HAlfie

Member
  • Content count

    5918
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3
  • Last Connexion

    Soon available - 39797

Everything posted by HAlfie

  1. Bravo pour ces 2 belles images, c'est cool que tu fasses aussi du ciel profond !!
  2. Woa ça claque bien là, le niveau monte monte monte !!
  3. Super ces 3 planètes et en plus avec la photo d'ambiance !
  4. wow sacrée série, tu exploites bien le potentiel de ton C11! La version retraitée plus bas dan le post est en effet encore meilleure !
  5. Ah super et notamment bonne idée d'avoir tente le filtre bleu (les maks sont chouettes pour ça) bravo !
  6. Ca se laisse quand même tout à fait regarder pour une turbu bof bof !
  7. Jupiter en RVB - 12 juillet

    Très jolie Jupiter et de beaux détails et contraste sortis par le mak !
  8. @COM423 : merci beaucoup ! @polo0258 : un grand merci ! @Billyjoe : Merci Yann ! Eheh oui j'ai encore une dizaine d'images CP à finir de traiter. Ce qui est cool c'est qu'au fur et à mesure des images, le matos a évolué (esprit80ed --> TSA 102, ASI183MM --> ASI1600MM, filtres Baader 7nm et 8.5nm --> Astrodon 3nm). J'ai une deadline pour un évènement perso à l'automne dont plus le choix, je dois tout traiter d'ici septembre au plus tard ! Pour la pose courte avec le dobson, arf, je ne sais pas trop ça me rebute un peu de faire des centaines voires de milliers de poses de quelques secondes pour le moment mais pourquoi pas un jour? Surtout que je viens de revendre mon ASI2600MM finalement jamais utilisée...pour récupérer des sous et aussi financer...un ADC que tu connais bien je crois ! J'avais suivi son lancement sur les forums allemand fin 2019 et finalement j'ai franchi le pas, quasi persuadé que ça devrait apporter un plus avec les newtons où mon ADC travaille entre F/D 12 et 15 (perte de contraste potentielle voire astig) dans le trajet optique en plus du fait de conserver la collim dans l'axe même après réglage! Pour les cassegrains > F15 voire F20 en natif, l'intérêt est plus limité je trouve hormis garder la collim sur l'axe. @Nathanael : merci beaucoup , yes je suis content pour ma 2° image CP depuis plus de 10 ans, guidage OK et finesse plutôt sympa pour une 80mm chinoise (mais colimatée aux petits oignons par Tommy de Teleskop Austria)! @Etacentauri : merci beaucoup, content que tu relèves le côté "finesse" qui était souhaité !
  9. Tu crames moins la calotte glacière sur mars et en lunaire tu satures moins les bords des cratères (mais bon utiliser un capteur couleur pour de la HR lunaire…) en dehors de ça pas grand chose à mon sens.
  10. @Martin Bernier : merci pour ton commentaire et aussi pour le conseil sur le fond du ciel! PAs toujours évident à doser celui-là.
  11. De M18 à M28

    Vraiment superbe Martial, que de signal et de couleurs !!
  12. Avis ASI183GT en Planétaire

