tomat

Member
  • Content count

    871
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by tomat

  1. Crayford radio commandé

    Argggggggg, le dernier druide de Broceliande a encore frappé !! C'est extra, je vois que tu as pas mal ameliore le prototype Bon, je crois avoir retenu le principal, pour la telecommande pas la peine d'aller tapper dans la Subaru Impreza ou la 206 WRC, une simple ford Focus fera l'affaire... Et le deuxieme dob, il a avancé aussi ? [Ce message a été modifié par tomat (Édité le 19-04-2005).]
  2. Persée - Machholz, merci Christian Buil !

    spectro : quote:le suvi est nickel. La vache, les gars, je crois j'ai trouve ou est passe le reste du vin chaud...
  3. Ulysse quote:Elle a un intérêt ... culturel dirons-nous Effectivement, et en ce sens, la reponse m'interresse aussi. D'ailleur, concretement, c'est faisable, il faudrait que quelques optiques JML ou Vernet soit mise à la disposition d'un pro equipé interfero. Ou meme, comme le proposait David dans un autre thread, que des optiques mesurées à l'interfero soient mise à dispo de JML ou Vernet (ou une autre personne...) pour qu'elle soit mesurée au Foucault-Couder...Ca ferait un superbe article dans astrosurf Mag, en plus fabrice2 quote:Mettre un filtre, oué seulement tu vas introduire les défauts du filtre....galère...y'a tjs quelquechose pour t'emmerder tu sais :-)) Pfouuu, ba alors, un amateur ne peut pas tester sa lunette dans son petit coin, avec les moyens du bords Je sais ce que l'on va me dire : les disques d'airy, la comparaison des plages intra et extra, et un petit test sur la lune, jupi et quelques etoiles doubles permettent deja de se faire une idée, je suppose. [Ce message a été modifié par tomat (Édité le 19-04-2005).]
  4. Merci Spirou, et les autresfabrice2> Puisque le roddier n'est pas coherant en polychromatique, est-ce que l'utilisation d'un filtre à bande etroite style Ha ou OIII peut resoudre ce probleme ? Est ce reellement faisable sur le ciel (avec un tel filtre il ne reste lus grand chose comme lumiere meme sur une etoile tres brillante) ? Ou faut-il absolument une source artificielle (plus ou moins) monochrome ?Ulysse> quote:Il me semble que la MOINDRE DES CHOSES, pour ceux qui voudraient vivre avec leur temps, serait quand-même d’avoir une équivalence, même grossière, même avec une fourchette, entre ce qu’on peut lire sur un bulletin de contrôle correctement établi au foucault, et un test interférométrique bien fait. Je suis d'accord avec toi. De plus, si on se place d'un point de vue strictement commercial, un artisant fournissant un bulletin de contrôle à lambda/16 pour une optique qui serait ulterieurement contrôler à l'interfero à lambda/4 ne risque t-il pas quelquechose ?En même temps, je suis d'accord avec Spirou, si cette optique "effectivement" à lambda/4 est bien meilleur sur le ciel que ce qu'on a l'habitude de voir (optiques industriels...), on en a rien à faire que le bulletin ne soit pas exact, car en definitive c'est bien son utilisation qui compte. D'ailleur, jamais personne, en comparant une telle optique (lambda/4 à l'interfero) avec un autre telescope, n'irait dire à son proprio qu'il s'est fait avoir, car les images seront bonnes, tout simplement.C'est un peu comme si nous, simple mortel, je veux dire par la, non professionnel de l'industrie, une optique à lambda/4 "en vrai", on appellait ca une optique à lambda/16
  5. utilité des filtres antichromatique

    Salut AL,J'ai justement fait plusieurs tests sur une simple achro 80/400 qui possede un chromatisme encore plus prononcé que ta lunette. Et bien avec un filtre minus-violet, il y a une superbe et reelle amelioration, le halo bleu autour des etoiles a "pratiquement" disparu (il reste un petit liseret, mais le halo de depard etait plus large que celui que je vois sur ta photo de m42). Je parle uniquement de photo ciel-profond, je n'ai aucune idee de l'incidence en planetaire car je n'ai pas fait de test sur le terrain. Pour ce qui est du visuel c'est, au mieux, vraiment bof, au pire, vraiment null, suivant les filtres J'ai fais mes tests avec un filtre sirius optics, ils ont plusieurs type de filtres, mais ne te laisse pas berner par le nom du filtre, ou la description "marketing" fournit. L'info a retenir selon moi est uniquement la courbe de transmission. Suivant les filtres, outre le fait qu'ils coupent tous l'UV, le violet et un peu de bleu, ils ne repondent pas tous de la meme façon dans le jaune et le rouge, donc tu peux choisir le filtre qui sera le plus adapte à ta lunette, en fonction du rendu actuel.
  6. Persée - Machholz, merci Christian Buil !

