COMMENT TAILLER UN MIROIR PARABOLIQUE DE 310 MM DE DIAMETRE



Conditions préalables :

Une épure du télescope à echelle 1/1 m'a permis de déterminer les principales caractéristiques du miroir tout en tenant compte :
- de l'obstruction centrale (compatibilité avec l'observation et la photo)
- du vignettage
- de la distance de sortie minimum du plan focal par rapport au tube du télescope

Compte-tenu que le télescope avait été réalisée avant l'optique et du choix du rapport F/D que je m'étais fixé, la focale du miroir principal devait être comprise entre 1540 et 1600 mm.
Dans ces conditions, la flêche 'e' au centre du miroir devait être comprise entre 3,69 et 3,85 mm.

Ces avec ces considérations que j'ai entrepris la taile du miroir. Cette opération nécessite la mise en place au préalable d'un solide poste de travail (fût de 200 litres rempli d'eau).


LE TROU CENTRAL


Le miroir est percé en son centre d'un trou de 52 mm, opération ayant été réalisée par la socièté SOMOPTIDE (Vichy) à qui j'avais confié le miroir brut.

La carotte centrale, récupérée, a été scellée au super plâtre, coulé liquide jusqu'à ras bord. Pour ce faire, le miroir a été posé sur une surface bien plane, recouverte d'une feuille de papier.
Temps passé : 30 mn.

Aprés séchage, un dépot de vernis à ongle sur le plâtre, réalisé au pinceau, a été réalisé dans le but de protéger le plâtre de l'humidité.

Astuce : au dos du miroir, je trace au crayon une croix passant par le centre de la carotte, pour contrôler que cette dernière ne va pas bouger durant tout le travail.

Maintenant, peut démarrer la phase d'ébauchage du miroir.

L'EBAUCHAGE DU MIROIR


Travail au carbo 36 (1ére étape)
Les courses d'ébauchage sont fortement décalées latéralement : 5/6 du diamètre du miroir. Le bord de l'outil doit user le centre du miroir. On travaillera donc principalement miroir dessus / outil dessous.

Pour bien répartir l'usure, on tournera le miroir dans les mains de 1/6 de tour tous les 3 ou 4 aller-retour tout en se décalant soi-même d'un pas autour du poste de travail.
De temps en temps, il faut refaire le chanfrein sur le bord de l'outil qui commence à s'écailler.

Astuce : On contrôle l'avancement du travail réalisé en mesurant la flêche au centre du miroir à l'aide d'un niveau à bulle posé sur ce dernier et d'un pied de profondeur (pied à coulisse).

L'ébauchage au carbo 80 (suite) :

Environ 540 g d'abrasif ont été nécessaire dans cette phase pour atteindre la flêche désirée ce qui a nécessité 73 séchées depuis le début du travail. Chaque séchée dure environ 2 mn.
Au fur et à mesure, le centre du miroir présente un aspect plus douci. Le travail s'effectue en alternant la position du miroir et de l'outil (dessus/dessous).

Important : pensez à refaire de temps en temps le chanfrein au bord du miroir pour éviter les éclats.

Nouvelle méthode de mesure de la flêche "e" :



... à suivre.

Retour page d'accueil