Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content since 03/01/23 in all areas

  1. 87 points
    Bonjour, Voici des premières photos de l'éclipse totale de soleil du 20 Avril 2023 observée à Exmouth en Australie. Matériel Trépied Manfrotto MK055XPRO3-3W Canon EOS R5 Canon EF 600m f/4 + Canon Extender RF 2x Monture équatoriale Sky Watcher Star Adventurer 2I Pro Pack Filtre solaire Spectrum Prises de vue Automatisé par un petit programme perso Mode RAW + Conversion JPG avec Canon Digital Photo Professionnel Proéminences / Grains de Bailly. T=1/500s, f/11, 100ISO Couronne interne. T=1/50s, f/11, 100ISO Couronne externe. T=1/5s, f/11, 100ISO La vue d'ensemble a été prise avec un Canon EOD 5D + Canon Fish-eye 15mm f/2.8
  2. 85 points
    Belle nuit sans vent le 11/12 août à St Véran, alors on passe à Saturne avec Rhéa et Téthys, plus un spoke dans l'anneau B sur la gauche, près de Cassini. Pas de Winjupos (que du bio ! ) et une caméra couleur pour se simplifier la vie. Et une animation où tout ça tourne joyeusement, sur une quarantaine de minutes : Ensuite il y a eu la Lune, il me reste 3 méga-croissants à traiter avec pas mal de travail...
  3. 81 points
    Bonjour les Jupi-terriens, Je pense que pour moi, cette année, les carottes son cuites Les 3 tempêtes successives m'ont fait rater l'opposition, puis la mauvaise météo qui continue me font arrêter le planétaire pour cette année ! Malgré tout, je suis assez content de mes images 2023 que je trouve pas trop moches comparées aux années précédentes Alors ou le ciel était meilleur . . . ou c'est moi qui devient bon Dès qu'il cessera de pleuvoir, je vais remettre mon télescope en configuration ciel profond. Et si un jour les étoiles reviennent dans le ciel alors . . . je retournerais faire quelques images Je vous propose donc un petit tableau de mes meilleures images 2023 : C'est tout fait à l'Intes M809 de 200mm à F10, avec barlow 2x et caméra ASI 224MC. Toujours 3000 images de gardées avec traitements Astrosurface et PSP. Sur ce, je vous souhaite un excellent dimanche, AG
  4. 76 points
    . . . d'oppositions Bonjour les planéteux, Hé oui, on a mis les roteuses au frais pour fêter les 20 ans d'oppositions de Saturne 20 ans déjà, avec la ToUcam Pro Philips au début, puis avec toute la série des petits cubes bleus butagaz . . Imaging Source ( en firewire puis en USB ) et enfin l'ASI 224MC. Voici donc cette image anniversaire que je suis ravi de vous présenter : Et pour ceux qui ne l'auraient pas encore vue, une petite création originale de l'ami Valère : satalain(mp4).mp4 Je vous souhaite un excellent dimanche, AG
  5. 75 points
    Salut à tous, De retour de l'Observatoire de Saint-Véran Paul Felenbok, où la mission SAN 2023 et ses compagnons solaristes (C Viladrich, T Legault, A Lhoest) a pu bénéficier de deux très bonnes nuits, dont une exceptionnelle... Je suis resté au T620 en permanence. Ca fait quelques années qu'on commence à voir de très bonnes images planétaires faites avec cet instrument, qui est à mon avis sous-estimé . Collimaté correctement par le chef de station, l'excellent Sébastien Brouillard, il a également fait l'objet d'une modernisation de sa motorisation et de son pilotage par Christian Hennes ainsi que l'ensemble du Groupe de soutien technique de l'asso, sans oublier les ventilos posés par Christophe Ringeval. Le seul défaut restant du tube est son habituel trefoil. Le défaut a pu être rattrapé en partie au moins grâce à la correction par psf. Voici un panache des meilleures images de Saturne que j'ai pu obtenir sur les deux nuits ! On commence par l'Astronomik 642, décidemment un excellent filtre pour cette planète, un max de bandes d'un pôle à l'autre... (cliquer sur l'image pour le plein format) Y'a des trucs qui bougent en animation: Ensuite, en infrarouge pur en fin de session, avec le retour des spokes dans les anneaux de Saturne ! Un célèbre astrophotographe de la mission l'a eu également de son côté avec son C14 Sur l'animation, on en voit clairement un deuxième après le plus gros: Une image en bande méthane. Je crois que je n'ai jamais vu Saturne aussi sombre... le gros spoke commence à arriver Il y a deux taches brillantes en méthane dans la zone équatoriale. C'est l'animation ci-dessous qui m'a permis de les détecter... je n'aurais rien vu sinon. Cette technique est vraiment puissante pour les gazeuses lointaines ! Je passe ensuite aux courtes longueurs d'onde, qui vont me servir surtout pour le suivi des couleurs de la planète... le rendement du télescope diminue et avec les filtres plus difficiles je suis passé en binning 2x, de façon à donner la priorité au rapport signal/bruit. Filtre B: B425 (bleu profond) En UV à présent, ce sont les meilleures images que j'ai pu faire de cette planète dans cette bande Johnson U Et un filtre UV spécial, l'Asahi 340, qui couvre les longueurs d'onde extrêmes et coupe dès 370 nm. Au foyer d'un cassegrain pur sans barlow, à 3000 mètres d'altitude, l'imagerie UV est favorisée ! Le but était de mettre en évidence les différence d'albedo avec la bande U classique, comme on peut le voir sur les images du HST par exemple. C'est réussi, on voit que la zone équatoriale est nettement plus sombre, et le reste de la planète un peu plus brillant au contraire. Petite photo d'ambiance au lever du Soleil dans la Grande coupole... (oui j'ai du Jupiter aussi )
  6. 72 points
    Bonjour les amis, Voici notre toute dernière image, en direct live de la constellation de Cassiopée : la galaxie naine du Groupe Local, NGC 147, située à 2.5 millions d’années-lumière de chez nous et l’un des satellites principaux de M 31. J’ai fait la couche de luminance de NGC 147 en 2022, @jeffbax a conservé 6 h 30 sur mes 9 heures de pose, et a travaillé avec deux couches, une à 1.9 arcsec, l’autre à 1.5 arcsec, ce qui lui a permis de résoudre complètement la galaxie en étoiles… La semaine dernière, Jeff a réalisé la couche couleur depuis le plateau de Calern, (R : 90 min, V : 45 min, B : 90 min) sous un ciel très turbulent, de 2.2 arcsec. Comme d’habitude, le magicien a extrait des données une image que je trouve époustouflante, il est probable que ce soit la meilleure image de NGC 147 jamais obtenue, à l’exception d’un « crop » de Hubble évidemment bien bien meilleur, mais qui ne la montre pas en entier. J’ai une véritable fascination pour ces astres qui apparaissent lisses, flous et uniformes sur les images prises par de petits instruments et éclatent littéralement en étoiles à partir de la magnitude 22 ou 23… Le module de distance de NGC 147 est de 24.1 environ, et notre image approche la magnitude 25. Cela signifie que nous séparons les étoiles de cette galaxie jusqu’à la magnitude absolue 0 à + 1. Toutes les étoiles que vous voyez résolues sont des géantes rouges… S
  7. 71 points
    Bonjour Quelques photos prises dans la nuit du 23 au 24 juillet depuis l'observatoire du Pic du Midi. Les orages étaient situés du côté nord-ouest, vers Pau et Tarbes. Le premier plan n'est pas le plus beau qu'on puisse avoir au Pic, j'aurais préféré qu'ils soient côté sud avec la Voie lactée au-dessus. Mais bon, je ne vais quand même pas me plaindre… Photos prises avec un Canon 6D et un objectif Tamron 24 - 70 mm à f/2.8. Avec le croissant de Lune en prime Patrick
  8. 69 points
    Hello!! Ce WE j'étais au Pic du Midi avec mon poto Laurent (llacote), pendant que le T50 bossait on avait lancé des timelapse sur la terrasse... Après avoir checké vite fait les config, on repartait fissa car çà caillait grave, et on a perçu un gros flash de lumière, dans notre dos... en se retournant, on a vu une sorte de trainée...je dis à Laurent que je pensais que c'était un gros bolide, il était d'accord... Mon APN pointait à peu près dans cette direction mais je n'étais pas sûr du tout de l'avoir chopé... En regardant hier soir les brutes, quelle belle surprise, j'avais non seulement chopé le bolide mais aussi le rémanent sur toute la fin du timelapse, soit près de 20 minutes!!! et il a probablement duré plus longtemps... Gros coup de bol donc! Au passage merci à Mathieu d'Aepic pour le prêt de son trépied photo, car j'avais oublié la platine de mon trépied Données techniques : Canon 70D avec Tamron 17-50 réglé sur 17mm à F/3.2, poses de 20s à iso 6400, de 22h33 à 0h43 Un GIF zoomé sur le bolide : Le Timelapse centré sur l’apparition du bolide : Le Timelapse en entier : Image du bolide : Images du rémanent :
  9. 69 points
