Thierry Legault

Member
  • Content count

    6590
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    9
  • Country

    France

Everything posted by Thierry Legault

  1. Je démarre ce fil en essayant de quantifier les choses. Je pars sur 10000 satellites à terme, tous projets confondus. Le ciel faisant 41000 degrés carrés, ça nous place une moyenne d’un satellite pour 4 degrés carrés, c’est-à-dire dans chaque carré de 2°x2°. Ça commence à faire du peuple Hypothèse en photo CP sur instrument : des poses de 30s sur un champ de 2° (APS-C sur 500mm de focale). Un satellite à 1000 km de distance fait du 0,5°/s, donc il a parcouru 15° en 30s. Sauf erreur, j’estime que pour que ce satellite soit visible sur la pose, le champ visé doit être situé quelque part dans un rectangle céleste d’environ 15°x4° centré sur la trainée du satellite. Ce rectangle fait 60 degrés carrés, donc 1/700 de la surface de la voûte céleste. En partant sur 10000 satellites, ça fait statistiquement une quinzaine de satellites qui y passent, j’aurai donc en moyenne une quinzaine de zébrures sur chaque pose de 30s. J’aimerais bien avoir l’assurance que les algos de réjection vont pouvoir éliminer tout ce bordel sans résidus, et ça je n’y croirai que quand on m’en fera la démonstration. Une chose est sûre, il faudra un grand nombre de poses et qu’elles soient les plus courtes possible, et rien que pour les comètes ça va être coton… (calculs corrects plus bas) Les Starlink que j’ai filmés la semaine dernière étaient à 350 km d’altitude et étaient plus brillants que magnitude 2. En montant à 550 km, ça les ferait passer à m3 (à cette altitude ils seront visibles avec un soleil encore à -30° sous l’horizon, c’est-à-dire toute la nuit chez nous entre mai et juillet, quand il fait beau et qu’on a la plus belle partie de la VL). Certains disent que les panneaux solaires sont encore en configuration « low drag », qu’en config finale les satellites seront moins brillants, mais sans en apporter la moindre démonstration. Je vais essayer de filmer ceux du premier lancement et qui sont à poste (encore faut-il qu’il fasse beau au bon moment et que je sois dispo). Si on a des milliers de trucs à m3 ou m4 qui se baladent dans tous les sens, ça veut dire qu’il y aura dans le ciel plus de satellites que d’étoiles visibles, et il y a pas mal de constellations qui vont devenir difficiles à identifier. Bon courage pour retrouver sigma octant pour faire une mise en station dans l’hémisphère sud… Un nightscape pris au 24mm sur 24x36 doit faire dans les 5000 degrés carrés, donc avec 10000 satellites ça fait pas mal de dizaines de plus de 1000 merdouilles qui font des petits traits dans tous les sens…Les time-lapse risquent d’être animés. Quant aux rotations et filés d’étoiles, il pourrait y avoir plus de traits de satellites que d’arcs d’étoiles… Et à la prochaine belle comète qui passe, style Hale-Bopp, Hyakutake ou McNaught, ça risque d’être sportif aussi… Superoptimiste, je te laisse estimer le nombre de trainées qu’il aurait fallu que tu effaces sur toutes les poses de ta méga voie lactée ! Ah si, une bonne nouvelle quand même : les gens qui veulent photographier des étoiles filantes seront heureux, ils en auront plein sur chaque photo et sans même attendre un essaim Quelques dizaines de satellites en orbite basse, des trainées sur quelques poses d’une série, un ou deux avions et quelques satellites sur un nightscape, ça se gère, on a l’habitude. Je crois que certains ici n’ont pas conscience qu’on plonge dans l’inconnu et qu’on n‘est plus du tout dans le même ordre de grandeur ! Alors oui, on ne les stoppera sûrement pas (bonne nouvelle pour SpaceX et Porsche) mais tout ce qu’on peut faire pour limiter les dégâts et faire diminuer leur luminosité est bon à prendre. La résignation de certains ici me nâvre.
  2. Quelques conseils pour mon transit?

