emmanuel fontaine

Membre
  • Compteur de contenus

    1 228
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France

Réputation sur la communauté

43 Neutre

À propos de emmanuel fontaine

  • Rang
    Membre très actif

Informations personnelles

  • Centres d'intérêt
    La montagne sous toutes ses formes, windsurf, astronomie
  • Instruments
    Newton Skywatcher Quattro 200 F/4, Lunette Omegon 66/400
  1. Motorisation en DEC d'une plateforme équatoriale

    Oui, Christophe, je sais, c'est pas parfait... C'est effectivement l'une des raisons qui m'avaient fait abandonner ce système, alors qu'il était quasi réalisé. Oui, Bernard, le système Tom O est pas mal du tout. Le truc est que je n'ai pas la place de l'adapter sur ma plateforme actuelle. Il faudrait que je la refasse entièrement. Misèèèère, voilà que mes neurones se mettent de nouveau à me faire hésiter...
  2. Motorisation en DEC d'une plateforme équatoriale

    Merci à tous les deux Effectivement, il y a plein de solutions alternatives à la plateforme double axes... Je vous enverrai les photos!
  3. Motorisation en DEC d'une plateforme équatoriale

    Merci astrocg En fait, j'avais déjà envisagé cette solution, et l'avais en partie réalisée. J'ai fait une petite photo pour la démo; j'ai également fait la partie tige filetée et la "connexion" avec le bras. Tout est quasi prêt en fait!. En une paire d'heures, plus les vernis, et ça sera prêt à marcher. C'est vrai qu'elle est simple, facile à réaliser, et sans doute très efficace. Mais je ne la trouvais pas très "élégante", il fallait un peu charcuter les belles lignes épurées de ce dobson (notamment, tout est apparent dont le vilain moteur) qui est, parmi la dizaine d'instruments que j'ai réalisés, le plus réussi. Et j'ai essayé de trouver quelque chose de plus abouti. Le casse-couilles donc... Tout bien réfléchi, c'est sans doute un bon compromis.
  4. Bonjour à toutes et tous Je réfléchis depuis quelques temps à tenter de modifier ma table équatoriale, ou d'en refaire une, pour bénéficier d'une motorisation en DEC et tenter, éventuellement, de faire de l'autoguidage et exploiter à fond mon Dobson de 16" avec le Canon 6D. Certains le font avec succès. Ma table équatoriale actuelle, au delà du fait qu'elle soit un peu légère, fonctionne très bien en AD. J'ai des moteurs impeccables, une raquette Boxdoerfer, bref y'a plus qu'à. Je vois deux systèmes différents de motorisation: un du type JM Becker (plateau supérieur motorisé), robuste, pas compliqué à fabriquer mais pas super élégant au sens où il ajoute pas mal de hauteur. Un autre genre plateformes TOM 0 (galet excentré qui actionne l'un des patins). Plus difficile à réaliser mais plus élégant. Certains font de l'astrophoto avec ces engins avec des résultats époustouflants. A votre connaissance, y a-t-il d'autres systèmes? Des idées pour une réalisation maison sans outillage particulier (j'ai pas de tour ni fraiseuse...) Merci à vous
  5. Newton Sky-Watcher 200/800 Quattro

    J'en ai un. Version carbone. Il est parfait. L'optique est bonne (j'ai testé le primaire au Foucault à L/6 sur l'onde, traces de polissage "vigoureux" sans surprise). Secondaire bien dimentionné, porte-oculaire costaud, il tient la collimation. Que demander de plus pour le prix?
  6. réducteur pour FS 102

    Excuse Gégé, j'avais mal lu... Purée, c'est un budget ce réducteur!
  7. réducteur pour FS 102

    Euh, Gégé... Mon réducteur/correcteur pour ma FS102 est "celui qui va bien" et il a un facteur de réduction de 0.8, pas celui que tu indiques. Tout est réduit d'un facteur 0.8: focale et donc F/D. C'est quoi Gége ton réducteur?
  8. La Chaîne de Markarian à la FS 152 mm

    Simplement superbe
  9. Bilan APN en 2018

    Ah et j'ajoute qu'avec le 6D à 3200 ISO, dans l'environnement où je suis, le fond du ciel crame déjà au delà de 1min. Il est aussi sensible, le bougre. Y'a une foule de posts sur le sujet. Ma monture AZEQ6, pourtant optimisée par Pierro Astro, ne me permet pas de poser 30 sec sans autoguidage avec mes 800mm de focale. Donc les avantages du Sony A7s ne compensaient pas les inconvénients : autoguidage obligatoire. D'où mon choix
  10. Bilan APN en 2018

