Colmic

Member
  • Content count

    3318
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3
  • Country

    France

Everything posted by Colmic

  1. Chez QHY l'ampli se déclenche à gain = 55 apparemment : Ces graphes sont donc faits avec un mode auto qui switche automatiquement entre le mode HGC et LGC (High Gain et Low Gain ?). Ils mettront en place une option logicielle pour lire le capteur dans un mode ou dans l'autre au choix.
  2. Cmos vs ccd en images

    Et pis un petit essai réalisé la semaine dernière en Vendée, le soir de la pleine Lune, ASI183 sur l'ASiair, en 20x180s en Ha 6nm, à gain 111 à F/5 (FSQ106), avec 5 darks, sans flat ni offset. Aucune trame visible il me semble. A refaire avec plus de poses et à gain 270 cette fois (et ciel plus sombre !). Moi ce que j'adore avec cette caméra, c'est les gros plans qu'elle m'autorise avec seulement 530mm de focale. A comparer avec l'image au A7S de l'an dernier, même focale ! J'imagine vraiment bien le mix des deux avec le 455, grand champ et haute résolution...
  3. Ah tu as raison Laurent, j'ai confondu la ligne, j'avais pas vu la flèche plus haut pour le 51k. Donc oui FW 16.000 à 110 de gain. Je corrige au-dessus du coup.
  4. Cmos vs ccd en images

    Sinon vous avez déjà un comparatif intéressant entre l'ICX694 et l'IMX183 fait par Christian Buil, avec des chiffres et tout :
  5. Cmos vs ccd en images

    Je pense que comparer 2 poses identiques entre CCD et CMOS sera toujours à l'avantage de la CCD. La CCD a une meilleure dynamique, ce que le CMOS rattrapera avec plus de poses, plus courtes. Je ferai pas mal d'essais fin de semaine prochaine dans la Drôme avec ma 183. Jusque là j'ai toujours pris gain unitaire (111) et 180s de pose mais je vois bien que le bruit domine. Je pense que 10 minutes c'est trop notamment pour l'ampglow qui prend trop d'ampleur et devient difficile à retirer correctement. 5 minutes et gain 270 à F/5 (et -20 au lieu de -10), c'est ce que je tenterai pour commencer. Il faut dire qu'en Halpha, le Q/E repasse à 60% contre 85% dans le bleu, il est con ce capteur !! Pour le L, perso je n'ai jamais dépassé 120s avec l'Altair 183 (à gain unitaire toujours), plus souvent 60s, et ça donne d'excellents résultats sur les galaxies notamment, avec un bruit bien contenu. Je préfère largement faire 10 poses de 1 minute que 1 pose de 10 minutes avec la 183, en L. Déjà tu vas clipper toutes les étoiles à 10 minutes, et tu perds la dynamique. Il y a méprise depuis le post "quelle caméra pour 4500 euros" Christian. Ce qu'on comparait, c'est des brutes de KAF11000 avec des brutes de IMX455. Le KAF11000 de base, et bien ses brutes ne sont vraiment pas très propres. Il faut déjà passer un peu de temps au pré-traitement avec correction cosmétique, carte des pixels chauds, les colonnes mortes etc.. Rien à voir avec les derniers CCD Sony tels le 694 ou le 814 (j'ai le 674 chez moi, le petit frère du 694), où les brutes sont vraiment parfaites avec un bruit thermique très faible. Donc ici, on compare ce qui s'est fait de mieux chez Sony en CCD, au sommet de son art, avec un capteur low-cost CMOS. Je suis pas certain que tu trouveras un quelconque point positif au 183 pour le coup. Si ce n'est son prix, environ 1000 euros si on l'achète directement chez ZWO, 1200 euros en France. Enfin, le dithering, on en fait systématiquement avec tous les APN CMOS depuis plus de 10 ans déjà, chaque logiciel de guidage gère le dithering, même mon ASiair le gère
  6. Merci Olivier, si je fais donc un comparatif rapide : ASI1600 : - gain unitaire 139 : 11.2 bits, Full Well 4000e-, RN 1.7e- - gain 200 (ha) : 10.5 bits, FW 2000e-, RN 1.4e- ASI183 : - Gain unitaire 111 : 10.8 bits, FW 4000e-, RN 2.2e- - Gain 270 (ha) : 8.8 bits, FW 700e-, RN 1.7e- ASI6200 : on met le gain à 110/120 histoire d'être certain que l'ampli a bien déclenché, comme sur le A7S avec ses 2000 ISO. - Gain ISOless 110 : 13.2 bits, FW 16000, RN 1.5e-
  7. Le graphe a été posté ce matin sur le FB de ZWO : du coup je vous le mets en comparaison avec l'ASI1600 et l'ASI183 pour bien juger : Comme pour le A7S, on voit bien le déclenchement de l'ampli à gain=100. De son côté, QHY a posté une photo de sa QHY600 avec sa belle roue à filtres. La caméra est très longue, on pourrait espérer un refroidissement à 3 étages Peltier ? Et ceci qui est plutôt une très bonne nouvelle : Toujours pas de tarif officiel d'un côté comme de l'autre, même si certains sites commencent à prendre des pré-commandes autour de 5000$ ! Mais ZWO a annoncé ce matin :
  8. Cmos vs ccd en images

