Lionel RUIZ

Member
  • Content count

    80
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

0 Neutral

About Lionel RUIZ

  • Rank
    Member
  1. Lovejoy sous M44 et ISON

    Désolé de reposter juste derrière mais je viens de découvrir sur une des images faites à 4h30 du mat' juste avant d'attaquer mes poses une image plutôt hallucinante ! Pose de 30 secondes à 6400ISO avec un Fisheye Sigma 8mm à F/3.5Comme je disais au début du post, il y avait pas mal de vent et le ciel me semblait plutôt pas mal pour de la banlieue marseillaise sur le site de Pichauris (rebaptisé parfois peucheureris... comprenne qui peut).Et si vous êtes familiers de la région vous aurez reconnu les horribles lueurs de Marseille à l'Ouest... et au Sud-Est...La lumière zodiacale. Bon, c'est de saison OK, mais de là à la choper juste à côté de Marseille, c'est vraiment que le vent était bien présent! Il m'avait semblé voir monter une lueur à l'oeil mais pas comme sur le cliché. Balèze le 6D.
  2. Lovejoy sous M44 et ISON

    Merci pour vos commentaires. Je ne maîtrisais pas le EOS6D car c'était sa première sortie. Mais il semble intéressant pour ce genre de cible avec une sensibilité accrue et un bruit très raisonnable.C'est vrai que la ISON est en train de plonger mais pour ceux qui ont une trouée, c'est pas aussi bas que la Encke et donc encore largement tentable.On croise en effet les doigts pour qu'elle ne fonde pas complètement au Soleil... La comète ISON avec un chouia plus de poses (7x30sec) et en utilisant DeepSkyStacker en mode "comète". Je ne savais pas qu'il pouvait aussi faire un centrage sur la comète. Vraiment chouette ce soft!
  3. Lovejoy sous M44 et ISON

    Bonjour à tous,Beau temps et pas mal de vent ce matin du côté de Marseille mais possibilité de voir les 4 belles comètes du moment. Enfin, belles, peut-être pas la Linear X1 qui a beaucoup chuté mais la Encke était très brillante.Voici pour La Lovejoy... EOS 6D réglé à 25600ISO - 12 poses de 30 secondes sur une Skywatcher ED100/900 avec correcteur.Et pour la ISON... EOS 6D réglé à 6400ISO - 4 poses de 30 secondes sur une Skywatcher ED100/900 avec correcteur (recentrage de champ). Le jour montait et m'a limité en poses. Traitement à l'arrache.
  4. Fish Eye, coup de main SVP...

    Je pense qu'à 2.8 cela vaut le coup d'essayer quitte à diaphragmer un peu... si le prix est intéressant ?Chez www.rugift.com , le Peleng 8mm (que l'on utilise pour nos planétariums) est à 379$ neuf (et ils sont sérieux sur leurs envois). http://www.rugift.com/photocameras/peleng_fisheye_nikon_lens.htm
  5. Fish Eye, coup de main SVP...

    Bonjour,J'ai pour ma part un Peleng 8mm ainsi qu'un Sigma 8mm tous deux ouverts à 3.5Voilà ce que donne le sigma ouvert au max à 6400iso avec 30 secondes de pose sans suivi sur un EOS5D Mark II (fullframe aussi): http://www.aplf-planetariums.info/galeries/ciel_profond/2009-08-19-Voie_Lactee_et_Zodiacale-Lionel_RUIZ.jpg Il n'y a pas de souci d'image rognée avec ces deux objectifs quand on a un 24x36 et le champ couvert est bien de 360°.Un objectif idéal pour mesurer l'état de la pollution lumineuse sur l'horizon. Un test idéal bien plus précis que ne pourra jamais le faire le SQM.Exemple pour comparer avec un ciel dans le verdon: http://lss-planetarium.ovh.org/artignoscFE.jpg On comprend pourquoi on ne voit pas trop la lumière zodiacale depuis chez nous... bien que pour cela, l'humidité de l'air joue un rôle souvent plus important que la pollution lumineuse mais c'est un autre débat.Le prix du sigma est hélas monté en flêche depuis la crise. Le prix du Peleng est beaucoup plus honnête pour une qualité plus que correcte. Bien sûr à pleine ouverture ce n'est pas très folichon sur les bords niveau chromatisme que ce soit avec l'un ou l'autre des objectifs.Le peleng étant manuel, il est plus délicat à régler à la perfection dans des scènes d'intérieurs de coupoles mais la plage de netteté étant souvent grande ce n'est jamais très pénalisant.Par contre en mode vidéo FullHD, je ne couvre plus le champ en entier vu qu'il ne filme pas en un format 3:2 mais 16:9 et ainsi cela me tronque le haut et le bas. Mais pour cela je ne sais pas ce qu'il en est avec le Nikon...Bien cordialement
  6. Le vagabond intergalactique

