Colmic

Member
  • Content count

    3307
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3
  • Country

    France

Everything posted by Colmic

  1. Mak lequel?

    Alors là, si ya bien un tube dont la collimation ne bouge pas, c'est bien le Mewlon... Tu te contredis, le Mewlon est un tube ouvert... Maintenant, de mon expérience personnelle (j'ai eu un C8, un C11, un Mewlon 210, un TSC225, un CN212, et j'ai actuellement un Intes M703 Deluxe), celui de tous ces tubes qui mettait tout le monde d'accord c'est bien le CN212. Si ya bien un tube que je regrette, c'est bien mon CN212. Bien meilleur qu'un Mewlon 210. Et c'est pas Fred @chonum ou Jean-Luc @jldauvergne qui me contrediront Maintenant je suis quand même content de mon actuel M703, quand je l'ai eu d'occase il était tout déréglé de partout, mais après séjour chez O.U maintenant il marche plutôt pas mal Yen a un dans les PA actuellement (un non deluxe).
  2. Arrête tes conneries, yen a qui viennent du noooord ! Et moi je viens du nord de Paris, c'est plus loin que les Landes non ? Pour 3 jours je dis pas, mais pour une semaine ça va
  3. Bonjour, à l'heure où j'écris ces lignes, nous avons 15 inscrits fermes pour ce séjour dont nous ne communiquons habituellement pas d'info car d'une année sur l'autre nous arrivons toujours à boucler le gîte avec les habitués du séjour. Le gîte est capable d'héberger 25 personnes dans de bonnes conditions, aussi je me permets de faire un peu de pub si ça permet à 2 ou 3 personnes intéressées de s'y inscrire. L'ambiance est excellente, l'humour est de rigueur et nous avons un dicton : "faire les choses sérieusement sans jamais se prendre au sérieux !". Historiquement, la Chavadrôme est l'extension de Chavade et Drôme. Chavade ça parlera peut-être aux plus anciens d'entre vous puisqu'il s'agît du rassemblement organisé dans les années 80-90 par Pierre Bourge (dit "le Gourou") au col de la Chavade en Ardèche. En 2001 ce rassemblement a migré à Eygaleyes dans la Drôme provençale, dans un gîte de bien meilleure qualité et sous un ciel plus clément. Depuis 2001 nous accueillons une vingtaine de personnes dans ce très beau gîte avec piscine pour 2 voire 3 séjours d'une semaine par an : le traditionnel séjour en août, mais aussi un séjour marathon Messier en mars/avril et plus rarement un séjour vers octobre/novembre. En 2004, Philippe Morel qui était membre actif de la Chavadrôme et ami de Pierre Bourge a souhaité ouvrir l'excellent ciel de la Drôme au plus grand nombre et a créé Valdrôme (situé à seulement quelques kilomètres de là), mais nous avons toujours continué à faire vivre ce rassemblement. Il ne concurrence pas du tout Valdrôme (d'ailleurs certains astrams participent aux 2 rassemblements), ici nous privilégions volontairement un petit comité de 20 à 25 personnes maxi et préférons le confort avant tout : belles chambres, piscine, salle informatique, se mettre les pieds sous la table !! Une seule obligation : mettre la table et débarrasser. Les repas préparés par notre hôtesse Josette sont excellents. En 2013, Pierre Bourge m'a nommé sur son lit de mort "Gourou de secours" de la Chavadrôme, aussi je m'efforce de faire vivre du mieux possible ce rassemblement pour sa mémoire et je maintiens les traditions qu'il a su mettre en place au fil des ans. Côté astro, chacun est libre de faire ce qu'il veut, nous faisons cohabiter des ccdistes et des dobsoniens sans que les premiers ne gênent les seconds. Le ciel est excellent, toutes les photos que je publie sur le forum viennent de là... Nous organisons chaque jour à 18h une petite réunion de débriefing de la veille pour essayer d'aider chacun à résoudre les problèmes qu'il aurait pu rencontrer pendant la nuit. La nuit, une pause café/thé/gâteaux est mise en place pour le plus grand bonheur des participants ! L'après-midi est libre, mais chaque jour nous organisons des ateliers à thème selon les désirs de chacun : traitement CCD, nettoyage de miroirs, collimation, etc.. Un très grand terrain de plusieurs hectares accueille les instruments et les voitures qui restent à demeure pendant toute la semaine. Le 220V est disponible sur le terrain. Si vous êtes intéressés par