Contacter l'auteur / Contact the author

Recherche dans ce site / Search in this site

 

Le défi des OVNI

Distribution des notifications d'OVNI en Europe en août 2016 extraites de la base UFO Stalker.

Données statistiques (III)

Sur bases de sources objectives, nous pouvons présenter quelques données statistiques qui mettent en évidence une certaine constante dans les notifications d'OVNI. Cette liste est basée sur les données rassemblées dans le Project Blue Book par Edward Ruppelt (ER, 1593 cas), les travaux de Geoffray Falla (GF, 420 cas), Jader Pereira (JP, 230 cas), Claude Poher (CP, 1273 cas), John Schussler (JS, 1000 cas), Richard Varrault (RV, 27 cas), Eric Zurcher (EZ), Jacques Vallée (JV, 923 cas) et des conclusions du Dr.D.Saunders, ce qui représente l'analyse de 5466 notifications d'OVNI.

Etant donné que plusieurs effets peuvent se produire lors d'une même observation, le total peut-être supérieur à 100%.

Il faut cependant souligner que ce travail statistique basé sur les témoignages accidentels n'apporte rien !... Il ne fournit que des indices, pas de preuves. Son utilité doit donc être relativisée.

Vous trouverez d'autres statistiques, notifications et rapports sur le site UFO Stalker qui tient à jour une base de données reprenant à ce jour près de 75000 observations d'OVNI à travers le monde dont principalement aux Etats-Unis qu'il faut compléter par les analyses publiées dans le magazine du CUFOS et celui du MUFON. Notons que la base *U* UFO DATABASE de Larry Hatch est archivée et donc plus mise à jour. Elle reprend les données statistiques basées sur 18552 notifications d'OVNI enregistrées entre 1947 et 2006 à travers le monde.

Phénomènes observés en général:

(Sources : ER, CP)

Méprises : 75%

Disques diurnes et lumières nocturnes : 60%

Nombre de Rencontres du 1er type : 20%

Nombre de Rencontres du 2e type : 10%

Nombre de Rencontres du 3e type : 10%

Objet silencieux en vol : 60%

Objet bourdonnant : 10%

Objet sifflant : 15%

Bruits divers : 15%

OVNI : 25%

Fraudes et canulars (en général) : 1.7% des OVNI (?)

"Soutenus" d'origine extraterrestre : 1.5% des OVNI (?)

Fréquences des rencontres:

(Source : ER, JP, Cometa)

Fréquence des observations : juillet (et avant Noël)

Heure de la journée : en soirée

Ascension droite de la 1ere apparition de l'objet: 19 à 21h

Au sol : 60%

Près du sol (cime des arbres) : 35%

Autre lieu (mer, plein ciel, etc.) : 5%

Observation en bordure de route ou de champs : 31%

Observation dans des lieux ruraux isolés : 20%

Observation sur la route même : 10%

Observation au voisinage d'habitations : 10%

Au sol, en d'autre lieu (ville, rivière, voie ferrées..) : 5%

Lien avec l'activité du champ électromagnétique : traces

Lien avec l'activité tectonique : traces

Les données statistiques donnent également une idée du type d'observations généralement récoltées.

Disques diurnes et lumières nocturnes:

(Source : ER, JS)

Observé en l'air : 70%

Observé au sol : 12%

Repéré par radar : 10%

Repéré par radar et visuellement : 8%

Ballons : 19%

Avions : 12%

Fusées, corps en chute : 10%

Effets optiques : 4%

Objets astronomiques : 14%

Rencontres du 1er type:

(Source : ER, JS, Cometa)

Observation à moins de 150m : 25%

Lieu et heure connus : 80%

Météo connue : 99.5%

Objet observé la nuit : 70%

Ciel pur : 55%

Autres (reflets, oiseaux, inversions, etc) : 4%

Contact visuel avec détection radar (au sol ou en vol) : 20%

Objet proche de la forme circulaire : 50%

Evaluation du diamètre métrique : 17% (entre 1-100m)

Evaluation du diamètre angulaire : 42% (< 10")

Présence de lumière sur l'objet : 35%

Luminescent la nuit : 98%

Rouge-orangé la nuit et métallique le jour : 65%

Lumière blanche : 10%

Autre lumière : 41%

Vol vertical : 11%

Vol planant : 23%

Vol erratique : 41%

Objet Immobile : 14.5%

Déplacements lents : 24%

Immobile puis très rapide : 40% (0 à 2500 km/h)

Vitesse variable : 24%

Vitesse rapide : 61%

Vitesse fulgurante : 11%

Durée du phénomène : 2 à 10 min.