    bien préparé et bien réalisé La distance de l'ISS est effectivement un paramètre déterminant, à la fois sur sa taille apparente et sur sa vitesse apparente (plus elle est proche, c'est à dire haute sur l'horizon, plus elle est grande, mais plus elle est rapide...ce qui conduit à réduire le temps de pose et à faire monter le bruit : on ne peut pas tout avoir ! )
  3. effectivement on le voit bien...comme tous les petits défauts qu'on voit sur les images qu'on a traitées, et que les autres ne remarquent généralement pas (je connais bien ce phénomène )
  4. reste la question : est-ce que c'est vraiment gênant en pratique ? Je note que les halos sont peu perceptibles en L, et plus en bleu. En traitement LRGB, on aura donc un halo très faible ne touchant que les étoiles vraiment brillantes, et bleuté (ce qui est toujours mieux esthétiquement qu'un halo rouge ou vert, je pense). De plus, sa taille est limitée à 4 minutes d'arc, par exemple le halo d'Alnitak sera très loin d'atteindre NGC2023. Personnellement, avant de prendre une décision je ferais (si ce n'est pas déjà fait) un essai en conditions réelles (c'est à dire jusqu'au bout du traitement) sur les Pléiades (cas assez extrême je pense), la tête de cheval avec Alnitak, peut-être Antares et les nébulosités environnantes. Sur tout ce qui est galaxies, globulaires, comètes, je pense qu'il n'y a pas de problème. Sur la FSQ les étoiles excentrées ont des aigrettes dissymétriques : j'aimerais mieux sans, mais je vis avec
  5. 2 mm ça me semble grand pour être la vitre du capteur En tout cas je pense que cette "épaisseur" de 2 mm c'est la clé de l'énigme. Qu'est-ce qui fait 2 mm dans le train optique ? Le hublot de la caméra, les filtres ? On peut imaginer une réflexion sur une face arrière (hublot ou filtre), puis réflexion sur la face avant et retour vers le capteur. Ce qui fait, pour une pièce optique de 2 mm d'épaisseur, un trajet optique rallongé de 4 mm (donc un foyer décalé d'autant) pour l'image fantôme, ce qui correspond à ce qu'on observe. Et dans ce cas, le phénomène est indépendant de la distance entre cette pièce optique et le capteur, il ne dépend que de son épaisseur. Enfin, quand je dis indépendant, je parle du diamètre de l'image fantôme. Si la source est inclinée sur l'axe optique, alors le reflet va se décaler par rapport à l'étoile et ne sera plus centré, et là ça peut dépendre de la distance au capteur. Il y a peut-être une manip à voir de ce côté : incliner les filtres et voir ce qui se passe.
  6. il est évident qu'un filtre à 21 mm du capteur ferait un halo beaucoup plus grand : 21x2/6 = 7 mm soit pas loin de 2000 pixels (x2 car il faut compter l'aller-retour capteur-filtre-capteur) Cas 1, le halo fait 157 pixels soit 0,59 mm. Multiplié par 6, ça fait 3,5 mm, et divisé par 2 (toujours pour la même raison) ça fait 1,8 mm : donc le "réflecteur" est 1,8 mm en avant du capteur. Exit filtres, diviseur optique... Comme quoi un brin de géométrie et une règle de trois (vous savez, tous ces trucs qu'on apprend à l'école primaire et qui ne servent à rien ) permet de quantifier les choses au lieu de tourner en rond sans trouver la solution
  7. 1. Rapport F/D instrumental = ? 2. Distance capteur-filtre = ? 3. Diamètre du halo en pixels = ?
  8. Canon traficote ses raw !!!

