JD

Member
  • Content count

    4825
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2
  • Country

    France

Everything posted by JD

  1. Panoptic 24

    Oculaire TeleVue Panoptic 24 en excellent état. Boite et bouchons d'origine.
  2. Baader Eudiascopique 35

    Oculaire Baader Eudiascopic 35 en excellent état. Boite et bouchons d'origine.
  3. Delite 18,2 TeleVue

    Oculaire TeleVue DeLite 18,2 comme neuf. Boite et bouchons d'origine. Achat mars 2019 Deux oculaires disponibles. (300 € les deux)
  4. Je parle d'un tube ouvert à 4. Mais c'est vrai qu'avec 20 %, on doit perdre un peu sur les bords en CP avec des gros oculaires genre Nagler 31. Mais bon...
  5. par contre, c'est mythique ces jumelles Perl...
  6. Ben non. Entre un miroir Bonnin superpoli de Skyvision avec une obstruction de 20 % et un miroir industriel obstrué à 34% d'un C14, y a pas photo. Je parle pour du visuel.
  7. Je n'ai pas dit ça. J'ai dit que c'était un caprice qui n'était pas forcément nécessaire pour faire du planétaire tip top. Et j'ai dit que mon 500 Skyvsion en montrait souvent beaucoup plus. Mais cette 185 est une merveille. On l'a mise à côté d'une AP140 et d'une TOA 130 et elle en a fait qu'une bouchée. Ce qui m'a le plus bluffé c'est l'écart avec la 140, très marqué malgré seulement 45 mm d'écart. C'est sans doute le fait du rendement de ce type d'instrument. J'adore cette lulu mais elle n'est pas magique. C'est juste une apo de 185 et les lois de l'optique restent les lois de l'optique.
  8. Je connais quelqu'un qui ne va pas tarder à vendre un Skyvision 350...
  9. Choix lunette apo

    Je me demande d'où vient cette croyance qu'un instrument à F/D court n'est pas fait pour le visuel. Le fait que ce F/D court en fasse un instrument adapté à la photo ne le rend pas pour autant inapte au visuel. Bien sûr, il faudra utiliser des oculaires plus courts, mais il y en a d'excellents, et il y a aussi d'excellentes barlow, powermate etc etc. Ma CFF est donnée pour 6,8 mais est en réalité plutôt à 7,2. Où est le problème ? Nous avons mis récemment côte à côte la CFF 185, une AP 140 et une TOA 130. L'image sur la Lune était parfaite dans les trois. Bien plus lumineuse dans la 185, donc plus confortable à observer et à grossir. Donc, seul le diamètre les distinguait et rien d'autre. Ni le F/D, ni la marque, ni le sexe des anges... Donc une apo pour du visuel ?? Un seul critère : la plus grosse possible !!
  10. Choix lunette apo

