile avec un telescope comme SPITZER. Non loin d'elle on trouve Maffei 1 qui est au moins aussi difficile à imager. Pour cette image il y a : 25 poses de 5 minutes en luminance, 3 x 7 poses de 3 minutes en RVB, toutes en binning 1 x 1, le télescope est un astrosib 360, caméra STL 11000, Acquisitions en automatique avec Maxpilote, traitement PIX et Php. Le seeing habituel de 2.2 /2.4 ne me permet pas d'aller en profondeur dans les détails, j'ai tenté de les mettre plus en valeur par le contraste de l'image. l'image réduite à 1200px : Une image (Image Credits: NASA/JPL-Caltech/WISE Team) : PGC 10217 est Maffei 2 , PGC 9892 est Maffei 1: Jean-Claude Mario
  18. 15 points
    Ah le Restefond c'est sûr que c'est un joli coin ! un peu austère tout de même, il ne faut surtout pas oublier son baume à lèvre parce qu'avec 20-30% d'humidité ça sèche vite là-haut. Allé, quatrième image. C'est une image un peu de dernière minute. Alors que la nuit ne s'annonçait pas bonne du tout, on a décidé de ne pas de glisser dans nos duvets (sinon c'est impossible de ressortir) mais de regarder un film... avec 0° sous la tente c'est sympa un film. Et puis une fois que le film est fini on sort la tête... Vindiou y fait bô !!!! ... allé au boulot et donc image de dernière minute que voici. Cette fois-ci c'est un test avec un gain de 111 (gain unitaire) étant donné qu'il n'y avait pas besoin de beaucoup de dynamique sur ce champs. Ca manque de pose pour avoir un vrai beau fond de ciel mais elle tout de même dans la boîte cette jolie galaxie.... Ces Jolies Galaxies en fait parce que dans le fond y'a plein de copines NGC 660 - conditions de prise de vue : Tube : NewThom 250mm f/4 Monture : 10micron Hps1000 camera : ASI183mm pro en imagerie - ASI 120mini en guidage pour la luminance : gain 111 - binning 2 - échantillonnage 0.9"- refroidissement -20°c - offset 25 pour les couleurs : gain 111 - binning - échantillonnage 0.9" - refroidissement -20°c - offset 25 logiciel : prism v10 (session+pré-traitement) - siril - photoshop poses : L (20x300 sec) R (5x300sec) V (5x300sec) B (5x300sec) Il en reste une très jolie en cours de traitement... stay tuned..
  19. 15 points
    Salut les Amis, De retour du pic du midi, voici qqs photos prises au canon EF400 f5.6 et canon 6D. Je l'avais mis en piggy sur le T60 (à l'astrotrac, ans vent et avec une trés bonne mise en station, je tiens 1min30 au sud avec des étoiles ponctuelles) Au passage, je peux dire que c'est un super objectif Sure ce post des photos d'ambiance : Les dentelles : 35 poses de 2min à 6400 Les pleiades : 18 poses de 2 min à 6400 Mosaique de 2 images d'orion : total de 45 poses de 2 min à 4000 iso Le double mas : 6 poses de 60s M31 : 29 poses de 2 min à 3200 iso
  20. 15 points
  21. 15 points
    Bonjour a tous, C'est bon, j'ai plus rien en stock pour cette nouvelle lune de septembre, je vous embêterais plus C'est grâce a l'ami @FranckiM06 qui m'a donner l'idée de faire cette petite galaxie tout mignonne, que je vous présente la mienne. Très peu de poses, après la 4eme nuit blanche je commençais a être fatigué En moins de 3h je trouve le résultat correct, le traitement est le plus naturel possible comme j'aime Carte technique Instrument ou objectif:Skywatcher 150/750 Explorer BD Imageurs:ZWO ASI1600MM-Cool