ce séjour, je peux répondre à vos questions, je m'occupe de l'organisation pendant le séjour. Pour les inscriptions, il faut contacter directement le Gîte du Casage dont les informations sont ci-dessous. Michel "Colmic" "Gourou Bignole" dit "Gourou de secours" Rassemblement Chavadrôme du samedi 31 août après midi au samedi 7 septembre 2019 après le repas du midi Toutes les informations sur le gîte sont ici : https://www.casage.fr/ Nombre total de participants : 30 maximum Tarifs pour la semaine : 62 euros par nuit soient 434 euros par personne pour une chambre seule ou de couple (120 euros d'arrhes pour la réservation) 57 euros par nuit soient 399 euros par personne pour une chambre partagée (100 euros d'arrhes pour la réservation) 33 euros par nuit soient 231 euros par enfant à partir de 10 ans (60 euros d'arrhes pour la réservation) A noter qu'une taxe de séjour est imposée au gîte en supplément de ces tarifs (quelques euros) Le tarif comprend : petit-déjeuner déjeuner dîner le couchage en chambre seule/de couple/partagée (jusqu'à 4 personnes par chambre) les couettes / couvertures / oreillers l'accès illimité à la piscine l'accès au grand terrain d'observation où les instruments + véhicules peuvent rester toute la semaine en place Le tarif ne comprend pas : les apéritifs/boissons autres que de l'eau les draps Il est recommandé d'apporter : apéritif / boisson / spécialités de votre région pour les repas gâteaux / thermos pour la nuit une grande rallonge électrique de 20 mètres minimum pour le terrain une multiprise pour la salle des ordinateurs un drap housse + un drap pour le couchage de quoi bâcher votre instrument en cas d'intempéries des vêtements chauds pour les nuits astro Organisation du séjour : Arrivée samedi 31 août à partir de 13h (possibilité d'arriver plus tôt sans gêner les précédents clients du gîte) Installation des instruments samedi après-midi sur le terrain + affectation des chambres Les repas ont lieu vers 13h et 19h (petit-déjeuner entre 7h30 et 12h30) Les participants procèdent à un roulement pour mettre/débarrasser la table et remplir le lave-vaisselle Dimanche vers 17h : présentation des instruments sur le terrain chaque après-midi : sieste, farniente, balades, randonnées, piscine, formation aux outils de traitement photo/CCD, collimation, réglages des instruments, résolution des problèmes astro, ateliers divers chaque jour vers 18h : réunion débriefing de la nuit précédente / problèmes rencontrés début des observations : à partir de 22h Inscription au séjour : Rappel : légalement les arrhes sont perdus en cas d'annulation de dernière minute, mais Josette est arrangeante ! Les chambres individuelles sont limitées, les premiers à réserver seront les premiers servis. Les autres seront systématiquement placés en chambre partagée. Maintenant nous sommes des adultes intelligents, il y a toujours moyen de s'arranger entre nous. Vous pouvez : envoyer un chèque de réservation (libellé à l'ordre de La Ferme du Casage) à : EARL de la Ferme du Casage, 1500 route du Casage, 26560 EYGALAYES envoyer un virement bancaire à : IBAN : FR76 1390 6001 4223 6371 7000 008 - BIC : AGRIFRPP839 Pour toute information complémentaire, contactez directement Josette au Casage : Tél : 0475284194 Portable : 0641891983 e-mail : casage@free.fr Descriptif des chambres : Côté EST : Tilleuls : 1 lit double Roses : 1 lit double Coquelicots : 4 lits simples Coquelicots Mezzanine : 1 lit simple Genêts : 6 lits simples Bleuets : 3 lits simples Vestibule : 2 lits simples Salle de Bain + WC dans le couloir Côté OUEST : Lavande Haut : 3 lits simples + WC + SdB Lavande Bas : 1 lit double + salon/cuisine (partage la SdB avec Lavande Haut) Lilas Haut : 3 lits simples + WC + SdB Lilas Bas : 1 lit double + salon/cuisine (partage la SdB avec Lilas Haut) Salle de Bain : 3 douches + 3 lavabos + 2 WC dans le couloir Maison SUD : Chambre 1 : 1 lit simple + lavabo Chambre 2 : 1 lit simple + lavabo Douche + WC dans le couloir Quelques photos : Repas du midi sous les tilleuls Réunion de 18h et formation au traitement d'images La piscine Pétanque Le terrain d'observation Présentation des instruments
  4. choix filtres LRVB CCD 50.4 mm

