Entete_M78

Choisir ses vêtements pour l'observation

Outre la flemme, le froid est la seconde source de découragement de l'astronome le plus motivé par l'observation nocture en hiver, malheureusement les meilleures nuits ont souvent lieu dans des conditions peu confortables.
Le fait de rester statique ou de piétiner, impose de s’habiller en conséquence les vêtements de ski habituels ne répondent plus à nos besoins. Une observation ne peut être optimale que lorsque l'on combine un très bon site avec un grand confort ; Les parkas et chaussures grands froids font donc parties de l'équipement de l'observateur au même titre que le télescope, la chaise ou le thermos et les petits biscuits !
Quand on pense vêtements pour le froid, le raccourci est souvent fait avec vêtements de ski : pantalons, vestes, gants... Le problème vient du fait que ces vêtements sont conçus pour une activité sportive où le porteur va produire beaucoup de chaleur comparativement à la position statique de l'observateur. Les indications «température de confort» ne correspondent donc pas à nos besoins, 2 stratégies s'offrent à nous quand on est un tantinet frileux :
  1. Multiplier le nombre de couches de vêtements pour emprisonner l'air entre les couches
  2. investir dans des vétements adaptés (souvent en duvet)

Le froid

Chacun a sa définition en fonction de ces sensations et de ces références, expériences. Mais, on doit identifier 3 facteurs : l'environnement, la condition physique de l'individu (frilosité) et l'équipement.
  • L'environnement : On choisit son site d'observation souvent loin de la pollution lumineuse, pour les plus chanceux en altitudes, mais là attention au vent!! De plus les meilleures nuits, les plus stables, sont souvent en hiver quand un anticyclone est bien installé... là, la température descent vraiment.
  • La condition physique : si l'on veut se préparer à une longue soirée d'observation, il faut être en forme, avoir bien dormi avant, bien mangé. Au club nous avons l'habitude de prendre un petit apéro à base de Rhum pendant la mise en température de nos instruments. Mais pour les plus frileux d'entre nous rien à faire, il faut se couvrir!!
  • le matériel : Chaque situation son matériel !!! Nous avons commencé à creuser le sujet lorsque nous avons choisi de barouder sur l'altiplano chilien pendant l'hivers austral. Une fois à 3500m d'altitude, perdu à plus de 50km du premier village, il n'est pas envisageable d'avoir froid, cela serait trop dangeureux.
    Les vêtements les plus efficaces pour lutter contre le froid contiennent du duvet. Mais, quand on commence à comparer les modèles de veste et les marques, c'est pas très simple, d'autant plus que le marketing a pris le dessus sur la technique et les prix d'envolent.

Ce site sur les sacs de couchage décrit très bien toutes les caractéristiques et les besoins thermiques face au froid

Le duvet

Ces vêtements techniques ont des prix très variables, pour lesquels les carasteristiques thermiques sont difficiles d'approches et parfois trompeuses. Pour nous protéger du froid, il faut une couche isolante efficace (conductivité thermique faible) et épaisse.
  • L'efficacité : Les informations sur l'efficacité ou capacité de remplissage du duvet utilisées sont exprimées en CUIN (en CUbic INch), cela correspond au volume occupé par une once de plume. Par conséquent, plus le volume occupé sera important et plus le duvet sera de qualité,donc capable de retenir un grand volume d'air (jusqu'à 900 CUIN).
  • L'épaisseur ou plutôt quantité de duvet est une donnée beaucoup moins répendue dans les descriptifs or c'est celle-ci qui est importante. On peut comprendre ou s'inquièter de ce manque d'information, mais moins il y aura de duvet plus la marge du vendeur sera importante ! On ne peut pas comparer la masse totale de la veste car les coupes et le poids des tissus varient.

Pour aller plus loin, on peut consulter ce site où ce bricoleur crée lui-même ces vêtements grand froid et ça marche !!

Modèles, marques...

Si l'on néglige volontairement l'option multicouche (peut-être à tord). Les vêtements repondant aux exigences grand froid ne se trouvent pas au Décathlon du coin, mais dans des boutiques spécialisées ou sur internet (site du fournisseur ou le bon coin). Après de nombreuses recherches sur le net, des essayages magasins et en situations extrèmes. Nous avons fait une liste non exhaustive des vêtements très chauds pour une observation statique dans des conditions extrêmes.