    Bravo Jacques!Pas une cible facile du tout mais atention, elle est à 300 000 a.l. du centre de la Galaxie, depuis le Soleil elle est un peu plus proche. C'est pour ça que tu l'as eue aussi bien ;-)
  7. Larguage fusée Centaur

    Bonjour!Afin d'essayer de faire avancer le schmimblick, je poste un CROA de Bertrand Laville grand dessinateur du ciel profond devant l'éternel:---------------------------------Le spectacle a été ce que j'ai vu de plus extraordinaire en 40 ans d'astro: une double ellipse de 45°, de couleur vert d'eau, plus lumineuse que M31 dans une T115 (L6 sur 10, pour ceux qui connaissent l'échelle de ciel extrème - voir http://www.deepsky-drawings.com ), l'intérieur de l'ellipse L2, et au centre, 2 nuages en forme de pétale de trèfle avec la tige dans le sens de la marche, L7 à L1. C'était de dimension comparable aux plus grosses fusées d'artifice du 14 juillet: le quart du ciel était une aurore boréale verte. Malheureusement, l'ensemble s'est rapidement (7 à 8 minutes) couché sur l'horizon nord, tout en se dissipant. Mais j'en suis resté retourné pendant 1/2 heure! Bon ciel à Tous: Bertrand ----------------------------------Bon ce n'est pas de la spectro d'autant que la sensibilité de l'oeil est particulière aux couleurs la nuit mais si ça peut aider...Le gars d'obsat qui a vécu bon nombre de ces phénomènes (mais qui n'a pas vu celui là car vivant au Canada) a vu pas mal de similitudes par rapport à ce qu'il a vécu. J'essayerai de poster Jeudi le résultat de ses conclusions aux vues des photos si ça peut éclairer ou pas...En tout cas le deuxième boost/tache claire a eu lieu en effet plus tard comme l'atteste le magnifique montage vidéo au fisheye qui permet de dater les instants idéalement. Et pile à ce moment là on voyait apparaitre deux "halos" au lieu d'un au départ. Déflection de lumière par les couches de l'atmosphère... semblent être la cause la plus probable. Surtout l'angle de 46° pile la valeur d'un grand halo.ça brillait tellement!Pour l'ellipticité c'est plus délicat mais peut-être à cause de l'angle par rapport à l'atmosphère et l'observateur bien que le sens de l'ellipticité interpelle... prise de tête
  8. Larguage fusée Centaur

    *[Ce message a été modifié par Lionel RUIZ (Édité le 20-10-2009).]
  9. Larguage fusée Centaur

    Bonsoir,Pour ma part, si le rédac' chef du Dauphiné Libéré s'intéresse à mes photos, je veux bien les fournir gracieusement. Au moins s'il peut m'envoyer un scan de l'article une fois paru en souvenir...Le "OVNI ou pas" ce n'était probablement pas de l'humour de la part de l'auteur.Juste que OVNI ne veut pas dire Extraterrestre... mais Objet Volant Non Identifié. Or quand on ne sait pas ce que l'on voit, ce qui fut le cas pour beaucoup de monde même parmi les astram, ça s'appelle bien un OVNI.Mais une fois que l'on consulte la galerie d'images d'astrosurf, hop, on peut chercher une réponse. Un bon réflexe :-)Vivement le prochain !
  10. Larguage fusée Centaur

