Rydel_Charles

Member
  • Content count

    1225
  • Joined

  • Last visited

  • Last Connexion

    Soon available - 40118

Everything posted by Rydel_Charles

  1. noir mat, mais vraiment mat...

    La Z306 absorbe 99% quand un mat "normal" fait 97%. c'est en gros trois fois plus. Elle doit coûter bonbon.Où as-tu acheté la noire mate Rosco ? Il y a aussi la Toll-Métaux noir mat chez Tollens.[Ce message a été modifié par Rydel_Charles (Édité le 26-12-2014).]
  2. mammeloage recalcitrant

    Le 73 à la limite mais là, NON !
  3. mammeloage recalcitrant

    Reparts au 80... Joyeux Noël
  4. c'est zarbi que l'on utilise pas plus largement les stabilisées en astro et continu à considérer les swaro et leica et zeiss comme des choix raisonnables...
  5. "on pourrait même imaginer un miroir qui se roule sous le bras, comme une feuille de mylar ? bon on peut toujours rêver ..."Ben pas tant que ça. Imaginez une feuille de mylar ou autres sur une cuve dans laquelle on ferait une vide relatif par exemple ou des électrodes astucieusement disposée et sur lesquelles on applique divers potentiels... Voilà un sujet à creuser non ?
  6. Effets de la diffraction par l'araignée du secondaire

    Comment, tu n'as pas lus "Conception et construction des télescopes et astrographes amateurs" ? C'est expliqué dedans, après reflexion, dommage [Ce message a été modifié par Rydel_Charles (Édité le 23-12-2014).]
  7. Effets de la diffraction par l'araignée du secondaire

    Bon moi le sujet qui m'a pas mal branché c'est les combinaisons à deux miroirs mais trois réflexions. Astrographes dont la longueur n'est pas beaucoup plus grande que le diamètre. Le CCD se fixe sur l'avant et l'image passe au travers du secondaire, le primaire étant aussi le tertiaire. J'en parle quelque part... Les perfs sont reeemarquables.[Ce message a été modifié par Rydel_Charles (Édité le 22-12-2014).]
  8. Effets de la diffraction par l'araignée du secondaire

    le off axis est une tradition Allemande, ils ont fait plein de trucs sur ce principe, mais les gars, ce que vous allez gagner en supprimant l'obstruction aux prix de complications diverses vous allez le reperdre au niveau aberrations. Et oui. Si vous voulez un F/4 off axis il vous faut partir d'un F/2 de diamètre double. Punition : grosse coma et dissymétrique en plus. Ce que l'on gagne ici, on le perd là, sauf à avoir de long F/D. Mais bon pour le fun pourquoi pas ?
  9. Et personne n'a essayé les stabilisées Canon ? Dommage... [Ce message a été modifié par Rydel_Charles (Édité le 21-12-2014).]
  10. Effets de la diffraction par l'araignée du secondaire

    Je présume que ici il s'agit d'avantage de faire de la spectro solaire que de former une image ? Alors on est pas loin du cas de l'antenne télé. Mais nous, c'est une image qu'on veut et pas trop perturbée si possible par des obstacles auxquelles s'ajoute la variabilité de ces obstacles (couche limite).
  11. Effets de la diffraction par l'araignée du secondaire

    La réponse est la suivante: une antenne parabolique ne forme pas une image, elle met à disposition d'un amplificateur un niveau de signal et donc l'obstruction et la diffraction ont pour effet entre autre de diminuer un peu ce signal. Le télescope lui forme une image et des rayures de 20mm ça passe pas inaperçu. Ta réputation en souffrirait un peu [Ce message a été modifié par Rydel_Charles (Édité le 21-12-2014).]
  12. Effets de la diffraction par l'araignée du secondaire

    Tiens voilà une idée qu'elle est bonne le dépôt d'alu (ou autres) sur carbone! Mais question aigrettes ça risque de se voir un peu beaucoup avec cette structure (équivalentes à quelques grosses rayures de 15-20mm sur le miroir! ) mais bon ça revient à supprimer la cage secondaire, économie non négligeable qui se discute pour un astrographe très ouvert de grand diamètre avec capteur en bout.... D'avantage de problèmes liés aux branches, oui. Moi l'idée me plait bien... ça a déjà été envisagé ? Sinon l'émissivité est une constante. [Ce message a été modifié par Rydel_Charles (Édité le 21-12-2014).]
  13. Effets de la diffraction par l'araignée du secondaire

    Il n'en demeure pas moins qu'un système à fils sera toujours supérieur à ceux là puisque de couches limites, il n'y a pas. La question maintenant c'est ce que l'on gagne versus les angoisses que l'on peut avoir en terra incognita. Sur la couche limite c'est clair, concernant l'obstruction sur l'axe pas forcément beaucoup mais tout dépend du matériau que l'on utilise. Il convient donc ici de ne pas tirer de trop rapide conclusion du style de celle qui a fait refuser en publication le Dobson par Sky & Telescop... Mais il est clair et cela se calcul, que des lames de 2mm pour un 400 ben c'est trop et ce que l'on met dans les aigrettes, il faut bien le prendre quelque part et donc baisser le rapport de Strehl... Et pour ceux qui ne l'auraient pas saisi, je ne suis ni l'ennemi du carbone ni de l'acier inox je me dis seulement que ceux qui ont une autre vision ne sont pas forcément plus c... et moutonniers que nous le sommes mais que ces idées et bien il faut les examiner.
  14. Mais les amis quel est le projet ici ? Obtenir une résolution de 0,1 sec d'arc ? Je crois pas... Vous oui ?
  15. Effets de la diffraction par l'araignée du secondaire

