bruno thien

Membre
  • Compteur de contenus

    6 534
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France

Tout ce qui a été posté par bruno thien

  1. Test lunette Meade 90/1000 DS

    Bonsoir! A l'automne 2006 j'avais acheté ce tube sur les PA d'Astrosurf. Seul le tube était vendu, la monture étant cassée (étonnant!).Je vous avais conté à l'époque l'épisode du déballage:le transport par la Poste ne s'est pas fait délicatement, le miroir du renvoi coudé était en miettes et la bague du porte-oculaire était litérallement défoncée. Je n'insiste pas d'avantage sinon je vais encore m'énerver!J'ai acheté des colliers pour installer la lunette sur une EQ 3. Optiquement la lunette est bonne,surtout pour le prix, malgré que la correction chromatique soit imparfaite et qu'à f/11 il y a moyen de mieux faire! (étoiles brillantes légèrement violettes lorsque l'on défocalise) Avec un grossissement de 125X les étoiles doubles epsilon de la Lyre sont dédoublées. Le grossissement de 125X est obtenu avec un "plössl" Televue de 8 mm et s'avère être le bon grossissement en onservation planétaire, quelque soit le grossissement.Saturne montre la division de Cassini dans les anses des anneaux ainsi qu'une bande équatoriale. Lors d'une nuit de faible turbulence je suis monté à 208X (Nagler 4,8). Belle image mais pas de détails supplémentaires par rapport à 125X.Jupiter montre bien sa bande équatoriale principale ainsi que l'assombrissement d'un de ses pôles avec en plus quelques nodosités, malgré la turbulence due à la faible hauteur au-dessus de l'horizon. Et pas de chromatisme remarqué!Mécaniquement c'est de la Mearde, la mise au point,évidemment pleine de jeux, décale l'alignement optique lors de la mise au point. Réaliser des photos au foyer ou par projection relève de l'exploit! (mais j'ai réussi ) En conclusion je suis plutôt satisfait de cette lunette, malgré le mécanisme de mise au point pitoyable. Je m'en sert non seulement pour faire de la photo, mais aussi et surtout comme un instrument secondaire lorsque j'ai la flemme de sortir mon dobson de 250 mm. A rechercher sur le marché de l'occasion mais tester avant, Meade est connu pour ses irrégularités dans la qualité de fabrication. www.astrosurf.com/danslalune/materiel
  2. un 150 mm f5, mais lequel? ;)

    Aller hop, un exemple de ce que j'avais avancé : https://www.leboncoin.fr/image_son/1336594889.htm?ca=1_s
  3. From Russia with love

    Bonjour, je la vois (même très bien si la turbulence est faible) avec ma Clavé de 60 mm.
  4. un 150 mm f5, mais lequel? ;)

    Salut, je te conseille un Vixen d'occasion, on en trouve souvent et à vil prix (et avec la monture GP!). Tu ne trouveras pas mieux pour le prix.
  5. From Russia with love