pro ASI 1600MM pro Monture:Skywatcher HEQ5 PRO (belt modification) Instrument de guidage:GSO 50mm Finder Guide Scope Caméra de guidage:ZWO ASI120MM-S Réducteur/correcteur de focale:Baader MPCC coma corrector Logiciels:siril, APT - Astro Photography Tool Astro Photography tool Filtre:ZWO LRGB 31 MM Accessoires:ZWO EFW 5x31 Résolution: 4524x3402 Dates:1 octobre 2019 Images: ZWO B 31 mm: 18x120" ZWO G 31 mm: 18x120" ZWO L 31 mm: 27x120" bin 1x1 ZWO R 31 mm: 18x120" Intégration: 2.7 Heures Âge moyen de la Lune: 3.11 jours Phase moyenne de la Lune: 10.57% Echelle d'obscurité de Bortle: 4.00 Astrometry.net job: 2973811 Centre AD: 36,810 degrés Centre DEC: 33,573 degrés Échelle des pixels: 1,037 arcsec/pixel Bon ciel a tous
  22. 14 points
    Bonjour c'est encore moi ...! Juste pour vous infliger cette grosse mosaïque du 10 qui m'a fait souffrir, 4 tuiles de 26 images empilées, toujours au newton 158/1220 et EOS 600D mais ce coup ci avec barlow x1,6...faut bien rigoler un peu ! Réduite à 4000 px, mais pas saturée parce que j'ai pas réussi...sûrement la barlow qui a du apporter du chromatisme... Voilà c'est tout et à bientôt (c'est à dire pas tout de suite vu la météo) ! EDIT !! en fait, je poste en bonus 3 pauvres bouts d'images sauvées de ma laborieuse reprise au N305 + x2 et Asi 120 MC...du coup, j'y ai mis des couleurs pour que ce soit plus gai
  23. 14 points
    Tout à fait. Et Leonov avait même pressenti le truc de la valve foireuse et avait emis des reserves... Deux photos vertigineuses: Leonov et Gagarine. Le premier piéton de l'espace et le premier de tous les astronautes. Armstrong, le premier sur la Lune avec Léonov son challenger d'une course effrénée à la Lune et qui aurait pu être le premier. Les trois compères se sont retrouvés là haut maintenant. Je ne sais même plus si c'est de l'admiration ou de la fascination que j'ai pour eux. Une dernière, j'ai pas pu résister. Vous en connaissez beaucoup des astronautes en retour de mission qui ressemblent à ça, survivant de la taïga, qui rejoignent l’hélico à ski: Et puis encore une. Pour le plaisir. Leonov un astronaute artiste peintre!
  24. 13 points
    Salut les amis, j'ai pu utiliser le Cassegrain de 250mm très tôt ce matin ( 0H00-2H00 ) pour faire quelques rase mottes lunaires. Pas de bol, lune encore une fois très turbulente. Je me suis limité au foyer du scope. Bien que j'ai jeté pas mal de films à la corbeille, je peux quand même vous présenter 2 "horizons" sur 3 à la taille de 100%. T250 + ASI120MC au foyer. Sers de 4000 à 4500 images environ. 300 à 400 images retenues dans AS3. Traitement VV sous Iris de la couche rouge. - Région de Grimaldi ( 3 images, taille 100% ) : - Région de Struve ( 3 images, taille 100%) : - Limbe montagneux ( 4 images, taille 70%), conditions plus difficiles en fin de séance : Je m'en suis assez bien sorti au final malgré le fait que le Cassegrain soit assez pointilleux en temps normal !
  25. 13 points
    Agressive ................ou autre ..?? caressant les nuages ..? bof......classique.... imitation neb planétaire..?? orageuse..?? ou cachée quelques clichés de paysages astro de lune pleine.......... de ce mois pleine, ...d envie de surprises d étonnement ...................................bref .....je kifff la lune ...........