    Sur l'ASiair par exemple, il y a 3 gains pré-enregistrés : - Gain nul : 0 - Gain unitaire : 110 - Gain low read noise : 270 Sur le forum d'en face, Krotdebouk a fait des essais Ha, SII et OIII à 270 de gain et 600s de pose à F/6.25. Voir ici, le post est instructif et l'image très sympa : https://www.webastro.net/forums/topic/175159-une-trompe-h-sho-à-lasi183/ Je pense que tu peux maintenir le gain à 270, et réduire peut-être le temps de pose pour éviter l'ampglow trop important. 300s serait pas plus mal peut-être. 2 choses à noter avec les CMOS : - lors du pré-traitement, on ne fait surtout pas d'optimisation des darks - le dithering est quasiment obligatoire pour éviter les trames lors de l'empilement
  9. Faites pas trop de plans sur la comète, comme le dit Olivier, attendez un peu d'avoir quelques etours une fois la caméra sortie Sinon personnellement je commande souvent directement chez ZWO en paiement Paypal, avec l'option envoi lent je reçois toujours mes commandes sous 3-4 jours et sans aucun frais.
  10. Cmos vs ccd en images

    Bon faut dire aussi qu'on compare une caméra à plus de 3500 euros et une low cost à 1100 euros C'est plutôt flatteur pour la 183 d'ailleurs ! @Roch et @olivdeso pour en revenir à la 183... Je pars la semaine prochaine sous un excellent ciel dans la Drôme. Quels seraient les meilleurs réglages à utiliser, en LRVB et en H et O ? J'ai des discours très différents ici et là. Jon Rista par exemple conseille un gain à 53 et des poses de 10 minutes en narrowband. D'autres sur WA ont de bons résultats à gain 270 et des poses de 5 minutes. Une dernière question : vous savez que j'utilise l'ASiair avec ma 183. Celle-ci est en USB2 uniquement. Est-ce que le fait de brancher la 183 en USB2 peut avoir une incidence sur le bruit ? J'ai l'impression que mes images à l'ASiair sont plus bruitées qu'avec le PC. Ou peut-être que je me fais une idée
  11. Mouais ben pas moi ! Pas à ce prix-là en tout cas. QHY n'a encore rien annoncé d'officiel, je vois pas comment ils peuvent déjà proposer un prix de vente et une date de livraison
  12. Mon petit Froggy, tu lis pas tout
  13. Salut, oui RX100 chez Sony, sinon chez Canon yen a un très sympa aussi, le EOS M50.
  14. Atik 314: toujours dans le coup?

    Petite synthèse rapide : - ASI224 => 260 euros, ok pour poses courtes, mais pas espérer grand-chose en pose longue surtout en non-refroidi - ASI183 => 700 euros en non refroidi, parfaite pour des poses jusqu'à 60s sans prise de tête, capteur très sensible dans le bleu - ASI183 => 1100 euros en refroidi, poses jusqu'à 5 minutes en narrowband, idéalement 2 minutes - ASI1600 => 1600 euros en refroidi, capteur plus grand que la 183 (quasi APS-C), se comporte mieux en narrowband que la 183 grâce à sa faculté à supporter des gains élevés (la 183 se comporte mieux à gain faible) - A7S => 900 euros en occasion (plus vendu en neuf), parfait pour des poses de 30s, capteur très très sensible Pour les comparatifs, Olivier l'a mentionné plus haut, ici une très bonne synthèse du 183 par Christian Buil, avec de très bonnes interventions sur le post, à lire c'est instructif, et comme c'est des cadors qui en parlent, ya pas de raison de mettre leur parole en doute :
  15. Atik 314: toujours dans le coup?

