PLaurent

Member
  • Content count

    56
  • Joined

  • Last visited

    Never

Community Reputation

0 Neutral

About PLaurent

  • Rank
    Member
  1. De quoi peut-il s'agir?

    Bonjour. J'ai peut être la réponse. Il se trouve que j'ai récemment téléchargé un fichier d'orbite très complet sur le site http://user2.ev1.net/~mmccants/tles/index.html (C'est le fichier alldat.tle). J'utilise ces données avec le logiciel de planétarium GUIDE8 de ProjectPluto. En entrant l'heure et le lieu approximatif (Nancy) j'ai le satellite : 88013A N° NORAD: 18881U International #: 88013A Excentricité 0.5408095 Inclinaison 67.7034000 degrés Période de l'orbite 717.80 minutes Epoque des éléments JJ 2452766.89420618 ( 7 Mai 2003 9:27:39.4) Périgée 5815.8 km Apogée 34538.4 kmqui colle pile-poil aux photos : positions, vitesse de défilement par rapport aux galaxies : tout y est. Bien sûr, je ne peux pas vous envoyer une démo sur le forum pour preuve ! Mais je pense que d'autres logiciels doivent certainement donner des résultats similaires. Un croisement de cette info avec d'autres moyens confirmerait...Cordialement, Philippe.
  2. ephémérides etoiles doubles

    Il y a un fichier excel génial qui calcule et représente les orbites des doubles. Il est téléchargeable ici : http://www.psiaz.com/polakis/binaries.html Cordialement, Philippe.
  3. Photo solaire

    Bonjour à tous.Je compte faire des photos du transit de mercure devant le soleil. J'utiliserai un SC 8" avec un filtre solaire pleine ouverture et un boitier photo reflex. Le filtre est de type "photographique", c'est à dire avec une transmission de 1/10000.Pensez vous qu'il y a un risque à observer visuellement le soleil à travers le viseur du boitier reflex le temps de réaliser la mise au point précise sur le bord solaire (le filtre solaire sera evidemment en place !!) ? Je pense éventuellement le faire à travers un filtre lunaire tenu à la main pour réduire encore la transmission. Merci aux spécialistes de la photo solaire de me donner leur avis.Cordialement.
  4. alimentation electrique ( suite )

    Et ce n'est pas possible de trouvre un PC portable qui se satisfasse en direct du 12v de la batterie, sans passer par le bloc alim du PC ?
  5. Foucaultgramme

    Merci de vos réponses. Looney , il me semble que la zone d'inversion des teintes que tu décris à 0,7 fois le rayon du cercle du miroir, eh bien, elle n' est pas toujours à 0,7 ! Au contraire, elle dépend du tirage : ainsi , selon le tirage, on a une zone périphérique creuse plus ou moins large (inversement le trou central est plus ou moins grand). C'est très net sur mes photos réalisées à des tirages différents. En fait la position du couteau est adapté à un certain de courbure, qui varie continuement dans le cas de la parobole des bords au centre. Il me semble que le rayon de 0,7 est la zone à laquelle on enlève pas de matière en parabolisant le miroir : la matière est enlevée de part et d'autre (en tout cas c'est une technique parmis d'autres, qui a l'avantage de minimiser la quantité de verre à enlever). J'ai lu ça dans le Lecleire, et sous réserve que ma mémoire ne me joue pas de tours !Cordialement.
  6. Foucaultgramme

    Oui, bien sûr, il faut affiner avec des vraies mesures. Mais l'appareil de Foucault dont je dispose ne le permet pas pour l'instant : pas encore de mouvement fin avec une vis micrométrique. En attendant, justement, je cherchais à obtenir des informations sur la forme générale et l'état de surface. Ce site m'avait laissé pensé que c'était du domaine du possible : http://astrosurf.com/tests/defauts/defauts.htm#haut En tout cas , que l'image d'ensemble du miroir permettait la détection de défaut important.Y aurait-t-il une différence entre le diagnostic qu'autorise le foucaultage sur étoile (donc à l'infini) et sur source ponctuelle (au centre de courbure) ? Une différence dans la finesse d'analyse je veux dire, bien sûr l'un donne les écart à la sphère, l'autre à la parabole.Merci d'avance de vos réponses.
  7. Foucaultgramme