  26. 13 points
    bonjour tout le monde j'ose vous présenter un petit test avec ma lulu achromatique de 102mm/1000 sur la rosette comme cible bon, toujours le meme soucis avec les etoiles sur le bord qui partent en cou......... donc recadrage version oculaire histoire de faire joli , enfin j'espere photo prise ce matin ( chui tombé du lit ) allez, pour les infos lulu achromatique de 102mm/10 taka EM10 a7s défiltré sans guidage 90x30 sec a 3200 iso traitement SIRIL et PSCS2 et un ptit coup de starspikes pour les etoiles bon week end a tous olive
  27. 13 points
    Bonjour les amis Quelques nouvelles d'ici bon il fais doux mais j'ai pas toujours du soleil ou du bon seeing mais je vous partage quand même ces images moins résolu Tous d'abord avec mon C8 dont j'avais sortie histoire d'avoir un tube a coté de celui en test j'ai commencé avec un ciel encore bleu mais pas autant que le c5 Le Gif black et white obligatoire dérotation par 3 images Les Saturnes bien moins bien que la dernière fois seul trois ser et encore celle du dessous déroté est trop échantillonné pour le seeing apres c'est tous partie poubelle bio barlow 1.8 x Alors ce C5 même jour tous le reste est au c5 sauf l'Iss non c'est pas pour moi, je suis allez a Bastia le chercher puisque j'ai rater l'annonce de Guillaume plus intéressante il etait vachement dans les choux niveau collimation et j'attend un bon seeing pour peaufiné Donc c'est le cadeau d'une amie de mon fils qui a fais une collecte au près des amis commun et qui est passionné d'astronomie et qui voudrais travaillé dans ce domaine je lui souhaite bonne chance et espère que ce cadeau lui donnera encore plus de passion pour ce domaine Bon Juju comme l'azimutal Celestron C5 se etait plus a l'ouest j'ai du et commencer plus tot grace a l'alignement sur système solaire qu'on a pas sur skywatcher ( pointage centrage lune et goto juju) une idée du contraste 1er image et petit resultat car j'ai arrêter occultation toit et il faisait encore jour Sur Saturne c'etait deja plus noir c'est du bio 224 mc b 2x ou 2.5x (je sais plus) j'en ai plusieurs j'ai choisi deux au plouf plouf a la 178 mm La lune ca bouillonnais quand même cliquez pas c'est mieux réduis puis ca lise le bruit a la 178 Une mosa pour me rappeler la difficulté avec une azimutal et expliqué Bon et hier j'ai essayer au Sony même un peu de cp mais la map sur la lune n'as pas suffit faut que je fasse un masque de Bathinov La lune au Sony turbu bien présente mais la video est sympa a voir quand même je vais la conservé pour lui montré quand elle viendra pour les explications lune d'hier et Saturne bien moins bonne bon et j'ai essayer le moustique qui passais près de Saturne et pour avoir la position d'occultation il faillait etre en montagne pas trop de route a coté (montagne corse et assez loin) en bas c'est Saturne lulu 80 Sony a7s du coup c'est petit. j'ai louper le cadrage a la 178 et le c5 avec réducteur de focale dommage bonne soirée et bon ciel
  28. 13 points
    L'Apod pour Stephane Vetter et ses "Sprite Lightning in HD " https://apod.nasa.gov/apod/ap191008.html?fbclid=IwAR3hTB2MWicyJTdtdd96kP6EpqB4lH2-YZa6vn7fQIK2cmF9nVMrvN6asfQ Fabuleuses images !! Bernard_Bayle
  29. 13 points
    Bonjour à tous, Avec le beau temps des temps derniers, je continue à faire des images Voici la belle nébuleuse NGC 1514. Pour une fois, je suis assez content du résultat, même s'il y a sans doute des progrès possibles en terme de résolution. J'ai essayé de tenir compte des remarques de maitre @christian_d pour le traitement du fond du ciel. 20x300s sans filtre et 8x300s par couche en R, G et B C11 Edge HD à F/D 7 et caméra Atik 4000MM
  30. 12 points
    Quel titre curieux, n'est-ce pas ! Jour de pluie en Bretagne ( qui a dit pléonasme ? ), j' en profite pour faire un peu de place sur le disque dur, qui n' en peut plus, pour refourguer mes vieilles tentatives lunaires calamiteuses. J' étais bien parti ce dernier 18 septembre pour faire une mosaïque lunaire mais, comme le premier Valère venu, ou encore mieux comme une vulgaire grenouille en plastoc, je me suis aperçu au traitement qu' il me manquait un bout. Horreur, malheur ! Quand je pense que je faisais des mosaïques à la Vesta pro avec plus de 60 tuiles et que là je ne suis même pas foutu de tout avoir, quelle quiche .... Donc, voici le haut et le bas, le Nord et le Sud, et le trou aurait dû être au miliieu. C8 / réducteur 6,3 / Risingcam224 / Astrosurface et un coup de Gimp esthétique. Bonne soirée.