    Elle est sympa epsi ) et puis, ca rappel de bons souvenirs
  7. A propos des refracteurs : Mise à part l'interfero, quels tests existe-t-il pour mesurer la qualité d'une lunette ? Ces tests fournissent-ils une valeur chiffrée du genre lambda/machin, et cette valeur peut elle etre comparee à celle fournit par l'interfero ? L'un de ces test est-il accessible aux amateurs souhaitant tester leur lunette par eux-meme ? Peut on faire un parrallele de "qualité" entre par ex, un mirroir et un objectif de meme diametre mesuré tous les deux à lambda/x sur un meme interferometre ?Enfin, au vue de tout ce qui vient d'etre dit à propos du foucault, n'est il pas plus facile d'obtenir une "mesure chiffrée représentative de la qualité" d'une lunette plutot que d'un telescope ?
  8. Salut psycho,C'est vraiment sympa ce grand champs. Il y a pas mal de chromatisme, mais je suis sur que tes images gagneraient enormement si tu utilisais un minus violet. Tu peux detailler ton temps de pose et ton traitement ? (J'imagine qu'il ne s'agit pas d'une pose unique, quel est le temps de pose d'une pose elementaire ?) Il fait quel diametre ce teleobjectif ?
  9. Ngc 3953 dans la Grande Ourse

    Superbe Marc ! Tout y est
  10. Autoguidage et Sphinx

    quote:En parlant de confusion, justement, il ne faut pas confondre le protocole LX200 qui est utilisé par les instruments Meade pour recevoir des ordres de pointage depuis un PC sur leur port RS232, et le port d'autoguidage qui lui est simple et n'utilise pas de protocole!!! Le protocol LX200 n'est pas utilisé que par les instruments Meade, puisque dans le menu autoguidage du skysensor le retrouve comme choix possible comme protocole d'autoguidage. Est ce que tu as reellement teste ton interface sur le port autoguidage d'un skysensor ? Je pense que ca ne fonctionnerait pas, et surtout, je pense que ca endomagerait le skysensor...Comment expliques tu que l'autoguidage par camera pictor (qui d'apres la notice d'utilisation que j'ai sous les yeux utilise le protocol LX200) ne fonctionne pas sur une Sphinx quelquesoit le cablage utilisé ?[Ce message a été modifié par tomat (Édité le 21-03-2005).]
  11. Autoguidage et Sphinx

    Quand tu utilises les interfaces que tu fais avec un skysensor, quel protocol selectionnes-tu dans le menu autoguidage ? Les interfaces que tu fais sont elles identiques à l'interface Achay (boite à relais) ?
  12. M82 à la web cam en 3h20 de pose

    Je trouve le resultat sur M82 vraiment superbe, avec ses details fins et ses jets, mais les ombres entourant les etoiles donne un cote surtraité, c'est dommage.(Je precise que mon ecran a une tres forte luminosité) [Ce message a été modifié par tomat (Édité le 20-03-2005).]
  13. Autoguidage et Sphinx

