laurent13

Member
  • Content count

    1316
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

892 Excellent

2 Followers

About laurent13

  • Rank
    Very active member

Personal Information

Recent Profile Visitors

4812 profile views
  1. NGC 6384 toute neuve des 12 et 13/6

    Superbe Alain, j'aime beaucoup la vision des spires délicates qui se perdent dans les champs stellaires riches de la Voie Lactée.
  2. 2 Abell, le retour

    Hola Sergio ! Je dirait qu'ils ne sont pas mal du tout tes dessins pour un SQM à 21, les grosses NP d'Abell ne sont pas du style à tolérer un ciel pas bien noir. Donc chapeau pour les avoir détaillée ! Personnellement je ne les ai pas encore observé, j'avais mis Abell 43 au programme d'observation du week-end dernier mais comme le ciel n'était pas transparent à cause des grosses chaleurs j'ai renoncé et je me suis rabattu sur des petites NP compactes comme Shane 1 du Serpent et NGC 6741 de l'Aigle.
  3. Salut Nicolas, Tu lances la saison 2021 des observations de Jupiter d'une bien belle manière ! En plus avec un luxe de détails toujours inégalé.
  4. Très sympa, de beaux détails les bras
  5. Quelques galaxies dans le Lion au T508

    Salut Xavier, C'est vrai que quand tu as le centre galactique au zénith çà fait pas mal de lumière Mais quand tu ne l'as pas c'est noir de noir au sol. Je me souviens avoir vraiment galéré chez Raymond pour redescendre de l'observatoire jusqu'au chalet car je ne voyais pas du tout le chemin et impossible de repérer les habitations. D'ailleurs je les avais dépassé sans m'en apercevoir ...!
  6. Tycho à la FC-100

    Très sympa !
  7. Salut ! Quoi qu’il en soit, si la nuit a été humide, quand on arrête les observations le dobson est déjà trempé, çà ne change pas grand chose pour lui si jamais un peu de condensation se rajoute sur l'intérieur de la bâche. Faut juste penser à remettre les protections des optiques et bâcher le télescope le plus horizontalement possible pour éviter les prises au vent et pour faire en sorte que le suintement tombe au maximum vers le sol. Et si la nuit a été très humide, dès le réveil le lendemain matin il faut profiter d'un peu de vent ou de Soleil pour débâcher et tout faire sécher. En tout cas personnellement je n'ai jamais eu de problèmes avec cette bâche alors qu'elle a déjà essuyé de grosses tempêtes et même la grêle (observation en montagne), elle est toujours aussi étanche et mon télescope toujours intact. Évidemment si le télescope reste dehors durant plusieurs semaines dans l'année çà vaudra peut-être le coup d'investir dans un housse Telegizmos.
  8. Salut, Pour protéger mon taurus 500 mm j'utilise une bâche tapis de sol étanche pour tente et séjour de camping de 3 X 4 mètres d'une célèbre enseigne de sport. Avec quelques sangles ton Dobson est protégé de la pluie, de l'humidité et de lumière solaire. En plus ça coûte moins de 20 euros.
  9. 11 dessins, surtout du galactique

    C'est bien beau tout çà Fred, un régal ! Je suis impressionné par les détails perçus dans Frosty Leo !
  10. Quelques galaxies dans le Lion au T508

    Salut Serge ! C'est la forme de la région centrale de M65 qui donne cette petite barre, avec le départ des bras j'avais une sorte de "Z" central clairement visible. Pour ce qui est du SQM, dans les coins ou j'observe le plus régulièrement en France il y a toujours un peu de PL à l'horizon (même si elle n'est pas directe), du coup si on a une baisse de transparence dûe à de légers voiles ou de l'humidité on a en parallèle une augmentation de la diffusion de cette PL et le SQM qui baisse. Pour la soirée en question la transparence était vraiment au top, çà se voyait sur le contraste des objets à l'oculaire, et pas de vent, pas d'humidité, presque pas de turbulence, une nuit comme on rêverait d'en avoir plus souvent ! Le problème du ciel Chilien c'est que la propre luminosité naturelle du ciel fait baisser la valeur du SQM, la Voie Lactée (qui peut projeter des ombres au sol, c'est pour dire ...) , les Nuages de Magellan, le pont zodiacal, le gegenschein, l'airglow (qui en période d'activité solaire peut réellement augmenter la luminosité du fond de ciel), les planètes s'il y en a ... Le SQM perçoit tout çà et il stagne à 21,7 ou 21,8. De toute façon l'astram a bien d'autres critères visuels à disposition sous de pareils ciels pour ce rendre compte que le ciel est exceptionnel, pas besoin du SQM : Quand le crayon tombe par terre et que sans lumière il n'y a pas moyen de le retrouver c'est déjà un bon signe
  11. Quelques galaxies dans le Lion au T508

    Et oui, à la canelilla au Chili je n'ai jamais atteint 22 car à chaque fois j'avais une Voie Lactée magistrale au dessus de la tête et sa luminosité naturelle faisait baisser la valeur du SQM. Mais nul doute qu'avec un SQM-L à champ de mesure resserré, en prenant soin d'éviter la zone de la Voie Lactée, les 22 aurait été dépassés là bas !
  12. Quelques galaxies dans le Lion au T508

