Colmic

Member
  • Content count

    3067
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3
  • Country

    France

Posts posted by Colmic


  1. Salut Didier,

    très sympa cette image

    Moi aussi ça m'arrive de temps en temps ces zébrures, et moi aussi je débranche et rebranche la caméra et ça repart.

    Quand j'ai de bons avis avec ces zébrures, j'utilise la commande miracle dans Paint shop pro 7 : Effet - traitement des photos - suppression du motif de moirage, avec une valeur entre 2 et 3 selon la gravité des zébrures. On perd légèrement en résolution bien sûr, mais ça évite de perdre complètement un avi qui serait correct.

    Bienvenue sur Astrosurf au fait...

    ------------------
    Amicalement
    Michel Collart
    "Le vît de scène, les fesses, le hème, les hausses, et les vépés"


  2. Fredo : je ne suis pas convaincu par le OIII, tu as peut-être raté la photo de M27 que j'ai postée la semaine dernière, elle était faite avec le OIII précisément. C'est pas si évident que ça.

    En CCD classique, intercaler un filtre Ha sur un capteur noir et blanc est très intéressant, là on a un capteur couleur, c'est plus délicat.

    Maintenant, une question : quand on place sur un capteur couleur (ou plus précisément celui du 10D) un filtre qui laisse passer uniquement la longueur d'onde de l'Hydrogène ou de l'Oxygène ionisé, quelle couche vas-tu prendre pour réaliser ta luminance ? "La rouge of course !" BIIIIIIPPP ! Mauvaise réponse La couche rouge ne contient que dalle, bono, bezef ! Que du bruit ! C'est la couche bleue qui contient le plus d'information, un chouilla plus que la couche verte, mais la verte est moins bruitée. Expliquez-moi donc pourquoi la rouge ne contient rien ? Je reprends les copies dans une heure

    Autre problème, quand on intercale un OIII, on modifie le cadrage et la mise au point, pour réussir à compositer tout ça, c'est la galère. C'est pas pour rien qu'en CCD astro on utilise des roues à filtres, ça évite de démonter la caméra.

    Je pense que le maxi utilisable avec un capteur comme celui du 10D, c'est plutôt un filtre UHC, moins sombre qu'un OIII ou un Ha. C'est mon prochain achat...

    ------------------
    Amicalement
    Michel Collart
    "Le vît de scène, les fesses, le hème, les hausses, et les vépés"


  3. Superbe Martial,

    comme je t'envie ! J'ai jamais foutu les pieds plus bas que la latitude 35° nord !!!

    ------------------
    Amicalement
    Michel Collart
    "Le vît de scène, les fesses, le hème, les hausses, et les vépés"

    [Ce message a été modifié par Colmic (Édité le 30-08-2003).]


  4. Salut,

    y'en a encore quelques-unes dans la besace !

    Voici donc cette fois l'amas ouvert M11, le Canard Sauvage.

    Toujours en Drôme provençale, au foyer du Vixen 200/800 Ovision + Paracorr + Canon Eos 10D.

    Pas de guidage, 3 poses de 60 secondes sur EM200 + FS2.

    Compositage sous Paint shop pro 7, et ajustement de l'histogramme, c'est tout.

    Je la dédicace à spoutnick qui me l'avait demandé

    ------------------
    Amicalement
    Michel Collart
    "Le vît de scène, les fesses, le hème, les hausses, et les vépés"


  5. Salut,

    j'ai encore quelques images en stock de mon séjour en Chavadrôme

    Voici donc la nébuleuse North America, NGC7000, accompagnée de la nébuleuse du Pélican.

    Téléobjectif de 180mm à F/D=3,5 sur le Canon Eos 10D, guidage en parallèle avec le Vixen 200/800 et Astrosnap sur l'EM200 + FS2.

    4 poses de 300 secondes, soustraction d'un dark, compositage sous Maxim DL et ajustement de l'histogramme et balance des couleurs sous PSP7 :

    ------------------
    Amicalement
    Michel Collart
    "Le vît de scène, les fesses, le hème, les hausses, et les vépés"


  6. Salut,

    nouvelle image du jour : NGC6888, la nébuleuse du Croissant, dans le Cygne.