    Contrairement à ce que certains pensent, Nikon ne traficote plus ses raw depuis bien longtemps (sauf aux iso très élevés, comme tout le monde). Maintenant, c'est au tour de Canon ! Sur les récents R5 et R6, et le 1DX III, il y a de la réduction de bruit (non débrayable) sur les raw. Et surprise, ce n'est pas à haut iso mais à bas iso : jusqu'à 640 iso pour le R5 et jusqu'à 1250 iso pour le R6. Au-dessus, c'est clean. Ca explique le fait qu'à 400 iso le R5 présente moins de bruit de lecture qu'à 800, ce qui est du jamais vu ! https://www.photonstophotos.net/Charts/RN_e.htm#Canon EOS R5_14,Canon EOS R6_14 Quel est l'effet sur les images astro, mystère, mais je ne risquerais pas à acheter un de ces boîtiers dans ces conditions...A noter que le nouveau boîtier Panasonic S1R (24x36) fait la même chose. Après les fake news et les fakes pictures, les fake raw...
  9. Canon traficote ses raw !!!

    sauf qu'en l'absence de norme contraignante ou de règlementation, tu n'as aucune chance. Le constructeur fait ce qu'il veut, et tout le monde (ou presque) va te répondre : si cet appareil ne te convient pas, achète dans une autre crèmerie. Sauf que chez Sony il y a le star eater, Panasonic trafique les raw du S1R et Canon s'y met...Il ne faudrait pas que ça se généralise trop. Et puis comme il a été justement dit ici, une fois équipé en objectifs on ne change pas aussi facilement de marque de boîtier Je pense que le seul moyen est de faire du buzz pour freiner ces tendances, à condition que le constructeur soit un peu réceptif à ce genre de chose (pas Sony, donc...)
  10. Canon traficote ses raw !!!

    air connu : "moi ça ne me gêne pas pour ce que je fais, donc c'est un faux problème" (jusqu'au jour où...)
  11. Canon traficote ses raw !!!

    oui je crois aussi ce que tu as constaté empiriquement recoupe très bien les mesures (qui ne sont finalement que la mise en chiffres, avec un protocole rigoureux, de ce qui sort de fichiers raw réels, donc il n'y a pas lieu d'opposer pratique terrain et mesures, qui se rejoignent toujours quand elles sont bien faites) : https://www.photonstophotos.net/Charts/PDR_Shadow.htm#Canon EOS 5D Mark III,Canon EOS 5D Mark IV,Canon EOS 80D,Canon EOS R5 Les progrès de Canon sur leurs capteurs sont indéniables et je ne parle pas d'escroquerie à ce niveau. Du coup, on se demande encore plus quelle mouche les a piqués de trafiquer les raw à bas iso sur les derniers boîtiers (si ce n'est pour aboutir à des chiffres en apparence plus flatteurs). Ils n'ont pas besoin de ça, et si on veut lisser le bruit, on peut très bien appliquer de la réduction de bruit au développement des raw, Et je ne vois pas de raison d'être indulgent sur ce point car ce qui est inquiétant, au-delà de l'instant présent, c'est que Canon pourrait avoir envie de généraliser ça à tous les crans iso (après tout, pourquoi s'arrêter en chemin ?), et que ça donne des idées à d'autres : il est plus facile de booster sa dynamique (du moins sur le papier) par un algo dans le firmware que par l'amélioration des capteurs (encore une fois, comme Volkswagen). Dans les années 2000, 99% des astronomes se sont tournés vers Canon car les capteurs Nikon étaient non seulement moins bons en thermique, mais trafiquaient les raw façon star eater (mais sans temps de pose plancher), et ça faisait râler plein de gens, à commencer par les possesseurs de boîtiers et objectifs Nikon. Il ne faudrait pas qu'on se retrouve un jour avec une offre de boîtiers à raw non trafiqués de plus en plus réduite, voire inexistante Canon, Panasonic, Sony...ça commence à faire du monde, d'autant que les ventes de reflex baissent globalement et que le panel de fabricants a tendance à se réduire : Olympus arrête la photo, et Nikon n'est peut-être pas éternel...
  12. Canon traficote ses raw !!!

    s'il n'y avait que les étoiles qui n'étaient pas fines...
  13. Canon traficote ses raw !!!

