PascalD

Member
  • Content count

    6850
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2
  • Last Connexion

    Soon available - 40535

Everything posted by PascalD

  1. la fin de la matière noire .....

    Oui mais y'en a qui disent que c'est comme Vulcain: on mesure la position de Mercure, et on découvre que, soit elle ne suit pas les lois de la gravitation, soit il existe une planète inconnue qui la perturbe. Pas de bol, ce qui avait marché pour Uranus n'a pas marché pour Mercure. Avec la supersymétrie qui s'obstine à ne pas se montrer, on peut légitimement se demander si ça serait pas un peu pareil qu'avec Vulcain...
  2. la fin de la matière noire .....

    Oui, il n'a peut-être plus de job dans les profondeurs zénithales, mais ça n'est pas une raison pour en parler au passé...
  3. la fin de la matière noire .....

    Dans le papier ci-dessus on parle de résidus de trou noirs inertes, (les trous noirs primordiaux étant en grande partie évaporés) de masse proche de celle d'un grain de sable, dans un tout tout tout tout petit volume. Et oui, ils courbent l'espace-temps, c'est, en quelque sorte, ce qu'on leur demande de faire
  4. la fin de la matière noire .....

    On voit que tu ne traînes pas beaucoup dans le coin : à côté d'autres papiers du même genre, celui-là est plutôt conservateur. Y'a des trucs beaucoup plus délirants, à base d'extra-dimensions, d'univers miroirs, de gravité bi métrique (et pas que chez JPP). Sans compter le clan SUSY qui ne s'avoue pas encore complètement vaincu bien qu'une foultitude de modèles aient déjà été mis à la poubelle par les runs successifs du LHC.
  5. la fin de la matière noire .....

    Quelque chose comme ça par exemple ? https://arxiv.org/pdf/1906.09930.pdf (spécial dédicace Vaufrèges). résumé vite fait (et donc très discutable) de ce que je comprends de la proposition : pendant l'époque où la densité d'énergie était au voisinage de l'énergie de Planck, la collision inélastique (i.e. l'intéraction) de (hypothétiques, inconnues car au delà de la validité du modèle standard) particules "transplanckiennes" formerait des "micro" trous noirs avec une efficacité suffisante pour constituer, après stabilisation par évaporation de Hawking, un candidat plausible de matière noire. Du fait de la collision (quasi) frontale, une grande partie de la population de ces trucs deviendrait non relativiste et donc se diluerait moins vite que les photons lors de l'expansion. Les conditions de formation de ces trucs nécessitent de maintenir une température plus élevée que dans le scénario d'inflation ("slow roll) 'classique'; mais les auteurs semblent penser que ce n'est pas un problème rédibitoire. Ces résidus, s'ils existent, semblent difficile à repérer dans l'univers observable.
  6. la fin de la matière noire .....

    les temps de cohérences, on a une bonne idée de leur valeur. Très court, c'est un euphémisme : dans le milieu organique ça doit être du genre 10^-40s, on commence à chatouiller le temps de Planck. Du coup faut peut-être aussi faire intervenir la RG ? Bref. on digresse, et moi j'aimerais bien revenir sur les galaxies à z=11 du JWST plutôt. A coté de ce dont on discute, c'est beaucoup plus simple.
  7. la fin de la matière noire .....

    ben oui; on appelle ça la chimie.
  8. la fin de la matière noire .....

    Pourquoi pas ? il ne faut pas sous-estimer ce que peut faire l'évolution sur des milliards d'années avec ce genre d'outils.
  9. la fin de la matière noire .....

    Oui, si tu avais suivi, on a déjà évoqué ce truc il y a quelques temps dans un autre fil, on en a reparlé quelques posts plus haut dans ce même fil, et on est quelques un à attendre un petit éclairage de notre spécialiste en cosmologie local, j'ai nommé @dg2, qui pourrait éclairer un peu le sujet. Je ne remets pas le lien, il suffit de remontre de quelques pages.
  10. la fin de la matière noire .....

    Très bon exemple. L'objet en question, si c'est bien ce que je crois que c'est, n'a en effet pas grand chose de quantique. Le seul truc de quantique là dedans c'est les quelques qbits au centre qu'on ne voit pas et qui nécessitent toute cette usine à gaz pour les refroidir au zéro absolu afin qu'ils survivent quelques ms.
  11. la fin de la matière noire .....