Rencontre du 2e type:

(Source : JF, CP)

Nombre de cas analysés : >600

Observation nocturne : 65%

Atterrissage en un lieu relativement désert : 70%

Trois traces physiques au sol : 50%

Trace circulaire de 6 à 9 m de diamètre : 75%

Effets thermiques (sol brûlé ou chaleur) : 5%

Effets thermiques pour les OVNI ayant des couleurs changeantes ou métallique : 29%

Effets électromagnétiques pour dito : 32%

Pannes momentanées du moteur : 59%

Perturbation de l'éclairage du véhicule : 30%

Peur du témoin : 8%

Effets psychologiques ou physiques (picotements...) : 25%

OVNI vu au sol et traces résiduelles : 24%

OVNI se tenant près de la cime des arbres : 6%

Atterrissage avec créatures à proximité : 24%

"Débarquement" : 8%

"Humanoïdes" sans engin visible : 5%

Petite taille des occupants, fuite lorsqu'on s'approche : 80%

Plusieurs témoins de l'incident : 16%

Durée du phénomène : env. 15 min.

Rencontre du 3e type:

(Sources : JP, RV, JV)

Nombre d'atterrissages : >2000

Nombre d'observations retenues (de 1948 à 1974) : 230

Humanoïdes vu à l'intérieur ou à l'extérieur de l'OVNI : 14%

Nombre de pays concernés : 30

Pays latins (Brésil, F., Argentine, Venezuela, I.) : 5.6%

Identification des témoins : 94%

Plus d'un témoin : 33%

Heure indiquée : 61%

Observation de nuit : 43%

Observation faite à mois de 50 m de distance : 49%

Observation faite à mois de 5 m de distance : 39%

Forme de l'engin connue : 71%

Engin en forme de soucoupe (3 à 30m de diamètre) : 42%

Engin en forme de cigare : 9%

Engin ovoïde ou demi-oeuf : 8%

Engin sphérique : 7%

"Arme" ou tube émettant un rayon ou une lumière : 9%

Forme "humaine" des visiteurs : 96%

Humanoïde portant un scaphandre : 29%

Humanoïde ne portant pas de scaphandre : 20%

Taille des visiteurs entre 0.7 et 1.60 m : 62%

Taille normale des visiteurs (1.65 à 1.85 m) : 22%

Taille des visiteurs de 2 à 3 m : 12%

Mention de la peau (couleur) : 33%

Peau blanche ou normale : 12%

Peau sombre, noire, grise, basanée ou jaune : 12%

Peau rouge ou pourpre : 2%

Peau verte : 3%

Etres velus : 3%

Etres chevelus (majoritairement blonds) : 13%

Visage normal : 9.5%

Menton pointu : 3%

Yeux normaux : 5%

Yeux phosphorescents : 2%

Yeux rouges brillants : 1%

Oeil unique sur le front : 3%

Absence de nez et d'oreilles : 0.9%

Examen des environs par les visiteurs : 11%

Refus des visiteurs d'entrer en contact : 100%

Contact physique : 13%

Dialogue entre les témoins et les visiteurs : 10%

Dialogue avec les témoins en espagnol : 3.5%

Dialogue avec les témoins en anglais : 3%

Dialogue avec les témoins en portugais : 1.3%

Dialogue avec les témoins en français : 0.9%

Attitude hostile des visiteurs : 12%

Attitude agressive des visiteurs : 4%

Action paranormale des témoins, paralysie : 6%

Brûlures légères sur les témoins : 0.9%

Amaigrissement des témoins : 0.9%

Maladies ou blessures chez les témoins : 4%

Traces sur le sol : 24%

Végétaux brûlés, calcinés ou aplatis, cercle de compression, 3 marques sur le sol ou Trous d'excavation : 12%