    Voilà des années que j'observe dans un T250 Newton ouvert à 6, en me posant toujours la même question : le miroir est il bon, moyen, nul ??!! Pas vous ? Pour tenter d'y repondre, j'ai construit un appareil de foucault et obtenu des photos qui présentent l'écart de la parabole à la sphère de reference : il y a en périphérie , une zone creuse, ainsi qu'au centre, de part et d'autre de la zone qui présente le rayon de courbure qui correspond au tirage. Je me risquerais à un diagnostic pour dire que la surface du miroir me semble douce, qu'il n'y a pas de défaut de forme manifeste sauf une zone saillante en périphérie. Seulement voilà, n'étant pas du tout spécialiste, j'ai qd même de gros doutes, d'où ma question. Y aurait il parmis vous un lecteur serviable et compétent sur la question pour me dire si on peut tirer des infos de mes photos et lesquelles ??? Je les enverrai par mail , j'ai de serveur web pour les poser.Merci d'avance à celui qui voudra se pencher sur mon cas ou plûtot sur mon miroir.Cordialement.
  8. Quid des Dobson Astam ?

    J'ai observé des années dans des dobsons avec optique Astam : 250mm dans un premier temps, puis maintenant 450mm. La mécanique par contre était toujours de fabrication maison. Côté optique donc, la qualité est au rendez-vous, pas de problème, même sur les miroirs dits qualité 3, faits par Astam justement pour les dobsons (le miroir est plus mince qu'en Q2 et Q1). A ce que j'en connais, il travaille beaucoup "à la main" même pour l'ébauchage, utilise de l'opaline pour la phase finale ce qui est très bon pour l'état de surface. En plus, il me parait attaché à produire des optiques de qualité. Là où le bas blaisse un peu , c'est côté délais : 2,5 ans pour le 450mm ! Et puis il est toujours optimiste sur ses prévisions de délais , ce qui fait que j'ai eu l'impression de me faire un peu promener. Celà étant, je pense que ça reste un très bon choix, français en plus ; maintenant que les deux ans et demi sont passés, je ne regrette rien ! Côté mécanique, ce que j'ai vu de ses fabrications ce sont des dobsons très robustes, mais pas très optimisés au plan du du volume et du poids ! Ca reste une impression à confirmer sur un échantillonage plus large que ce que j'ai pu voir.Bon ciel à tous.
  9. Oculaire grand champs (encore)

    Je confirme la bonne tenue des Speer Walers. J'ai le 14mm qui est très bon et bien moins cher qu'un Nagler !
  10. Roue dentée et vis sans fin

    Tu peux trouver des pièces détachées de ce type , avec en plus roulements et paliers chez Astam. Attention le gros problème avec Astam c'est les délais , si il a en stock alors ok, sinon danger !!Amicalement.
  11. moyenne d'age

    Je m'y mets aussi : -42 ans -18 ans d'astro -un T250 dobson depuis environ 15 ans de bon et loyaux services
  12. Nébuleuses

    Pas de différence fondamentale. En fait on qualifie de quasi stellaire des NP qui donne une image ponctuelle , qu'il est très difficile de différencier d'une simple étoile. Il faut utiliser un fort grossissement pour découvrir la nature "planétaire" de ces objets. Amicalement.
  13. Aluminure de miroir

    Merci pour ta réponse , c'est bien à eux que je compte m'adresser. Cordialement.
  14. Aluminure de miroir

    Bonjour à tous. J'ai ressorti ce vieux message étant en recherche d'un alumineur pour ma rondelle de 450mm qui m'attend sagement. Y en a-t-il parmis vous qui connaissent les sociétés citées dans le message précedent ? TOFICO ne répond plus à ce numéro et je n'ai pas retrouvé sa trace. Je suis interessé par toute info les concernant , en particulier bien sûr la qualité de leur travail. Merci.
  15. Comete Ikeya-Zhang

    En banlieue lyonnaise elle n'est pas visible à l'oeil nu. Au télescope de 250, c'est bien la couleur verdâtre qui frappe en premier lieu ; la queue est étendue (2° environ dans un ciel encore largement éclairé). Helas, quelques obstacles géographique mal situés m'empèchent de la voir longtemps mais elle est vraiment jolie. A quand la même au zenith ??