    1235 euros pour le pack complet LRGBC + HSO chez Baader en 50 non montés. Auxquels il faut rajouter environ 600 euros pour la roue 7 ou 8 filtres 50. On est donc pas très loin des 2000 dont je te parlais dans ton autre post.
  5. Plaquette Taka pour l'EAF ZWO

    Pareil Ca sera plus propre que mon montage actuel comme ça
  6. Plaquette Taka pour l'EAF ZWO

    Vu le site ZWO : liste des instruments compatibles avec la nouvelle plaque : Takahashi TSA120 Takahashi FS60 Takahashi FSQ85 Takahashi FSQ106 Skywatcher Esprit 100 Skywatcher Esprit 120 Skywatcher Esprit 150 Vixen VC200L Orion ED80T
  7. Soap Nebula au C11

    Hé Ho, c'est bien beau de coincer la bulle, mais faudrait voir à se remettre au boulot hein Très belle bubulle JP !
  8. Ma trompe d'éléphant en Ha

    Salut, c'est sympa de nous donner ton numéro de Carte Bleue Un prénom ? Alors tout d'abord félicitations elle est vraiment pas mal. 4h30 sur cet objet en halpha, c'est un minimum. Comme Alain, je trouve le contraste un peu dur, on doit perdre de l'information sur les subtiles volutes. Comme Olivier, la réduction du bruit a donné un côté artificiel que j'ai du mal à décrire. Ca donne quoi sans réduction du bruit ? C'est traité avec quoi ? Qu'est-ce que tu as utilisé comme paramètres pour la 183 ? J'ai l'impression que tes étoiles sont clippées (soit temps de pose trop long, soit gain trop fort, ou alors c'est le traitement ?) Tu as as rajouté un effet halo sur les étoiles brillantes ou c'est le filtre halpha qui provoque ces aigrettes ? Ca fait joli je trouve. Un topic intéressant concernant la 183 : https://www.webastro.net/forums/topic/173169-topic-unique-caméras-à-base-dimx183-toutes-les-infos/ Tu es bien fort échantillonné déjà avec 750mm de focale. Moi à 530 de focale je suis déjà à 0.93"/pixel. Ca passe bien les bons soirs, mais si ton seeing est moyen, c'est presque contre-productif, et vaudrait alors mieux binner. Michel
  9. M27 à la 80ED

    Très jolie dans ce grand champ étoilé. Bravo !
  10. Plaquette Taka pour l'EAF ZWO

    Pour l'instant c'est que manuel, mais l'autofocus est dans la liste des évolutions prises en compte.
  11. Plaquette Taka pour l'EAF ZWO

