vincent

Member
  • Content count

    2098
  • Joined

  • Last visited

  • Last Connexion

    Soon available - 39599

Everything posted by vincent

  1. Pas tout a fait exact Fredo. Sur un objectif APO, la coma se doit d'etre corrige (sinon les Manes infernales de Mr Abbe vont venir hanter le concepteur). Entre les triplets a immersion ou a faible lame d'air et un doublet, les autres aberrations geometriques (astigmatisme et courbure de champ) sont tres proches si ma memoire ne me fait pas defaut.Tout a fait d'accord Laurent. On a construit quelques doublets et triplets APO avant l'utilisation de Fluorite ou de verres ED. Il faut toutefois ajouter que ces objectifs n'etaient generalement pas transportables facilement (et pas seulement car les tubes etaient longs).
  2. Tout a fait Le coup de l'UV, c'est plus une question de transmission qu'une question de performances, au sens qualite du Front d'onde ou Strehl. Les meilleurs triplets ED ou fluorite sont tres proches dans ce domaine, et il ne faut pas attendre de miracle au dela du Bleu, notamment pour le triplets tres ouverts. Roger Ceragioli nous a calcule quelques triplets ED et FLUO courts (style 160mm f/7.5) et le Strehl n'est plus que de 0.8 pour le bleu et d'environ 0.5 pour le violet. Pour l'ultra-violet ou l'infra rouge, ces triplets sont generalement pas terribles. Voir ce graph tire de son site ou celui-ci, qui va du violet au (tres) proche IR [Ce message a été modifié par vincent (Édité le 23-11-2005).]
  3. La fluorite naturelle n'a ete utilise que pour des objectifs de Microscopes, car il est impossible de trouver des blocs de fluorite naturelle de qualite suffisante pour y tailler un objectif de lunette astronomique (meme de 30mm de diametre)La fluorite artificielle est, comme la fluorite naturelle, un monocristal. Seule difference, la croissance de ce monocristal est controlee en labo, donc on peut beaucoup mieux controler les impuretees. Comme la fluorite naturelle, c'est une m.... sans nom a polir. Le rebus est generalement important. Le tres gros avantage de la fluorite, du fait de son statut de monocristal, est que son nombre d'Abbe et son indice est *constant* d'un bloc a l'autre. Les premiers blocs de fluorite artificiels sont sortis du MIT en 1946, suite a des travaux menes durant la seconde guerre mondiale (certainement plus dans le but de realiser des telemetre stereoscopiques de grosse taille que pour des lunettes astronomiques).Les verres ED sont des verres. D'un point de vue structure cristalline, ils sont, comme tous les verres, *amorphes*. Cela facilite le polissage (qui demeure tout de meme pointu avec le FPL53), mais malheureusement, comme tout verre, on a des variations d'indices et de nombre d'Abbe d'un bloc de verre a l'autre, avec toutes les consequences que cela implique au niveau de la realisation des meilleurs objectifs APO.La plupart des constructeurs choisissent ainsi de realiser des doublets et triplets ED ou fluorite pas aussi bien corriges chromatiquement qu'ils pourraient l'etre, mais dont la realisation est bien moins couteuse, car, dans les fourchettes de nombre d'Abee et de Dispersion fournies par les fabricants, le resultat sera correct, sans qu'il soit necessaire de retoucher les rayon de courbure des diverses lentilles de l'objectif. Les meilleurs fabricants utilisent eux des appareils pour mesurer systematiquement les indices des verres utilises afin d'ajuster, pour chaque objectif les rayons de courbure des lentilles, afin d'obtenir l'optimum de performance. A ma connaissance seuls Astrophysics indique realiser une telle operation et peut-etre aussi (a la grande epoque) Zeiss.[Ce message a été modifié par vincent (Édité le 23-11-2005).]
  4. choix d'une apo de 80mm