  31. 12 points
    Hey Salut @YOYOASTRO ravi de t'avoir croisé là-haut et d'avoir pu observer dans ton magnifique T300... il est superbe ! d'ailleurs je crois qu'on avait pointé NGC253, la galaxie du sculpteur non ? Désolé d'avoir perverti Jean... j'espère qu'il va bien tout de même @JMBeraud @ALAING c'est vrai qu'il déchire ce tube, j'en suis vraiment étonné moi même, mais ça valide de nombreux mois de réflexion pour avoir un setup cohérent, notamment au niveau de la sensibilité, échantillonnage et portabilité... Allé hop la cinquième image. Mais juste un petite anecdote du Restefond avant ça pour vous expliquer que voyage a failli être un désastre et ces images ne jamais voir le jour. Avant de partir, j'ai fait des mousses qui vont bien pour maintenir le tube du télescope dans sa flight case. Comme d'habitude, j'avais ajusté un peu le truc, ça rentrait pile poil, pas moyen pour le tube de se balader... Et puis une fois arrivé là-haut, à 2600 mètres d'altitude, ben la mousse elle avait gonflé. On a dû s'y mettre à deux pour sortir le tube à l'arraché... bon pas de casse mais j'ai dû jouer du cutter avant de le remettre dans sa caisse. Du coup si vous faites des mousses faites en plusieurs en fonction de l’altitude Allé cinquième image, c'est la dernière vraie image, la sixième c'est un petit test en pose rapide... très rapide même. Petite devinette : Elle est fraiche, elle est belle, elle est rose aussi, elle est basée dans la constellation du cygne, c'est un star dans le ciel d'été/automne, souvent éclipsée par d'autres superstars plus accessibles tout de même, elle est blottie à l'extrémité d'une nébuleuse obscure, elle a une petite copine bleue ... je suis je suis.... Cocoon Nebula évidemment !!!!! : Tube : NewThom 250mm f/4 Monture : 10micron Hps1000 camera : ASI183mm pro en imagerie - ASI 120mini en guidage pour la luminance : gain 53 - binning 2 - échantillonnage 0.9"- refroidissement -20°c - offset 25 pour les couleurs : gain 53 - binning - échantillonnage 0.9" - refroidissement -20°c - offset 25 logiciel : prism v10 (session+pré-traitement) - siril - photoshop poses : L (22x240 sec) R (10x240sec) V (10x240sec) B (10x240sec) Recadrée un peu bizarrement à cause d'un mauvais cadrage couleur. La petite voisine est superbe
  32. 12 points
    Gagarine, Tereshkova & Leonov : (Valentina Vladimirovna Terechkova est la 1ère femme cosmonaute, en 1963)
  33. 12 points
    Bonjour à tous ! Avec un peu de retard par rapport à "l'autre côté" je ne suis pas peu fier de vous présenter l'aboutissement d'un assez gros projet : trois nuits complètes sur le célèbre Quintette de Stephan en poses courtes. Le traitement m'a demandé beaucoup de temps, et je n'en suis pas totalement satisfait, mais tant pis, j'en ai marre Alors je sais, c'est déjà la troisième fois que je rends visite à cette cible, mais je pense que ce petit groupe en vaut la peine. Et puis comme c'est mieux à chaque fois... Le seeing était très bon, estimé entre 1.0" et 1.8" selon les périodes ; j'arrive à environ 1.3" après empilement. J'avais prévu 2 nuits pour le N&B et une nuit pour la couleur, malheureusement j'ai dû me contenter d'1h par couche au total à cause de soucis mécaniques et météorologiques Donc au final 