    au 135 mm aussi, ça se voit très bien (j'ai mis des images dans un autre fil). Un 7S sur FSQ, config courante au niveau focale, donne un échantillonnage de 3,3"/pixel, de quoi récupérer des étoiles très fines (enfin, sans star eater) même avec un seeing français. Alors c'est quoi, "un peu de focale" ? Et quand bien même...j'imagine la scène : - bonjour monsieur Renault/Peugeot/Citroen, je reviens vous voir car la voiture que vous m'avez vendue broute en-dessous de 100 km/h - et au-dessus de 100 ? - ah non, au-dessus ça va - hé bien alors entre nous, sur autoroute, c'est un faux problème. Une autre question ? -
  14. Canon traficote ses raw !!!

    sauf que cette dynamique est fausse, le capteur n'est pas meilleur, c'est le lissage des raw qui permet d'améliorer (avec des guillemets) le bruit. Donc de donner un calcul de dynamique plus favorable, tout aussi bidonné que les calculateurs Volkswagen qui étaient trafiqués pour donner de meilleures valeurs sur banc de test mais n'amélioraient en rien la consommation ou la pollution en conditions réelles. Avec les Canon précédents on pouvait tout aussi bien appliquer de la réduction de bruit au développement des raw, avec l'avantage de pouvoir le doser comme on veut ou de le désactiver. Bon, je me dis finalement que Canon aurait tort de se gêner, puisqu'il y a des clients pour considérer que la supercherie est spectaculaire... De quoi donner des idées aux autres, tiens... Débat récurrent sur les forums photo : "les Canon manquent de dynamique". Puis, quand on demande à ceux qui affirment ça de montrer des exemples réels qui prouvent ce manque de dynamique, il n'y a plus grand monde pour en fournir...Tu aurais des exemples de photos "compliquées à traiter" à cause de la dynamique limitée ? Hors HDR bien sûr.
  15. Canon traficote ses raw !!!

    pas la peine de passer au mk II ou au RP, c'est clair : https://www.photonstophotos.net/Charts/RN_e.htm#Canon EOS 6D_14,Canon EOS 6D Mark II_14,Canon EOS RP_14 Sinon, moi je ne suis équipé qu'en objectif en monture Canon (j'ai bien dit en monture : en fait ce sont tous des Sigma), avec un adaptateur Sigma pour monture Sony ça marche très bien sur mes boîtiers Sony
  16. Canon traficote ses raw !!!

    Beaucoup de gens achètent leur boitîer pas que pour l'astro. Celui qui a l'usage d'un de ces appareils pour d'autres types de photos que l'astro n'a pas forcément envie d'en acheter (ni trimballer) plusieurs. Et puis, cher ou pas cher ce n'est pas la question. La question c'est : sachant que ce sont les 3 derniers Canon sortis (hormis le 850D, pas encore mesuré), ce tripatouillage ne va-t-il pas devenir systématique, comme le star eater chez Sony ? On verra bien les mesures sur le 850D... Et celui qui veut du 24x36 récent chez Canon, tu lui proposes quoi ? Le dernier 24x36 non traficoté c'est le RP, sorti en 2018. Même capteur que le 6D mk II sorti l'année d'avant, qui lui-même ne fait pas de prouesses par rapport à son prédécesseur le 6D. Bon, d'accord le RP est moins cher que les R5 et R6...après, devoir monter à 12800 iso pour un bruit de lecture encore supérieur à 2 électrons, faut aimer Canon pour être indulgent... Bref, attention au "moi ça ne me gêne pas, donc c'est sans importance". Jusqu'au jour où... Le "voir ce que ça donne", sur un truc non débrayable (donc pas de comparaison possible avec/sans), c'est plus facile à dire qu'à faire...Imagine que le star eater soit indépendant du temps de pose sur les Sony, bon courage...
  17. Canon traficote ses raw !!!

    que sur le X-E3, avant 200 et à partir de 3200 c'est du "faux" iso, donc sans intérêt. 800 iso en CP c'est bien, on peut gratter un tout petit peu en montant mais moi je resterais à 800.
  18. Canon traficote ses raw !!!

