Maïcé

Member
  • Content count

    2768
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1
  • Country

    France

Posts posted by Maïcé


  1. Je complète ma réponse avec cet excellent site où beaucoup de jumelles sont testées, il devrait te permettre de te poser encore plus de questions :D Le choix de jumelles est toujours un compromis, tout comme celui d'un télescope.
    Personnellement, j'ai 2 paires de jumelles avec un usage différent. Ce ne sont pas les meilleures de leur catégorie (mais j'ai des yeux très perfectibles donc celles qui donnent le meilleur piqué c'est (pour mon cas) de la confiture aux cochons. )
    J'ai privilégié le confort, la lisibilité et la facilité d'utilisation. Finalement la qualité optique hors sol a eu peu d'impact, à condition de ne pas choisir des modèles trop bas de gamme. J'ai donc 2 paires qui n'ont pas eu les bravos des auteurs et pourtant je ne les échangerais pas contre des modèles haut de gamme : des papillo 6.5 pour la rando et l'observation des insectes (mise au point mini 0.5m, tenue et réglage précis d'une seule main!) et des vieilles CANON stabilisées 15x45 pour l'astro (lourdes mais dont les (petits) défauts s'effacent totalement au profit de la stabilisation qui rend les observations à main levée bluffantes -- voir l'anneau de Saturne aux jumelles, remonter la voie Lactée et identifier tous les messiers qui la jalonne.)

    Bref... Bon choix!


  2. Bonjour, le télescope Skywatcher sera sans doute meilleur que ta lunette Omegon, mais astroshop.de sait très bien se faire référencer sur google sans être pour autant une enseigne qu'on recommande. Tu trouveras en France des boutiques en ligne qui te proposeront le télescope équivalent à un prix comparable mais avec le service client en plus ( Conseil et SAV).

    130mm pour observer des galaxies, j'ai peur que tu ne sois déçu si tu t'attends à voir des détails. Les galaxies du catalogue Messier seront accessibles comme des taches floues sans détail, il faut réellement plus de diamètre pourvoir les bras spiraux et les zones H2, voire les bandes de poussières.

    La monture équatoriale demande un apprentissage car c'est beaucoup moins intuitif que la monture azimutale que tu sembles avoir, mais la plupart des astrams s'en sortent. ;)
     

    • Thanks 1

  3. Franchement nature et découverte, ce n'est pas des magasins d'astronomie, les vendeurs sont des vendeurs, autant de produits feng shui que des gadgets pour gamins et accessoirement d'astro, alors si tu tombes sur un qui s'y connait tu as de la chance! Pour le conseil il vaut beaucoup mieux appeler une boutique dont j'ai mentionné le nom et pour la réception du matériel, rien ne vaut une vraie boutique d'astro où le vendeur va vérifier le matériel avant de te le donner! Des Yvelines à Paris, c'est pas le bout du monde non plus. Si tu veux un passionné qui répond à toutes tes questions, qui te fait essayer le matériel , va au Télescope, Boulevard Beaumarchais. Pour du matériel de ce prix, il vaut mieux faire l'effort.

    • Like 2

  4. Bonjour, franchement évite le omegon et astroshop.de. Si tu lis les posts de cette rubrique, on le répète à chaque fois.

    et entre la maison de l'astronomie et amazon, il n'y a pas non plus de question à se poser. Dans un cas, tu as une boutique en France, avec du SAV et des conseils et dans l'autre cas, tu as un pousseur de cartons sans SAV ni le moindre conseil avisé.

    quant aux contacts dans le 78, tu as un des clubs les plus dynamiques de France en la personne (morale) de Magnitude 78. N'hésite pas à les contacter, tu trouveras leurs coordonnées dans la liste des clubs du forum.

    • Like 1

  5. Bon, j'aurais voulu fusionner tes deux sujets, mais je ne trouve plus la commande... Je ne m'en sers pas assez :D

    Mais évite de poser plusieurs fois la même question à peu de chose près.

    Je ferme ce sujet, tu as des réponses sur l'autre., si tu veux compléter ton message, commente-le, ça le fera remonter.

     


  6. Apriori je dirais que ce sont les même avec un badge différent. :D

    et on ne le répètera jamais assez, astroshop.de est un pousseur de cartons, tu devrais trouver une boutique française pour le SAV et le conseil, ce n'est pas ce qui manque.

     

    • Like 2

  7. Bonjour et bienvenue sur Astrosurf.

    Deux ou 3 remarques :

    Astroshop.de sait très bien se faire référencer mais n'est pas la boutique la plus intéressante pour acheter un instrument. D'ailleurs la description qu'ils font de leurs produits ressemble fort à une pure opération de marketing.

    Tu recherches de la polyvalence, le RC n'est pas polyvalent, c'est juste un astrographe avec une grosse obstruction si tu veux tout de même faire du visuel.