    Bonjour la compagnie. La Team Omicron avec @Superfulgur et @DVernetest très fière de vous présenter un travail extraordinaire, commencé il y a 3 mois sur le trio du Dragon. David voulait le faire depuis très longtemps. Ce trio est composé des galaxies NGC 5981, NGC 5982 (au centre) et NGC 5985. Il est très esthétique car il montre 3 différents types de galaxies ensemble. Il s'agit ici d'une image utilisant le deltagraphe de 1 mètre à f/3.2 avec 15h de luminance, 4h de chaque canal RVB et 2h d'infrarouge (filtre SDSS i'). NGC 5982 montre plusieurs coquilles, mais aussi un halo stellaire géant que nous n'avons jamais vu auparavant. La détection a été confirmée par les professionnels avant la publication de l'image et les mesures de brillance sont en cours. Nous espérons que vous apprécierez cet hommage au Trio du Dragon. Tout d'abord le crop 4K : Puis le plein format 8K ici, il contient une quantité incroyable de galaxies : Enfin, une version en négatif stretché pour voir le super halo que nous avons détecté. Il est certainement de nature stellaire : Le champ contient plusieurs quasars remarquables que Serge a pointés, dont l'un à 11.8 milliards d'AL : Voilà, je vous laisse vous perdre Le lien Astrobin : Édit : Apod du 01/07/2023 ☺️ JF
  10. 68 points
    Bonsoir les Astram, J'ai eu la chance de pouvoir profiter de la nuit du 1/10 La constance de celle-ci, avec un bon seeing, me permet de vous présenter cette petite animation de 4H comprenant un passage complet de la GTR : Etant limité par la taille max du Gif uploadable, voici une version plus lente et un peu plus définie, en avi mp4 HD: Jupiter_2023-09-30-2345-0350_MAP3_HD_025'@25ipsPIPP.avi. La petite histoire: Nouveau train optique, incluant un ADC en test, une roue à filtres avec des filtres IR, et une nouvelle caméra mono, le tout pour tenter le mix RVB + L + IR C'est une première tentative de bascule entre camera couleur et mono, pour enchainer les phases RVB et L, IR L’acquisition : Plus de 2.5To de données captées cette nuit-là ! mais avec un peu de Saturne en entrée et de Venus en dessert... Concernant Jupiter, le plat principal, j'ai opéré 10 phases consécutives : Cam couleur RVB > Cam mono L > Cam mono filtre IR > Cam couleur RVB > Cam mono L > Cam mono filtre IR > Cam couleur RVB > Cam mono L > Cam mono filtre IR > Cam couleur RVB ! Au final ce sont les données de 150 vidéos qui ont été utilisées pour réaliser cette animation... Le traitement: Déconvolutions, réglages colorimétriques & cosmétiques, mesures, dérotations, assemblages en images, Création de cartes, fusions en une carte unique, réglages cosmétiques, puis animations, conversions etc. bref un peu de temps de traitement et d'arrachage de cheveux ! Le setup : Config planétaire du moment : un C14HD poussé à F24.7 par une powermate x2.5 televue, un nouvel ADC électronique automatique piloté (en test), une roue portant les filtres UV/IR Cut, et IR807, 742 et 642 une caméra couleur 4K Asi585MC & une HD mono Asi462MM Le tout porté par une vénérable et étonnamment stable Taka NJP motorisé FS2 J'ajoute quelques images des séries, en version réduites & non peaufinées, pour illustrer mon propos : RVB pure L pure RVB pure et une IR642-800 : RVB: Edit : Captée dans le VEXIN, cœur du territoire de notre association AVEX & J'ajoute le lien vers la version HD sur Youtube :
  11. 68 points
    Bonjour, Le matin du 10 Octobre j'avais un peu rechigné à mettre le réveil à 4h30. Bref, lever sans conviction à 4h45, début d'observation vers 5h15 et là ... une belle surprise ! Plus de vilaines turbulences, sans doute chassées par pas mal d'humidité (94%). Je démarre les vidéos, puis vérification de la collim qui était bonne et j'enchaine les vidéos avec la caméra couleur. Au bout d'une heure, je me rends compte que mon gamma était resté à 32 ... J'ai rectifié sur les 3 dernières vidéos en espérant que les premières n'avaient pas trop souffert. Cette fin de nuit aura donc été magique et le seeing quasi constant pendant 2 heures. Au traitement, les vidéos ont pu être toutes corrigées dans ASTROSURFACE Ce sont sans doute mes meilleures images de Jupiter. Le traitement de chacune des images est légèrement différent; n'hésitez pas à me faire part de vos impressions ... bonnes ou mauvaises Bon ciel à vous. Phil.J Une image tirée d'une seule vidéo et traitée uniquement par AS3 et ASTROSURFACE : Enfin une petite vidéo :
  12. 66 points
    En fait, juste avant que les nuages et la pluie n'arrivent...mais c'était quand même sympa !
  13. 65 points
    Séquence nostalgie, avec des photos retrouvées tout récemment par Philppe Dupouy. C'était il y a tout juste 40 ans, les campagnes ANSTJ, ici en 1984 donc, dans la commune des Plans près de Lodève. Je montrais les premières caméras CCD que j'avais réalisés à partir de barrettes de pixels, la préhistoire de l'imagerie numérique, personne ne faisait cela à l'époque. On aperçois votre serviteur : C'était hyper convivial, super échanges, studieux, on était jeune et beau. Sacré brochette, nombreux on fait des carrières ensuite dans l'animation, responsable à la cité des sciences de La Villette, dans la recherche, dans le spatial (Olivier Saint Pé, Richard Sz, moi même...)... Cyril Cavadore (le logiciel Prism notamment) : Alain Maury, qui a vu bien des choses depuis, et que certains connaissent aussi.. On bossait et on était brillant : On voit mon Apple IIe à coeur ouvert. Pour faire marcher les premières caméras CCD, il fallait souder et programmer en assembleur en effet : un A cette même époque, camp ANSTJ à l'école Sup'Aero Toulouse, où j'avais débauché quelques éléves pour travailler sur les caméras (on restait très tard le soir dans les locaux). Avec Eric Thouvenot (rentré au CNES comme moi), on a fait un truc monstrueux, le Buil-Thouvenot Atlas, des milliers d'images CCD d'objets du ciel profond que personne n'avait bien sur observé (et même encore aujourd'hui) : J'ai un souvenir de ce rassemblement à Sup'Aero : on faisait les acquisition avec un Apple II et on voulait traiter les images sur PC IBM. Problème les systèmes ne se parlait pas, même pas la possibilité de tendre un câble. Résultat : en dictant, on a transmis à la voie d'un ordinateur à l'autre l'intensité des 96 x 96 pixels des images d'alors. Cela à pris des heures en ce relayant. On n'avait peur de rien ! En 1990, votre serviteir lors d'une session des Rencontres de Carcassonne (un gros truc), une époque où il fallait être très persuasif pour faire comprendre que l'imagerie électronique c'était génial , alors que la photographie argentique dominée tout : Les caméras CCD à ce même moment, avec à gauche Daniel Bardin, pionnier de la spectrograohie amateur, et à droite Alain Klotz, devenu professionnel, aujourd'hui à l'observatoire Midi-Pyrénées (TAROT, ...) : Encore une anecdote. Il fallait faire le vide dans cetre caméra pour éviter le givrage du détecteur, déjà refroidi par modules à effet Peltier . Il y avait pas très loin du télescope une pompe à palette de 10 kg. Mais pour donner le niveau de la bricole, l'étanchéité était faite à partir de joints réalisés à partir de... chambre à air de vélo (on les devines en noir dans la photographie). Cela marché moyen, mais ca marché quant même. Les p'tit jeunes avec vos caméras CMOS chinoise, vous n'avez pas connu ça ! Christian Buil
  14. 65 points
    Bonjour à tous, Désolés les amis, je ne suis pas très présent sur la liste, désolé de n’avoir pas d’avantage posté de commentaires sur toutes vos très belles images que j’ai vu postées ces derniers temps, je vais essayer d’être plus présent et actif à l’avenir ;o) Juste quelques images en passant, capturées les matinées des 9 et 10 septembre Le 9 les conditions n’étaient pas idéales, les captures de Saturne sont passées à la poubelle sur Jupiter, j’ai bataillé avec la colim (d’où l’écart entre les deux images présentées entre 2h30 et 4h) l’intervalle de temps ayant été passé à batailler avec les vis de colim du C14. Une petite animation de 24 images Le 10, sur Saturne impossible de faire quoi que ce soit (au traitement rapide Cassini se dédoublait) j’ai décidé d’arrêter vers 1h (après avoir appelé Sauveur qui lui aussi était sur le front) J’ai laissé le matos en place et me suis levé vers 5h pour voir, et là c’était bien meilleur, aussi je n’ai même pas pris le temps de contrôler ma colim, j’ai enchainé les films jusqu’au levé du jour (plus de 70 films) N’ayant pas encore la motivation pour batailler avec la roue à filtres tout est pris à la 462 MC Matériel : C14 Barlow 2X clave ADC PO ASI462MC Traitement AS3 astrosurface photoshop pour les finitions Tout d’abord les images du 10, si j’avais plus de temps et de motivation j’essayerai de traiter d’avantage d’images de cette matinée qui était bien meilleure que la veille. Les animations BIO Une petite resserrée sur la sortie du satellite Puis l'animation complète (plus de 70 films) Enfin les images et films du 9 Et l'animation (plus de 20 films) Merci a vous les mais ;o)
  15. 65 points