Matériaux trouvés sur les lieux : 4%

Matériaux analysé (Fe, Al, Mn, Sn, C, CaCO3, CaK) : 1.3%

Traces de radioactivité : 1.3%

Empreintes de pas : 2.3%

Durée du phénomène : 5 min à 2 heures

Rencontre du 4e type:

(Source : sondage Roper)

Nombre de victimes concernées : 2% (1 américain adulte sur 50)

Réveil avec sensation de paralysie ou sensation de présence d’une autre personne : 18%

Période d’amnésie d’au moins 1 heure : 13%

S’est découvert en train de voler dans les airs sans comprendre comment ni pourquoi : 10%

Présence de phénomènes lumineux inexpliqués : 8%

Cicatrices inconnues sur le corps : 8%

Les observateurs:

(Sources : ER, JP, JV, EZ)

Observations faites par des femmes (sur l'ensemble) : 66%

Observations faites par des femmes (catég. OVNI) : 10%

Observateurs civils et militaires de caractère général : 64%

Techniciens : 19.5%

Policiers : 15%

Ouvriers, hommes d'affaire, employés, musiciens, artisans : 14%

Radaristes : 12%

Journalistes et techniciens membres d'une association d'ufologie : 11%

Médecins, officiers, ingénieurs : 11%

Chercheurs, professeurs : 11%

Agriculteurs, marins, femmes de ménage : 10%

Militaires : 10%

Pilotes civils : 10%

Astronomes (parmi les chercheurs) : 6%

Enfants, bergers, illettrés : 5%

Opérateurs de tour de contrôle : 1%

Age des témoins:

(Source : CP)

< 13 ans : 10%

13-20 ans : 18.5%

21-59 ans : 65.5%

60 ans et plus : 6%

Mises à part les caractéristiques bien particulières des rencontres du 3e type, les pourcentages évoqués se retrouvent dans les statistiques nationales (européennes, nord et sud américaines) avec très peu de variances (5%). Dans toute science expérimentale, de telles corrélations seraient tenues pour éminemment significatives car elles font ressortir l'existence d'invariants dans les observations d'une catégorie donnée. Les descriptions relevées pendant les vagues d'observations d'OVNI sont concordantes malgré le manque de précision. Ainsi des "triangles" ou des "boomerangs" nocturnes ont été observés de 1983 à 1986 aux alentours de la vallée d'Hudson aux Etats-Unis et au Canada, tout à fait similaires aux observations portoricaines de 1988, à celles de la vague belge de 1989-1991, de Pennsylvanie en 1992 ou du nord de la France en 1998. On trouve également des pics d'observation en été (juillet) et en soirée. Normal me direz-vous, puisque les gens sont plus disponibles.

Mais à travers une variante peut-être subjective, il y a des caractères constants. Cela permet d'affirmer par exemple qu'il s'est produit tel jour un phénomène unique au-dessus d'une zone donnée, qu'un OVNI équipé de trois gros feux a survolé cet endroit à faible altitude ou qu'un objet sur lequel un lock-on radar fut effectué était bien présent à cet endroit. Preuve si cela était encore à démontrer, qu'il est nécessaire de rechercher les corrélations (couleur-vitesse, schéma mondial et local, distribution et lieux des conflits armés, distribution saisonnière et conditions météo, champs électriques ou magnétiques ou mouvements telluriques associés à des lumières...) et de confronter dans chaque catégorie les notifications d'OVNI.

Si nous parvenons à confirmer ces corrélations les scientifiques auront déjà quelques arguments factuals pour porter le débat au niveau international et espérer en retour disposer de moyens adaptés à cette recherche en quête de statut.

Retour aux OVNI

Page 1 - 2 - 3 -


Back to:

HOME

Copyright & FAQ