    Entre Celestron et Omegon, l'un a une bonne réputation, l'autre pas tellement.

    Maintenant, je ne suis pas la mieux placée pour t'aider dans ton choix car la photo n'est pas mon domaine. D'autres te donneront des conseils plus pointus et avisés.


  8. Bonsoir et bienvenue.

    Grossièrement, on peut dire que dans une lunette à courte focale les rayons arrivent très obliques et les foyers dans les différentes longueurs d'onde ne sont pas confondus (les lentilles agissent comme des prismes). Si le verre utilisé n'est pas à faible dispersion, le chromatisme peut être fort. On voit alors les planètes avec un liseré bleu violet , mais ça entache aussi les fins détails. Les apo utilisent ds verres spéciaux (chers) et leur formule optique permet de rapprocher les foyers.

    Donc pour une lunette achromatique, prend  le rapport f/d le plus élevé. ( 11 à 15)


  9. Bonjour et bienvenue sur Astrosurf, Kaptain a répondu comme j'aurais pu le faire.

    Je rajouterai juste que le confort d'observation sur un newton équatorial n'est pas au rendez-vous! Selon la position de l'objet dans le ciel, l'oculaire peut se retrouver sur le côté ou au dessus du tube. La monture équatoriale avec du confort d'observation, c'est plutôt avec les instruments où l'on observe par l'arrière (lunette, schmidt cassegrain, maksutov...)

    Pour l'achat et même le conseil, privilégie les boutiques françaises qui font de la VPC, optique unterlinden, la clé des étoiles, le télescope... Elles sont souvent tenues par des amateurs passionnés qui te donneront des conseils judicieux.


  10. Bonjour et bienvenue sur Astrosurf.
    Toute première chose, astroshop est un pousseur de cartons et leurs conseils ne sont pas des plus judicieux. Le zoom n'est pas franchement un bon choix, le champ y est très restreint sur un dobson non motorisé.

    Tu as déjà deux oculaires livrés avec le télescope, la longue focale est honnête, la courte est souvent de moins bonne qualité. Personnellement je prendrais un oculaire grand champ entre 12 et 15mm de focale (très bon compromis pour l'observation du ciel profond et planétaire dans des conditions de seeing standard.)

    Le laser de collimation n'est pas indispensable, d'autant qu'il en faut un lui-même bien aligné pour être efficace. Dans un premier temps, si tu es photographe, tu as peut être dans tes affaires un vieil étui de pellicule. Ca rentre parfaitement dans le coulant 1"1/4 et percé en son centre, ça te fait un outil de collimation pas cher.
    Pour le suivi équatorial maison, si la table équatoriale a plus de succès, je pense que c'est en raison de son encombrement plus faible qu'un fer à cheval. Pour la simplicité de conception, je ne suis pas sûre qu'il faille se fier aux apparences ;)

    Quant à ton idée des clous... heu :D laisse tomber. Si tu veux du suivi pas erratique, il te faut des usinages très propres... La vis sans fin c'est rarement une simple tige filetée, mais une vis rectifiée.


  11. Bonjour et bienvenue sur Astrosurf. Le gain entre un 200 et un 250 n'est pas phénoménal, et pour ce qui concerne les planètes, la période ne va pas être favorable pour plusieurs années.
    Sinon, pour l'image trouble, la turbulence forte trouble l'image comme si on la regardait au fond d'une piscine. Mais si par trouble tu entends floue, c'est que la mise au point n'est pas parfaite. Pour le savoir, il te faut pointer une étoile et la faire apparaître comme un point le plus petit possible. Si ça reste un disque, c'est que la mise au point n'est pas bonne.
    Lorsque tu as une étoile, pour savoir s'il faut que tu recollimates ton télescope, il faut la défocaliser (la faire apparaitre comme un disque cette fois avec des anneaux autour), si tout n'est pas parfaitement centré, c'est que la collimation doit être corrigée.

    • Like 1

  12. Bienvenue, BB t'a déjà donné de bons éléments de réponse. Débuter avec un 250 c'est tout à fait honnête. Pour peu que tu aies un jardin orienté sud, les planètes mais surtout la lune ( les planètes sont très basses en métropole pour plusieurs années) devraient te ravir avec un tel diamètre. Tu peux discerner les teintes des bandes de Jupiter, la tache rouge qui t'apparaitra vraiment colorée en saumon/ocre. La division de Cassini sur l'anneau de Saturne est aussi accessible mais il faut que la turbulence soit calme, car si bas, les photons ont une GROSSE couche d'atmosphère à traverser pour nous parvenir.
    Et puis comme le dit BB, il y a des cibles du ciel profond qu'il ne faut pas négliger, les messier sont tous accessibles et bien souvent superbes (bon les galaxies sont assez pales et sans détails, mais lorsqu'elles sont bien groupées, c'est fascinant de se dire qu'on voit d'autres univers-iles comme notre Voie lactée, mais si lointaines!!!)