    là, tu prends clairement le problème à l'envers ! Pourquoi monter en iso ? Pour réduire le bruit de lecture. Et à partir du moment où le bruit de lecture ne diminue plus, on peut s'arrêter. Traditionnellement, chez Canon, le plateau de bruit de lecture commence assez haut, dans les 1600-3200...qui est justement la valeur à laquelle on se place. Mais chez Sony par exemple il peut être bien plus bas, par exemple sur un 7R IV il commence à 320 iso : il n'y a donc plus guère d'utilité à aller au-dessus. Et sur un capteur qui serait totalement isoless, on pourrait rester à 100 iso et profiter ainsi du maximum de dynamique. Et comment détermine-t-on cette valeur optimale ? Justement à partir des mesures de bruit de lecture. Ainsi, sur le R5 le bruit de lecture est au plus bas à 400 iso (et ça remonte ensuite ), donc on pourrait en déduire que c'est la valeur optimale, or il n'en est rien puisqu'il y a lissage de bruit ! Il est à craindre que Canon, à force de se faire reprocher par des photographes le manque de dynamique à bas iso comparé à la concurrence, et de se taper des notes pas terribles dans les scores de performances type Dxo, ait cédé à la tentation de booster en apparence la dynamique à bas iso en trafiquant les raw (c'est la version R5 turbo peut-être...). Bienvenue chez Volkswagen Canon !
  19. Pupille max Ethos 17 = 11mm, i.e. presque f/1.4 !?

    ah tu nous as manqués... Pas pu m'empêcher, c'était trop tentant
  20. fonctionnement séparation d'image d'une bino ?

    sur la mienne c'est un prisme avec une face semi-réfléchissante, qui réfléchit la moitié du flux et laisse passer l'autre moitié. En coupe, ça n'est pas symétrique.
  21. Canon traficote ses raw !!!

    Non, heureusement. Mais il est cher...
  22. Canon traficote ses raw !!!

    comme pour le star eater chez Sony je pense : ils ne voulaient pas que ça se sache, et maintenant que ça se sait ils ne veulent pas que ça se voie...
  23. Canon traficote ses raw !!!

    Pour ceux qui veulent en savoir plus, une discussion (très) technique : http://www.dpreview.com/forums/thread/4508766
  24. Il n'y a pas de "plus petit détail détectable". Les étoiles sont détectables et cela à n'importe quel échantillonnage (du moins jusqu'à une certaine magnitude qui dépend de l'instrumentation, du temps de pose, du ciel...), alors qu'elles font une dimension angulaire infinitésimale. Tout est une question de contraste. Je crois que tu confonds détection (1 détail) et résolution (séparation de plusieurs détails)
  25. Onduleur

    ...et c'est là où les descriptifs techniques sont limites mensongers, en tout cas très orientés pour tromper le client (je crois que ça s'appelle le marketing ) Exemple avec celui-là : On lit en haut de page : 50000 mAh. Je passe sur les mAh : pourquoi pas des Ah comme pour les batteries auto ? Ah oui, ça fait plus impressionnant...Comme si on vous vendait le kilo de patates en tant que "1 million de milligrammes", on a tout de suite l'impression d'en avoir plus dans le panier (ou dans l'estomac) Bref, là on se dit : chouette, 50 Ah, c'est la capacité d'une batterie auto standard. Que nenni ! Parce que ce qui n'est pas dit, c'est sous quel voltage. Bien caché, beaucoup plus bas, on lit 185 Wh (parfois, on ne trouve même pas cette info : comme d'habitude dans les pubs et les descriptifs, le plus intéressant c'est ce qui est passé sous silence ou bien caché). Division entre les deux : les 50 Ah, c'est sous 3,7 volts. En 12 volts, ça ferait 15 Ah, et on tombe dans la petite batterie moto. Ca fait tout de suite moins rêver... Avec mon ordi portable dont l'alim mentionne "180W 9,23A 19,5V", ça tiendrait combien de temps plein pot ? 1h (et encore, je ne tiens pas compte des pertes) Et comme tout le monde a appris ces histoires de volts, ampères, watts et kWh à l'école mais a tout oublié en se disant que ça ne servait à rien dans la vie, tout ce marketing a encore de beaux jours devant lui...