13600x2" pour la couche noir et blanc, 500x4" pour le bleu et idem pour le rouge, vert synthétique. T250/1300 maison , QHY290 refroidie à -10°C, correcteur GPU 4 lentilles... qui dépasse dans le tube ce qui explique la forme bizarre des étoiles ( c'est un problème en voie de résolution pour les prochaines sessions ) Sans plus attendre, les images présentées à 140% si vous cliquez vers la full : Bon alors comme j'aime bien les chiffres, sur une telle image j'ai voulu chercher ses limites. Les catalogues venant à manquer au delà de la magnitude 21, je me suis basé sur le catalogue GAIA pour caractériser quelques étoiles entre magnitude 20 et 21, puis j'ai mesuré la brillance d'un petit groupe d'étoiles faibles au centre du champ pour en déduire leur magnitude comparativement aux étoiles caractérisées précédemment ; les étoiles ont été "vérifiées" ensuite sur une image pro. On dépasse allègrement 23 et on approche 24... En terme de séparation, je me rapproche des limites de l'instrument Un crop à 200% anoté : Et puis comme j'aime bien les comparatifs, j'ai voulu aller voir ce qui se faisait chez les pros. Bon pas Hubble, il triche lui non, j'ai plutôt trouvé une image acquise en 2004 par le télescope GEMINI North ; 8m de diamètre quand même le bestiau. https://www.gemini.edu/gallery/media/stephans-quintet Alors c'est clair qu'en sensibilité l'image parle d'elle même ( d'autant que c'est fait en 18mn chrono ), mais... Comme je l'avais fait pour M51, j'ai réalisé une petite animation afin d'observer d'éventuels changements. L'image GEMINI datant de 2004, on y voit quelques étoiles qui se baladent. Mais ce qui m'étonne le plus dans tout ça, c'est de voir à quel point j'en suis proche en résolution. Certes mes détails sont brouillés dans le bruit, mais ils sont bien présents ; c'est particulièrement évident sur les zones brillantes. Avec quelques milliers d'heures de pose en plus, j'aurais peut être un résultat comparable... Copyright : "Gemini Observatory/Association of Universities for Research in Astronomy" Alors certains diront que ouiiiiiiiiii, mais c'est faciiiiile, t'as un peu réduit l'image de geminiiiiiiii, et puis toi tu rajoutes de l'accentuationnn... Certes. Mais d'abord, je m'en fous, na. Bon pour terminer, je ne suis pas vraiment satisfait de mon traitement, je trouve que la réduction du bruit "bouffe" trop de trucs, mais je n'arrive à rien de mieux avec ce que j'ai... donc si quelqu'un veut s'amuser avec un TIFF, je peux fournir ! Bons cieux Romain
  34. 11 points
    Salut à tous, Me revoilà avec une belle galaxie bien grande dans le capteur avec cette focale. Lieu : Observatoire remote @ Deep Sky Chile – Chili Equipement : RC12,5" f9 : diamètre 317.5mm-focale 2857 mm, échantillonage 0.65" par pixel, champ 0°49' x 0°72' SBIG STL11000M à -15° Filtres HaRVB Gen2 Astrodon Monture Losmandy Titan, Gemini IV fw1.05 Guidage par SBIG Guiding Head en bin3 via AO-L - acquisition 0.4 sec L’exposition : Ha : 68 x 15 min = 17h R, V, B : 22 x 5min = 1h50 FWHM - entre 0.86 et 0.98 pour la luminance - entre 0.89 et 1.29 pour les couleurs Acquisition, autoguidage : The Sky X Prétraitement : PixInsight Traitement : Photoshop CC 2019 Les brutes sont disponibles sur Insight Observatory...