    Cette lunette est étonnante, d'après un collègue qui l'a, elle est vraiment bonne. Je me demande comment ils font pour tenir le prix! La monture a l'air sympa également, je ne la connaissais pas! Sinon, il y a aussi la 100/1000 de chez Ottische Zen en Italie, un peu plus chère mais mécaniquement meilleure. Un bonne lunette de 100 mm c'est déjà un bien bel instrument dont un observateur moyennement assidu mettra de nombreuses années à exploiter à fond, autant en ciel profond qu'en planétaire. Ce n'est une surprise pour personne qu'un télescope de 300 mm permette d'aller plus loin, mais d'une part ce n'est pas l'objet de ce post, et d'autre part le budget pour un bon 300 mm n'a rien à voir avec celui de cette lunette! C'est vrai que l'année prochaine s'annonce belle pour les planètes, avec notamment la grande opposition de Mars!
  6. J'ai une bonne expérience de l'animation, et ce que je peux dire c'est que les gens qui viennent veulent voir les astres de leurs propres yeux! Avec une petite lunette pas chère c'est déjà l'émerveillement assuré sur Saturne, ou des heures de balade sur la Lune. Pour le ciel profond ce sera plus difficile et il faudra un bon ciel et se limiter aux objets les plus brillants. Mais avec un télescope de 300 mm (qui coûte bien moins de 2000 euros en entrée de gamme), les objets les plus brillants du ciel profond rendront bien, même avec un ciel perfectible!
  7. Tu ne crois pas si bien dire! Pour se balader en forêt, il faut lever son lard de son canapé ou de son fauteuil, ensuite il faut chercher où aller, se rendre sur place, puis, ultime torture, il faut marcher! Et j'allais oublier : s'il n' y a pas de réseau 4G le geek ne peut pas survivre, il ne pourra pas partager en temps voulu ses émotions sur les "réseaux sociaux", et pourra se perdre! Une application qui permette la balade en forêt sans produire le moindre effort, çà aurait de nombreux adeptes! Mais rien ne remplace le vrai contact avec la forêt, sa lumière changeante, ses frissons, ses bruits, ses odeurs, ses surprises. Regarder la forêt sur un écran j'adore çà....lorsque je suis cloué au lit par 40° de fièvre! Sinon, juste une remarque pour rebondir sur un truc qui a été dit plus haut : il ne faut pas obligatoirement un télescope de 500 mm et un bon ciel pour faire découvrir l'astronomie au grand public. C'est archi-faux! A moins d'avoir à faire à des gens dont les yeux ne s’accoutumeront jamais à l'obscurité car ils sont incapables de délaisser lors smartfaune quelques dizaines de minutes? Même avec un ciel moyen et même avec un petit instrument il y a déjà de belles choses à montrer, encore faut-il choisir les bonnes cibles. Après, il y en aura toujours qui accrocheront et d'autres pas, c'est comme çà car chacun a ses goûts. Mais dire qu'on amènera davantage de personnes vers l'astronomie grâce à cette "visionneuse automatique", j'ai des doutes. Lorsqu’ils découvriront qu'ils peuvent trouver les mêmes images sur Internet, ils vont simplement passer à autre chose.
  8. C'est hallucinant, et même consternant! Surtout de la part d'un média dit scientifique et éducatif! Si on continue sur cette pente, très bientôt on nous recommandera de ne plus se torcher le cul parce-que çà demande un effort!
  9. Cet appareil est juste dans l'ère du temps : le bonheur d'acheter un truc flambant neuf et jetable qui en met plein les yeux , pour un résultat immédiat qui sera partagé sur les "réseaux sociaux", et sans fournir le moindre effort intellectuel ni physique. Et lorsque l'appareil sera cassé et/ou démodé, on je jettera et on passera à autre chose. Selon moi, cet appareil relève davantage du geekage que de l'astronomie amateur. Je suis sincèrement content pour les concepteurs de ce projet qu'ils ont réussi à vendre leur appareil, mais de grâce qu'on arrête de parler de révolution, qu'on arrête de parler d'astronomie amateur! Il y a différentes manières de pratiquer l’astronomie et chacune a sa place. Donc même en admettant qu'utiliser cet appareil c'est faire de l'astronomie, je ne vois pas en quoi çà remplacerait l'astronomie telle qu'elle est pratiquée par la plupart des astronomes amateurs. Ceux qui prétendent celà n'ont rien compris à ce qu'est la magie de l'astronomie, que recherchent la plupart des amateurs : le contact avec le ciel, la communion avec la Nature, la découverte des splendeurs du ciel (en visuel et/ou en photo).
  10. Pétition contre le Star Eater de Sony

    Je viens de signer! C'est vraiment une idée débile de supprimer les étoiles! Comme si on voulait faire oublier la réalité de notre petitesse et de notre insignifiance face à l'immensité de l'Espace...
  11. Sinon, une petite formule pour comparer le chromatisme théorique de différentes lunettes : D/(F/D) avec D en cm. On dit souvent que cette valeur dot être égale à 1 pour que le chromatisme soit "acceptable". Avec une 60 mm à f/12 on obtient 0,5, et pour obtenir la même valeur avec une 80 mm il faut déjà f/15, ou f/20 avec une 100 mm! La Zeiss s'en sort effectivement super bien (même chromatisme que la 100/1000 alors qu'en théorie elle en présente 30% de plus), preuve qu'une formule différente est utilisée.
  12. Quelle distance avec un télescope de 254

