bruno thien

Member
  • Content count

    6627
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by bruno thien

  1. Un objectif est apo ou il ne l'est pas! Ce qui ne présume rien quant à ses qualités, bien entendu. De ce que j'ai vu ou entendu, le terme "semi-apo" a surtout été utilisé par des vendeurs pour écouler des lunettes de qualité optique moyenne au chromatisme notable.
  2. Astro-Physics Super Planetary - AP SPL

    J'ai rapidement comparé (sur une lunette à f/12) un ortho Perl Royal de 9 mm avec un Huygens de même focale et de même provenance (qualité de fabrication soignée), sur Jupiter. Les conditions n'était pas terribles (turbulence notable), mais je n'ai pas vu de différences à part le champ. Tout ce que je peux en conclure, c'est que mon Hyugens n'est pas une daube. Rien d'autre. Pour faire une bonne comparaison, il faudrait retenter dans de meilleures conditions, sur divers objets, et en prenant davantage de temps. L'expérience m'a montrée que les différences entre bons oculaires sont des fois subtiles, mais c'est cette subtilité qui peut faire toute la différence : tel ou tel détail ou objet à la limite de la visibilité sera visible ou ne le sera pas. Quant à savoir si le prix des oculaires AP est juste ou pas, je m'abstiendrai car je ne connais pas l'envers du décors. Soigner les choses au maximum, çà coûte forcémment davantage de main d’œuvre. Et s'ils les produisent chez eux, çà fait des machines à investir vu qu'ils n'avaient pas l'habitude de produire des oculaires.
  3. Astro-Physics Super Planetary - AP SPL

    Ce n'est pas l'âge de la formule optique qui va faire qu'un oculaire soit initiation ou haut de gamme, mais le soin apporté à la conception et à la réalisation, ainsi que la qualité des matériaux, mais rien d'autre! Une formule simplifiée est un choix pertinent si on veut tirer le maximum en luminosité et en contraste. Après, on adhère ou on n'adhère pas mais personne n'est forcé d'acheter!
  4. Certes, mais çà ne garantie rien quant à la qualité optique, bien qu'un 150/1200 ait davantage de chances d'être bon qu'un 150/750, à qualité de fabrication égale. Quoi qu'il en soit, il vaut mieux essayer les forts grossissements avec une barlow ou les oculaires d'un copain, avant d'investir.
  5. renvoi coudé pour C8

    Bonjour, quel est ton budget? Il existe une multitude de modèles corrects à bon prix. Mais si tu veux quelque chose de "parfait", il faut y mettre le prix.
  6. Champs de pleine lumière Obsession 20"

    J'en ai un sous la main, très facile pour calculer le champ de pleine lumière : http://www.bbastrodesigns.com/diagonal.htm
  7. oculaire longue focale

    Oui, il y a aussi un 50 mm! Ils sont superbes et certainement très performants, mais un peu chers tout de même (quoique, pour un truc qui se garde à vie c'est vraiment donné comparé à un smartphone à 600 euros qui sera cassé au bout de quelques années).
  8. Astro-Physics Super Planetary - AP SPL

    Je me demande si le gain en luminosité et en contraste d'un Kellner ou de ses dérivés, par rapport à un plössl/ortho, vaut la peine par rapport aux compromis (taille et correction du champ). Certes il y a une lentille de moins, mais il y a toujours 4 surfaces air-verre. De plus, sur les kellner la lentille d’œil est très proche du plan focale, la moindre poussière se voit donc en observation lunaire ou solaire. Ceci-dit, je ne doute pas que ce oculaires soient excellents. L'amateur de contraste et de luminosité n'a pas 36 solutions à part le marché de l'occasion, heureusement il a encore la possibilité d'acquérir les orthos Fujiyama ou Takahashi, ainsi que les plössl Televue, qui fourniront 95% de la performance des oculaires légendaires pour une fraction du prix.
  9. oculaire longue focale

    La question du grossissement n'a pas trouvé de réponse universelle, elle dépends de trop de facteurs dont certains sont humains! Je ne suis pas du tout d'accord avec Yapo sur l’inutilité des faibles grossissements. Certes en augmentant le grossissement on augmente le contraste (et la magnitude limite) mais on diminue également la luminosité, le champ réel, ainsi que le piqué. Idéalement, l'amateur devrait disposer d'une gamme complète d'oculaires, afin d'adapter le grossissement à l'objet observé et à ses attentes du moment. On gagne généralement à utiliser des forts grossissements pour les amas globulaires et les petites nébuleuses planétaires, ainsi que des grossissements moyens sur les galaxies, mais pour les amas ouverts étendus, les nébuleuses étendues, les nébuleuses et galaxies à faible magnitude surfacique, on gagne à utiliser des faibles grossissements. Pour ma part, j'utilise fréquemment des faibles grossissements même sur des objets qui en mériteraient davantage, car je trouve l'image plus agréable et plus esthétique à regarder.
  10. oculaire longue focale

    Bonjour, Si le 40 mm est en 31.75 il aura un champ apparent de 40°, ce n'est pas rédhibitoire mais il faut le savoir. C'est une solution économique si on n'a pas de renvoi-coudé en 50,8. Le 56 mm est en 50,8, avec tout ce que çà implique du point de vue du budget (renvoi-coudé, filtres). Mon conseil, c'est de prendre de très bons oculaires, qui se gardent à vie. Omegon c'est quand même du bas de gamme (et à aller dans cette direction, autant prendre du Kepler ou Skywatcher dont le rapport qualité/prix est meilleur), le haut de gamme (Televue) coûte à peine plus cher.
  11. Pour que M31 rentre dans le champ, il faut au moins 2°! J'y arrive de justesse avec ma Clavé 60/723 et un Baader Eudiascopic de 35 mm! Mais un champ de 1° convient parfaitement pour 99,9% des objets observables.
  12. C'est magnifique, la nébuleuse Hélix encore plus! Oui, tu mérites vraiment ton 250!
  13. avis sur TAL-2

