Colmic

Member
  • Content count

    2864
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3
  • Country

    France

Posts posted by Colmic


  1. Tu as 2 réglages pour ça dans la fonction dithering de l'ASiAir.

    Un tuto en parle un peu ici : 

     

     

     

    Pour le relevé de miroir, il me semble que tu peux le paramétrer directement au niveau du Canon, c'est à dire que tu peux lui dire de relever le miroir, et attendre 3 secondes avant de déclencher. En tout cas moi j'avais ça sur mon 7D.


  2. Il y a 13 heures, Ermaz a dit :

    Comment générer du dithering aléatoire sans utiliser Phd?

     

    J'ai donné la réponse plus haut avec photo du boîtier.

    C'est pas donné (j'ai payé le mien 550 euros, je crois que ça a pas mal augmenté), mais c'est génial. La caméra de guidage intégrée est très sensible, il trouve toujours des étoiles dans le champ !

    C'est simple à utiliser, tu pointes une étoiles, tu lances la calibration, et c'est prêt à guider (sur le port ST4).

    De l'autre côté tu pilotes le A7S directement depuis le Lacerta (via un cable jack vers micro-usb), le nombre de poses, le temps de pose (il faut mettre 33 secondes et laisser le A7S en mode manuel et pas le passer en BuLB surtout), et le Lacerta va gérer l'autoguidage et le dithering entre chaque pose.

     

    Concrètement en terme de résultat ça donne ça, je te laisse chercher le bruit et la trame sur la full :

    America_FSQ106_180x30s_11082018.jpg


  3. Salut,

    oui j'ai fait ce genre de tests ya un moment déjà.

    Maintenant avec le recul, je me dis que jusqu'à F/6 ya pas forcément d'intérêt à le faire sur la quasi-totalité des objets de notre hémisphère ou les 3 sigmas sont largement atteints à 30 secondes de pose.

    Le seul objet où j'ai été obligé de passer pas cette méthode c'était la nébuleuse des Voiles au Chili, mais faut dire que c'est pas les dentelles !

    Maintenant je fais toujours 30s, et j'essaie toujours de faire entre 180 et 300 poses. Au-delà de 300 poses j'ai pas forcément été convaincu par le gain.

     

    Si tu es au-dessus de F/6 en revanche, poser plus que 30s a un intérêt certain.

     

    Quand je monte l'extender sur la FSQ106 pour faire des galaxies, je suis à F/8 et je vois nettement que 30s c'est pas assez.


  4. Il y a 2 heures, jolili a dit :

    J'ai l'habitude de faire mes dark à la fin des prises de vues. Sachant que la température baisse entre le début et la fin, serait-il judicieux d'en faire au début, eu milieu et en fin de saisie, histoire de moyenner plus précisément mes dark ? (L'idée étant de limiter au mieux ce genres de défaut bien-sur)

    Ce qui n’empêche pas la mise en place d'un système "anti-dithering" (PHD2 ou autre matériel...)

     

    J'avais moi aussi essayé ça. Ca change pas grand-chose, la vraie solution imparable avec les CMOS c'est le dithering, faut pas chercher ailleurs.

    De plus le dithering (et pas anti-dithering, tu devrais dire anti-trame !) va très nettement améliorer la tronche des étoiles si on utilise une focale courte. Là dans ton cas tu utilises une focale longue donc le gain est moindre.

    Pour comprendre voir ici : http://www.astrosurf.com/buil/sony7s/index.html

     

    Citation

     

    La grosse taille de pixels est ici à l’origine d’une difficultés lié à l’échantillonnage des images stellaires. La lunette FSQ-106ED est en effet capable de produite des images stellaires aussi fines que 4 à 5 microns à mi-hauteur dans le plan du capteur. C'est significativement plus fin que la taille des pixels natifs du Sony Alpha 7s. Autrement dit, une large part du flux stellaire peut se retrouver dans un seul pixel. Or, la structure microscopique est celle d'une matrice de Bayer, avec des pixels recouverts successivement de filtres rouge, vert et bleu. Cet ensemble forme une sorte de damier coloré qui permet en fin de compte de restituer une image en couleur (structure CFA, pour Color Filter Array). Sans trop de surprise, on peut s'attendre à quelques artefacts colorés dans une telle situation. C’est ce que montre les détails ci-après du fichier RAW.