  35. 11 points
    Bonjour, voici une image de la nébuleuse IC 1318 (le papillon), nébuleuse à émission dans le Cygne. L'étoile la plus brillante dans le champ n'est autre de Sadr (γ Cygni) Au total: 35 poses de 15 minutes en ha 12 poses de 15 minutes en SII 12 poses de 15 minutes en OIII Optique : TEC 140, caméra moravian G4 16000, acquisitions en automatique avec Maxpilote, traitement PIX et Php. La luminance est constitué d'un mix en la couche ha et la couche Souffre, en effet la couche Souffre est riche en détails, et vaut le coup d'être integrée. l'image réduite à 1150px : Version full à la taille d'acquisition: http://astro.equinoxe.free.fr/images/images_constelations/cygne/papillon_full.jpg Jean-Claude Mario
  36. 11 points
    Bonjour; Hier soir avec une lune bien grosse pas très loin, pas grand chose à faire... Alors j'ai essayé le double amas de Persée en 63 x 1mn à 800 ISO. Toujours le même setup: Newton 200x1100 maison, suivi PHD2, 1100D, traitement Siril et courbes sous PS. Emmanuel
  37. 11 points
    Salut, Je reviens avec une photo de cette cible qui complète celle postée il y a quelques semaines. La première version prise en RVB était sympa au niveau des couleurs, mais manquait de profondeur et de contraste. J'ai donc ajouté des poses avec le filtre Optolong l-enhance, puis j'ai utilisé l'image HaOIII pour la luminance, et la version RVB pour les couleurs. C'était vraiment pas simple comme traitement (pas trop mon truc ce genre de cuisine), mais je suis content du résultat (bien que ce soit perfectible, j'attends d'ailleurs vos précieux commentaires). A7S, TS Star 71, Fornax LIghtrack, filtre l-enhance. RVB : 558 x 30 sec à 3200 IOS (aout 2019) HaOIII avec filtre l-enhance : 658 x 30 sec à 3200 ISO (septembre 2019) Prétraitement : APP Traitement : Pix A+ David
  38. 11 points
    Bonjour à tous, une petite dernière issue d'une série fort sympathique obtenue le printemps dernier... Encore un film passé à la trappe dans une série importante...c'est du bonheur d'y revenir Image réalisée par forte humidité et brume importante. Newton 410 mm F/5.6 de construction perso (optique et méca) / monture AP 900 GTO. Barlow 3x + Basler 1920-155 + filtre rouge Atik + tirage 50 mm. 350 images retenues, sous AS3, CS6 et Astra image. Phil
  39. 11 points
    Bonjour les amis, Je voudrais partager avec vous cette image "one shot" de la Lune prise ce 8 octobre dernier lors d'une session-essai de ma nouvelle caméra refroidie CP basé sur le capteur IMX294 (une Altair Hypercap 294C PRO TEC). Juste pour le fun, j'ai fait un clip de 2000 images (pose elementaire de 10ms, camera était @ -15C ) avec mon C8 @ f/6.3, sans aucun filtre ni barlow, suivi par un traitement rapide 100% AstroSurface Daphnis II. Voici le resultat: Je débute dans l'imagerie lunaire, mais le niveau de détails me paraît assez surprenant (on distingue par exemple Catena Davy et Rima Birt sur la full, pour un échantillonnage modeste de 0.76’’/pixel ). Vos remarques et commentaires sont très bienvenues. Bon ciel!
  40. 11 points
    N' ayant pas eu l' occasion de la voir depuis un bon bout de temps , j' ai profité de la petite éclaircie du 6 octobre pour faire une image du premier quartier. Un peu de vent par bourrasque, des passages nuageux et une tuile un peu pourrie pour juste obtenir au final une image perfectible. Je m' y remettrais peut-être plus tard pour cacher la misère mais je ne vais pas attendre la prochaine lunaison pour la mettre ici. C8 / Réducteur 6,3 / RisingCam224 / Astrosurface / image réduite pour cacher la misère en question ! Bon après-midi.
  41. 10 points
    Une vilaine luxation d'une épaule m’empêche de dormir alors cette nuit debout à 2 h du matin. Conditions médiocres avec une forte turbulence due aux jet streem. 5 h après la pleine lune, quelques formations sont visibles à l'est nord-est dont mare Humboldtianum, Gauss et Neper. Rien d'exceptionnel vues les conditions mais du moins pour Gauss et Neper des formations que j'avais très peu imagées. C11 filtre astronomik rouge sur ASI 290 MM 400 images sur 3000 autostakkert , registax 6 et CS3.
  42. 10 points
    La petite virée avait d'ailleurs failli très mal tourner...
