Contacter l'auteur / Contact the author

Recherche dans ce site / Search in this site

 

Météorologie élémentaire

Description des nuages (II)

La classification suivante, approuvée par l'Organisation Météorologique Mondiale, décrit l'aspect et la constitution des nuages en fonction de l'altitude, la description se rapportant à un observateur situé au sol.

Il sont décrits vus d'avion dans le chapitre consacré aux aspects opérationnels.

Les indications relatives aux variétés, formes et générateurs sont données à titre d'exemple pour facilité l'identification éventuelle et sont basées sur des observations réelles, mais la liste n'est pas exhaustive. La liste complète des qualificatifs latins est reprise sur la page consacrée aux nuages.

 Cirrus       Cirrocumulus       Cirrostratus       Altocumulus       Altostratus 

 Nimbostratus       Stratocumulus       Stratus       Cumulus       Cumulonimbus 

Altocumulus

Description : Banc, nappe ou couche de nuages blancs et gris, ou à la fois blancs et gris, ayant généralement des ombres propres, composés de lamelles, galets, rouleaux, etc, d'aspect parfois partiellement fibreux ou diffus, soudés ou non; la plupart des petits éléments disposés régulièrement ont généralement une largeur apparente comprise entre 1 et 5° (inférieure à la largeur de la main tendue à bout de bras), donnant au banc un aspect ondulé plus ou moins reserré.

Ac stratiformis translucidus

Ac pe un stratiformis

Altocumulus undulatus stratiformis

Ac perlucidus

Ac pe un lacunosus

Ac opacus undulatus

Ac lac un translucidus

Ac str un et C5A Galaxy

Altocumulus flo, ac str

Atlocumulus opacus mamma

Altocumulus floccus virga

Altocumulus avec irisation

Ac floccus castellanus

Altocumulus castellanus

Différentes formes d'altocumulus lenticularis (nuages orographiques)

Différentes formes d'altocumulus lenticularis (nuages orographiques)

Différentes formes d'altocumulus lenticularis (nuages orographiques)

Documents NMU, Bernhard Mühr/Wolkenatlas, NOAA Photo Library, Jeremy Irish/AirlinersGordon Richardson/Capetownskies

Joan Giral, Arthur L.Rangno, Sudduth/WPOD, Ramon Baylina/WolkenatlasJPLBob Harrington, Thierry Lombry

Constitution physique : Les altocumulus sont pour la plupart constitués de gouttelettes d'eau. Ceci est mis en évidence par la transparence relativement faible de leurs éléments constitutifs et par le fait que ces derniers, lorsqu'ils sont séparés, présentent des contours nets. Néanmoins, lorsque la température est très basse, des cristaux de glace peuvent se former. Dans ce cas, si les gouttelettes s'évaporent, le nuage devient dans sa totalité un nuage glacé et ses éléments perdent alors la netteté de leurs contours. L'apparition de cristaux de glace peut intervenir dans toutes les espèces d'altocumulus. Consultez également le paragraphe consacré à l'effet KHW pour d'autres images.

Genre : altocumulus

Espèces : floccus, stratiformis, lenticularis, castellanus

Variétés : radiatus, opacus, translucidus, perlucidus, undulatus, lacunosus, duplicatus

Formes : virga, mamma, asperitas (*)

Générateurs : cumulogenitus, cumulonimbogenitus

 Cirrus       Cirrocumulus       Cirrostratus       Altocumulus       Altostratus 

 Nimbostratus       Stratocumulus       Stratus       Cumulus       Cumulonimbus 

Altostratus

Description : Nappe ou couche nuageuse grisâtre ou bleuâtre, d'aspect strié, fibreux ou uniforme, couvrant entièrement ou partiellement le ciel, et présentant des parties suffisamment minces pour laisser voir le Soleil au moins vaguement, comme au travers d'un verre dépoli.

L'altostratus ne présente pas de phénomène de halo.

Altostratus tr virga et sc

As translucidus undulatus

Altostratus opacus virga

As translucidus mamma

As tr undulatus radiatus

As tr, as op

Altostratus translucidus

Altostratus undulatus

Altostratus translucidus

Altostratus opacus

Altostratus opacus mamma

 

 

As avec rayons crépusculaires et anticrépusculaires

Documents Bernhard Mühr/Wolkenatlas, Johann Metzer, Jim McCullough, John Britton, Thierry Lombry

Constitution physique : L'altostratus se présente presque toujours sous forme d'une couche de grande étendue horizontale (plusieurs dizaines ou centaines de km) dont l'extension verticale est importante (au-delà de 1000 m).

Ce nuage est constitué de gouttelettes d'eau et de cristaux de glace. Dans le cas le plus général, il est possible de distinguer dans le nuage trois parties superposées :

- une partie supérieure constituée, en totalité ou en majeure partie, de cristaux de glace,

- une partie médiane constituée d'un mélange de cristaux de glace, de cristaux ou flocons de neige et de gouttelettes d'eau surfondues,

- une partie inférieure constituée en totalité ou en majeure partie de gouttelettes ou gouttes d'eau surfondues ou non.