    Le problème des quasars c'est qu'on risque de les confondre avec des étoiles, et potentiellement les visiteurs néophytes risquent de ne pas vous croire! A l'époque où j'avais mon T300, j'avais observé des galaxies situées, selon les bouquins, à 300 millions d'années-lumière. L'autre soir avec ma lunette de 120 mm, la plus faible galaxie observée (NGC 7479 dans Pégase) est donnée pour 100 millions d'années-lumière. Avec une lunette de 60 mm, plusieurs galaxies situées à 60 millions d'années-lumière sont accessibles. Et la galaxie d'Andromède, déjà visible à l'oeil nu et magnifique dans de simples jumelles, est située à 2 millions d'années-lumière environ. Bref, quelque soit l'instrument utilisé on a accès à des distances vertigineuses!
  13. Remise en état de l'ancêtre 100/1000

    Salut, ce serait dommage de jeter un tel instrument, un petit télescope de qualité comme il ne s'en fait plus! Pour le ressort du secondaire, on peut trouver sur Internet des petits coffrets avec différents ressorts pour pas très cher, çà permet de tester et de trouver le bon. Pour le réglage du primaire, à ma connaissance il ne faut pas de ressorts (ceux qui possèdent ce instrument me corrigeront au besoin), les 6 vis sont dites tirantes-poussantes, le réglage se fait donc par 3 jeux de 2 vis, si tu dévisses l'une et faut visser l'autre et vice-versa. Le but de ce système est de maintenir le réglage dans le temps (au détriment de la facilité!).
  14. Choix télescope.

    Dans cette gamme de prix, tous les instruments sont plus ou moins identiques car ils proviennent des mêmes une ou deux usines en Chine, les marques ne sont que des habillages cosmétiques. La différence va se faire sur le revendeur (conseils, garantie). Je te conseille Optique Unterlinden, mais il y en a certainement d'autres qui sont bien aussi.
  15. Choix télescope.

    Si tu habites en campagne (donc à priori un bon ciel et pas besoin de transporter l'instrument pour accéder à de bons cieux) et que tu ne veux pas faire de photo, un télescope de type dobson, comme conseillé par Maïcé, pourrait être le meilleur choix. Mon conseil c'est de se fournir chez un vrai spécialiste (par exemple Optique Unterlinden) plutôt qu'une plate-forme de vente Internet. Pour 500 euros tu peux déjà avoir un instrument assez bien (un dobson de 200 mm de diamètre par exemple) mais dont la qualité optique et mécanique restera quand même perfectible (en optique la qualité coûte très cher et le prix augmente exponentiellement avec le diamètre de l’instrument). En général 2 oculaires sont fournis, c'est bien suffisant pour apprivoiser l'instrument, et d'autres pourront toujours être achetés par la suite. Il vaut mieux mettre tout le budget dans l'instrument plutôt que dans une mallette d'accessoires de qualité douteuse.
  16. Choix télescope.

    Si vraiment tu ne peux pas aller dans un club, il faut nous en dire un peu plus sur tes motivations, tes contraintes (par exemple si tu comptes transporter l'instrument parce-que tu habites dans un lieu pollué par les lumières, ou encore combien de temps par séance d'observation tu es prêt à passer), tes attentes, ou toute autre information que tu juges utile, afin qu'on te conseille du mieux que possible.
  17. Choix télescope.

    Bonsoir, il existe énormément d'instruments qui peuvent (ou ne peuvent pas!) convenir, autant en neuf que d'occasion. Conseiller tel ou tel type d'instrument en ne prenant en compte que le budget disponible et pas les autres éléments (qu'on ne connait pas encore), çà ne rime vraiment à rien. Le meilleur instrument ne sera pas le plus cher, ni le plus sophistiqué, ni le plus gros, ni le plus récent, ni le plus beau, mais uniquement celui qui répondra aux attentes et aux contraintes de l'observateur. D'où le bon conseil d'Alain d'aller voir par soi-même les différents instruments dans un club d'astronomie.
  18. Nébuleuse Helix

