Jean-Philippe Cazard

Administrateur
  • Compteur de contenus

    7 351
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    5
  • Pays

    France

Jean-Philippe Cazard a gagné pour la dernière fois le 21 septembre

Jean-Philippe Cazard a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

158 Bonne réputation

4 abonnés

À propos de Jean-Philippe Cazard

  • Rang
    Webmaster

Informations personnelles

  • Centres d'intérêt
    Astronomie, Musique, Informatique, Sciences, Art ..
  • Adresse
    5 allée du Bosc 31470 Saint-Lys
  • Site personnel
  • Instruments
    Imagerie solaire avec Lunette 127/635 avec filtre Quark Chromosphere, sur monture EM200 avec caméra ASI174MM
    Planétaire et ciel profond avec LX200 sur monture EM200

Visiteurs récents du profil

2 052 visualisations du profil
  1. Photos, dessins et galerie

    Jose Rodrigues : pour toutes les images postées dans la galerie, il est important de mettre les détails techniques de prise de vue ...
  2. Pb de liens vers des images de la galerie

    Un bug vient d'être signalé concernant les liens vers des images de la galerie d'images (pas du forum "Galerie d'images", mais bien de la "Galerie"). En attendant que ce bug soit exterminé, je vous demande de ne pas utiliser le bouton "Insérer un autre média" pour insérer des images. Merci !
  3. eVscope : 300 000$ en 2h !! C'est dingue.

    J'approuve la mesure de fermeture du sujet, à peu près tous les arguments ont été présentés et on va éviter que cela ne dérive trop.
  4. Test Dobson Sky-Watcher 150/1200

    Sky-Watcher propose une gamme complète de télescopes Dobson, parmi lesquels un 150/1200 destiné en particulier aux débutants, que Christophe Lehénaff a testé pour vous. Le télescope Dobson est devenu très populaire chez les néophytes car c'est un bon outil pour débuter facilement, sans réglages complexes, sans se ruiner, tout en profitant d'un diamètre conséquent pour découvrir et détailler dans de bonnes conditions les objets du ciel profond. Ce Sky-Watcher est clairement de cette veine, avec une conception mécanique on ne peut plus simple, un diamètre optique confortable de 150 mm et un tarif de vente fort démocratique (299 €). Découvrez le test complet dans Astrosurf-Magazine 89
  5. image faible résolution et deep learning (extraordinaire)

    Le document d'origine sur lequel on peut voir d'autres jeux d'images est ici : http://webdav.tuebingen.mpg.de/pixel/enhancenet/
  6. Neptune avec spot ? , le 07/11 avec le Newton de 400 .

    Bien joué Michel !
  7. La galerie et le site compressent les images à l’importation ?

    Valère : oui, il y a encore des choses à améliorer. Je travaille sur l'idée d'avoir l'image directement à 100% dès que l'on clique sur l'image affichée dans le post ...
  8. La galerie et le site compressent les images à l’importation ?

    Valère : juste pour préciser le process, lorsqu'on envoie une image sur le forum, pour l'afficher sur un post, voici ce qu'il se passe : l'image importée est simplement stockée sur le serveur (le nom du fichier est seulement changé) si l'image est de grande taille (supérieure à 2000x2000 pixels), alors une "imagette" de 2000x2000 pixels est caculée lorsqu'on affiche le post, il y a deux cas de figure : si l'image de départ fait plus de 2000x2000 pixels, alors c'est l'imagette qui est affichée, à une taille réduite pour être visible "entière" dans la fenêtre de l'écran si l'image de départ fait moins de 2000x2000 pixels, alors c'est l'image de départ qui est affichée, à une taille réduite pour être visible "entière" dans la fenêtre de l'écran Dès que l'on clique sur l'image qui est affichée dans le post, alors c'est l'image de départ qui est affichée en plein écran (même si elle faisait plus de 2000x2000 pixels) . Si l'image est trop grande pour être visible à l'échelle 100% (c'est à dire 1 pixel de l'image sur 1 pixel de l'écran), alors la souris se transforme en loupe et si on clique à nouveau sur l'image elle est ouverte dans un nouvel onglet, à 100% de sa taille. Au passage, si on veut voir une image à la taille à laquelle elle a été envoyée, on peut aussi procéder en cliquant sur l'image avec le bouton de droite puis en sélectionnant "Ouvrir le lien dans une nouvelle fenêtre". L'image est alors affichée à sa taille d'origine, dans une nouvelle fenêtre.
  9. m109

    MICALEF : tu as posté une image qui était au format BMP et qui faisait 25Mo ! ... J'ai donc converti ton image en JPG pour que sa taille soit raisonnable (1,2Mo).
  10. La galerie et le site compressent les images à l’importation ?

