L'électronique - Principes

Principe du message entre les modules

Le format de transmission sur la liaison série est une succession de bits (mot élémentaire représentant l'état d'une commande) représentatifs des commandes à transmettre. Chaque paquet comprend le nombre de bits nécessaires au passage de toutes les commandes et commence par un bit de démarrage. La durée d'un bit est de 1 mS (1 milliseconde = 0,001 S). Chaque type de bits (bit de démarrage, bit à 1 et bit à 0) est différentié par un chronogramme différent qui est le suivant :

  • bit de démarrage : 0,8 mS à 1 (+5V)  et 0,2 mS à 0 (0V),

  • bit à l'état 1 : 0,5 mS à 1 et 0,5 mS à 0,

  • bit à l'état 0 : 0,2 mS à 1 et 0,8 mS à 0.

Principe des alimentations des projecteurs

Le principe retenu pour réaliser les alimentations des projecteurs, de tous les projecteurs, est celui d'une modulation de largeur d'impulsion. L'explication du fonctionnement est la suivante, c'est une succession de deux périodes, une période (P1) pendant laquelle le courant passe dans l'ampoule (le projecteur est allumé) et une deuxième (P2) pendant laquelle le courant ne passe pas (le projecteur est éteint). La vitesse de répétition de ces deux périodes est de 10 µS (0,00001 S). C'est à dire que 100000 fois par seconde on a cette succession des deux périodes. On ne voit donc pas le temps où le projecteur est éteint (sauf bien sûr lorsque P1 = 0 et donc le courant ne passe plus dans l'ampoule). On dit que la fréquence de découpage est de 100 KHz (100 Kilo Hertz). L'intensité lumineuse du projecteur dépend alors du rapport entre P1 et P2 (plus P1 est grand et plus le projecteur brille). Le chronogramme suivant montre ce principe.

L'avantage de ce type d'alimentation est que l'éclairage, même lorsque la puissance maximale de l'ampoule n'est pas utilisée, reste blanc. Ce n'est plus vrai proche de l'extinction.

Principe des alimentations des moteurs

Le principe retenu pour réaliser les alimentations des projecteurs est le même que pour les projecteurs. Durant la période P1 le courant passe dans le moteur (le moteur tourne) et pendant la période P2 le courant ne passe pas (le moteur est arrêté). La fréquence de découpage est de 100 KHz (100 Kilo Hertz). La vitesse du moteur dépend alors du rapport entre P1 et P2 (plus P1 est grand et plus le moteur tourne vite).

Page précédente  

Page suivante