    Pour répondre à la question, tout dépend de la qualité de ton ciel. Si Hélix est clairement visible aux jumelles, alors tu peux y aller sans soucis, sinon tu ne verras rien d'intéressant. Avec un bon ciel, le plus faible grossissement, et un filtre OIII, l'anneau commence à se voir avec une lunette de 120 mm ou un T150. Avec mes T250 et T300 c'était visible sans problème.
  19. Je n'ai jamais vu ni même essayé cette lunette, mais franchement, après avoir lu le test dans Astrosurf Magazine çà ne donne vraiment pas très envie! Il n'y a de toute manière pas de mystère, une bonne optique et une bonne mécanique, c'est incompatible avec un prix de production tiré au maximum vers le bas. Dommage, car le concept était intéressant. Donc pour un débutant je dirais pourquoi pas, après tout il y a des instrument bien plus mauvais et bien plus chers. Mais pour un amateur expérimenté, personnellement je ne prendrais pas. Le hic c'est qu'on trouve assez facilement des Vixen d'occasion pour le même prix...qui sont bien meilleurs!
  20. Nagler type 7, prochaine introduction pour TéléVue.

    C'est vrai que Televue ne propose pas grand chose en réfracteurs, et c'est un peu dommage!
  21. Observation de la granulation solaire

    Oui, il faut bien préciser ce qu'on appelle "granulation". Je confirme qu'avec mes "petits" instruments je ne vois pas de structure polygonale (du moins à faible grossissement, à fort grossissement je n'ai quasiment jamais essayé), mais clairement une surface granuleuse (par opposition à une surface uniforme, lorsque la turbulence est très importante et/ou qua la qualité de l’instrument n'est pas à la hauteur). J'ai également remarqué qu'il fallait faire attention au vieillissement de l'Astrosolar. Lorsque j'ai réceptionné ma Vixen 120/800 d'occasion, fournie avec un superbe support en bois fait maison pur Astrosolar, je me suis fait peur car je ne voyais pas la granulation (alors qu'elle était visible avec ma lunette bas de gamme 90/1000). Après avoir changé la feuille d'Astrosolar, tout est rentré dans l'ordre!
  22. Nagler type 7, prochaine introduction pour TéléVue.

    Un peu gonflé tout de même! Oui, comme les Radian, certains Panoptic, certains Nagler, etc. Pour les utilisateurs de dobson au f/d court, il y a les Ethos mais ils sont très chers. Une gamme intermédiaire me paraît tout à fait logique, et ce d'autant plus que si une boîte comme Televue veut continuer à exister, elle doit sans cesse sortir de nouveaux produits de temps à autre, surtout si elle supprime des références (ce qu'elle a d'ailleurs toujours fait).
  23. Nagler type 7, prochaine introduction pour TéléVue.

    Je viens de voir sur le site de Televue que le Nagler 12 T4 a disparu. Je pense que les autres vont également disparaître au fur et à mesure, en fonction des stocks disponibles. L'introduction d'une nouvelle gamme de Nagler au coulant 2 pouces est tout à fait logique. Reste à voir le prix, sans doutes entre l'Ethos et le Delos.
  24. Observation de la granulation solaire

    Bonjour, la stabilité du ciel ainsi que la qualité optique jouent énormément! Avec ma Clavé 60/720 munie d'un hélioscope de Herschel à 36X de grossissement (tout comme avec mon ancienne Meade 90/1000 munie de l'Astrosolar) la granulation commence à être visible, elle l'est une fois sur deux en fonction de la turbulence. Avec ma Vixen 120/800 elle est évidente avec l'Astrosolar.
  25. Porte-oculaire newton

    J'espère pour toi que le vieux Baader Steeltrack ferra ton bonheur, car un PO digne de ce nom qui soit apte à la photo sur un instrument à f/5, c'est horriblement cher! Même pour du visuel (je l'ai découvert en construisant mes newtons), le PO est vraiment un élément critique, le moindre jeu fait foirer la collimation. Ce qui et acceptable sur une lunette à f/10 peut résulter en une catastrophe à f/5, et j'en sais malheureusement quelque chose! Les Moonlite (avec l'option vis de blocage) et les JMI sont superbes, mais avec l'option de la démultiplication (pas indispensable en visuel vu leur douceur et leur précision, mais en photo je veux bien te croire...) ils deviennent presque aussi chers que le légendaire Feather Touch. C'est sûr que c'est très cher sur le coup, mais pour du matériel qui se garde à vie ce n'est pas forcément la ruine (que ceux qui pensent le contraire aillent d'abord discuter avec les zinzins qui achètent des smartphones à 1000 euros!).