  13. Bonjour, comme je le conseillais hier à un autre débutant,  utilise un simulateur  pour choisir ta gamme d'oculaire. Sur celui proposé tu rentres les données de ton instrument et tu demandes la gamme conseillée  (avec le nombre d'oculaires que tu veux).
    Dans le cas d'un dobson, il est toujours préférable de prendre un oculaire avec un grand champ, particulièrement dans les courtes focales pour ne pas avoir à recentrer sans cesse l'objet.


  14. Bonjour Sara et bienvenue parmi nous.Dans le sud de l'Essonne, il y a quelques astronomes amateurs qui se feront sans doute un plaisir de partager leur connaissances avec toi sur le terrain. Guette "le jour de la nuit" à Bouray sur Juine, notre ami Epsi organise ce rassemblement tous les ans avec une bonne humeur et une passion qui ne se dément pas.
    Epsi, si tu me lis, il y a une jeune femme en détresse qui a besoin de conseil pour trier le couscous :D (Private  joke)

    • Haha 1

  15. Concernant les modèles de télescopes que tu as choisi, je ne suis pas la plus à même de te répondre, je n'utilise pas ce genre de matériel, donc si j'ai des connaissances théoriques je n'ai pas l'expérience pour te donner des précisions. Ceci dit, je vois que tu as regardé ces modèles chez Optique Unterlinden. Ce sont des astronomes amateurs qui y travaillent, tu peux leur demander conseil, ils n'ont pas la réputation de te vendre du matériel qui ne convient pas à tes attentes, bien au contraire.

    Concernant le suivi au dobson, c'est en fait très simple car intuitif. Lorsque ton objet est dans l'oculaire, il te suffit de pousser, monter ou descendre le télescope (à pleine main  :D) comme tu le ferais avec des grosses jumelles terrestres montées sur pied ( comme celles qui servent à observer les oiseaux dans les belvédères et où l'ont met une pièce pour voir 5 minutes)

    Le suivi peut être plus difficile sur les dobsons lourds qui n'ont pas une surface de glissement optimale, surtout lorsqu'on arrive au zénith où la rotation de la terre oblige à tourner le télescope sur sa base plus rapidement.

    Si tu te rends dans un magasin pour acheter, il te suffit d'essayer de le manœuvrer tout en douceur pour savoir si le mouvement est dur ou agréable. Attention toutefois, si c'est trop "fluide" ça risque de piquer du nez ou se redresser lorsque tu changes d'oculaire. Mais les skywatcher que j'ai vus ont un frein qui permet d'ajouter de la friction pour éviter ce problème.


  16. Bonjour, avant toute chose, il va falloir apprendre à te repérer dans le ciel.

    Oui les étoiles apparaissent comme des points brillants à l'oculaire, quel que soit le grossissement. La mise au point est faite lorsque ce point est le plus petit possible (il y a la turbulence qui étale ce point, donc la tête d'épingle n'est pas toujours accessible).
    La mise au point entre le 25 et le 9mm, doit être différente, il te sera donc difficile d'identifier Saturne au 25mm sans la mise au point.

    Saturne montre son allongement dans des bonnes jumelles grossissant 15 fois, tu dois donc voir sa forme ovale avec ton télescope.

    Achète toi minimum une carte tournante pour reconnaitre les étoiles principales des constellations, les planètes sont ces astres qui ne correspondent à rien sur les cartes :D

    Saturne actuellement est le point brillant qui surplombe le couvercle de la théière du sagittaire.


  17. La monture, c'est le maillon faible. Les néophytes pensent que c'est l'instrument qui compte alors les commerçants (disons pour les offres tout compris, donc plutôt du matériel de débutant) n'hésitent pas à mettre le plus gros télescope possible sur la monture qui revient le moins cher. Les amateurs un peu plus chevronnés N’ACHÈTENT PAS le télescope avec la monture.

    Les données fabricants sont toujours très optimistes, oui la monture va supporter le poids indiqué mais à condition que ce soit sur l'axe, sans porte à faux et sans vent. Et puis supporter n'est pas être à l'aise.
    Exemple : je peux porter 20 kg, mais pas marcher 100m avec à bout de bras. Or ce qu'on demande à une monture c'est de suivre dans toutes les positions avec une masse conséquente qui, même si on l'équilibre va faire un grand bras... Sans compter que je ne sais pas si la masse des contrepoids est comprise dans la charge indiquée des montures (j'ai un dobson et la problèmatique est différente).

    Il n'est pas rare de voir de bonnes photos réalisées avec une EQ6 sensée porter beaucoup et une petite lunette légère dessus comme une 80ED.