    Ah bien bien Bon je me suis débrouillé au final, mais je vais quand même le commander, à ce prix-là ça mange pas de pain.
  12. Je suis d'accord avec toi pour la seconde phrase. Ya pas que des cadors dans le monde astro, loin de là. A chaque rassemblement auquel je participe, je le vois C'est pour ça que je parle toujours du rapport plaisir/emmerdement. Un gars qui débute avec un KAF11000 sans rien y connaître, tu peux même pas imaginer ce qu'il endure... Sans stage AIP, c'est mission impossible pour certains, et même avec le stage c'est pas gagné pour d'autres Et c'est pas pour rien si certains de mes copains sont passés au A7S, parce qu'ils arrivaient à rien avec leur CCD, pas forcément uniquement à cause de la CCD d'ailleurs (enfin quand tu vois une brute de KAF11000 un peu quand même !!), mais de ce qui est derrière (logiciels de prise de vue, de traitement etc..). Le truc qu'il faut comprendre, c'est qu'avant, pour maîtriser une CCD, il fallait de bonnes bases en informatique et en traitement d'images, il fallait utiliser des logiciels compliqués, et ça, c'était pas donné à tout le monde. Aujourd'hui, comme le CMOS s'est démocratisé un peu partout, notamment avec les APN, tu te retrouves avec une grande partie de la population qui n'a pas ces bases, et qui peut-être ne veut pas non plus s'emmerder ? Mais tu vois bien que si tu donnes un CMOS a quelqu'un de rigoureux (pas moi ), je pense à Laurent ou Philippe ou encore à Romain, il en sortira des merveilles. On est passés de combien de CCD dans les années 2000-2010, à combien de ZWO/QHY/APN de nos jours ? Forcément que tu vas retrouver quelques bouses Parce que à l'époque, les gars qui sortaient des bouses à la CCD, ils les publiaient pas
  13. Je suis complètement d'accord avec toi concernant la flexibilité, c'est pour ça que j'ai la 183 mono d'ailleurs en complément. Maintenant le soucis, c'est que j'ai très peur que son budget soit complètement dépassé avec une caméra astro. Moravian on oublie je pense. Reste QHY ou ZWO. ZWO a annoncé un tarif entre 3500 et 5000 (mais encore rien d'arrêté du tout), QHY plutôt dans les 8000 (lors des NEAF). Et ça c'est sans les filtres (en 50 ouille la note !) + la roue + le DO surdimensionné pour tenir le full-frame. N'oublions pas quand même que le KAF3200 est quand même un des meilleurs capteurs qui ait été produit par Kodak (voire un des meilleurs capteurs scientifiques au monde), avec 85% de QE en halpha, un truc de malade pour l'époque Ya qu'un Gsense pour rivaliser avec un tel QE. Et là le prix n'est plus le même. Ce qui n'est pas le cas du KAF11000 qui plafonne péniblement à 50%... Sans compter les 30 secondes pour obtenir une image. Laurent a raison quand il dit que rien que ça, ça change la vie ! L'IMX455 c'est 2 images/seconde en full et en 16 bits. Oui mais avec un tel capteur, qui va faire des poses courtes ? Parce que traiter 500 images de 60 millions de pixels, ça risque de devenir coton. Par exemple les images qui sortent de l'IMX178 (en 14 bits), sont plus propres que celles de l'IMX183 (en 12 bits) pour la même taille de pixels.
  14. Ben je te l'ai montré plus haut. Un CMOS couleur refroidi n'a d'avantage que pour avoir des darks régulés (plus simple à traiter), mais personnellement cela ne m'a jamais gêné avec mon A7S. J'ai une banque de darks à 20° environ, à 10° environ et à 0° environ, et j'applique le dark correspondant à peu près à la température du moment. Une caméra astro couleur : - nécessitera un PC pour la piloter, alors que l'APN est autonome - sera forcément plus chère que l'APN qui lui est produit en grande série - ne sera utilisée que pour l'astro, alors que l'APN, même refiltré Astrodon, peut encore servir à faire des photos de jour, de la vidéo, etc.. - et enfin aura un rapport plaisir/emmerdement moins élevé que l'APN Le pour côté caméra sera : - 16 bits contre 14 bits pour l'APN (on peut encore espérer qu'un mode 16 bits sorte, comme sur le Fuji GFX100) - refroidissement du capteur pour avoir des darks régulés