Les doudounes françaises

Marques Modèle Poids duvet/qualité Poids total prix performance Remarques essayage
PYRENEX

PYRENEX ARCTIQUE

Garnissage : Oie 90% duvet 10% plumettes Eldeven
Pouvoir gonflant : 800 cuin/lb
1500g 650-690€ Température de confort-30C Sans doute la parka la plus technique avec sa capuche bordée de poil de coyote, ceinture stop neige fixe, mitaines et multiple renfort.Par contre c'est aussi l'une des plus chère.
Triple zéro
UKERDI 500 2P Poids duvet : 500 g

DUVET D'OIE "000" purifié à l'extrême, pouvoir gonflant : 800 CUIN minimum sans additif
1150g 515€ Température confort -30C

Marque disponible uniquement sur le net
Doudoune très confortable, chaude. Les poches ventrales semblaient être peu ergonomiques mais à l'usage elles sont confortables et très grandes, ideale pour maintenir les oculaires au chaud. Prendre une taille au dessus.
VALANDRE BERING
Bering
Poids duvet: 502g

Oie grise 800+ cuin
1187g 600€ Température confort -30C Veste incroyablement légère pour son volume, très confortable, poche intérieure nylon fragile. Mouvements limités sensation bibendum.

Prendre une taille au dessus.
COUETTE MAXIME

Poids duvet : 500g

800 cuin
1kg 450€ Température de confort -30C Marque atisanale developpée par une ancienne couturière de Valandré, elle vous propose un vêtement de qualité et sur mesure. La veste taille petit ne pas hésiter à prendre la taille au dessus.


Les autres marques

Marques Modèle Poids duvet/qualité Poids total prix performance Remarques essayage
THE NORTH FACE
Himalayan Parka
garnissage duvet d'oie 800 1219 g 650€ Thermique, coupe vent, imperméable Tissu renforcé

Pas de masse de plume communiquée

Un peu moins chaud que la Bering.
RAB
EXPEDITION
Duvet d’oie FP 850 US

Poids total de duvet : 450 
1370 g 560€ Température de confort : -30C

10 poches

Moins chaud que la Bering
Sensation bibendum moins importante que la Bering, beaucoup plus ample (moins de remplissage ?), qualité thermique moins importante.
MOUNTAIN HARDWEAR NEW ABSOLUTE ZERO EXPENEW ABSOLUTE ZERO EXPE PARKA H Duvet d’oie FP 800 US 1280 g 729€ Coupe vent, imperméable, Température de confort -30C

Imperméable, 6 poches, manches renforcées
Thermique
CANADA GOOSE Snow mantra Fill

675 fill power white goose down
2200g 1100€ Thermique, coupe vent, imperméable

Vêtement de travail par froid extrême (-70°c)
Température confort: -30C Imperméable, tissu renforcé. Il existe aussi la version Resolute moins cher et plus civilisé.
Fjallraven Thermo 2 Down Pouvoir gonflant:900 CUIN 95% duvet d'oie, 6% plumes (900 CUIN).
Poids de remplissage: 500g pour une taille M
Poids: 1430 g taille M 990€ Température de confort -30C Cette marque est peu dsitribuée et donc difficile à trouver et encore plus pour les essayages

LES SALOPETTES

Marques Modèle Poids duvet/qualité Poids total prix performance Remarques essayage
PYRENEX

PYRENEX ARCTIQUE EXPEDITION Garnissage : Oie 90% duvet 10% plumettes Eldeven®
Pouvoir gonflant : 800 cuin/lb selon norme US
450€
VALANDRE
Baffin
BAFFIN SALOPETTE

Poids total de duvet : 238 g 773g 450€ 1 poche.

Tissu fragile, mais renfort contre les frottements.
Ne remonte pas suffisamment dans le dos. Risque d’avoir froid aux reins lorsque l’on est assis.
RAB

Expedition

EXPEDITION SALOPETTE
Poids total de duvet : 350 g 880g 300€ 3 poches.

