Jean-Noel

Member
  • Content count

    797
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

252 Excellent

6 Followers

About Jean-Noel

  • Rank
    Active Member

Personal Information

  • Hobbies
    L'observation à haute résolution, radio amateurisme
  • Adress
    08320 Aubrives
  • Instruments
    Astronomie :
    T520/3090 Optique M. Walbaum
    DF510/2645 Optique Mirrosphère
    T400/2630 Doucet (structure DF510)
    LB301/1504 Optique JML
    T250/1630 Optique Astam
    L80/1440 Objectif Secretan
    Jumelles Perl de Nuit 80x20

    Radioamateur :
    Micro MC60A
    Kenwood TS870
    MFJ1979 triple embase.

Recent Profile Visitors

5788 profile views
  1. Atlas virtuel de la Lune

    Bonjour Christian, Merci de votre message personnel. J'espère vous avoir apporté les éléments de réponses que vous attendiez. Les notes relatives à l'observation des détails sélenographiques, portées sur les revues "Pulsar" n°690 (mai-juin 1992) et n°691 (juillet-août 1992), sont à mon sens très intéressantes. Je peux ajouter ici le lien vers la liste des items consultables par Internet à cette adresse. On y trouve ces articles : - 1979LAstr..93...31D.pdf - 1969LAstr..83..439D.pdf - 1969LAstr..83..355D.pdf - 1969LAstr..83..399D.pdf Quelques extraits du livre "High Resolution Astrophotography" (édition Cambridge University Press), sont également accessibles sur cette page. Je regarderai dans mes anciennes revues "Astrociel" et "pulsar" si je retrouve d'autres articles complementaires. Bien cordialement. Jean-Noël
  2. C11 vs AP 155 en visuel sur la lune !

    Cela à dû être un moment intense Pierre, Ce type de souvenir est indélébile.
  3. C11 vs AP 155 en visuel sur la lune !

    Elle me rappelle celle de mon père, avec laquelle j'ai débuté en 1970 . Elle était cependant plus petite.
  4. Atlas virtuel de la Lune

    Bonjour Christian et Bonjour à tous, Je souhaite souligner, comme beaucoup l'on déjà fait, l'excellence du travail réalisé pour aboutir à la version actuelle d'AVL. Il est l'un de mes trois outils préférés avec "Quickmap" et "l'atlas de Viscardy", complétés par les notes de Jean Dragesco. La version 7 devrait sans aucun doute être un outil précieux à la préparation des observations et à observations directes des fins détails sélenographiques au télescope. J'ai le souhait profond que la future "version 7" puisse intégrer la mosaïque construite à l'aide d'images prises lorsque le soleil était près de l'horizon, analogue en fait à celle de "WAC Near Side" (grande ombre) de "Quickmap", produisant ainsi des ombres allongées et soulignant la topographie subtile comme ci-dessous dans la région de Prinz. La possibilité (déjà existante) d'inverser des vues afin d'obtenir des images à l'identique des Newtons/SCT/réfracteurs, liée à une mosaïque, intégrant une texture "grande ombres" et les outils de mesures de détails orographiques associés serait le summum pour l'observateur. Félicitations pour la réalisation de ce logiciel unique. Jean-Noël
  5. C11 vs AP 155 en visuel sur la lune !

    Ah, C'est vrai.... On va donc éviter
  6. C11 vs AP 155 en visuel sur la lune !

    Au fait, pourquoi un C11 en particulier ?
  7. ah oui, dans ce cas, Il faut un hélicoptère
  8. La lune permet l'observation des Rimae dans Prinz et rima Marius ce soir : La Lune doit encore être bien placée à Mayotte pour ton APO. Bonne observation.
  9. C11 vs AP 155 en visuel sur la lune !

    L'échelle de Pickering permet d'évaluer la turbulence par l'aspect de la figure d'Airy, cela indépendament du diamètre puisqu'elle qualifie l'aspect relatif de la tâche de diffraction. C'est le seul aspect qui m'intéresse. Je sélectionne des étoiles dont les magnitudes me donnent des éclats comparables dans les instruments utilisés, ni trop faibles, ni trop brillantes, cela afin d'obtenir une perception correcte de la tâche d'airy et des anneaux de diffraction . Ainsi, je choisi des candidates d'environ 3 magnitudes de plus dans un T500 que dans un T150. La seule donnée qui me préoccupe est de savoir avec quel diaphragme je vais trouver une image de diffraction montrant le premier anneau non dégradé, correspondante au niveau 7 à 8 de l'échelle de Pickering. Le diamètre de mon diaphragme me donne alors la valeur de r0. En cas de diaphragme trop petit, je passe à une étoiles plus lumineuse pour voir le premier anneaux. J'espère avoir répondu correctement à ton interrogation. Jean-Noël
  10. mais Non, si tu prends Lune à peau de 4 à 5 puces, c'est mieux
  11. J'aurais un petit faible pour l'île de la Réunion : il y a des cocotiers, des petits requins et des apos. Le rêve...
  12. C11 vs AP 155 en visuel sur la lune !

    Attention, une image de diffraction "parfaite" dans une L150 n'a aucune signification sur la valeur de r0 à des ouvertures plus grandes. Tu peux au mieux penser que r0 est au moins égal à 15cm et que tu pourrais envisager des images potables avec un T230 ou un T300. (D/r0=1,5 ou 2).