    Non ... les images qui sont importée sur les forums ne sont pas compressées ! Lorsque vous postez une image sur les forums, elle est simplement copiée sur le serveur. Ce qui est trompeur, c'est que lorsque l'image est trop grande (plus que 2000x2000 pixels) et que vous la visualisez sur les forums, le logiciel utilise une version réduite de l'image (taille 2000x2000 pixels) ET la taille d'affichage est réduite (mais uniquement pour l'affichage). Si l'image est plus petite que 2000x2000 pixels, l'image d'origine est utilisée, mais affichée en taille réduite. Dans tous les cas, l'image affichée ne peut pas présenter tous les détails de l'image d'origine puisqu'elle est reduite pour être affichée "en entier". Si vous voulez voir l'image à sa taille de 100% , telle qu'elle a été envoyée sur le serveur, il faut cliquer sur l'image pour la visualiser dans la "visionneuse". La souris peut alors prendre l'aspect d'une loupe avec un "+" au centre. Cliquez alors sur l'image .. elle sera affichée à 100% et identique à l'image qui a été envoyée. Voici une démonstration. Partons de l'image de Hubble dont l'original en taille 3179x3179 est ici : https://cdn.spacetelescope.org/archives/images/large/heic1310a.jpg J'ai téléchargé cette image sur mon PC, puis je l'ai postée sur Astrosurf, elle est visible ci-dessous. L'image étant grande, elle est affichée avec une taille plus petite pour être visible en entier quelle que soit la taile de la fenêtre de votre navigateur. C'est donc en quelque sorte un simple "apperçu" de l'image. Pour voir l'image en taille de 100%, il faut cliquer dessus pour l'afficher dans la "visionneuse d'image". La souris prend alors la forme d'une loupe (pour certains navigateurs, il faut bouger la souris pour quelle prenne cet aspect). En cliquant à nouveau sur l'image elle est zoomée à sa taille de 100% et l'image affichée est identique à l'image originale. Si certains préfèrent poster leurs images sur leur propre site perso, cela peut être pour plusieurs raisons : tout simplement parce que l'image est déjà sur le site perso et comme ça ils n'ont pas besoin de l'envoyer sur les forums ... parce qu'ils trouvent que c'est plus simple pour les visiteurs de cliquer sur un lien plutôt que de cliquer sur l'image puis de re-cliquer dessus pour la voir en taille de 100% Par ailleurs, je ne peux que vous conseiller d'envoyer les images sur le serveur d'Astrosurf plutôt que d'utiliser des hébergeurs d'images, et ce pour au moins deux raisons : c'est la garantie que les images resteront toujours visibles même dans 20 ans, alors que certains hébergeurs d'images suppriment les images au bout d'un certain temps. c'est la garantie que vos images ne sont pas recompressées Astrosurf peut stocker des millions d'images donc il n'y a pas de problèmes d'espace disque Le webmaster
  11. Digital Universe

    Digital Universe, développé par le Planétarium Hayden du Musée Américain d'Histoire Naturelle, intègre des données provenant de dizaines d'organisations à travers le monde pour créer l'atlas 3D le plus complet et le plus précis de l'Univers, du voisinage solaire local jusqu' à la périphérie de l'Univers observable. En savoir plus : https://www.amnh.org/our-research/hayden-planetarium/digital-universe
  12. Mitaka

    Mitaka est un logiciel de visualisation de l'Univers connu avec des données d'observation et des modèles théoriques à jour, développé par le projet de l'Observatoire astronomique national du Japon (NAOJ) sur l'Univers numérique en quatre dimensions (4D2U). Les utilisateurs de Mitaka peuvent naviguer en toute transparence dans l'espace, de la Terre aux confins de l'Univers connu. Mitaka a été développé à l'origine pour des visualisations 3D sur plusieurs écrans au théâtre 4D2U du siège de NAOJ à Mitaka. Cependant, il peut également être utilisé sur un seul PC Windows. 4D2U a reçu le soutien de l'Observatoire astronomique national du Japon (NAOJ) et d'autres organisations collaboratrices. En savoir plus : http://4d2u.nao.ac.jp/html/program/mitaka/index_E.html
  13. Hallo Northern Sky

    Ce programme peut contrôler votre télescope via l'interface ASCOM ou INDI, dispose d'une base de données complète et actualisée avec 30.000 objets et des descriptions détaillées. Une base de données d'étoiles avec des millions d'étoiles et des centaines d'images de Deep Sky Survey qui se fondent avec précision. De plus, le programme peut accéder à la version en ligne du sondage Deep Sky Survey, ce qui permet la mise à jour en ligne des bases de données sur les astéroïdes et les comètes, et il peut effectuer des recherches en ligne dans les bases astronomiques professionnelles. Il est fourni avec des menus en 21 langues et il est totalement gratuit sans publicité ni restriction!! Gratuit avec 30.000 objets du ciel profond et des bases de données natives d'étoiles jusqu' à la magnitude 16. Accédez en ligne aux catalogues d'étoiles GAIA DR1, UCAC4 et NOMAD ou téléchargez le catalogue complet GSC 1.2 jusqu' à magnitude 15 ou l'USNO UCAC4 jusqu' à magnitude 16. Le Soleil, la Lune, les planètes et leurs principales lunes sont tous affichés avec des caractéristiques de surface. Il cartographie la position des comètes et des astéroïdes avec mise à jour en ligne. Il est fourni avec des centaines d'images de ciel profond DSS qui se fondent à la bonne taille et l'orientation correcte. Il possède un menu d'animation puissant. et un fichier d'aide intégré d'observations du ciel profond avec 21 menus non anglais. La version MS-Windows contient des versions 32 bits et 64 bits natives. In peut contrôler presque n'importe quel télescope à l'aide du programme d'interface ASCOM. Fonctionne parfaitement avec des programmes comme EQMOD et MaximDL. Le téléchargement d'images supplémentaires du MAS via Internet est entièrement intégré. Après quelques secondes, l'image DSS sera fusionnée dans la carte HNSKY à la taille et l'orientation correctes. La base de données des comètes ou des astéroïdes peut être mise à jour en ligne d'un simple clic. Recherche en ligne dans la base de données des objets de la zone sélectionnée. Intégration numérique pour les astéroïdes afin d'atteindre des positions de précision plus haute années dans le futur ou dans le passé. L'erreur est moins de 1" après 10 ans!!! Ainsi, un astéroïde orbitale d'il y a 10 ans permettra après intégration numérique de calculer sa position avec une précision de 1"! Donc aussi 10 ans dans le futur. Le programme peut utiliser des éphémérides de développement du Jet Propulsion Laboratory comme le DE431 couvrant des années de -13 000 à +16 999 pour des positions planétaires. En savoir plus : http://www.hnsky.org/software.htm