    Les effets quantiques (au sens de "comportement qui nécessitent de considérer une fonction d'onde et pas juste un formalisme classique") au niveau macroscopique (et un neurone, c'est un truc macroscopique) sont très difficiles (disons, pour simplifier, quasi impossible) à observer et quand, par miracle on arrive à les discerner, disparaissent spontanément au bout d'un temps ultracourt (de l'ordre de 10^-30s dans l'air pour un truc de la taille d'une molécule organique, cf les travaux sur la décohérence) dans les conditions de température, pression et densité du vivant. Je veux bien admettre sans argumentation détaillée des trucs de l'ordre de la chimie pointue combinée à une astuce "quantique" que l'évolution aurait fini par mettre au point (genre, pour fixer les idées, la bioluminescence des lucioles ou les nanoparticules du caméléon ou celles des ailes de papillon), mais pas d'intrication ou de chat de schrödinger ou de superfluidité, ou du moins pas sans un minimum de preuve. Après si c'était juste un "exemple" pour dire qu'on "ne sait pas tout", ben je trouve que c'est un mauvais exemple, et qu'avant d'aller chercher des lois physique d'un autre domaine, faudrait déjà avoir fait le tour des lois qui s'appliquent au domaine, en d'autre terme la (bio)chimie, la thermodynamique des systèmes hors équilibre, la mécanique des milieux continus, ce genre de trucs.
  12. la fin de la matière noire .....

    Penrose sort de ce corps !: Personne à ma connaissance ne l'a suivi là dessus. Tu tiens vraiment à aller sur ce terrain ? Le fait qu'on croise peu de gens dans la rue en état de superposition morts/vivants par exemple ? quoi que avec la généralisation des smartphones, y'a de plus en plus de zombies. Mais admettons, creusons un peu: Quels sont, selon toi, les phénomènes quantiques à l'oeuvre dans le vivant (à part les interférences sur les ailes de papillon) ? De l'intrication ? des états superposés ? de l'effet tunnel ? de la téléportation quantique ? des condensats de Bose-Einstein ? des lasers/masers ?
  13. la fin de la matière noire .....

    Tss. Personne n'a dit sur ce fil que la chimie expliquait tout. Juste que l'origine quantique (hors chimie) parait extrêmement douteuse vu la difficulté d'obtenir des effets quantiques macroscopiques (i.e. impliquant plusieurs milliards de molécules) ...
  14. la fin de la matière noire .....

    Vu que le vivant c'est quand même pas mal de la chimie, et que la chimie est un autre nom pour "interactions électromagnétiques entre les nuages d'électrons des atomes constituants la soupe de réactif", et que les interactions électromagnétiques sont décrites par la MQ, je dirais qu'effectivement, elle n'est pas vraiment exclue ... Mais de là à dire qu'on a besoin de plus de quantique que ce que contient la chimie pour décrire le vivant (genre, faire intervenir de l'intrication ou des condensats BE), ça c'est un truc qu'il va falloir sérieusement argumenter avant que je sois convaincu.
  15. la fin de la matière noire .....

    Bonjour @dg2. Celle-là est aussi un faux positif ? Les auteurs semblent dire qu'ils ont un spectre, et pas juste une détection de Lyman break, ou alors j'ai rien compris, ce qui est possible.
  16. la fin de la matière noire .....

    Oui, on en avait parlé là:
  17. la fin de la matière noire .....

    Ben, page 4 : "Je ne suis donc pas sûr qu'un monsieur qui semble avoir toute sa tête soit moins bon que ses successeurs et surtout ignorant sur les avancées de la physique. Au contraire, retraité depuis longtemps et au surplus indépendant dans ses travaux, sans contrainte réductrice comme pour ses pairs actifs, il pourrait y voir un peu plus clair avec une expérience justement acquise par son grand âge." Je sais pas ce qu'il te faut : tu dis explicitement penser que son statut de retraité isolé et sa grande indépendance doublée de son expérience dûe à son grand âge lui permet probablement selon toi d'y voir plus clair que les équipes qui travaillent activement sur le sujet. Dont acte. Tu pourrais au moins avoir le courage de tes opinions. Bref.
  18. la fin de la matière noire .....

    https://www.ihes.fr/~damour/publications/JanusDecembre2022c.pdf Tu as raison, dans cet article il est hyper condescendant et méprisant, l'auteur. Il ne t'est pas venu à l'esprit que si les tentatives de soumissions de JPP n'étaient acceptées nulle part, y'avait peut-être une autre raison qu'un complot internationnal envers les savants du Sud de la France ? De même, pour la plupart des gens, l'apparition d'une cicatrice ne fait pas immédiatement soupçonner l'intervention d'un chirurgien extraterrestre pendant leur phase de sommeil profond ...
  19. la fin de la matière noire .....

    Oui et d'ailleurs, l'astrologie c'est une hypothèse comme une autre aussi. Je l'ai lu dans le blog de Voici. Tu as les faits, tu as même fait l'effort de lire les liens proposés, pour le reste, comme on dit, on ne peut pas faire boire un âne qui n'a pas soif. Donc j'arrête là en ce qui te concerne. Libre à toi de considérer JPP comme un génie incompris. Je t'encourage d'ailleurs à lui envoyer une partie de ta pension de retraite pour qu'il fasse avancer son programme, en plus les dons sont défiscalisables.
  20. la fin de la matière noire .....