  43. 10 points
    Bonjour à tous, Alors cette nuit, j'ai fait cette belle galaxie avec ma TSA et le réducteur pour avoir un grand champ englobant l'IFN (résidu de poussière) qui reste assez faible. Pour cette image j'ai fait 24 poses de 600s en Luminance et toujours sans autoguidage avec une FWHM d'environs 2,01 en moyenne : J'ai fait une autre version un peu plus poussée : Voilà, j'espère qu'elle vous plaira Franck
  44. 10 points
    Bonjour à tous, petit souvenir retravaillé de ce printemps...en hte Ariège 1300m. Télescope "maison" 360 mm F/3.7 (ancien miroir de C.14 retaillé) + Correcteur Paracorr 2 Sony A7S à 3200 iso 60 poses de 30 sec. Traitement sous Siril et Astra Image. Un crop à 100% et l'image non recadrée en 24x36 vous pouvez cliquer dessus ! Phil
  45. 10 points
    Bonjour à tous. Rentré de vacances il y a peu j'ai l'impression que je n'ai pas raté grand chose en ciel dégagé.. En attendant que les cibles d'hiver soient plus hautes, et que la lune se fasse plus discrète, je vous propose NGC7000 en Ha, cadré large et très haute résolution. Prise avec objectif photo Nikon 105mm F1.4 fermé à F2.5 pour chercher la limite acceptable en ouverture, la MAP parfaite est vraiment difficile à trouver pour uniformiser la qualité j'y ai passé une bonne demie heure avec le moteur ZWO EAF , sur caméra ASI 183MM. "Seulement" 5h15 car je n'ai pas eu toute la nuit, en poses de 5 minutes. Je ferais la couleur en HOO à l'occasion. La full de 35Mpx (après drizzle et réduction à 66%) et deux crop à 100%. La résolution est vraiment au top... focale courte et caméra très haute résolution pour moi ça marche... à vue de nez la qualité est suffisante pour faire un tirage 90x60cm très correct.
  46. 10 points
    Au lever de Lune, je fouine un peu à la 90mm (sans filtre serré cette fois et trop poussé à f/25 je pense) Certaines formations et rainures sont impressionnantes : la déformation de la Lune avec la sortie de Tycho donne à réfléchir. En dessous un classique assez détaillé : La mer des Humeurs et Gassendi. Dommage, j'ai pas capté sur la photo/post-traitement les rainures d'Hippallus Je ne voyais pas ce type de relief précédemment, devant la vallée. -------------------------------------- ajout recoupé, réorienté
  47. 10 points
    25 heures de LRGB Ha. Avec mon ASA10 et mon ex RC8 La full est ici
  48. 10 points
    bonjour à tous, une image de MWP1 en Ha , OIII, objet assez faible, depuis l’Espagne ou le T500 est maintenant installé en mode newton , camera au foyer primaire à fd 3.6. QSI 583 wsg avec une sti en guidage. la bonne saison arrive , les nuits se rallongent, on en profite! la suite pour bientôt! michael V.
  49. 10 points
    Voici une nouvelle version beaucoup moins "bricolée". A partir du compositage CRGB, j'ai juste supprimé le bruit chromatique du fond du ciel, légèrement réduit de bruit sur la luminance, très très légèrement réduit la taille des étoiles et légèrement ajusté l'histogramme dans les valeurs hautes sur le noyau de la principale composante. A l'arrivée, ça donne une version plus "naturelle" de l'image, que j'aime bien ... et surtout les pétouilles du fond du ciel sont restées
  50. 10 points
    Quand on n'a pas lu la littérature sur le sujet, on évite de se prononcer, à moins de virer à la discussion de comptoir comme sur le fil sur les ovnis. La paléoclimatologie est une des branches qui alimente les conclusions du GIEC, qui je le rappelle, fait une synthèse de l'état de l'art en climatologie. J'en ai un peu plein le fondement des délires complotistes sur le GIEC comme moteur d'un complot du complexe industriel et capitaliste visant à créer des besoins économiques et à pousser à la consommation ! J'ignorais que les climatologues qui prônaient la décroissance étaient en fait des chevaux de Troie pour le grand capital ! Finalement, c'est comme avec d'autres ici, quand la rationalité est là, l'irrationalité n'est pas loin ! On ne peut pas confondre un événement éruptif par définition localisé dans le temps, avec un événement chronique, tout comme on ne peut pas confondre météorologie et climatologie. Pas plus qu'on ne peut comparer au doigt levé la dynamique climatique d'il y a 66 millions d'années, avec celle d'aujourd'hui en lien avec une géographie totalement différente ! Tout comme on ne peut comparer une faune alors parfaitement adaptée à son époque, avec celle d'aujourd'hui.