  15. Ou plus simplement : Échantillonnage (en " d'arc) = 206 x P (taille du pixel en µ) / F (focale en mm). Avec 910mm de focale : E = 206 x 3.76 / 910 = 0.85" d'arc. Maintenant avec le réducteur/aplanisseur 0.8x : E = 206 x 3.76 / 728 = 1.06" d'arc. Je te l'apprends pas, mais c'est avant tout le seeing qui détermine la résolution de ton image (en pose longue j'entends). En France, il varie entre 1.5" pour les meilleurs sites et 3" en plaine on va dire, avec une moyenne à 2.5" environ. Un échantillonnage à 0.85" sera adapté à un seeing entre 2" et 2.5" environ, et le réducteur sera bienvenu les mauvais soirs. L'image de 4725 que j'ai postée plus haut est faite avec un échantillonnage à 0.93" d'arc par une nuit très modeste (Altair 183, pixels de 2.4µ au foyer de la FSQ106 à 530mm de focale). Ca te donne une idée. Réaction typique d'un utilisateur de CCD qui n'a pas joué avec les derniers APN récents Par exemple, ça c'est fait par une nuit d'août (facilement 20°, j'étais en T-shirt cette nuit-là !) avec un APN Sony A7S 24x36 (non refroidi donc), et 180 poses de 30s, soient 90 minutes de pose seulement. Je te laisse cliquer dessus pour voir la full et juger du bruit : Si tu envisages une caméra couleur, alors à mon avis tu as meilleur temps de prendre un (bon) APN. Et Philippe @ccd1024 me contredira pas sur ce point je pense. Pour moi le choix c'est entre une caméra astro dédiée monochrome + filtres, ou alors un bon APN pour le rapport plaisir/emmerdement. Je me risque d'ailleurs à faire une comparaison, si @christian_d m'autorise à utiliser son image (sinon tu le me le dis et je la retire). - Premier constat, oui la mienne est plus bruitée. D'accord sur ce point. @zeubeu va sûrement encore ricaner derrière son écran, mais en tout cas c'est pas du bruit thermique J'ai à peu près moitié moins de temps de pose et nettement moins d'expérience en traitement que Christian - second constat, la détectivité est sensiblement la même. On compare quand même 280mm avec 106mm (et F/6.8 contre F/5). - troisième constat, la résolution des 2 images est proche, à l'avantage de celle de Christian, mais proche Et on compare là encore 280mm et 106mm. L'échantillonnage des 2 images est quasiment le même (0.97" contre 0.93") - Enfin dernier constat, la PSF des étoiles, bienque meilleure sur celle de Christian, n'est pas écrasante non plus. Le piqué de la FSQ y est sans doute pour quelque chose
  16. Avec l'arrivée récente du filtre dual-narrowband, il est pas idiot de se poser la question de l'APN couleur, si tu vises l'emerdement minimum. Parce qu'il faut bien avouer qu'un 455 mono + les filtres en 50 + la roue, ça va t'emmener à bien plus que 5000 euros. Ca tombe bien, nombre d'APN vont sortir cette année ou début d'année prochaine avec ce capteur (A7RIV, A9II, D6, D860, Z8) entre 3000 et 4000 euros (et compter 400 euros de défiltrage). Des pixels de 3,76µ ça serait parfait avec le réducteur/aplanisseur 0,8x.
  17. (soupir)... Philippe a bien résumé la situation je trouve. Mais d'autres n'ont pas forcément non plus envie de se faire chier avec des heures et des heures de poses, des heures et des heures de traitement... C'est mon cas. Juste un exemple... Ca c'est fait en 63 minutes de pose au total (et pas 500) avec des brutes de 60 secondes (et pas 1200). Avec 500mm de focale (et pas 2000). Avec un setup total de 30 kilos (et pas 100), qui me laisse la place dans la voiture pour le reste en vacances. Avec une caméra CMOS à 1100 euros (et pas 5000), qui pèse 500 grammes (et pas 3000). Alors oui les cadors lui trouveront de toutes façons tous les défauts de la Terre à cette image. Mais moi elle me plaît comme elle est. C'est rapide et simple à faire, les étoiles sont à peu près rondes, c'est bruité mais regardable (faut pas déconner non plus, 1 heure quoi), bref moi ça me convient. Ya seulement 3 ans, j'aurais jamais ne serait-ce qu'envisagé la tenter cette galaxie avec ma lunette. Alors non, c'était pas pareil ya 3 ans, et oui on en reparlera dans 3 ans Oui, génial Elite, mais regarde maintenant Star Citizen, tu risques de tomber de ton fauteuil
  18. Tiens pendant que t'es là Philippe. Selon toi, le Fuji GFX100 (avec l'IMX461 de 44x33mm) à 10k euros, bon plan ou pas bon plan pour de l'ultra-grand champ ?
  19. Pas vraiment. Plus aucune usine ne fabrique plus de capteur CCD pour le monde amateur. Donc les derniers fabricants de caméras écoulent les stocks et les fonds de tiroirs à mon avis. Et après ça, ben faudra chercher sur le marché de l'occasion. C'est quoi que tu leur reproches ? C'est intéressant d'avoir ton ressenti. Je me prétends pas faire partie des cadors, ça m'intéresse pas, moi c'est l'emmerdement minimum qui m'intéresse. Tu peux quand même aller regarder des images faites par @Laurent51 avec l'ASI1600, ça se laisse regarder quoi Il serait intéressant que quelqu'un comme toi, qui a une expérience certaine en CCD, tu puisses te faire prêter une (bonne) caméra CMOS pour t'en faire une idée. Après, la difficulté serait d'adapter ta focale au capteur. C'est marrant parce qu'on en parlait ya pas si longtemps avec Albéric pour le domaine du planétaire. Si tu regardes bien, ça s'est passé de la même façon, plus personne aujourd'hui n'image en planétaire avec un capteur CCD. Et pourtant, pour le domaine du solaire, j'étais un des derniers irréductibles à continuer d'utiliser mon ICX674 Mais là c'est peine perdue !
