André Amossé

Member
  • Content count

    13
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

13 Neutral

About André Amossé

  • Rank
    Inactive member
  1. les plus belles ETOILES doubles

    Bonjour Serge, Je pense qu'il s'agit de CUD 2 AB ? Mesurée en 1995 à 1,3" et à 185°. Le couple est à 17,5 - 17,7. André Amossé https://etoilesdoubles.org/
  2. Bonjour Simon, Le titre et l'abstract bilingues permettent de pousser un référencement dans les deux langues auprès de l'ADS. Beaucoup de recherches se font évidemment en anglais et le fait de proposer un titre et un abstract anglais donne de la visibilité à la ressource. L'article sera publié en français, donc si tu as une version française c'est parfait car on ne prend pas le risque d'une mauvaise interprétation de ta proposition. Sinon, si tu soumets en anglais, il y aura forcément une traduction que tu valideras bien sûr en tant que francophone mais ça te fera du boulot en plus :-) Après l'article suivra le chemin habituel avec la revue de nos conseillers scientifiques, toi et la rédaction. Pour les documents, LaTeX ou autre, peu importe encore une fois, nous n'imposons volontairement pas de standard donc c'est comme tu veux. André
  3. les plus belles ETOILES doubles

    Bonjour, Ayant été informé de votre post, j'apporte ma petite contribution avec STF 1728 AB (Alpha Com ou 42 Com - 4,8-5,5), imagée le 22 février 2018. L'image est une compo d'une dizaine d'acquisitions récupérées d'une série de 2000 images. La caméra est une ZWO asi 290. J'ai mesuré le couple à 0.5" de séparation et à 194.5° d'orientation. L'instrument est l'ancienne lunette qu'utilisait Robert Jonckheere pour mesurer les étoiles doubles. Elle est aujourd'hui à l'observatoire de Lille (325/6034). Les acquisitions ont été réalisées avec une lentille de barlow x2, portant la distance focale à 12m. André Amossé
  4. Bonjour Simon, Oui, volontiers, tu peux nous soumettre tes écrits réalisés à l'époque. André
  5. Bonjour Simon, Merci pour ta réponse. LateX est évidement tout à fait acceptable mais nous doutons qu'il soit d'un usage très répandu chez les amateurs. Il vaut mieux pour les auteurs se concentrer sur le fond plutôt que sur la forme et, du moment que nous pouvons lire les documents soumis, il y a toujours une solution. C'est dommage d'avoir arrêté ta démarche de publication pour cela, n'hésite pas à nous contacter si tu n'as pas publié ailleurs bien sûr. André
  6. Bonjour la communauté, Je pense que je poste au bon endroit. Je vous informe de la création d'une nouvelle revue gratuite consacrée à l'astronomie des étoiles doubles : Étoiles Doubles - la revue francophone des observateurs d'étoiles doubles Le comité de rédaction est constitué André Amossé, Philippe Laurent et Florent Losse. A travers cette publication, nous souhaitons promouvoir ce domaine de l'astronomie et inciter les astrams à se lancer dans l'aventure de l'observation des binaires, activités où nous pouvons modestement contribuer à la recherche professionnelle. Cette publication permet : - aux observateurs francophones de publier leurs mesures et leurs travaux sur les étoiles doubles - de promouvoir les activités de recherche amateure sur ce thème - d'initier et d'accompagner les personnes intéressées par cette discipline par des articles de fond ou d'actualité - d'ouvrir le sujet «étoiles doubles» à tous les types (visuelles, photométriques, spectroscopiques, …) - d'aborder les aspects historiques. Nous prévoyons de publier deux numéros par an, en version pdf, via le site internet : https://etoilesdoubles.org/ . Le premier numéro est déjà en ligne. Les articles de cette nouvelle revue, dont le comité de relecture est constitué d’astronomes professionnel.le.s, seront référencés à l'ADS (Astrophysics Data System) : https://ui.adsabs.harvard.edu/classic-form . Les mesures d'étoiles doubles visuelles qui y seront publiées seront enregistrées dans le catalogue WDS (Washington Double Stars) maintenu en ligne par US Naval Observatory : http://www.astro.gsu.edu/wds/ . Cette publication est soutenue par l'observatoire de l'université de Lille : http://astronomie.univ-lille1.fr/ et par l'association Jonckheere : https://asso-jonckheere.wixsite.com/accueil . Pour plus d'informations, vous pouvez nous contacter à l'adresse : contact@etoilesdoubles.org .
  7. Oculaires pour Dobson ouvert à 4,5 ?

