Entete
Construction du rocker et de la boite de rangement
Rocker Poids
Coté épaisseur 25mm composite fibre + balsa 1500 g
fond + rehausse miroir fond grandement percé, rehausse fine 1000 g
Grenouilleres c'est lourd mais nécessaire 200 g
tripod demontable mélange de fibre et alu 800 g

Le rocker

Le rocker est composé de planches de composite mousse PVC/carbone collées de manière à créer la partie basse de la boite. Les montants latéraux sont très épais pour rattraper l'écart de largeur avec le couvercle qui contient la cage secondaire. Les flans latéraux sont un empilement de planches de 10 et 20mm. Le rocker est conçu au plus juste autour de la cage primaire, il reste seulement un peu plus de 1mm de gap de chaques cotés.

Le rocker permet également de bloquer en position la cage primaire en position rangée avec 2 vis traversant les montants latéraux jusqu'au barillet.

Le couvercle

Le couvercle n'a pas de fonction dans la structure du télescope, excepté pour le rangement. C'est un assemblage de la panneau de mousse/carbone 200g stratifié séparément puis assemblés avec de la l'époxy+charge de carbone.La géométrie est assuré en plaçant des cornieres en aluminium dans les angles, c'est un compromis sur la masse de l'ensemble,mais aussi une économie de temps. Les angles des montants verticaux sont reforcés afin augmenter la surface de contact entre le convercle et le rocker.

Le couvercle et le rocker sont ensuite recouverts d'un plis unique de carbone-kevlar sur les 5 cotés.

La base

Pour une bonne stabilité, une grande base est nécessaire, mais je veux la faire rentrer dans la boite et avec un minimum de démontage. Sur le principe de la base en étoile, une branche est fixe tandis que les 2 autres branches rotatives permettent de se plaquer sur les cotés de la première.Le pivot se visse sur la base.

Le maintien en position des branches se fait avec un petit ergot monté sur ressort. C'est un système très simple que l'on retrouve souvent sur les structures tubulaires en aluminium du commerce. Ici, le système est composé d'un ergot en laiton, plaqué contre le tube carré par un ressort et guidé dans un cylindre emmanché en force dans le profilé carré.

Sur mon Strock, le rocker peut déraillé de sa base dans certaines positions et lorsque l'on effectue des déplacements un peu trop rapides en combinant altitude et azimuth. Sur ce T410, la base est déjà plus grande mais surtout je vais mettre un goupille pour solidariser le rocker et la base.

Un regret... Cette structure en étoile, bien qu'en aluminium est relativememt lourde : 1,2kg ! une structure monobloc en composite aurait été moins lourde mais aussi plus volumineuse, elle aurait imposé de revoir les cotes de la boite pour avoir la même stabilité.
Pour accroître la stabilité du télescope sur l'herbe ou les terrains en pente, je vais ajouter des pointes vissables sous la base.

La télescope rangé