    Pourquoi on fait de moins en moins de doublets Fluo ou pas?Elements de reponse:1) La fluorine -C'est tres, tres cher (Monocristal) -C'est plutot polluant a fabriquer (Pourquoi croyez vous que le triplet APO Fluorine de la WO vient de St Petersbourg?) -C'est tres, tres chiant a polir (Les meilleurs ne sont pas a l'abri de la casse)2) Les doublets (Fluo ou pas) -Les doublets imposent une ouverture relative relativement grande (d'autant plus grande que le diametre est grand), pour obtenir de bonnes performances. -Les triplets permettent des corrections excellentes a des ouvertures relatives plus faible pour un diametre donne: les clients veulent des lunettes transportables, donc F/D petit et avec de bonnes performances dans tous les domaines, donc triplet au minimum.Les experts corrigeront.Voili voila
  5. MatJ'avais poste sur Cloudynights une etude (qui vaut ce qu'elle vaut), concernant la courbure de champs de l'oculaire TMB Supermono 5mm. Il en ressort que pour du visuel: 1) La courbure de champ du telescope est parfaitement negligeable, meme dans les cas les plus severs (SC de 200mm, lulu APO doublet ou triplet de 80mm a f/d=6 ou 8) 2) Les problemes rencontres par les utilisateurs de TMB Supermono, hors axe, avec des telescopes ouverts (F/D<7-8) viennent essentiellement des limites de l'accommodation de l'oeil, du a la courbure de champs de l'oculaire, particulierement importante dans le cas du TMB 5mm. Suiter decrit tres bien comment l'erreur de mise au point (consequence de la courbure de champ de l'oculaire dans notre cas), se traduit en terme d'aberration, donc de baisse du Strehl et que cette valeur depend du carre du F/D du telescope. Je te conseille de lire la discussion aue j'ai initie a ce sujet http://www.cloudynights.com/ubbthreads/showflat.php?Cat=&Board=Eyepieces&Number=403793&Forum=All_Forums&Words=curvature&Searchpage=0&Limit=25&Main=403074&Search=true&where=bodysub& Name=492&daterange=1&newerval=1&newertype=y&olderval=&oldertype=&bodyprev=#Post403793Et aussi mes interventions ici http://www.cloudynights.com/ubbthreads/showflat.php?Cat=&Board=Eyepieces&Number=541580&Forum=All_Forums&Words=curvature&Searchpage=0&Limit=25&Main=539785&Search=true&where=bodysub& Name=492&daterange=1&newerval=1&newertype=y&olderval=&oldertype=&bodyprev=#Post541580Bonne chance
  6. oculaire pour zieuter mars...

    Boris, je crois avoir un ortho celestron de 7mm qui ne me sert plus a grand chose. Vu que tu es un jeune desargente (pleonasme), mais que ta motivation est inversement proportionnelle a l'epaisseur de ton compte en banque, je me disais que je pourrais sans doute te le donner (Ce sera d'ailleurs la regle pour mes autres oculaires: quand je serais trop vieux pour zieuter, ils seront donnes a un jeune motive).ecrit moi a l'adresse mail suivante si tu es interesse vperdrix aaaroooobaaaase yahoo.fr
  7. oculaire pour zieuter mars...

    Je pense qu'a f/d=11.8, tu peux meme envisager un Huygens pour une focale de 7mm (j'exagere a peine).Vu l'ouverture relativede 11.8, tu ne risques pas de stresser un Kellner et encore moins un Ortho ou un Plossl bien standard dans les focales que tu cherches. C'est la solution que j'adopterais dans ta situation.Voili voila
  8. Frédo: => Privé de Super Schupmann de 330mm à f/d=10 à vie Puis comme c'est aussi très compliqué, privé de Zooms, de Téléobjectifs, de Fisheyes et d'objectifs Macro Aussi privé de Field Flattner et de réducteurs de focales pour Cassegrains. Non mais des fois Sentence sans appel, verdict applicable immédiatement. PS: essai de garantir un miroir à L/10 PtV (sur l'onde), avec une référence (à beaucoup d'euros) à L/10 PtV sur le verre... Si le RMS (ou le Strehl) est bon, la valeur PtV devient assez vite d'un intéret cosmétique. Je crois savoir qu'un étalon à L/10 PtV sur l'onde doit coûter une dizaine de milliers d'euros, en valeur basse.
  9. C8 XLT ou M703 Deluxe

