Un peu d'humour

(à ne pas prendre au premier degré)




Pour en rire:

Première preuve définitive pour la théorie de l'évolution (version américaine)...

Seconde preuve définitive pour la théorie de l'évolution (version française)...



Hilarant: Niou Taiknologie

La pensée circulaire dans le christianisme

Pourquoi le créationnisme c'est vraiment n'importe quoi

L'arche de Noé, c'est vraiment n'importe quoi




1) L'Enfer est-il endothermique ou exothermique ?

Examen de thermodynamique. "L'Enfer est-il endothermique ou exothermique ?"

La réponse d'un étudiant a été si profonde que le professeur l'a partagée avec ses collègues, via internet, et c'est pourquoi nous avons le plaisir de la lire ici.

L'histoire plaira aux mécréants scientifiques. Quant aux autres, tant pis pour eux, ils ne pourront même pas griller en Enfer.

La question bonus était : L'Enfer est-il endothermique (absorbe de la chaleur) ou exothermique (évacue de la chaleur) ? La plupart des étudiants ont exprimé leur croyance en utilisant la loi de Boyle (si un gaz se dilate, il se refroidit, et inversement) ou ses variantes. Cependant un étudiant donna la réponse suivante :

« Premièrement, nous avons besoin de connaītre comment varie la masse de l'Enfer avec le temps. Nous avons donc besoin de connaītre à quel taux les âmes entrent et sortent de l'Enfer. Je pense que nous pouvons sans risque assumer qu'une fois entrée en Enfer, l'âme n'y ressortira plus.

Du coup, aucune âme ne sort. De même pour le calcul du nombre d'entrée des âmes en Enfer, nous devons regarder le fonctionnement des différentes religions qui existent de par le monde aujourd'hui. La plupart de ces religions affirment que si vous n'êtes pas un membre de leur religion alors vous irez en Enfer.

Comme il existe plus d'une religion exprimant cette règle et comme les gens n'appartiennent pas à plus d'une religion, nous pouvons projeter que toutes les âmes vont en Enfer.

Maintenant regardons la vitesse de changement de volume de l'Enfer parce que la loi de Boyle spécifie que pour que la pression et la température reste identique en Enfer, le volume de l'Enfer doit se dilater proportionnellement à l'entrée des âmes.

Cela nous donne deux possibilités :

1) Si l'Enfer se dilate à une vitesse moindre que la vitesse d'entrée des âmes en Enfer, alors la température et la pression en Enfer augmenteront indéfiniment jusqu'à ce que l'Enfer éclate (Enfer endothermique).

2) Si l'Enfer se dilate à une vitesse supérieure à la vitesse d'entrée des âmes en Enfer, alors la température diminuera jusqu'à ce que l'Enfer gèle (Enfer exothermique).

Laquelle de ces deux possibilités peut-on choisir ?

Si nous acceptons le postulat que Teresa m'a répondu durant ma première année d'étudiant qu' "Il fera froid en Enfer avant que je couche avec toi" et en tenant compte du fait que j'ai couché avec elle la nuit dernière alors l'hypothèse 2 doit être vraie et alors je suis sūr que l'Enfer est exothermique et a déjà gelé. Le corollaire de cette théorie est que, comme l'Enfer a déjà gelé, il s'en suit qu'il n'accepte plus aucune âme et du coup qu'il n'existe plus... Laissant ainsi seul le Paradis, ce qui prouve donc l'existence d'un être divin, et ce qui explique pourquoi, la nuit dernière, Teresa n'arrêtait pas de crier "oh, mon dieu !" »

Cette réponse vaut bien un 20/20, non ?


2) La température du Paradis doit être plus élevée que celle de l'Enfer

Du point de vue de la thermodynamique, la température du Paradis peut être assez finement déterminée par l'autorité biblique. En effet, selon Isaļe 30:26 : "Et la lumière de la Lune sera comme la lumière du Soleil, et la lumière du Soleil sera le septuple de la lumière de 7 jours".

Ainsi, thermodynamiquement parlant, le Paradis reçoit de la Lune autant de lumière que ce que nous recevons du Soleil et, de plus, sept fois sept (49) fois ce que la Terre reçoit du Soleil, soit 50 fois en tout.

La lumière que nous recevons de la Lune représente un dix-millième de celle que nous recevons du Soleil, donc nous pouvons la négliger. Avec ces données, nous pouvons continuer à calculer la température du Paradis.

Le rayonnement reçu par le Paradis chauffera celui-ci jusqu'à ce que la chaleur perdue par rayonnement soit égale à celle reçue par radiations. Autrement dit, le Paradis laisse échapper une puissance de rayonnement 50 fois supérieure à celle que laisse échapper la Terre.

En utilisant la loi de rayonnement en puissance quatrième de Stefan-Boltzmann (L = σ T4), on obtient : LParadis / LTerre = (TParadis / TTerre)4 = 50

Si TTerre représente la température absolue de la Terre (300K), alors TParadis vaut 798K, ou encore 525 degrés Celsius.

La température exacte de l'Enfer ne peut pas être calculée, mais elle doit être inférieure à 444,6 degrés Celsius, puisque cette température est celle à laquelle le soufre et ses dérivés passent de l'état liquide à l'état gazeux : cf. Révélations (Apocalypse) 21:8 : "Mais le craintif et l'incroyant ... auront leur place dans le lac de feu et de soufre qui les brûlera". Un lac de soufre en fusion doit donc être à une température inférieure à celle de l'ébullition du soufre, car, au-dessus de cette température, le soufre serait à l'état de vapeur, et ne formerait alors pas un lac.

Ainsi, nous avons une température de 525 degrés Celsius au Paradis, tandis que la température de l'Enfer est inférieure à 444,6 degrés Celsius. Par conséquent, il fait plus chaud au Paradis qu'en Enfer... et le Paradis est alors un vrai Enfer !!!

Cependant, comme la démonstration précédante nous a brillamment prouvé que l'Enfer n'existe pas, il en découle logiquement que le Paradis n'a vraiment que peu de chance d'exister, ce qui évitera par ailleurs aux bienheureux de se carboniser dans cet Enfer paradisiaque (ou dans ce Paradis infernal)...














Les sites loufoques incontournables


Le site du Neuneu: Vaches en vrac...



Nos Hamsters préférés


The Hampster dance

The Jesus dance



Les Shadoks


Les Shadoks

Les Shadoks en video: Le premier épisode



Nos amis les Nains de Jardin


Les dix commandements du FLNJ

Mouvement Grolandais de Libération des Nains de Jardin (MGLNJ)




Un peu de physique nucléaire / Some nuclear physics


Fe[26]



Depuis le mardi 28 juillet 2015, déjà AmazingCounters.com nains de jardin libérés ont visité cette page...





Ce document a été réalisé par Christian Nitschelm

Date de création: Lundi 4 juin 2001
Dernière mise à jour: Dimanche 12 février 2017