Contacter l'auteur / Contact the author

Recherche dans ce site / Search in this site

 

Indices et autres échelles

V. Echelle des sursauts radioélectriques

Type

Description

Sursauts I

C'est l'activité des taches solaires qui se manifeste à partir de 2 MHz et dont la période est de l'ordre d'une demi-seconde. Ils peuvent se présenter en cascades, groupant quelques milliers de sursauts en-dessous de 200 MHz.

Sursauts II

Ici apparaissent les éruptions chromosphériques, déjà détectables à partir de 40 MHz. Ces sursauts dérivent de 0.25 MHz par seconde et peuvent persister plus d'une minute. Ils peuvent apparaître au-dessus de 200 MHz et dériver lentement jusqu'aux bandes décamétriques en l'espace d'un quart d'heure. Ils sont en relation directe avec l'activité des aurores polaires et libèrent une onde de choc dans la couronne qui progresse à environ 1000 km/s.

Sursauts III

Entre 20 et 300 MHz, les éruptions chromosphériques s'étendent sur plus d'une minute, et jusqu'à plusieurs heures vers 20 MHz, perturbant les communications en ondes-courtes. Ils précèdent quelquefois les sursauts de Type II sous la forme de petites groupes faiblement audibles.

Sursauts IV

Ils représentent l'activité des éruptions de la chromosphère. Ils s'étendent de 80 MHz à 70 GHz durant 1 heure environ.

Sursauts V

Ils suivent en général les sursauts de type III et durent jusqu'à 3 minutes en-dessous de 200 MHz.

  Les radioastronomes connaissent également une manifestation très commune de l'activité solaire qui se traduit par des tempêtes de bruits sur les ondes décamétriques et VHF. Elles durent en général une demi-heure mais peuvent persister pendant la durée du transit d'un groupe de tache sur le disque solaire. Cette émission provient des régions proches des centres d'activités et se divise en deux sources :

Sous 60 MHz

Le rayonnement est fortement ionisé et contient une multitude de sursauts de type III. Le minimum d'intensité se situe entre 40 et 60 MHz.

Entre 60-600 MHz

Le rayonnement est émis par de petites sources de 2 à 10' de diamètre. Baignant dans un champ électromagnétique intense, la polarisation du rayonnement est souvent totale (circulaire) à partir de 100 MHz, dans une bande de fréquence large de 40 à 60 MHz. Le maximum d'intensité se situe vers 150 MHz. Cette émission cache des sursauts de type I qui proviennent de sources plus petites (1 à 5' de diamètre) situées à l'intérieur des précédentes.

 Retour aux Indices

Page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 


Back to:

HOME

Copyright & FAQ