    Salut tout le monde On est repartis pour 6 pages minimum Merci GG, bravo !!
  16. Quel CMOS avec ma Taka FSQ-85 ?

    Salut Patrice, ben oui, 183 ou 290, mais la 290 a un champ moins grand que le 183. Mais il est plus sensible. Si tu te limites à des galaxies, NP en noir et blanc uniquement, alors une caméra non refroidie peut faire le job. Du coup tu t'en tires pour 700 euros maxi au lieu de 1200 en refroidi. Moins de 500 euros pour la 290.
  17. Pour ça faudrait déjà que ZWO ait annoncé une date de sortie. Or, que ce soit ZWO ou QHY, on a droit à "Soon"...
  18. ZWO filtres LRVB

    Tu peux tout à fait automatiser tout ça avec un logiciel comme SGP par exemple. Tu lui dis : toutes les x poses, refais un autofocus et relance les poses. Puis tu lui dis : une fois le filtre changé, refais un autofocus et relance les poses. SGP (mais d'autres le font aussi, Prism ou MaximDL, etc..) peut te gérer une soirée complète de prise de vue, et même parker la monture en fin de séance et couper le PC
  19. Oui mais ça veut dire que tu te fades les 60 millions de pixels que tu redimensionnes ensuite. Si tu binnes d'emblée tu sauves en 15 millions tout de suite, c'est plus sympa pour les disques et les temps processeurs
  20. ZWO filtres LRVB

