Entete
Cahier des charges

Le choix du diamètre

Le télescope de 250mm est très bien pour le planétaire et les grandes nébuleuses mais trouve très vite ses limites sur les galaxies. Où les bras des galaxies sont imperceptibles avec le 250 ils apparaissent avec des détails au 400 sous de bon ciel.

Le type de structure

Ce sera une configuration dobson bien sur, ma pratique est essentiellement visuelle par concéquent le meilleur rapport diamètre/encombrement/simplicité est une configuration newton dans une structure dobson optimisée.
- La structure devra être compacte pour un rangement simple (appartement / déplacement).
- la structure devra être légère pour une possibilité de passer le télescope en avion 23kg et la majorité du temps pour doper la motivation.
       o 23kg avec les 11kg de miroir dans la structure pour un passage en soute.
       o Ou 11kg de miroir en cabine avec une structure la plus légère possible pour passer en soute avec les vêtements dans le même bagage.

Les sources d'inspiration

La référence : le T400-C de Serge

Points forts :

- son poids et sa compacité.
- collimation à l'oculaire.
- Passage en avion.
- Passe filtre intégré.
- Montage rapide.
- Structure équilibrée sans contrepoids.

Points faibles :

- Installation du miroir sur son barillet à chaque utilisation.
- Miroir primaire trop exposé pour les observations publiques
- Anneau de la cage secondaire un peu faible
- Porte oculaire Moonlight

Remarques :

- Je n'aime pas les télescopes à 6 tubes.
- Boite de rangement non utilisée.
- Poids des oculaires limité, quid de l'utilisation d'un paracorr.
- Tube en carbone de diamètre de 13mm dimensionné au plus juste.

Le strock 250 :

- télescope compact dont la totalité des éléments tient dans sa structure qui fait office de boite de rangement.

Le T800 de Vincent Le Gern

bafflage_VLGern - Sur un 800, un baffle conventionnel devient vite colossal, mais Vincent a integré le baffle autour du secondaire. De plus cette solution rend le télescope moins sensible au vent.

Synthèse

-Le télescope sera donc bati autour de sa boite de rangement de format carré ou rectangulaire ce qui correspond plus facilement à un telescope à 8tubes. La caisse rangement unique devra aussi contenir la cage secondaire.

- Le miroir restera dans sa boite pour le transport, il faut donc combiner un système de blocage de miroir dans la boite de rangement analogue au strock 250 mais plus évolué car les masses en jeu sont très différentes.

- Pas d'ajout de masse pour l'équilibrage bien sûr.

- Seuls les tubes seront hors de la boite, les couper en trois nécessiterait trop d'étapes au montage.

- Barillet à leviers comme celui de Serge.

- Pas de grand baffle sur la cage secondaire.

- on a beau retourner le problème dans tous les sens, il est possible de faire une structure+ miroirs dans moins de 23kg avec son emballage (sac + mousse)... mais il reste difficile de ne pas prendre en compte le manque de délicatesse des bagagistes dans les aéroports. Donc par sécurité, le miroir devra sortir de la structure pendant les voyages aériens.