    Bonjour à tous, Ces dernier jours et particulièrement le 22 et 23 Aout s'est déroulé un seeing de fou , que l'on peut appeler d'exceptionnel , souvent par chez moi ces très bon mais depuis l'été le jet stream est très fort et il y a eu beaucoup de pluie , donc pendant une accalmie de jet et de mauvais temps on en profite et j'ai bien fait ! J'ai effectué deux sortie une le 22 ( celle que je poste ici ) et une le 23 Août encore meilleure ! Le Dobson a été très bien collimaté pendant ces deux sessions surtout pendant celle du 23 mais on en reviendra plus tard . SW 406mm (16") / ASI 462 MC / 290MM / ADC MK3 et Xcel LX x3 Fourmies 50° Nord / France on commence par Saturne ici une monochrome puis l'image finale c'était encore faible sur saturne le seeing mais sur JUPITER .... On passe au choses sérieuses oui Sérieuses JUPITER Déjà le seeing extraordinaire : ce qui donne ça en un seul ser. les brutes sont très bonnes Puis j'ai fait quelques Mono du r' et g' du système sloan : et c'était tellement bon que voici les images dérotationnées un champ plus large : et ici avec Io en vedette : et les petit bonus de fin le monstre en Question : Voilà la suite bientôt pour la deuxième nuit de folie en vous souhaitant un bon visionnage
  16. 64 points
    Bonjour à tous, C'est la saison des planètes, mais je tenais à partager avec vous ces images d'aurores boréales bien visibles à l'oeil nu en France il y a une semaine. J'ai parcouru le forum mais je n'ai rien trouvé, alors je vous montre quelques images (il serait temps, mais j'ai du mal à gérer en ce moment ^^) . Deux aurores très courtes - 2-3 minutes - et intenses : une juste avant 1h du matin, une seconde juste avant 4h du matin (j'étais sur la route du retour, je l'ai vue depuis la vitre de la voiture sur l'autoroute, intense et bien structurée, mais incolore). Les photos ci-dessous sont celles de la première aurore, sans doute la plus intense des deux. C'est fait dans la Sarthe (48° nord) avec un 6D et un objectif 20mm, poses de 15 secondes. Ca a complètement saturé le capteur dans le rouge ! Amitiés, Emmanuel
  17. 64 points
    Bonsoir à tous, Décidément ce sera pour moi une très bonne année pour Saturne, 4 bonnes nuits c'est assez incroyable. Et le le plus incroyable c'est l'impossibilité de sortir une Jupiter correcte, la turbulence étant dévastatrice sur cette partie du ciel. Du coup j'ai jeté l'éponge pour Jupiter, même au moment où le seeing était très bon sur Saturne, j'ai visé la géante c'était désastreux, certainement un problème d'orientation, cela signifie que je vais devoir l'oublier pour la fin d'année et peut-être même pour les années à venir, tant qu'elle sera a une élévation supérieur à 49° ! Voici certainement mon image la plus fine de l'année, voire de toute mes images de Saturne réunies ! A 2032_6 TU MID au Skyvision 350 MT à F/D 20, Player One Camera=Mars-M II (IMX462MM), ADC PA MK3, Dérotation de 4 images ! Shutter=21.04ms, gain=286 (35%), histo=61%. FPS 47. SER de 240 secondes. Je mets un maximum de renseignements sur la prise de vue, ça pourrait servir à certains. On peut voir un spot sous l'anneau, presqu'au centre ! Normalement il y a des satellites proche de Saturne mais j'ai un souci, impossible d'avoir quelque chose de ponctuel, je me retrouve avec trois satellites, j'ai tout essayé les options "décalage,rotation taille, avec sans, tout quoi", rien y fait, et pourtant le gabarit est bien calé, je ne pense pas que ça soit cela le souci ! Et la couleur, moins fine mais ça passe bien ! C'était l'occasion de tester mon petit caprice, ma nouvelle caméra Player One Neptune 664C, ici en ROI=1920x1080. A 2000_0 TU MID, 4 images dérotées. Shutter=23.39ms, gain=414 (51%), FPS 42. Là on aperçoit des choses très intéressantes, un beau spoke sur la partie gauche de l'anneau et un spot (peut être même 2 mais il est a peine perceptible sur le globe) sous l'anneau et le liseré vert à gauche ! J'ai laissé le satellite correct et j'ai effacé les autres, toujours ce problème sous Winjupos... Alors là je dois dire, que j'ai été très calme sur la saturation et le traitement, pour m'approcher d'un aspect visuel ! Vivement l'année prochaine qu'elle dépasse les 30° ! Et maintenant mon cauchemar, je suis pourtant sorti de très nombreuses fois et le seeing a toujours été mauvais, il doit y avoir un gros courant d'air qui passe au loin entre les tours... bon j'aurai au moins pu essayer la 664C sur cette cible, j'ai l'impression que les couleurs sont plus faciles a équilibrer avec cette nouvelle caméra ! Voilà, peut être les dernières images de l'année. Je vous souhaite un bon ciel à tous William
  18. 64 points
    Hello J'ai enfin ressorti le Mewlon 300, je pense qu'il pionçais sur le balcon dans sa bâche de BBQ depuis bien 9 mois. C'était une bonne nuit malgré des passages nuageux. Sur Jupiter il y a de la dérotation de 6. Elle ne fait que 37,8". Sur Saturne rien, juste une vidéo de 5 minutes. 4 J'en profite pour partager un coup de Lune au VMC-260. C'est vraiment cool pour la taille du champ.
  19. 63 points
    Hello hello Cela fait 7 ans que je cours après les "Filigrees" et les "Bright Spots" C'est de la faute de @christian viladrich Je vous laisse profiter des shoots du "Shai-Hulud Sun Tooth" Je vous conseil d'aller sur le lien full Edit 20230612 Pour ceux qui veulent en apprendre plus sur les "Filigrees" & les "Bright Spots" : A common model for solar Filigrees & Faculae .pdf Filigree_in_the_surroundings_of_polar_crown_and_high-latitude_filaments.pdf PROPERTIES OF THE SOLAR FILIGREE STRUCTURE .pdf Par ici pour le post suite : 1 http://www.astrosurf.com/topic/162042-filigrees-et-bright-spots-suite-ac396nm/ Par ici pour le post suite : 2 http://www.astrosurf.com/topic/163085-filigrees-et-bright-spots-suite-2-a430nm/ Par icic pour le post suite : 3 http://www.astrosurf.com/topic/164279-filigrees-et-bright-spots-suite-3-a430nm/ A+ David https://www.flickr.com/photos/187071820@N02/52935594970/sizes/o/ https://www.flickr.com/photos/187071820@N02/52935611355/sizes/o/ Edit 20230531 Ce shoot là (20230527) a été fait 23h55mn avant celui au dessus (20230528). Mais là, j'étais à x3 https://www.flickr.com/photos/187071820@N02/52929819077/sizes/o/ https://www.flickr.com/photos/187071820@N02/52931289296/sizes/o/ Celle là, c'est pour pouvoir comparer le filtre EO430 et le AC396 Le shoot 430nm du 20230527 et fait 08h04 avant celui en 396nm ci-dessus Edit 20230605 Edit 20230607 Edit 20230609 Edit 20230621 Edit 20230622 Edit 20230731 Photons d’Or - Juillet 2023 https://millenniumphoton.com/photons-dor-juillet-2023/ Edit 20230409 Coooooooollllllllll
  20. 63 points
    Hello la compagnie, forts de notre dernière M82 pour laquelle @GuillaumeGZ et ma pomme avions coopéré pour mixer des poses rapides et des poses longues, nous avons voulu remettre ça sur l'Oeil de chat (NGC 6543). J'avais dans les tiroirs une série de poses rapides faites avec mon 350 à f/3,5 et le couple ASI 290MMC / ASI 1600 MCC, plus des poses longues en luminance. J'en avais fait une bonne image en 2019, mais qui manquait de profondeur et de champ. Guillaume a réglé tout ça en lui mettant 10 heures de L avec son 250 F/4 et son ASI 2600 MM Pro, plus 5 heures de RVB. Un grand merci à lui pour la qualité des données et la persévérance En tout, il y a 22 heures de données conservées entre nos deux télescopes et les diverses caméras. J'ai donc tout repris en mixant tout ça. J'aime beaucoup traiter ce type d'objets, qui présentent de gros défis techniques sur la dynamique et le mixage des poses rapides avec les poses longues. Sans compter que les données présentent ici 4 échantillonnages différents. J'ai fait au mieux. On a fait le choix de conserver la teinte Bleu-Vert du OIII et de l'assumer, ce qui n'est pas toujours le cas sur les versions qu'on voit passer. Elle est souvent plutôt bleue voire un peu violette. Voilà, j'espère que cette image agrémentera votre grand weekend LE CROP : LA FULL (25 MP) : LIEN ASTROBIN : Bon ciel, JF
  21. 62 points
    Bonjour a tous , 3 nuits de suite que j'image et 2 nuits qui ne m'ont rien apportées de bon, mais étant déterminé à shooter les géantes je me suit dit aller encore une nuit et ouf ça a payé ! Le jet était annoncé encore assez bas et dans ces moment là ce n'est jamais très bon ici mais vers minuit une très bonne stabilité s'est produite sur Saturne pendant un cour instant d'environ 30 minutes malgré ça par la suite c'est devenue instable et Jupiter en a fait les frais avec une turbulence de Haute fréquence . setup : SW 406mm, Caméra ASI 462 MC et 290 MM, ADC MK3, Barlow Xcel lx x3 ici la mono qui m'a donné l'image de référence dans Winjupos : et La finale avec un total de 5 images dont 3 couleurs et 2 mono une autre version Entre Saturne et Jupiter c'était le Jour et la nuit sur une même soirée, le seeing avait fortement changé : pas de mono trop mauvaise stabilité ici 6 captures couleurs dérotationnées la bête en action : ce fut 3 nuits assez compliquées dans l'ensemble mais avec au bout un résultat très satisfaisant sur Saturne
  22. 62 points
    Bonjour. une petite Saturne du 14 juin. Au matin 00:37 TU on peut encore une fois bien distinguer Titan. un achantillonage a 0,07 pour cette saturne avec mon C11 belle nuit à tous! Encore le réveil à 3 h pour moi cette nuit.