    Non pierro, tu confonds plusieurs choses.Il y a : - le port d'autoguidage, physiquement il s'agit bien souvent d'un port RJ12 femelle, quelque soit la monture (LX200, Sphinx, Skysensor...)- et le protocol d'autoguidage, il s'agit du language pour faire communiquer la camera et la monture (ce sont les données circulant dans les cables), et il n'est pas le meme suivant les montures et les cameras.Ex : avec une camera pictor, le protocol est le LX200, la prise physique est une RJ12, et bien, il est possible d'utiliser une pictor avec un LX200 et un skysensor, mais bien que le port physique soit compatible (RJ12) il n'est pas possible de l'utiliser avec la Sphinx qui ne comprend que le protocol SBIGMaintenant, pour les montures qui possedent un port RJ12 et qui comprennent les 2 protocols (comme le skysensor ou le LX200) il va falloir adapter le cable au protocol selectionné. Par exemple, une camera Meade pictor sur un Meade LX200 fonctionne directement avec le cable d'origine fournit avec la camera (normal ), par contre lorsque tu veux utiliser la pictor sur le skysensor, il faut en plus faire le cable qui va bien. Avec la Sphinx, tu pourras toujours faire toutes les combinaisons de cable possible, ce n'est pas ca qui fera fonctionner la pictor, puisque le probleme est que la Sphinx ne comprend pas le protocol (les ordres envoyée par la camera à la monture).Enfin, les boites à relais servent pour les montures qui ne comprennent aucun protocol, la boite à relais permet d'envoyer des impultions qui simulent l'appuis sur tel ou tel bouton de la telecommande.
  14. A ce propos et juste pour info, pour une precision optimale lors d'une mise en station par viseur polaire, il faut aussi regler la longitude, ce qui se fait sur la Sphinx, si je me souviens bien, en "demontant" un petit element au niveau du viseur polaire. C'est assez curieux, et peu de prorietaire de Sphinx le font...
  15. Tu as aussi des halos bleu autour des etoiles les plus brillantes, cela est du à la mauvaise correction dans l'UV de l'objectif achro (c'est normal), mais avec un minus-violet tout rentre dans l'ordre (fais toi en preter un pour faire quelques tests, et tu verras la difference est flagrante). En tout cas, encore quelques details à regler ici ou la et les resultats vont tomber, c'est sur...
  16. Photographie ciel profond ?

    Difficile de te conseiller, ca part un peu dans tous les sens la Si tu veux faire du grand champs, j'ai peur que la camera meade dont tu parles ait un capteur bien trop petit (je ne connais pas les caracteristiques, mais si ca rentre dans ton budget de 1000 euros, c'est forcement que le capteur est trop petit ) Et puis il faut faire attention, parcequ avec le facteur de "grandissement" du à la taille reduite du capteur par rapport à du 24x36, tu vas te retrouver avec une focale equivalente 24x36 assez consequente, et dans ce cas ce n'est pas sur que le LX puisse suivre avec suffisement de precision, meme en guidant, car le moindre petit mouvement erratique sera enregistré. Enfin, il faudrait essayer pour savoir... Et bien sur il te faut une table equatoriale, sinon tu seras trop limité en temps de pose unitaire, et tu devras compenser la rotation de champs par du traitement. Et pour avoir approche plusieurs fois la bete (LX200 10' + table eq) je trouve ca assez difficile à manipuler (mise en station, equilibrage...).Autrechose, si tu prends un APN reflex et une lunette achro (et meme une ED) tu auras des halo bleu autour des etoiles les plus brillantes, car ces lunettes sont mal corrigés dans l'UV et manque de pot, les APN reflex sont pas mal sensible dans cette longueur d'onde Donc à moins de taper dans de la lunette hors-budget, il va falloir filtrer les UV pour un resultat propre, ce qui implique une perte de signal, et donc la necessite de temps de pose plus long...Enfin, quelle genre de photo du ciel profond t'attire, parceque je pense que c'est plutot dans ce sens la qu'il faut reflechir au probleme, et non pas : "je peux me permettre tel matos, qu'est ce que je vais bien pouvoir faire avec ? " sinon tu risques d'etre décu...
  17. On ne peut pas dire ca, pour resumer je dirais :Avec un 300D sans le filtre IR-cut, tu vas pouvoir faire de belles images RVB "one-shot" suffisemment riches en Ha pour ne pas avoir une colorometrie type APN (M42 violette).En utilisant en plus des filtres à bande etroite comme un H-alpha, un OIII ou autre, tu pourras avoir d'autre "rendu" de ton image. En general, sur les nebuleuses tres etendu (donc tres faible) et riche en H-alpha, on utilise un filtre H-alpha pour augmenter le contraste entre la neb et les etoiles (car le H-alpha eteind particulierement les etoiles).
  18. Ca permet de ne garder que le H-alpha. Le resultat est une image monochrome, concretement lorsque tu recuperes ton RAW, tu aditionnes les 3 couches, le resultat est une image en noir & blanc qui represente presque uniquement les rayonnement du H-alpha de l'objet que tu as photographié. Ensuite il y a plusieurs possibilité, tu peux te servir de cette image comme d'une couche de Luminance dans une trichro LRVB, ou tu peux l'additionner à une couche rouge existante pour faire une trichro RVB dont le rouge serait "boosté". Tu peux aussi t'en servir pour remplacer la couche rouge, comme dans les trichromie Ha-SII-OIII (Ha=R SII=V et OIII=B). Ou encore, comme dans l'image precedante, faire une bichromie Ha-OIII-OIII (Ha=R et OIII pour V et B).
  19. Je confirme ce que dit Mezzo, j'ai fait des tests avec un 300D et un filtre H-alpha, et mis à part sur les trucs qui crachent vraiment fort en H-alpha (comme M42, ou probablement North America) ya vraiment pas grand chose qui sort. Les tests ont etes realisés avec une L150 et une L100, c'est sur qu'avec ton 400 tu aurais quand meme du signal, mais ce serait vraiment "gacher" du temps de pose...Quand à la comparaison filtre H-alpha + 300D VS filtre H-alpha + 300D sans filtre IR, ca n'a absolument RIEN à voir en terme de rendement. Tu auras beau mettre tous les filtres H-alpha que tu veux devant un 300D, si le filtre IR-cut le bloque, le H-alpha en question n'arrivera jamais jusqu'au capteur.Pour info, l'un de mes tests en H-alpha avec un 300D d'origine et une lunette L150 : la version grand format : http://jyamm.free.fr/download/astro/bichro_m42_20041219_big.png
  20. M81 au dob de 600