    Waow!L'animation au fisheye est extraordinaire!J'avais vu ce halo curieux partiellement (à cause de l'angle de vue depuis le balcon en plein Marseille) mais n'avais pas fait le rapprochement car n'ai pas cherché à le suivre et pensais avoir affaire à un Cirrus.On dirait un halo de 46° de rayon comme les grands halos solaires.Mais serait-ce plutôt dû à un précédent phénomène lié au carburant qui se serait dilué dans l'espace de la sorte?En tout cas quel spectacle! même si ce n'est pas forcément écologiquement très respectable... un dégazage sauvage moderne au dessus de la France. :-)
  11. Larguage fusée Centaur

    Pardon de n'avoir pas donné toutes les infos, il n'y avait pas que la tajectoire dans les infos...> Cette carte provient du document .pdf de 23 pages sur la mission > http://www.ulalaunch.com/launch/DMSP18/AV017_mob.pdf >> Le TLE du satellite estimé par Ted Molczan est :> DMSP> F18> 838 X 853 km> 1 72900U> 09291.72202813 .00000000 00000-0 00000-0 0> 07> 2 72900 98.8000 325.8000 0010000 270.0000 90.0000> 14.13250000 08>> L'étage Centaur devrait normalement se> trouver dans les parages. La mise à> feu devrait être visible sous forme d'un> point lumineux mais le largage sera> plus spectaculaire. Voici un croquis que> j'ai réalisé suite à une> observation d'un largage semblable en février 2005> :> http://www.obsat.com/images/AC206dump1.jpg>> Les observateurs français seront donc très favorisés puisque le passage> sera> haut dans le ciel, il fera noir et ce ne sera pas trop tard en> soirée,> permettant à un maximum de gens d'observer le phénomène. Voici les> heures> prévues du phénomène (en UTC) :> Mise à feu de l'étage Centaur :> 19:10:07> Extinction du moteur : 19:13:47> Début du largage de carburant :> 19:17:14> Fin du largage : 19:40:24>> À remarquer que cette manœuvre sera> visible de toute l'Europe étant donné> l'altitude de la fusée et le fait> qu'elle viendra juste de sortir de l'ombre> de la Terre.
  12. Larguage fusée Centaur

    Bonsoir à tous.Daniel Deak, Webmestre du site Obsat (http://www.obsat.com) avait informé que: Un satellite météorologique de la Défense américaine, le DMSP F18, serait lancé ce soir (dimanche) par une fusée Atlas 5, modèle 401, à 16h12.Une carte de la trajectoire de la fusée avec les phases du vol: http://www.obsat.com/images/DMSPF18trace.jpg La phase de larguage du carburant était visible depuis la France.ça c'est déroulé comme prévu (entre 19h10 et 19h20) mais avec une taille apparente à laquelle je ne m'attendais pas.j'ai dû reconfigurer mon matos à l'arrache au dernier moment n'ayant jamais eu affaire à ce genre de choses.La fusée centaur était + brillante et devant, je ne l'ai pas eu dans le même champ (sauf au début mais bougé).C'est le larguage de carburant qui faisait l'enveloppe.J'ai fait deux photo dont une marrante avec le satellite et le larguage en conjonction avec M27. Au pif! Et le tout depuis mon balcon entre deux mises en page de panneaux de l'expo que je dois finir en urgence...C'était énorme (voyez l'image avec M27 et le "rapporteur" de Vulpecula qui donnent l'échelle).
  13. Une image du ciel...