  23. 61 points
    Semaine compliquée à l'Observatoire de la Côte d'Azur... En ce moment, il fait pas beau là-bas, alors que le ciel est bleu sur toute la France. Bref, entre les cirrus, les nuages et la Lune de plus en plus forte, j'ai eu deux nuits pour observer un peu, avec les télescopes Epsilon et Omicron, qu'on ne présente plus ici... Alors une partie des nuits a été prise par une cible dont on peut pas encore parler, qui sera, disons, assez "profonde" et comme il me restait un trou en ascension droite, j'ai pointé M 13 en RVB : une heure par couche, pour voir. Du coup @jeffbax traite "pour voir" et me fait remarquer que bon, c'est pas mal, mais que, avec un poil de luminance en plus... Là, @DVernet me gronde, en me faisant remarquer que effectivement, du RVB tout seul, c'est vraiment du boulot de faignasse, alors le lendemain, paf, je remets ça : deux heures de luminance. M 13, télescope Omicron C2PU, 1 mètre à F/3.17, caméra QHY 600 à -5°C, deux heures de L, trois fois une heure de RVB. Voilà ce que Jeff a sorti de ces quelques heures volées à un ciel vraiment pas sympa... S
  24. 61 points
    Bonsoir les copains, comme vous la savez il y a actuellement une belle supernova dans la grande galaxie M101. De belles images ont déjà circulé ici. La team omicron avait fait une jolie image de cette galaxie en 2021, qui a débouché sur la naissance de notre team avec @Superfulgur et @DVernet Du coup, nous avons décidé d'y revenir pour l'occasion. Serge a rajouté 3x1h30 de RGB hier soir pour révéler le bleu magnifique de cette supernova. J'ai mixé les données RVB avec celles de 2021 pour gagner en profondeur. Malgré la profondeur de notre image de 2021 (MAG 25,4), nous n'avons pas décelé l'étoile progénitrice de la SN. Un hommage à cette étoile nouvelle. Bon ciel à tous. Je laisse Serge compléter D'abord le gros plan. C'est pas la galaxie la vedette, mais cette nouvelle venue très bleue. Puis une version 8K pour se perdre. Colorimétrie différente de l'image de 2021, c'est voulu pour trancher avec le bleu intense de la SN, c'est elle la vedette : EDIT : Un GIF animé (15Mo) : Et enfin le lien Astrobin : Bon grand week-end à tous. JF
  25. 60 points
    Bonjour à tous, Suite au message d'alerte de @laurent13 : J'ai pu imager l'éclipse de Bételgeuse par 319 Leona avec mon C11 en remote en Espagne, qui par chance, était à 700m de la ligne de centralité ! Le setup est prévu pour l'imagerie du ciel profond, donc il n'était pas vraiment adapté pour cette manip (l'idéal aurait été d'avoir une caméra rapide permettant de faire beaucoup d'images pendant les quelques secondes qu'à duré le phénomène). La vieille Atik4000M ne pouvait pas faire plus d'une pose par seconde. J'ai quand même eu des sueurs froides : 3 minutes avant l'éclipse, l'entraintement du télescope s'est arrêté pour faire un retournement de la monture au passage au méridien !!!! Argg !!! ... J'ai dû prendre la main et forcer le basculement de la monture, repointer Bételgeuse, bien la centrer, relancer les acquisitions, le tout étant bouclé 30s avant l'éclipse ! Et bingo, l'éclipse a bien eu lieu ! L'atténuation de Bételgeuse n'a été que d'environ 2 magnitudes et a duré environ 10s Voici une petite animation qui montre ce que cela a donné en visuel à vitesse quasi réelle : Et une courbe rapide de la variation montrant la chute de magnitude à partir des quelques acquisitions (1 par seconde environ) : et maintenant, dodo ... Datas.xlsx
  26. 60 points
    Bonjour le groupe! Nuit extraordinaire du 23 au 24 octobre 2023. Mais il a fallu être patient (comme souvent). J'ai apparemment manqué le tout début avec un très bon seeing vers 18h30 à 19h locales (HAE, TU - 4), et lorsque je me suis mis à filmer Jupiter vers 21h30, j'ai dû attendre jusque vers 23h que le seeing devienne exploitable. Mais depuis ce moment-là et jusqu'à l'apparition des nuages à 01h45, le seeing n'a cessé de s'améliorer. Résultat: mes meilleures Jupiter à ce jour. Au final, j'ai pu retenir 79 films de 105 secondes séparés par des pauses de 15 secondes pour produire plusieurs images fixes (je vous en ai présenté trois tout récemment) et surtout une animation allant de 03h06 à 05h30 TU (23h06 à 01h30 locales) et composée de 145 images espacées d'une minute. Ces images sont toutes issues de dérotations WinJUPOS de 6 à 8 images individuelles. Le traitement est rigoureusement le même pour toutes les images. L'amélioration progressive (détails, contraste) est donc due uniquement au seeing. Celestron 11 EdgeHD sur Astro-Physics 1200 GTO; PowerMate 2.5x, ADC, ASI462MC avec filtre IR/UV cut. Prise de vues par séquence automatisée et autoguidage par FireCapture. Empilement AutoStakkert!3 (2500 images sur 9400 par film), traitement AstroSurface, finition Photoshop CS3. Bon visionnement! Daniel
  27. 60 points
    Bonjour à tous, C'est vraiment très compliqué en ce moment pour imager, je ne suis certes pas le seul dans ce cas... J'en connais un qui dirait, "c'est normal tu es un poissard, quand tu sors ça se couvre" Pas moyen d'avoir une nuit complète dégagée ! Le seeing était pas trop mal ce soir là avec un peu de nuages diffus, j'ai commencé à imager Saturne quand elle a commencé à prendre un peu de hauteur. 5 films et les nuages ont tout recouvert, un grand classique, là il était 1h du mat, j'ai attendu jusqu'à 3h, le ciel s'est dégagé (il restait encore quelques nuages) et j'ai visé immédiatement Jupiter... Ignoble. Même les IR 742 ne passaient pas. Donc juste une petite Saturne en dérotation avec 4 vidéos, certaines tronquées (les nuages passaient déjà par là). Aussi près de l'opposition, l'anneau a pris un bon coup de blanc ! Traitement très léger, inutile de vouloir faire ressortir des détails qui n'existe pas. Saturne le 28/08/2023 à 22h53-5 TU, ADC Pierro-Astro, PO Camera=Mars-C II. SER de 240 sec. Les satellites sont de gauche à droite : Rhéa, Téthys et Dioné... J'ai dû couper par inadvertance Encelade (qui était en bas à droite de Saturne). Bon chance à tous et que le seeing soit avec vous !
  28. 59 points
    Plus de 3h d'acquisitions en continu la nuit du 7-8, après traitement je constate que le seeing était assez fluctuant mais quelques bons moments dont celui-ci avec la TR bien placée J'ai pas mal de retard dans les traitements y compris une nuit précédente avec passage de Ganymède et Io !