    Vixen 200/800 Ovision + Televue Paracorr + Canon Eos 10D.

    Pas de guidage.

    4 poses seulement de 120 secondes, compositées sous Maxim DL avec une soustraction d'un dark.

    Ajustement de l'histogramme, balance des couleurs, et réduction sous PSP7.

    Faire ressortir la couleur rouge n'a pas été facile, le capteur est certes un peu sensible dans le rouge, mais ce rouge se transforme systématiquement en magenta, un ajustement des couleurs est toujours obligatoire sur les nébuleuses...

    ------------------
    Amicalement
    Michel Collart
    "Le vît de scène, les fesses, le hème, les hausses, et les vépés"


  7. Salut et bienvenue sur ce forum.

    Ca fait une paye dis-donc ! Content d'apprendre que la QuickCam NB fonctionne toujours

    Moi j'ai quitté AstroCam depuis environ 6 mois, maintenant je m'éclate à l'APN, et je me sens mieux ici que sur les listes de diffusion.

    A+

    ------------------
    Amicalement
    Michel Collart
    "Le vît de scène, les fesses, le hème, les hausses, et les vépés"


  8. Thierry : ça confirme donc mes impressions D'ailleurs Schedler est apparemment revenu lui aussi à la baisse, puisqu'il posait au départ 10 minutes à 1600 iso et maintenant ses dernières images sont à 5 minutes à 800iso...

    As-tu eu l'occasion également de faire des comparatifs entre 400, 800 et 1600 iso ?

    Zirkel : Merci mais je suis pas tout seul à faire des images Et puis, Gendler, Cromak, et d'autres sont à des années-lumières, et le matos n'est pas le même non plus ! Encore une fois, l'important c'est pas la compète, mais de se faire plaisir, et d'essayer de faire partager son plaisir

    ------------------
    Amicalement
    Michel Collart
    "Le vît de scène, les fesses, le hème, les hausses, et les vépés"


  9. Merci les copains, et les copines c'est encourageant en tout cas, et ça motive à persévérer !

    Fred :
    C'est vrai que la fonction prétraitement(2) est conviviale, il faudrait juste que les autres fonctions soient de la même facilité, ou alors intégrer dans cette même fonction la création des darks, flats, et offsets, là ce serait nickel.

    Thierry :

    1 - la conversion des Raw en Fit se fait par la commande : CONVERTCRW24 (depuis la version 3.83)
    2 - la soustraction du bruit est magique, aucun point noir, c'est parfaitement optimisé. Le fait d'intégrer l'offset doit jouer également dans la réduction du bruit de lecture. Je crois que je vais enfin pouvoir monter en temps de pose, le bon ratio S/N se situe aux environs de 5 minutes de pose à 800 iso.

    D'après les tests de Rick Rejci ( http://www.ricksastro.com ), 1 x 16mn à 200iso = 2 x 8mn à 400iso = 4 x 4mn à 800iso = 8 x 2mn à 1600iso, c'est strictement identique apparemment. Je ferai quelques essais à 1600iso pour voir...

    Tiens, je vous poste une version en taille réelle juste cropée, mais je préfère la première personnellement :

    ------------------
    Amicalement
    Michel Collart
    "Le vît de scène, les fesses, le hème, les hausses, et les vépés"


  10. YESSSSSSSS ! Bravo Fred

    Snif, mes avi avaient l'air un peu moins turbulents que les tiens, et pourtant j'arrive pas à faire ressortir autant de détails que toi, à l'aide !

    ------------------
    Amicalement
    Michel Collart
    "Le vît de scène, les fesses, le hème, les hausses, et les vépés"


  11. Salut,

    hier soir, très jolie nuit passée à Enfer en compagnie de Fred Guinepain, à nouveau réunis tous les deux

    Cette fois-ci, j'avais décidé de me contenter d'un seul objet à imager dans la nuit, mais d'essayer de le faire à fond !