     

    Il s’agit de 3 clichés du même champ avec un léger dépointage de la lunette entre chaque prise de vue. Dans ces agrandissements (6x), la structure en damier CFA est bien visible. Les images stellaires sont fortement "pixelisées" à cause du sous-échantillonnage massif. Suivant les cas, un même étoile est soit projetée sur un pixel rouge, un pixel vert ou un pixel bleu (avec toute les situations intermédiaires bien sur).

     

    Après le développement d’un tel RAW, les étoiles ont l’aspect de guirlandes de Noël ! La couleur des étoiles change au grès de leur position dans l'image suivants quelles sont focalisées sur un filtre rouge, vert ou bleu :

     

    La solution pour éliminer des artefacts colorés consiste à additionner un assez grand nombre de clichés acquis en décalant le télescope (c'est la technique du "diphering", correspondant à un déplacement aléatoire restreint du télescope entre les prises successives). Bien sur, avant addition des clichés, les images sont soigneusement recentrées à une fraction de pixel près par rapport à une référence commune.

     

     

    • Thanks 1

  5. Le dithering, de par la nature aléatoire du bruit, doit lui aussi être aléatoire. Là dans ton cas, la dérive naturelle ira toujours dans le même sens, ce n'est donc pas un vrai dithering aléatoire.

     

    Parfois tu le vois, parfois tu ne le vois pas, oui car tes darks seront parfois bons, et parfois pas.

    Un infime sur-correction ou sous-correction de dark suffit à montrer ces trames, dues aux résidus de pixels chauds (blancs) ou froids (noirs).

    D'où l'idée de faire une optimisation de darks au moment du pré-traitement. SiriL sait le faire, mais il faut le faire en manuel car mes scripts ne le prennent pas en compte.

    • Like 1

  6. Il y a 9 heures, siegfried_M31 a dit :

    Ces traits, je ne sais pas ce que c'est.

     

    On l'a dit plus haut avec Alain : absence de dithering + capteur CMOS + darks non optimisés = trames

    Donc 3 solutions à ce problème :

    - prendre un capteur CCD :D

    - appliquer une optimisation des darks au traitement (plus facile à dire qu'à faire)

    - faire du dithering à la prise de vue (léger décalage aléatoire de la monture de x pixels après n poses)

     

    La solution 2 n'étant qu'un pis-aller, on applique généralement la solution 3 : dithering.

    PHD2 gère le dithering, il faut essayer de voir si le pilote Ascom développé par les gars d'AVEX permet de synchroniser PHD2 et le déclencheur du A7S. Sinon c'est pas bien grave, au pire on perd une pose de 30s à chaque dithering, c'est pas la mort. Il suffit d'en faire un toutes les 10 poses par exemple.

    Sinon moi j'utilise un autoguideur autonome Lacerta M-Gen2 qui pilote directement le A7S et gère le dithering.

    C'est le petit boîtier que tu vois sur le pied de la monture, avec sa caméra sur la petite lunette-guide. On voit l'étoile-guide dans le carré rouge à gauche de l'écran du boîtier :

    FSQ85-guider.jpg

     

     

     

     

     

    • Like 2

  7. J'adore le :

     

    Citation

    Its full well capacity at base is particularly impressive at 605k e-, A7SII sensor IMX235 is “only” 159K e- with much bigger photosite. This again highlights the power of Exmor RS.”

     

    Le IMX435 serait un bon candidat au futur A7SIII ? Avec des pixels 2x plus petits que le A7S/A7SII et encore plus sensibles.

    POOO... POPOPOPOPOOOO... POOO !!

    Mais paraît que Sony ferait encore plus fort que ça... Wait and see... réponse à l'automne


  8. il y a une heure, olivdeso a dit :

    et pour une AP130 avec son réducteur quad TCC* : F/D 4.5  585mm de focale. on est dans les mêmes eaux que la 106.

     

    Et TOA130 avec le gros réducteur 645 :) J'en connais un ou 2 qui risquent de craquer très vite !

    Moi ça va faire très (trop) cher je pense, surtout si on compte les filtres à rajouter dans la facture.

    En revanche s'ils implantent ce capteur dans un Nikon, genre le remplaçant du D850 ou le futur hybride Z8 (comme les rumeurs ont l'air de l'annoncer), pour un tarif autour de 3000 euros, ça risque de fortement m'intéresser.

    Dans tous les cas, j'attendrai la sortie à l'automne du A7SIII pour me décider.

     

    il y a une heure, Bradisback a dit :

    On parle d'une sortie dans +/-6 mois...