    Hé bien c'est vraiment de belles images.Je suis épaté de voir cela avec une configuration dobson.A+Seb le p'tit belge
  21. M81 au dob de 600

    La version "grande taille" est reellement impressionante ! Superbe boulot !
  22. NGC 4565 au dob de 600

    Belle Performance ! Bravo ! Les details sont d'une finesse, et dire qu'il s'agit uniquement de pose unitaire de 30s, pfouuuuuuuu... Pour info, à combien est ouvert ce newton ?
  23. Question temps de pse.

    Je me penche sur cette question depuis quelques temps, et certains de mes resultats sont... disons inhabituels.D'apres ce que j'ai pu constate, et surtout d'apres l'excellent travail de Christian Buil et d'autres en matiere de photometrie, on peut considerer que l'on arrive à un resultat très semblable avec une CCD lorsque l'on decoupe un temps de pose total en plusieurs poses unitaires, et ce quelquesoit le temps de pose unitaire à partir du moment ou il est supperieur au temps de pose minimum de détectivité de la camera. Concrètement, ca veut dire que si on considere que le temps de pose minimum de détectivité de ta camera CCD est de 30s, 10 poses de 30 s donneront le meme resultat que 5 poses d'une minute (modulo un petit chouilla negligeable, mais je ne me souviens plus de l'url du site ou cela etait demontré).C'est à cause de ce seuil de détectivité que l'on ne peut pas decouper en poses minuscules du type : 300 poses d'une seconde à la place de 5 poses de 60s.Maintenant, avec un 300D (et donc un capteur CMOS), j'ai la profonde conviction que ce n'est pas vrai. C'est à dire que l'on gagne beaucoup plus à cumuler des poses unitaires longues pour avoir le maxumum de signal possible. Je n'ai pas encore pu faire de tests dans de tres bonnes conditions, mais d'apres ce que j'ai pu faire jusqu'à present, la composition de 3 poses de 300s donne un bien meilleur resultat, en terme de détectivité, que 6 poses de 150s. J'ai bien precise en terme de detectivité, car bien evidemment en terme de rapport signal/bruit la composition de 6 x 150s donne une image bien meilleur. Mais, aussi profonde soit elle, cela ne reste pour l'instant qu'une conviction
  24. M63 webcam C14

    Remarquable !
  25. NGC2841 avec C8 et webcam N&B

    Salut Stephane,L'une de tes plus belles images, selon moi bravo !