    Voici donc la nébuleuse Dumbell, M27.

    Enfer, Vexin (95), turbulence modérée, vent assez fort, humidité faible, température environ 15°, le 25/08/03 entre 00h21 et 01h10 TL.

    Vixen 200/800 Ovision + Paracorr + Canon Eos 10D.

    Guidage avec FS60 en parallèle + vesta pro + astrosnap + EM200 + FS2 (guidage sur entrée LX200).

    Pour changer, et sous la pression de certains, j'ai réalisé toutes les prises de vue en mode RAW, ainsi que des darks, des offsets, et des flats !

    Prises de vue : 15 poses de 180 secondes à 800iso
    Darks : 3 x 180 secondes tube fermé
    Offsets : 3 x 1/4000s tube fermé
    Flats : 4 x 15 secondes sur le halo lumineux de Paris (finalement ça sert !)

    Tout a été réalisé sous Iris 3.83 :
    - Conversion CRW vers fits
    - Médiane des 3 offsets
    - Médiane des 3 darks
    - Soustraction des offsets aux 4 flats
    - Normalisation de l'offset des flats
    - Médiane des 4 flats
    - Prétraitement(2) de 14 images
    - Masque flou sur la couche bleue pour servir de couche luminance
    - Trichromie LRGB
    - Ajustement des seuils
    - Sauvegarde BMP (peut-on sauvegarder en Tif 16 bits sous Iris ?)

    Reprise sous Paint shop pro 7 :
    - Ajustement de l'histogramme
    - Balance des couleurs
    - Réduction en 1024 x 768

    Voilà le résultat :

    Pour un ciel pollué comme celui du Vexin, de plus sans filtre, je suis assez content du résultat

    Pour Christian (Buil), je poste également une image sortie directement de Iris non traitée (juste réduite à 25% pour ne pas encombrer). Est-ce normal d'obtenir une image en 3152 x 2068, alors que les brutes sont en 3072 x 2048 ? Je suppose que tu as intégré la taille réelle du capteur, et pas la taille utile ? Dis-moi également si mon traitement est le bon, ou y-a-t-il plus simple ?

    Ce qui serait bien, ce serait d'avoir des commandes simples sous Iris, et que l'utilisateur soit orienté pas-à-pas, comme une fenêtre où l'on donnerait simplement la liste des brutes en couleur (sous leur nom exact, sans être obligé de les renommer), des darks, flats et offsets, et Iris ferait le traitement en automatique (médian des darks, flats, etc..), le tout directement en couleur.

    Iris est un excellent soft, gratuit de surcroît, il ne lui manque qu'une interface conviviale et simple à utiliser. Avec l'arrivée très prochaine d'un grand nombre d'utilisateurs d'APN (je pense au futur succès du 300D notamment), il faut un soft qui soit très simple, avec une procédure pas-à-pas pour les néophytes. En tout cas, merci Christian pour tout le boulot que tu abats déjà

    ------------------
    Amicalement
    Michel Collart
    "Le vît de scène, les fesses, le hème, les hausses, et les vépés"

    [Ce message a été modifié par Colmic (Édité le 26-08-2003).]


  12. Salut,

    toujours lors du séjour en Drôme provençale, j'ai tenté quelques prises de vue avec un filtre OIII "pour voir".

    Le capteur CMOS Canon étant moins sensible dans le rouge, un filtre UHC ou autre est, à mon avis, recommandé.

    Images au foyer du Vixen 200/800 Ovision, avec le Paracorr et le Canon Eos 10D à 800Iso.

    3 poses de 180s sans filtre et 3 poses de 180s avec le filtre OIII.

    J'ai conservé la couche bleue du compositage OIII, pour la combiner en tant que couche rouge au compositage sans filtre. Ca donne quelquechose d'intéressant, à savoir si ça correspond à la réalité

    J'ai réalisé une autre série sur les dentelles, à voir...

