Retour aux CROA

 

Chamaillerie céleste

Michel Guébel (mai 2003)

Ce matin-là, dans la brume matinale du dernier jour du beau mois de mai,
Monsieur le Soleil avait une bien drôle de tête à son lever !
On aurait dit justement qu'il n'avait plus "toute sa tête".
Madame la Lune, sa compagne, y était-elle pour quelque chose ?
Une chamaillerie de vieux, de très vieux couple peut-être ?
Lui aurait-elle "pris la tête" une partie de la nuit ?
Probablement à cause d'une rancoeur depuis que Madame la Terre est venue lui faire de l'ombre quinze jours plus tôt.

Mais je vous rassure, Monsieur le Soleil est d'un tempérament battant.
Il en a vu d'autres et ne se laisse pas affecter très longtemps par sa Dame.
Quelques instants plus tard il retrouvait sa "pleine forme" et rayonnait d'un éclat sans pareil