    C'est sans doute pour ça qu'il y a des milliers de papiers théoriques qui traitent de gravitation modifiée (dont MOND n'est que l'exemple le plus connus) dans https://arxiv.org/archive/gr-qc
  21. la fin de la matière noire .....

    Oui, mais non. Il dit lui-même ne pas pouvoir participer aux conférences ni dialoguer avec les chercheurs en poste. Il est isolé, de plus en plus ignorant de l'état de la recherche, sans ressources pour faire avancer son programme. Mais comme il est obstiné il continue quand même, c'est son côté Don Quichotte et ça le rends quelque part sympathique. Il me fait penser à Hiro Onoda (https://fr.wikipedia.org/wiki/Hirō_Onoda) , en plus pacifique quand lmême... Le plus probable, c'est qu'avec les restes de ses connaissances se dissipant avec son grand âge (il confonds Hubble et le JWST à plusieurs reprises dans sa conférence), il y voit de moins en moins clair. Non. Ce qui nous autorise à le traiter de clown, c'est: 1) Sa constance à rembarrer ceux qui ont l'outrecuidance de lui faire remarquer qu'il a commis une erreur lorsqu'il a remis son calcul. 2) Que, pour rembarrer l'énergumène qui ose ce crime de lèse JPP pendant les questions de la conférence, il utilise un argument d'autorité "qui êtes vous pour me faire remarquer que j'ai fait une erreur, moi je suis un vrai scientifique pas un simple doctorant". Et ça, alors que justement il passe un temps fou à décrire à quel point les scientifiques en place utilisent ce genre de méthode qu'il trouve déplorable pour l'empêcher de leur démontrer à quel point ils n'ont rien compris à leur discipline ... et, cerise sur le gêteau 3) Ses divagations sur le 11 Septembre, les extra-terrestres, et son implant posé par les Petits Gris. (https://www.jp-petit.org/OVNIS/piece_anatomique.htm). Tu as raison, il a l'air d'avoir toute sa tête.
  22. la fin de la matière noire .....

    Non, elle n'est pas pertinente. En ce qui concerne la matière noire, on est plus dans le paradigme dit du "duck test" https://en.wikipedia.org/wiki/Duck_test que dans les épicycles. En fait je dirais que moins on a pris la peine de s'informer sur le sujet, plus ça ressemble à des épicycles. Tout à fait. Par contre, en général, un chercheur en gravitation quantique n'a pas forcément grand chose à apprendre d'un ex chercheur, dont les connaissances de l'état de l'art datent des années 70, 80 grand max, ufologue à ses heures, et depuis longtemps à la retraite.
  23. la fin de la matière noire .....

    Allez, au point où on en est, ça serait dommage de ne pas aussi indiquer le lien vers les questions-réponses. Où on voit que JPP n'hésite pas une seconde à utiliser l'argument d'autorité (dont il se prétends pourtant être la victime) pour contrer les critiques un peu élaborées de ses travaux. Faut pas s'étonner ensuite si on le prends pour un clown.
  24. la fin de la matière noire .....

    Humm. Oui mais non. Le truc, ce n'est pas qu'il faut pas "faire tout bien comme il faut" comme tu dis. La caractéristique nécéssaire s'appelle "rigueur". Feynman, Zwicky, pour ne citer qu'eux, n'étaient pas ce qu'on pourrait appeler des conformistes. Pourtant ils n'ont pas été ostracisés, contrairement à un JPP. Pourquoi à ton avis ? Zwicky était un véritable sociopathe. Comment expliques-tu, si le conformisme régnait, qu'il reste une trace des ses travaux ? Feynman était sociable mais quand même pas mal hors cadre, pourtant tout le monde en parle avec respect, et pas comme d'un clown. Pour prendre un truc à la lisière de la science, les maths: tu trouves que Villani est conformiste ? Bref, les faits sont têtus. C'est un peu facile d'accuser les autres de conformisme, quand au final l'explication la plus probable c'est la médiocrité. Médiocrité qui est relative, hein. Je suis bien certain que JPP pourrait m'apprendre des trucs, à moi. Mais je ne suis pas persuadé du tout qu'il ait grand chose à apprendre aux types dont les noms étaient sur les chaises, et qui ne sont pas venus à sa conférence. D'autre part, réussir à remettre en cause le modèle dominant, c'est un truc qui te rapporte le prix Nobel à coup sûr, donc faut remplacer "courage" par "ambition" plutôt à mon avis.
  25. Pour la population de galaxies à redshift élevée, sans doute. Mais moi je m'intérroge sur celle pour laquelle on a un spectre (GN-z11), détaillé dans l'article suivant: Il me semble que pour celle-là, les données sont assez solides ...