    ------------------
    Amicalement
    Michel Collart
    "Le vît de scène, les fesses, le hème, les hausses, et les vépés"


  13. Salut,

    je continue la série avec un objet un peu plus difficile que les précédents, car il se trouvait très bas sur l'horizon turbulent, et surtout dans le halo de pollution lumineuse sud de la Chavadrôme.

    Voici donc NGC253, avec le Canon Eos 10D et le Vixen 200/800 + Televue Paracorr.

    3 poses de 180 secondes à 800iso, soustraction d'un dark, compositage sous Maxim DL et ajustement de l'histogramme sous Paint shop pro 7.


    ------------------
    Amicalement
    Michel Collart
    "Le vît de scène, les fesses, le hème, les hausses, et les vépés"


  14. Salut,

    bon, ben pour changer un peu encore une fois, et pour alimenter les fonds d'écrans de Christophe et Jean-Michel, je vous propose un petit HS, quoique...

    Voici un "petit" éclair, réalisé toujours en Chavadrôme, le 06/08/03. On en a eu comme ça pendant 3 soirs d'affilés, ça fout les jetons

    Pose 30 secondes à 200 Iso avec le Canon Eos 10D + zoom Sigma 24/70 réglé à 24 à F/D=2,8, sur trépied photo. J'ai fait la même juste avant celle-ci mais à 400 Iso, l'image est complètement cramée !

    J'avais jamais vu une foudre pareille, de quoi régler la panne de New-York en une seule fois

    On est peu de choses...

    ------------------
    Amicalement
    Michel Collart
    "Le vît de scène, les fesses, le hème, les hausses, et les vépés"


  15. Diabolo : j'en ai encore de quoi vous lasser !!! C'est pour ça que j'en poste qu'une seule par jour, à ce rythme-là, je tiens sans problème jusqu'à fin août Peut-être même jusqu'à mon retour de congés le 8 septembre si j'en fais d'autres entre-temps

    D'ailleurs, j'y vais là, il fait beau ce soir...

    ------------------
    Amicalement
    Michel Collart
    "Le vît de scène, les fesses, le hème, les hausses, et les vépés"


  16. Salut,

    je dédie cette image à Stéphane "Zirkel2", puisqu'il l'a réclamé il y a quelques temps

    Voici donc l'amas globulaire M22, réalisé en Drôme provençale.

    Vixen 0,2m ouvert à 4 ( ) spécial Optique & Vision, Televue Paracorr, Canon Eos 10D.

    Pas de guidage, 5 poses de 120s à 400iso, compositées directement sous PSP7, sans dark. Aucun traitement, elle me plaisait comme ça

    C'était l'image du jour... à la prochaine

    ------------------
    Amicalement
    Michel Collart
    "Le vît de scène, les fesses, le hème, les hausses, et les vépés"


  17. Suffit de demander :

    En taille réelle, non redimensionnée. Ca fait un bon gros Soleil ça, non ? Ca doit pouvoir tenir un poster 30 x 40 je pense, tiens c'est une idée ça...

    JMR : rassure-toi, tu auras de quoi renouveler tes fonds d'écran jusqu'à la fin du mois au moins En tout cas merci, au moins elles servent à quelquechose, à défaut de faire du scientifique avec

    ------------------
    Amicalement
    Michel Collart
    "Le vît de scène, les fesses, le hème, les hausses, et les vépés"


  18. JMR :

    1. je comprends pas ta question. J'ai pas de 50mm pour commencer, et qu'entends-tu par "sans entraînement" ? Tu parles de filés d'étoiles ? J'ai posté quelques images avec un zoom 24/70, regarde dans les archives, mais c'est avec entraînement.

    2. Non, j'ai pas fait d'étude photométrique, j'ai juste regardé jusqu'à quelle magnitude ça montait. Sur ma dernière image de M31, en seulement 3 poses de 4 minutes, on arrive à une magnitude certaine de 18, on frôle la magnitude 18,5-19 dans le vert si je me base sur les données de L'USNO A2.0. Je pense, à voir les étoiles, que c'est jouable, je me servi des étoiles alentours pour faire ma cartographie des amas globulaires, et dans 80% des cas, les magnitudes étaient très proches de celles données par l'USNO. Mais seulement de visu.