    Sur un réfracteur, et c'est particulièrement vrai pour les FSQ par exemple, la MAP bouge énormément, particulièrement si la température varie tout au long de la nuit. Quand j'image avec mon ASI183 et les filtres Astronomik (qui sont aussi parafocaux) sur ma FSQ, non seulement je dois refaire la MAP après chaque changement de filtre, mais parfois si la température chute rapidement comme c'est souvent le cas en début de nuit, je dois la refaire au bout de 30 minutes à peine. C'est particulièrement visible si le F/D est court. Autre point, si ta lunette n'est pas une vraie APO, les 3 couleurs auront un point de focalisation légèrement décalé. C'était justement le but de la conception de la série TOA par exemple, que les 3 couleurs soient focalisées exactement au même point focal pour la photo. Des logiciels comme SGP permettent de gérer un delta de focus sur les différents filtres. Mais dans tous les cas, un refocus toutes les heures a minima, même sans changement de filtre, n'est pas superflu.
  21. Les ZWO en 31 ou en 36 avaient des soucis de halos sur l'ASI1600 avec les premières versions. Sur les derniers modèles, ce problème est corrigé, d'ailleurs @Laurent51 les utilise sur le T500 au chili sans aucun problème. Mais je ne crois pas qu'ils existent en 50mm carrés chez ZWO. Ceci dit, quand ils sortiont la caméra, ils proposeront très certainement un jeu de filtres ainsi qu'une roue à filtre optimisée pour celle-ci. Et à prix nettement plus abordable que des Astrodon.
  22. Pas du tout, ce sont plutôt les pixels de 9µ du 11k qui ne seront pas forcément optimisés pour de la haute résolution avec tes 910 de focale. Ceci dit, beaucoup de possesseurs de 11k les ont montés au cul d'une FSQ à 530 de focale, donc bon... Les pixels de 3,76µ du 455 en revanche c'est parfait avec 910mm.
  23. Si l'IMX455 tient ses promesses, notamment en bin2, ça ferait justement un excellent capteur pour les focales un peu plus longues : - 15 millions de pixels, donc plus simple à traiter que 60 millions - des pixels de 7,5µ - 196ke en Bin 2x2 - et le tout en 16 bits On se rapprocherait un peu des caractéristiques du KaF3200 avec un champ plus grand et une vitesse de lecture bien plus agréable (2 images/seconde). En fait ce capteur pourrait servir à tout le monde, aussi bien ceux qui ont une lunette courte, les RASA, les FASTAR etc.. en ultra-grand champ mais en gardant une bonne résolution, mais aussi tous les gros Newton (moyennant un bon correcteur) autour de 1500 de focale, ou carrément tous les SC équipés de leur réducteur/correcteur (est-ce qu'ils couvrent le 24x36 ?). J'avais dit dès le début du topic que le 3200 est un peu un capteur à part dans le monde CCD. A l'époque où il est sorti, c'était vraiment une sacrée performance de sortir un QE de 85% ! A ce jour il est toujours largement dans la course, surtout s'il est mis dans des mains expertes, et si on veut vraiment comparer aujourd'hui les images, alors il faut le faire avec un Gpixel et pas avec un Sony. Les tarifs sont alors sensiblement les mêmes que quand la ST10XMEest sortie. @sollio : ya Emmanuel Mallard qui vend sa STL11000 justement dans les PA, pour 3000 euros avec les filtres LRVB en Astrodon. S'ils sont effectivement compris dans le prix, alors ça serait plutôt une bonne affaire (surtout si c'est un grade 1). Si tes potes en ont un, alors ils pourront t'aider à la prendre en main. Ca fait quand même la moitié du budget (peut-être même plus que la moitié) d'une caméra à base de 455, sans compter qu'aucune caméra astro à base de 455 n'est encore sortie, et ne sortira peut-etre pas avant 2020. Maintenant tu n'auras pas la résolution d'un 455 avec ta lunette, faut en être conscient.
  24. Ok, ok, ok On n'insiste plus ! Ben du coup, comme dit plus haut, c'est à toi à répondre à ces questions, en fonction de tes envies, des objets que tu aimes faire, du temps que tu as envie d'y passer et la nuit et derrière le PC au traitement, etc... C'est pas du tout la même chose de faire du mono et du LRVB en terme d'emmerdements, de temps de traitement etc.. Et c'est encore pire en SHO, les temps de pose sont bien plus longs et le traitement plus délicat. Ces questions tu dois te les poser avant l'achat, "combien de temps je peux y passer dans la semaine, dans l'année", "est-ce que je maîtrise le traitement d'image", "est-ce que ça va vraiment me plaire", etc.. Désolé mais je crois que là on a vraiment fait le tour de la question pour ce qui est technique, pour le reste c'est à toi de te demander si ton investissement (pour rappel avec filtres et roue, le 455 t'emmènera à pas loin de 8000 euros) en vaut la peine, et si t'as pas meilleur temps de garder ta 8300 et de l'exploiter jusqu'au bout. J'ai quand même l'impression à lire tes questions, que tu es loin d'en avoir fait le tour. Et puis tu n'as pas dit : pourquoi un capteur full-frame à tout prix au fait ?
  25. Ca dépend de plusieurs choses : - comment est ton ciel ? Sous un ciel urbain ou péri-urbain, le narrowband (filtres Ha, OIII et SII) aide beaucoup car ces filtres sont très sélectifs et suppriment littéralement la pollution lumineuse, mieux qu'un IDAS LPS. Si tu n'aimes pas la palette SHO, tu peux commencer par faire du HOO (Halpha et OIII uniquement), c'est seulement 2 couches à faire pour obtenir de la couleur sympa, et ça fait juste 2 filtres à acheter (3 si on compte le L pour le noir et blanc). - as-tu besoin (ou envie) de faire de la couleur ? Le noir et blanc a aussi son charme. - veux-tu faire de la recherche ou de l'aide à la recherche (spectro, recherche d'exoplanètes, recherche de supernovae, etc) ? Auquel cas le noir et blanc suffit et est même conseillé pour de meilleurs résultats. C'est clair qu'une roue à filtres + les filtres, c'est un budget non négligeable (surtout en 50), sans compter l'emmerdement en plus. Franchement, fais-toi prêter un Sony A7S et tu comprendras ce que je voulais dire dans mes premières réponses. Cet APN est non seulement extrêmement sensible (une pose de 30s te donne à peu près le même signal que 3 minutes au 1000D), mais très peu bruité, mais surtout le cadrage et la MAP sont énormément simplifiés.