  29. 59 points
    Hello la compagnie , après presqu'un an sans imager dû à des (heureux) évènements perso, je suis heureux de vous présenter ma première Jupiter de la saison avec le nouveau Doctelescope 460mm, équipé de son nouveau capteur IMX 678 ! Prise depuis ma terrasse en plaine. 9 images dérotées RGr'LLLLLL sur 20min, QHY5III678M + QHY5III678C pour la couleur, barlow APM ED Comacorr poussée à 3,56x, ADC Greatstar, échantillonnage de 0,067’’, filtres Baader L, R, G et sloan r'. Traitement Autostakkert, Astrosurface et ASTRA, finition Photoshop! Taille 100%, pas d'agrandissement. Pour Ganymède j'ai beau avoir refait le traitement sur une seule vidéo etc, on a bien cette sorte de cercle noir intérieur sur le quasi pourtour, ça ne semble pas être un artefact. J''ai fait mon possible pour rendre cette image la plus "parfaite" possible, je vais privilégier la rareté et la qualité à la quantité vu que le nombre de nuits permettant d'exploiter ce diamètre sont relativement rares. J'ai donc passé tout le mois d'août à tout régler aux petits oignons : collage du secondaire à température intermédiaire 10°C, centrage du primaire dans le rocker, hauteur du primaire vs supports latéraux, perpendicularité du PO avec la cage du secondaire, centrage de la pastille sur le primaire etc. Son petit frère, le 382mm a été vendu à un membre du forum !! J'ai tenté 3 sessions, et la 3° fut la bonne le 11 septembre. La collimation a été faite au laser Howie Glatter + TUBLUG (la combinaison laser le plus précise à ma connaissance). Les conditions m'ont permises en fin de nuit de tenter une PSF avec le sloan r' que voici grossie à 200% ce qui m'a permis de me rassurer sur : 1.une éventuelle contrainte lors du collage du secondaire 2. un défaut de centrage de la pastille du primaire C'est donc un primaire quartz de 457mm F3.77, secondaire de 120mm en (26% d'obstruction) quartz également, les deux venant de chez Ostahowski. Structure Doctelescope de chez Marco Guidi, avec cage secondaire en alu ERGAL (aluminium utilisé en aéronautique qui est plus rigide que l'alu normal). Mon cahier des charges a connu 11 versions car je suis extrêmement pointilleux et absolument rien n’a été laissé au hasard. Marco m’a accompagné pour la seconde fois avec succès sur un projet de la sorte, merci à lui! Merci également ma femme pour son support sans qui ce projet n’aurait jamais vu le jour ♥️☺️! Ce projet a démarré l'été 2022 pour aboutir en août 2023 avec un nouveau voyage en Italie en passant par la Suisse pour récupérer la bête. De magnifiques paysages sur la route! Le PO est un FT 3" à crémaillère très atypique mais ultra rigide. La collimation au laser Howie Glatter + Tublug reste quasi parfaite de 15° à 90°! La structure pèse en tout 60kg optiques et PO inclus. Et esthétiquement, il est magnifique !! Mon objectif était d'avoir le plus gros diamètre possible, qui passe encore avec brouette les portes de maison (79cm de large) et sans utiliser d'échelle, la hauteur du PO est de 1,61m. Objectif atteint, j'aurais bien voulu pousser à 500mm mais le F/D aurait avoisiné 3,5 et ça n'aurait plus passé les portes de maison. On ne le voit pas sur la photo mais évidemment il y a une jupe qui protège des lumières parasites lors des prises de vue. Le fait que l'araignée ne soit pas peinte en noir tout comme le support du secondaire est intentionnel pour ceux qui se posent la question. S'approcher de 500mm permet de faire un bond côté finesse, niveau de détails et taille de la planète, sans agrandir l'image au traitement. Au delà de 500mm, le poids + encombrement du miroir explosent et le prix aussi. Quelques photos de la bête "nue" sans jupe . La cage du secondaire : On aperçoit en arrière plan son petit frère, équipé du pare buée tapis de sol Decathlon ! Collage du secondaire à température intermédiaire stabilisée. Bon ciel, et à bientôt pour de nouvelles aventures !! HAlfie
  30. 59 points
    Bonsoir à tous ! Première Saturne avec une très bonne collimation, j'avais précédemment un souci au niveau des vis de collimation qui m'empêchait de parfaire les réglages, tout se faisait par à-coup, mais il y a eu une révision du tube à l'atelier SV et tout est rentré dans l'ordre, ce qui me permet de vraiment peaufiner maintenant (voir tache d'Airy ci-dessous) ! Cette image a été prise à mon retour de vacances dans la nuit du 22 juillet 2023 Mid(UT)=015334.061. Pas de dérotation, je l'avais tenté avec deux autres films mais ils s'en sortent beaucoup moins bien que cette unique bonne image. L'anneau à souffert, pas très fin mais il y avait une espèce de pulsion avec des gros flous, puis de belles apparitions furtives, il y a fallu faire le tri. Images retenues 1832/8353, 34 FPS, 28.70 Ms, gain 419, histo 76 %. Camera=Mars-C II. Filter=L Astronomik. SER de 240 sec. Bon je ne sais pas comment je me suis débrouillé mais en voulant noircir le fond de ciel j'ai fait disparaître 2 satellites Traitement Astrosurface, AS3! et Photoshop. Lieu de prise de vue : Paris. Bon c'est l'été, mes couleurs sont donc vives Collimation à l'IR 642 ! Je rajoute une dérotation de 2 images d'une autre série de vidéo. Peut être un retour fin Août si le temps le permet... Bon ciel à tous William Ajout de la version N&B et petite animation des satellites ! Dérotation de 2 images. Plus, ça lisse mais éteint les détails, les films ne sont pas tous de la même qualité ! Player one 462MM, je trouve que cette caméra provoque une sacrée diffusion autour de la planète !
  31. 59 points
    ah , enfin du ciel dégagé et assez calme ! je me suis levé à 2 heures ce matin , la lune pas très haute laissait voir quelques étoiles saturne pas bien haute était relativement calme ! puis avant l'arrivée des nuages je me suis tourné vers la grosse ! CFF 300 F/d de 20 adc PA asi 462c ser de 300s pour saturne et de 120s pour jupiter ! traitement astrosurface ! conditions : 01h19tu wavelets astrosurface : 02h04 tu : version avec dé-rotation 3x300s à 1h57tu : jupiter avec Io et son ombre : 2h19tu : 2h46tu : 2h48tu : bon ciel ! polo
  32. 59 points
    Alors voilà, pendant que le télescope Omicron C2PU posait tranquillement dans son coin sur M 13 sans rien demander à personne, j'ai installé mon Nikon D810 A au foyer de Epsilon, et pointé sur... M 13. Au début, je voulais faire de l'interférométrie, forcément, mais @DVernet m'a dit "Oui... mais nan", je sais pas pourquoi, bref. Alors voilà le cœur de l'amas d'Hercule, télescope de 1 mètre à F/9.4, soit près de 10 mètres de focale, Nikon D810 A, 80 x 30 sec de pose à 1000 ISO. Traitement Siril et Photoshop. La résolution est de l'ordre de la seconde d'arc... Sauf que quand @jeffbaxa vu l'image, il s'est dit "tiens, si on misquait avec celle de Omicron" et, ne me demandez pas comment il a réussi cet exploit, il a effectivement misqué les deux images, qui n'ont pourtant rien à voir : 5 heures de pose à F/3.2 d'un côté à la QHY, contre 40 minutes au Nikon à F/9.4 de l'autre... Bref, ci-dessous, voici une seconde version, misquée, donc, de M 13, meilleure que celle qui vous a plu l'autre jour, et dont on commence à se demander si c'est pas la meilleure jamais produite, de M 13, Hubble excepté... Je sens que désormais, je vais demander du temps sur les deux télescopes en même temps, quand y'a d'la gêne, y'a pas de plaisir. S
  33. 58 points
    ‌Bonjour à tous Enfin quelques minutes de ciel dégagé après tous ces nuages et pluies incessantes. J'ai réussi avant l'arrivée des nuages a avoir un moment de seeing très stable pendant une vingtaine de minutes environ. Il y a eu du bon et puis ce moment de très bonne stabilité. Je partais pour remplir mes disques durs mais les nuages n'arrêtaient pas de passer (on ne peut pas tout avoir) pour finir par recouvrir complètement le ciel. Il s'agit là de ma Saturne la plus résolue depuis mes débuts en astrophotographie. Je n'ai pas eu le temps de faire Jupiter (arrivée des nuages), le seeing était de toute manière devenu vraiment moyen, voire mauvais. Sur l'image on peut voir distinguer diverses satellites (de gauche à droite) : Dioné, Téthys et Encelade ! Renseignements techniques : Le 13/08/23 (TU) Local 14/08/23, capturée à Paris sous une transparence très moyenne et quelques passages nuageux diffus. Dérotation sous Winjupos de 3 images qui s'étalent de 22h37 TU à 22h56, position de l'image de référence 22h43_9 Télescope cassegrain SKYVISION 350 MT à F/D 20, Camera Player-One Mars-C II (IMX662) ADC Pierro-Astro MK3, filtre L Astronomik, FireCapture v2.7.12 Gain 405, Exposure 26.9 ms. 37 FPS, SER de 240 sec par vidéo. Traitement Firecapture, Astrosurface U4, Winjupos et Photoshop. Et grosse chance je ne bossais pas de nuit et je ne bossais pas le lendemain, donc super serein pour aller jusqu'au petit matin, 0 contrainte. Sur l'image on peut voir un petit spot clair proche du bord Sud du globe, @Christophe Pellier si tu passes par là ! Pour partir gagnant j'ai peaufiné ma collim comme jamais, j'ai d'ailleurs compris que ça pourrait être bon la nuit en commençant les réglages sur la tache d'Airy qui par moment montrait un partie de l'anneau, ce qui n'arrive jamais en temps normal (voir animation). Ce n'est pas la vitesse d'acquisition (qui doit être à 200 im/sec), il s'agit là d'un gif plus lent : J'ajoute une petite IR 642 prise à la Player One 462MM quand les conditions ont commencé à se dégrader. J'ai volontairement tiré sur les curseurs pour bien faire apparaître les détails ténus. On peut voir sur le globe a environ 5heures, un petit spot noir ! Ce filtre est vraiment excellent ,il me sert pour la collimation et me donne des résultats très fins en IR ! Enfin, une L prise entre les nuages, j'ai dû patienter 15 minutes les nuages passaient sans vergogne Voilà, content d'avoir obtenu des captures de Saturne, c'est généralement sur Jupiter que j'ai plus de taux de réussite ! Bon ciel à tous William