    Bonjour Marc,Où peut-on trouver les oculaires Antares ?
  8. Oculaires pour Dobson ouvert à 4,5 ?

    Bonsoir à tous et encore merci pour vos réponses !Je crois que je vais me rabattre sur les LVW ou sur les radians. L'annonce des PA me tente bien ...Pour Georges : à bientôt sous la coupole puisque le rendez-vous prévu est presque imminent ...
  9. Oculaires pour Dobson ouvert à 4,5 ?

    Bonjour MezzoOù peut-on se procurrer des Pentax ?Sur les PA, il y avait des radians à vendre (4,8,12) pour 200 euros pièce.Bonne affaire ?
  10. Oculaires pour Dobson ouvert à 4,5 ?

    Merci Olivier, Biensur, je n'ai pas confondu LV et LVW, mais ta remarque est intéréssante: dans une marque ou une série d'oculaires, tous les oculaires ne sont pas forcément tous bons ou tous mauvais ...
  11. Oculaires pour Dobson ouvert à 4,5 ?

    Bonjour à TousMerci pour vos premières réponses !Les oculaires Radian ne sont-ils pas plutôt destinés au planétaire. Que donnent ils en ciel profond ?Pour le moment, j'utilise des SP 4000 (32, 26, 20, 15) et une barlow célestron Ultimate 2x. J'ai eu l'occasion de tester un LV 10 et un LV 5. Je suis dessus du chromatisme. Je m'attendais à mieux ... Je préfaire le SP 20 avec la barlow plutôt que le LV 10 car le chromatisme est plus discret et l'image est aussi bonne...
  12. Bonjour à tous,Je dispose d'un budget d'environ 500 euros pour l'achat de 2 oculaires de courte focale de bonne qualité, sachant que mon télescope est un dobson de 280 mm à F/D 4,5. J'entends par courte focale, une focale inférieure à 12 mm.Merci de me faire partager vos conseils et vos expériences !
  13. magnitude limite ....un doute...???

    Bonjour à tous, je suis nouveau sur ce forum et je peux apporter une réponse à ton observation. J'ai un passé de variabiliste et même si je n'observe plus les vaviables en ce moment, je reste membre de l'AFOEV. Il est fréquent de constater la visibilité d'étoiles dont la magnitude dépasse la magnitude théorique de l'instrument. Il faut considérer que pour un objet ponctuel comme une étoile, c'est le fond du ciel qui joue le rôle de l'objet étendu ! Lorsqu'on augmente le grossissement, l'objet étendu s'assombrie et par contraste les objets ponctuels ressortent. Ainsi avec un C8, j'ai pu voir des étoiles jusque 14,4. (200 mm, mg th 13,6). Et ici il ne s'agit pas d'erreurs de carte, celles de l'AFOEV sont bonnes ...Si cela vous intéresse, je peux reprendre un article que j'avais écris dans le bulletin de l'Association Astronomique du Nord où l'on trouve l'ensemble du raisonnement.Si non, pour me présenter, je peux dire que je reste sur Arras dans le Pas de Calais, que je suis à la recherche d'un instrument de 200 minimum et que je vais me remettre à observer. Je travaille à Villeneuve d'Ascq (Proche de Lille) au planétarium du Forum des Sciences.