     

    Ya de fortes chances oui.

     

    Il y a 1 heure, Bradisback a dit :

    J'ai pas d'info sur le QE que peut atteindre ce IMX455, tu as trouvé quelque chose de ton coté?

     

    Pour le moment ça reste confidentiel je pense. Sinon des infos ici : le 455 est une déclinaison (pour les autres constructeurs) de l'IMX551 (qui lui sera réservé aux APN Sony) :

     

    image.png.a07a707425622351dddd61ea8ff8bc20.png


  9. C'est même excellent ! Les étoiles sont bien rondes et pourtant à cette focale c'est pas évident.

    Tu peux comparer ta Sombrero avec celle de Christian à la CCD, la CCD reste devant mais la tienne n'a pas à rougir. 

    Et des magnifiques détails dans M106. Traitement au poil, peu de bruit...

    Franchement... Respect !

    • Like 1

  10. image.png.7f7f582a41b80e80f81959974ea02915.png

     

     

    image.png.88979b9d24bc32ebd105e6305dbdc174.png

     

    Une nouvelle guerre approche !!

     

    l'IMX455 C'est le même capteur Sony que le fameux IMX411 de 150 millions de pixels mais décliné ici en version 24x36mm.

    49ke sans binnong, 196ke en Bin 2x2

    16 bits (enfin !)

    entre 1e et 2.3e de bruit de lecture

    Pixels de 3.76µ, mono ou couleur

    60 millions de pixels

    Prix encore inconnu, ZWO dit : : "i'm sure the price will be good compare with CCD"... Et plus loin :" Price between $4k -5k"

     

    La caméra parfaite pour une FSQ !!

    • Like 2
    • Thanks 1

  11. Il y a 1 heure, tellif a dit :

    j'ai suivi ton conseil  : résultat avec Altaïrcapture pas vraiment

    concluant

    Avec Scharpcap , gain à 600 , nettement mieux avec pose de 3 mn

    mon souci avec Scharpcap est que je ne peux choisir

    le fichier d'enregistrement . Faut dire que c'est mon premier

    contact avec.

    Si tu peux me conseiller un tutorial , ce serait sympa

     

    J'ai pas cherché de tuto personnellement, donc je sais pas te dire s'il en existe. J'imagine que oui, cherche déjà sur Youtube.

    La partie enregistrement sous SharpCap est un peu chiante car de base il va te créer des fichiers vidéo en SER.

    Moi j'utilise le mode Live stacking qui de base permet d'empiler les images à la volée, mais pas uniquement.

    Tu coches le mode live stacking, puis tu coches la cache "enregistrer les images individuelles".

    Avec ce mode, tu peux aussi gérer le dithering avec PHD2 si tu fais de l'autoguidage.

    • Like 1

  12. Bon au vu de tes résultats, il me vient une idée, que j'ai pu constater parfois chez moi :

    Tes flats tu les fais à 'l'écran à flat ? Quel type d'écran ? EDIT : j'ai vu dans le premier post, écran souple uniforme.

    Chez moi j'ai un Gerd Neuman dont je règle l'intensité lumineuse avec le potentiomètre de mes résistances chauffantes.

    Quand je le règle trop bas, mon écran se met à scintiller, comme un écran de télé, provoquant des lignes horizontales.

    Si ton temps de pose est trop court, alors ton flat montrera ces lignes.

    Il est possible que tu ne le voies pas sur un flat unique, mais peut-être que ton master-flat le montre lui.


  13. il y a 1 minute, delamaresylvain a dit :

    J'ai rien inventé dans la proposition de cocher le dithering sous PHD2,  il indique de lui même "déconseillé avec l'autoguidage"

     

    Généralement c'est que PHD2 doit être synchronisé avec le soft de capture, justement pour stopper ET la pose ET l'autoguidage pendant le dithering, puis laisser un temps pour la stabilisation de la monture, reprendre l'autoguidage, et enfin seulement relancer les poses.

    • Like 1

  14. Il y a 14 heures, zirkel 2 a dit :

    J'ai vu dans un tes messages que tu ranges tes lunettes verticalement…. fluage du verre? position dans le barillet?

     

    oui je range toujours verticalement, typiquement objectif vers le bas. Et oui c'est plutôt pour conserver la position dans le barrillet.

    C'est Texereau qui avait conseillé ceci à Jibé de mémoire pour la 230 du Père Josset.

    • Like 2
    • Thanks 2