Né en 1473 / Décédé en 1543



    On dit que Copernic est le fondateur de l'astronomie moderne.

    Il naquit en Pologne et fit ses études à l'université de Cracovie où il étudia les mathématiques et l'optique. A Bologne, il étudia les lois canoniques. De retour de ses études en Italie, Copernic, sous l'influence de son oncle, entra au service de la cathédrale de Frauenburg jusqu'à la fin de sa vie. Parce qu'il faisait partie du clergé, Copernic fréquenta les plus hauts cercles du pouvoir ; mais il restait un étudiant.

    Pour se détendre, Copernic peignait et traduisait des poèmes grecs en latin. Son intérêt pour l'astronomie grandit peu à peu pour devenir son principal centre d'intérêt. Il faisait ses recherches seul et en silence, sans aide. Il fit ses observations célestes d'une tourelle située sur le mur qui contournait la cathédrale. Ses observations étaient faites à l'oeil nu, puisque de nombreux siècles devaient encore s'écouler avant l'invention du télescope.

    En 1530, Copernic finit son grand ouvrage "De Revolutionibus", qui affirmait que la Terre tournait sur son axe une fois par jour et tournait autour du soleil une fois par an : un concept fantastique pour l'époque. A l'époque de Copernic, les penseurs du monde occidental croyaient en effet à la théorie de Ptolémée. Cette théorie affirmait que l'univers était un espace clos bordé d'une enveloppe sphérique au-delà de laquelle il n'y avait rien.

    Copernic mourut en 1543 et ne devait jamais savoir combien son ouvrage avait causé de troubles. En effet, il allait à l'encontre des croyances philosophiques et religieuses de l'époque médiévale. On croyait que l'Homme avait été fait par Dieu à son image ; l'Homme venait après Dieu, et, en tant que tel, il était supérieur, grâce à son âme, à toutes les créatures. Les théories de Copernic pouvaient amener l'Homme à croire qu'il n'était qu'une partie de la nature et qu'il ne lui était pas supérieur. Tout ceci allait à l'encontre des théories des puissants religieux de l'époque.

    L'aspect le plus important dans l'oeuvre de Copernic est qu'il changea à tout jamais la place de l'Homme dans le cosmos. L'Homme ne pouvait plus légitimement penser que son importance était plus grande que celle des autres créatures ; avec l'oeuvre de Copernic, l'Homme pouvait prendre sa place parmi ce qui existe autour de lui et non la première place qui lui a été attribuée sans modestie par les théologiens.

    Comme le disait Goethe :
    "De toutes les découvertes, aucune n'a exercé de plus grand effet sur l'esprit humain que la doctrine de Copernic. Le monde était-il à peine rond que les Hommes lui allouèrent l'immense privilège de devenir le centre de l'univers. Jamais, peut-être, l'espèce humaine n'eut une plus grande responsabilité ! Qu'est devenu notre Eden, notre monde d'innocence, de piété et de poésie ? Pas étonnant que ses contemporains ne souhaitaient pas laisser une telle doctrine survivre et qu'ils offrirent et demandèrent une liberté de vue et une grandeur de pensée inconnue jusqu'alors."




RETOUR ACCUEIL RETOUR NEWTON LES GRANDS NOMS DE L'ASTRONOMIE