    Je n'ai pas encore lu tous ces échanges mais je dois pouvoir apporter ma petite pierre à l'édifice. Je me suis récemment posé la question d'un APN (le fameux) versus une caméra (la fameuse). J'en ai discuté sur les forums et ai posé la question à quelques revendeurs aussi aimables que compétents. La conclusion était clairement que je suis du profil de Colmic et de bien d'autres : le meilleur rapport qualité/emmerdes. Donc l'APN. @Je travaille, finit tard et me lève tôt @ Je ne suis pas à poste fixe et promène mon matos dans le coffre de ma caisse @ Je n'ai pas, et de loin, que l'astronomie dans ma vie @ Je tape déjà sur un PC toute la journée et déteste aller farfouiller dedans et débugger des trucs qui merdent Pour faire une séance photo, je dispose de trois heures chrono entre le diner et le moment où je suis trop fatigué pour continuer. Résultat: le matos doit être prêt à shooter en 30 min (installation, mise au point, autoguidage, pointage, cadrage...), 2 heures de poses, 15 min pour démonter le bordel en prenant les darks et offsets, 15 min de trajet A/R. Si j'ai la chance de disposer d'une heure de plus, je shoote un second objet. Ben dans ces condition, y'a pas photo (hi hi): c'est l'APN et rien d'autre. La caméra demande une roue à filtre, obligatoirement un PC avec des fils en plus, une grosse batterie, c'est plus chiant pour le pointage et le cadrage, etc etc... Je n'ai JAMAIS eu le moindre problème au prétraitement avec mon ancien 1100D et mon 6D actuel, et dieu sait que je suis une bille avec un PC. Là, je ne sais pas où est le problème. Et pourtant, j'habite à Aix avec des températures qui flirtent les 28°C la nuit en été. 10 min de prétraitement avec IRIS, 1 heure de traitement avec Pixinsight et PS et roule dans la boite. La qualité de mes images n'est sans doute pas à la hauteur de ce que je vois la plupart du temps sur ces forums, mais elle me suffit et je m'éclate. Par contre, j'ai choisi un Canon 6D et pas le Sony A7s. Primo l'ergonomie du second n'est pas terrible, deusio il est deux fois plus cher, tertio j'en ai pas trouvé ailleurs que sur internet sur des sites à la con (et pour 1800 patates j'aime bien aller dans un magasin avec un vendeur en chair et en os), quattro j'avais tous les accessoires pour un Canon (bagues, filtres...) Par contre, comme je ne m'interdis pas certaines contradictions, je vais m'acheter, sans doute, cette putain de caméra pour finir moins bête (sans doute sans roue à filtre dans un premier temps, donc N et B) Bons cieux à vous
  11. Une flamme et une rose

    Merci Patrick, je vais regarder tout ça Ces filtres ne sont ils pas ceux qui bloquent le fonctionnement du miroir de visée?
  12. Une flamme et une rose

    C'est tellement beau que je suis jaloux! Quand je compare à la mienne prise avec un matos pas très différent. Merde, j'en suis encore loin Patrick, deux petites questions: de quel site photographies-tu ces merveilles? Et le filtre EOSClip UHC que tu utilises, il convient pour les capteurs plein format? Je pensais qu'il n'avait la taille que pour le format APSc
  13. Une rose céleste - La Rosette

    Bonjour à tous et merci pour vos encouragements. C'est sympa et très apprécié. Alain, merci d'être pinailleur : le fond du ciel était effectivement un peu bleu. Je me suis laissé avoir par tout ce rouge. Après, pour la pêche, ché pas trop. Je préfère les images plus douces, moins péchues, mais moins bruitées. Et elle est bruitée cette image! Je vais faire des essais. Effectivement, elle semble avoir fait plaisir à ma Belle. Je suis aux anges. Bons cieux à tous Emmanuel
  14. Une flamme et une rose

    Magnifique!
  15. Une rose céleste - La Rosette

    En voilà une fleur qui m'a donné du mal: un autoguidage qui toussait, le vent qui se levait et soufflait en rafales, cette belle nébuleuse qui penchait inexorablement vers les lueurs d'Aix en Provence, pas loin, et Marseille à peine plus loin. Je ferai mieux l'an prochain en m'y prenant plus tôt et en poussant un peu le temps de pose unitaire. M'enfin, j'ai pu la cueillir et l'offrir à quelqu'une qui m'est très chère. 50 poses de 1 min avec ma Taka FS102 à F/6.4, boitier Canon 6D Astrodon. Prétraitement avec IRIS et traitement avec Pixinsight. Ajustement final des niveaux avec Photoshop. J'aime pas trop tirer sur mes images, mais là, j'ai forcé un peu plus que de coutume pour tenter de faire ressortir la belle avec ces poses un peu courtes du fait de la pollution lumineuse. J'espère qu'elle vous plaira