    D'un point de vue strictement optique, les Maksutov sont supérieurs aux Schmidt-Cassegrains, car ils ont moins (beaucoup) de sphéro-chromatisme. A noter toutefois que cela dépend beaucoup de la géométrie du Schmidt-Cassegrain. Les SC habituellement disponibles dans le commerce ont ainsi autant de sphérochromatisme que les (très chères) APO aussi disponibles sur le marché, à savoir, un strehl de 0.8 pour le Bleu, un strehl >0.99 pour le vert et supérieur à 0.8 pour H-Alpha. Pour le violet, celà se balade vers une valeur de 0.5 environ. Tout cela est bien sûr théorique (résultat obtenu après calcul optique avec des surfaces parfaites). Un bon SC est donc un instrument pas plus pénalisé optiquement que les meilleurs APOs du marché, leur seul limitation optique est l'obstruction centrale (mais a 200mm de diamètre, le diamètre "équivalent" n'est pas si catastrophique). Le problème de choix va donc être plutôt basé sur la réalisation des optiques (attention: les optiques de Mak - Cassegrains ne sont pas forcément sphériques) et sur la réalisation mécanique. De ce côté avantage à mon avis au Mak avec leur mise au point quasi sans shifting. Il est dommage que les fabricants de SC ne fasse pas évoluer la mécanique de ce côté.
  10. Je suis nouveau ici!

    Bienvenue parmi nous!Petit Renard oublie aussi de mentionner les miroirs même pas "mal polis", simplement pas "Super Polis", ou ceux à forte poitrine.
  11. reflexions F/D

    Bonjour,La réponse est simple: pour faire la mise au point sur ce télescope, tu translates le miroir primaire si je ne m'abuse. Pour une certaine distance primaire/secondaire tu as exactement f/d=10: cela correspond à un tirage de Xmm compté depuis la face arrière du telescope. Si tu places un oculaire (ou un appareil photo) , il faut amener le foyer en ce point. Deux solutions: soit on utilise un porte oculaire (Crayford, etc.) pour translater le bazard monté à l'arrière du télescope , soit on déplace la position du foyer en rapprochant ou en éloignant le miroir primaire du miroir secondaire, mais ce n'est pas tout à fait innocent: en faisant cela, en rapprochant le primaire du secondaire, on augmente la focale du télescope. Au contraire, si on l'eloigne, on diminue la focale: ton telescope est donc à focale variable. C'est vrai pour tous les télescopes cassegrains avec translation d'un miroir.
  12. Tant que tu restes à faible grossissement (disons une pupille >3mm), sur objet impossible à résoudre en étoile pour ce diamètre (Type Galaxie & Nébuleuse), les performances sont très très proches du meilleur instrument super hyper APO (pour peu que la lulu soit de bonne facture, et pour F/D=8 en 152mm). Par contre, cela va se gâter si tu commence à t'intéresser à des amas ouverts ou que tu ressens le besoins de pousser le grossissement pour résoudre des amas globulairs: tu vas perdre en magnitude limite par rapport à un engin de même diamètre mieux corrigé de l'aberration chromatique. Le minimum syndical pour une 150mm, ce devrait être f/d=10, et je me sentirais beaucoup mieux à f/d=15, qui même avec son champ plus restreint deviendrais beaucoup polyvalente: même avec l'aberration chromatique non négligeable, les détails sur les planètes sont facilement décelables, et la magnitude limite augmente sur objet résolu en étoiles à plus fort grossissement mais question encombrement, ce n'est plus tout à fait ça. Pour moi, une lunette achromatique courte (F/D=8 ou en dessous), c'est un instrument visuel très spécialisé dans l'observation à très grand champ et à faible grossissement, ou un astrographe dédié à l'imagerie en H-Alpha par exemple.
  13. Richtey-Chretien ? En visuel ?