    3. Alors...
    - un boitier Canon Eos 10D
    - une télécommande filaire à intervallomètre
    - deux jeux de batteries
    - une carte Flash de 512Mo
    - une bague T Canon Eos

    Ca, c'est le minimum indispensable pour bien travailler.

    La télécommande basique serait suffisante, mais c'est tellement confortable de bosser avec l'intervallomètre, imagine, je programme 20 poses de 4 minutes chacune, espacées de 10 secondes (le temps de décharger l'image sur la flash), et pendant ce temps-là, soit je me rince l'oeil dans les gros Dobson qui sont à côté, soit je vais regarder opération séduction à la télé (!), ou encore je pique une ronflette (cas le plus fréquent, j'ai des témoins ).

    Une batterie dure très longtemps, en général elle me fait une nuit complète sans problème, c'est pour ça que j'en ai toujours une en charge pendant que l'autre bosse, comme ça je suis prêt pour le lendemain. Ce sont des Lithium-Ion, donc grosse capacité et pas d'effet mémoire.

    La flash de 512Mo est un minimum, surtout si on veut bosser en format Raw (8Mo pour une photo), mais en jpg haute résolution je place 200 photos sur la CF de 512Mo. Et pour le moment je ne bosse qu'en jpg, en attendant qu'un bon soft gère le Raw et travaille facilement directement en couleurs. A noter que Iris reconnaît maintenant le Raw. Lui manque plus qu'un aspect plus convivial, et de pouvoir bosser tout en couleurs.

    Pour la mise au point, c'est simple, je la fais au viseur sur une étoile brillante, je lance une pose de 10 secondes à 1600 iso, et je vérifie à l'écran LCD la qualité de la mise au point, grâce au zoom 10x. Maintenant que j'ai un peu l'habitude, une mise au point parfaite me prend moins d'une minute.

    Bref, le 10D est comme un boitier réflex 24x36, à la grosse différence que vous voyez l'image sitôt finie, et vous pouvez donc soit la jeter immédiatement, soit continuer plus de poses, soit modifier un paramètre.

    Côté iso et temps de pose, j'ai remarqué que le meilleur compromis sensibilité/bruit était 5 minutes à 800iso, et déjà ça rammasse bien, le seul truc c'est de guider parfaitement pendant ce temps-là, et mon EM200, sans autoguidage, ne me permet pas d'aller au-delà de 2 minutes sans trop de déchets. Je cherche d'ailleurs actuellement un petit Mak pour effectuer le guidage avec WebCam + Astrosnap, car guider avec 355mm de focale, c'est assez folklorique !

    Sinon, que dire de plus, qu'hormis l'astro, je trouve ce boitier génial, je redécouvre la photo, je me suis remis à la macro, et toutes les occasions sont bonnes pour déclencher, on n'hésite plus à gâcher de la pelloche, on mitraille !

    Côté objectifs, j'ai pris un zoom Sigma 24/70 à F/D=2,8 constant et j'ai récupéré un télé de 180/3,5 apo macro d'occase (petit bonjour à son ex-proprio !) qui me donne pleine satisfaction, aussi bien en photo traditionnelle, que macro et même en astro il est pas mal du tout, d'ailleurs j'ai quelques images faites avec...

    ------------------
    Amicalement
    Michel Collart
    "Le vît de scène, les fesses, le hème, les hausses, et les vépés"


  19. Salut,

    pour éviter de vous lasser avec le ciel profond, je vous propose comme image du jour un petit Soleil réalisé lors de mon séjour en Chavadrôme.