Tissu fragile, pas de renfort, risque si l’on se met à genous.
Ne remonte pas suffisamment dans le dos. Risque d’avoir froid aux reins lorsque l’on est assis.
MOUTAIN HARDWEAR

NILAS NILAS SALOPETTE H duvet d’oie grise 90/10 FP 850 (US).

Poids total de duvet: 215 g
691g 380€ 100% PA Ripstop 15 D avec une membrane coupe-vent Airshield.
THE NORTH FACE

HIMALAYAN PANTALON M duvet d’oie 90/10, FP 800 et 700 sur le bas des jambes, Climashield Neo. Construction compartimentée.

Poids total de duvet: 250g
1100g 580€ Salopette renforcé, coupe vent étanche

LES COMBINAISONS

La combinaison est d'une utilisation plus extrème donc plus restreinte. il faut compter entre 1000 et 1200 euros pour en acheter une.

LES CHAUSSURES

Pour ne pas avoir froid aux pieds, quelques règles doivent être respectées (synthèse des commentaires des postes du forum astrosurf) :

  • pas transpirer.
  • Vérifier que ni les chaussures ni les chaussettes sont humides avant de les mettre.
  • Ne pas être serré dans ses chaussures, c’est l’air autour du pied qui va faire écran thermique et maintenir le pied au chaud.
  • Possibilité de mettre des chaufferettes dans les chaussures, mais ne pas les mettre en contact avec le pied (plutôt sous la semelle)
  • Pour ne pas avoir froid aux pieds pendant l’observation, il faut s'isoler du sol, le truc efficace est la plaque de polystyrène extrudé (type styrodur) sous les pieds quand on est en statique, une bâche peut aussi isoler de l'humidité.
Marque Modèle poids Prix Remarque produit Remarque essayage
SOREL

CARIBOU

CARIBOU BOTTE
2 kg la paire en 42. 159€ Doublure chausson amovible en Thermoplus 9mm : feutre 4 couches (polyester, polypropylène, feuille métallique, viscose). Revers pare-neige en mélange laine et acrylique. Pied coque imperméable en caoutchouc vulcanisé finition main.
Semelle : extérieure en caoutchouc naturel Aérotrac (intégrée à la coque), insert antigel en feutre contrecollé 2,5 mm. Semelle non marquante qui ne retient pas la neige pour une meilleure accroche et stabilité.
Tige imperméable en cuir nubuck, coutures étanchées, soufflet intégral.
Chaussure confortable, bon maintien du pied.

Chaussons plus long à sécher.
SABOT DE BOIS

Sabot cuir marron semelle bois clair
  50€ L’incontournable pour Serge Bonne isolation du sol, semelle dure et longue durée!!
point de vue d'étanchéité on parlera plutot de flottaison
BAFFIN

CANADIAN

CANADIAN CHAUSSURES

1800g la paire en 42. 175€ DoublureChausson amovible 7 couches avec isolation Thermaplush (matière synthétique douce et souple). Pied coque Thermorubber : imperméable en caoutchouc synthétique léger et recyclable.
Semelle: intercalaire en EVA. Semelle extérieure en caoutchouc intégrée à la coque du pied.
Tige :croûte de cuir et Nylon à double tissage 900 deniers. Passepoil réfléchissant pour la visibilité de nuit.
Chausson interne très moelleux, sans doute trop moelleux car il s'écrase et fait ressortir le relief interne de la semelle, confort douteux sur le modèle essayé.
Le chausson étant très moelleux le pied est pas tenu latéralement pdt la marche.
Séchage du chausson rapide.
BAFFIN

CONTROL MAX

CONTROL MAX CHAUSSURES

1890g en 42 (la paire). 225€ Doublure : chausson amovible en feutre 8 couches isolant (laine et polyester entre 2 feuilles d’aluminium, puis 2 couches de fibre 4 canaux entourant 1 couche conduisant la transpiration pour qu’elle soit évacuée, épaisse couche de mousse prenant la forme du pied).
Pied: coque imperméable en polyuréthane.
Semelle : interne gaufrée, diminue la fatigue et isole encore plus du froid. Semelle extérieure en caoutchouc TR crantée qui ne retient pas la neige.
Tige : cuir pleine fleur imperméable, soufflet cuir intégral. Passepoil réfléchissant pour la visibilité de nuit.