    Hello, j'en ai possédé une (enfin la 183MM PRO). C'est la grande soeur de l'ASI178MM avec un Peltier. Je l'utilisais surtout en ciel profond et un peu en lunaire. Si tu images en mode fenêtré, tu pourras avoir un nombre d'image/s correct sachant qu'en full resolution à 5496*3672 tu plafonneras à 19fps au max (si ton SSD tient la route). Il est possible de faire du lunaire par exemple même si sur la longueur d'onde du rouge, il y a souvent une trame de bruit qui s'enlève sous Autostakkert au traitement. Ce grand capteur est intéressant en lunaire avec un instrument bien corrigé donc les Celestron HD sont OK, les Celestrons XLT ou meade SC standards (non ACF) à mon avis ça va poser problème en lunaire si tu veux exploiter tout le champ du capteur qui ne sera pas 100% corrigé. Mais en planétaire ce n'est pas gênant vu qu'on exploite en gros que l'axe optique! Dit autrement, pour du planétaire, sur les 5496x3672 de résolution, tu peux n"utiliser que 1920*1080 en mode fenêtré et ainsi avoir une vitesse d'images seconde de 80i/s, pas du tout ridicule! De toute façon ton temps d'expo en planétaire vers 10-15ms fera que tu n'aurais de toute façon pas pu exploiter une vitesse supérieureà, 80fps donc les caméras qui montent à 200i/s en planétaire, c'est plus marketing qu'autre chose. C'est plus la sensibilité et le bruit de lecture qui vont jouer. Donc même si ce n'est pas son terrain de prédilection, ce n'est pas du tout impossible de faire du planétaire et tu auras même de bons résultats. En taille de pixel équivalente et plus orienté planétaire/lune tu as l'ASI178MM qui fait 3096*2080 à 60fps. En caméra NB vraiment dédiée planétaire, il y a l'ASI290MM et ses pixels de 2,9µm qui pourrait être un peu mieux. Mais le capteur de la 183MM est suffisamment bon pour que la différence vs une 290MM soit limitée, ça sera plus la turbu, la MAP, la collim et le traitement qui feront la différence. Bon ciel
  13. Hello , @decatur30033 : merci à toi ! Yes pas évident Pixinsight, il faut le faire en plusieurs fois sinon c'est l'overdose lol! @ALAING : merci Alain , eheh bien vu j'avais cadré pour avoir le petit bout perdu à gauche!
  14. aaah bah voilà c'est mieux avec ce gain plus bas !! Ca va déchirer pour la suite!!!
  15. Peut-être en alternative ceci : https://pegasusastro.com/products/prodigy-microfocuser/ Fait par des passionnés Geeks dont la mécanique souvent est aussi bonne que l'électronique ET les drivers.
  16. Jupiter par seeing de l'espace

    De rien ! Oui d'après mes tests pour mon 382mm artisan, le "sweet spot" en planétaire se situe entre un facteur de 3,5 et 4,0 vs le pouvoir séparateur. Ce que j'appelle sweet spot, c'est avoir un échantillonnage "passe partout" pour optimiser le signal et en même temps exploiter toutes les longueurs d'onde y compris exploiter les bienfaits du spectre bleu au cas où la turbu est excellente. Pour mon 382mm, j'échantillonne sur l'équivalent de la moyenne de flux du SLOAN G' à 478nm soit 0,084" soit entre le bleu et le vert. Pour ton 406mm ça donnerait 0,078". Après chacun peut voir ça différemment ce n'est pas la vérité universelle . On pourrait pousser plus loin et tenir compte de la courbe du capteur utilisé en QE par plage de longueur d'onde car calculer la moyenne de flux des filtres en prenant la moitié ne fonctionne qu'avec une courbe "théorique" de capteur qui serait "flat" sur tout le spectre. Mais bon là on pinaille (sauf pour l'IR où combiné avec l'ASI178MM, le proplanet 642nm a un flux moyen plus bas que le RG610 avec un flux moyen combinée à l'ASI 178MM à 725 (vs 740 si je n'avais pas tenu compte de la courbe du capteur de l'ASI178MM).
  17. Jupiter par seeing de l'espace

    Oui on va bientôt faire une thèse pour faire de la prise de vue en planétaire ! Blague à part, le B505 dont parle Jean-Luc n'est pas si éloigné de l'astronomik B. Attention ce dernier ayant une courbe de transmission en forme de cloche contrairement aux Baader et ZWO qui ont une courbe plus carrée, il convient de prendre à mon sens la longueur d'onde à 50% de transmission pour avoir l'équivalent en transmission "carrée" pour l'astronomik : ce qui donne p pour le B type 2C 385nm-495nm en fait. D'après mes calculs il est un peu plus profond que le nouveau Baader CMOS B, voici ma table pour mon 300mm type MEwlon : Là on voit que l'Astronomik R est un peu plus orangé/a une meilleure résolution que le Baader R avec une plage légèrement plus étroite, pour ça que je garde les Astronomiks en lunaire. En G c'est identique entre Baader CMOS et Astronomik type 2C. En B, l'Astronomik est à nouveau un chouilla plus bas dans le spectre moyen. Même table pour ton DK 406mm JP cadeau :
  18. Jupiter par seeing de l'espace