    Merci à tous, @Guillaume BERTRAND : Oui un SQM22 çà n'arrive pas souvent, jusqu'à présent il n'y a qu'au Maroc à Saharasky que j'avais connu çà, c'est la première fois que j'atteins cette valeur en France. Mais ce qui est topissime c'est que la turbulence était peu présente et qu'il n'y avait presque pas de vent, des nuits comme çà arrivent rarement, il faut les savourer ! @Penn : Oui le T508 m'a littéralement fait changé de monde dans l'observation du ciel profond. Je suis longtemps resté au T381 car je trouvais le rapport diamètre/transportabilité vraiment optimal et je n'étais pas sûr que je parviendrai à sortir un télescope plus gros aussi souvent. J'ai franchi le pas quand j'ai découvert le T508 de Taurus, en plus du prix intéressant par rapport à la concurrence, il a une cage du primaire suffisamment compacte et légère pour parvenir à la transporter tout seul et çà çà change tout. Du coup le T508 est de toutes les sorties et le T381 reste au garage ... @yapo : Oui il y a plein d'autres objets à voir sur mon blog, je t'ai pas tout publié ici. Notamment Abell 35 dont l'idée m'est venue avec ton dossier dans Astrosurf magazine
  13. Quelques galaxies dans le Lion au T508

    Salut ! Merci, cette M65 était vraiment spectaculaire à l'oculaire, mais M66 juste à côté était également d'une splendeur incroyable avec beaucoup de détails dans les spires. Je me suis plus focalisé sur M65 car je trouve qu'elle est généralement plus avare en détails que sa voisine et que cette nuit là, avec la qualité du ciel, il y avait vraiment du potentiel pour aller chercher sa discrète structure.
  14. Salut, Je vous propose quelques dessins de galaxies du Lion réalisés lors d'un week-end dans le Verdon à la nouvelle Lune du mois de Mars. Les condition étaient idéales avec une lumière zodiacale bien visible à l'oeil nu et un SQM qui a fini à 22 en fin de nuit. J'oriente le télescope vers un trio galactique composé de NGC 2872 (11,9m - 2,1'x1,8'), NGC 2874 (12,6m - 2,2'x0,7') et NGC 2873 (15,4m - 42"x12"). Cette triplette est aussi connue sous le nom de Arp 307. A 358x tous les protagonistes sont visibles en même temps dans le champ de l'oculaire. NGC 2872 et 2874 sont brillantes et très proches l'une de l'autre, elles offrent un joli spectacle. En plus elles présentent des formes différentes, NGC 2872 est une elliptique contrastée au disque galactique ovalisé dans le sens NNO/SSE tandis que NGC 2874 est une spirale vue de côté présentant un aspect très étiré dans le sens NE/SO. Quant à NGC 2873 elle est très discrète par rapport à ses voisines, elle ne saute pas immédiatement aux yeux. Mais quand on sait où elle est on la perçoit sans trop de difficulté en vision décalée. Elle dévoile même sa forme allongée dans le sens SE/NO. NGC 2872 - 2873 - 2874 (Arp 307) - galaxies dans le Lion Télescope Taurus de 508 mm à 358x (Ethos 6 mm) A seulement 58' NNE se trouve un autre groupement de galaxies catalogué sous le nom de Arp 237. Dans l'atlas Interstellarum les symboles de représentation pour le groupe semblent indiquer qu'il s'agit d'un ensemble très faible. Je tente quand même le coup compte tenu que le ciel est très bon. Et bien m'en a pris, puisque les deux composantes principales sont déjà visibles sans trop d'efforts, il s'agit de UGC 5044A (15,3m - 39"x29") et UGC 5044B (16,0m - 26"x17"). A 358x les deux galaxies apparaissent en contact, elles sont visiblement en interaction. NGC 5044A est une tache légèrement ovalisée et NGC 5044B se dévoile comme une excroissance de cette dernière. En consultant le logiciel Sky Safari 6 pro, je découvre que le duo est accompagné de deux autres galaxies plus faibles. En étudiant le champ de l'oculaire en vision décalée je finis par déceler la faible tache diffuse de PGC 26831 (16,0m - 25"x9"), je la distingue avec certitude et je parviens même à percevoir son allongement dans le sens SSE/NNO. Le quatrième membre du groupe est plus ardu, heureusement que le logiciel m'indique où chercher. Après une observation attentive je parviens à distinguer la faible petite tache diffuse de PGC 26830 (17,2m -0,5'x0,3'). notons que cette dernière galaxie est bien plus éloignée que ses voisines apparentes puisque Sky Safari la situe à 1 milliard d'années-lumière ! UGC 5044 est quant à elle à 410 millions d'année-lumière. Quel plaisir de se promener à dans ces régions lointaines de l'univers, pourquoi j'ai attendu aussi longtemps pour m'offrir ce télescope de 508 mm ! UGC 5044 A-B (Arp 237) - galaxies dans le Lion Télescope Taurus de 508 mm à 358x (Ethos 6 mm) Le plaisir d'avoir un gros dobson c'est aussi de s'en mettre plein la vue sur les objets brillants du catalogue Messier. Je mets le cap sur la belle spirale M65 (9,5m - 9,8'x2,9'), toujours dans le Lion. A 215x elle offre une vision magnifique. Son disque galactique très étiré dans le sens N/S occupe une belle place dans le champ de l'oculaire, sa bordure E présente une fine bande sombre de poussières bien visible. Autour de sa région centrale lumineuse et son petit noyau compact et contrasté, s'étendent deux spires se rejoignant pour former une sorte d'anneau pas tout à fait complet. Quelques nodosités sont également perceptibles, c'est une très belle galaxie ! M65 - galaxie dans le Lion Télescope Taurus de 508 mm à 215x (Ethos 10 mm) La soirée a été riche et j'ai réalisé encore d'autres dessins que vous pourrez voir sur mon blog : http://splendeursducielprofond.eklablog.fr/une-nuit-de-reve-a-sqm-22-dans-le-verdon-a207167448