bruno thien

Member
  • Content count

    6638
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by bruno thien

  1. Anciens Catalogues Astro & Docs techniques

    Cà fait longtemps que j'avais promis de scanner ce que j'ai, voici d'abord un catalogue Zeiss : http://www.astrosurf.com/danslalune/Zeiss_Refraktoren.pdf
  2. Un réfracteur français ?

    Sauf que la version à f/9 est vendue 50% plus chère que la version à f/7.4, alors que rien ne justifie celà. Dans ces conditions, ce ne serait pas étonnant que çà ne prenne pas....
  3. Un réfracteur français ?

    Le marché des lunettes apo courtes est déjà bien fourni. Ce qui manque, ce sont les lunettes longues (achromatiques ou apochromatiques). Mais la demande étant faible, ce serait sans doutes difficile d'être rentable tout en tenant les prix, à moins peut-être que l'artisan soit déjà équipé pour le travail des lentilles.
  4. Jupiter à la lunette de 80 mm

    Artistiquement il est magnifique! Pour le reste, il est tout aussi génial, et il démontre une fois de plus que même avec un petit instrument il y a déjà de quoi faire.
  5. Poster votre Refracteur favori !

    Oui, tout à fait, et l'aventure est résumée ici : http://www.astrosurf.com/danslalune/60.html Après avoir construit de A à Z plusieurs newtons, ce qui me démangeait avec les lunettes, c'était d'utiliser des instruments que je n'avais pas construit moi-même. Le regret a été partiellement oublié grâce à cet objectif Clavé!
  6. Poster votre Refracteur favori !

    Voici la Clavé 60/723 et la Vixen 120/800, lors du transit de Mercure en 2016 : La Clavé n'a pas fini de me surprendre. Pour son diamètre elle est vraiment exceptionnelle, elle dévoile les principaux détails de Mars, la coloration de la Grande Tache Rouge de Jupiter, ou la granulation solaire. En ciel profond, j'ai déjà observé environ 150 objets dont une bonne cinquantaines de galaxies, et je n'ai pas encore terminé de faire le tour! La Vixen, c'est la lunette polyvalente par excellence.
  7. On pourrait penser que la multiplication des importations à bas coût freinerait l'engouement pour la construction de dobson (et d'instruments au sens large), c'est certainement vrai, mais dans mon cas çà a été carrément l'inverse : au bout de quelques années de pratique de l'Astronomie, en ayant essayé divers instruments, j'en suis arrivé à la conclusion que pour avoir un instrument de qualité, soit il fallait payer cher, soit il fallait se le construire soi-même! Certes, la plupart des constructions d'amateur sont perfectibles et n'égalent pas nos artisans ou Takahashi, mais quel plaisir d'observer dans un instrument construit de ses propres mains, et de pouvoir le faire évoluer au gré de ses envies ou besoins!
  8. Trépied bois fait maison

    Bravo pour ce bricolage! La stabilité du trépied ne peut-être qu'améliorée!
  9. Takahashi FS60CB ou ORION 80ED

    Des jumelles de 50 mm sont idéales pour se balader dans la Voie Lactée et donnent une image incomparable de la galaxie d'Andromède! Avec un bon ciel, c'est fantastique. Mais pour voir les faibles galaxies et les détails sur les planètes, il faut autre chose. La Takahashi est un instrument exceptionnel, optiquement et mécaniquement c'est un autre monde que les 80 ED et autres mak 127. Certes elle ne fait que 60 mm de diamètre, mais elle est tellement bonne (piqué, contraste) qu'elle donne l'impression d'observer dans un instrument beaucoup plus gros. Contrairement aux idées souvent colportées, avec un tel instrument il y a vraiment de quoi faire, surtout avec un bon ciel! Une bonne lunette de 60 mm montre clairement la Grande Tache Rouge de Jupiter en couleur, et entre 200 et 400 objets du ciel profond sont accessibles (en fonction de la qualité du ciel et de l'expérience de l'observateur). La différence de luminosité entre une 60 mm et une 80 mm peut être largement compensée par la qualité du ciel, si la transportabilité de la 60 permet de l'emmener là où tu ne peux pas emmener la 80.
  10. Anciens Catalogues Astro & Docs techniques

    Super idée, merci! Je regarde la semaine prochaine ce que j'ai, je dois avoir d'anciens catalogues quelque part.
  11. Astrosurf: C'est l'astronomie proche

