AstroDessin

Astronomie Amateur & Observation Visuelle

Eclipses de Lune

Eclipse juillet 2019

Jolie soirée du 16 juillet, une demi-lunaison après l'éclipse totale de Soleil (voir Eclipses de Soleil), avec les copains du club, sur la grande terrasse de l'observatoire de Meudon (merci Nicolas !). Eclipse partielle observée au T400-cx70, avec un levé rosâtre à peine discernable dans le crépuscule naissant.

dessin chapelet eclipse de lune 2019 dessin pleine lune eclipse de lune 2019

Eclipse janvier 2019

Nous étions 3 à nous être donnés rendez-vous à Port Royal, en cette nuit de glace, pour profiter de cette éclipse de Lune majeure du 18 janvier 2019. Observée au T400 de 4h00 à 6h30, le ciel dégagé pour permis de jouir parfaitement du spectacle. Dès l'arrivée de l'ombre, je note ce dégradé de couleur allant de l'orange et gris-bleu, en passant par des zones majoritaires en ocre jaune, ce délayant par endroit en touches verdâtres. La technique est toujours identique : un dessin préalable de la plein Lune, et des dessins où ne figurent que les informations colorées.

dessin chapelet eclipse totale de lune 2019 dessin pleine lune eclipse totale de lune 2019

Eclipse 2015

Nouméa le 4 avril 2015, au T400-cx80. Une demie-lunaison après l'éclipse totale de Soleil visible au nord de l'Europe, c'est une superbe éclipse totale de Lune qui s'offre aux spectateurs des antipodes. Avec le club de Nouméa, nous organisons une soirée publique pour observer le phénomène. Entre deux visiteurs, je croque rapidement quelques étapes du phénomène en vue de réaliser un chapelet. Comme à l'accoutumée, je ne note que les informations de couleurs, de luminosité, de position, de rendu global saisies à l'oculaire. Les 2 nuits suivantes, je dessine tranquillement une pleine Lune. A la maison, il ne reste plus qu'à mixer tout cela en une ratatouille niçoise, pimentée d'un zeste de nuages qui magnifiaient le début du phénomène. C'est ma 3° éclipse totale de Lune observée et dessinée d'affilé sur la tétrade 2014-2015. Il est peu probable que je sois au rendez-vous de la suivante, car invisible de Nouvelle Calédonie. la prochaine tétrade se produira en 2032-2033 !
Durant ce dessin de pleine Lune, les nuages jouent avec Séléné et parfois, des halos irisés se forment et se défont au gré des nuées.

dessin chapelet eclipse totale de lune 2015 dessin pleine lune
dessin halo de lune

Eclipse octobre 2014

J'ai observé l'éclipse totale de Lune du 8 octobre lors d'un séjour en Australie, joli périple reliant le centre rouge et son monolithe sacré Uluru à Darwin et ses parcs nationaux où batifolent nombre d'oiseaux, kangourous et crocodiles.
Je m'installe un peu au nord de Katherine, au pied d'une falaise ocre rouge où coule une cascade qui se jette dans un petit trou d'eau, invitant agréablement par ces grandes chaleurs à la baignade. Le T250 et la longue vue L80 sont à poste, les gabarits et crayons à disposition. Alors que le crépuscule s'installe, nous dînons d'un bon steak de kangourou arrosé d'un verre de rouge bien tiède, quand Séléné en lueurs orangées émerge de derrière la ligne de crête, découpant en ombres chinoises quelques eucalyptus effeuillés. Le disque lunaire est déjà bien entamé par l'éclipse. La vision est superbe, elle invite à interrompre immédiatement les agapes et prendre les crayons pour un premier dessin.
La totalité s'installe, le ciel gagne en noirceur, la Voie Lactée et la lumière zodiacale apparaissent le temps du phénomène. Le disque lunaire est sombre et blafard. L'orange cramoisi domine les zones proches du centre de l'ombre et se dégrade en tons plus jaunâtres à l'approche du bord de l'éclipse, avec des découpes correspondant aux tâches d'albédo. La visibilité des formations les plus claires est notable, comme le cratère Aristarque qui, tel un grain de beauté phosphorescent, ponctue la mer des .... Quelques étoiles s'invitent à proximité et certaines sont occultées pour réapparaitre ensuite.
La sortie de l'ombre se fait par un croissant de lumière blanche avec une transition assez douce. Au fur et à mesure de l'évolution du phénomène, le dégradé s'étale désormais jusqu'à des nuances jaunes tirant légèrement sur le verdâtre.
Je saisis les derniers instants de présence de l'ombre, sorte d'échancrure sommitale affirmée, en notant le dégradé subtil de la pénombre tirant plutôt sur des tons gris-brun.
8 dessins seront réalisés et j'en retiendrais 6 pour assembler ce chapelet avec un logiciel de retouche d'image, mettant en scène l'ambiance crépusculaire des premiers instants. Ces esquisses sur papier blanc sont des crayonnages colorés sur des gabarits pré-tracés où figurent juste quelques lignes des formations principales. Celles présentant un caractère particulier lors de l'observation sont mises en évidence. L'orientation est déterminée à la longue vue, les teintes appréciées au T250x55. J'ai dessiné la veille une pleine Lune pour servir d'image de fond.
Ignorant la rancune d'avoir mangé au dîner un de leurs congénères, quelques kangourous dans leurs flâneries noctambules me rendent visite durant l'observation. Parfois, un oiseau nocturne pousse un cri étrange, quelques dingos de loin en loin se répondent en un coeur d'hululements. L'air embaume un léger parfum d'eucalyptus. Qu'il est bon, qu'il est doux de jouir de ces instant parfaits où tout semble en harmonie, quiétude de cette nature sauvage omniprésente, quasi intacte, de la douceur de la nuit et de l'alignement remarquable qui l'espace d'un instant, nous place exactement entre la Lune et le Soleil. Plus que jamais je me sens " Terrien ".