    La France a beau être relativement "modern" (pas tant que cela en fait, car celà s'écrit encore "moderne" même si nous somme à nouveau "envahi" par nos voisins d'outre Manche ), il n'en reste pas moins un fond catholique diffus - pour ne pas dire nébuleux: ne me demandez pas le numéro Messier ou NGC -, et l'argent est un sujet de discussion qui reste parfois considéré comme "vulgaire". Personnellement, ce sujet me met *très* mal à l'aise si la somme commence à devenir coquette, surtout si je ne connais pas la personne en question. Un dicton venant d'une province française voisine de la Suisse indique que pour connaitre quelqu'un, il faut avoir mangé un muid de sel avec lui: alors parler flouze avec de parfaits inconnus (ou presque) sur un forum... J'aurais simplement présenté ton dilemme un peu plus... obliquement (style: "Vous auriez 100000€, qu'acheteriez-vous?").Cette petite explication ethnologique faite, je te conseillerais de bien réfléchir aux à-côté de l'instrument que tu peux t'offir pour une telle somme. Question instruments, je te recommanderais de voir avec les orfèvres habituels: tu as des moyens, donc profites-en. Je ne te recommande toutefois pas les lunettes APO à triplet air de chez TMB ou LZOS: un collègue américain a pu tester un exemplaire de 250mm et l'objectif n'a pu parvenir à se mettre en température en une nuit. Prudence donc. J'envisagerais plusieurs instruments: Un instrument visuel (Newton-Cassegrain Nasmyth pour observation confortable), un instrument photographique grand champ (genre FSQ 106 ou TOA 130 + Correcteur/reducteur, ou astrographe "sur mesure".), un instrument photographique petit champ/champ moyen/Haute résolution et un coronographe en bonus.
  14. telescope francais

    Si vous arrivez à voir la différence de luminosité entre un doublet de 150mm et un triplet de 150mm tout deux équipés de traitement antireflet de bonne facture, vous êtes très forts.AP fait sans aucun doute de bonnes montures, mais je vous rassure tout de suite, un ensemble roue dentée / vis sans fin (et tout la chaine de réduction avant la vis) va couter très cher si on veut tenir une erreur périodique basse. Il n'y a pas de mystère: à ce niveau de précision, c'est de la Haute Mécanique et ça coute bonbon. Place aux rectifieuses de haute voltige et aux Maîtres Usineurs.Quant à juger sur plan (car c'est bien de ça dont il s'agit en fait dans le cas d'Axis), je rapellerais à tous ici que certains objets volants parfaitement identifiés coutant une somme coquette (et dont la défaillance ne se résume pas à laisser un contre-poids tomber sur un pied) et autrement plus complexes et raffinés qu'une monture équatoriale, sont commandés assez régulièrement sur plan, avant même d'avoir été réellement fabriqués ou d'avoir volé. Il faut dire aussi que les acheteurs ont généralement une connaissance parfaite de la technologie mise en jeu dans le produit commandé sur plan (ce sont des ingénieurs... d'achat!), généralement quasi aussi bonne que les ingénieurs qui le conçoive, et peuvent facilement détecter la fraude. Il n'en n'est pas de même dans le cas d'une activité de loisir comme la notre. (Il y a combien de Maîtres Usineurs dans l'assemblée? Pour les Maîtres Pousseurs de Verres, je dirais 2). Je laisse le soin aux juristes de nous dire ce qu'il en est en cas de non satisfaction dans le cas d'un achat "sur plan".L'attitude raisonnable et réaliste, à moins d'être un expert dans le domaine considéré, c'est "Wait and See".
  15. C'est très, très beau. Mais je confesse une faiblesse pour la version N&B qui, en plus de me rappeler les grandes heures du TP 2415 et de l'oculaire réticulé, est d'une finesse rare.
  16. Qui était Marc Serrurier ?

    Enfin Maire... Boudin Sacré!
  17. Astrodoubs a donné une bonne recette pour résister à -20°C sans (trop) bouger. Prévoir une bonne Thermos avec votre soupe favorite (voir le Bleuet).
  18. CN 212 ou lunette apo?