  34. 57 points
    Bonsoir les noctambules, et les soleilleux aussi, Je viens vous présenter mon trèèèèès modeste bilan de cette année 2023. Elle avait bien commencé avec une superbe comète puis quelques rares images ciel profond et est arrivée la saison planétaire avec quelques bonnes images et puis . . . trois tempêtes à la suite, des nuages, de la pluie à gogo, des inondations un peu partout et . . . toujours du ciel gris depuis ces derniers mois ! Alors bien sûr, le bilan est bien maigrichon mais bon, mais mes voeux pour 2024 sont . . . astronomiques Bonne soirée à vous les amis, bonne année, amour, santé, bonheur . . . astro AG
  35. 57 points
    Hello j'avais pas mal de traitement en retard avec le beau temps qui s'est enchainé et avant ça j'étais en vacances. Donc ça fait un long silence (enfin relatif, le premier qui me parle de lunette de 203 mm, ... rogntudju ) J'ai vu plein de belles choses passer, bravo à tous. Comme je le supposait le retour de Jupiter dans le ciel tend à niveler par le haut. C'est fini l'époque de Jupiter à 17° où je pouvais faire le kéké tout seul sur mon balcon. Et puis tant mieux comme ça on partage On commence le 5 avec une Saturne prise à travers cette fameuse couche de sable dans l'air. La même nuit c'était bon sur Jupiter Et on a une petite animation bio en prime. La soirée du 9 était mauvaise, j'ai laissé le télescope tourner en automatique en CH4 et ce n'est pas si mal finalement De nouveau de belles conditions le 11 avec un super passage de Ganymède derrière le pôle nord. Et là aussi le time lapse Voilà, c'est tout pour ce coup ci. Sur ce je vais voir si c'est stable ce soir JLuc
  36. 56 points
    Bonsoir amis Jupi-terriens, Pfiouu que de belles images sur le forum, ça donne un peu le vertige Donc la nuit dernière, ben j'ai encore un ciel de rêve C'est pas croyab' Frais, 8°C, très humide, 100% mais chus habitué à imager avec le matos trempé Toujours avec mon APO killer Intes de 200mm à F10, barlow Ultima 2x et caméra ASI 224MC avec filtre IrCut. Prises de vues avec FireCapture, films de 120 sec, expo à 15ms et gain à 285. A 1h45 TL, j'avais ça à l'écran : Du coup j'ai un peu mitraillé jusqu'à 3h15 avec l'espoir de sortir de bonnes images et animations. J'ai 21 films passés à la moulinette d'AutoStakkert et 2000 de gardés pour le traitement. Traitement par xavelets Astrosurface et finitions niveaux balance sous PSP. Je mets juste celles que je trouve les meilleures. A 1h58 TL : A 2h24 TL : Et la der à 3h06 TL : Bien sûr, avec mes 21 films, j'ai fait les animations qui vont bien Version classique de 1h47 à 3h14 TL : Et la version Winjupette pour ceux qui aiment : J'ai fait aussi un petit tableau avec une image du 9, la première et la dernière du 11 pour voir l'évolution des bandes nord et sud : Voilà mon boulot d'aujourd'hui les amis Que c'est long le planétaire Je vous souhaite une excellente soirée, nuit aux noctambules, AG
  37. 56 points
    Bonjour à tous, Comme promis la deuxième nuit de suite de folie au Dobson 400 . Cette deuxième nuit était annoncée pareil que la précédente donc je n'ai pas hésité à ressortir le 400 et ça a encore payé ! J'ai fait ici ma plus belle Saturne et de superbes captures de Jupiter comme la nuit du 22 le setup habituel : SW 406mm, Caméra ASI 462 MC et 290 MM, ADC MK3, Xcel lx x3 on commence donc par Saturne et le seeing a la 290 MM et la 462 MC Puis un échantillon de brutes traitées vite fait : ce qui donne une de mes meilleures Saturn NOTEZ Encelade sous l'anneaux malheureusement les nuages ont commencés à arriver vers ce coté au moment qu'elle passa sur le globe Traitement Spécial et une photo de Famille pour le fun prise dans un petit voile nuageux : on Passe sur Jupiter qui était dans un seeing encore de folie : et la collimation ! ici une brute pour voir la qualité du ciel : et là des g' Aller on passe au FINALES ! Champ plus large : et les Bonus ! : Voilà j'espere que tout cela vous plaira ! Bon Week end à tous Ici pointage sur Jupiter vers 6h00 du matin
  38. 56 points
    Bonjour tout le monde, Après notre collaboration fructueuse avec l’ami @jeffbax sur NGC6543 (post ci-dessous), nous avons décidé de remettre le couvert avec cette fois-ci, la nébuleuse la Lyre (M57). JF avait en stock des poses rapides très fines faites avec son 350 à f/4.7 en 2019/2022 pour faire ressortir les détails au cœur de la nébuleuse. Je me suis chargé de faire des poses longues pour aller chercher les extensions et les pétouilles dans le fond de ciel depuis l'observatoire AstroARO au Portugal. L’acquisition des poses longues a commencé fin mai et s’est terminée dans la nuit de vendredi à samedi. Au total, j’ai posé près de 72h pour en retenir environ 40h. Je passe sur les problèmes de soft pour la mise au point, les fumées du Canada… Au total il y a 23h d'Ha, 10h de Lum en poses longues, 3h en poses courtes et 8h d'RGB soit 44h24min au total. Tous les détails sont sur astrobin. Livraison des images hier matin, et c’est là que JF le magicien a commencé à travailler dessus. Il m’a envoyé un premier jet hier en fin de journée. J’ai failli convulser quand j’ai vu l’image, elle était incroyable. Après quelques légers ajustements, nous sommes heureux de vous présenter l’image finale. JF a fait des merveilles au niveau de la gestion de la grande dynamique et de l’injection de son image poses courtes dans ma Lum poses longues. Chapeau l’artiste. Le crop sur la nébuleuse vaut le détour, mais vous pouvez aller aussi vous balader dans le champ complet, il en vaut la peine. Le crop : Le champ complet (48MP) : Lien astrobin : J’espère que vous allez apprécier cette image. Bon ciel Guillaume EDIT : Détails Newton customized Orion 14", Zwo ASI290MM Pro and Zwo ASI1600MC Pro on EQ8 and Telescope Newton 250 f/4 Axis instruments / Corrector Televue Paracorr 2 / Filters: Antlia V-pro 36mm / Camera: ZWO ASI2600MM Pro / Mount: AP1100 / Location : AstroARO Observatory, Portugal
  39. 56 points
    Hello on a eu une belle période de beau temps ces derniers jours. Je n'y vais pas totalement en stakhanoviste, je ne laisse pas Jupiter monter très haut pour ménager une plage de sommeil en fin de nuit.
  40. 55 points
    Hello comme tout le monde j'ai profité des belles conditions de ces derniers jours. J'en ai profité pour faire une première pour moi : Mercure ! L'observation de @Simon L m'a remémoré sa présence le matin. Elle est très brillante et facile. Elle a déjà pris un peu de hauteur au lever du Soleil, c'est là que j'ai eu mes meilleurs images avec un R610. L'ADC était en butée par contre, ça c'est dommage. J'aurais pu ajouter du tirage pour parvenir à tout corriger. Peut être une prochaine fois. J'ai mis une simulation à côté de l'Atlas VIrtuel. J'ai fait peu d'Uranus depuis Paris pour un mélange de raison météo, de problème de chercheur qui vise dans le balcon du dessus, et de conflit avec Jupiter. Pour ce qui est de visé, vive l'EM400, à défaut de viseur je fais du GOTO avec carte du ciel et ça fonctionne bien. J'ai mis du temps à me pencher dessus pour voir comment ça fonctionne et c'est fait. Je me rends compte qu'il me faut une caméra mono pour l'IR. L'imx662 n'est pas assez bon pour ça en utilisant mon filtre R610. Et le 533M est trop bleu. Donc à terme il faut ajouter une 462M ou une 220. Je ne sais pas trop laquelle encore. La 220 me tente. Ce qui m'étonne beaucoup c'est que la bande équatoriale est perceptible dans le visible ! C'est une excellente surprise, vive le progrès des caméras ! Autre surprise du même ordre, sur Vénus avec le R610 je parviens à voir quelques détails de l'atmosphère. C'est subtile et difficile à traiter mais c'est là. J'ai recoupé la détection avec une image prise en IR avec le filtre CH4. Passons au géantes. Le 30 la soirée commençait bien avec Saturne Pour donner une idée de la stabilité : L'image : Si vous voulez vous essayer au traitement de ce jeu de données, il est ici : http://eternity.astrosurf.com/JLD/jupiter/saturne.zip Pour les PSF prendre plus loin dans le paquet Jupiter. Venons à Jupiter justement. EN voyant les bleues de ce soir là j'ai compris que c'était la nuit tant attendue. Une vidéo pour montrer la stabilité : Et les images Et sans doute la meilleure image de ce fil. Tu vois @Billyjoe, c'est presque troublant à quel point on converge dans le rendu et la résolution Le lendemain soir ça recommence, encore de bonnes conditions. La CH4 prise pendant que je dormais pour laisser monter Jupiter. Et la couleur. Là je suis moins content du rendu mais j'ai la flemme de reprendre à 0, si vous voulez essayer de faire mieux, les données sont ici : http://eternity.astrosurf.com/JLD/jupiter/jupiter.zip Juste une vidéo seule, on voit bien de nombreux outbreaks dans la bande EQ nord. Il y a un jeu de psf à tester dans le fichier zip, pour les adeptes. Il y a aussi forcément de quoi faire des animations, etc. Moi je n'ai pas le temps. Ces traitement m'ont déjà pris beaucoup trop de temps. Il faudrait poser une journée rien que pour ça. Bref à un moment il faut savoir lever le stylo. Et puis pour finir des conditions moins bonnes mais encore intéressantes le 3. La première partie de nuit était bonne. Ce qui est dommage c'est que je sois allé me coucher de 1h30 à 3h en laissant tourner en auto, mais je pense que j'ai cliqué sur lancer une vidéo au lieu d'une séquence. Je suis quasi sûr qu'il y a eu mieux pendant que je dormais. Voilà, c'est tout pour cette fois-ci.