dessin chapelet eclipse totale de lune 2014 dessin pleine lune

Eclipse mars 2014

T400-cx80, le 15 mars 2014. Belle soirée publique organisée par le club ACA de Nouméa, sur la pointe des canons de Ouémo (ou quelque chose comme ça). Magnifique promotoire qui domine le lagon avec une vision dégagée Sud. Belle ambiance, le matériel s'installe, le public arrive, déjà un journaliste recueille les premières impressions. Il fait très doux et seuls les nuages sur l'horizon pourrait s'avérer contrariants car c'est déjà l'heure de lever de Lune, mais ici, on s'en fout même si on ne la voit pas (kasse pô la tête)....
Pi un rai de lumière jaune orange blafard , émerge, puis disparait pour revenir, Séléné semble s'extirper avec difficulté des nuées. Cependant, le tableau est unique et mérite une première esquisse.
Ensuite, elle s'extrait définitivement de la cacatte, les nuées s'évaporent laissant place à une jolie brume diaphane, signe que l'air est immobile et que ça va dépoter dur. La totalité est saisissante, c'est une sorte de mandarine saturée dont les bords se jauniraient avé un supçon de clareté là où la pénombre est la plus proche. Quelques croquis sont jetés pour tenter de saisir cela pour une synthèse unique. Mais diable, que le seeing est bon et il est difficile de resister à l'envie de visiter Mars toute proche (sublime, voir post dessin dédié) et Jupiter qui aurait mérité aussi quelques coups de crayon.
Puis sans consulter de montre (j'en n'ai pô), à l'heure pétante, la sortie de l'ombre, évidente et radieuse, ce qui n'afadasse pas pour autant les tonalitées cuivrées présentes dans l'ombre. Ca aussi ça mérite un gribouillage. Puis tranquille, au fil des minutes qui défilent, l'ombre s'en va, suivie de sa pénombre évidente, ce qui nécessite 2 dessins supllémentaires. La fin est magnifique avé 3 zones parfaitement distinctes : ombre, pénombre et pleine lumière. Mais pour un ultime dessin, l'attrait de Mars est trop fort et il manquera ce témoignage visuel unique. Comme c'est ballot, mais ce fut si bon !
La technique : pour les 2 dessins du début et de fin, ce sont des "brut d'oculaire" réalisés aux crayons de couleur, sur un gabarit circulaire de grande taille pour le dernier afin d'apporter, outre les nuances colorées, les détails de surface. Pour les 3 étapes intermédiaires, ce sont juste des crayonnages en couleur sur des gabarits circulaires de 82mm. Ils tentent de reproduire au mieux la sensation colorée observée, ici exacerbée par le diamètre instrumental. Ces informations sont ensuite fusionnées sur l'image détaillée du dernier dessin mise en gris pour ces opérations.

dessin chapelet eclipse totale de lune 2014

Eclipse 2012

Le 4 juin 2012, la veille du transit de Vénus à Hawaii (voir « Soleil »), nous observons avec les copains une magnifique éclipse partielle de Lune au T250. L'ombre présente des nuances orangée à cuivrée sur le limbe lunaire, alors qu'elle est plutôt bleuté à sa périphérie.

dessin eclipse partielle de lune 2012