    C'est à mon sens une bonne revue, car tous les sujets y sont abordés, et les articles s'adressent aux amateurs de différents niveaux. L'attractivité de la revue a encore augmenté (selon moi) depuis que des anciens rédacteurs d'Astronomie Magazine (la revue malheureusement défunte) se sont joints à l'équipe. Astrosurf Magazine est la seule revue d'astronomie pratique en langue française qu'il nous reste, soutenons-là!
  12. Astro-club Peyrolais Ophiuchus

    J'étais membre du club lorsque j'habitais la région, de 2007 à 2010. Que de bons souvenirs! Amitiés, et bonne continuation! Bruno
  13. Anciens oculaires

    Les Perl Royal ils sont vraiment bien, j'ai presque toute la série en 24.5 mm. Sinon, chez Vixen il y a aussi le K20 qui donne de belles images avec des instruments à long rapport f/d. Avec le temps, j'ai réussi à reconstituer presque toute la série des plössl Meade séries 3000. A propos de MA, si çà intéresse quelqu'un j'ai en vente un MA 40 Meade à petit prix!
  14. conseil apo semi apo

    Oui, les NA et ED SS étaient contemporaines. J'ai la NA 120, et j'ai mesuré une focale de 1170 mm, soit un f/d de 9,7. La 140 a un f/d primaire de 8 il me semble.
  15. conseil apo semi apo

    Non, même si les nouvelles Takahashi sont très légèrement meilleures que les anciennes, il n'y a pas de quoi généraliser. La différence majeure c'est qu’aujourd’hui, avec les verres les plus récents, on peut raccourcir davantage la focale tout en gardant la même correction. Le terme semi-apo a été utilisé dans le temps par Zeiss il me semble, actuellement ce terme est utilisé comme cache-misère. Une lunette est apo ou elle ne l'est pas!
  16. conseil apo semi apo

    Très belle photo, mais qui ne présume rien de la précision de l'optique. Les 80 ED que j'ai essayées n'étaient pas mauvaises, mais n'avaient rien d’exceptionnel, optiquement et mécaniquement il existe bien mieux mais c'est plus cher aussi.
  17. Anciens oculaires

    Il n'est pas réparable, il y a une zone sale/rayée, qui semble être à l'intérieur de l'oculaire. Et sur la Lune çà se voit, la diffusion est vraiment énorme.
  18. Anciens oculaires

    Voilà une photo que j'ai trouvée :
  19. Baader Nanotracker retour d'expérience

    J'en ai un, il est parfait pour le voyage et pour des courtes focales et des poses pas trop longues (quelques minutes), il fait ce qu'on lui demande. Par contre, le prix est abusé, par rapport à la qualité de fabrication c'est du foutage de gueule.
  20. Anciens oculaires

    Les comparaisons entre orthos, faux orthos, plössl, super plössl, symmétriques, etc, sont passionnantes tant les résultats peuvent varier en fonction des instruments et des objets observés, et tant les certitudes théoriques bien établies sont des fois bousculées par les observations. Pour en revenir aux Meade S4000, il y a la première série, sans caoutchou, c'est une formule plössl modifiée à 5 lentilles (comme les Masuyama, Baader Eudiascopic, et sans doutes certains Takahashi LE), je pense que c'était la meilleure. J'ai le 6.4 mm, il se marie bien avec ma lunette Clavé! J'ai trouvé le 9.7 chez un vendeur connu d'outre-Manche, mais il est défectueux, il va dans ces prochains jours repartir d'où il vient (merci Paypal!). Ensuite il y a la seconde série Japan caoutchoutée, un retour à la formule classique symétrique à 4 lentilles. Je n'ai jamais pu comparé, mais de ce qui se dit ils sont moins bien. Et enfin, lors du déclin de Meade, la production a été délocalisée.
  21. Test : les Fujinon 7x50 FMT-SX II