  20. Comme je le dis dans ton autre topic, l'IMX094 c'est précisément le capteur du Nikon D810/810A. Cette caméra se vend à plus de 5000 euros chez QHY : https://laclefdesetoiles.com/cameras-ccd/5777-camera-qhyccd-couleur-qhy367c-refroidie.html Mais l'ASI on en trouve encore des fonds de tiroirs ici et là : https://www.astroshop.de/fr/cameras-astronomiques/camera-zwo-asi-094-mc-pro-color/p,55883#tab_bar_1_select Franchement, à ce prix-là, passe ton chemin, et soit attend l'arrivée de l'IMX455, soit essaie de trouver un D810A (la version Astronomie défiltré) d'occasion pour 2000 euros max. Le 094, bien que pas trop mal à sa sortie, n'a vraiment rien de comparable en performances avec le 455.
  21. Je me doutais que ma remarque ne passerait pas inaperçue Et j'y avais mis un smiley de circonstance. Pourtant j'ai utilisé les 2 mondes. J'ai possédé en CCD : une HISIS22, une HX516, uune Audine et une 694 (excellent capteur, que j'ai toujours d'ailleurs). Et en CMOS : plein d'APN dont le A7S, une ASI1600, 2 IMX183 et une 290. Ici je parle bien du KAF11000, seul capteur full-frame disponible en CCD. J'ai 2 amis qui le possèdent et je l'ai utilisé pendant plusieurs soirées. C'est bien les 2 seuls KAF (le 11000 et le 16803) qui sont encore recherchés notamment pour le grand champ (et pour cause, yavait rien en CMOS N&B dans cette taille), le 16200 est un peu à part (pour la même raison de taille mais une bonne ASI1600 pourrait le remplacer), et le 8300 on en voit pléthore dans les P.A à prix sacrifié. Alors il reste encore ta ST10 et son fameux KAF3200 qui tient encore le pavé. Pour être objectif, quand on a utilisé des CCD pendant des années et qu'on passe sur du CMOS, la première fois ça fait bizarre, car tous les repères sont à revoir et les habitudes à changer. Les temps de pose sont nettement moins longs, les brutes sont nettement plus propres (pas de bruit thermique, pas de colonne morte, aucun pixel chaud ou froid). La caméra est bien plus légère car l'étage de refroidissement est moins complexe. Jusqu'à présent, ce qui handicapait les CMOS en CP, c'était le mode 12 bits, comparé aux 16 bits des CCD. C'est jusqu'à ce jour ce qui me dérangeait vraiment. Ces 16 bits, ça donne une profondeur spéciale aux images CCD, qu'on reconnait tout de suite et qu'on ne retrouve pas sur les CMOS. Seulement les nouveaux CMOS qui arrivent, sont eux aussi en 16 bits en natif. Et ça, à mon avis, ça va définitivement finir d'achever les CCD. Alors oui ya encore de très bonnes caméras CCD, et de très bonnes affaires à faire en occasion. Je pense notamment aux derniers CCD Sony, 694 et 814 qui sont fantastiques. Mais faut bien avouer qu'avec l'arrivée de cet IMX455, il faudra être vraiment maso ou avoir l'esprit "vintage" pour accepter de payer plus de 1500 euros en occasion dans une caméra à base de KAF11000. Dans l'autre topic dédié à ce 455 (celui que j'ai linké plus haut), certains cadors en imagerie (dont @Laurent51 @ccd1024 notamment) se sont exprimés sur le sujet, notamment la comparaison CCD/CMOS. Leur arguments seront peut-être plus impactant que les miens QSI n'a pas été racheté par ATIK d'ailleurs ?
  22. NGC 2903, T250 f/4 hors saison.

    Ah oui j'adore !!
  23. ZWO 24X36 cmos

    Parce que le capteur utilisé (celui du Nikon D810), était un surplus de chez Sony, vendu jusqu'à épuisement une fois le D810 remplacé par le D850. QHY en a acheté un gros stock (la QHY367C, toujours en vente), va savoir s'ils ont pas coupé l'herbe sous le pied de ZWO en prenant tout le stock A noter que c'était un capteur couleur uniquement.
  24. Un dernier point : ce capteur est idéal pour un réfracteur entre 500 et 800mm de focale (pixels de 3.76µ), donc parfait pour ta TMB (j'imagine que c'est la 130/780 ?). Perso j'ai vendu mon A7S (de déjà 5 ans) pour attendre la sortie de ce capteur, pour ma FSQ106 (et pour moi ce sera sans doute le Nikon Z8 sauf si Sony frappe un gros coup avec son A7SIII, attendu en novembre) Avoir le rapport plaisir/emmerdement du A7S avec la résolution d'une ASI1600, c'est la combinaison parfaite pour ce genre d'instrument.