    CFF ! Excellent rapport qualité/prix tout en étant haut de gamme.
  11. Tu ne pourras pas faire la mise au point avec un Paracorr et le télecompressor. Et sans le Paracorr, tes étoiles ne vont pas aimer. Ce n'est pas fait pour les F/D courts...
  12. L'Ethos 30 et le Nagler 40 existent... Il suffit de leur mettre ce machin aux fesses : https://optcorp.com/products/astro-physics-ccd-focal-reducer-for-f-9-f-18-telescopes Ça marche très bien mais il faut du back focus car cela agit comme un réducteur de focale. A éviter sur les Newtons courts. Sur ma lulu, j'ai plus de 20 cm de back focus et je peux même intercaler un tube allonge de 6 cm entre le telecompressor et l'oculaire ce qui augmente encore la réduction (sans vignetage). L'Ethos 21 devient alors littéralement un Ethos 31 et le Nagler 31 un Nagler 42... Sur M31 c'est à couper le souffle...
  13. L'ouverture arrière du 250 ne sert-elle pas juste à accélérer le refroidissement ? Ne faut-il pas mieux refermer une fois en usage ?
  14. après la bière sans alcool, le télescope sans tube !
  15. Non ça t'aurait coûté moins de la moitié. Le transport par route est extrêmement bon marché. Et si tu intègres carburant, péage et amortissement de ton véhicule, tu es largement perdant. Par contre, en termes de manutention du bestiau, c'est une autre affaire.
  16. Mais non, il a juste été plus réactif... Avec le beau matos, il faut réagir très vite et ne surtout pas négocier le prix. C'est comme pour les cèpes, il faut les cueillir petits, sinon quelqu'un les a cueillis avant toi !
  17. C'est vrai que la hauteur par rapport au sol est importante, surtout en début de nuit s'il a fait beau dans la journée...
  18. Et ça marche à toutes les échelles. On l'a encore vérifié ce soir sur la Lune entre une TOA 130, une AP 140 et la CFF 185. La turbu devait être limitée à un instrument de 100 mm max avec un flux nord-ouest un peu merdique. Pourtant la 185 écrasait tout et montrait facilement ce qui était détecté aux deux autres. Et ce grâce à l'image plus lumineuse... Et je parie que le 500 aurait mis toutes ces lulus KO... On s'est promis d'essayer la prochaine fois.
  19. au-delà de 600 fois, je trouve que ce n'est pas intéressant. En bino, 350 fois est mon grossissement favoris.
  20. Ben, arrogance contre arrogance... J'ai réagi au nom du Comité de Défense des Dobson (le fameux CDD) car j'ai senti des attaques à peine voilées sur le dit télescope. Mon propos n'est pas de dire que c'est le meilleur téléscope mais juste qu'il y a de très bon newton dobson, jolis et confortables d'usage. J'ai eu un Mewlon 250 et il était plus difficile d'avoir de belles images que dans le 500. En planétaire, je descend la jupe du 500 au 2/3 pour limiter les turbus interne. C'est plus difficile à faire sur un Mewlon ! Bon les aigrettes c'est mignon de les enlever à faible grossissement sur Jupi ou Saturne, disons jusqu'à 220x. Après, pas de filtre évidemment. Pour la stabilité de la collim, quand je vois ce que je dois retoucher entre deux montage/démontage et 200 bornes en camion... Mais je reconnais ne pas être photographe et ne pas être aussi pointu que vous sur ces critères de stabilité. 2 mètres.
  21. J'observe assis parce que j'ai fait installer le PO à l'horizontal, comme on le voit sur l'image. Au zenith, je dois être debout sur une marche de 30 cm. A 60° je suis debout. Et entre 45 et 30° je suis assis très confortablement à condition d'avoir une chaise réglable. En dessous de 30° c'est moins confortable j'en conviens. Il faut être assis très bas. ahrrr je suis démasqué... Mais je les enlève pour observer.
  22. Désolé, je n'avais pas compris que l'objectif était de regarder l'instrument et non de regarder dans l'instrument. Tiens, voici un dobson moche de 500 mm parfaitement motorisé, à la mécanique et la collimation stable et avec 20% d'obstruction (contre 32% pour un Mewlon ). J'y observe en bino, confortablement assis et si je mets un filtre neutre 50%, je gomme les aigrettes et j'observe avec la luminosité d'un 350 et le piqué d'une apo ! Ce telescope avec miroir JML écrase n'importe quel 300 Cassegrain ou pas cassegrain, Mewlon ou Mak. Il n'y a pas de télescope magique comme il n'y a pas de lunettes magiques. Mais je comprends parfaitement, le goût des beaux instruments sur monture allemande. J'ai d'ailleurs craqué pour une apo de 185, choix complètement irrationnel, voire débile.
  23. Je garderais le Mewlon même si, pour avoir possédé un 250, il était mauvais dans les mauvais sites et écrasait tous les autres dans les bons sites. C'est un peu un instrument tout ou rien en fait. Mais si tu ne fais que du visuel, je ne comprends pas pourquoi tu te limites à 300 et pourquoi tu veux à tout prix un cassegrain. Mon 500 actuel coûte la moitié du prix d'un mewlon 300 et l'écrasera en visuel n'importe où et n'importe quel jour de l'année. En photo je comprendrais mais là...
  24. ben non pas contre une 300...
  25. Taka fabrique des apos de plus de 150 mm sur mesure et à la demande... Ben non, avec un 400 sans doute, mais avec un 600 sûrement pas. Et même au 500, je parie que je suis devant. Pas tous les soirs bien sûr. Mais ne vous leurrez pas, plus les lunettes sont grosses, plus elles sont sensibles à la turbu... Elles développent donc les mêmes défauts que les gros télescopes.