    Oui c'est clair, pas évident à trouver le compromis, surtout que si la soirée est super et que le filtre bleu ou sloan G' passe, ça peut-être tentant de grandir encore plus. Pour ma part, en planétaire mono et après divers tests, j'ai l'impression que ma zone "idéale" signal/détails/grandissement" se situe en divisant la résolution selon Dawes pour un diamètre donné avec un facteur entre 3,5 et 4,0. Pour un 380mm ça me donne environ 0.314"/3,75 = 0,081" en planétaire en mono. En dessous de 0,08" en mono, j'ai l'impression que je ferais aussi bien en agrandissant sous Photoshop à 110% ou 115% avec en prime moins de signal, mais je sais que tout le monde ne voit pas ça de la même manière. C'est plus casse gueule en lunaire je trouve où trop sur-échantillonner te faire perdre à la fois du champ et du signal, double handicap quoi . Je suis plus à 0,10" (Dawes/3) en lunaire mono qui demande un max de piqué et de contraste.
  19. Il souffle plein pot sur l'arrière en plein milieu !! Cool, hâte de voir ça !!
  20. Cool top de ne pas perdre espoir, surtout vu ton expérience et la bête de course que tu as entre les mains !! C'est exactement cela, le thermomètre thermique permet de lever le loup ou pas et voir ce qui peut réellement influer en turbu locale! J'avais pas excemple surestimé le rayonnement des murs de ma maison, le sol par contre, sans arrosage en fin d'aprem en début de nuit, c'était compliqué. Oui c'est clair que cette année on sera plus avantagé que l'année dernière vu qu'on se retrouve en fin de nuit contrairement à 2021 ou c'était plus en début de nuit avec terrasses et toits qui rayonnent. Pour la turbu sur ton image animée est en effet super bruitée comme l'ont relevé Polo et Lucien, ton gain est beaucoup trop fort (> 75% ) et ton obturation j'imagine < 8ms.. En regardant le satellite, je crois reconnaitre une turbu basse fréquence et lente (genre magma), typique de jet stream trop lent (<10m/s), la pire pour moi. Tu ne sors rien avec ça en général, il vaut mieux encore une turbu plus haute fréquence. Tu as quelle caméra exactement? ASI290MM? Si tu faisais tu L avec ta 290MM (gain autour de 10-15ms et gain autour de 50%) et la couleur avec une 462MC (idem entre 10 et 15ms et gain environ à 50%) par exemple je pense que tu gagnerais en simplicité et ça serait un excellent point de départ. Pour aller plus loin, un sloan baader R' et G' avec un filtre Luminance Baader (comme ça même épaisseur de filtre et MAP identique) pour faire la totale! Dernière piste : une trouvaille qui s'est confirmée sur plusieurs nuits après pas mal de tests avec mon dobson l'année dernière : voici une série de vidéos à 3min d'intervalles début septembre 2021 : il y en a une qui sort du lot côté contrastée/netteté, je te laisse deviner laquelle. Depuis je garde constamment le ventilo (Corsair ML 140 qui envoie 100CFM en plein centre de l'arrière du primaire pour rester homogène!!) à 100% y compris lors de la prise de vue, alors que mon primaire est super aéré (rien en dessous ni sur les côtés)! Peut-être une autre piste ! Autre illustration entre temps d'expo et gain : Pas du tout présomptueux , pour moi l'échantillonnage en planétaire avec ton 380mm de qualité c'est 0,080-0.085", c'est ce que j'ai utilisé pour mes Jupiter de l'année dernière. Tu en as donc encore sous le pied et baisser l'échantillonnage ne fera pas de miracles... Et si faible turbu, tu regretteras de ne pas avoir plus échantillonné. Le tout est de ne pas sur-échantillonner sinon en effet tu perds en lumière pour aucun détail supplémentaire mais jusqu'à 0,08' on est tout bon pour un 380mm d'après mes tests ! En lunaire c'est plus autour de 0,10" (avec R et G). Dernière piste bien que peu probable : ton ADC? Vu le prix ça me ferait mal si ça venait de là mais si tu testes sur la polaire en intra/extra avec ADC (en position neutre donc sans correction) et sans ADC, c'est bien globalement identique? A cette hauteur (polaire), tu peux utiliser un filtre Ha ou rouge pour enlever le côté réfraction (vs filtre L) et vraiment voir si ton ADC est "neutre". Et enfin : les triangles de ton barillet sont bien tous flottants? Pas de points durs?
  21. Jupiter par seeing de l'espace