  41. 55 points
    Hello Bon j'arrive joyeusement après la bataille. On a vu d'excellentes choses sortir de ces nuits du 10 au 12 de Christophe, William, JP, SImon, et j'en oublie (je crois que je n'ai pas tout vu passer surtout). A Paris et dans cet été il faut vraiment de la patience. On a mangé plus de 2 semaines de temps couvert et pris 48 mm en une seule journée. Juillet est le plus arrosé depuis 20 ans. Et là ça continue avec pas mal de nuits couvertes. Bref. En tout cas ces 2 nuits du 9/10 et du 10/11 on été bonnes surtout le 9/10, tout était réuni. Je n'ai pas tout traité en lunaire. Et même en planétaire il y a sans doute mieux à tirer de mes images, mais je manque de temps pour bien traiter. Si quelqu'un a envie d'avoir les brutes je peux les partager en privée. Je ne mets pas de lien ici puisque le pillage des images des autres devient un fond de commerce pour certains. Sur la Lune il me reste pas mal à traiter mais je dois dire que c'est là que le Mewlon m'a le plus impressionné. En fait je n'en ai pas fait tant que ça depuis que je l'ai. La full De nouveau j'ai pointé la zone le lendemain. Et plus en fait mais je n'ai pas traité la suite. Quelques autres zones. Tout ça est à cliquer bien entendu, avec l'IMX533 il y a du pixel. C'est la première saison avec ce capteur et c'est bien agréable. Venons en aux planètes. Le 9 -10 déjà Et puis le 10-11 J'ai pointé Uranus. En fait c'est pour tester le GOTO de l'EM400 que je n'avais jamais utilisé. Non pas que je ne sache pas pointé Uranus mais si elle est au méridien le chercheur tape dans le balcon du dessus. Bref ça fonctionne alors que ma première tentative n'avais pas fonctionné. Donc je suis content même si tout le monde s'en fout, c'était juste histoire de raconter ma vie Uranus était encore basse donc c'est moche et je n'ai pas fait d'IR. Il y a conflit avec Jupiter bien entendu, ... Encore du Saturne Pour finir je partage les condition du 9/10 Celui là vous pouvez vous le mater en 4K Voilà c'est tout pour cette fois. Je reviendrai quand j'aurai traité les Lune du 10/11. @+ JLuc
  42. 54 points
    Bonjour à tous, M1 n'est pas une cible idéale pour un télescope installé au Chili (elle ne monte pas bien haut dans le ciel), mais c'est quand même un objet que tout astrophotographe image un jour ou l'autre ... Voici une première version en LRGB avec 3h en L et 1h par couche en R, V et B : Le traitement est un peu trop poussé et les images brutes n'ont pas été triées (donc les étoiles ne sont pas tip tip), mais l'idée de base était de bien faire ressortir les filaments Mais regardez en haut de la nébuleuse, on dirait qu'il y a une petite extension dans le bleu : * On est d'accord, c'est bien faible ... Mais comme c'est dans le bleu, l'idée a été de faire une version HOO (9h par couche) : Là, l'extension un peu "phallique" est bien visible : Sur la couche O3 en négatif et en poussant un peu fort sur les curseurs, elle est encore plus visible : Comme quoi même les objets très classiques peuvent réserver des surprises Sur l'image d'Hubble, les andouilles ont mal cadré, ils ont coupé le machin qui dépasse :
  43. 54 points
    Bonsoir, Dans le bestiaire du ciel profond, il y a des objets magiques pour ne pas dire mythiques, bref des incontournables, qui nous ont tant fait rêver gamin à la lecture des premiers livres d'astronomie. Parmi ces astres, il y a bien sûr la belle nebuleuse planétaire Helix, NGC 7293, que je tenais à imager et à soigner, sauf que la quête s'est avérée plus longue que prévu... Facile à photographier en argentique, même avec un simple téléobjectif : Il est bien sûr possible de nos jours d'en tirer bien plus en numérique (et c'est génial ). J'ai donc démarré en octobre denier, mais Helix est si basse que la moindre turbulence ravage les poses aussi près de l'horizon et quand elle a disparu dans le ciel du couchant, je n'avais pu accumuler qu'une petite heure de pose au total, ce qui était bien insuffisant pour en faire le compositage qu'elle mérite Autant dire que je guettais son retour dans le ciel du matin, et l'antiyclone estival m'a cette fois bien aidé, même si les dernières poses ont été difficiles à obtenir, à cause d'une turbulence a priori acceptable mais qui passait vraiment limite pour un champ culminant à 26° au-dessus de l'horizon. Quand on dit que l'Astronomie est une école de patience, l'image que je vous présente est donc issue de 12 nuits d'acharnement (un peu plus même car je n'ai pas comptabilisé les nuits où j'ai fini par jeter toutes les images tentées...) étalées sur une période de 10 mois ! La dernière nuit de la lunaison d'août a été décisive, car la nuit STABLE que j'appelais de mes voeux depuis près de deux semaines s'est enfin présentée. Voici le FWHM de la séquence complète pour illustrer ces disparités : Comme Helix présente de faibles extensions, j'ai conservé toutes les poses mais réalisé deux compositages distincts : un compositage intégral, avec 781 poses de 60s, soit un temps d'intégration total de 13 h 01 m et un compositage sélectif (FWHM < 5,1"), avec 601 poses, soit tout de même 10 h 01 m et, au final, combiné les deux dans Gimp, ce qui donne cette image finale : * Tout d'abord le crop (avec réducton d'étoiles) * Puis le champ complet, sans la réduction d'étoiles car je trouve qu'elle atténue trop les faibles étoiles et tâchouilles du fond de ciel... ( Clic droit puis Ouvrir dans un Nouvel Onglet/Nouvelle Fenêtre pour voir l'image à 100% ) Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, Nord à peu près en Bas Monture AZ-EQ6 - ASIAir - poses guidées avec dithering Sur 11 nuits et 3 lunaisons : 27/28 octobre, 28/29 octobre 2022 20/21 juillet 2023 10/11, 11/12, 12/13, 13/14, 19/20, 20/21, 21/22, 22/23 et 25/26 Août 2023 781 poses de 60s à -10°C et Gain 120, Temps d'intégration de 13 h 01 min mixé avec 601 poses de meilleure quqlité (10 h 01 m d'intégration) Traitement Siril-1.2.0-rc1, Finition avec Gimp 2.10.28 Échantillonnage natif : 1,25"/pixel Je suis satisfait du résultat et espère qu'elle vous plaira aussi, même s'il est difficile de passer derrière les images somptueuses publiées récemment avec des géants de 50cm sous des cieux bien meilleurs que le mien Bonne soirée et bon ciel à toutes/tous
  44. 53 points
    Bonjour voila ma moisson je coptait complété un peu mais le temps a un peu changer ici a Afa Donc Le 27 avec le Mewlon 250 nez de barlow 2.5 dans l'accessoire Jl roue a filtre adc pierro MkII et l'Asi 662 Mc Traitement pour la premiere fois avec ma psf réduite que faite dans la foulé mais plus basse et plus turbulent donc 2024-01-27-1823_4-U-L-Jupiter Taka 2506230_WNR_RD 2024-01-27-1828_1-- 6 --L-Jupiter Taka 250 6230_WNR_RD 2024-01-27-1836_2-U-L-Jupiter Taka 2506230_WNR_RD Le 02 février toujours au Mewlon j'ai commencé hyper tot ciel bleu grâce au goto Toujour traitement Batch Astrosurface psf Réel 1 passe balance auto batch 2 point saturation et local contrast Gif réduit et créé avec Gimp 2024-02-02-1824_6-- 1 --L-Jupiter Taka 2506243_WNR_R Le 03 traitement idem Gimp finition 2024-02-03-1540_0-U-L-Jupiter Taka 250_F0001-0300 2024-02-03-1712_7-U-L-Jupiter Taka 250 6169_WNR_RD 2024-02-03-1734_4-- 15 --L-Jupiter Taka 2506169_WNR_RD Bonne journée et bon ciel
  45. 53 points
    Hello j'ai été pas mal pris depuis 2 mois, j'avais donc du retard dans mes traitements. Ceux qui lisent C&E ont du voir que j'ai testé un VMC-260. Ce tube m'a plutôt agréablement surpris pour sa polyvalence. Et de fil en aiguille en discutant VMC-260 avec les uns et les autres j'ai appris que @Jean-Philippe Cazard serait susceptible de se séparer d'un des VMC-260 de Gérard Thérin par manque d'occasions pour l'utiliser. J'avais décidé de ne jamais vendre mon µ210 pour sa valeur sentimentale, mais avoir un tube de Gérard dans la balance pour le côté sentimental ça vaut Bref, je n'ai plus le 210 et je remercie encore JPC d'avoir eu la gentillesse de me céder le tube de Gérard. Cette image est dédiée à Gérard et à ses proches. Voici donc sa première lumière au balcon. Je n'ai eu qu'une seule occasion de l'utiliser depuis fin octobre, mais ça parle déjà. Il y aurait un résidu faible d'astig à aller chasser mais je garde ça pour plus tard. Pour la petite histoire, l'image est réalisée avec la Barlow Clavé de Gérard. Celle qu'il utilisait dans les années 90 et qu'il avait cédé quand il avait fait une pause sur l'astro. J'ai fait un petit coup de Lune aussi avec le filtre g', les conditions étaient très perfectibles.