    - Drôme provençale, 850m d'altitude
    - 08 août 2003 à 9h45 TU
    - Lunette FS60c sur monture EM200+FS2
    - Filtre Astrosolar Baader visuel
    - Projection oculaire avec Plössl 20 basique
    - Canon Eos 10D, poses de 1/350s à 200Iso

    - Compositage de 10 poses, 4 flats retirés (bonjour les tâches sur le capteur, il est bon pour un coup de Kärcher !), le tout directement en 3072 x 2048 sous Registax V2. Pas mal du tout, le nouveau Registax mais très long dans cette taille d'images.

    - Ajustement de l'histogramme, ajout d'une teinte orangée, et accentuation sous Paint shop pro 7.

    Cette image ne retranscrit pas la belle vision qu'on avait à l'oculaire ce matin-là, avec très peu de turbulence...

    ------------------
    Amicalement
    Michel Collart
    "Le vît de scène, les fesses, le hème, les hausses, et les vépés"


  20. Croquerdos : il est disons... "spécial" !

    C'est un peu comme en Tuning, il a "The Ovision Touch" Tiens, faudrait que je demande un auto-collant à Franck !

    Plus sérieusement :
    - Miroir primaire retouché (l/35 PV)
    - Vis de collim changées + ressorts ajoutés
    - Porte-oculaire changé contre un JMI
    - Ajout d'un correcteur de champ Paracorr

    Et bientôt :
    - cales de retenue du primaire remplacées par un anneau pour éviter les ombres sur les étoiles brillantes
    - ventilo ajouté derrière le barillet pour accélérer la mise en température
    - Colliers d'origine remplacés par un collier rotatif

    Ca va en faire un sacré collector, comme tube

    ------------------
    Amicalement
    Michel Collart
    "Le vît de scène, les fesses, le hème, les hausses, et les vépés"


  21. Bruno : je me suis également posé la question à l'époque de cette polémique

    Ce qui me chiffonne un peu quand même, c'est que des étoiles rouges, par exemple sur mon image du double amas de Persée, arrivent à sortir en un temps de pose court.

    C'est à voir, faut faire des essais avec des filtres colorés pour bien se rendre compte...

    Un truc marrant quand même : pour les capteurs CCD habituels, c'est le contraire qui se passait il y a pas si longtemps encore, ils étaient peu trop sensibles dans le rouge (et l'infrarouge) et peu dans le bleu

    ------------------
    Amicalement
    Michel Collart
    "Le vît de scène, les fesses, le hème, les hausses, et les vépés"


  22. Fredo : c'est bien ça, le capteur CMos Canon répond pas très bien dans le rouge. Il faut donc systématiquement forcer la balance des couleurs avec un % de plus sur le rouge. Sinon, l'idéal c'est de faire comme Johann Schedler, prendre une pose normale et une pose avec un filtre UHC. L'UHC suffit amplement, pas besoin de OIII ou de Ha, sinon les temps de pose seront trop longs. Le UHC est un bon compromis pour réhausser le rouge, et pour assombrir le fond de ciel en zone urbaine...

    Hale : non, là c'est différent : les ombres sont dues aux cales de retenue du primaire, on les a déjà rabotées un peu, mais ça dépasse encore. La solution est trouvée : poser un anneau à la place des 3 cales, je suis justement en quête d'un anneau en PVC, plastique, alu de 200mm intérieur, 220 extér, épaisseur 3. Je vais faire les rayons de Lerin Merloy ou Castaromo...

    ------------------
    Amicalement
    Michel Collart
    "Le vît de scène, les fesses, le hème, les hausses, et les vépés"


  23. Héhéhé !

    Je confirme que la couche bleue est la plus bruitée, mais c'est aussi dans le bleu que le 10D est le plus sensible. En revanche, dans le rouge, ya des efforts à faire chez Canon

    Je poste qu'une image par jour, mais j'ai tellement galéré à choisir les bonnes couleurs pour M8 que j'ai pris du retard

    Donc demain pas d'image du jour pour la peine De toutes façons, maintenant j'en ai 5 d'avance à poster, faut bien réussir à tenir jusqu'à fin août

    ------------------
    Amicalement
    Michel Collart
    "Le vît de scène, les fesses, le hème, les hausses, et les vépés"