    Il n'y a pas 36 solutions! (1) Le miroir est trop serré dans son barillet, ou quelque chose le bloque un peu trop. Mais je suppose que tu ne fais pas ce genre d'erreur. (2) Es-tu sûre de la qualité du miroir? (3) A voir le secondaire aussi... (4) Si tu as des doutes sur la mise en température, il faut recommencer dans de meilleures conditions avant de tirer une conclusion.
  14. Ce sont de bonnes nouvelles, mais cette histoire de champignons m'inquiète un peu. Ils peuvent attaquer le verre s'ils ne sont pas traités à temps! C'est des fois assez difficile à enlever (il y a des recettes sur les forums de photo), mais il faut absolument le faire, sous peine de voir réapparaître le problème plus tard.
  15. Nouvelle série d'oculaires

    L'effet que tu évoques n'a rien à voir avec la courbure de champ, c'est de la distorsion : une ligne droite ne l'est plus, et dans le cas des Televue le grossissement varie légèrement en fonction de la distance à l'axe (mais l'image reste bien nette). Ce n'est pas gênant en observation astronomique, sauf à vouloir relever très précisément des positons d'étoiles, ou éventuellement en observation lunaire (mais de toute manière les newton à f/d courts non-munis de correcteur ne sont pas aptes pour regarde la Lune en entier, et avec un instrument plus long un simple plössl ferra l'affaire avec moins de risques de chromatisme). Dans la pratique, je n'ai pas été gêné par cet effet avec les courtes focales. Avec les longues focales, c'est de toute manière la coma du télescope qui domine. Quant à la courbure de champ, c'est quand tu fais la mise au point au centre, et que celle-ci s'avère légèrement différente au bord. Sa perception dépend de la capacité de l'oeil à "accommoder" l'image.
  16. Nouvelle série d'oculaires

    De la courbure de champ avec les Panoptic et Nagler T2? Pour ma part je n'ai jamais remarqué celà (utilisation sur des newtons).
  17. Nouvelle série d'oculaires

    Attention à ne pas confondre la Chine continentale (PRC, Republic of China) et Taïwan (ROC, Republic of China). Pour ceux qui se sentent concernés par les conditions de fabrication de ce qu'ils achètent, la deuxième est préférable à la première! Si je devais racheter des oculaires super grand-champ sans compromis, j’élimerais les Delos à cause de leur conception mécanique mal fichue en fait un coulant en 31.75 qui est incompatible avec le poids et la longueur (j'en ai déjà discuté plusieurs fois, je raconterai à nouveau l'histoire si çà intéresse quelqu'un), et je m'orienterais vers des Vixen LVW. Les Panoptic de Televue sont au-delà de tout soupçon mais n'existent que dans un choix très limité de focales, et la pièce la plus intéressante, le 22 mm, n'est plus produite. En parlant d'occasion, on trouve de temps en temps les légendaires Meade UWA S4000, ainsi que des Nagler T1 et T2 qui se font vieillissants mais dont les performances restent de haut niveau.
  18. Comparatif lunettes 90/1000 et 102/660

    Attention avec le laser, la moindre petite poussière sur l'optique et çà fait comme s'il y avait de la diffusion!
  19. avis sur TAL-2

    Merci pour le partage de cette aventure! J'arrive trop tard, je t'aurais encouragé à tailler toi-même un 150 à f/8! Sinon, un autre logiciel pour les newton, très simple à utiliser : http://www.bbastrodesigns.com/diagonal.htm
  20. bord rabattu : avis des opticiens

    Au final notre ami n'est pas plus avancé, il a obtenu une longue discussion théorique sans fin. Ne vaudrait-il pas mieux qu'il teste par lui-même les différents diaphragmes, afin de trouver la meilleure configuration? C'est ce que je ferrais à sa place!
  21. Ritchey-Chrétien versus Schmidt-Cassegrain ?

    Pour du planétaire avec un tube court, il y a des formules plus adaptées à condition d'accepter un grand rapport f/d : cassegrain, grégory, dall-kirkham. Pas besoin d'un correcteur de champ, sauf peut-être avec un dall-kirkham sur la Lune.
  22. Belle réalisation, mais attention car ce que tu gagnes en confort tu le perds en performance de la monture. Le montage de la queue d'aronde augmente la distance entre le centre de gravité du tube et les axes de la monture (effet bras de levier), c'est donc comme si tu chargeais davantage la monture.
  23. Comparatif lunettes 90/1000 et 102/660

    Salut, je ne pense pas que la diffusion vienne du tube, à moins éventuellement de très forte réflexions et un tube de diamètre sous-dimensionné. Un problème de bafflage peut faire apparaître des images fantôme ainsi qu'une perte de contraste, mais pas de diffusion. Sur le papier, une 90/1000 est bien meilleure qu'une 102/660 et cette dernière ne garde l'avantage que de la transportabilité et du grand champ. Mais la réalité peut être bien différente, tout dépend du soin de la fabrication, une 102/660 bien réalisée sera toujours bien meilleure qu'une 90/1000 ratée!
  24. Mes prises des six derniers mois

    Très belles images! Content de te revoir sur le forum!
  25. Nuit de l'astronomie au Champ du Feu

    Je ne serai malheureusement pas disponible! Je vous souhaite un beau ciel!