    Bonjour,Histoire de comparer ce qui est comparable avec la même projection, voilà ce que donnent les voies lactées de Serge et de la précédente d'Axel... Avec un projection certes pas en coordonnées galactiques mais j'ai dû m'amuser un peu afin de les rendre compatibles avec ma version de stellarium pour les projeter sous le dome du planétarium qui projette en textures sphériques coordonnées alpha/delta.Résultat des courses: On voit mieux les étoiles sur la version de Mellinger au niveau de leurs tailles apparentes bien différenciées permettant de retrouver plus facilement les constellations. Les nébuleuses sortent aussi bien mieux. Mais je dois dire que le rendu stellaire du ciel de serge donne plus l'impression d'une myriade d'étoiles et est en ce sens plus pédagogique.En tout cas bravo et merci à Serge d'avoir pu offrir sur le site de l'eso une image en 6000x3000 qui a permis de se régaler et faire mumuse à loisir.La nouvelle image d'Axel est intéressante surtout avec son travail en HDR mais rien n'arrive encore au niveau du travail exceptionnel de Mitch Sayare, Doug George et Peter Ceravolo que beaucoup semblent ignorer...
  14. 10 jours au Chili

    Je souhaiterais rajouter quelques remarques, des images et une vidéo.Commençons par les remarques:Ce qui a sauvé les jours de mauvais temps a bel et bien été le rayon de Soleil que représentaient Nadine et Raymond. Nadine pour ses repas succulents (elle a tenu un restaurant avant de venir içi!) et Raymond pour sa bonne humeur communicative et ses conseils avisés (il connait bien les responsables des observatoires et grâce à cela on aurait même pu visiter le Gemini et l'observatoire de Las Campanas... si on avait eu du temps à perdre mais bon... observer avant tout!). Et quel bâtisseur pour avoir monté son Hacienda dans ce désert tranquille. Image en relief (anaglyphes) d'Alexandre Renou Les chambres où on était installés étaient paisibles, très chaleureuses et confortables.Quelques images pour donner du relief à mes propos sur les instruments sur place (C14, C8, Dobson de 300mm et bientôt un 600mm...) Les autres étaient à nous (juste une partie car on avait mené une scorpio de 70, un C5, un Intes de 150mm, une lunette 110/550mm, une Megrez 72mm, une lunette skywatcher 80/480).Mais parler de l'Hacienda des étoiles c'est surtout la nuit avec un ciel inoubliable surtout pour moi qui ne l'avait jamais vu comme cela auparavant... Ah! Voir la Tarentule au C14 pour comprendre enfin nettement pourquoi on l'appelle ainsi... Saturer le noyau de 47 Toucan après seulement 4 secondes de pose à la Megrez 72... Compter les étoiles de IC2602 à l'oeil nu... distinguer les formes et nuances et détails du grand nuage de Magellan aux jumelles... Dessiner Melotte 227 pour Laurent... hum oui bon, il peut aussi y avoir des merdouilles dans le ciel austral! ;-) Et pour finir une vidéo couvrant près de 3 heures de temps en 768x768 (8Mo) pour montrer un coucher de croissant de Lune au fisheye! http://www.andromede13.info/lss/startrails2-moonset768.avi Et pour finir gardez vos lunettes 3D pour ce cactus encore imagé par Alexandre...
  15. 10 jours au Chili

    Pour l'image: Bravo! C'est bien la Lune qui ne nous a pas trop gênée vu la faible diffusion sous faible humidité en cette fin de séjour.Ce n'est pas la compression qui pose problème sur l'image mais le fait qu'elle ne soit pas le fruit d'un compositage mais d'une image seule au 350d modifié posé 2 minutes à 800 iso.Concernant la vidéo, l'horrible débauche de lumière qui nous entoure est dûe à Pisco Elqui où on était devant nos bungalows car nous avions quitté momentanément l'Hacienda des étoiles afin de visiter Le Cerro Tololo. Un véritable scandale quand on sait qu'ils se vantent d'avoir un ciel d'une qualité exceptionnelle.