Maïcé

Member
  • Content count

    2944
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1
  • Country

    France

Posts posted by Maïcé


  1. Coucou, joli dessin où les détails se révèlent bien... Mais je m'interroge, comment sont les branches de ton araignée? car je n'ai jamais vu 8 aigrettes  que ce soit avec une araignée à 3 ou 4 branches.

    • Like 1

  2. C'est souvent difficile de se repérer parce que la lunette de visée inverse l'image (donc les repères de ta carte sont à l'envers). C'est beaucoup plus facile avec un chercheur réflex type Rigel, Telrad ou point rouge, mais comme ça ne  grossit pas, les objets invisibles à l'oeil nu seront invisibles au chercheur, mais leur direction et leur localisation sera bien plus aisée à trouver. C'est à l'oculaire de 25 mm que tu les verras.


  3. Bonjour, le 25mm sera correct, le 10mm sera moins bon et surtout inconfortable.
    Mais quand tu dis que tu ne vois pas les objets du ciel profond... Il y en a de visibles à l'oeil nu, ils sont donc accessibles à ton télescope! Si tu ne les vois pas, comme dit Bruno, tu ne cherches pas au bon endroit, faute d'un chercheur correctement aligné(?), ou ton ciel est pollué.

    Moi, je te conseillerais plutôt que les étoiles doubles (car rien ne ressemble plus à une étoile qu'une autre étoile et être sûr de pointer la bonne n'est pas du tout évident), de commencer par des astérismes et amas ouverts remarquables et souvent très esthétiques à l'oculaire, comme l'amas du hibou (NGC 457), le double amas de Persée (NGC 869 et 884), M11 l'amas des canards sauvages et lorsque tu arriveras à les trouver et reconnaître, les amas globulaires comme M13.
    Mais avec un télescope de 150mm de diamètre, tu devrais avoir accès à tous les objets de Messier. Attention, certains comme M101 seront extrêmement diaphanes et nécessitent des habitudes d'observation, comme al vision décalée...

    Mais d'abord, apprends à pointer des objets "faciles" et plus spectaculaires.

    • Like 2

  4. Le starblast avait eu de très bons échos dans la presse spécialisée et je ne doute pas que comme petit instrument de table ou pour un enfant, tu pourras trouver un amateur intéressé si tu veux le revendre plus tard.

    Le filtre lunaire, non seulement n'est pas indispensable, mais il est même carrément inutile. C'est un simple argument marketing, la lune ne risque pas de vous éblouir, quel que soit le grossissement, et même quel que soit l'instrument. Tout au plus garderez-vous une rémanence rétinienne de quelques secondes après son observation mais sans risque.

    • Like 1

  5. Je partage l'avis de manup, un 200mm t'en fera voir beaucoup plus que le starbast ou une petite lunette. Un dobson est très intuitif à manipuler, contrairement à un instrument sur monture équatoriale. Tu peux rechercher dans les petites annonces de ce forum. Avec le Covid, quasiment toutes les boutiques sont en rupture de stock.

     

    • Like 2

  6. Bonjour, la question c'est "papa va-t-il s'y mettre avec fiston pour l'aider dans la manipulation du télescope ou fiston est capable changer un oculaire tout seul, ou bientôt capable de se débrouiller seul?
    Dans le second cas, je préconiserais le dobson starbast. C'est un vrai instrument, sa manipulation est très intuitive et sa taille est adaptée à un enfant. Si tu envisages d'observer avec lui et que l'astronomie te plait, il est possible que ce télescope soit trop petit pour toi (c'est un télescope qu'on pose au sol et sa hauteur t'obligerait à  te plier à 4 pattes.)


  7. Je reste sur le cul!:x

    Et je m'extasie sur celle que je connais (pour l'avoir observée à plusieurs reprises dans le 1m de Stellarzac aussi), NGC 7814 dont la présence sur ton dessin "crève l'écran".

    NGC 2276 m'impressionne, même si le dessin en est diaphane. Dis-moi, elle est tentable pour des yeux vieillis comme les miens?

    • Like 1

  8. Une lunette de 200, c'est déjà un gros morceau avec sa monture. Et il te faudra apprendre la mise en station. Le dobson prendra moins de place et sera plus facile à mettre en oeuvre et à manipuler.

    Pour les clubs, en général ils suivent l'année scolaire et c'est seulement la reprise.


  9. Bonjour et bienvenue à toi chez les mordus d'astronomie. tu as vu Jupiter et ses satellites, tente Saturne! C'est la claque garantie même avec ta petite lunette pour peu que tu arrives à grossir un peu plus de 20 fois. Voir les anneaux pour la première fois "en vrai", en visuel pur, même tout petits, c'est une émotion inoubliable qui peut rendre accro aux splendeurs célestes.
    En visuel, ton objectif sera le diamètre maximal de ton instrument, c'est lui qui permet d'aller dénicher les détails et les objets ténus.  Mais tu peux commencer par une bonne paire de jumelles qui te donnera accès aux champs d'étoiles et structures de la Voie lactée. Et des jumelles ce n'est jamais perdu tant c'est polyvalent.

    • Like 1

  10. Bonjour, moi je pencherais plutôt pour M6. C'est une belle nébulosité visible à l’œil nu sous un bon ciel. Avec plus de champ pour voir toute la "théière", ce serait plus simple de m'y retrouver, là j'ai un peu de mal à bien saisir l'inclinaison de la constellation.

     

    Non, ça n'a pas l'air de coller avec l'inclinaison... Ca semble plus bas et l'alignement des étoiles sur ton planiciel fait plus penser à celui qui entouré par NGC 6357.


  11. Il y a 3 heures, AdrienC a dit :

    Explore Scientific 11mm 82° (si je l'achète)

    Je prendrais plutôt le 14 et c'est même l'oculaire qui te servira sans doute le plus (en ciel profond) et en planétaire quand les conditions ne sont pas top.

     


  12. Il y a 3 heures, laurent bourasseau a dit :

    je m inscrit a l opossé : le grand champ ne sert a rien en planetaire

    Mais va-t-il se limiter au planétaire? Surtout avec des planètes basses.
    Et pour le ciel profond, c'est bien le champ qui permet de saisir l'objet dans son contexte (et même en planétaire, c'est sympa de voir Jupiter ET ses satellites)