  46. 53 points
    Salut, Voici donc une jupiter imagé le 8 au matin par bon seeing mais une transparence moyenne. Le Set up : Dobson Skyvision de 374mm en Alt-z, barlow x6.25, ADC Great Star, ASI662MCéch: 0.066"/P Et les Logiciel de traitement et d’acquisition: Sharcap, AS3, Astrosurface, Winjupos, et Gimp. Jupiter le 08/10 à 2H31 TU a comparer avec l'image du 01/10 Un petit gif où on peut remarquer entre autre que le transit de la petite tache rouge devant la GTR se précise. Une vue "dans le ciel" Et une petite photo du setup et de ma pomme de mon coté je vais être contrains de ne pas pouvoir imager ces prochaines semaines mais je doute pas que des Astram du Nord, des montagnes, de la Corse, en passant par la région Parisienne, la Bretagne et le Québec... vont nous régaler Alors bon ciel à tous !
  47. 53 points
    Bonsoir à toutes et tous, Une image de cette belle nuit du 1er octobre, la première depuis que le C14 est rentré d'Auvergne. Enfin de bonnes conditions, même si la couche bleue est un peu en retrait (il a fallu forcer un peu le traitement pour conserver l'harmonie...), mais ça fait bien plaisir! Et puis c'était l'occasion d'étrenner la platine XY fabriquée par Philippe @papatilleul! Super simple quand on procède à une petite correction d'ADC, ça simplifie bien la vie. Merci Philippe!! Merci aussi à Jean-Luc @jldauvergne qui m'a suggéré cette riche idée il y'a un an déjà... Donc une séquence LRVB avec dérotation de 11 minutes entre la L et la B. C'est la meilleure des 4 séquences LRVB filmées. Conditions fort humides, il fallait jouer du sèche-cheveux toutes les 10 minutes au maximum. L'image couleur, et la séquence LRVB qui a servi à la construire. Portez-vous bien et à bientôt. Simon
  48. 53 points
    Bonsoir ou plutôt bonne nuit à tous, En panne de traitement j’ai décidé ce soir de me coucher tard pour terminer (en fait c’est jamais terminé … mais faut s’avoir s’arrêter un jour) Difficile de poster après toutes les superbes (le mot est faible) images que je viens de découvrir dans la liste ce soir. Comme beaucoup le premier octobre j’étais sur le pont (en fait sur ma terrasse) C’était le week-end donc je pouvais me coucher tard (cette nuit là … à 6 heurs du matin) J’ai essayé Saturne … mais c’était pas top (même pas traitées) des nuages et de la turbu Sur Jupiter c’était pareil au début, puis cela c’est amélioré au cours de la nuit J’ai du arrêter lorsque ma G11 c’est mise à biper (j’avais été trop loin après le méridien, et je ne fais jamais de retournement de la monture sinon adieu la colim du C14) Coté matos toujours pareil C14 Barlow 2X raccourcie ADC et caméras ASI290 et ASI462 Coté échantillonnage j’étais toujours persuadé d’être beaucoup trop fort, mais cette semaine j’ai vu des images magnifiques avec un échantillonnage bien plus costaud … donc je ne cherche plus une barlow 1,5X ;o) Pour le traitement du classique AS3 Astrosurface WINJUPOS et Photoshop et J’ai essayé de rester suffisamment doux (sauf pour une image que j’ai poussé) pour garder un résultat assez naturel (aspect gazeux de la planète) Les images Images couleur (ASI462) dé-rotation de 8 films 2h06 2h12 Image de 2h12 traitée très fort … bon je n’aime pas trop .. je le referais plus La planche L R G B (caméra ASI290) seulement 2 séries (L R G B) sous winjupos Une RGB 2h54 (une seule série traitée) WINJUPOS Une LRGB 2h58 (la précédente avec le luminance) WINJUOS Une animation Bio avec les images couleurs (ASI462) Toutes les images sont postées en taille d'acquisition, je conseille de les charger sur le PC pour les visualiser
  49. 53 points
    Bonjour à tous, Juste un petit retour sur la liste, et surtout un grand merci à mon ami Sauveur qui a su, avec force et persévérance me redonner l’envie de faire de l’astro. Bien sur je n’ai pas encore retrouvé toute la motivation qui était la mienne l’année dernière, j’ai un grand vide dans ma vie, mais remettre l’œil et la caméra derrière un télescope m’a fait un grand bien, tout comme revenir sur la liste pour vous poster ces quelques images, preuve que je suis sur le bon chemin. J’ai donc sorti le C14 de son armoire ou il dormait depuis presque un an, j’ai aussi du redémarrer la G11 un peu engourdie par son séjour sur la terrasse sous une bâche (en fait un grand sac poubelle, j’ai du utiliser une grande quantité de liquide pour contacts électroniques), même les contrepoids étaient grippés (vis de serrage rouillées) je ne suis qu’à 1km à vol d’oiseau de la mer. Une première soirée pour le redémarrage avec les doigts écrasés et une dalle de la terrasse explosée par la chute d’un contrepoids de 10kg La seconde soirée (je dirais plutôt matinée) consacrée à Saturne et Jupiter, une troisième avec des conditions moins bonnes (nuages sur Saturne et turbu rapide sur Jupiter) et une dernière cette nuit avec de bonne conditions sur Saturne. Je ne pensais pas poster mes images (je les avais envoyé à Sauveur) mais en revenant un peu sur la liste j’ai vu les superbes images de Jean-Luc Christophe et William (et d’autres bien sur) avec ce spot sur les anneaux de Saturne, et comme j’avais capturé cette planète au même moment que Christophe à Saint-Véran j’ai vu qu’il était présent sur quelques unes de mes images, aussi j’ai décidé de vous les faire partager, histoire de bien marquer que je n’ai pas oublié les copains de la liste. Je vous les postes donc Images du 12/08/2023 Les jupiter Et les Saturne avec le spot dans les anneaux les gifs Images du 15/08/2023 Uniquement Jupiter Images du 17/08/2023 Je n’ai eu le temps de traiter que les Saturnes les versions ASI290 RGB et LRGB et Enfin les meilleures de cette matinée : les versions ASI462 7 films dérotés Traitement doux Traitement fort Contrairement à mon habitude, pour cette fois les images prises à la 462 sont nettement devant celle de la 290 (bon 7 films dérotés contre seulement 2 pour la 290) Toujours les mêmes conditions de captures et de traitement A Bastia depuis ma terrasse C14, ADC Pierro astro, barlow 2X Clavé raccourcie, Caméras ASI 290MM et ASI462 MC Traitement AS3, Astrosurface et Photoshop pour les finitions Merci à vous
  50. 52 points
    Bonsoir les Jupi-terriens, Cette nuit, un peu après 1h, j'ouvre un oeil et je m'aperçois qu'il fait grand jour Incroyable après toutes ces journées de pluie incessante. C'est la pleine Lune qui éclaire copieusement avec un ciel totalement dégagé contrairement aux prévisions Je jette quand même un oeil ( l'autre ) sur Météoblue : Effectivement il y a un créneau d'1 heure de ciel dégagé. Alors hop, je saute dans mon bénouze, ma polaire et ja vais ouvrir ma cabane au fond du jardin La nuit est un peu fraîche ( 5°C ) et 100% d'humidité comme d'habitude. Et Juju est là, un peu sautillante, le tube pas tout à fait en température, mais je shoote cette belle config avec Europe, son ombre et la GTR. Toujours à l'Intes M809 ( 200mm à F10 ) barlow Ultima 2x et caméra ASI 224MC avec filtre IrCut. Prises de vues avec FireCapture, films de 120sec, expo à 15ms et gain à 285. Le premier film est un peu flou, mais voilà ce que j'ai eu ensuite : Et j'engrange les films en retouchant au mieux ma mise au point. 2h20, la turbu commence à faire vraiment son apparition et Juju est prise de tremblote. Et ça se transforme en turbu vibratoire Je crains de ne pas voir la sortie d'Europe. Je continue encore quelques films malgré les nuages qui commencent à voiler le ciel. 2h55, mon histo s'écroule et je suis obligé de remonter le gain pendant la capture. Dommage mais l'arrivée des nuages a sonné la fin de la récré ! J'ai quand même 14 films que j'ai passé dans la moulinette au AutoStakkert, 3000 images de conservées. J'ai fait de la dérotation vidéo dans Winjupos des 3 meilleurs films. Puis un traitement Sharpen avec Astrosurface V1, mais j'ai du mal à gérer correctement les ondelettes. Les wavelets de ma vieille version 32bits me donnent une meilleure image. Niveaux balance et un peu de cosmétique sous PSP. Voilà donc mes 3 meilleures images : La première à 1h43 TL : La seconde à 2h06 TL : Et la dernière à 2h55 TL : J'ai fait aussi une petite animation avec mes 14 films, réduite à 75% : J'ai bien tenté une version Winjupos à partir d'un planisphère mais l'ombre d'Europe n'a pas aimé Voilà pour cette nuit imprévue les amis Je vous souhaite une excellente soirée, nuit aux noctambules, AG