    Idem ! J'en ai conclu que la turbu était le facteur déterminant. Si turbu pas terrible, tu auras beau mettre 5ms et un gain super fort, ça ne "figera" pas la turbu et tu vas en plus te prendre une image plus bruitée... Pas de miracle en gros. C'est toujours intéressant d'avoir un point de départ cependant : exemple j'avais décidé de passer de 10ms (100fps) utilisé en 2021 comme point de départ pour la luminance, à 13ms (75fps) pour 2022 (ce qui colle avec tes 60-80fps que tu cites) . Car ça me permet d'atteindre mon objectif de 220 de gain max avec l'ASI178MM. Après ce n'est pas figé, il faut adapter son point de départ en fonction des conditions, mais il faut bien commencer quelque part. Ca claque en effet, avec... 86° de hauteur, même plus besoin d'ADC avec un 400mm y compris dans le bleu ! Yes je vois passer ces images , j'ai pu avoir accès il y a 2 semaines accès à ses brutes RGB de sa Jupiter du 21/06/2021 pour faire mumuse en traitement, toujours instructif !!
  22. Jupiter par seeing de l'espace

    Au pifomètre ! Ahah en effet il faut quand même une cam couleur pour l'ADC! Mmmh je vois, je vais rester sur mon WF initial saison 2022 : Partie 1 : 3 x videos ASI678MC 80s et/ou 6000 images (total 4min) Partie 2 : 24 x videos ASI178MM 2x(4xL 4xG' 4xR') 100s et/ou 7500 images (total 40min) Partie 3 : 3 x videos ASI678MC 13ms 80s et/ou 6000 images (total 4min) N'est-ce pas comme cela que tu as fait ta couleur avec capteur mono (R' et G' ?) j'ai cru comprendre que justement tu n'avais pas "plaqué" la couche couleur prise avec l'ASI462MC ? Je ne cherche pas de règle , j'aime voir si les personnes qui pratiquent arrivent aux mêmes conclusions que mes essais effectués l'été dernier. C'est tout à fait ça, la mise en oeuvre doit être la plus rapide/efficace possible : soit poste fixe, soit balcon en laissant l'instrument + monture sur plusieurs jours/semaines d'affilées, soit un dobson qui se démonte en 2 parties (type doctelescope) et équipé d'une brouette sur une terrasse/un jardin de maison. Tiziano n'est pas "suivable" dans le sens qu'il est basé en Thaïlande avec Jupiter à 74° de hauteur et qu'il maitrise totalement son DK505mm. C'est pour ça que j'ai plus parlé de" En plus petit mais il y a peut-être moyen de faire quelque chose ".
  23. Hello Yann, tes images restent tout de même regardables ! Ne désespère pas, il y a forcément une raison à cette turbu et avant de se dire qu'elle est liée à l'endroit où tu vis, il y a de quoi creuser en turbu locale! Voici les quelques enseignements que j'avais pu expérimenter : Déjà avec ceci si tu n'en n'a pas déjà un, tu pourrais voir ce qui se passe en comparant la température (du côté du miroir) vs le sol vs les murs autour, vs la température ambiante : https://www.amazon.fr/gp/product/B08YY8Q4MB/ref=ppx_yo_dt_b_search_asin_title?ie=UTF8&th=1 En quelques points clés : -Arroser le sol en fin d'aprem (avec un pulvérisateur, inutile d'en mettre trop avec un tuyau d'arrosage). L'évaporation naturelle fonctionne comme une clim et va te faire perdre quelques degrés au niveau du sol pour l'aider à mieux suivre la chute de température ambiante. Tu peux accélérer l'évaporation avec un ventilo genre ça : https://www.euro-expos.com/fr/brasseur-pro-roulant-stanley-61cm-38884.html -mettre autant que possible la zone où tu poseras ton télescope à l'abris du soleil, -Faire pleins de tests avec le thermomètre IR (côté du miroir, sol sur plusieurs zones, murs proches). -la ventilation du primaire est aussi un gros point à creuser. Bon ciel! Ps : celui là à l'air sympa, 1,5m de diamètre !