Contacter l'auteur / Contact the author

Recherche dans ce site / Search in this site

Le Namaqualand

Quand le désert fleurit

Il existe en Afrique du Sud, à environ 500 km au nord-ouest de Cape Town ou 5 heures de route, par 29° Sud, une région appelée le Namaqualand qui s'étend sur la façade Atlantique sur environ 225000 ha. Cette zone proche des Tropiques est quasi-désertique et constitue l'une des régions les plus arides de l'Afrique du Sud-Ouest.

Or une fois par an, cette région désolée alternant de grandes plaines et des montagnes granitiques subit une métamorphose inattendue.

Entre le mois de juillet et septembre, des milliards de fleurs s'épanouissent, offrant au visiteur des tapis floraux aux palettes de couleurs chatoyantes qui changent de la monotonie qui règne habituellement dans ce désert.

Le spectacle est fascinant et connu de tous les botanistes et de plus en plus de touristes.

Cette région présente l'une des biodiversités florales les plus riches de la planète avec plus de 3000 espèces de plantes endémiques.

Les réserves

Pour préserver cette nature, l'Etat Sud-Africain a d'ailleurs créé trois réserves dans ce territoire :

Skilpad Wild Flower Reserve qui s'étend sur environ 60000 ha près des montagnes de Kamiesberg Range dont le pic de Rooiberg culmine à 1700 m,

Goegap Nature Reserve située à 15 km de Springbok qui s'étend sur 15000 ha. Elle abrite le jardin d'Hester Malan Wild Flower Garden où sont rassemblées des plantes succulentes et des rocailles. On y trouve notamment les lithops ou "fleurs-cailloux" qui ressemblent à s'y méprendre à des pierres avant de fleurir. Cette réserve abrite également 45 espèces de mammifères, près de 100 espèces d'oiseaux et environ 600 espèces de fleurs.

Richtersveld National Park classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Il couvre 160000 ha près de la frontière avec la Namibie, dans la région la plus aride du pays. Ce parc rassemble près de 30% de toutes les espèces de plantes succulentes d'Afrique du Sud (et forcément celles que vous pourriez acheter chez votre fleuriste).

Par quelle magie ce désert fleurit-il ? En fait, en ce lieu unique au monde survivent des plantes qui se sont adaptées aux conditions désertiques il y a 50 millions d'années.

Pour éviter de brûler sous l'ardeur des rayons du Soleil estival, les graines gorgées d'eau après la saison des pluies (juin-août avec un pic de précipitations en juin) germent dès le printemps austral sous un climat moins rude et tapissent le désert dans une explosion de mille couleurs.

A voir : Namaqualand is blooming

Spring in Namaqualand

Carte et paysage feurit du Namaqualand. A droite, les fameux Lithops bromfieldii mennellii ou "plantes cailloux" qui font partie des plantes succulentes et ressemblent à des pierres quand elles ne sont pas en fleurs.

Climat

Le Namaqualand bénéficie d'un climat aride mais son exposition maritime apporte des pluies en hiver (entre juin et août) dont la quantité est relativement faible (entre 4 et 25 mm ou litres/m2 par mois, contre 60 à 120 mm par mois en Europe).

Non seulement il pleut dans cette région mais il peut même y avoir des orages dans la région de Springbok. Ce paysage est un spectacle à voir absolument mais qui ne dure que quelques semaines chaque année. L'explosion des fleurs se produit en général entre mi-août et fin septembre mais tout dépend des pluies.

Entre août et septembre, les précipitations moyennes sont respectivement de 23 mm et 16 mm ou litres/m2 par mois. Certains touristes ont visité la région fin août sans observer le tapis floral et leur frustration fut à la hauteur de leurs espérances. Il faut également savoir que beaucoup de fleurs s'ouvrent lorsqu'elles sont arrosées d'eau ou quand il y a du Soleil mais restent fermées quand le ciel est couvert.

L'idéal est de consulter la météo de Springbok ou d'une ville proche et de téléphoner à plusieurs gîtes et hôtels B&B de la région en leur demander quand le désert fleurit ou s'il est sur le point de l'être et de partir dans la semaine.

Les tapis de fleurs du Namaqualand. Documents Martin Heigan.

Comme tout phénomène naturel, prévoir un tel évènement est aussi difficile que prévoir les grandes migrations des mammifères. Aussi, à défaut de pouvoir vous y rendre sur le champ, disons que vous avez certainement plus de chances de voir cette explosion florale si vous planifiez ce voyage début septembre.

Attendez-vous à une température moyenne de 18°C avec un maximum pouvant dépasser 32°C et comptez sur la chance.

Enfin, si vous séjournez dans la région et aimez l'astronomie, profitez-en pour aller observer et photographier le ciel à 800 km plus au nord, dans la "Réserve de Ciel Nocturne" de NamibRand en Namibie, un sanctuaire pour les astronomes et visitez également le Parc National d'Etosha.

Vols aériens

Pour se rendre en Afrique du Sud, les destinations les plus fréquentes sont Cape Town sur la côte Atlantique qui est aussi la plus proche du Namaqualand et Durban sur la côte de l'Océan Indien. 

Pour l'Afrique du Sud, au départ d'Amsterdam, Bruxelles, Francfort, Luxembourg ou Paris, la plupart des compagnies aériennes proposent des vols Cape Town ou Durban. Selon les compagnies, il y a 1 escale à Istanbul ou Dubaï et plus souvent même 2 escales. Le vol dure généralement 18 heures à l'aller et 19 heures au retour car le temps d'attente peut dépasser 9 heures à l'escale !

On peut également envisager un vol vers Windhoek en Namibie. Avec Air Namibia, au départ de Bruxelles avec une escale de 2 heures à Francfort, le vol dure 13.5 heures. On trouve des vols au départ de Paris mais ils durent entre 19-23 heures.

Les vols les plus "courts" sont ceux du weekend car en semaine les vols durent entre 20-24 heures en raison des longues escales. Oubliez également les petits aéroports régionaux car ils n'ont pas de correspondance dans l'heure et le vol peut durer... entre 30 et 44 heures si vous voulez être déposé près de chez vous.

En 2016, les billets d'avions A-R vers Cape Town au départ de Bruxelles sont proposés à partir de 620 € (2 escales) ou 830 € (1 escale) par personne et à partir de 998 € vers Winhoek avec 1 escale. Il y a des vols Paris-Winhoeck à partir de 968 € par personne.

Pour plus d'informations

Namaqualand

Namaqua National Park : Tel. +0027 (0) 27 672 1948

NamibRand

South Africa Tourism : Tel. +0027 83 123 6789

Météo à Springbok, Afrique du Sud

Google Map

Hôtels et Cottage au Namaqualand (LekkeSlaap)

Langebaan Lagoon (Logements près de Postberg Nature Park, à 130 km au nord de Cape Town)

Namaqualand fin août 2013 (blog Mostly Birding)

The blooming spectacular Namaqualand wild flowers, Travel Ground.

Retour sur Terre


Back to:

HOME

Copyright & FAQ