    Merci Jean-Luc pour ce test...assez osé vu que les 7X50 ne sont plus dans l'ère du temps, mais tout de même très utile car on est encore quelques uns pour qui de telles jumelles ont encore un sens en astronomie. C'est clair que les 10X50 (d'ailleurs déjà testées dans ton livre) sont plus polyvalentes, mais avec un ciel bien noir, un œil avec encore une bonne taille de pupille, et sans trépied, des 7X50 ont leur raison d'être.
  22. Cà dépends de tes attentes, de la qualité de ton ciel, et de plein d'autres choses. En ciel profond, si le ciel n'est pas terrible alors oui il n'y aura pas grand chose à voir avec une 60 mm (mais les choses ne seront pas inoubliables non plus avec un gros instrument). Mais avec un bon ciel, un bon observateur peut accéder à plus de 300 objets! De nombreux amas ouverts sont une cible de choix et rendent vraiment bien. Les amas globulaires sont moins intéressants, il faut un instrument de 100 mm de diamètre pour résoudre leur périphérie en étoile, et un 250 mm pour les résoudre entièrement. De nombreuses galaxies sont bien visibles et montrent leur forme caractéristique, certes elles seront plus brillantes avec un plus gros instrument mais pour voir clairement les bras spiraux il faudra au moins 400 mm. En planétaire il y a aussi de quoi faire, surtout sur la Lune qui promet de longues balades. Avec une très bonne optique la Grande Tâche Rouge de Jupiter est légèrement colorée, la division de Cassini ainsi qu'une bande tropicale sont bien visibles, Mars montre de nombreux détails, la granulation Solaire est visible. Un peu tout ce qui est décrit comme accessible aux instruments de 100 mm de qualité standard! Bien entendu il y a des choses qui ne seront jamais accessibles à une 60 mm : l'aspect planétaire de Neptune et des satellites de Jupiter par exemple.
  23. Bonsoir, cette nouvelle lunette, j'ai l'ai vue chez Optique Unterlinden! Tout d'abord, il s'agit bien d'un doublet et non d'un triplet, c'est mieux pour la mise en température. C'est un très bel instrument, le pare-buée est rétractable, et le diamètre extérieur du tube est de 68 mm (contre 80 mm pour la fs60 et la fc 76 DCU). Par contre, il y a un truc perturbant : pourquoi est-elle plus chère que la fs60? Cà fait cher le pare-buée rétractable!
  24. Une Honte scandaleuse

    Moi aussi çà m'a gonflé tout ce foin des médias. Pour faire de l'audimat, ils en font des tonnes avec des sujets qu'ils ne maîtrisent pas. A les entendre, c'est la première fois qu'un homme s'envole en orbite! Mais ce n'est pas une raison pour aller cracher sur cet homme qui d'ailleurs n'a pas dit qu'il était un héros, c'est les merdias qui en ont décidé ainsi. C'est quand même incroyable le manque de discernement de certains, complètement obnubilés par la jalousie. Ceux qui pensent que çà ne sert à rien sont les mêmes qui pensent qu'il faudrait diminuer encore les crédits de la recherche. Tout celà pour espérer pouvoir consommer davantage, tout en oubliant que le niveau de vie dont ils jouissent actuellement, ils le doivent aux générations précédentes, qui ont eu la sagesse d'investir un peu dans la recherche et l'innovation, plutôt que de tout dilapider de suite. Pour info, un film français reçoit 60 euros de subvention par ticket de cinéma vendu, et çà ne choque personne. Un voyage dans l'espace c'est 1 euro par contribuable européen, et ce n'est pas de l'argent qui va servir à une minorité à acheter des produits de luxe à la valeur surfaite, mais qui soutien l'industrie de pointe et l'emploi.
  25. Astro-Physics Super Planetary - AP SPL

    Merci pour ces précisions. J'ai effectivement fait le raccourci entre "conçus pour" et "utilisables pour". Mais du coup çà ne change rien à mes conclusions personnelles, ce n'est pas un drame si ces plössl n'existent pas au-dessous de 8 mm de focale! Donc si effectivement les allégations du père Al comme quoi ses plössl sont meilleurs que les orthos, était peut-être vraie dans les années 80 (je ne suis pas entièrement convaincu, il faudra que je compare avec mes orthos Perl Royal), les choses ont changées depuis, n'en déplaise aux "patriotes" de Cloudynight! Il n'empêche que je suis très content de ces plössl sur ma Clavé à f/12, mais avec une préférence pour l'ancienne version qui n'a pas de gorge de serrage (j'utilise un RC Takahashi à serrage annulaire, incompatible avec le gorges Televue si on parle de serrage efficace). Oh que oui çà m'intéresse (et les autres sûrement aussi) de savoir pourquoi tu ne les utilises plus en planétaire!