Enfin, mais plus rarement, le nuage peut ne comporter qu'une ou deux des parties décrites ci-dessus.

Dans la région inférieure de l'altostratus, les particules constitutives du nuage sont si nombreuses que le Soleil ou la Lune apparaît toujours estompé et l'observateur en surface ne voit jamais de phénomène de halo. Dans les parties les plus épaisses du nuage, la position de l'astre éclairant peut être entièrement masquée.

Des gouttes de pluie ou des flocons de neige existent souvent au sein de l'altostratus et au-dessus de sa base. Lorsque des précipitations atteignent le sol elles ont généralement un caractère continu et se produisent sous forme de pluie, de neige ou de granules de glace.

Genre : altostratus

Espèces : -

Variétés : translucidus, opacus, undulatus, duplicatus, radiatus

Formes : virga, mamma, praecipitatio, pannus, asperitas (*)

Générateurs : cumulonimbogenitus, altocumulogenitus

*Altostratus undulatus asperitas

Cette nouvelle forme de nuage fut identifiée en 2009 mais il semble que les premières photos remontent à 2005 en Nouvelle Zélande (voir ci-dessous).

Description (personnelle) : Couche nuageuse opaque couvrant partiellement le ciel, d'aspect fortement ondulé et soudé présentant des aspérités irrégulières à grande échelle (creux, bosses, entonnoirs) et des parties claires et sombres. Se manifestent pendant ou après une activité orageuse ou cyclonique.

Cette forme apparaît généralement à la base des altostatus et parfois dans les cumulonimbus et les altocumulus.

A voir : Altostatus undulatus asperitas

A. undulatus asperitas at sunset

Photo d'A.asperitas (asperatus) sur Flickr

Des Altostratus undulatus asperitas. De gauche à droite, une photographie prise Witta Priester le 1 mars 2005 à Hannmer Spring en Nouvelle Zélande, par Prince470701 pendant le passage du typhon Soulik à Taichung (Taiwan) en 2013 et par Josh Carson depuis Bergholz en Ohio, USA, le 18 octobre 2011. Ci-dessous, une photo prise par Elaine Patrick au Missouri fin 2013, par Brech Ilians depuis Duffel en Belgique en 2014 et par Nienke Lantam depuis Erm aux Pays-Bas fin 2015.

Cette forme de nuage assez rare en Europe ne fut officiellement reprise qu'en 2017 dans l'Atlas International des Nuages (cf. la "Table of supplementary features") de l'OMM, le temps nécessaire pour que les spécialistes étudient les conditions de sa formation.

Si l'atlas est utile, on peut toutefois regretter que les photographies sélectionnées sont relativement banales et parfois peu représentatives. En outre, la navigation dans les menus est très peu conviviale.

 Cirrus        Cirrocumulus       Cirrostratus       Altocumulus       Altostratus 

 Nimbostratus    Stratocumulus       Stratus       Cumulus       Cumulonimbus 

Nimbostratus

Description : Couche nuageuse grise, souvent sombre, dont l'aspect est rendu flou par des chutes plus ou moins continues de pluie ou de neige qui, dans la plupart des cas, atteignent le sol. L'épaisseur de cette couche est partout suffisante pour masquer complètement le Soleil. Il existe fréquemment, en-dessous de la couche, des nuages bas déchiquetés, soudés ou non avec elle.

Nimbostratus

Nimbostratus avec fs

Nimbostratus virga

Nimbostratus praecipitatio

Nimbostratus mamma

Nimbostratus praecipitatio

Nimbostratus pra pannus

Documents Cloudman, Bernhard Mühr/Wolkenatlas et Thierry Lombry

Constitution physique : Le nimbostratus recouvre généralement une vaste région et possède une grande extension verticale. Il est formé de gouttelettes d'eau (parfois surfondue) et de gouttes de pluie ou par des cristaux et des flocons de neige, ou par un mélange de ces particules liquides et solides. La forte concentration du nuage en particules, ainsi que sa grande extension verticale ne permettent pas d'observer directement le Soleil au travers. Le nimbostratus donne lieu à de la pluie, de la neige ou à des granules de glace qui, toutefois, n'atteignent pas nécessairement le sol.

Genre : nimbostratus

Espèces : -

Variétés : -

Formes : praecipitatio, virga, pannus, mamma

Générateurs : cumulogenitus, cumulonimbogenitus

 Cirrus       Cirrocumulus       Cirrostratus       Altocumulus       Altostratus 

 Nimbostratus       Stratocumulus       Stratus       Cumulus       Cumulonimbus 

Retour à la Météorologie

Page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 -


Back to:

HOME

Copyright & FAQ