    Heu les amis avant de jeter le bébé avec l'eau du bain on pourrait se demander quel serait le matériau idéal pour par faire "bling et blong" non ? Et comment on peut monter ça astucieusement sans prise de tête hein ? Car vos lames un peu épaisses, elles dégradent l'image autant que l'obstruction, houai ! Mais quand on a un 600, c'est peut-être pas un problème car on en a sous le pied? bof bof... Moi qui pensais avoir à faire à des puristes qui cultivent le lambda, le RMs, le Strehl et patati et patata
  16. William S. à l'honneur

    C'est ici : http://www.ouillade.eu/culture/le-soler-amateur-passionne-dastronomie-william-salies-construit-ses-propres-telescopes/88686#comments
  17. Effets de la diffraction par l'araignée du secondaire

    re.[Ce message a été modifié par Rydel_Charles (Édité le 15-12-2014).]
  18. Effets de la diffraction par l'araignée du secondaire

    Dans ces conditions, l'araignée constituée par des files devrait donner les meilleurs résultats non ?
  19. les Mewlons ne sont pas des Dall-Kirkham!

    On trouve des oculaires de 40mm, mais pour D/2 un oculaire de 30mm est ok, le pupille est de 2mm est le grossissement de x100, le champ est de 1/2° dans un Plossl vulgaris mais un correcteur devient indispensable pour la coma.
  20. les Mewlons ne sont pas des Dall-Kirkham!

    Je vois pas comment tu vas aligner ça ! Mais en simple scope + Bino c'est exceptionnel (L/4 en bord de champ) et facile à faire. Et pourquoi une focale si longue ?
  21. les Mewlons ne sont pas des Dall-Kirkham!

    Bricodob, quel est le coeff de déformation du primaire ? Pourquoi 300mm de dégagement arrière pour un 200mm ? Prendre un grandissement de x5 signifie que tu auras (5^2+1)2= 13 fois plus de coma que sur un cassegrain ! Prends un grandissement de 3 fois + un Barlow x2 ou x1,8 avec une distance arrière de 150mm. Tu as ainsi moins de courbure de champ et la coma est seulement x5 par rapport au Cassegrain. AMHA elle est négligeable.Voici ce que tu peux espérer avec G=3 et donc F/15 (L/4 en bord de champ de diamètre 10,5mm):R1=1976 k=-0,662 (ellipse) R2= 841 k=0 D2=60mm @ +-0,1° Obs=30% d entre les miroirs = 706mm d arrière 150mmAvec un peu de chance on pourrait faire un correcteur pas cher avec des lentilles standards qui sait pour un champ pls grand . Mais un tel projet mériterait au moins un 300mm tant qu'à faire. [Ce message a été modifié par Rydel_Charles (Édité le 11-12-2014).]
  22. les Mewlons ne sont pas des Dall-Kirkham!

    La coma du DK est (G^2 +1)/2 fois plus élevé que le Cassegrain. En d'autres termes, il ne faut pas avoir un grandissement G trop élevé (3 c'est bien) mais en revanche une focale primaire assez longue pour le planétaire ce qui en définitive nous donne un système assez obstrué, mais comme de toutes façon le champ est faible on se contente d'un champ de pleine lumière égale à zéro ou presque.Non, le tolérancement n'est pas critique avec un CDK 500 F/8 et un primaire F/3 ellipsoïdal en tous cas bien moins qu'un RC car le secondaire est sphérique et ça c'est super en terme qualité de surface, de facilité de fab et de mesure et de robustesse au tolérancement sans compter une déformation de -0,7 au lieu de -1,25 pour le primaire. Mais bon, tout dépend de ce que l'on appel critique. Si la mécanique est mal conçue dans tous les cas ça le fera pas, mais toutes choses restant égalent par ailleurs, c'est lui le vainqueur y compris en terme de prix et de rapidité de développement.Evidemment on peut corriger le DK surtout à F/12 pourquoi pas. Je rappel accessoirement que le CDK est analysé en détail dans le CCTAA. [Ce message a été modifié par Rydel_Charles (Édité le 11-12-2014).]
  23. les Mewlons ne sont pas des Dall-Kirkham!

    Attention, le CDK n'est pas un DK + un correcteur. C'est un dispositif ayant un primaire elliptique, un secondaire sphérique mais qui est ré optimisé globalement avec le correcteur. On obtient de la sorte un champ superbe. Les avantages du DK sans ses inconvénients en quelque sorte, pour moi le Graal des astrographes.
  24. les Mewlons ne sont pas des Dall-Kirkham!

    Ceux que cela intéresse trouveront ici une analyse du DK datant je crois de 2009 : http://www.astrosurf.com/astroptics/le_telescope_de_dall-kirkham.html Et du Mewlon : http://www.astrosurf.com/astroptics/le_mewlon_250_analyse.html
  25. les Mewlons ne sont pas des Dall-Kirkham!

    Il existe en effet une infinité de couples de déformations permettant de corriger l'aberration sphérique. Mais là, on est très proche du DK et comme il est long de tomber pile poile au niveau du primaire, comme il a été dit, on travail le secondaire. Mais l'esprit reste celui d'un DK.