    Bruno a loin d'avoir tort, mais il est quand même de bon goût d'avoir aussi un tube qui donne des étoiles bien ronde sur tout le champ du capteur et d'une taille si possible inférieure au seeing...
  19. Bonsoir à tous. Et bien que dire après tout ça... Juste une petite suggestion pour David. Serait-il possible d'avoir les courbes de FTM pour les différents miroirs que tu as fait simuler à l'origine? J'ai toujours pensé que cette courbe était beaucoup plus parlante qu'une PSF pour visualiser l'influence sur le contraste de l'image finale, car on peut alors s'intéresser à l'effet sur des objets étendus (type: planètes).
  20. TSC ou Mak

    Vi, mais il va me falloir du temps pour mettre tout ça en forme, car tout existe encore sous forme de fichiers interprétable par les logiciels optiques. Je vais t'envoyer un mail illico pour que tu me dises exactement les types de télescopes qui t'intéressent (tout en sachant que je ne prétend pas à l'exactitude absolue), et sous quels formats tu veux récupérer les données (A moins que tu ne veuilles que les JPG venant des logiciels et que tu saches interpréter tout ça).
  21. Elle est belle ta photo Serge, c'est rien qu'un jaloux. Tiens, prends'y donc du jus de betterave parfumé à la pomme pour faire passer la douleur.
  22. Obstruction centrale et contraste

    Tout dépend des caractéristiques du capteur Frédo, et de ce côté je n'ai pas encore trouvé de papiers donnant une explication satisfaisante (mathématique, ou simplement qualitative). Il faut aussi se poser la question du traitement d'image (dont je suis loin d'être expert): est-il possible de renforcer le contraste uniquement pour certaines fréquences spatiales? (celles qui sont impactées par l'obstruction centrale).EDIT: quand je parle "réponse du capteur", je parle de caractéristiques bien concrètes: tout le monde a entendu parler du fait qu'un oeil humain "standard" est capable de résoudre un détail d'1 minute d'arc. Mais on sait aussi que cette valeur va dépendre de la quantité de lumière et du contraste intrinsèque de l'objet: il est ainsi beaucoup plus simple de séparer deux traits noirs sur un fond blanc que deux traits gris sur un fond gris clair et pourtant tout aussi espacés; et c'est encore plus difficile pour peu que la luminosité soit faible. Quid d'une caméra CCD dans de telles conditions? C'est sans doute similaire, mais les seuils doivent être complètement différents.Par contre pour les hautes fréquences spatiales (haute résolution), il n'y a aucune ambiguïté: à diamètre et qualité optique égale, le télescope obstrué ne peut être plus mauvais que le télescope non obstrué.[Ce message a été modifié par vincent (Édité le 20-09-2005).]
  23. Obstruction centrale et contraste

    Si on considère deux instruments optiquements parfaits de 150mm de diamètre, l'un avec 30% d'obstruction et l'autre avec 0% d'obstruction, celui avec 30% va avoir en fait un contraste supérieur à celui sans obstruction pour des détails plus petits que 2"-3" d'arc environ (donc la partie "haute résolution). Je suis d'accord par contre pour confirmer que cela va être moins bon pour des détails de plus grande taille, mais un capteur CCD n'a pas la même réponse qu'un oeil humain et est moins pénalisé par l'obstruction centrale.
  24. SOS - SOS

    Et pourquoi pas un cabriolet pour remplacer la 406? C'est idéal pour la mise en température rapide...
  25. TSC ou Mak

    quote:Intérressant ça ! Et elle ressemble à quoi la rémanance du 5ième ordre du rumak sphérique ? Elle ressemble à une courbe du 5ème ordre, en ce qui concerne l'aberation transversale. (Désolé de ne pas pouvoir être plus clair). L'équation de l'aberration transversale pourrait s'écrire y=ax+bx^3+cx^5+....Je pourrais fournir des données pour divers instruments (Mak, Schmidt-Cassegrains, Newton, Cassegrains divers, objectifs Achromatique, Semi-APO et APO, Houghton, etc.) (désolé, y'a pas le Clavius ), et pas seulement des spots diagramme, mais aussi des courbes d'aberration transversale, des courbes de front d'onde, de FTM, de vignettage, mais pas les mettre en ligne moi même. Donc si une personne est intéressée pour utiliser ces données et en faire un site web...[Ce message a été modifié par vincent (Édité le 19-09-2005).]